3 Le Joyau Noir

nihon.ryouri.asia

3 Le Joyau Noir

La peur ? Je ne m’attendais pas à de telles complications.

J’espérais traiter avec vous d’homme à homme, vous offrir

quelque chose que vous désiriez en échange d’un service que

vous m’auriez rendu. Bien que je ne voie aucune raison

d’abandonner mes projets, je ne suis plus aussi sûr de la

justesse de mon plan initial. Accepteriez-vous de prendre un

marché en considération, monseigneur ?

— Qu’avez-vous à me proposer ?

Hawkmoon, l’air absent, contemplait le ciel.

— Vous avez entendu parler du comte Airain, n’est-ce pas ?

— Certes.

— Il est à présent seigneur gardian, protecteur de la province

de Kamarg.

— C’est ce qu’on dit, en effet.

— Il s’est opposé avec obstination à la volonté du roiempereur

et il a insulté la Granbretanne. Nous souhaiterions le

ramener à la raison. Pour ce faire, il faudra s’emparer de sa fille,

qu’il chérit par-dessus tout, et la ramener en Granbretanne, où

elle sera gardée comme otage. Cependant le comte se défierait

de l’émissaire que nous pourrions lui envoyer, autant que d’un

voyageur ordinaire. Il a, à coup sûr, entendu le récit de vos

exploits à la bataille de Köln et la sympathie qu’il vous porte ne

fait aucun doute. Si vous alliez en Kamarg vous mettre à l’abri

des atteintes de l’empire, il vous accueillerait certainement de

grand cœur. Une fois dans la place, un homme tel que vous

n’aurait aucune difficulté à enlever la fille à un moment propice

et à la ramener ici. Une fois franchi les frontières de Kamarg,

nous pourrions, bien entendu, vous accorder toute l’aide

nécessaire. Et, comme cette province n’a qu’une étendue

limitée, votre fuite ne devrait pas poser problème.

— Est-ce là ce que vous attendez de moi ?

— Exactement. En échange, vous pourrez régner sur vos

terres sans aucune contrainte, aussi longtemps que vous ne

vous dresserez pas contre le Ténébreux Empire, en paroles ou

en actes.

— L’occupation des Granbretons a réduit mon peuple à la

misère, lâcha brusquement Hawkmoon, comme s’il venait de

64

More magazines by this user
Similar magazines