3 Le Joyau Noir

nihon.ryouri.asia

3 Le Joyau Noir

— En substance, c’est ce que nous lui avons dit, grand

empereur.

Dans la sphère, la chose gloussa.

— À le voir, baron, il ne semble pas qu’être privé d’esprit

représente pour lui une grande menace. Êtes-vous bien sûr que

le Joyau n’a pas déjà accompli son œuvre ?

— Semblable attitude est dans sa nature, prince immortel.

Les yeux se détournèrent pour plonger dans ceux de Dorian

Hawkmoon, et la voix vibrante et sardonique monta à nouveau

de l’antique gorge.

— Vous avez, duc von Köln, conclu un pacte avec l’immortel

roi-empereur de Granbretanne. C’est une preuve de notre

libéralisme que d’accorder un tel privilège à un homme qui n’est

après tout que notre esclave. Vous devez en retour nous servir

avec une totale loyauté, conscient de prendre part à la destinée

de la plus glorieuse race qui ait jamais existé sur cette planète. Il

nous appartient de régner sur ce monde, par la grâce de notre

omniscient intellect et par celle de notre force toute-puissante.

Bientôt nous ferons triompher notre droit à la totale

suprématie. Tous ceux qui nous auront aidés à faire aboutir ce

noble dessein profiteront de nos faveurs. Allez, duc ! Méritez ces

faveurs.

Le visage desséché se détourna et une langue préhensile

jaillit de la bouche pour venir toucher une minuscule gemme

qui flottait à l’intérieur de la sphère, près de la paroi. Le globe

impérial s’obscurcit progressivement, si bien que la silhouette

fœtale du roi-empereur, dernier et immortel descendant d’une

dynastie fondée près de trois mille ans auparavant, se découpa

un moment sur la paroi sphérique.

— Et souvenez-vous du pouvoir du Joyau Noir, lança la voix

juvénile, à l’instant où le globe prenait l’apparence d’une boule

de matière compacte et noire.

L’audience était terminée. Profondément inclinés, Meliadus

et Hawkmoon firent quelques pas à reculons avant de se

redresser pour quitter la salle du trône.

Cette entrevue avait eu une conséquence que ni le baron ni

son maître n’avaient prévue. Dans l’étrange esprit

d’Hawkmoon, au plus profond de lui-même, une sourde

72

More magazines by this user
Similar magazines