12.07.2013 Views

Vert Jade Rouge Sang, Pascale Maret - Institut français de Vienne

Vert Jade Rouge Sang, Pascale Maret - Institut français de Vienne

Vert Jade Rouge Sang, Pascale Maret - Institut français de Vienne

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

Prix <strong>de</strong>s lycéens autrichiens 2013<br />

DOSSIER PEDAGOGIQUE<br />

<strong>Vert</strong> ja<strong>de</strong> rouge sang<br />

<strong>Pascale</strong> <strong>Maret</strong><br />

Editions Thierry Magnier, 2011<br />

Dossier réalisé par Eugène B. Ladmiral,<br />

sous la direction <strong>de</strong> Yvan Jacquemin, Attaché <strong>de</strong> coopération éducative,<br />

<strong>Institut</strong> Français <strong>de</strong> <strong>Vienne</strong><br />

Prix <strong>de</strong>s lycéens autrichiens<br />

2012 – 2013


Comment utiliser ce dossier ?<br />

DOSSIER PEDAGOGIQUE<br />

<strong>Vert</strong> ja<strong>de</strong> rouge sang<br />

<strong>de</strong> <strong>Pascale</strong> <strong>Maret</strong> (Editions Thierry Magnier)<br />

Ce dossier est <strong>de</strong>stiné à faciliter votre lecture du roman. Il comprend trois gran<strong>de</strong>s parties :<br />

• un travail préliminaire sur le titre et la couverture du livre,<br />

• une évocation <strong>de</strong>s références culturelles et historiques, une présentation <strong>de</strong>s personnages,<br />

une analyse thématique, une analyse narratologique et une courte bibliographie,<br />

• un parcours du roman chapitre par chapitre, incluant <strong>de</strong>s pistes <strong>de</strong> lecture sous forme <strong>de</strong><br />

questions, <strong>de</strong>s renvois à <strong>de</strong>s faits <strong>de</strong> civilisation, une analyse du lexique, et <strong>de</strong>s propositions<br />

d’approfondissement ou <strong>de</strong> recherche,<br />

• une tâche finale à mener en classe dans la cadre d’une approche actionnelle.<br />

Ce dossier doit accompagner votre lecture et ai<strong>de</strong>r votre prise <strong>de</strong> notes dans votre carnet <strong>de</strong> bord, qui<br />

reste votre principal instrument <strong>de</strong> travail. Ce carnet permet en effet <strong>de</strong> noter vos impressions <strong>de</strong><br />

lecture chapitre par chapitre, <strong>de</strong> dresser et d’affiner au fur et à mesure le portrait <strong>de</strong>s personnages<br />

principaux, <strong>de</strong> <strong>de</strong>ssiner la topographie <strong>de</strong>s lieux, <strong>de</strong> relever les indices dispersés dans le roman, <strong>de</strong><br />

faire le point sur les thèmes abordés, etc. C’est à partir <strong>de</strong> ce carnet que vous préparerez votre<br />

présentation du roman en classe.


Sommaire<br />

!<br />

Introduction ................................................................................................................................ 4!<br />

I. Références culturelles et historiques ....................................................................................... 4!<br />

1)! Géographie du Myanmar ................................................................................................ 4!<br />

2)! Dictature au Myanmar : chronologie <strong>de</strong> la junte militaire au pouvoir ............................ 5!<br />

3)! Les ressources en ja<strong>de</strong> du Myanmar sous contrôle <strong>de</strong> l’Armée ...................................... 7!<br />

II.! Présentation <strong>de</strong>s personnages ............................................................................................. 8!<br />

1)! Ko Myo ........................................................................................................................... 8!<br />

2)! Naing Lin ........................................................................................................................ 9!<br />

3)! Sanda Thiri ...................................................................................................................... 9!<br />

4)! Ohnmar - autrement appelé Oh Oh ................................................................................ 9!<br />

5)! Mister Yu ........................................................................................................................ 9!<br />

III.! Analyse narratologique .................................................................................................... 10!<br />

1)! Structure du roman ........................................................................................................ 10!<br />

2)! Procédés <strong>de</strong> narration .................................................................................................... 10!<br />

IV.! Etu<strong>de</strong>s thématiques .......................................................................................................... 11!<br />

1)! L’exploitation du ja<strong>de</strong> sous contrôle <strong>de</strong> la junte militaire ............................................. 11!<br />

a.! La corruption et l’injustice sociale ............................................................................ 11!<br />

b.! L’exploitation <strong>de</strong> la misère humaine ......................................................................... 11!<br />

2)! Un voyage initiatique .................................................................................................... 12!<br />

a.! L’objet <strong>de</strong> la quête ..................................................................................................... 12!<br />

b.! Partir .......................................................................................................................... 12!<br />

c.! Découvrir un mon<strong>de</strong> inconnu .................................................................................... 12!<br />

d.! Traverser <strong>de</strong>s épreuves .............................................................................................. 13!<br />

e.! Rencontrer la mort ..................................................................................................... 13!<br />

f.! Apprendre ................................................................................................................... 13!<br />

g.! Revenir : être un autre ............................................................................................... 13!<br />

V.! Pour aller plus loin ............................................................................................................ 13!<br />

1)! Bibliographie ................................................................................................................. 13!<br />

2)! Filmographie ................................................................................................................. 13!<br />

VI.! Au fil <strong>de</strong>s chapitres .......................................................................................................... 14!<br />

1)! Prologue – La semence du dragon (pp. 5-6) ................................................................. 14!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 14!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 14!<br />

2)! Chapitre 1 : Le début du voyage (pp. 7-16) .................................................................. 15!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 15!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 15!<br />

3)! Chapitre 2 : Un compagnon encombrant (pp. 17-28) ................................................... 17!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 17!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 17!<br />

4)! Chapitre 3 : Bienvenue en enfer (pp. 29-40) ................................................................. 19!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 19!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 19!<br />

c.! Pour approfondir ........................................................................................................ 21!<br />

5)! Chapitre 4 : Retrouvailles (pp. 41-50) .......................................................................... 22!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 22!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 22!<br />

c.! Pour approfondir ........................................................................................................ 23!<br />

2


6)! Chapitre 5 : Lune dorée (pp. 51-58) .............................................................................. 24!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 24!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 24!<br />

c.! Pour approfondir ........................................................................................................ 25!<br />

7)! Chapitre 6 : Troubles (pp. 59-70) ................................................................................. 25!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 25!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 25!<br />

c.! Pour approfondir ........................................................................................................ 26!<br />

8)! Chapitre 7 : Les marchands <strong>de</strong> la mort (pp. 71-80) ...................................................... 26!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 26!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 26!<br />

9)! Chapitre 8 : Les fourmis (pp. 81-90) ............................................................................ 27!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 27!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 27!<br />

10)! Chapitre 9 : La maladie du ja<strong>de</strong> (pp. 91-102) ............................................................. 29!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 29!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 29!<br />

c.! Pour approfondir ........................................................................................................ 29!<br />

11)! Chapitre 10 : Des vies brisées (pp. 103-114) .............................................................. 30!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 30!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 30!<br />

12)! Chapitre 11 : Inci<strong>de</strong>nt à la mine (pp. 115-124) ........................................................... 31!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 31!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 31!<br />

c.! Pour approfondir ........................................................................................................ 32!<br />

13)! Chapitre 12 : La gratte (pp. 125-134) ......................................................................... 32!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 32!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 32!<br />

c.! Pour approfondir ........................................................................................................ 33!<br />

14)! Chapitre 13 : Le crapaud (pp. 135-144) ...................................................................... 33!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 33!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 33!<br />

15)! Chapitre 14 : Le bâtard et les grenouilles (pp. 145-152) ............................................ 35!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 35!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 35!<br />

c.! Pour approfondir ........................................................................................................ 35!<br />

16)! Chapitre 15 : Le châtiment (pp. 153-162) ................................................................... 36!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 36!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 36!<br />

17)! Chapitre 16 : Préparatifs (pp. 163-170) ...................................................................... 37!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 37!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 37!<br />

18)! Chapitre 17 : Le ravin (pp. 171-182) .......................................................................... 37!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 37!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 37!<br />

19)! Chapitre 18 : La pluie (pp. 183-188) ........................................................................... 38!<br />

a.! Ce qu’il faut avoir compris ........................................................................................ 38!<br />

b.! Lexique ...................................................................................................................... 38!<br />

VII.! Tâche finale .................................................................................................................... 39!<br />

3


Introduction<br />

• Analyse <strong>de</strong> la première et quatrième <strong>de</strong> couverture<br />

Décrivez l’illustration <strong>de</strong> la première et <strong>de</strong> la quatrième <strong>de</strong> couverture en vous aidant du<br />

titre autant que possible :<br />

- Dans quelle partie du mon<strong>de</strong> la scène peut-elle bien se passer ? Justifiez.<br />

- Que peuvent bien faire les personnages ?<br />

- Quelles sont les couleurs principales ? En quoi leurs sont-elles antinomiques ?<br />

- Première <strong>de</strong> couverture : observez le personnage principal (premier plan). Décrivez-le<br />

(âge, habits, expressions corporelles …). Formulez <strong>de</strong>s hypothèses quant au changement<br />

<strong>de</strong> perspective (arrière-plan) sur la quatrième <strong>de</strong> couverture et ce qu’il peut bien vouloir<br />

signifier.<br />

Lisez maintenant le synopsis sur la quatrième <strong>de</strong> couverture. Relevez les indications <strong>de</strong> lieu,<br />

le nom <strong>de</strong>s personnages et les thèmes abordés dans le roman. A votre avis, qui est le<br />

personnage illustré au premier plan <strong>de</strong> la première <strong>de</strong> couverture ?<br />

• Analyse du titre<br />

Faites une courte recherche sur les propriétés du ja<strong>de</strong>. Observez maintenant le titre et<br />

expliquez ce que le procédé stylistique peut bien vouloir mettre en relief.<br />

Formulez plusieurs hypothèses quant au contenu du roman.<br />

I. Références culturelles et historiques<br />

1) Géographie du Myanmar<br />

Le Myanmar (Birmanie) est un pays<br />

d’Asie du sud-est. Le pays est divisé en<br />

sept régions, les villes principales<br />

évoquées dans « <strong>Vert</strong> ja<strong>de</strong> rouge sang »<br />

sont Rangoon au sud, Mandalay au<br />

centre, Myitkyina au nord.<br />

La ville d’Hpakant n’est pas fictive : elle<br />

se situe à l’ouest <strong>de</strong> Myitkyina, dans la<br />

région du Cachin. Ko Myo, le héros du<br />

roman met trois jours <strong>de</strong> voyage pour<br />

rejoindre Hpakant <strong>de</strong> Rangoon :<br />

- quinze heures <strong>de</strong> train <strong>de</strong> Rangoon<br />

à Mandalay ;<br />

- trois cent soixante-douze kilomètres<br />

<strong>de</strong> Mandalay à Myitkyina (p. 23)<br />

- <strong>de</strong>ux cents kilomètres <strong>de</strong> piste <strong>de</strong><br />

Myitkyina à Hpakant (p. 24)<br />

Carte 1 - Source :<br />

http://www.ritimo.org/dossiers_pays/asie/birmanie/bir<br />

manie_carte.html<br />

4


2) Dictature au Myanmar 1 : chronologie <strong>de</strong> la junte militaire au pouvoir<br />

a. De 1948 à 1962<br />

1948 : colonisée par les Britanniques <strong>de</strong>puis 1853, occupée par les Japonais <strong>de</strong> 1942 à<br />

1944, la Birmanie accè<strong>de</strong> à l'indépendance.<br />

1949-1955 : le pays est en proie à la guerre civile déclenchée par les communistes et la<br />

minorité chrétienne Karen.<br />

b. De 1962 à 2011 : la dictature militaire<br />

1962 : face à la recru<strong>de</strong>scence <strong>de</strong>s insurrections, le général Ne Win, commandant en chef<br />

<strong>de</strong> l'armée, prend le pouvoir à la faveur d'un coup d'Etat.<br />

1988 : un soulèvement populaire réclame la fin du régime. La répression fait plusieurs<br />

centaines <strong>de</strong> morts. Le général Ne Win démissionne. Des militaires, dirigés par le général<br />

Saw Maung, prennent le pouvoir. La junte autorise la création <strong>de</strong> partis politiques,<br />

notamment <strong>de</strong> la Ligue nationale pour la démocratie (LND), dirigée par Aung San Suu<br />

Kyi, fille du général Aung San, héros <strong>de</strong> l'indépendance.<br />

1989 : Aung San Suu Kyi est assignée à rési<strong>de</strong>nce.<br />

1990 : aux élections législatives, la Ligue nationale pour la démocratie (NLD) d'Aung San<br />

Suu Kyi remporte 392 <strong>de</strong>s 485 sièges. Les militaires ne reconnaissent pas les résultats.<br />

Le Parlement élu ne siègera jamais.<br />

1991 : le prix Nobel <strong>de</strong> la paix est attribué à Aung San Suu Kyi.<br />

1992 : le général Saw Maung, démissionnaire, est remplacé à la tête <strong>de</strong> la junte par le<br />

général Than Shwe.<br />

1993 : ouverture d'une Convention nationale chargée <strong>de</strong> rédiger une nouvelle constitution,<br />

officiellement à caractère plus démocratique.<br />

1995 : Aung San Suu Kyi est libérée, après six ans d'assignation à rési<strong>de</strong>nce.<br />

1996 : manifestations étudiantes en faveur <strong>de</strong> la démocratie.<br />

2000 : Aung San Suu Kyi et les membres <strong>de</strong> la direction <strong>de</strong> la LND sont <strong>de</strong> nouveau<br />

assignés à rési<strong>de</strong>nce.<br />

octobre : sous les auspices <strong>de</strong> Razali Ismaïl, envoyé spécial <strong>de</strong> l'ONU, la junte militaire<br />

engage le dialogue avec l'opposition en vue d'une transition démocratique.<br />

novembre : l'Organisation internationale du travail (OIT) recomman<strong>de</strong> <strong>de</strong>s sanctions<br />

contre la Birmanie en raison <strong>de</strong> la persistance du travail forcé dans le pays.<br />

2001: libération <strong>de</strong> 250 prisonniers politiques, dont le prési<strong>de</strong>nt <strong>de</strong> la NLD, Aung Schwe.<br />

2002 : les restrictions aux déplacements et aux activités <strong>de</strong> Aung San Suu Kyi sont<br />

levées.<br />

septembre : quatre membres <strong>de</strong> la famille <strong>de</strong> l'ancien dictateur Ne Win sont condamnés<br />

à la peine <strong>de</strong> mort pour tentative <strong>de</strong> coup d'Etat. Ne Win et sa fille sont assignés à<br />

rési<strong>de</strong>nce.<br />

2003 :<br />

30 mai : Aung San Suu Kyi est arrêtée, après <strong>de</strong>s affrontements qui ont fait quatre morts<br />

entre ses partisans et ceux <strong>de</strong> la junte.<br />

1er juin : la junte ferme les principales permanences <strong>de</strong> la NLD dans le pays et place en<br />

rési<strong>de</strong>nce surveillée sept membres <strong>de</strong> sa direction.<br />

1 Source : http://www.lexpress.fr/actualite/mon<strong>de</strong>/asie/chronologie-<strong>de</strong>-la-birmanie-1948-2011_499082.html.<br />

Consulté le 5 septembre 2012.<br />

5


16 juillet : le Congrès américain vote une série <strong>de</strong>s sanctions économiques contre la<br />

Birmanie.<br />

30 août : le nouveau premier ministre, le général Khin Nyunt, annonce un plan en sept<br />

points pour restaurer la démocratie, incluant <strong>de</strong>s élections "justes et libres" et une<br />

nouvelle Constitution.<br />

2004 :<br />

janvier : le gouvernement birman et la principale guérilla ethnique armée <strong>de</strong> Birmanie,<br />

l'Union nationale karen (KNU) mettent fin à plus <strong>de</strong> 50 ans d'hostilités. Des négociations<br />

sont engagées sur les droits et le territoire <strong>de</strong>s Karens.<br />

mars : le gouvernement annonce qu'il va convoquer une convention nationale chargée<br />

<strong>de</strong> rédiger une constitution en vue d'une démocratisation.<br />

avril : la junte autorise la réouverture du siège <strong>de</strong> la Ligue nationale pour la démocratie,<br />

et <strong>de</strong>ux <strong>de</strong> ses dirigeants sont libérés, mais Aung San Suu Kyi reste assignée à<br />

rési<strong>de</strong>nce.<br />

mai : ouverture d'une convention nationale, chargée <strong>de</strong> rédiger la future Constitution ;<br />

boycottée par l'opposition, elle sera ajournée en juillet.<br />

octobre : le premier ministre, le général Khin Niyunt, est arrêté pour corruption.<br />

novembre : à la veille du sommet <strong>de</strong> l'Asean, la junte libère plus <strong>de</strong> 9 000 prisonniers.<br />

2005 :<br />

janvier : libération <strong>de</strong> plus <strong>de</strong> 5 500 détenus en l'honneur du 57ème anniversaire <strong>de</strong><br />

l'indépendance.<br />

février : reprise <strong>de</strong> la Convention nationale d'élaboration <strong>de</strong> la nouvelle Constitution,<br />

toujours boycottée par l'opposition.<br />

novembre : les autorités militaires annoncent le déplacement <strong>de</strong> la capitale à Pyinmana,<br />

à 300 km au nord <strong>de</strong> Rangoon.<br />

2007 :<br />

janvier : la Chine et la Russie opposent leur veto à une résolution <strong>de</strong> l'ONU condamnant<br />

la Birmanie pour son bilan en matière <strong>de</strong> droits humains.<br />

avril : restauration <strong>de</strong>s relations diplomatiques avec la Corée du Nord.<br />

25 mai : l'assignation à rési<strong>de</strong>nce d'Aung San Suu Kyi est prolongée <strong>de</strong> <strong>de</strong>ux ans.<br />

2008 :<br />

avril : la junte publie un projet <strong>de</strong> Constitution qui doit être soumis à un référendum en<br />

mai. Il prévoit qu'un quart <strong>de</strong>s sièges du Parlement sera réservé à <strong>de</strong>s officiers désignés<br />

par l'armée et rend inéligible Aung San Suu Kyi.<br />

mai : l'ouragan Nargis dévaste la Birmanie, faisant près <strong>de</strong> 134 000 morts et 2,5 millions<br />

<strong>de</strong> sans abri dans le <strong>de</strong>lta <strong>de</strong> l'Irrawaddy. La junte refuse l'accès du territoire aux ONG.<br />

novembre : les autorités multiplient les procès expéditifs et les condamnations massives<br />

à l'encontre <strong>de</strong>s opposants.<br />

2009 :<br />

avril : la Ligue nationale pour la démocratie pose <strong>de</strong>s conditions à sa participation aux<br />

prévues élections par la junte en 2010 : libération <strong>de</strong>s prisonniers politiques,<br />

l'amen<strong>de</strong>ment <strong>de</strong> la Constitution <strong>de</strong> 2008 et une supervision internationale <strong>de</strong> ces<br />

élections. L'Union européenne prolonge pour un an ses sanctions : embargo sur les<br />

ventes d'armes, gel <strong>de</strong>s avoirs <strong>de</strong> responsables <strong>de</strong> la junte.<br />

mai : Aung San Suu Kyi est arrêtée et jugée pour avoir, selon les autorités, enfreint les<br />

règles <strong>de</strong> son assignation à rési<strong>de</strong>nce. Elle aurait hébergé, début mai, un Américain à la<br />

santé mentale fragile qui avait gagné à la nage la <strong>de</strong>meure <strong>de</strong> l'opposante, située en<br />

bordure d'un lac.<br />

août : poursuivie pour avoir hébergé un Américain qui avait rejoint sa <strong>de</strong>meure à la nage,<br />

Aung San Suu Kyi est condamnée à dix-huit mois d'assignation à rési<strong>de</strong>nce.<br />

2010 :<br />

février : Tin Oo, le numéro 2 <strong>de</strong> la Ligue nationale pour la démocratie (LND) est libéré<br />

sept ans après son arrestation et à quelques mois <strong>de</strong>s élections promises par la junte<br />

militaire. La Cour suprême rejette la <strong>de</strong>man<strong>de</strong> <strong>de</strong> libération d'Aung San Suu Kyi et<br />

confirme sa condamnation à 18 mois d'assignation à rési<strong>de</strong>nce.<br />

6


mai : la Ligue nationale pour la démocratie, parti d'Aung San Suu Kyi qui a annoncé son<br />

intention <strong>de</strong> boycotter les élections législatives <strong>de</strong> l'automne est officiellement dissoute.<br />

novembre : premières élections en vingt ans. Cette consultation doit à permettre à la<br />

junte <strong>de</strong> continuer à diriger le pays en installant un régime à ses ordres. L'Union <strong>de</strong> la<br />

solidarité et du développement (USDP), parti créé par la dictature, obtient une large<br />

majorité <strong>de</strong>s sièges du nouveau parlement. Aung San Suu Kyi est libérée après sept ans<br />

<strong>de</strong> rési<strong>de</strong>nce surveillée, le 13 novembre.<br />

2011<br />

mars : la junte est officiellement dissoute. Ses pouvoirs sont transférés à un nouveau<br />

prési<strong>de</strong>nt, Thein Sein, mais pour les observateurs, ce changement n'est qu'un leurre.<br />

3) Les ressources en ja<strong>de</strong> du Myanmar sous contrôle <strong>de</strong> l’Armée<br />

Article 1 - Source : http://www.epphoto.fr/birmanie-le-marche-du-ja<strong>de</strong>/<br />

7


Article 2 - Source : http://asie-info.fr/2012/09/03/birmanie-la-guerre-<strong>de</strong>s-ressources-naturelles-58883.html<br />

II. Présentation <strong>de</strong>s personnages<br />

1) Ko Myo<br />

A dix-sept ans, Ko Myo est le petit frère <strong>de</strong> Naing Lin. Il vient <strong>de</strong> terminer le lycée pour se<br />

lancer dans <strong>de</strong>s étu<strong>de</strong>s <strong>de</strong> mé<strong>de</strong>cine à Rangoon, dans le sud <strong>de</strong> la Birmanie.<br />

Travailleur sérieux, acharné, personnage persévérant et fort d’une morale sans failles, il a<br />

construit sa personnalité droite et pure en contrepied <strong>de</strong> celle <strong>de</strong> son frère dans l’espoir <strong>de</strong><br />

gagner l’amour <strong>de</strong> sa mère. Cette <strong>de</strong>rnière n’a en effet d’yeux que pour son aîné.<br />

Mal-aimé, c’est cette quête <strong>de</strong> l’amour maternel qui le mènera à Hpakant à la recherche<br />

<strong>de</strong> Naing Lin. A défaut <strong>de</strong> pouvoir le ramener sain et sauf à Rangoon et d’obtenir <strong>de</strong> sa<br />

mère l’affection tant recherchée, c’est l’Amour qu’il ramènera, Sanda Thiri. A la fin du<br />

roman, on apprend que la naissance <strong>de</strong> Ko Myo a été dissimulée, ce qui nous permet <strong>de</strong><br />

mieux appréhen<strong>de</strong>r la relation ambiguë et douloureuse qu’il entretient avec sa mère.<br />

Suite à ses expériences vécues à Hpakant, notamment avec son frère, et au contact <strong>de</strong><br />

Sanda Thiri, ses principes moraux et son rapport à la famille seront mis à l’épreuve. Ko<br />

Myo se dépassera et sortira grandi <strong>de</strong> son voyage initiatique (voir « Etu<strong>de</strong>s<br />

thématiques »).<br />

8


2) Naing Lin<br />

Frère aîné <strong>de</strong> Ko Myo, Naing Lin est âgé <strong>de</strong> vingt et un ans. Il a quitté le lycée sans<br />

diplôme ni qualification. Avant <strong>de</strong> partir chercher fortune dans les mines <strong>de</strong> ja<strong>de</strong> au nord<br />

<strong>de</strong> la Birmanie, il travaillait comme serveur dans un grand hôtel <strong>de</strong> Rangoon.<br />

Naing Lin a toujours été le préféré aux yeux maternels, entre autres <strong>de</strong> part son physique<br />

avantageux et à sa manière d’apparaître : charmeur, moqueur, sûr <strong>de</strong> lui, athlétique,<br />

insouciant … A Hpakant pourtant, c’est la déchéance qui le guette : misère, drogue,<br />

<strong>de</strong>ttes au jeu, filles faciles.<br />

Anti-héros, c’est Naing Lin qui sera à l’origine d’un retournement <strong>de</strong> situation, permettant<br />

– et il lui en coûtera la mort - la fuite inopinée <strong>de</strong> Ko Myo hors <strong>de</strong> Hpakant, accompagné<br />

<strong>de</strong> Sanda Thiri.<br />

3) Sanda Thiri<br />

« Lune dorée » en birman, Sanda Thiri est fille <strong>de</strong> famille dissi<strong>de</strong>nte originaire <strong>de</strong><br />

Mandalay.<br />

Elle a été récupérée par l’armée birmane et emmenée à Hpakant, où elle a été achetée<br />

par Mister Yu pour servir dans son restaurant « Les délices du Yunnan ». Elle a envers<br />

Mister Yu une <strong>de</strong>tte à hauteur <strong>de</strong> 300 000 kyats (environ 274 euros), prix auquel il l’a<br />

acheté auprès <strong>de</strong>s militaires et dont elle doit s’acquitter si elle veut retrouver sa liberté.<br />

Raisonnable et posée, elle incarnera pour Ko Myo douceur et beauté qui lui permettront<br />

<strong>de</strong> tenir bon dans la ville d’Hapkant, synonyme d’enfer (« Elle avait en effet l’éclat discret<br />

<strong>de</strong> l’astre <strong>de</strong> la nuit, sa fraicheur et sa simplicité » - p. 52).<br />

4) Ohnmar - autrement appelé Oh Oh<br />

Orphelin à quinze ans, il n’a plus rien à perdre. C’est pour cette raison qu’il part travailler<br />

dans les mines <strong>de</strong> ja<strong>de</strong> pour réaliser son rêve : <strong>de</strong>venir chauffeur <strong>de</strong> taxi.<br />

De nature enthousiaste et optimiste, il suivra Ko Myo tout au long <strong>de</strong> l’histoire, tel son<br />

ange-gardien.<br />

5) Mister Yu<br />

Chinois d’une quarantaine d’année, Mister Yu est propriétaire d’une mine <strong>de</strong> ja<strong>de</strong> et du<br />

restaurant « Les délices du Yunnan » dans la ville d’Hpakant.<br />

Son physique lui vaudra le sobriquet <strong>de</strong> crapaud ou encore batracien par Ko Myo et Naing<br />

Lin.<br />

Personnage important <strong>de</strong> la ville, il graisse la patte <strong>de</strong>s militaires pour obtenir leur soutien.<br />

Il incarne la corruption, la lâcheté, le mensonge, le vice, l’exploitation humaine, la<br />

prostitution et la mort.<br />

Pour toutes ces raisons, Naing Lin se vengera en lui plantant une seringue probablement<br />

infectée dans le bras, geste qu’il paiera <strong>de</strong> sa vie.<br />

9


III. Analyse narratologique<br />

1) Structure du roman<br />

Un prologue et dix-huit chapitres forment l’architecture <strong>de</strong> l’œuvre.<br />

Au début du roman, le voyage entreprit par Ko Myo emmène le lecteur à Hpakant, lieu où se<br />

déroulera l’action ; les protagonistes sont présentés et les conflits s’amorcent, le tout conformément<br />

aux titres <strong>de</strong>s six premiers chapitres :<br />

• Le chapitre 1 : « Le début du voyage » nous relate la genèse du voyage <strong>de</strong> Ko Myo et pose<br />

d’emblée le différend qui l’oppose à son frère ;<br />

• Le chapitre 2 : « Un compagnon encombrant » introduit le personnage <strong>de</strong> Oh Oh dont le<br />

caractère insouciant et léger vient contraster celui <strong>de</strong> Ko Myo ;<br />

• Le chapitre 3 : « Bienvenue en enfer » décrit l’atmosphère <strong>de</strong>s lieux dans lesquels l’histoire va<br />

se tramer. Les paysages dans et autour <strong>de</strong> la ville d’Hpakant tout comme le travail à la mine<br />

ont <strong>de</strong>s allures <strong>de</strong> fin du mon<strong>de</strong> ;<br />

• Le chapitre 4 : « Retrouvailles » relate comment Ko Myo retrouve son frère dans la ville et<br />

introduit la problématique : contrairement à ce qu’il était venu chercher dans le nord du pays,<br />

Naing Lin vit dans <strong>de</strong>s conditions épouvantables, il est très amaigri et sans le sou. Il n’est pas<br />

prêt à quitter la région sans avoir fait fortune alors que Ko Myo veut le ramener sur le champ à<br />

Rangoon auprès <strong>de</strong> leur mère ;<br />

• Le chapitre 5 : « Lune dorée » introduit le personnage <strong>de</strong> Sanda Thiri et suggère déjà la<br />

relation qui va s’instaurer entre Ko Myo et Sanda Thiri. Le personnage <strong>de</strong> Mister Yu y<br />

apparaitra également.<br />

• Le chapitre 6 : « Troubles » va intensifier le conflit déjà latent entre Ko Myo et Naing Lin. Ce<br />

<strong>de</strong>rnier va dérober tout le pécule <strong>de</strong> son frère <strong>de</strong>stiné à payer leur voyage <strong>de</strong> retour à<br />

Rangoon. Ko Myo apprendra par Sanda Thiri que Naing Lin déjà lour<strong>de</strong>ment en<strong>de</strong>tté se pique<br />

à l’héroïne.<br />

La crise atteint son paroxysme lorsque Ko Myo, personnage intègre et véritable, découvre la triste<br />

réalité d’Hpakant : la drogue (chapitre 7 : « Les marchands <strong>de</strong> mort »), les conditions <strong>de</strong> travail<br />

minables à la mine (chapitre 8 : « Les fourmis » et chapitre 11 : « Inci<strong>de</strong>nt à la mine »), le sida<br />

(chapitre 9 : « La maladie du ja<strong>de</strong> »), la prostitution et la mort (chapitre 10 : Des vies brisées »), ainsi<br />

que l’injustice sociale et la corruption (chapitres 12 et 13 : « La gratte » et « Le crapaud »). Plus Ko<br />

Myo découvre Hpakant et la vie que son frère y mène, plus les sentiments qu’il éprouve envers le<br />

« système » et son frère sont forts <strong>de</strong> colère, d’incompréhension mais aussi <strong>de</strong> satisfaction face à la<br />

déchéance <strong>de</strong> Naing Lin. Ko Myo culpabilise fortement <strong>de</strong> ressentir <strong>de</strong>s sentiments contradictoires,<br />

difficilement compatibles avec ses principes moraux (chapitre 14 : « Le bâtard et les grenouilles »).<br />

L’histoire commence à se dénouer au chapitre 15 (« Le châtiment ») lorsque Naing Lin, pour se<br />

venger <strong>de</strong> l’injustice qui leur a été faite, plante une seringue probablement infectée dans le bras <strong>de</strong><br />

Mister Yu. Ce geste provoque le départ inopiné <strong>de</strong> Ko Myo et Naing Lin <strong>de</strong> Hpakant. Alors qu’il allait<br />

pour récupérer ses papiers d’i<strong>de</strong>ntité nécessaires au voyage <strong>de</strong> retour à Rangoon, Naing Lin perdra la<br />

vie dans le ravin <strong>de</strong> déblais situé à côté <strong>de</strong> son campement (chapitre 17 : « Le ravin »). Ko Myo<br />

repartira alors <strong>de</strong> Hpakant accompagné <strong>de</strong> Sanda Thiri (chapitre final : « La pluie ») pour laquelle il a<br />

mis ses principes <strong>de</strong> côté en lui procurant <strong>de</strong> manière illégale <strong>de</strong> nouveaux papiers d’i<strong>de</strong>ntité (chapitre<br />

16 : « Les préparatifs »).<br />

2) Procédés <strong>de</strong> narration<br />

Le roman est raconté à la troisième personne, le lecteur suit une voix extérieure qui relate l’histoire. La<br />

position externe du narrateur a pour effet <strong>de</strong> conférer au récit une dimension documentaire et<br />

d’éclairer le lecteur sur les réalités sociaux-politiques au Myanmar (Birmanie). L’espace <strong>de</strong> narration<br />

est pour l’essentiel déterminé par Hpakant, ville implantée dans le nord du Myanmar (voir chapitre I :<br />

références culturelles et historiques). Les thèmes relèvent en gran<strong>de</strong> partie <strong>de</strong> faits politiques et<br />

sociaux : la corruption et l’injustice sociale, l’exploitation humaine, la prostitution et la drogue sont au<br />

cœur du roman (voir chapitre IV : étu<strong>de</strong>s thématiques).<br />

10


Le point <strong>de</strong> vue du narrateur est interne, ce qui permet également au lecteur d’être plongé dans les<br />

pensées du personnage principal Ko Myo et <strong>de</strong> suivre au fil <strong>de</strong>s lignes ses pensées et les différentes<br />

étapes <strong>de</strong> son évolution personnelle. Cela se traduit, du point du vue du style, entre autres par <strong>de</strong>s<br />

modalités interrogatives : « où donc était passée Cho Cho ? Son frère lui avait-il dit la vérité ? » (p. 94)<br />

IV. Etu<strong>de</strong>s thématiques<br />

1) L’exploitation du ja<strong>de</strong> sous contrôle <strong>de</strong> la junte militaire<br />

a. La corruption et l’injustice sociale<br />

La corruption et l’injustice sociale sont omniprésentes sur l’ensemble du<br />

fonctionnement <strong>de</strong> la vie dans la ville d’Hpakant. Elle sont incarnées par l’armée au<br />

pouvoir ainsi que par tous ceux qui ce sont associés à elle, bon gré mal gré. Il en<br />

va notamment :<br />

• Des propriétaires <strong>de</strong>s mines <strong>de</strong> ja<strong>de</strong> : les mines sont contrôlées par l’armée et<br />

pour obtenir un permis, il faut payer <strong>de</strong>s droits énormes et s’associer aux<br />

militaires. Les mines sont essentiellement en la possession <strong>de</strong> chinois, tel<br />

Mister Yu. Les propriétaires <strong>de</strong>s mines bénéficient ainsi <strong>de</strong> la protection<br />

militaire, privilège dont jouera Mister Yu auprès <strong>de</strong> Ko Myo et Naing Lin : il<br />

invoquera l’arbitrage <strong>de</strong> l’armée pour trancher qui <strong>de</strong> lui ou <strong>de</strong>s <strong>de</strong>ux frères dit<br />

la vérité (« Ko Myo eut un soupir exaspéré : comme tous les patrons<br />

d’Hpakant, Mister Yu graissait généreusement la patte aux militaires et il<br />

n’était nul besoin <strong>de</strong> se <strong>de</strong>man<strong>de</strong>r en faveur <strong>de</strong> qui le commandant<br />

trancherait. » - p. 157)<br />

• Des reven<strong>de</strong>urs d’héroïne : la police rackette les marchands <strong>de</strong> drogue en<br />

leur substituant un quart <strong>de</strong> leurs revenus journaliers sous peine <strong>de</strong> les<br />

envoyer en prison.<br />

• Des gar<strong>de</strong>s à la mine : ils usent <strong>de</strong> leur statut pour récupérer les pierres <strong>de</strong><br />

ja<strong>de</strong> trouvées par les miniers et empocher une partie <strong>de</strong> leur valeur. De plus,<br />

ils encouragent la délation (« Pour te récompenser d’avoir dénoncé ce voleur,<br />

tu vas avoir droit à une prime… » - p. 119).<br />

b. L’exploitation <strong>de</strong> la misère humaine<br />

Dans le roman, l’état <strong>de</strong> dictature exploite le genre humain (les opposants au régime,<br />

leurs familles ainsi que le peuple birman) en les réduisant à une forme mo<strong>de</strong>rne<br />

d’esclavagisme. De plus, les commerces <strong>de</strong> la drogue, <strong>de</strong> la prostitution et du jeu<br />

avilissent les populations. Tous ces revenus d’argent sont autant <strong>de</strong> moyens pour<br />

financer la junte militaire :<br />

• L’esclavagisme mo<strong>de</strong>rne<br />

Les conditions <strong>de</strong> travail <strong>de</strong>s mineurs sont minables (« un vrai travail <strong>de</strong><br />

forçat » - p. 82). Les salaires sont misérables pour <strong>de</strong>s journées entières <strong>de</strong><br />

travail harassant. Le revenu journalier d’un mineur s’élève à environ mille<br />

kyats soit quatre-vingt-dix centimes d’euro. Les sommes promises si les<br />

mineurs trouvent <strong>de</strong>s pierres <strong>de</strong> valeur sont minimes, comparé à la valeur<br />

même <strong>de</strong> la pierre (« si l’on trouvait une pierre <strong>de</strong> valeur, c’est le patron qui<br />

touchait le gros lot et le mineur n’avait que <strong>de</strong>s miettes ! » - p. 87).<br />

Les conditions <strong>de</strong> vie sont déplorables. La saleté, le manque d’hygiène et<br />

la maladie règnent en maître (« La bicoque était faite d’un assemblage<br />

hétéroclite <strong>de</strong> planches, <strong>de</strong> bambou et <strong>de</strong> tôles …lorsqu’il entra, il fut pris à la<br />

gorge par une affreuse o<strong>de</strong>ur <strong>de</strong> sueur, <strong>de</strong> vomi et d’urine » - p. 35). Les<br />

mineurs font leurs lessives et se lavent dans la rivière qui « se réduisait à un<br />

11


2) Un voyage initiatique<br />

mince filet d’eau orangé et puant » (p. 35).<br />

Naing Lin est dans le roman la figure représentant ces birmans, toutes<br />

ethnies confondues, venus chercher fortune dans les mines <strong>de</strong> ja<strong>de</strong> et dont<br />

l’avenir est voué à la misère et à la déchéance humaine. Son physique reflète<br />

la misère vécue : « ce type amaigri aux yeux fiévreux, aux joues creuses, aux<br />

épaules affaissées » (p. 42), « Il y a <strong>de</strong>s millions <strong>de</strong> type comme toi, qui sont<br />

venus <strong>de</strong>s quatre coins <strong>de</strong> la Birmanie pour faire fortune et ils ont tous l’air <strong>de</strong><br />

pauvres mendiants mal en point » (p. 44).<br />

• Drogue, prostitution et jeu<br />

La drogue (« Les camps <strong>de</strong> came »), la prostitution (« Les salons <strong>de</strong><br />

beauté ») et le jeu sont présents dans toute la ville d’Hapkant.<br />

A l’image <strong>de</strong> Naing Lin, très nombreux sont les mineurs à se piquer à<br />

l’héroïne, leur permettant ainsi <strong>de</strong> mieux supporter la vie menée à la mine<br />

(« Et puis la came, ici, y en a partout, tout le mon<strong>de</strong> en prend. Qui pourrait<br />

supporter cette vie <strong>de</strong> mer<strong>de</strong> sans ca ? » - p. 74). Ce sont souvent leurs<br />

employeurs qui leur donnent la première dose pour augmenter leur<br />

productivité.<br />

Sanda Thiri et surtout Cho Cho représentent le <strong>de</strong>stin <strong>de</strong> ces filles très jeunes<br />

réduites à la prostitution.<br />

Le jeu est surtout évoqué au travers <strong>de</strong>s <strong>de</strong>ttes que Naing Lin y a contracté.<br />

Le personnage principal du roman, l’adolescent et presque homme Ko Myo, parti à la quête<br />

<strong>de</strong> son frère, et à travers lui à la quête <strong>de</strong> l’amour maternel, reviendra grandi <strong>de</strong> son périple. Il<br />

rapportera <strong>de</strong> son voyage une femme et s’affranchira <strong>de</strong> sa mère, passant ainsi au sta<strong>de</strong><br />

adulte.<br />

Le voyage initiatique <strong>de</strong> Ko Myo s’effectue selon les étapes successives suivantes.<br />

a. L’objet <strong>de</strong> la quête<br />

Le voyage entrepris par Ko Myo sur l’instigation <strong>de</strong> sa mère a pour premier objet d’aller<br />

rejoindre son frère Naing Lin dans le nord du pays pour le ramener à Rangoon auprès <strong>de</strong> leur<br />

mère. La décision <strong>de</strong> partir relève pour Ko Myo davantage du <strong>de</strong>voir filial (la recherche du<br />

frère) que d’une réelle envie d’entreprendre ce périple. Ko Myo acceptera cette mission pour<br />

mettre fin aux supplications <strong>de</strong> sa mère, mais aussi dans l’espoir <strong>de</strong> gagner son amour : entre<br />

lui et son frère, Naing Lin a <strong>de</strong> toujours été le préféré.<br />

b. Partir<br />

Résolu mais à contre cœur, c’est dans cet état d’esprit que part Ko Myo <strong>de</strong> Rangoon par la<br />

voie ferroviaire. Lors <strong>de</strong> son premier trajet, il recherche la solitu<strong>de</strong>, l’isolement parmi la foule<br />

qui encombre le train.<br />

c. Découvrir un mon<strong>de</strong> inconnu<br />

Arrivé à <strong>de</strong>stination, après un <strong>de</strong>uxième trajet en train et la <strong>de</strong>rnière partie du voyage en<br />

voiture à travers la jungle birmane, Ko Myo est choqué <strong>de</strong> ce qui l’attend. A Hpakant, les<br />

paysages ont <strong>de</strong>s allures cadavériques, les habitations sont <strong>de</strong>s huttes sordi<strong>de</strong>s et<br />

crasseuses, les habitants ressemblent à <strong>de</strong>s mendiants.<br />

12


d. Traverser <strong>de</strong>s épreuves<br />

Ko Myo retrouve sans trop <strong>de</strong> difficulté son frère Naing Lin, réduit à l’état <strong>de</strong> misère. Il doit<br />

maintenant le convaincre <strong>de</strong> repartir avec lui. Ce <strong>de</strong>rnier, en<strong>de</strong>tté et accroc à l’héroïne, lui vole<br />

son pécule, l’empêchant ainsi <strong>de</strong> repartir. Condamné à gagner <strong>de</strong> l’argent pour quitter<br />

Hpakant, Ko Myo se retrouve ainsi à travailler à la mine. Là-bas, il est confronté à un système<br />

<strong>de</strong> corruption et d’injustice sociale entièrement contraires à ses principes. Parallèlement, il vit<br />

au contact <strong>de</strong> son frère aîné, réduit à l’état <strong>de</strong> misère et d’addiction.<br />

e. Rencontrer la mort<br />

Ko Myo est à plusieurs reprises confronté à la mort. Celle-ci omniprésente à Hpakant,<br />

entrainera avec elle Cho Cho, l’amie et la compagne d’infortune <strong>de</strong> Sanda Thiri, suite à une<br />

infection du virus du sida (la prétendue « maladie du ja<strong>de</strong> ») certainement contractée avec l’un<br />

<strong>de</strong>s clients <strong>de</strong> Mister Yu. Puis, c’est son frère qu’elle emmènera, alors que Ko Myo et lui<br />

étaient sur le point <strong>de</strong> quitter la région.<br />

f. Apprendre<br />

Pendant son séjour à Hpakant, Ko Myo découvre les rouages <strong>de</strong> la dictature <strong>de</strong>s militaires qui<br />

sévissent sur le pays birman. Il apprend au contact <strong>de</strong> la vie à la mine et <strong>de</strong> son frère à<br />

remettre ses jugements et ses principes moraux en question. Il travaille intensément sur son<br />

rapport à son frère et le complexe d’infériorité qui le tarau<strong>de</strong> <strong>de</strong>puis toujours.<br />

g. Revenir : être un autre<br />

La pluie évoquée lors du <strong>de</strong>rnier chapitre a pour fonction <strong>de</strong> laver Ko Myo et Sanda Thiri <strong>de</strong>s<br />

épreuves précé<strong>de</strong>mment passées. Ils vont pour ainsi dire « renaître » dans cette nouvelle vie<br />

qu’ils vont débuter ensemble.<br />

V. Pour aller plus loin<br />

1) Bibliographie<br />

• Une vie <strong>de</strong> dissi<strong>de</strong>nt, <strong>de</strong> U Win Tin et Sophie Malibeaux, une coédition Michel<br />

Lafon/RFI/Reporters sans frontières, 2009.<br />

• Birmanie côté femmes, <strong>de</strong> Clau<strong>de</strong> Delachet-Guillon, Olizane, 2002.<br />

• Birmanie <strong>de</strong>s moines contre la dictature, <strong>de</strong> Jean-Clau<strong>de</strong> Buhrer et Clau<strong>de</strong> B.<br />

Levenson, Mille et une nuits, 2008.<br />

• Une odyssée birmane, <strong>de</strong> Pascal Khoo Thwe, Editions Gallimard, 2009.<br />

2) Filmographie<br />

• Burma VJ, <strong>de</strong> An<strong>de</strong>rs Østergaard (84’, Danemark, 2009)<br />

Documentaire relatant le soulèvement <strong>de</strong> septembre 2007 contre la junte militaire au<br />

pouvoir en Birmanie.<br />

• The Lady, <strong>de</strong> Luc Besson (127’, France-Angleterre-Malaysie, 2011)<br />

Film biographique mettant en scène la vie <strong>de</strong> Aung San Suu Kyi, femme politique et<br />

résistante birmane ayant obtenu le prix Nobel <strong>de</strong> la paix en 1991. Le film met<br />

particulièrement l’accent sur son combat pour la liberté d’expression et la démocratie<br />

dans son pays qui lui auront notamment valu la prison.<br />

• Derrière la palissa<strong>de</strong>, <strong>de</strong> Séverine Vanel (47’, France, 2007)<br />

Documentaire sur trois femmes birmanes exilées et en lutte, pour oublier le passé tâché<br />

13


par la douleur. Lutte pour se contenter d’un quotidien à huis clos, <strong>de</strong>rrière la palissa<strong>de</strong><br />

<strong>de</strong> bambous du camp <strong>de</strong> Mae Hla, en Thaïlan<strong>de</strong>. Un camp où le temps est suspendu et<br />

les <strong>de</strong>stins individuels oubliés <strong>de</strong> tous. Ici vivent <strong>de</strong>puis 20 ans, 40 000 Karens, une<br />

minorité oppressée par la dictature birmane. Pour eux, nul espoir <strong>de</strong> retour ni<br />

d’intégration dans leur pays d’accueil. La plupart se résignent à la lassitu<strong>de</strong> du<br />

quotidien, d’autres en ont fait un combat.<br />

• Birmanie, ma prison (90’, Gran<strong>de</strong>-Bretagne, 2010)<br />

Documentaire. Zarganar, le plus grand comique vivant <strong>de</strong> Birmanie, purge une peine <strong>de</strong><br />

prison <strong>de</strong> 35 ans, réduit au silence pour ses critiques ouvertes <strong>de</strong> la junte militaire.<br />

Michael Mittermeier, l’un <strong>de</strong>s plus grands comiques d’Allemagne, voyage en secret en<br />

Birmanie avec le réalisateur Rex Bloomstein, afin <strong>de</strong> documenter la lutte courageuse <strong>de</strong><br />

cet homme contre la répression.<br />

VI. Au fil <strong>de</strong>s chapitres<br />

p.5<br />

1) Prologue – La semence du dragon (pp. 5-6)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Quel mythe permet d’expliquer la présence <strong>de</strong> ja<strong>de</strong> sur la planète ?<br />

• Dans quel pays trouve-t-on du ja<strong>de</strong> ?<br />

• Dans quelle mesure le ja<strong>de</strong> revêt-il <strong>de</strong>s symboliques antinomiques ?<br />

b. Lexique<br />

le moutonnement das Gewoge<br />

la coulée <strong>de</strong>r Strom<br />

l’éclaboussure (f.) <strong>de</strong>r Spritzer<br />

s’ébrouer sich schütteln<br />

écailleux schuppenartig<br />

se pétrifier versteinern<br />

p.6<br />

affleurer zum Vorschein kommen<br />

creuser graben<br />

la déchéance die Verwahrlosung<br />

14


p.7<br />

2) Chapitre 1 : Le début du voyage (pp. 7-16)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Qui est Ko Myo, où vit-il ?<br />

• Qui est Naing Lin, où vit-il ?<br />

• Pour quelle raison Ko Myo part-il <strong>de</strong> Rangoon ?<br />

b. Lexique<br />

la pommette <strong>de</strong>r Backenknochen<br />

grésillant knisternd<br />

la natte die Matte<br />

p.8<br />

rechausser wie<strong>de</strong>ranziehen<br />

être pris d’assaut erstürmt wer<strong>de</strong>n<br />

être empêtré <strong>de</strong> qchose stecken bleiben in etwas<br />

encombrer versperren<br />

se propulser sich hinschleu<strong>de</strong>rn<br />

dédaigné missgeachtet<br />

se tasser sich häufen<br />

houspiller qn jn zurechtweisen<br />

P.9<br />

se frotter à qn sich an jm reiben<br />

la corneille die Krähe<br />

le baluchon das Bün<strong>de</strong>l<br />

p. 10<br />

se rencogner sich in eine Ecke drängen<br />

couper court à qchose etwas kurz halten<br />

la rancœur <strong>de</strong>r Groll<br />

bondé überfüllt<br />

p. 11<br />

une aubaine <strong>de</strong>r Glücksfall<br />

se débattre pour qchose sich abmühen um etwas<br />

15


la bonne étoile <strong>de</strong>r Glücksstern<br />

balayer qchose etwas beseitigen<br />

p. 12<br />

vertigineux schwin<strong>de</strong>lerregend<br />

le mineur <strong>de</strong>r Bergarbeiter<br />

disons angenommen<br />

p. 13<br />

le flair das Gespür<br />

défiler vorbeiziehen<br />

l’étal (m.) <strong>de</strong>r Verkaufsstand<br />

le talus <strong>de</strong>r Abhang<br />

assourdissant ohrenbetäubend<br />

p. 14<br />

la frau<strong>de</strong> <strong>de</strong>r Betrug<br />

le manège das Spielchen<br />

renouer wie<strong>de</strong>ranknüpfen<br />

p. 15<br />

prestement rasch<br />

le longhyi Longyi, Len<strong>de</strong>nschutz<br />

plaisant angenehm<br />

cendreux aschgrau<br />

pâle blass<br />

cuivré bronzefarben<br />

ourlé gesäumt<br />

a. Pour approfondir<br />

• Production écrite : faites le portrait <strong>de</strong> Ko Myo et Naing Lin puis expliquez en quoi<br />

ils sont différents.<br />

• Production orale : rejouez la scène <strong>de</strong> départ sur le quai <strong>de</strong> la gare. Veillez à<br />

respecter l’ambiance entre Ko Myo et sa mère.<br />

16


p.17<br />

3) Chapitre 2 : Un compagnon encombrant (pp. 17-28)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Où se rend Ko Myo ?<br />

• Qui est Oh Oh ?<br />

• Quel est le rôle joué par le gouvernement dans le contrôle <strong>de</strong>s mines <strong>de</strong> ja<strong>de</strong> ?<br />

b. Lexique<br />

faiblard schwach<br />

le pêle-mêle das Durcheinan<strong>de</strong>r<br />

affalé schlapp hingelegt<br />

s’extirper sich aus etwas befreien<br />

le fatras <strong>de</strong>r Plun<strong>de</strong>r<br />

être planté W+wie angewurzelt dastehen<br />

le resquilleur <strong>de</strong>r Schummler<br />

la mémère die Oma<br />

p. 18<br />

censer partir aufbrechen sollen<br />

Sèchement schroff<br />

la rebuffa<strong>de</strong> die Abfuhr<br />

la punaise die Wanze<br />

l’empilement (m.) <strong>de</strong>r Stapel<br />

examiner qchose sous toutes les coutures etwas auf Herz und Niere prüfen<br />

p. 19<br />

peinard (fam.) ruhig<br />

question vermine was Gewürm angeht<br />

p. 20<br />

la tignasse <strong>de</strong>r Haarschopf<br />

la fente <strong>de</strong>r Schlitz<br />

le réchaud <strong>de</strong>r Kocher<br />

p. 21<br />

copieusement reichlich<br />

17


s’étaler à son aise sich gemütlich ausbreiten<br />

trapu untersetzt<br />

p. 22<br />

choper sich etwas holen<br />

p. 23<br />

sous <strong>de</strong> bons auspices unter guten Vorzeichen<br />

maintes fois viel Mal<br />

s’ébranler ruckartig anfahren<br />

être plein à craquer voll zum Bersten sein<br />

p.24<br />

la rizière das Reisfeld<br />

n’avoir d’autre recours que <strong>de</strong> sich mit etwas behelfen<br />

défoncé kapputt<br />

p. 25<br />

le barrage die Absperrung<br />

l’échafaudage (m.) das Baugerüst<br />

mesquin kleinlich<br />

taciturne wortkarg<br />

l’ornière (f.) die Fahrspur<br />

p. 26<br />

exploiter le filon die A<strong>de</strong>r abbauen<br />

la carrière <strong>de</strong>r Steinbruch<br />

faire péter (fam.) explodieren lassen<br />

l’engin (m., fam.) die Baumaschine<br />

p. 27<br />

la rigola<strong>de</strong> <strong>de</strong>r Spaß<br />

faire une embardée ins Schleu<strong>de</strong>rn kommen<br />

le cahot <strong>de</strong>r Stoß<br />

18


p. 29<br />

4) Chapitre 3 : Bienvenue en enfer (pp. 29-40)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Quelles sont les conditions <strong>de</strong> vie à Hpakant ?<br />

• Qu’apprend Ko Myo sur son frère ?<br />

b. Lexique<br />

forcené arbeitswütig<br />

tailla<strong>de</strong>r schnitte in etwas machen<br />

la tranchée <strong>de</strong>r Graben<br />

l’abîme (f.) <strong>de</strong>r Abgrund<br />

le pan die Seite<br />

surplomber überhängen<br />

gron<strong>de</strong>r brummen<br />

la cahute die armselige Hütte<br />

le précipice <strong>de</strong>r Abgrund<br />

l’éboulis (m.) das Geröll<br />

p. 30<br />

hormis ca et là abgesehen von<br />

moribond im Sterben liegend<br />

le piton die Bergspitze<br />

l’excavatrice (f.), la pelleteuse <strong>de</strong>r Bagger<br />

la bicoque (fam.) die Bu<strong>de</strong><br />

la tôle ondulée das Wellblech<br />

la <strong>de</strong>vanture das Schaufenster<br />

peu engageant nicht sehr einla<strong>de</strong>nd<br />

le bétel <strong>de</strong>r Betelpfeffer<br />

p. 31<br />

nauséeux speiübel<br />

silllonner herumgehen<br />

être à l’affût <strong>de</strong> quelque chose auf etwas lauern<br />

farouche ängstlich<br />

19


la frange <strong>de</strong>r Pony<br />

l’hébétu<strong>de</strong> (f.) <strong>de</strong>r Stumpfsinn<br />

p. 32<br />

déroutant irreführend<br />

la bâtisse <strong>de</strong>r Kasten<br />

l’opulence (f.) <strong>de</strong>r Überfluss<br />

p. 33<br />

rogue überheblich<br />

se radoucir sich beruhigen<br />

tapoter leicht klopfen<br />

p. 35<br />

le tailleur <strong>de</strong>r Steinmetzer<br />

l’ablution (f.) sich waschen<br />

le fouillis das Durcheinan<strong>de</strong>r<br />

l’échoppe (f.) die Verkaufsbu<strong>de</strong><br />

piètre miserable<br />

la meule fer Mahlstein<br />

l’assemblage (m.) fas Fügen<br />

hétéroclite ungleichartig<br />

épouvanter ängstigen<br />

sordi<strong>de</strong> dreckig und ärmlich<br />

reluisant glänzend<br />

p. 36<br />

la crasse <strong>de</strong>r Dreck<br />

la cloison die Trennwand<br />

branlant wackelig<br />

piteux jämmerlich<br />

p. 37<br />

immaculé makellos<br />

vilainement schlimm<br />

20


grêlé pockig<br />

crècher (fam.) hausen<br />

le gratteur <strong>de</strong>r Abkratzer<br />

le déblai ausgehobene Er<strong>de</strong><br />

p. 38<br />

se faire plumer tüchtig ausgenommen wer<strong>de</strong>n<br />

le forçat <strong>de</strong>r Zwangsarbeiter<br />

hagard verstört<br />

le flanc die Bergseite<br />

le replat die Terasse<br />

s’agglutiner zusammenkleben<br />

p. 39<br />

<strong>de</strong> guinguois schief<br />

la bâche die Plane<br />

dévaler hinunterbrausen<br />

boitiller leicht hinken<br />

c. Pour approfondir<br />

• Production écrite : mettez-vous dans la peau <strong>de</strong> Ko Myo. Vous écrivez une lettre<br />

à un ami dans laquelle vous racontez vos premières impressions <strong>de</strong> la ville<br />

d’Hpakant.<br />

21


p. 41<br />

5) Chapitre 4 : Retrouvailles (pp. 41-50)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Qu’est-ce qui a changé chez Naing Lin ?<br />

• Qu’apprend-on en plus sur la vie à Hpakant ?<br />

b. Lexique<br />

être défoncé high sein<br />

se camper sur quelque chose bleiben bei etwas<br />

dépenaillé zerschlissen<br />

le branleur <strong>de</strong>r Nichtsnutz<br />

p. 42<br />

affaissé zusammengesunken<br />

la piaule (f.) die Bu<strong>de</strong><br />

p. 43<br />

la paroi die Innenwand<br />

<strong>de</strong> bric et <strong>de</strong> broc ungehobelt<br />

le bat-flanc das Brettlbett<br />

le pilier <strong>de</strong> soutien die Stützsaüle<br />

bon sang um Himmels willen<br />

p. 44<br />

fourguer qchose à qn etwas an jm verkloppen<br />

le paquet das Geldbün<strong>de</strong>l<br />

mal en point im schlechten Zustand<br />

p. 45<br />

se borner à sich mit etwas begnügen<br />

p. 46<br />

planter qn (fam.) im stehen lassen<br />

la poigne die Kraft<br />

esquiver qchose einer Sache ausweichen<br />

p. 47<br />

ru<strong>de</strong>ment wirklich<br />

22


se remplumer wie<strong>de</strong>r zunehmen<br />

la torche die Taschenlampe<br />

p. 48<br />

enfourner etwas in sich hineinschaufeln<br />

tituber schwanken<br />

criard knallig<br />

le bouis-bouis billiges schmutziges Lokal<br />

le martèlement sourd das dumpfe Gehämmer<br />

héler herbeirufen<br />

p. 49<br />

l’embrasure (f.) die Fensteröffnung<br />

c. Pour approfondir<br />

• Production écrite : complétez/dressez le portrait <strong>de</strong> Ko Myo et Naing Lin en<br />

soulignant leurs différences.<br />

23


p. 51<br />

6) Chapitre 5 : Lune dorée (pp. 51-58)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Qui est « Lune dorée » ?<br />

• Qui est Mister Yu ?<br />

b. Lexique<br />

crépi verputzt<br />

badigeonné angestrichen<br />

les yeux <strong>de</strong> biche die Rehaugen<br />

aguichant aufreizend<br />

p. 52<br />

fendu geschlitzt<br />

incongru unpassend<br />

l’inclinaison (f.) die Neigung<br />

la voracité die Fressgier<br />

p. 53<br />

prodigieusement <strong>de</strong>rmaßen<br />

amène liebenswürdig<br />

p. 54<br />

fuyant ausweichend<br />

grumeleux klumpig<br />

broncher sich rühren<br />

régaler das Essen bezahlen<br />

p. 55<br />

avoir qn à la bonne (fam.) jn mögen<br />

la torpeur die Benommenheit<br />

p. 56<br />

pleurnichard weinerlich<br />

ragaillardi aufgemuntert<br />

p. 57<br />

escarpé steil<br />

24


pelé nackt, entbaumt<br />

p.59<br />

c. Pour approfondir<br />

• Production écrite : dans son journal <strong>de</strong> bord, Ko Myo relate la rencontre avec<br />

Sanda Thiri. Mettez-vous à sa place et dégagez <strong>de</strong>s sentiments.<br />

7) Chapitre 6 : Troubles (pp. 59-70)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Que découvre Ko Myo sur Naing Lin ?<br />

• Qu’est-ce qui sépare Ko Myo <strong>de</strong> son frère Naing Lin ?<br />

b. Lexique<br />

émerger munter wer<strong>de</strong>n<br />

courbatu verkatert<br />

entortillé eingewickelt<br />

p. 60<br />

dru dicht<br />

gloussant kichernd<br />

p. 61<br />

la bâche die Plane<br />

vicié verbraucht<br />

la cahute die armselige Hütte<br />

le trépied <strong>de</strong>r Dreifuß<br />

p. 62<br />

désabusé <strong>de</strong>sillusionniert<br />

le chicot (fam.) <strong>de</strong>r Zahnstumpf<br />

la muqueuse die Schleimhaut<br />

lamper etwas gierig in langen Zügen trinken<br />

p. 63<br />

sans crier gare ohne Vorwarnung<br />

extirper etwas fingern<br />

p. 65<br />

25


être en nage schweißgeba<strong>de</strong>t sein<br />

la tempe die Schläfe<br />

le broc <strong>de</strong>r Krug<br />

p. 66<br />

le tournemain im Handumdrehen<br />

p. 67<br />

le benêt <strong>de</strong>r Dummkopf<br />

dévaliser qn jn ausrauben<br />

vil nichtswürdig<br />

p. 68<br />

dilaté ausge<strong>de</strong>hnt<br />

p. 69<br />

rouer qn <strong>de</strong> coups jn durchprügeln<br />

la came (fam.) die Drogue<br />

p. 70<br />

emboîter le pas <strong>de</strong> qn hinter jm hergehen<br />

p. 71<br />

c. Pour approfondir<br />

• Production orale : Ko Myo passe un coup <strong>de</strong> fil à sa mère pour l’informer <strong>de</strong> l’avancée<br />

<strong>de</strong> sa mission. Jouez la scène.<br />

8) Chapitre 7 : Les marchands <strong>de</strong> la mort (pp. 71-80)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Pourquoi la drogue est-elle si importante pour les mineurs <strong>de</strong> Hpakant ?<br />

• Qui bénéficie réellement du marché <strong>de</strong> la drogue ?<br />

• Ko Myo a-t-il retrouvé son argent ? Quelle solution s’impose à lui ?<br />

b. Lexique<br />

l’embranchement (m.) die Abzweigung<br />

jonché be<strong>de</strong>ckt<br />

p. 72<br />

le pourvoyeur <strong>de</strong>r Beschaffeur<br />

26


p. 73<br />

s’esclaffer lauthals lachen<br />

dérailler (fam.) nicht richtig funktionnieren<br />

tordant zum Kugeln sein<br />

disperser qn auflösen<br />

racketter qn von jm Geld erpressen<br />

se pointer aufkreuzen<br />

p. 74<br />

la taule <strong>de</strong>r Knast<br />

p. 76<br />

le pécule die Sparsumme<br />

le breuvage das Gebräu<br />

craquelé rissig<br />

p. 77<br />

être dans les vapes (fam.) im Tran sein<br />

p. 79<br />

sans sourciller ohne mit <strong>de</strong>r Wimper zu zucken<br />

la déflagration (f.) die Detonation<br />

p. 81<br />

9) Chapitre 8 : Les fourmis (pp. 81-90)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Expliquez l’image <strong>de</strong>s fourmis<br />

• Expliquez les sentiments contradictoires qui animent Ko Myo face à son frère.<br />

b. Lexique<br />

s’éclipser sich davon machen<br />

le monticule die Anhöhe<br />

p. 82<br />

exorbitant übermäßig<br />

le tenant <strong>de</strong>r Betreiber<br />

le contremaître <strong>de</strong>r Baumeister<br />

27


la perche die Stange<br />

la barre à mine <strong>de</strong>r Strahlstock<br />

le piqueur <strong>de</strong>r Hammerer<br />

l’esplana<strong>de</strong> (f.) <strong>de</strong>r Vorplatz<br />

le monceau <strong>de</strong>r Haufen<br />

p. 83<br />

coller qn à qchose jm etwas aufdrücken<br />

tirer au flanc sich vor <strong>de</strong>r Arbeit drücken<br />

la palanche die Schultertragestange<br />

à flanc <strong>de</strong>m Abgang entlang<br />

p. 84<br />

s’amasser sich häufen<br />

meurtrir tief verletzten<br />

le chaudron <strong>de</strong>r Kessel<br />

ployer sous qchose unter etwas ächzen<br />

p. 85<br />

saccadé ruckartig<br />

damné verdammt<br />

le châtiment die Bestrafung<br />

le far<strong>de</strong>au die Bür<strong>de</strong>, die Last<br />

p. 86<br />

radieux strahlend<br />

maléfique unheilvoll<br />

traînasser (fam.) zotteln<br />

p. 87<br />

toucher le gros lot das große Los ziehen<br />

la miette das Geringste<br />

engranger einbringen<br />

p. 88<br />

mesquin kleinlich<br />

28


éant klaffend<br />

p. 94<br />

10) Chapitre 9 : La maladie du ja<strong>de</strong> (pp. 91-102)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Quelle est la double fonction <strong>de</strong>s serveuses <strong>de</strong>s « Délices du Yunnan » ?<br />

• A votre avis, que représente Ko Myo pour Sanda Thiri ?<br />

b. Lexique<br />

insidieux schleichend<br />

héler jn herbeirufen<br />

p. 95<br />

le gargouillis das Blubbern<br />

pester contre qchose auf jn schimpfen<br />

la crédulité die Gutgläubigkeit<br />

le grelottement das Zittern<br />

p. 97<br />

ressasser du<strong>de</strong>ln<br />

p. 98<br />

sour<strong>de</strong>ment dumpf<br />

p. 100<br />

se faire berner sich betrügen lassen<br />

sur toute la ligne ganz<br />

c. Pour approfondir<br />

• Production écrite : quel rôle joue le gouvernement dans la prévention <strong>de</strong> la « maladie<br />

du ja<strong>de</strong> » ? Ecrivez un article <strong>de</strong> journal.<br />

29


p. 103<br />

11) Chapitre 10 : Des vies brisées (pp. 103-114)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Quel est le sort réservé aux filles <strong>de</strong> familles s’opposant au gouvernement ?<br />

• Caractérisez les sentiments qu’éprouve Sanda Thiri face à la mort <strong>de</strong> Cho Cho et à<br />

ses conditions.<br />

b. Lexique<br />

chahuté gestört<br />

p. 104<br />

décrocher mit <strong>de</strong>r Drogue aufhören<br />

p. 105<br />

le puceau jungfrau männlich<br />

furtivement verstohlen<br />

p. 106<br />

échouer lan<strong>de</strong>n<br />

les représailles (f. pl.) die Vergeltung<br />

p. 107<br />

s’étrangler fast keine Luft mehr bekommen<br />

p. 109<br />

se détourner <strong>de</strong> qn sich von etwas abwen<strong>de</strong>n<br />

p. 110<br />

la civière die Bahre<br />

l’offran<strong>de</strong> (f.) die Opfergabe<br />

p. 111<br />

farfouiller herumstöbern<br />

avachi schlaff<br />

les broussailles (f. pl.) das Dickicht<br />

le buisson <strong>de</strong>r Busch<br />

p. 113<br />

se faire coincer ertappt wer<strong>de</strong>n<br />

30


p. 115<br />

12) Chapitre 11 : Inci<strong>de</strong>nt à la mine (pp. 115-124)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Pour quelle raison Ko Myo est-il obligé d’arrêter <strong>de</strong> travailler à la mine ?<br />

b. Lexique<br />

déchiqueté gezackt<br />

le bourbier das Sumpfloch<br />

p. 116<br />

mettre qchose sur le tapis etwas zur Sprache bringen<br />

la retenue das Zurückhalten<br />

indéfectible unerschütterlich<br />

p. 117<br />

la saillie <strong>de</strong>r Vorsprung<br />

la bévue <strong>de</strong>r Fehler<br />

p. 118<br />

le mouchard die Petze<br />

la limace die Nacktschnecke<br />

ficher en l’air qchose (fam.) etwas in die Luft werfen<br />

virer (umg.) feuern<br />

p. 119<br />

fuser von überall kommen<br />

le crachat die Spucke<br />

p. 120<br />

la benne <strong>de</strong>r För<strong>de</strong>rwagen<br />

balancer (fam.) jn anschwärzen<br />

p. 121<br />

la bourra<strong>de</strong> <strong>de</strong>r Rippenstoß<br />

palabrer herumre<strong>de</strong>n<br />

p. 122<br />

se pointer auftauchen, aufkreuzen<br />

31


l’enflure (f.) <strong>de</strong>r Mistkerl<br />

vriller sich verdrehen<br />

p. 123<br />

rappliquer aufkreuzen<br />

p. 124<br />

compatissant mitleidig<br />

amoché zerschlagen<br />

cahin-caha schlecht und recht<br />

p. 126<br />

c. Pour approfondir<br />

• Production orale : « Je suis le premier à trouver scandaleuses la corruption et<br />

l’injustice, à dire que ca pourrit notre société. Mais ca ne doit pas être une excuse<br />

pour se comporter soi-même <strong>de</strong> facon immorale et <strong>de</strong> se permettre <strong>de</strong> tricher, <strong>de</strong><br />

voler et <strong>de</strong> … » (Ko Myo, page 123). Débattez.<br />

13) Chapitre 12 : La gratte (pp. 125-134)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Qu’est-ce que la gratte ? Est-ce un « métier » rentable ?<br />

• A quoi reconnaît-on du ja<strong>de</strong> parmi d’autres pierres ?<br />

b. Lexique<br />

strié zerklüftet<br />

l’inclusion (f.) <strong>de</strong>r Einschluß<br />

p. 127<br />

soupeser abwägen<br />

p. 128<br />

faire gaffe (fam.) aufpassen<br />

p. 129<br />

errer comme une âme en peine wie eine verlorene Seele umherirren<br />

incomber à qn <strong>de</strong> faire qchose jm zur Last fallen, etwas zu tun<br />

p. 130<br />

être bredouille nichts erreicht haben<br />

ratisser durchkämmen<br />

32


éhonté schamlos<br />

p. 131<br />

étreindre umarmen<br />

p. 132<br />

l’éboulement (m.) <strong>de</strong>r Steinschlag<br />

le jacquier <strong>de</strong>r Jackfruchtbaum<br />

s’atteler à qchose sich an etwas machen<br />

poindre tagen<br />

p. 133<br />

grumeleux klumpig<br />

la dépression die <strong>Vert</strong>iefung<br />

p. 136<br />

c. Pour approfondir<br />

• Production écrite : mettez vous à la place <strong>de</strong> Naing Lin. Rédigez un monologue<br />

intérieur dégageant les sentiments éprouvés à voir son frère venir « gratter » avec<br />

lui.<br />

14) Chapitre 13 : Le crapaud (pp. 135-144)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Quels sont les différents sens du terme « crapaud ». Expliquez dans quelle<br />

mesure à qui et à quoi ils renvoient / peuvent renvoyer.<br />

• Pourquoi Ko Myo a-t-il abandonné l’idée <strong>de</strong> partir avec Sanda <strong>de</strong> Hpakant ?<br />

b. Lexique<br />

le crapaud die Kröte, <strong>de</strong>r Fehler<br />

p. 137<br />

exorbité vorstehend<br />

la pute die Hure<br />

bondir aufspringen<br />

ricaner höhnen<br />

retirer qchose etwas zurücknehmen<br />

apitoyé mit Mitleid erfüllt<br />

33


narquois spöttisch<br />

bafouiller un<strong>de</strong>utlich re<strong>de</strong>n<br />

p. 139<br />

engloutir hineinstecken<br />

pourrir gammeln<br />

inondé überflutet<br />

p. 140<br />

filer (fam.) geben<br />

le ballot Der Ballen<br />

le batracien Die Kröte<br />

gauchement ungeschickt<br />

p. 141<br />

appuyer qchose etwas befürworten<br />

p. 142<br />

se récrier lauthals protestieren<br />

la chevalière <strong>de</strong>r Siegelring<br />

arnaquer (fam.) abzocken<br />

p. 143<br />

dormir tout son soûl sich richtig ausschlafen<br />

la trouvaille <strong>de</strong>r Fund<br />

boudiné dick<br />

la répulsion die Abneigung<br />

34


p. 145<br />

15) Chapitre 14 : Le bâtard et les grenouilles (pp. 145-152)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Quel est l’objet <strong>de</strong> la dispute entre Ko Myo et Naing Lin ?<br />

• Quelles conclusions Ko Myo peut-il tirer <strong>de</strong> cette dispute ?<br />

b. Lexique<br />

laborieusement mühsam<br />

tressaillir zucken<br />

p. 146<br />

la saloperie die Schweinerei<br />

se raidir steif wer<strong>de</strong>n<br />

p. 147<br />

faire chier (fam.) jm auf <strong>de</strong>n Sack gehen<br />

sans faille perfekt<br />

p. 148<br />

encaisser qchose etwas einstecken<br />

le faux cul <strong>de</strong>r falsche Hund<br />

se tirer (fam.) abhauen<br />

p. 151<br />

le braillement das Geschrei<br />

c. Pour approfondir<br />

• Production écrite : « Plus on bat la grenouille, plus elle saute haut » (p. 151).<br />

Expliquez cette expression dans son contexte en donnant <strong>de</strong>s arguments.<br />

35


p. 153<br />

16) Chapitre 15 : Le châtiment (pp. 153-162)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Dans quelle mesure l’acte <strong>de</strong> Naing Lin relève du châtiment envers Mister Yu ?<br />

• Quelle évolution peut-on constater chez Ko Myo ?<br />

b. Lexique<br />

oppressé bedrückt<br />

faire gaffe (fam.) aufpassen<br />

le crétin (fam.) <strong>de</strong>r Dummkopf<br />

choper (fam.)<br />

p. 154<br />

calé sattelfest<br />

p. 155<br />

berner qn jn reinlegen<br />

p. 156<br />

fourrager herumwühlen<br />

le dû die Schuld<br />

broncher aufmucken<br />

décocher jm etwas zuwerfen<br />

p. 157<br />

graisser la patte à qn jn spicken<br />

inique ungerecht<br />

p. 159<br />

les immondices (f. pl.) <strong>de</strong>r Unrat<br />

se laisser plumer sich tüchtig ausgenommen lassen wer<strong>de</strong>n<br />

l’entorse (f.) <strong>de</strong>r Verstoß<br />

p. 161<br />

la bicoque (fam.) die Bu<strong>de</strong><br />

36


p. 164<br />

•<br />

17) Chapitre 16 : Préparatifs (pp. 163-170)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Quels sont les préparatifs <strong>de</strong> départ que Ko Myo a à organiser ?<br />

b. Lexique<br />

le projectile das Wurfgeschoss<br />

le garnement <strong>de</strong>r Schlingel<br />

p. 166<br />

rechigner sich dagegen sträuben, etwas zut un<br />

p. 167<br />

louche dubios<br />

empourpré rot gewor<strong>de</strong>n<br />

p. 169<br />

se raviser seine Meinung än<strong>de</strong>rn<br />

p. 170<br />

le relent <strong>de</strong>r schlechte Geruch<br />

s’extirper sich aus etwas befreien<br />

p. 171<br />

18) Chapitre 17 : Le ravin (pp. 171-182)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Pour quelle raison Naing Lin et Ko Myo sont-ils retournés au campement ?<br />

• Pourquoi Naing Lin s’est-il précipité dans le ravin ?<br />

b. Lexique<br />

la giclée <strong>de</strong>r Spritzer<br />

la piaule (fam.) die Bu<strong>de</strong><br />

tordu (fam.) übergeschnappt<br />

le gros bras das Muskelpaket<br />

p. 172<br />

la moue dubitative <strong>de</strong>r zweifeln<strong>de</strong> Gesichtsausdruck<br />

37


p. 173<br />

planquer (fam.) verstecken<br />

excédé wütend<br />

acéré scharf<br />

p. 174<br />

la stupeur die Fassungslosigkeit<br />

p. 175<br />

la gaffe <strong>de</strong>r Fehler<br />

p. 176<br />

peinard ruhig<br />

p. 177<br />

débouler herbeistürmen<br />

p. 178<br />

meuble lose<br />

p. 185<br />

19) Chapitre 18 : La pluie (pp. 183-188)<br />

a. Ce qu’il faut avoir compris<br />

• Quelle est la fonction symbolique <strong>de</strong> la pluie ?<br />

b. Lexique<br />

brailler (fam.) brüllen<br />

coincer klemmen<br />

gueuler (fam.) schreien<br />

p. 186<br />

la débrouillardise die Pfiffigkeit<br />

p. 187<br />

froncer zusammenziehen<br />

chichement spärlich<br />

38


VII. Tâche finale<br />

La fin du roman reste en suspens. Ko Myo repart <strong>de</strong> Hpakant accompagné <strong>de</strong> Sanda Thiri, son frère<br />

Naing Lin vient <strong>de</strong> mourir. Il retourne à Rangoon où il va retrouver sa mère et il va être confronté à la<br />

lour<strong>de</strong> tâche <strong>de</strong> lui faire part <strong>de</strong> la très mauvaise nouvelle.<br />

Comment cette rencontre entre la mère et le fils va-t-elle se dérouler ? Y aura-t-il <strong>de</strong>s reproches <strong>de</strong> la<br />

part <strong>de</strong> la mère <strong>de</strong> Ko Myo ? Ko Myo va-t-il lui raconter les conditions <strong>de</strong> vie dans lesquelles a vécu<br />

Naing Lin ? Va-t-il lui raconter toute la vérité sur le sort <strong>de</strong> Naing Lin ? Que va-t-il ressentir ?<br />

L’absence <strong>de</strong> Naing Lin va-t-elle changer les rapports entre Ko Myo et sa mère ? Quel rôle va jouer<br />

Sanda Thiri dans cette nouvelle relation entre Ko Myo et sa mère ?<br />

Après avoir lu le roman (ou <strong>de</strong>s extraits), les élèves discuteront <strong>de</strong> toutes ces questions et prépareront<br />

la scène qu’ils présenteront ensuite à leurs camara<strong>de</strong>s. La scène doit être construite <strong>de</strong> façon à ce<br />

que tous les élèves puissent la comprendre, même s’ils n’ont pas lu le roman en entier.<br />

39

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!