Conduite de balle

f2smhstaps.ups.tlse.fr

Conduite de balle

TD Football – Licence 1 – 2011/2012

B.Grosjean


La technique individuelle du footballeur peut être classé

en trois grandes catégories :

Les déplacements avec le ballon :

Conduite de balle

Dribble de conservation (ou de protection)

Dribble de progression

Les entrées en possession :

Contrôle sur ballon au sol

Contrôle sur ballon aérien (amortis)

Les frappes de balle :

Frappes puissantes

Frappes précises

Frappes brossées

Frappes de la tête…


Les déplacements avec le ballon

Conduite de balle :

Course en fréquence pour pouvoir changer rapidement de

direction.

Centre de gravité abaissé (flexion des membres inférieurs) pour

s’équilibrer et s’adapter rapidement aux changements de

l’environnement.

Regard tour à tour sur le ballon et sur l’environnement prise

d’information ballon / adversaire direct / adversaires / partenaires /

terrain de jeu.

Se servir des bras pour s’équilibrer et le cas échéant protéger le

ballon de l’adversaire.


Conduite de balle (2):

Diriger le ballon par petits contacts dosés et courts de haut en bas.

3 à 4 appuis maximum entre chaque touche de balle conserver le

ballon dans son espace proche.

Cheville souple pour s’adapter rapidement aux changements et

pour avoir des contacts plus dosés.

Surface de contact : intérieur, extérieur ou semelle du pied.

La conduite de balle est la base de tout travail technique

en Football : il faut être capable d’utiliser toutes les surfaces

des deux pieds pour faciliter les changements de direction.


Dribble de conservation (protection) :

Notion de corps obstacle.

Centre de gravité abaissé (bas sur les appuis)

Bras écartés pour protéger le ballon

Ballon loin de l’adversaire (mettre son corps entre le ballon et

l’adversaire : dos à l’adversaire) le corps fait rempart entre la balle

et l’adversaire

Couverture du ballon : garder le ballon dans son espace proche

Suivre les mouvements de l’adversaire (profiter d’une tentative

d’intervention pour se déplacer à l’opposé de celle-ci)


Dribbles de progression :

Pour déséquilibrer, éliminer un adversaire

Accélération, changement de rythme

Changement de direction

Le dribble est souvent précédé d’une feinte de corps

Dissociation haut et bas du corps : faire semblant de

Rentrer rapidement en possession du ballon après avoir éliminé

l’adversaire.

Attention le dribble reste un moyen et non une finalité il doit être utilisé au

bon endroit et au bon moment quand il n’y a pas d’autre solution plus judicieuse

(passe, tir, dégagement…).


Les principaux dribbles de progression :

Crochets intérieurs / extérieurs

Passement de jambes

Grand pont

Petit Pont

Râteau

Roulette

Coup du sombrero

Chacun doit se constituer un répertoire de dribbles afin d’avoir des alternatives

pour s’adapter aux réactions adverses utiliser le bon dribble au bon moment,

en prenant en compte le contexte (position du ballon, des adversaires, des

partenaires, du terrain…).


Les entrées en possession

Les contrôles sur ballon au sol :

Aller vers le ballon pression temporelle forte notamment pour les

attaquants.

Placer son corps sur la trajectoire du ballon pour l’intercepter

Utiliser les bras pour s’équilibrer

Ralentir son déplacement pour faciliter la réalisation technique

Utiliser une surface molle et large du pied (principe d’actionréaction)

Amortir le ballon en ayant un geste de l’avant vers l’arrière au

moment du contact absorber l’énergie cinétique du ballon qui est

en mouvement.


Les contrôles sur ballon au sol (2) :

Orienter son corps face à l’espace de jeu essayer de

contrôler en étant dos aux limites du terrain

Bas sur les appuis

Pied légèrement décollé du sol

Surface intérieur du pied / ou extérieur / ou semelle

Orienter le contrôle pour anticiper l’utilisation du ballon

Le contrôle doit se faire en vue d’une utilisation facile par la

suite placement devant le pied de frappe.


Les contrôles sur ballon aérien (amortis) :

Idem contrôle.

Cuisses (large et molle)

Poitrine (large et molle) :

utiliser la partie haute de la poitrine

avoir un recul du haut du corps

venir se placer sous le ballon

bras = rôle d’appui et de structuration de l’espace bras haut avec le ballon

entre

Tête

Cou de pied

Choisir l’entrée en possession de balle la plus pertinente afin de pouvoir rapidement

enchainer par conduite ou passe ou tir…

Il faut que les entrées en possession de balle permettent l’accélération du jeu par un

enchaînement d’actions.


Passes longues :

Les frappes de balle

Pied d’appui placé à côté du ballon, légèrement en arrière du ballon.

Ballon légèrement décalé sur le côté (décalage d’environ la largueur du

bassin du tireur)

Tronc incliné vers l’arrière au moment de la frappe (trajectoire

montante)

Jambe d’appui fléchie

Direction du ballon parallèle au pied d’appui

Ballon frappée en son centre ou « faucher »


Quelque soit la frappe, la cheville doit être très

tonique (bloquée de façon à transmettre de l’énergie

au ballon)

Frappes précises :

Intérieur (plat du pied) donc rotation externe de la hanche.

Frappes puissantes :

Utilisation du cou de pied (surface très dure) ou éventuellement

l’extérieur.

Rentrer dans le ballon avec tout le corps

Laisser partir le pied de frappe et retomber sur le pied de frappe /

Grande vitesse de la jambe de frappe et genou dans l’axe donc

puissance maximum

être équilibré (rôle des bras)

Armer la jambe de frappe


Frappes brossées :

Ballon frotté avec l’intérieur du pied D (courbe de D à G) ou

l’extérieur du pied D (courbe de G à D dans le sens des aiguilles d’une

montre).

Ballon non frappé en son centre

Les reprises de volée :

Un pied posé au sol

Cou du pied (sur ballon qui vient de face)

Intérieur ou cou du pied sur ballon qui vient de côté.

Ciseaux :

Pas d’appuis au sol

Ciseaux latéraux quand balle vient du côté

Bicyclette quand balle vient de face le frappeur se couche vers

l’arrière


Frappes de la tête :

Tête en appui

Tête en suspension

Tête plongeante

Lire la trajectoire pour anticiper (rester yeux ouverts)

Réaliser un armer-frapper avec les abdos et non la nuque

Utiliser les bras comme repère visuel et comme point de fixation

lors de l’armer-frapper

Nuque tonique

Frapper avec le front

Bras équilibrateurs et protecteurs du ballon

More magazines by this user
Similar magazines