12.07.2013 Views

nUITS SONORES dossier de presse

nUITS SONORES dossier de presse

nUITS SONORES dossier de presse

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

<strong>dossier</strong><br />

<strong>de</strong> <strong>presse</strong><br />

<strong>nUITS</strong><br />

<strong>SONORES</strong><br />

lyon<br />

france<br />

07-12<br />

MAI<br />

2013


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NUITS <strong>SONORES</strong>, ACTE II sommaire<br />

Vincent Carry<br />

Nuits sonores entre dans sa <strong>de</strong>uxième décennie avec la même passion<br />

et les mêmes convictions. Mais avec la volonté constante d’innover et<br />

<strong>de</strong> se réinventer sans cesse.<br />

La philosophie du festival est intacte : développer un événement urbain,<br />

ouvert à l’ensemble <strong>de</strong>s champs disciplinaires contemporains, <strong>de</strong> la<br />

musique bien sûr mais aussi du graphisme, <strong>de</strong> la scénographie, <strong>de</strong> la<br />

création visuelle et <strong>de</strong>s cultures numériques.<br />

Dans sa forme, le festival veut poursuivre son « odyssée dans la ville » :<br />

en dix ans, Nuits sonores a exploré le territoire lyonnais, <strong>de</strong> nuit comme<br />

<strong>de</strong> jour, <strong>de</strong> la sieste à l’apéro, <strong>de</strong> la nuit au petit matin, et dans la plupart<br />

<strong>de</strong> ses espaces : rues et places publiques, lieux <strong>de</strong> nuit et institutions<br />

culturelles, fleurons du patrimoine révélé et friches industrielles inédites.<br />

Ce voyage dans la ville, l’équipe d’Arty Farty l’a pensé d’emblée comme<br />

le principal pilier <strong>de</strong> Nuits sonores, comme le cœur <strong>de</strong> son i<strong>de</strong>ntité.<br />

Depuis 10 ans, le festival a toujours fait <strong>de</strong> cette caractéristique une<br />

condition sine qua non <strong>de</strong> son existence, au prix d’une lutte continuelle<br />

pour conquérir les territoires les plus fous <strong>de</strong> la ville.<br />

Cette année, Nuits sonores occupera pour la <strong>de</strong>rnière fois la friche<br />

industrielle <strong>de</strong>s Anciennes usines Brossette avec la volonté <strong>de</strong> lui<br />

rendre un hommage appuyé, à travers une scénographie et un travail <strong>de</strong><br />

création visuelle entièrement réinventés. L’édition 2013 sera également<br />

l’occasion d’un retour remarqué aux Subsistances. Le magnifique site<br />

du quai Saint-Vincent accueillera l’ensemble <strong>de</strong>s programmes <strong>de</strong> jour :<br />

NS Days, Carte blanche, accordée cette année à l’incomparable ville <strong>de</strong><br />

Bruxelles et enfin Mini sonore, le festival pour les enfants. Un festival<br />

<strong>de</strong> jour largement développé et qui marque sans doute la principale<br />

évolution <strong>de</strong> cette secon<strong>de</strong> décennie <strong>de</strong> Nuits sonores.<br />

Mais Nuits sonores, c’est aussi et toujours une histoire d’amour<br />

pour le territoire <strong>de</strong> la nuit. La nuit dans la ville, cet espace-temps<br />

<strong>de</strong> rencontre, <strong>de</strong> fusion, <strong>de</strong> partage, <strong>de</strong> délivrance. La nuit, c’est ce<br />

territoire <strong>de</strong>s possibles, cet espace <strong>de</strong> liberté, <strong>de</strong> fraternité et, bien sûr,<br />

<strong>de</strong> création. La nuit que nous aimons, c’est avant tout celle <strong>de</strong>s artistes,<br />

celle <strong>de</strong>s musiciens, <strong>de</strong>s djs qui bercent notre voyage à travers Nuits<br />

sonores.<br />

Car Nuits sonores <strong>de</strong>meure enfin et avant tout une histoire <strong>de</strong> musique.<br />

Né <strong>de</strong> la rencontre d’une ban<strong>de</strong> <strong>de</strong> passionnés <strong>de</strong> sonorités électro,<br />

le festival a construit son ADN sur <strong>de</strong>ux piliers indéboulonnables.<br />

Le premier : la diversité, originaire <strong>de</strong>s différents points <strong>de</strong> vue<br />

<strong>de</strong>s fondateurs <strong>de</strong> Nuits sonores sur la culture électronique et<br />

indépendante, et constitutive <strong>de</strong> cet originel « panorama <strong>de</strong>s musiques<br />

électroniques » qui fut la baseline du festival dès 2003. Le second :<br />

l’exigence artistique, qui a permis à l’équipe <strong>de</strong> ne jamais avoir à<br />

remplir <strong>de</strong>s jauges ou <strong>de</strong>s affiches à coups <strong>de</strong> têtes d’affiche, mais<br />

plutôt à inventer, éditorialiser, contextualiser, construire patiemment<br />

une i<strong>de</strong>ntité artistique qui permette <strong>de</strong> gagner, puis <strong>de</strong> conserver, la<br />

confiance du public. Un exercice <strong>de</strong> <strong>de</strong>ntelle infiniment complexe, mais<br />

qui fait la singularité et l’esprit <strong>de</strong> Nuits sonores.<br />

2<br />

04 - Les lieux principaux<br />

05 - 10 grands principes<br />

06 - Programme en un clin d’oeil<br />

Nuits sonores, programme <strong>de</strong> jour<br />

08 - Carte blanche à Bruxelles<br />

11 - NS Days 1 - Scène 1<br />

12 - NS Days 1 - Scène 2<br />

13 - NS Days 1 - Scène 3<br />

14 - NS Days 2 - Scène 1<br />

15 - NS Days 2 - Scène 2<br />

16 - NS Days 2 - Scène 3<br />

17 - NS Days 3 - Scène 1<br />

18 - NS Days 3 - Scène 2<br />

19 - NS Days 3 - Scène 3<br />

20 - NS Days 4 - Scène 1<br />

21 - NS Days 4 - Scène 2<br />

22 - NS Days 4 - Scène 3<br />

23 - NS Days - Mini sonore<br />

25 - Mini sunday<br />

27 - Les 4 Apéros sonores<br />

28 - Extra!<br />

Nuits sonores, programme <strong>de</strong> nuit<br />

32 - Inauguration<br />

33 - Nuits sonores, la nuit<br />

34 - Nuit 1 - Scène 1<br />

35 - Nuit 1 - Scène 2<br />

36 - Nuit 1 - Scène 3<br />

37 - Nuit 3 - Scène 1<br />

38 - Nuit 3 - Scène 2<br />

39 - Nuit 3 - Scène 3<br />

40 - Nuit 4 - Scène 1<br />

41 - Nuit 4 - Scène 2<br />

42 - Nuit 4 - Scène 3<br />

43 - Images sonores<br />

45 - Nuit 2 : Le Circuit<br />

47 - Infos pratiques<br />

50 - Les offres professionnelles<br />

51 - Partenaires<br />

52 - Arty Farty et contacts


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NUITS<br />

<strong>SONORES</strong>,<br />

11 e<br />

ÉDITION !<br />

3


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

LES LIEUX PRINCIPAUX<br />

DU FESTIVAL NUITS <strong>SONORES</strong><br />

ET DE LA PLATEFORME EUROPEAN LAB<br />

4<br />

HÔTEL DE VILLE<br />

Entièrement dédié à la plateforme European Lab, l’Hôtel <strong>de</strong> Ville accueillera tout le<br />

programme professionnel du Lab et le Village sous le signe <strong>de</strong> l’innovation culturelle.<br />

L’Hôtel <strong>de</strong> Ville sera le centre névralgique <strong>de</strong>s professionnels, mais aussi du public et <strong>de</strong>s<br />

médias.<br />

LA GALERIE DES TERREAUX<br />

Située juste en face du Village, la Galerie <strong>de</strong>s Terreaux sera l’espace d’accueil,<br />

d’information et <strong>de</strong> billetterie pour tous les festivaliers.<br />

LES SUBSISTANCES<br />

Nuits sonores investit à nouveau le site exceptionnel <strong>de</strong>s Subsistances, espace idéal<br />

pour le programme <strong>de</strong> jour : NS Days, Carte blanche à Bruxelles et Mini sonore. Ce<br />

lieu, véritable emblème du patrimoine historique <strong>de</strong> la ville, « laboratoire <strong>de</strong> création<br />

artistique » reconnu très au-<strong>de</strong>là <strong>de</strong>s frontières et site <strong>de</strong> l’Ecole Nationale <strong>de</strong>s Beaux-<br />

Arts, est un écrin idéal pour accueillir les artistes et le public du festival Nuits sonores.<br />

LES ANCIENNES USINES BROSSETTE<br />

Pour la <strong>de</strong>uxième année, et pour la <strong>de</strong>rnière fois, Nuits sonores investit les Anciennes<br />

usines Brossette, dans une nouvelle configuration.


10 GRANDS PRINCIPES<br />

POUR 2013<br />

POUR LE FESTIVAL NUITS <strong>SONORES</strong> :<br />

— Nuits sonores entre dans sa <strong>de</strong>uxième décennie en gardant sa philosophie, son<br />

urbanité, l’intransigeance <strong>de</strong> sa programmation.<br />

— Le festival Nuits sonores 2013 dure exceptionnellement six jours, du mardi 7 au<br />

dimanche 12 mai et débute avec <strong>de</strong>ux jours fériés !<br />

— Après l’hommage rendu à Lyon en 2012, à l’occasion du 10 e anniversaire, Nuits sonores<br />

reprend le rythme <strong>de</strong> la Carte blanche annuelle et invite Bruxelles !<br />

— Avec une nouvelle ambition et un nouveau lieu pour les NS Days, Nuits sonores<br />

développe encore plus son festival <strong>de</strong> jour.<br />

POUR LA PLATEFORME EUROPEAN LAB :<br />

— Le Labo européen <strong>de</strong>s festivals <strong>de</strong>vient la plateforme European Lab.<br />

— Initialement consacré à l’objet festival, European Lab <strong>de</strong>vient un<br />

espace professionnel dédié aux acteurs <strong>de</strong> l’innovation culturelle en<br />

Europe et dans le mon<strong>de</strong>.<br />

— European Lab élargit son espace à l’ensemble <strong>de</strong> l’Hôtel <strong>de</strong><br />

Ville, intègre le Village, le Café Libé et présente une partie <strong>de</strong> ses<br />

programmes à l’Opéra <strong>de</strong> Lyon.<br />

POUR ARTY FARTY :<br />

— Arty Farty présente toutes ses activités <strong>de</strong>puis 2003 sur un nouveau<br />

site web www.arty-farty.eu.<br />

— La démarche NSDS (Nuits sonores, durable et solidaire) s’élargit à l’ensemble <strong>de</strong>s<br />

activités d’Arty Farty.<br />

— Arty Farty recentre son activité d’accompagnement d’artistes sur le management<br />

global <strong>de</strong> carrière.


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

LE PROGRAMME EN 1 CLIN D’OEIL<br />

MARDI 7<br />

INAUGURATION<br />

Subsistances<br />

19h00 / 01h30<br />

6<br />

MERCREDI 8<br />

LE VILLAGE<br />

Hôtel <strong>de</strong> Ville<br />

12h00 / 20h00<br />

APÉRO<br />

SONORE<br />

Place Delfosse<br />

14h30 / 21h30<br />

NS DAYS 1<br />

15h30 / 21h30<br />

NS DAYS -<br />

MINI<br />

SONORE<br />

15h30 / 19h00<br />

NS DAYS -<br />

CARTE<br />

BLANCHE<br />

15h30 / 21h30<br />

Subsistances<br />

NUIT 1<br />

Usines<br />

Brossette<br />

21h30 / 05h00<br />

jEUDI 9<br />

LE VILLAGE<br />

Hôtel <strong>de</strong> Ville<br />

12h00 / 20h00<br />

APÉRO<br />

SONORE<br />

Jardins<br />

Aubertin<br />

14h30 / 21h30<br />

NS DAYS 2<br />

15h30 / 21h30<br />

NS DAYS -<br />

MINI<br />

SONORE<br />

15h30 / 19h00<br />

NS DAYS -<br />

CARTE<br />

BLANCHE<br />

15h30 / 21h30<br />

Subsistances<br />

CIRCUIT<br />

ÉLECTRO-<br />

NIqUE<br />

9 clubs<br />

et salles<br />

21h00 / 06h00<br />

VENDREDI 10<br />

LE VILLAGE<br />

Hôtel <strong>de</strong> Ville<br />

12h00 / 20h00<br />

NS DAYS 3<br />

15h30 / 21h30<br />

NS DAYS -<br />

MINI<br />

SONORE<br />

15h30 / 19h00<br />

NS DAYS -<br />

CARTE<br />

BLANCHE<br />

15h30 / 21h30<br />

Subsistances<br />

NUIT 3<br />

Usines<br />

Brossette<br />

21h30 / 05h00<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

SAMEDI 11<br />

EXTRA! Une trentaine <strong>de</strong> projets dans divers lieux <strong>de</strong> la ville en journée<br />

LE VILLAGE<br />

Hôtel <strong>de</strong> Ville<br />

12h00 / 20h00<br />

APÉRO<br />

SONORE<br />

Place Gerson<br />

14h30 / 21h30<br />

NS DAYS 4<br />

15h30 / 21h30<br />

NS DAYS -<br />

MINI<br />

SONORE<br />

15h30 / 19h00<br />

NS DAYS -<br />

CARTE<br />

BLANCHE<br />

15h30 / 21h30<br />

Subsistances<br />

NUIT 4<br />

Usines<br />

Brossette<br />

21h30 / 05h00<br />

DIMANCHE 12<br />

MINI<br />

SUNDAY<br />

Subsistances<br />

14h00 / 19h00<br />

APÉRO<br />

SONORE<br />

Rue <strong>de</strong> la<br />

Platière<br />

14h30 / 21h30<br />

CONCERT<br />

SPECIAL<br />

Subsistances<br />

20h30 / 23h00


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NUITS <strong>SONORES</strong><br />

2013,<br />

LE PROGRAMME<br />

DE jOUR<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

7


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

CARTE BLANCHE À BRUXELLES<br />

Bruxelles, ma belle...<br />

Bruxelles est une ville merveilleuse, comme Nuits sonores les aime. Belle, cosmopolite, ouverte, accueillante<br />

et cool. Sur cette <strong>de</strong>rnière qualité, la capitale belge est une sorte d’antidote à la morosité et au stress<br />

parisiens, à moins d’1h30 <strong>de</strong> Paris... et à trois heures <strong>de</strong> Lyon !<br />

Depuis 2002 et nos premières réflexions sur la Carte blanche, Bruxelles est revenue presque tous les ans sur<br />

la table <strong>de</strong>s négociations. Mais elle fut doublée en ces temps par d’autres villes auxquelles on ne pouvait pas<br />

échapper : Berlin, Manchester, Tokyo, Montréal...<br />

Aujourd’hui, l’heure <strong>de</strong> Bruxelles a sonné ! Et Nuits sonores fait sa déclaration d’amour à la métropole<br />

européenne. Car <strong>de</strong> visites en rencontres, <strong>de</strong> concerts en déambulations nocturnes, nous avons appris à<br />

adorer cette ville. L’aventure <strong>de</strong> programmation aura été certainement l’une <strong>de</strong>s plus enrichissantes que<br />

l’équipe du festival ait connu.<br />

Bruxelles est une ville exceptionnelle par l’activité créative foisonnante qui y règne, par la diversité <strong>de</strong>s<br />

artistes, <strong>de</strong>s projets. La Carte blanche à Bruxelles aurait pu <strong>de</strong>venir gigantesque tant les propositions et<br />

les opportunités y sont nombreuses. Le talent est présent dans <strong>de</strong> nombreuses disciplines artistiques et les<br />

Bruxellois savent exploiter à merveille les forces vives <strong>de</strong> leur ville. Ainsi nous avons choisi <strong>de</strong> ne pas nous<br />

focaliser uniquement sur la scène musicale mais <strong>de</strong> présenter un panorama ultra large <strong>de</strong> la ville, intégrant<br />

le cinéma, le clip et la vidéo, ainsi que le graphisme, la ban<strong>de</strong> <strong>de</strong>ssinée ou le vélo !<br />

8<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

ELECTROCHOC


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

ns days - CARTE BLANCHE À BRUXELLES<br />

PROGRAMMATION IMAGES<br />

Sélection <strong>de</strong> films pour adultes et enfants aux Subsistances.<br />

GRAPHOUI<br />

Mercredi 8 et vendredi 10 mai 2013 - 15h30 / 16h30<br />

Sélection <strong>de</strong> films pour enfants par Galeries<br />

LE CRAPAUD CHEZ SES BEAUX-PARENTS (J.-M.<br />

Kibushi / Belgique) 8’ - 1991<br />

L’ENFANT TERRIBLE (K. Konate / Belgique) 11’ - 1993<br />

TIGA AU BOUT DU FIL (R. Tiendrebeogo & P.<br />

Theunen / Belgique) 10’ - 2004<br />

TRAIN TRAIN MEDINA (M. Ndoye Dout’s / Belgique)<br />

7’ - 2000<br />

RUE DE LA PERLE (E. De<strong>de</strong>ren / Belgique) 5’ - 1991<br />

LA BELLE SAISON DES INTERDITS (A. Moens /<br />

Belgique) 13’ - 1998<br />

LIONNERIES (P. Theunen / Belgique) 6’30 - 1991<br />

CAMÉRA ETC<br />

Jeudi 9 et samedi 11 mai 2013 - 15h30 / 16h30<br />

Sélection <strong>de</strong> films pour enfants par Galeries<br />

PRINCE CHERCHE PRINCESSE (L. Berardo & 32<br />

enfants / Belgique) 7’ - 2007<br />

PAOLA POULE PONDEUSE (Q. Spéguel & 50 enfants<br />

/ Belgique) 5’25 - 2008<br />

PAS UN LOUP (L.-M. Colon, M. Labaye & 11 enfants /<br />

Belgique) 5’10 - 2010<br />

J’AI FAIM (D. Hermans et L.-M. Colon / Belgique)<br />

3’30 - 2008<br />

AU REVOIR BOULI (L.-M. Colon & S. Vidakovic /<br />

Belgique) 5’10 - 2008<br />

CLEO’S BOOGIE (Collectif Camera-etc) 6’21 - 2010<br />

LE MONDE SAUVAGE D’HAWAÏ (S. Médard, M. Labaye,<br />

D. Van Hecke & 13 enfants / Belgique) 9’07 - 2010<br />

L’ÉCOLE DU VILLAGE (Collectif Camera-etc /<br />

Belgique) 2’50 - 2011<br />

ON VA SE RÉGALER ! (Collectif Camera-etc /<br />

Belgique) 3’10 - 2011<br />

CELLULOMANIA (D. Hermans, R. Durin & 14 enfants<br />

/ Belgique) 5’30 - 2009<br />

MR RIDDIM (M. Labaye, R. Parizel & 10 enfants /<br />

Belgique) 4’22 - 2012<br />

LEILA (L.-M. Colon, Caméra & Consorts et <strong>de</strong>s<br />

enfants burkinabés / Belgique) 5’ - 2007<br />

LA POUPÉE CASSÉE (L.-M. Colon / Belgique) 7’22 - 2005<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

THÉMA BELGITUDE<br />

Mercredi 8 et vendredi 10 mai 2013 - 16h30 / 18h30<br />

Sélection <strong>de</strong> films par Galeries<br />

MOUTH AND RED CHICKENS (Messieurs Delmotte /<br />

Belgique) 3’42 - 2000<br />

TRICKLAND (I. Tollenaere / Belgique) 18’ - 2010<br />

A COMME ADRIENNE (B. Lehman / Belgique) 115’ - 2000<br />

CINÉMA<br />

Jeudi 9 et samedi 11 mai 2013 - 16h30 / 18h30<br />

Sélection <strong>de</strong> films par Galeries<br />

DOUBLE TAKE (J. Grimonprez / Belgique) 80’ - 2009<br />

SYLVIA KRISTEL - PARIS (M. <strong>de</strong> Boer / Belgique) 40’ - 2003<br />

SÉLECTION DU FESTIVAL CLIP THAT BEAT<br />

De mercredi 8 au samedi 11 mai 2013 - 18h30 / 20h00<br />

Le festival Clip that Beat initié par La Film fabrique<br />

propose annuellement une sélection <strong>de</strong>s meilleurs<br />

clips belges.<br />

Au programme : The Hickey Un<strong>de</strong>rworld, Coffee<br />

or Not, Willow, BRNS, The Jon Spencer Blues<br />

Explosion, The Experimental Tropic Blues Band,<br />

Playboy’s Bend, Emilie Simon, Kid noize, Other Lives,<br />

Rone, Mayd Hubb, The Sore Losers, Arno, Roscoe,<br />

Dan San, One shot BeBop, Veence Hanao, Kyasma...<br />

SESSIONS BELGES POUR LES NUITS BOTANIqUES<br />

De mercredi 8 au samedi 11 mai 2012 - 20h00<br />

«Bruxelles Ma Belle», site web musical qui propose<br />

<strong>de</strong> découvrir la capitale européenne en musique, a<br />

été choisi par la Sabam et le Botanique pour réaliser<br />

<strong>de</strong>s «Sessions Live» <strong>de</strong> nombreux groupes belges<br />

présents aux Nuits Botanique 2012.<br />

Au programme : Les performances <strong>de</strong> V.O. dans les<br />

gradins du Cirque Royal, <strong>de</strong> Great Mountain Fire<br />

dans la Roton<strong>de</strong>, <strong>de</strong>s Elvis Black Stars dans le jardin<br />

du Botanique, <strong>de</strong> BRNS dans les couloirs du Cirque<br />

Royal, <strong>de</strong> The Experimental Tropic Blues Band dans<br />

les serres, <strong>de</strong> Dan San dans la bibliothèque du<br />

Botanique, Sarah Carlier sur les toits du Botanique,<br />

Isbells dans le Witloof Bar...<br />

9


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

Art<br />

ELECTROCHOC<br />

Du mercredi 8 au samedi 11 mai 2013 / De 16h00 à<br />

21h00<br />

Du Collectif Oiseaux Sans Têtes (O.S.T.) par Julie<br />

Guiches<br />

Electrochoc reprend les étu<strong>de</strong>s faites au milieu<br />

du XIXe siècle par <strong>de</strong>s docteurs et neurologues<br />

français qui associèrent la photographie à la<br />

mé<strong>de</strong>cine, tant pour servir leur diagnostic que<br />

pour une i<strong>de</strong>ntification administrative et plus tard<br />

anthropologique.<br />

Dans ce studio participatif, les sujets sont invités à<br />

s’auto-administrer une légère décharge électrique<br />

et Julie Guiches, en photographe sportive, tente <strong>de</strong><br />

capter en un flash les corps convulsés.<br />

DIGITAL BREAkFAST<br />

Mercredi 8 et vendredi 10 mai 2013 / De 20h00 à<br />

20h30<br />

Création audio déjantée qui détourne l’univers<br />

du petit déjeuner en instruments <strong>de</strong> musique<br />

numériques.<br />

En partenariat avec<br />

10<br />

GRAPHISME<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

PLEASE LET ME DESIGN X ERG X SUPERSCRIPT 2<br />

Nuits sonores crée un fanzine dédié à la Carte<br />

blanche à Bruxelles dont la réalisation se fera lors<br />

d’un workshop dans la très prestigieuse École <strong>de</strong><br />

Recherche Graphique (ERG) <strong>de</strong> Bruxelles sous<br />

la direction du collectif bruxellois Please Let Me<br />

Design et <strong>de</strong>s Lyonnais <strong>de</strong> Superscript 2 .<br />

BD<br />

Nuits sonores invite les <strong>de</strong>ssinateurs bruxellois à<br />

créer une affiche <strong>de</strong> concert d’un <strong>de</strong>s artistes du<br />

festival. Une exposition se tiendra ensuite dans le<br />

magasin <strong>de</strong> BD lyonnais Expérience ainsi que sur les<br />

différents sites du festival.<br />

Premiers noms confirmés : Thierry Van Hasselt, Eric<br />

Lambé, Jean-Christophe Long, Max <strong>de</strong> Radigues,<br />

Carl Roosens<br />

sport<br />

BIkE POLO<br />

Jeudi 09 et vendredi 10 mai 2013<br />

Du mercredi 08 au samedi 11 mai 2013<br />

Compris dans le billet NS Days du jour<br />

Dans le cadre <strong>de</strong> la Carte Blanche à Bruxelles,<br />

Lyon Bike Polo s’associe à Nuits sonores pour<br />

l’organisation d’un tournoi opposant <strong>de</strong>s équipes<br />

<strong>de</strong> Lyon aux équipes <strong>de</strong> Bruxelles, autre patrie du<br />

vélo. Deux équipes <strong>de</strong> trois joueurs s’affrontent à<br />

vélo pour marquer la première cinq buts, à l’ai<strong>de</strong><br />

d’un maillet, sur un terrain dur idéalement fermé et<br />

mesurant 40m sur 20m.


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NS DAYS 1 - SCÈNE 1<br />

RESIDENT ADVISOR STAGE<br />

CARL COX (Intec Records - Figure /<br />

Londres - Angleterre) Dj set<br />

Dj, producteur, organisateur d’événements, Carl<br />

Cox est un artiste insatiable et infatigable. Cet<br />

ambassa<strong>de</strong>ur <strong>de</strong> la house, qui a ses quartiers d’été<br />

à Ibiza, n’hésite pas à aller vers la trance garage en<br />

conservant un esprit funk jovial. Vétéran <strong>de</strong> l’acid<br />

house et pionnier <strong>de</strong> la techno, Carl Cox fait danser<br />

les foules avec passion <strong>de</strong>puis plus <strong>de</strong> vingt ans.<br />

CARL COX LAURENT GARNIER<br />

15H30 - 16H30 : kOSME (CARAMELO / LYON - FRANCE) Dj SET<br />

Depuis presque 15 ans, Kosme a bâti sa propre i<strong>de</strong>ntité musicale, inspirée en gran<strong>de</strong> partie par la musique<br />

<strong>de</strong> Chicago et Detroit. Sa passion expressive sur scène et le groove <strong>de</strong> ses sets l’ont fait jouer dans <strong>de</strong>s clubs<br />

tels que le Rex Club, le Weekend Club ou encore l’Ambassa<strong>de</strong> à Lyon, pour sa rési<strong>de</strong>nce mensuelle. Il alterne<br />

sonorités <strong>de</strong>ep, house, techno avec un sens du dancefloor singulier.<br />

LAURENT GARNIER (PIAS / FRANCE) Dj set<br />

Depuis cette nuit inoubliable aux Salins du Midi<br />

en 2005, Laurent est venu chaque année présenter<br />

un format novateur. Tantôt en cinémix, en All day<br />

long, en ping-pong avec Agoria, en LBS ou tout<br />

simplement en dj set, il revient en 2013 faire un NS<br />

Days avec Carl Cox, démontrant son attachement à<br />

la scène techno, et au festival Nuits sonores.<br />

Mercredi 08 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 1 : Verrière<br />

23 euros, plein tarif / 20 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 1<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

11


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NS DAYS 1 - SCÈNE 2<br />

CARTE BLANCHE À BRUXELLES<br />

15H30 / 18H30 : RADIO PANIk PARTY<br />

(BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

Radio Panik est une radio libre bruxelloise qui se<br />

définit comme radio associative d’expression et<br />

<strong>de</strong> création et comme radio interculturelle. Pour la<br />

Carte Blanche, Snooba et Totenfest , officiant au<br />

sein <strong>de</strong> la radio, viendront nous faire découvrir leurs<br />

univers musical.<br />

SNOOBA (BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

DJ versatile aux influences diverses, du post<br />

punk au funk en passant par <strong>de</strong> la disco et <strong>de</strong> la<br />

house, Snooba s’évertue à partager ses addictions<br />

musicales en Belgique et la France, et notamment<br />

dans son émission hebdomadaire ‘’Contreban<strong>de</strong>’’<br />

diffusée sur Radio Panik.<br />

TOTENFEST (BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

Sylvain Etchegaray aka Totenfest a un goût<br />

prononcé pour le rock et les musiques électroniques<br />

dans leurs facettes les plus aptes à plaire aux<br />

yeux vitreux <strong>de</strong> ce mon<strong>de</strong>. Ancien guitariste dans<br />

le groupe <strong>de</strong> rock «Absinthe (Provisoire)», il habite<br />

désormais à Bruxelles où il fait partie <strong>de</strong> l’équipe <strong>de</strong><br />

Radio Panik.<br />

12<br />

19H00 / 20H00 : DRIVING DEAD GIRL (AT(H)<br />

OME / BRUXELLES – BELGIqUE) LIVE<br />

Depuis 2004, Driving Dead Girl s’est forgé une<br />

réputation scénique sauvage. Leurs albums<br />

autoproduits 50,000 Dead Girls Can’t Be Wrong<br />

et Don’t Give A Damn About Bad Reputation<br />

témoignent d’un rock sauvage, <strong>de</strong> blues, <strong>de</strong> larmes<br />

et <strong>de</strong> sueur. Changement <strong>de</strong> cap en 2013 avec<br />

un album enregistré et mixé par Jim Diamond,<br />

producteur <strong>de</strong>s White Stripes, à paraître en mai.<br />

20H30 - 21H30 : THE EXPERIMENTAL<br />

TROPIC BLUES BAND (NY HED / BRUXELLES –<br />

BELGIqUE) LIVE<br />

Depuis ses débuts à Liège il y a 10 ans, The<br />

Experimental Tropic Blues Band a conquis un public<br />

fidèle grâce à <strong>de</strong>s shows animal et un mélange<br />

cru <strong>de</strong> blues et <strong>de</strong> rock’n’roll. Grand performer, le<br />

groupe a enchaîné les concerts aux quatre coins<br />

<strong>de</strong> l’Europe et <strong>de</strong>s États-Unis. Leur rock sauvage a<br />

attiré l’attention <strong>de</strong> Jon Spencer qui a produit leur<br />

troisième album Liquid Love.<br />

Mercredi 08 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 2 : Esplana<strong>de</strong><br />

23 euros, plein tarif / 20 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 1<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

THE EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NS DAYS 1 - SCÈNE 3<br />

RED BULL MUSIC ACADEMY STAGE<br />

15H45 / 16H30 : UMA (SEEYOU RECORDS /<br />

BERLIN - ALLEMAGNE) LIVE<br />

Duo électro-pop berlinois, Uma expérimente avec<br />

<strong>de</strong>s compositions versatiles qui passent <strong>de</strong> la <strong>de</strong>ep<br />

music à la transe tout en tendant vers la pop. Formé<br />

fin 2011, le couple enregistre son premier EP dans<br />

son studio maison travaillant essentiellement sur<br />

<strong>de</strong>s synthé analogiques et <strong>de</strong>s boîtes à rythme pour<br />

récréer les sons du quotidien.<br />

17H00 / 17H45 : PEOPLE LIkE US (ILLEGAL<br />

ART / LONDRES - ANGLETERRE) LIVE<br />

Derrière ce pseudo se cache une artiste anglaise<br />

pratiquant l’art du collage et du détournement<br />

<strong>de</strong>puis plus <strong>de</strong> 20 ans. La londonienne base sa<br />

démarche sur le sampling audio et vidéo, procédé<br />

par excellence <strong>de</strong> la musique digitale : fascinée par<br />

les excès <strong>de</strong> la musique populaire et par les dérives<br />

<strong>de</strong> notre culture, elle manipule avec humour, kitsch<br />

et cynisme, <strong>de</strong>s collages dadaïstes et <strong>de</strong>s piratages<br />

audiophages.<br />

18H15 / 19H00 : j.C. SATÀN (TEENAGE<br />

MENOPAUSE RECORDS / BORDEAUX -<br />

FRANCE) LIVE<br />

Ossature bor<strong>de</strong>laise et chanteuse turinoise,<br />

attitu<strong>de</strong> punk et patronyme blasphématoire, J.C.<br />

Sàtan donne dans le garage rugueux et la noisy<br />

ELECTRIC ELECTRIC<br />

pop déviante. Leur univers sonique, d’une beauté<br />

troublante, peut s’apparenter à celui <strong>de</strong>s Pixies ou<br />

<strong>de</strong>s Queens Of The Stone Age, mais leur musique<br />

décomplexée va bien au <strong>de</strong>là et explose les canons<br />

<strong>de</strong> la musique garage.<br />

19H30 / 20H15 : DIAMOND VERSION<br />

(RASTER NOTON / BERLIN - ALLEMAGNE)<br />

LIVE<br />

Diamond Version est le fruit d’une collaboration<br />

entre le plasticien Alva Noto et le graphiste Byetone,<br />

fondateurs du label Raster Noton. Personnalités<br />

actives <strong>de</strong> la scène électronique minimale, les<br />

<strong>de</strong>ux artistes ont développé ce nouveau projet en<br />

improvisant ensemble lors <strong>de</strong> tournées communes.<br />

En live, Diamond Version mêle distorsions noisy,<br />

électronica expérimentale et écrans post-techno.<br />

20H45 / 21H30 : ELECTRIC ELECTRIC<br />

(HERzFELD / STRASBOURG - FRANCE) LIVE<br />

Ces trois musiciens influencés par les héros noise<br />

post-punk et par certaines têtes <strong>de</strong> la musique<br />

électro et spectrale s’amusent autant avec les<br />

co<strong>de</strong>s <strong>de</strong> la minimale ou du r’nb futuriste qu’avec les<br />

musiques ancestrales et rituelles. Electric Electric<br />

s’emploie à proposer sa propre vision <strong>de</strong> la dance<br />

music, aux allures pop et aux contours complexes.<br />

Mercredi 08 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 3 / Red Bull Music Aca<strong>de</strong>my stage<br />

23 euros, plein tarif / 20 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 1<br />

13


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NS DAYS 2 - SCÈNE 1<br />

RESIDENT ADVISOR STAGE<br />

seth troxler & friends<br />

15H30 / 16H30 : WILD ASPECT (kAOMETRY /<br />

LYON - FRANCE) Dj SET<br />

Co-fondateur du label lyonnais Traffic Bam et membre<br />

<strong>de</strong> Kaometry, Wild Aspect a participé <strong>de</strong>puis 1995<br />

à <strong>de</strong> nombreuses collaborations entre noise, jazz,<br />

techno et dubstep. Ses sets à trois platines proposent<br />

une démarche sans carcans, instituant le vinyle<br />

comme instrument du présent et la musique comme<br />

horizon à découvrir.<br />

16H30 / 17H30 : BENOIT & SERGIO<br />

(VISIONqUEST / BERLIN - ALLEMAGNE) Dj<br />

SET<br />

Benoit & Sergio partagent leur vie et leur musique<br />

entre Paris, Berlin et Washington et <strong>de</strong>s labels tels<br />

que VisionQuest ou DFA. Leurs influences vont <strong>de</strong><br />

Talking Heads à Daft Punk en passant par Ricardo<br />

Villalobos. Ensemble, ils produisent une électro pop<br />

chaleureuse et sensuelle qui fait d’eux un duo unique<br />

dans la musique électronique.<br />

14<br />

SETH TROXLER<br />

17H30 / 19H30 : RYAN CROSSON<br />

(VISIONqUEST / BERLIN – ALLEMAGNE) Dj<br />

SET<br />

Inspiré par <strong>de</strong>s artistes comme Plastikman, Matthew<br />

Dear ou Magda, Ryan Crosson joue une house music<br />

et une techno influencées par sa ville natale, Detroit,<br />

mêlée à sa ville adoptive, Berlin. Il incarne ce que<br />

la <strong>de</strong>rnière génération <strong>de</strong> Detroit a donné <strong>de</strong> mieux.<br />

Musique expérimentale <strong>de</strong>s 40’s, funk <strong>de</strong>s 70’s et East<br />

African Jazz font partie <strong>de</strong> son histoire musicale.<br />

19H30 / 21H30 : SETH TROXLER<br />

(VISIONqUEST / BERLIN - ALLEMAGNE) Dj<br />

SET<br />

Dj, producteur <strong>de</strong> renommée mondiale, co-fondateur<br />

du label avant-gardiste VisionQuest, Seth Troxler<br />

connaît un parcours à la progression fulgurante.<br />

Originaire <strong>de</strong> Detroit et aujourd’hui exilé à Berlin,<br />

il a écumé les clubs et labels les plus reconnus.<br />

Derrière les platines, il propose un voyage musical<br />

unique, une avalanche <strong>de</strong> house funky avec <strong>de</strong>s<br />

lignes <strong>de</strong> basses très ron<strong>de</strong>s, un son généreux et<br />

débordant d’énergie.<br />

Jeudi 09 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 1 : Verrière<br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 2


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NS DAYS 2 - SCÈNE 2<br />

CARTE BLANCHE À BRUXELLES<br />

15H30 / 18H30 : CITY SONIC PARTY AVEC<br />

RADIO CAMPUS BRUXELLES ET TRANSCULTURES<br />

Lancé en 2003 par Transcultures et la Ville <strong>de</strong> Mons,<br />

City Sonic est un festival dédié à toutes les formes<br />

contemporaines du son. Pour Nuits Sonores, ils nous<br />

proposeront un échantillon <strong>de</strong> leur programmation.<br />

5 ARTISTES (BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

DÉBORAH FABRÉ<br />

GAUTHIER kEYEARTS<br />

PARADISE NOW<br />

STEPHANE kOzIk<br />

ARNAUD EECkOUT<br />

LEFTO<br />

19H00 / 20H15 : LEFTO (BROWNSWOOD /<br />

BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

Dj, producteur, programmateur radio et organisateur<br />

<strong>de</strong> concerts, LeFtO «flaire» les perles sonores <strong>de</strong><br />

très loin. Ses sets emportent dans <strong>de</strong>s montagnes<br />

russes musicales, allant du reggae, au dubstep<br />

en passant par le hip-hop ou la <strong>de</strong>ep house. Lefto<br />

réussit le pari <strong>de</strong> mixer les classiques alternatifs<br />

intelligemment avec le meilleur son <strong>de</strong> <strong>de</strong>main : un<br />

futur Gilles Peterson !<br />

20H15 / 21H30 : Dj ELEPHANT POWER<br />

(SONIG / BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

Dj Elephant Power est l’anti-perfectionniste parfait.<br />

En live aussi bien qu’en studio, il semble toujours<br />

friser la totale perte <strong>de</strong> contrôle. Après avoir débuté<br />

au sein <strong>de</strong> Scratch Pet Land, il obtient un succès<br />

critique avec son <strong>de</strong>uxième album Scratch the Hulu,<br />

mélange original d’humour absur<strong>de</strong>, <strong>de</strong> sample hiphop<br />

et <strong>de</strong> sons surprenants.<br />

Jeudi 09 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 2 : Esplana<strong>de</strong><br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 2<br />

15


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NS DAYS 2 - SCÈNE 3<br />

RED BULL MUSIC ACADEMY STAGE<br />

15H45 / 16H30 : MAMAN BRIGITTE (LYON -<br />

FRANCE) LIVE<br />

Maman Brigitte, anciennement Pan Pan Pan, est<br />

un trio lyonnais qui joue un kraut-rock hypnotique,<br />

traversé <strong>de</strong> nappes <strong>de</strong> guitare célestes et <strong>de</strong> lignes<br />

<strong>de</strong> basses météorites. Sous ce doux nom, atten<strong>de</strong>zvous<br />

à un bombar<strong>de</strong>ment intense <strong>de</strong> musique noisy,<br />

tribale et <strong>de</strong> danse sauvage.<br />

17H00 / 17H45 : ANIkA (INVADA RECORDS /<br />

BERLIN - ALLEMAGNE) LIVE<br />

Première signature féminine d’Invada Records, le<br />

label <strong>de</strong> l’exigeant Geoff Barrow (Portishead), Anika<br />

réussit la fusion <strong>de</strong>s genres et <strong>de</strong>s ambiances.<br />

Sa musique sombre et dépouillée a déjà fait couler<br />

beaucoup d’encre tant sa noirceur est attirante.<br />

Entre dub, musique 60’s et mélodies froi<strong>de</strong>s,<br />

l’ancienne journaliste berlinoise n’a pas fini <strong>de</strong><br />

fasciner tous ceux qui l’approchent.<br />

18H15 / 19H00 : LUMERIANS (kNITTING<br />

FACTORY RECORDS / OAkLAND - ÉTATS -<br />

UNIS) LIVE<br />

Aussi sensibles à la texture et à la répétition<br />

qu’un acte électro, les Californiens <strong>de</strong> Lumerians<br />

sont inspirés par les rythmes vaudous, les orgues<br />

psychés dépouillés et la space disco trouble ;<br />

16<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

ANIkA<br />

voyageant librement dans un mon<strong>de</strong> à la fois familier<br />

et inexploré. En live, tout tourne autour <strong>de</strong> la danse ;<br />

rencontre viscérale et psychologique qui transcen<strong>de</strong><br />

les sens.<br />

19H30 / 20H15 : NURSE WITH WOUND<br />

(UNITED DAIRIES / ANGLETERRE) LIVE<br />

Inspirés par le krautrock et le surréalisme, les<br />

enregistrements <strong>de</strong> Nurse With Wound donnent<br />

le ton d’une musique minimaliste secouée <strong>de</strong><br />

sonorités industrielles. Au cours <strong>de</strong>s années 1980,<br />

le quatuor gagne ses galons <strong>de</strong> groupe-totem du<br />

rock un<strong>de</strong>rground. Toujours prolifiques, Nurse With<br />

Wound continue <strong>de</strong> sortir <strong>de</strong>s albums auxquels<br />

collaborent <strong>de</strong>s artistes tels que Jim O’Rourke ou<br />

encore Sunn O))).<br />

20H45 / 21H30 : k-X-P (MELODIC Uk<br />

RECORDS / HELSINkI - FINLANDE) LIVE<br />

Après un premier album éponyme entre krautrock et<br />

électronica, les Finlandais <strong>de</strong> K-X-P reviennent avec<br />

K-X-PII à paraître en février 2013. Rock chamanique,<br />

folie glam-punk, dance grinçante et krautrock, K-X-P<br />

livre un son hybri<strong>de</strong> intense influencé par P.I.L. ou<br />

encore Bad Brains. Ce nouvel album à l’énergie<br />

explosive annonce <strong>de</strong>s prestations live plus punk et<br />

plus sauvages.<br />

Jeudi 09 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 3 : Hangar / Red Bull Music Aca<strong>de</strong>my stage<br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 2


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NS DAYS 3 - SCÈNE 1<br />

RESIDENT ADVISOR STAGE<br />

kLOCkWORkS vs MOTE-EVOLVER<br />

BEN kLOCk<br />

15H30 / 17H00 : SHIFTED (MOTE-EVOLVER /<br />

LONDRES - ANGLETERRE) Dj SET<br />

Avec Drained, Shifted a instantanément attiré<br />

l’attention <strong>de</strong> la communauté techno. Le son lourd<br />

et dépouillé <strong>de</strong> l’énigmatique producteur s’accor<strong>de</strong><br />

parfaitement au style hypnotique et expérimental <strong>de</strong><br />

l’illustre label Mote-Evolver. Remixeur très <strong>de</strong>mandé,<br />

Shifted est aussi un performer talentueux.<br />

17H00 / 18H30 : DVS1 (kLOCkWORkS /<br />

MINNEAPOLIS - ETATS -UNIS) Dj SET<br />

Figure <strong>de</strong> proue du paysage techno du centre-ouest<br />

américain, DVS1 fait <strong>de</strong> la musique simple, efficace<br />

qui capte le sentiment du moment. Ses tableaux<br />

musicaux peignent <strong>de</strong>s humeurs cohérentes,<br />

évocatrices et puissantes selon le temps et l’endroit<br />

où il joue. Producteur chevronné à qui l’on doit<br />

<strong>de</strong>s maxis redoutables sur les labels Klockworks,<br />

Transmat ou Enemy, il est également un véritable<br />

technicien <strong>de</strong>s platines.<br />

18H30 / 19H45 : PLANETARY ASSAULT<br />

SYSTEMS (MOTE-EVOLVER / READING -<br />

ANGLETERRE) LIVE<br />

Pionnier <strong>de</strong> la scène techno anglaise et fondateur<br />

du label Mote-Evolver, Luke Slater lance en 2009<br />

son projet Planetary Assault Systems. Il publie<br />

Temporary Suspension puis The Messenger en 2011<br />

sur le label Ostgut Ton. Ces <strong>de</strong>ux albums explorent<br />

une techno sombre et puissante aux accents<br />

d’électronica. En parallèle, le dj et producteur<br />

continue <strong>de</strong> faire vivre son label Mote-Evolver en<br />

signant les artistes techno les plus productifs du<br />

moment tels que Shifted, Lucy ou encore Psyk.<br />

19H45 / 21H30 : BEN kLOCk (kLOCkWORkS -<br />

OSTGUT TON / BERLIN - ALLEMAGNE) Dj SET<br />

Dj, producteur et fondateur du label Klockworks, Ben<br />

Klock est sans aucun doute l’un <strong>de</strong>s personnages les<br />

plus importants <strong>de</strong> la scène techno actuelle. Lancé<br />

en 2006, Klockworks est dans un premier temps une<br />

plateforme sur laquelle le musicien publie ses propres<br />

compositions. Mais l’approche change lorsque Klock<br />

découvre DVS1 en live à Minneapolis. Fasciné par le<br />

dj, Klock le signe et ouvre le label à d’autres artistes<br />

tels que Rod ou Trevino.<br />

Vendredi 10 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 1 : Verrière<br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 3<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

PLANETARY ASSAULT SYSTEMS<br />

17


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NS DAYS 3 - SCÈNE 2<br />

CARTE BLANCHE À BRUXELLES<br />

15H30 / 18H30 : RADIO PANIk PARTY<br />

(BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

Radio Panik est une radio libre bruxelloise qui se<br />

définit comme radio associative d’expression et<br />

<strong>de</strong> création et comme radio interculturelle. Pour<br />

la Carte Blanche, Snooba et Totenfest , officiant<br />

au sein <strong>de</strong> la radio, feront découvrir leur univers<br />

musical.<br />

SNOOBA (BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

DJ versatile aux influences diverses, du post<br />

punk au funk en passant par <strong>de</strong> la disco et <strong>de</strong> la<br />

house, Snooba s’évertue à partager ses addictions<br />

musicales en Belgique et la France, et notamment<br />

dans son émission hebdomadaire ‘’Contreban<strong>de</strong>’’<br />

diffusée sur Radio Panik.<br />

TOTENFEST (BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

Sylvain Etchegaray aka Totenfest a un goût<br />

prononcé pour le rock et les musiques électroniques<br />

dans leurs facettes les plus aptes à plaire aux<br />

yeux vitreux <strong>de</strong> ce mon<strong>de</strong>. Ancien guitariste dans<br />

le groupe <strong>de</strong> rock «Absinthe (Provisoire)», il habite<br />

désormais à Bruxelles où il fait partie <strong>de</strong> l’équipe <strong>de</strong><br />

Radio Panik..<br />

18<br />

19H00 / 20H00 : SUN PAPA & LAWRENCE<br />

LE DOUX (THIN CONSOLATION - UNREzT /<br />

BRUXELLES - BELGIqUE) LIVE<br />

Producteur basé à Bruxelles, Sun Papa & Lawrence<br />

Le Doux ont collaboré avec le talentueux Japanese<br />

Mc Illreme sur son premier album Orchestre<br />

Philharmonok. Pour Nuits sonores, Sun Papa &<br />

Lawrence Le Doux joueront un live exclusif feat.<br />

Sage Ann pour fêter la sortie du nouvel EP Brume<br />

sur le label bruxellois Thin Consolation – Unrezt.<br />

20H30 / 21H30 : BRNS (LOUIS RECORDS /<br />

BRUXELLES - BELGIqUE) LIVE<br />

Les multi-instrumentalistes bruxellois <strong>de</strong> BRNS<br />

(prononcez Brains) tissent <strong>de</strong>s sonorités à la fois<br />

mystérieuses, lunatiques et invraisemblablement<br />

catchy. Ils piochent leurs inspirations du côté <strong>de</strong><br />

Foals, Animal Collective ou encore Dan Deacon,<br />

Après le fameux et virevoltant Mexico, leur prochain<br />

album Woun<strong>de</strong>d est prévu pour mai 2013.<br />

Vendredi 10 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 2 : Esplana<strong>de</strong><br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 3<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

SUN PAPA


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NS DAYS 3 - SCÈNE 3<br />

RED BULL MUSIC ACADEMY STAGE<br />

15H45 / 16H30 : LUCRECIA DALT (PRUNA<br />

RECORDINGS / BARCELONE - ESPAGNE) LIVE<br />

Au travers <strong>de</strong> sa musique que l’on pourrait<br />

qualifier <strong>de</strong> guillerette électro-pop, Lucrecia Dalt<br />

façonne <strong>de</strong>s paysages singuliers fait <strong>de</strong> vent et <strong>de</strong><br />

temps géologique. Elle embrasse <strong>de</strong>s paysages<br />

surréalistes avec un abandon superbe, évitant les<br />

tropes relativement sûrs et les structures évi<strong>de</strong>ntes.<br />

17H00 / 17H45 : CAMERA (BUREAU B /<br />

BERLIN - ALLEMAGNE) LIVE<br />

Que dire à propos du titre du premier album <strong>de</strong><br />

Camera ? Krautrock Guerilla signifie une chose :<br />

jouer spontanément dans <strong>de</strong>s lieux publics, et ce,<br />

évi<strong>de</strong>mment, sans aucune permission préalable.<br />

Retranscrivant cette spontanéité et cette énergie<br />

dans le format studio, Camera passe d’un krautrock<br />

motorik à <strong>de</strong>s plages psychées et s’enfonce dans les<br />

sphères interstellaires.<br />

18H15 / 19H00 : SPECTRUM (SPACE AGE<br />

RECORDINGS / RUGBY - ANGLETERRE) LIVE<br />

Spectrum est un projet mené <strong>de</strong>puis 1989 par<br />

Pete « Sonic Boom » Kember après l’éclatement<br />

<strong>de</strong> Spacemen 3, duo mythique formé avec Jason<br />

Pierce, qui continue d’influencer nombre d’artistes<br />

actuels, d’Ivan Smagghe à Death in Vegas en<br />

passant par Zombie Zombie. La musique <strong>de</strong><br />

Spectrum, groupe à géométrie variable, emprunte<br />

à la pop, au psychédélique, au rock et aux sons<br />

expérimentaux, tout en renouant avec le son <strong>de</strong><br />

Spacemen 3.<br />

19H30 / 20H15 : GIRLS AGAINST BOYS (jADE<br />

TREE / WASHINGTON – ÉTATS-UNIS) LIVE<br />

Pilier <strong>de</strong> la scène indie rock et post-hardcore<br />

américaine, Girls Against Boys s’entoure d’une<br />

atmosphère sombre voire dépressive. Formé en<br />

1988, le groupe se distingue par un chant grave,<br />

rauque et le son sourd <strong>de</strong> <strong>de</strong>ux basses grondantes.<br />

Pourtant, c’est à coups <strong>de</strong> titres addictifs et <strong>de</strong> riffs<br />

énergiques que Girls Against Boys plonge le public<br />

dans une ambiance dansante lors <strong>de</strong> ses concerts.<br />

20H45 / 21H30 : CIVIL CIVIC (MELBOURNE -<br />

AUSTRALIE) LIVE<br />

Quand Civil Civic, duo australien émigré à Londres<br />

et Barcelone, a sorti son premier single Less<br />

Unless, leur son rêche et brut a produit un cocktail<br />

détonnant et addictif dès les premières mesures. Ils<br />

venaient <strong>de</strong> créer leur son : un mix <strong>de</strong> guitares post-<br />

punk, <strong>de</strong> déflagrations, <strong>de</strong> basses distordues, <strong>de</strong> fuzz<br />

et <strong>de</strong> beats puissants.<br />

Vendredi 10 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 3 / Red Bull Music Aca<strong>de</strong>my stage<br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 3<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

CIVIL CIVIC<br />

19


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NS DAYS 4 - SCÈNE 1<br />

RESIDENT ADVISOR STAGE<br />

PANORAMA<br />

15H30 / 17H00 : PALMA (LYON - FRANCE)<br />

Dj SET<br />

Créé fin 2011 à Lyon, Palma est composé <strong>de</strong><br />

Reworks, Noma et Raja, compositeurs et djs dont<br />

l’influence commune se situe entre <strong>de</strong>ep house et<br />

techno. Palma est un projet à mi-chemin entre label<br />

et collectif. C’est surtout l’histoire <strong>de</strong> trois amis<br />

passionnés qui ont choisi <strong>de</strong> se poser en triumvirat<br />

<strong>de</strong> la musique électronique.<br />

17H00 / 18H30 : TALE OF US (LIFE & DEATH<br />

/ MILAN - ITALIE) Dj SET<br />

Groupe italien exilé à Berlin et repéré par Seth<br />

Troxler il y a <strong>de</strong>ux ans, Tale Of Us ne cesse <strong>de</strong><br />

surprendre. Auteur <strong>de</strong> morceaux et remixes déjà<br />

cultes (Who Ma<strong>de</strong> Who, Dj T ou Audiofly…), ils<br />

fon<strong>de</strong>nt leur label Life & Death en 2011 avec Tennis<br />

et Clockworks et continue à produire parallèlement<br />

pour <strong>de</strong>s maisons aussi prestigieuses que<br />

VisionQuest ou Crosstown Rebels.<br />

20<br />

VITALIC TALE OF US<br />

18H30 / 20H00 : ANDRÉS (LA VIDA -<br />

MAHOGANI MUSIC / DÉTROIT - ÉTATS -<br />

UNIS) Dj SET<br />

Andrés, est l’un <strong>de</strong>s héros méconnus <strong>de</strong> la<br />

musique un<strong>de</strong>rground <strong>de</strong> Detroit. Depuis la fin<br />

<strong>de</strong>s 90’s l’artiste s’est concocté un répertoire <strong>de</strong>s<br />

plus respectables, brouillant les frontières entre<br />

les genres comme le prouve son EP New for<br />

U. Egalement dj du groupe culte Slum Village, les<br />

instrumentales du beatmaker sont plus que jamais<br />

reconnues.<br />

20H00 / 21H30 : VITALIC DISCO Dj SET<br />

(CITIzEN RECORDS / DIjON - FRANCE) Dj<br />

SET<br />

« La disco peut être partout » d’après Vitalic. Si l’on<br />

connaît le Dijonnais pour sa musique alliant techno,<br />

électro et électronica, on sait moins que le dj est<br />

un fan inconsidéré <strong>de</strong> disco. Pourtant, dès lors que<br />

l’on écoute les premières secon<strong>de</strong>s <strong>de</strong> Poney part<br />

1 et You Prefere Cocaine, cela paraît évi<strong>de</strong>nt. Après<br />

un passage très remarqué en live en 2010, Vitalic<br />

revient pour présenter en exclusivité un dj set aux<br />

allures disco.<br />

Samedi 11 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 1 : Verrière<br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 4<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NS DAYS 4 - SCÈNE 2<br />

CARTE BLANCHE À BRUXELLES<br />

15H30 / 18H30 : CITY SONIC PARTY AVEC<br />

RADIO CAMPUS BRUXELLES ET TRANSCULTURES<br />

Lancé en 2003 par Transcultures et la Ville <strong>de</strong> Mons,<br />

City Sonic est un festival dédié à toutes les formes<br />

contemporaines du son. Pour Nuits Sonores, ils nous<br />

proposeront un échantillon <strong>de</strong> leur programmation.<br />

5 ARTISTES (BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

DÉBORAH FABRÉ<br />

GAUTHIER kEYEARTS<br />

PARADISE NOW<br />

STEPHANE kOzIk<br />

ARNAUD EECkOUT<br />

19H00 / 20H00 : SqUEAkY LOBSTER (VLEk /<br />

BRUXELLES - BELGIqUE) LIVE<br />

Du offbeat à la composition acousmatique en<br />

passant par le free jazz, Squeaky Lobster est<br />

un producteur bruxellois pointu, un voyageur<br />

hypercréatif, un tritureur et enchanteur <strong>de</strong> sons.<br />

Un ordi, une carte son, un contrôleur MIDI et<br />

Squeaky Lobster revient avec un EP sorti sur le label<br />

Vlek, Killing Eleven, mélange grisant <strong>de</strong> samples<br />

saturés et <strong>de</strong> groove haletant.<br />

20H30 / 21H30 : HERRMUTT LOBBY (EAT<br />

CONCRETE / BRUXELLES - BELGIqUE) LIVE<br />

Actif <strong>de</strong>puis 2003, Herrmutt Lobby est un collectif<br />

<strong>de</strong> musiciens électro, hommes à tout faire et<br />

programmeurs. Avec eux, pas <strong>de</strong> boucles,<br />

pas <strong>de</strong> séquences, pas <strong>de</strong> boîtes à rythme. Ils<br />

expérimentent et développent <strong>de</strong>s dispositifs<br />

sonores innovants qui ont largement été acclamés<br />

par la communauté musicale à l’instar <strong>de</strong> leur<br />

«beatfa<strong>de</strong>r».<br />

Samedi 11 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 2 : Esplana<strong>de</strong><br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 4<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

HERRMUTT LOBBY<br />

21


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NS DAYS 4 - SCÈNE 3<br />

RED BULL MUSIC ACADEMY STAGE<br />

15H45 / 16H45 : ELzO DURT (TEENAGE<br />

MENOPAUSE / BRUXELLES - BELGIqUE) Dj SET<br />

Passionné <strong>de</strong> rock et <strong>de</strong> musique électronique, Elzo<br />

Durt collectionne les disques <strong>de</strong>puis son plus jeune<br />

âge. En 2011, le dj bruxellois fon<strong>de</strong> le label Teenage<br />

Menopause avec Dj Froos et signe Scorpion<br />

Violente ou encore J.C Satàn.<br />

17H00 / 17H45 : THE LIMINANAS (HOzAC /<br />

PERPIGNAN- FRANCE) LIVE<br />

Véritable objet <strong>de</strong> culte aux Etats-Unis, The<br />

Liminanas compose une musique entêtante,<br />

mélange <strong>de</strong> psychédélisme et <strong>de</strong> yé-yé déjanté.<br />

Après une tournée américaine acclamée, le duo<br />

perpignanais revient avec Crystal Anis, un album<br />

dont le son intemporel pourrait évoquer une<br />

rencontre entre le Velvet Un<strong>de</strong>rground et Serge<br />

Gainsbourg.<br />

18H15 / 19H00 : THE MOjOMATICS (OUTSIDE<br />

INSIDE RECORDS / VENISE - ITALIE) LIVE<br />

La gran<strong>de</strong> force <strong>de</strong> ce duo rési<strong>de</strong> dans sa capacité<br />

à croiser blues, folk, pop et garage punk. Leur album<br />

You are the reason of my troubles sonne comme un<br />

hommage chaleureux aux Rolling Stones, aux Kinks<br />

ou aux albums électriques <strong>de</strong> Dylan.<br />

22<br />

19H30 / 20H15 : THE RAVEONETTES (VICE<br />

RECORDS /NEW YORk - LOS ANGELES -<br />

ETATS-UNIS) LIVE<br />

Depuis leurs débuts en 2002, The Raveonettes<br />

creusent le sillon d’un rock’n’roll fiévreux à<br />

mi-chemin entre noise <strong>de</strong>s 80’s et pop à la sauce<br />

60’s. Dans la lignée <strong>de</strong> Sonic Youth, ou du Velvet<br />

Un<strong>de</strong>rground, le duo d’origine danoise s’est façonné<br />

un son unique, reposant sur une tension permanente<br />

entre chaos bruitiste et mélodies pop envoûtantes.<br />

20H45 / 21H30 : THE INTELLIGENCE (IN THE<br />

RED RECORDS / LOS ANGELES - ÉTATS-UNIS)<br />

LIVE<br />

Basé à Los Angeles, The Intelligence est un groupe<br />

prolifique en constante évolution. Produit par Chris<br />

Woodhouse, leur <strong>de</strong>rnier album Everybody’s Got<br />

It Easy But Me abandonne l’approche lo-fi mais<br />

sans perdre en intensité. Riffs <strong>de</strong> guitares abrasifs,<br />

batterie ari<strong>de</strong> et synthés new wave ; le résultat est<br />

l’album le plus abouti <strong>de</strong> The Intelligence à ce jour.<br />

Samedi 11 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30 / Les Subsistances / Scène 3 : Hangar<br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> location), compris dans le billet NS Days 4<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

THE LIMINANAS


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

ns days - MINI SONORE<br />

Quatrième édition <strong>de</strong> Mini sonore, le Nuits sonores <strong>de</strong>s petits. Une fois <strong>de</strong> plus, le programme mûrit et évolue.<br />

En 2013, dans un espace totalement conçu pour les enfants, les parents pourront laisser leurs bambins à<br />

la gar<strong>de</strong>rie Mini sonore afin <strong>de</strong> profiter du festival et son programme NS Days. Mini sonore conserve ses<br />

principes : sensibiliser les petits aux pratiques artistiques en leur proposant <strong>de</strong> créer, imaginer et s’amuser<br />

autour <strong>de</strong> la musique et <strong>de</strong> l’image. Encadrés par une équipe <strong>de</strong> professionnels, les enfants pourront<br />

gamba<strong>de</strong>r dans un lieu totalement sécurisé. Mini sonore est constitué <strong>de</strong> 5 programmes différents :<br />

1- LA COUR DE RÉCRÉ<br />

Dans une atmosphère bucolique, la cour <strong>de</strong> récré<br />

est un joyeux melting-pot d’activités : jouer avec les<br />

dinosaures Pleo <strong>de</strong> Robopolis, animer une émission<br />

<strong>de</strong> radio aux côtés <strong>de</strong> Harry Cover, composer ses<br />

propres cocktails au Mini bar, se défouler autour <strong>de</strong><br />

jeux géants, <strong>de</strong>ssiner sur le mur à colorier…<br />

2- LES ATELIERS<br />

Atelier Mix MAO - animé par Nas/im <strong>de</strong> Mimix<br />

La culture et les techniques dj expliquées aux plus<br />

jeunes, du disque vinyle au mp3. Une rencontre<br />

ludique et pédagogique pour apprendre à mixer,<br />

connaître tout <strong>de</strong>s secrets <strong>de</strong>s grands djs et<br />

produire un tube en 30 minutes.<br />

Atelier Circuit-Bending<br />

Ou comment apprendre aux enfants à bidouiller <strong>de</strong>s<br />

circuits électroniques, court-circuiter <strong>de</strong>s appareils<br />

pour produire <strong>de</strong>s sons et tenter <strong>de</strong> se réapproprier<br />

<strong>de</strong>s technologies obsolètes.<br />

Atelier Robot - En partenariat avec Robopolis et<br />

Awabot<br />

Construction <strong>de</strong> robots aux multiples personnalités.<br />

Cerise sur le gâteau : la possibilité <strong>de</strong> repartir avec<br />

son nouvel ami au prix <strong>de</strong> 2 euros, reversés au<br />

Secours Populaire.<br />

Atelier Couture - animé par le Secours populaire<br />

Création <strong>de</strong> «doudous» et d’accessoires <strong>de</strong> mo<strong>de</strong>.<br />

Atelier Customisation t-shirts et sacs<br />

Viens customiser à l’ai<strong>de</strong> <strong>de</strong> pochoirs, transferts<br />

et autres accessoires, ton t-shirt ou ton sac Mini<br />

sonore !<br />

Atelier Masques <strong>de</strong> super-héros<br />

Un atelier masque à partir <strong>de</strong> collage, découpage<br />

et autres activités créatives pour <strong>de</strong>venir un super<br />

héros.<br />

Atelier Cuisine<br />

Initiation à la recette <strong>de</strong> cake pops, sucettes<br />

maisons en forme <strong>de</strong> momies, <strong>de</strong> robots, <strong>de</strong><br />

monstres…<br />

23


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

Atelier BD<br />

Mettre en scène son propre personnage et lui faire<br />

vivre <strong>de</strong>s aventures inoubliables ? Un <strong>de</strong>ssinateur<br />

professionnel sera là pour ai<strong>de</strong>r à créer sa première<br />

ban<strong>de</strong> <strong>de</strong>ssinée.<br />

Atelier Marionnette<br />

Création <strong>de</strong> marionnettes loufoques à partir d’une<br />

simple chaussette.<br />

3- LES STUDIOS<br />

Rock your Clip<br />

Concept vidéo ludique et interactif : les enfants<br />

seront filmés en live sur un plateau <strong>de</strong> tournage en<br />

incrustation et intégré par le vjing.<br />

Rock your Cover<br />

Des costumes et du maquillage pour métamorphoser<br />

en rock stars nos chères têtes blon<strong>de</strong>s le temps<br />

d’une séance photo mémorable ! Ils se retrouveront<br />

ensuite sur une pochette <strong>de</strong> disque mythique.<br />

4- LES VISITES<br />

Visite <strong>de</strong>s backstages<br />

Avis à tous les curieux qui aimeraient bien savoir ce<br />

qu’il se passe <strong>de</strong>rrière la scène : une petite équipe<br />

s’aventurera à la découverte <strong>de</strong> l’envers du décor<br />

du festival...<br />

Visite <strong>de</strong>s Subsistances<br />

Une visite ludique et pédagogique pour appréhen<strong>de</strong>r<br />

le patrimoine historique du site du festival.<br />

24<br />

5 - LES + DU FESTIVAL<br />

Digital Breakfast - Création <strong>de</strong> Arnaud Eeckhout<br />

avec Stéphane Kozik (Bruxelles - Belgique)<br />

Mercredi 8 et vendredi 10 mai 2013 / De 16h30 à<br />

18h00<br />

Création audio déjantée qui détourne l’univers<br />

du petit déjeuner en instruments <strong>de</strong> musique<br />

numériques. Les enfants auront la possibilité <strong>de</strong><br />

s’approprier l’installation et <strong>de</strong> l’expérimenter.<br />

L’école du Couac - En partenariat avec la<br />

Bibliothèque Municipale <strong>de</strong> Lyon<br />

Samedi 11 mai 2013 / De 16h00 à 19h00<br />

Durant tout l’après-midi, les jeunes participants sont<br />

invités à composer une musique ou une chanson, à<br />

l’enregistrer, puis à créer la pochette du disque pour<br />

repartir avec leur cd.<br />

Chapi chapo & les petites musiques <strong>de</strong> pluie<br />

En partenariat avec la Bibliothèque Municipale <strong>de</strong><br />

Lyon<br />

Dimanche 12 mai 2013 / De 15h30 à 18h30<br />

Les enfants seront initiés aux joies <strong>de</strong> la musique<br />

et du bruitage, au travers d’une courte séquence<br />

<strong>de</strong> cinéma d’animation. Ils sont invités à recréer<br />

totalement la ban<strong>de</strong> son <strong>de</strong> la séquence en ayant<br />

pour seuls outils <strong>de</strong>s jouets musicaux et leur<br />

imagination....<br />

En partenariat avec<br />

Mini sonore / Du mercredi 08 au samedi 11 mai 2013 / De 15h30 à 19h00 / Les Subsistances<br />

Accès gratuit pour les enfants <strong>de</strong> 4 à 12 ans accompagnés a minima<br />

d’un adulte responsable muni d’un billet pour le NS Days du jour<br />

Uniquement sur inscription<br />

Attention, la jauge est limitée à 150 enfants par jour !


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

MINI SUNDAY<br />

SOUL CLAP AND DANCE OFF AVEC<br />

Dj MR jONATHAN TOUBIN<br />

Le concept New York Night Train Soul Clap &<br />

Dance Off <strong>de</strong> Jonathan Toubin s’arrête en Europe !<br />

Événement soul le plus en vogue à NYC, les soirées<br />

<strong>de</strong> Jonathan sont à la fois prisées pour ses talents<br />

<strong>de</strong> dj mais aussi pour son incroyable concours<br />

<strong>de</strong> danse. Le jury <strong>de</strong> la compétition a parfois été<br />

composé <strong>de</strong> musiciens aussi célèbres que Wire,<br />

Quintron and Ms. Pussycat, Monotonix, MGMT<br />

ou Nick Cave and the Bad Seeds. Le jury <strong>de</strong> Nuits<br />

sonores n’étant pas encore constitué, tous les rêves<br />

sont permis !<br />

www.newyorknighttrain.com/soulclap<br />

LE BRIC À BRAC DU SECOURS POPULAIRE<br />

Le Secours Populaire invite le public à son bric-à<br />

-brac pour chiner <strong>de</strong> nombreux objets insolites<br />

utilisés notamment pour la décoration <strong>de</strong> Mini sonore.<br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

VENTES AUX ENCHÈRES<br />

Vous avez toujours eu envie d’acquérir la serviette<br />

transpirante <strong>de</strong> Sharin Foo <strong>de</strong>s Raveonettes ou le<br />

chapeau melon <strong>de</strong> Mos Def ? Lors d’une véritable<br />

vente aux enchères en compagnie d’un commissaire<br />

priseur, certains objets <strong>de</strong>s artistes seront mis en<br />

vente. Les fonds collectés seront intégralement<br />

reversés au Secours Populaire.<br />

LE MINI SUNDAY DES PETITS<br />

Lors <strong>de</strong> Mini sunday, les petits aussi ont leur<br />

programmation. Quelques-uns <strong>de</strong>s ateliers <strong>de</strong> Mini<br />

sonore ainsi que la cour <strong>de</strong> récré seront accessibles<br />

à tous pour profiter en famille <strong>de</strong> la clôture du<br />

festival.<br />

— Couture,<br />

— Customisation,<br />

— Masques,<br />

— Cuisine,<br />

— Marionettes.<br />

Mini sunday / Dimanche 12 mai 2013 / De 14h00 à 19h00 / Les Subsistances<br />

Accès gratuit<br />

25


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

MINI SUNDAY<br />

26<br />

BAL2VIEUX @ NUITS <strong>SONORES</strong> !<br />

Le Bal2Vieux <strong>de</strong> Guéthary est <strong>de</strong>puis 2009 une institution au<br />

Pays Basque et (parfois) au-<strong>de</strong>là. Il est né un soir d’août au<br />

fronton <strong>de</strong> la cité Basque, <strong>de</strong> la volonté <strong>de</strong> Jules Edouard<br />

Moustic (résidant cinq jours par semaine à Guéthary et les <strong>de</strong>ux<br />

jours qui restent dans la Présipauté <strong>de</strong> Groland), invitant Rémy<br />

Kolpa Kopoul, voix historique <strong>de</strong> Radio Nova et DJ émérite sous<br />

le sobriquet <strong>de</strong> DJ RKK. Les <strong>de</strong>ux tontons ont vite été rejoints,<br />

dès l’édition 2010 par Patrick Leygonie aka DJ Rapso<strong>de</strong>, pionnier<br />

<strong>de</strong>s radios pirates et co-créateur <strong>de</strong> Radio Nova.<br />

Les tontons platineurs (pas loin <strong>de</strong> 200 ans à eux trois), mettent<br />

le feu avec une sélection sans ornières, latino, soul, electro,<br />

reggae, afro, hip hop, balkanique, Brésil, rock, ne s’interdisant<br />

aucun remix, excluant simplement les gros clichés genre<br />

Dalida, Clau<strong>de</strong> François ou Patrick Sébastien.<br />

Le Bal2Vieux <strong>de</strong> Guéthary saison 4 est <strong>de</strong>venu la plus grosse fête du bourg, attirant à présent plus <strong>de</strong> 3 000<br />

personnes. Et, <strong>de</strong>puis 2011, il émigre très occasionnellement, <strong>de</strong> Feria <strong>de</strong> Nîmes en Week end <strong>de</strong>s Curiosités<br />

à Toulouse, en Festival Black & Basque à Bayonne (une autre initiative <strong>de</strong> Moustic), Festival Emmaüs à<br />

Pau et maintenant au festival Nuits Sonores à Lyon ! A cette occasion, un invité spécial, tout aussi érudit,<br />

rejoindra le trio : Jackie Berroyer. Habitué <strong>de</strong> Nuits sonores, où il est déjà venu passer <strong>de</strong>s disques dans le<br />

cadre du légendaire blind-test d’Extra, Berroyer partage également l’antenne du Mouv, avec entre autres<br />

Laurent Garnier et Moustic.<br />

MOUSTIC (PARIS - FRANCE) Dj SET<br />

I<strong>de</strong>ntifié <strong>de</strong>puis le début <strong>de</strong>s années 90 comme le présentateur officiel du journal télévisé <strong>de</strong> la Présipauté<br />

du Groland, Jules Édouard Moustic officie aujourd’hui comme dj. Depuis mars 2012, il anime sur le Mouv’ le<br />

Mouv’tic Mix, émission pendant laquelle il livre une programmation musical originale et haute en couleur.<br />

Dj Rkk (PARIS - FRANCE) Dj SET<br />

À la fin <strong>de</strong>s années 70, Rémy Kolpa Kopoul fut l’un <strong>de</strong>s premiers journalistes à s’intéresser aux musiques<br />

world et plus précisément aux musiques brésiliennes. Sa voix éraillée est l’une <strong>de</strong>s plus connues <strong>de</strong>s<br />

auditeurs <strong>de</strong> Radio Nova où ses goûts musicaux éclectiques s’y expriment avec force.<br />

RAPSODE (PARIS - FRANCE) Dj SET<br />

Créateur <strong>de</strong> Radio Ivre dans les années 70, Patrick Leygonie officiait déjà sur ses on<strong>de</strong>s en inondant Paris<br />

<strong>de</strong> reggae via <strong>de</strong>s radios pirates. Aujourd’hui, il continue <strong>de</strong> dépoussiérer les dancefloors à coups <strong>de</strong> sons<br />

totalement introuvables. Co-fondateur <strong>de</strong> Radio Nova, son exceptionnelle fantaisie musicale apporte à son<br />

grand talent une liberté et une force rare.<br />

+ SPECIAL GUEST : jACkIE BERROYER (PARIS - FRANCE) Dj SET<br />

Mini sunday / Dimanche 12 mai 2013 / De 15h00 à 19h00 / Les Subsistances<br />

Accès gratuit


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

LES 4 APÉROS <strong>SONORES</strong><br />

MERCREDI 08 MAI 2013 : LA BULLE<br />

Place Général Delfosse / Quai Rambaud - Lyon 2 e<br />

Étape proposée par Akivai Prod<br />

14h30 / 15h15 : MEHDI KRUGER & LIONEL MARTIN<br />

(Lyon – France) Live<br />

15h15 / 16h30 : Création « MÉLI / MÉLO » Paroles &<br />

Lecture<br />

16h30 / 17h45 : LE K (Circus Company - Karat /<br />

Perpignan – France) Live<br />

17h45 / 19h00 : ELYSÉE (Archipel Music – Doma<br />

Musique / Marseille – France) Live<br />

19h00 / 20h15 : RECONDITE (Plangent Records /<br />

Berlin – Allemagne) Live<br />

20h15 / 21h30 : ARK (Perlon / Lyon – France) Live<br />

jEUDI 09 MAI 2013 : CBD<br />

Jardins du Commandant Aubertin<br />

Angle rue du Lac et rue du Dr Bouchut - Lyon 3 e<br />

Étape proposée par Dolus & Dolus<br />

14h30 / 16h00 : SOLSTICE (Lyon – France) Dj set<br />

16h00 / 17h30 : B-JU (Squelch and Clap / Hambourg<br />

– Allemagne) Dj set<br />

17h30 / 19h30 : SAAEON EXPRESS (Bebup / Lyon –<br />

France) Dj set<br />

19h30 / 21h30 : SINJIN HAWKE (Pelican Fly /<br />

Barcelone – Espagne) Dj set<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

SAMEDI 11 MAI 2013 : DISTANT RELATIVES<br />

Place Gerson - Lyon 5 e<br />

Étape proposée par Ed’n Legs et Propagang<br />

14h30 / 16h30 : ED’N LEGS & PROPAGANG DJS (Ed’n<br />

Legs – Propagang / Lyon – France) Dj set<br />

16h30 / 18h30 : HOLD YOUTH aka SEUIL & LE LOUP<br />

(Hold Youth / Paris – France) Dj set<br />

18h30 / 20h00 : AQUARIUS HEAVEN (Circus Company<br />

/ Berlin – Allemagne) Live<br />

20h00 / 21h30 : HOLD YOUTH aka SEUIL & LE LOUP<br />

(Hold Youth / Paris – France) Dj set<br />

DIMANCHE 12 MAI 2013 : SOUL PASSAGE<br />

Rue <strong>de</strong> la Platière et place Meissonier - Lyon 1 er<br />

Étape proposée par Café Cousu et Boolimix<br />

14h30 / 15h30 : BOOLIMIX (Radio Canut / Lyon –<br />

France) Dj set<br />

15h30 / 16h30 : ORL (Sobadi – Palmwine Records /<br />

Paris – France) Dj set<br />

16h30 / 18h30 : BLUNDETTO SOUND SYSTEM<br />

(Heavenly Sweetness / Paris – France) Live<br />

18h30 / 20h30 : HUGO MENDEZ (Sofrito / Angleterre)<br />

Dj set<br />

20h30 / 21h30 : EMILE OMAR (Radio Nova – Domino /<br />

Paris – France) Dj set<br />

Mercredi 8, jeudi 9, samedi 11 et dimanche 12 mai 2013 / <strong>de</strong> 14h30 à 21h30 / 4 lieux<br />

1 Apéro sonore par jour / Gratuit<br />

27


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

EXTRA! 2013 EN qUELqUES MOTS<br />

Qu’est-ce qui, en 2013, fait qu’un festival surprend encore, après 10 ans <strong>de</strong> bons et loyaux services ? Tout<br />

simplement sa capacité à ne pas s’enfermer sur lui-même. Nuits sonores a <strong>de</strong>puis toujours choisi d’inviter<br />

ceux qui font bouger la ville à participer aux festivités et à proposer leur vision artistique et culturelle <strong>de</strong><br />

l’événement. Dernier-né <strong>de</strong>s programmes connexes au festival (après les bien-nommées Siestes sonores,<br />

Apéros sonores, Circuit électronique...), Extra! ne déroge pas à la règle et se fabrique uniquement et<br />

simplement sur la base d’un appel à projets ouvert à tous. Qui dit mieux ?<br />

Extra! souffle cette année sa 6 e bougie, et a toujours <strong>de</strong> quoi s’époumoner.<br />

Mais Extra!, c’est quoi au juste ?<br />

Le ca<strong>de</strong>au bonus, la cerise sur le gâteau, le petit + qu’on n’avait pas imaginé et qu’on ne regrette pas. Conçu<br />

comme un parcours hors-pistes pour festivalier en manque <strong>de</strong> sensations fortes, Extra! se permet tout :<br />

street-running, expos mutantes, safari photo, steampunk party, cabane à huîtres qui met les watts, techno<br />

sport... & more.<br />

Le principe est simple : P-A-R-T-I-C-I-P-E-Z.<br />

Quasi-intégralement gratuit, imaginé et propulsé par une trentaine <strong>de</strong> porteurs <strong>de</strong> projets indépendants,<br />

Extra! rythme vos jours et excite vos Nuits.<br />

28<br />

Du mardi 7 au dimanche 12 mai 2013 / De 12h00 à 22h00 / Divers lieux<br />

Gratuit<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

UN AVANT-GOÛT D’EXTRA!<br />

EN qUELqUES PROjETS<br />

MEXICO LOCO<br />

Allez savoir pourquoi, chez Extra!, on a un faible<br />

pour les fêtes mexicaines. Après l’expo d’Extra!<br />

Pinata l’an <strong>de</strong>rnier, on hausse le tempo avec Mexico<br />

Loco chez nos fidèles amis <strong>de</strong> Spacejunk. Au menu :<br />

peinture sur crâne, catch <strong>de</strong> djs, live painting<br />

mexicain, photocall Lucha Libre, compétition <strong>de</strong><br />

sérigraphie sur fajitas et avalanches d’empanadas.<br />

Pensez bien à vous lustrer la moustache.<br />

NAPALM PIMS SELF BURNING MAN<br />

Après «Napalm Pims s’explose», rétrospective<br />

d’un travail d’art brut numérique somme toute très<br />

personnelle, ce jeune artiste qui s’ignore propose<br />

une exhibition marquée par un regard sensible sur<br />

ses proches, et infiné, sur le mon<strong>de</strong>. Cette nouvelle<br />

collection baptisée «Combustion Spontanée»<br />

convoque la primauté du geste <strong>de</strong> (ré)création plutôt<br />

que l’objet fini. Pour la 1ère fois dans le mon<strong>de</strong> réel.<br />

DEMOCRACIA<br />

À La BF15, le collectif madrilène Democratia<br />

présente l’installation vidéo Ser y Durar (Être et<br />

durer), <strong>de</strong>vise du Parkour, sport résolument urbain<br />

créé par David Belle. Le projet fait partie d’une<br />

trilogie qui se concentre sur la ville <strong>de</strong> Madrid,<br />

révélant les relations entre la culture contemporaine<br />

et <strong>de</strong>s endroits d’importance sociale, symbolique et<br />

historique.<br />

DSCRD<br />

À la fois musiciens et ingénieurs du son, les<br />

membres du groupe Discordance aiment à se<br />

livrer à <strong>de</strong>s expériences directes avec le public,<br />

et partagent leur temps entre sorties d’EPs techno<br />

foudroyante sur le label Dement3d et propositions<br />

d’installations inventives. Certainement la seule<br />

expo qui vous fera franchir le mur du son !<br />

GUERILLA GARDENING<br />

Les guérilleros jardiniers proposent une action<br />

urbaine d’un genre nouveau, quelque part entre land<br />

art et street art. Évi<strong>de</strong>mment, tous les coups sont<br />

permis : seed-para<strong>de</strong>, tag en mousse, et bien sûr,<br />

leur botte secrète : l’arme <strong>de</strong> végétalisation massive.<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

Serrez les rangs : la vraie culture <strong>de</strong> rue débarque<br />

sur Extra!.<br />

CHAMPIONNAT DU MONDE DE STROBOBALL :<br />

L’ÉDITION 2<br />

Sans doute le plus ultime <strong>de</strong>s sports extrêmes, né<br />

à Lyon à la fin <strong>de</strong>s 80’s et exhumé <strong>de</strong>s cartons par<br />

Extra! en 2012. Le concept : un match <strong>de</strong> foot en<br />

intérieur aux allures classiques. Sauf que le ballon<br />

mesure 1m <strong>de</strong> diamètre, que les cages sont à 3m<br />

<strong>de</strong> haut, que la mi-temps dure moins <strong>de</strong> 2 minutes,<br />

que l’aréna (le désormais célèbre «Strobodrome»)<br />

est éclairée exclusivement… au stroboscope et<br />

sonorisée par une techno titanesquement puissante.<br />

CHAMPIONNAT DU MONDE DE CHAISES<br />

MUSICALES : L’ÉDITION DES RECORDS<br />

50 participants, 49 chaises. Minimum. Tout le mon<strong>de</strong><br />

danse et tourne autour <strong>de</strong>s chaises les bras en<br />

croix. Quand le dj coupe la musique, c’est la ruée<br />

vers les chaises libres ! Il ne doit en rester qu’un !<br />

Attention, cette année l’arbitre officie aussi pour le<br />

Guiness Book. Sit down, du<strong>de</strong>.<br />

RUNNING CLUB<br />

Ne cherchez pas. Le meilleur plan réhab du festival,<br />

c’est celui-là. Alors que tous vos amis enchaînent<br />

les apéros, chaussez votre plus belle paire <strong>de</strong><br />

baskets, votre jogging fluo et venez découvrir la ville<br />

lors d’un urban jogging nocturne avec sound system<br />

dans le sac à dos. Un petit 10 km, une douche et<br />

vous voilà ready pour enchaîner encore 5 ou 6 nuits.<br />

TWIST’N’HOUSE<br />

L’un <strong>de</strong>s projets les plus simples et cools du mon<strong>de</strong> :<br />

<strong>de</strong> la house et un énorme jeu <strong>de</strong> twister, vous savez,<br />

ce jeu où les participants doivent mettre les pieds et<br />

les mains sur <strong>de</strong>s pastilles <strong>de</strong> couleurs différentes<br />

sans perdre l’équilibre. Le tout, en pleine rue et au<br />

milieu <strong>de</strong>s passants, cela va <strong>de</strong> soi.<br />

LES DÉRIVANTS<br />

Une installation signée Marc Lathuillière au cours<br />

<strong>de</strong> laquelle l’artiste enfermera dans <strong>de</strong>s bouteilles<br />

29


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

lumineuses une centaine <strong>de</strong> projets artistiques<br />

non réalisés avant <strong>de</strong> les mettre à l’eau, lors d’un<br />

étonnant happening sonore, sur l’île Barbe. Ou<br />

comment transformer l’échec et le <strong>de</strong>uil en un<br />

<strong>de</strong>venir.<br />

HOUSE CREAM TRUCk<br />

À la manière <strong>de</strong>s block parties ma<strong>de</strong> in NYC, le<br />

House Cream Truck diffuse un parfum <strong>de</strong> house<br />

music un peu partout en ville pendant Nuits sonores.<br />

Du soft street clubbing itinérant couvert <strong>de</strong> glace<br />

valant leur pesant <strong>de</strong> noix <strong>de</strong> cajou. Sunshine !<br />

TONIGHT TONIGHT<br />

Amateurs <strong>de</strong> culture alternative mêlant vision<br />

futuriste SF et électro, cet événement - qui ferait un<br />

très bon sujet pour le magazine Tracks sur Arte - est<br />

fait pour vous. Le temps d’une nuit, plongez dans<br />

l’univers du Steampunk (que certains appellent<br />

rétrofuturisme) et son esthétique forte à base<br />

d’engrenages, <strong>de</strong> pistons qui se mélangent au cuir<br />

ainsi qu’aux étoffes victoriennes, aux dreadlocks,<br />

aux chaussures cloutées et lunettes d’aviateurs<br />

chromés. Le tout sur fond d’electro en tendance<br />

swing et indus. S’ils avaient pu, Jules Verne et<br />

Georges Méliès auraient été <strong>de</strong> la partie, c’est<br />

certain.<br />

LE PLUS GRAND BBq DE FRANCE<br />

Comment dire... Tout est dans le nom. Au menu : un<br />

joli plateau à tendance nu disco assuré par la team<br />

lyonnaise <strong>de</strong> Macadam Mambo (dont certains édits<br />

font fondre Dj Harvey) et un immense barbecue,<br />

encore plus grand que ceux que l’on trouve à<br />

Buenos Aires : 25 mètres <strong>de</strong> long, 9 heures <strong>de</strong><br />

grilla<strong>de</strong>s continues (<strong>de</strong> la curry wurst berlinoise, en<br />

passant par les brochettes <strong>de</strong> boeuf ou les genoux<br />

<strong>de</strong> porc à la Tchèque). C’est bon, vous avez trouvé<br />

votre cantine pendant le festival.<br />

L’ÉLECTRO SALADE<br />

Un projet hipster comme on les bichonne sur Extra! : un<br />

grand banquet, gratuit, réalisé exclusivement avec les<br />

fruits et légumes disqualifiés, invendus ou <strong>de</strong> troisième<br />

main. Et surtout confectionnés avec et par le public.<br />

Un événement Extra! qui sensibilise au gaspillage<br />

alimentaire et réunit les gens, les générations. Mais qui<br />

met aussi en avant les fondamentaux <strong>de</strong> la philosophie<br />

<strong>de</strong> vie du Do It Yourself : partage, sensibilisation, action<br />

et recyclage.<br />

30<br />

PUT YOUR GUM UP<br />

Des affiches collées un peu partout en ville et sur les<br />

lieux principaux <strong>de</strong> Nuits sonores en journée comme<br />

en nuit. Sur ces posters, <strong>de</strong>s questions simples :<br />

«Avez-vous passé une bonne soirée ?», «Avez-vous<br />

rencontré la fille ou le garçon <strong>de</strong> votre vie durant la<br />

nuit ?», «Quel artiste avez-vous préféré ce soir ?».<br />

Pour voter, rien <strong>de</strong> plus simple : prenez un chewinggum,<br />

Émile. Mâchouillez. Et collez-le sur la réponse<br />

directement sur l’affiche.<br />

POLATIONSHIP<br />

Objet <strong>de</strong> curiosité et d’amusement, le Polaroid fait<br />

naître une relation particulière entre le photographe<br />

et son sujet. De cette relation est née une série<br />

inédite <strong>de</strong> portraits <strong>de</strong>s artistes Nuits sonores<br />

rencontrés par Pierre Humbert dans les coulisses<br />

<strong>de</strong> l’édition 2012. Polationship propose donc une<br />

exposition festive autour <strong>de</strong>s clichés réalisés par ce<br />

<strong>de</strong>rnier. Et se veut une o<strong>de</strong> au safari photo : louez un<br />

polaroïd, allez shooter le festival et venez partager<br />

vos propres clichés autour d’un brunch qui va bien.<br />

COURT-CIRCUIT DANS LE PRÉ<br />

Dans 2500 ans, lorsque les historiens du futur<br />

se pencheront sur le programme Extra!, ils se<br />

<strong>de</strong>man<strong>de</strong>ront pour quelles raisons mystiques nous<br />

avons bien pu programmer pareil événement. L’idée :<br />

relocaliser une vraie ferme <strong>de</strong>s Monts-du-lyonnais<br />

(avec sa basse-cour, sa paille, etc.) en plein cœur<br />

<strong>de</strong> Lyon, pendant le festival. Vente <strong>de</strong> produits<br />

locavores, mais surtout scène et set-up dj installés<br />

sur un tracteur Massey Fergusson.<br />

OYSTER SONORE<br />

Ce projet, on se <strong>de</strong>man<strong>de</strong> bien pourquoi personne<br />

n’y a songé plus tôt : une cabane à huîtres (avec,<br />

<strong>de</strong>rrière la bourriche, ni plus ni moins que l’un <strong>de</strong>s<br />

meilleurs écaillers du mon<strong>de</strong>), du blanc bien frais et<br />

un soundsystem malin alimenté par une poignée <strong>de</strong><br />

djs du cru. Le tout dans un lieu à la cool. On a envie<br />

<strong>de</strong> dire qu’une chose : just do huître !<br />

BERLIN MON AMOUR, DIE BIENNALE<br />

Une déclaration d’amour à la ville et à la scène<br />

musicale <strong>de</strong> Berlin (avec un live <strong>de</strong> Pole ainsi qu’un<br />

dj set <strong>de</strong> Barbara Preisinger). Le tout, dans le cadre<br />

magique du Musée Gadagne (TBC). L’amitié lyonnoberlinoise<br />

se construit sur <strong>de</strong>s bases fortes, c’est le<br />

moins que l’on puisse dire.


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NUITS <strong>SONORES</strong><br />

2013,<br />

LE PROGRAMME<br />

DE nuit<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

31


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

inauguration : good evening girls !<br />

en partenariat avec le festival les femmes s’en mêlent<br />

Porté avec passion et curiosité, reconnu pour son<br />

éclectisme et son exigence, le festival Les femmes<br />

s’en mêlent soutient la créativité et la découverte<br />

d’artistes aventureuses et audacieuses <strong>de</strong>puis<br />

1997. Prenant appui sur une scène féminine <strong>de</strong><br />

plus en plus riche et variée, il s’est développé au fil<br />

<strong>de</strong>s années pour <strong>de</strong>venir un ren<strong>de</strong>z-vous culturel<br />

européen incontournable. Militant, hédoniste,<br />

curieux, libre, affranchi, décomplexé, pertinent, et<br />

au final, indispensable, le festival se veut la voix <strong>de</strong>s<br />

femmes indépendantes dans le milieu musical.<br />

19H00 / 21H30: DIANE (STATION ESSENCE /<br />

LYON - FRANCE) Dj SET<br />

Formée au conservatoire classique, Diane se<br />

passionne très tôt pour les cultures électroniques<br />

et abandonne rapi<strong>de</strong>ment le piano pour les platines.<br />

Influencée par la techno expérimentale <strong>de</strong> Juan<br />

Atkins et <strong>de</strong> Luke Hess, Diane développe son style :<br />

<strong>de</strong> la <strong>de</strong>ep <strong>de</strong> Dial records et Delano Smith à la<br />

techno <strong>de</strong> Détroit, elle mélange les sons cosmiques<br />

et synthétiques avec <strong>de</strong>s rythmes incisifs.<br />

21H30 / 22H15: kID A (NINjA TUNE /<br />

WASHINGTON D.C.- ÉTAS-UNIS) LIVE<br />

Kid A est le pseudonyme joliment référencé d’Anni T,<br />

32<br />

chanteuse, songwriteuse et productrice <strong>de</strong> Virginie,<br />

dont on a déjà pu entendre la voix chau<strong>de</strong> sur le<br />

single Heart Beating d’Agoria. En solo, Kid A crée<br />

<strong>de</strong>s paysages sonores électroniques et <strong>de</strong>s collages<br />

<strong>de</strong> jazz minimalistes, et tisse une trip-hop gracieuse<br />

et mo<strong>de</strong>rne.<br />

22H15 / 00H00: P.I.L.A.R (LYON - FRANCE)<br />

Dj SET<br />

P.I.L.A.R est une musicienne indépendante, qui<br />

met en musique son timbre <strong>de</strong> voix particulier<br />

dans <strong>de</strong>s compositions qu’elle assume seule avec<br />

pour compagnons ses synthétiseurs, ses micros<br />

et son studio. Inscrite <strong>de</strong>puis longtemps dans une<br />

mouvance cold wave, ses chansons rappellent la<br />

musique électro, cold et shoegaze <strong>de</strong>s années 90.<br />

00H00 / 01H30 : RAG (BARBIETURIX / PARIS<br />

- FRANCE) Dj SET<br />

Rag est la chef <strong>de</strong> file <strong>de</strong>s Barbieturix, collectif <strong>de</strong> djs,<br />

graphistes, photographes et auteurs en tout genre,<br />

qui n’a <strong>de</strong> cesse <strong>de</strong> promouvoir les artistes au féminin<br />

à travers <strong>de</strong>s soirées, <strong>de</strong>s concerts, <strong>de</strong>s expos et<br />

diverses collaborations. Rag est aussi rési<strong>de</strong>nte <strong>de</strong><br />

Wet For Me, la soirée <strong>de</strong>s filles Trash but class.<br />

Mardi 07 mai 2013 / <strong>de</strong> 19h00 à 01h30 / Les Subsistances<br />

Entrée sur invitation<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

nuits sonores, la nuit<br />

ÉDITION 2013 : L’ESPRIT DES NUITS<br />

Avec cette 11 e édition, Nuits sonores entre dans<br />

sa <strong>de</strong>uxième décennie avec autant d’envie et<br />

<strong>de</strong> perspectives que <strong>de</strong> questionnements sur la<br />

construction, <strong>de</strong> ce qui reste le cœur du festival : la<br />

programmation <strong>de</strong>s Nuits. Comment rester exigeant<br />

et fédérateur, comment surprendre et se renouveler<br />

en gardant une ligne artistique qui a fait l’i<strong>de</strong>ntité et<br />

la résonance du festival ?<br />

Depuis 2003, Nuits sonores est inlassablement allé<br />

vers <strong>de</strong> nouveaux territoires artistiques, à l’affût<br />

<strong>de</strong> nouvelles esthétiques, à l’écoute <strong>de</strong> nouvelles<br />

générations d’artistes, et donc <strong>de</strong> public.<br />

À ces interrogations salutaires, l’équipe artistique<br />

d’Arty Farty répond encore avec la volonté <strong>de</strong><br />

construire un festival cohérent, un objet global,<br />

éditorialisé, qui formalise <strong>de</strong>s histoires et <strong>de</strong>s<br />

rencontres. Chaque plateau, chaque scène<br />

se raconte et tisse les liens qui unissent <strong>de</strong>s<br />

personnalités artistiques novatrices, icônes ou<br />

émergentes. Cette éditorialisation exigeante et<br />

passionnée se déploie en trois nuits : neufs plateaux<br />

construits par les programmateurs <strong>de</strong> Nuits sonores,<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

parfois en dialogue avec <strong>de</strong>s personnalités invitées<br />

(Pedro Winter et Dan Snaith), d’autres festivals ou<br />

structures (Oyafestivalen, Partizan) ou à travers la<br />

vitalité d’un territoire (Future Sound of UK).<br />

Avec une cinquantaine d’artistes, la programmation<br />

<strong>de</strong>s Nuits s’ouvre sur <strong>de</strong> nouveaux territoires<br />

(Afrique, In<strong>de</strong>), une nouvelle génération d’artistes<br />

émergents (Paradis, The Mujeres, Evian Christ...)<br />

tout en poursuivant son accompagnement <strong>de</strong><br />

la scène locale (Spitzer, Cape Town Effect, Alto<br />

Clark...).<br />

C’est avec cette éditorialisation à entrées multiples<br />

que s’écrit une programmation qui se veut être un<br />

medium entre les champs disciplinaires (notamment<br />

en liant la musique, la scénographie, la création<br />

visuelle et le graphisme), les esthétiques et les<br />

générations artistiques. Une programmation dans<br />

l’époque mais qui sait d’où elle vient et où elle<br />

pourra aller dans la prochaine décennie, ouverte<br />

et sensible aux évolutions, mais dégagée <strong>de</strong>s<br />

pressions commerciales <strong>de</strong> l’instant T.<br />

33


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NUIT 1 / SCÈNE 1<br />

CURATED STAGE BY PEDRO WINTER<br />

21H30 / 22H30 : BOSTON BUN (ED BANGER<br />

/ VALENCE — FRANCE) Dj SET<br />

Même s’il reste tout à faire, le talent n’est déjà<br />

plus à prouver : <strong>de</strong>s mixtapes Leanhouse vol 1 et 2<br />

signées chez Discobelle, un remix très remarqué<br />

du morceau House music <strong>de</strong> Maelstrom ainsi que<br />

<strong>de</strong>s collaborations avec le Club Cheval… Les sons<br />

<strong>de</strong> Boston Bun plantent un décor très acid-house,<br />

truffés <strong>de</strong> basse surgonflée et <strong>de</strong> drums 90’s.<br />

22H30 / 23H15 : ALUNAGEORGE (TRI ANGLE<br />

RECORDS / LONDRES — ANGLETERRE) LIVE<br />

AlunaGeorge, c’est un peu le meilleur <strong>de</strong> la musique<br />

britannique du moment : on y trouve la bass culture<br />

anglaise alliée à la douceur du r’n’b. Certains<br />

décrivent leur musique comme une «minimale<br />

poly-rythmique avancée» mais une chose est sûre,<br />

leur son ne se résume pas à un style mais plutôt<br />

un mélange <strong>de</strong> hip-hop expérimental, <strong>de</strong> r’n’b <strong>de</strong>s<br />

années 90 et <strong>de</strong> house.<br />

23H30 / 00H30 : BRETON A/V LIVE (FATCAT<br />

RECORDS / LONDRES — ANGLETERRE) LIVE<br />

Porté par la scène squat londonienne, Breton<br />

est un groupe producteur <strong>de</strong> musique et <strong>de</strong> films.<br />

Leur premier album Other People’s Problems est<br />

un mélange fascinant <strong>de</strong> pop incisive, <strong>de</strong> hip-hop<br />

troublant et d’électronica intense. Breton présentera<br />

à Nuits sonores son nouveau projet Surroun<strong>de</strong>d,<br />

mariage parfait du son, du rythme et <strong>de</strong>s visuels.<br />

34<br />

00H45 / 01H45 : YASIIN BEY AkA MOS DEF<br />

(RAWkUS RECORDS / NEW YORk — ETATS-<br />

UNIS) LIVE<br />

Artiste new-yorkais, Mos Def est l’un <strong>de</strong>s rares<br />

à savoir finement mélanger un hip-hop <strong>de</strong>s plus<br />

classiques au jazz, blues ou rock, tout en greffant<br />

un phrasé engagé et censé, digne <strong>de</strong> la plus belle<br />

époque du Native Tongues. Cette famille d’artistes<br />

fondée par Afrika Bambaataa et qui a regroupé en<br />

son sein De La Soul, A Tribe Called Quest, Black<br />

Sheep, Jungle Brothers... l’accueille dès ses débuts.<br />

02H00 / 03H00 : BUSY P (ED BANGER /<br />

PARIS - FRANCE) Dj SET<br />

Busy P participe à un plateau qui réunit ses<br />

influences musicales : hip-hop old-school, rock<br />

explosif, post-dubstep hybri<strong>de</strong> et revient avec un<br />

set spécial pour célébrer les dix ans <strong>de</strong> son label Ed<br />

Banger.<br />

03H00 / 05H00 : SBTRkT «Dj SET» (YOUNG<br />

TURkS / LONDRES - ANGLETERRE) Dj SET<br />

Caché <strong>de</strong>rrière <strong>de</strong>s masques d’inspiration tribale, le<br />

dj londonien SBTRKT (prononcez Subtrakt) s’est fait<br />

remarquer avec ses remixes <strong>de</strong> M.I.A. et Basement<br />

Jaxx. Conçu comme un projet à part entière,<br />

son premier album éponyme mêle les sonorités<br />

électroniques et crépusculaires du dubstep, <strong>de</strong> la<br />

soul et livre <strong>de</strong>s compositions au groove imparable.<br />

Mercredi 08 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h30 à 05h00 / Anciennes usines Brossette / Scène 1<br />

35€, plein tarif / 30€, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> loc.), compris dans le billet Nuit 1<br />

SBTRkT


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

NUIT 1 / SCÈNE 2<br />

21H30 / 23H00 : MUSH (SHARIVARI / SAINT-<br />

ETIENNE - FRANCE) Dj SET<br />

Fondateur et manager <strong>de</strong> Sharivari Records,<br />

Olivier Mutschler, aka Mush, est avant tout un dj<br />

expérimenté qui a collaboré avec les acteurs clés<br />

<strong>de</strong> la scène house et techno américaine. Il travaille<br />

actuellement sur un EP à paraître en février 2013 sur<br />

Technorama.<br />

23H00 / 00H30 : PARADIS (BEATS IN SPACE<br />

/ PARIS — FRANCE) Dj SET<br />

Découvert par Tim Sweeney, Paradis est sans doute<br />

l’un <strong>de</strong>s projets les plus ambitieux du moment :<br />

une rencontre complexe entre la pop française et<br />

les textures contemporaines <strong>de</strong> la dance music.<br />

Au carrefour <strong>de</strong> l’introspection et <strong>de</strong> l’émotion, les<br />

productions du duo témoignent <strong>de</strong> son approche<br />

éclectique <strong>de</strong> la musique festive.<br />

00H30 / 01H30 : GUTI (DESOLAT / BUENOS<br />

AIRES — ARGENTINE) LIVE<br />

Guti s’est d’abord fait un nom dans le mon<strong>de</strong> du jazz<br />

avant <strong>de</strong> se tourner vers l’électro et <strong>de</strong> sortir <strong>de</strong>s<br />

singles sur les plus éminents labels house : Desolat,<br />

Ca<strong>de</strong>nza et Defected. À l’avant-gar<strong>de</strong> du revival <strong>de</strong>ephouse,<br />

Guti fusionne la musique électronique avec ses<br />

racines jazz et latines et enchaîne les collaborations<br />

avec la crème <strong>de</strong>s producteurs <strong>de</strong> Détroit et New York :<br />

Ryan Crosson, Shaun Reeves ou encore Soul Clap.<br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

01H30 / 03H15 : SONjA MOONEAR (RUTA5<br />

/ GENÈVE — SUISSE) Dj SET<br />

Activiste <strong>de</strong>puis plus <strong>de</strong> quinze ans, Sonja Moonear<br />

s’est imposée sur la scène internationale avec son<br />

style très personnel entre techno et <strong>de</strong>ep house<br />

aux accents tribals. Productrice sur les prestigieux<br />

labels Karat et Perlon, la Suissesse est également<br />

co-fondatrice du label Ruta5 qui propose une électro<br />

non-formatée et innovante.<br />

03H15 / 05H00 : STEVE BUG (POkERFLAT /<br />

BERLIN — ALLEMAGNE) Dj SET<br />

Créateur <strong>de</strong> tendances, moteur-agitateurextraordinaire,<br />

producteur allemand <strong>de</strong> talent,<br />

Steve Bug est un artiste aux multiples facettes. Il<br />

fait partie <strong>de</strong>s djs qui ont débuté dans les 90’s et l’un<br />

<strong>de</strong>s précurseurs <strong>de</strong> la techno minimale actuelle. De<br />

la house outre-Atlantique <strong>de</strong>s 80’s en passant par<br />

l’acid-house berlinoise, son style est en constante<br />

évolution.<br />

Mercredi 08 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h30 à 05h00 / Anciennes usines Brossette / Scène 2<br />

35€, plein tarif / 30€, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> loc.), compris dans le billet Nuit 1<br />

STEVE BUG<br />

35


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NUIT 1 / SCÈNE 3<br />

21H45 / 22H30 : THE CAVEMEN FIVE<br />

(SOUNDFLAT RECORDS / LYON — FRANCE) LIVE<br />

Agitateurs <strong>de</strong> la scène lyonnaise <strong>de</strong>puis <strong>de</strong>s<br />

années sous divers noms <strong>de</strong> groupes (Lost Boys,<br />

Buttshakers, Slow Slushy Boys, Cortona), les<br />

Cavemen Five se rassemblent sous un son garage<br />

très 60’s. Publié sur le label allemand Soundflat<br />

Records, leur premier EP Don’t Play With Me oscille<br />

entre surf psyché et garage punk sauvage et livre<br />

ainsi un rock’n’roll brut et primitif.<br />

23H00 / 23H45 : THE MONSTERS (VOODOO<br />

RHYTHM RECORDS / BERNE — SUISSE) LIVE<br />

Fondé en 1986, The Monsters n’a rien perdu <strong>de</strong><br />

sa jeunesse. Le groupe suisse propose un mix <strong>de</strong><br />

garage punk <strong>de</strong>s 60’s, rockabilly trash et rock primitif<br />

et sauvage. Inspiré à la fois par le pur rock’n’roll<br />

et par <strong>de</strong>s groupes plus mo<strong>de</strong>rnes comme ACDC<br />

ou The Ramones, The Monsters cultive l’art <strong>de</strong><br />

la déclinaison d’un riff efficace scotché à une<br />

rythmique à réveiller les morts.<br />

00H15 / 01H00 : MUjERES (SONES /<br />

BARCELONE — ESPAGNE) LIVE<br />

Formé en 2007 à Barcelone, Mujeres est aujourd’hui<br />

un groupe incontournable <strong>de</strong> la scène garage rock<br />

DIY. Influencé par le punk, le blues et le rockabilly, le<br />

second album du quatuor, Soft Gems, mélange à la<br />

perfection un rock mélodique à une rage faussement<br />

dissimulée.<br />

36<br />

01H30 - 02H15 : I.R.O.k (ACID BATH RECORDS<br />

/ LONDRES - ANGLETERRE) LIVE<br />

Les six Londoniens déjantés <strong>de</strong> Intergalactic<br />

Republic Of Kongo mélangent booty bass, électro<br />

et transe Gnawa. Son du chaos et <strong>de</strong> l’extase, leur<br />

musique transforme n’importe quel espace en<br />

dancefloor survolté. Influencé par Fela Kuti, Sun Ra<br />

et Suicidal Ten<strong>de</strong>ncies, le premier album d’I.R.O.K.<br />

Yé Yé God Revolution explore un afro-punk féroce et<br />

psychotrope.<br />

02H45 / 03H30 : GANGPOL & MIT (IPECAC<br />

RECORDS / BORDEAUX — FRANCE) LIVE<br />

Duo sonore et visuel, Gangpol & Mit installe un<br />

dialogue entre l’électro mélodique <strong>de</strong> Gangpol et les<br />

personnages cartoonesques anguleux et colorés <strong>de</strong><br />

Mit. Pour son projet 1000 People Band, le tan<strong>de</strong>m s’est<br />

adjoint les services d’une armée <strong>de</strong> musiciens virtuels,<br />

<strong>de</strong>ssinés, animés et projetés pour un show audio-vidéo<br />

synchronisé, prolongement <strong>de</strong> leur <strong>de</strong>rnier album.<br />

04H00 / 04H45 : ALTO CLARk (BRk / LYON<br />

— FRANCE) LIVE<br />

Pilier <strong>de</strong> la scène micro-musique lyonnaise, Alto Clark<br />

compose <strong>de</strong>s morceaux épiques mêlant mélodies<br />

entraînantes, nappes entêtantes et groove joyeux<br />

pour son nouvel album à venir. Lors <strong>de</strong> concerts<br />

toujours plus intenses et prenants, Alto Clark offre un<br />

mon<strong>de</strong> unique et envoûtant, un voyage sonore inédit<br />

et captivant, entre Dan Deacon et Lil B.<br />

Mercredi 08 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h30 à 05h00 / Anciennes usines Brossette / Scène 3<br />

35€, plein tarif / 30€, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> loc.), compris dans le billet Nuit 1<br />

GANGPOL & MIT


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

NUIT 3 / SCÈNE 1<br />

future sound of uk<br />

21H30 / 23H00 : THUG TIEG (BEBUP / LYON<br />

— FRANCE) Dj SET<br />

Sensible à la bass music sobre comme à la<br />

techno sombre, Thug Tieg se joue <strong>de</strong>s genres.<br />

Cette ambivalence musicale se traduit aussi bien<br />

dans ses sets que dans son premier EP encore en<br />

préparation. Après avoir fait ses armes aux côtés<br />

<strong>de</strong> Douster ou encore Jay Weed, il acquiert au fil du<br />

temps un style qui lui est propre, résolument plus<br />

dur, orienté pour le dancefloor.<br />

23H15 / 00H15 : kING kRULE (MODULOR /<br />

LONDRES — ANGLETERRE) LIVE<br />

King Krule, aka Archy Marshall, ex Zoo Kid, n’a que<br />

18 ans et pourtant, il pose une maturité vocale horsnorme<br />

sur un mélange <strong>de</strong> dub, pop, soul et rap. Son<br />

second EP est époustouflant, inventant au passage<br />

la «blue-wave» qu’il décrit ainsi : «le côté agressif<br />

du post-punk et <strong>de</strong> la no-wave et celui, plus doux, du<br />

blues et du jazz». New King on the block !<br />

00H30 / 01H30 : DISCLOSURE (PMR<br />

RECORDS / SURREY — ANGLETERRE) LIVE<br />

Disclosure est la révélation bass music <strong>de</strong> 2012<br />

et l’un <strong>de</strong>s producteurs les plus doués <strong>de</strong> sa<br />

génération. Repéré par Pitchfork, le jeune duo remet<br />

au goût du jour la house vintage et est l’auteur <strong>de</strong><br />

l’hymne dancefloor Latch. Influencé par Burial<br />

et Joy Orbison, Disclosure offre une esthétique<br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

originale, mélange <strong>de</strong> 2-step minimal, <strong>de</strong> lignes <strong>de</strong><br />

basse garage, <strong>de</strong> voix soul mélancoliques et travaille<br />

sur son premier album à paraître au printemps 2013.<br />

01H30 / 03H30 : jAMIE XX (YOUNG<br />

TURkS — XL RECORDINGS / LONDRES —<br />

ANGLETERRE) Dj SET<br />

En marge <strong>de</strong> son rôle au sein <strong>de</strong> The XX aux<br />

synthétiseurs et aux machines, Jamie Smith s’est<br />

imposé comme producteur <strong>de</strong> dubstep, remixeur<br />

et dj renommé. Après avoir entièrement remixé<br />

le <strong>de</strong>rnier album <strong>de</strong> Gil Scott Heron, Jamie XX<br />

s’attaque à ses propres compositions qui mélangent<br />

avec talent UK bass, dubstep, house et électro.<br />

03H30 / 05H00 : SCUBA (HOTFLUSH<br />

RECORDINGS / LONDRES - Uk) Dj SET<br />

Pionnier et figure emblématique <strong>de</strong> la scène<br />

dubstep, Scuba a posé les bases du genre avec<br />

Triangulation, album aux sonorités métalliques<br />

guidé par l’énergie <strong>de</strong> basses <strong>de</strong>ep et puissantes.<br />

Avec son nouvel album Personnality, le producteur<br />

anglais travaille les structures dubstep mais évolue<br />

vers une house musclée alliée à un son électro-funk<br />

robotique et <strong>de</strong>s beats 90’s.<br />

Vendredi 10 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h30 à 05h00 / Anciennes usines Brossette / Scène 1<br />

35€, plein tarif / 30€, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> loc.), compris dans le billet Nuit 3<br />

jAMIE XX<br />

37


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NUIT 3 / SCÈNE 2<br />

21H30 / 23H30 : THEO DE MONTGERI (PROP<br />

AGANG / LYON - FRANCE) Dj SET<br />

Rési<strong>de</strong>nt du DV1 et <strong>de</strong>s soirées La Rave <strong>de</strong>puis 2009,<br />

Théo est un grand habitué <strong>de</strong>s plateaux technos<br />

lyonnais. Après avoir partagé la scène avec les plus<br />

grands noms <strong>de</strong> chez Ostgut Ton, Kompakt et consorts,<br />

il a acquis une gran<strong>de</strong> maturité dans ses dj sets,<br />

toujours très travaillés et aussi sombres que propres.<br />

23H30 / 01H00 : STEFFI (OSTGUT TON /<br />

BERLIN — ALLEMAGNE) Dj SET<br />

Dj, fondatrice du label Klakson et organisatrice <strong>de</strong><br />

soirées, Steffi est une artiste hyperactive <strong>de</strong>venue<br />

en dix ans une figure emblématique <strong>de</strong> la scène<br />

club contemporaine. Avec son premier album Yours<br />

And Mine, la productrice hollandaise développe une<br />

esthétique aux multiples facettes : <strong>de</strong>ep house chic<br />

<strong>de</strong> Chicago alliée au son électro <strong>de</strong> Berlin et à la<br />

techno <strong>de</strong> Détroit.<br />

01H00 / 02H00 : VILLANOVA (DENOTE REC<br />

/ PARIS — FRANCE) LIVE<br />

Formé au printemps 2011, Villanova se fait remarquer<br />

avec la sortie <strong>de</strong> son premier maxi Mothafunk qui<br />

distille une house music séduisante au groove<br />

imparable. Surveillé <strong>de</strong> très près par Agoria et<br />

Laurent Garnier et élu comme l’un <strong>de</strong>s coups <strong>de</strong><br />

cœur 2012 par le magazine Trax, le duo Villanova<br />

assure <strong>de</strong>s débuts prometteurs.<br />

38<br />

FRITz kALkBRENNER<br />

02H00 / 03H30 : FRITz kALkBRENNER<br />

(SUOL / BERLIN — ALLEMAGNE) LIVE<br />

Deux ans après son brillant premier album Here<br />

Today Gone Tomorrow, le chanteur, dj, producteur<br />

et journaliste Fritz Kalkbrenner revient avec Sick<br />

Travellin. Dans cette mixtape au style éclectique<br />

passant <strong>de</strong> la soul à la funk et du hip-hop à la house,<br />

Fritz fusionne toutes ses influences et idées pour<br />

créer un son à la fois puissant et très personnel.<br />

03H30 / 05H00 : PACO OSUNA (M_NUS /<br />

BARCELONE - ESPAGNE) Dj SET<br />

Créativité, innovation et évolution définissent<br />

parfaitement le parcours <strong>de</strong> Paco Osuna. Rési<strong>de</strong>nt<br />

<strong>de</strong> l’Amnesia à Ibiza, le dj espagnol fait partie <strong>de</strong> la<br />

prestigieuse agence Cocoon et a fondé les labels<br />

Shake Records et Mindshake. Créant un style<br />

unique, les compositions d’Osuna mélangent une<br />

palette audio minimaliste à une tech-house acid.<br />

Vendredi 10 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h30 à 05h00 / Anciennes usines Brossette / Scène 2<br />

35€, plein tarif / 30€, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> loc.), compris dans le billet Nuit 3


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

NUIT 3 / SCÈNE 3<br />

22H00 / 23H00 : MELODY’S ECHO CHAMBER<br />

(FAT POSSUM / PARIS — FRANCE) LIVE<br />

Melody’s Echo Chamber est le projet <strong>de</strong><br />

Melody Prochet, auteure-compositrice et multiinstrumentiste.<br />

Produit par Kevin Parker (Tame<br />

Impala), son premier album éponyme incarne une<br />

élégance à la française assortie d’une lignée pop<br />

aventureuse sans frontières – krautrock, dream-pop,<br />

électronica – tant musicale que cinématique.<br />

23H20 / 00H20 : CONNAN MOCkASIN<br />

(BECAUSE MUSIC - PHANTASY / TE AWANGA —<br />

NOUVELLE-zÉLANDE) LIVE<br />

Néo-Zélandais exilé à Londres, Connan Mockasin<br />

compose une musique décalée, à la fois<br />

déstabilisante et fascinante, magique et poétique.<br />

Son album Forever Dolphin Love construit un univers<br />

parallèle où la voix aérienne <strong>de</strong> Connan se mêle à<br />

un psychédélisme étrange et à <strong>de</strong>s collages sonores<br />

expérimentaux : il est l’un <strong>de</strong>s musiciens les plus<br />

captivants du moment.<br />

00H40 / 02H10 : DAN DEACON (COMFORT<br />

STAND RECORDS / BALTIMORE — ÉTATS-UNIS)<br />

LIVE<br />

Compositeur absur<strong>de</strong> et musicien électro, Dan<br />

Deacon est un nouveau type d’entertainer <strong>de</strong>s<br />

cultures contemporaines un<strong>de</strong>rground. Influencé<br />

par Devo, Talking Heads, Scratch Orchestra et<br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

CONNAN MOCkASIN<br />

People Like Us, Dan Deacon lutte pour sortir<br />

les compositions électro-expérimentales hors<br />

<strong>de</strong>s cercles ésotériques et intellectuels <strong>de</strong>s<br />

communautés hipsters.<br />

02H30 / 03H30 : ACID WASHED (RECORD<br />

MAkERS / LYON - BERLIN — FRANCE -<br />

ALLEMAGNE) LIVE<br />

Acid Washed pourrait simplement être l’héritier<br />

d’une french touch <strong>de</strong>s Daft et d’une disco <strong>de</strong> DFA.<br />

Résultat d’un processus entre <strong>de</strong>ux djs, amis <strong>de</strong>puis<br />

toujours, leur son est d’abord le produit <strong>de</strong> leurs<br />

équipements analogiques et <strong>de</strong> leurs softwares<br />

aux filtres <strong>de</strong>squels ils ont passé leurs souvenirs<br />

communs et leurs émotions <strong>de</strong> clubbers invétérés.<br />

Leur nouvel album House of Melancholy sortira sur<br />

Record Makers en Mai 2013.<br />

03H30 / 05H00 : DANIEL AVERY (PHANTASY<br />

SOUND / LONDRES — ANGLETERRE) Dj SET<br />

Lorsqu’Erol Alkan entend Smint, il déci<strong>de</strong><br />

immédiatement <strong>de</strong> signer Stopmakingme aka Daniel<br />

Avery. Influencé par <strong>de</strong>s djs novateurs tels que<br />

Ivan Smagghe ou Optimo, Dan Avery a développé<br />

un style original mixant house et techno avec <strong>de</strong>s<br />

ronronnements cosmiques, <strong>de</strong>s angles post-punk et<br />

une new wave mutante sans jamais perdre l’énergie<br />

du dancefloor.<br />

Vendredi 10 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h30 à 05h00 / Anciennes usines Brossette / Scène 3<br />

35€, plein tarif / 30€, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> loc.), compris dans le billet Nuit 3<br />

39


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NUIT 4 / SCÈNE 1<br />

OYA NIGHT (oyafestivalen vs nuits sonores)<br />

21H30 / 22H45 : käPäk (INSOMNIE MUSIqUE /<br />

LYON — FRANCE) Dj SET<br />

Derrière ce palindrome baltique se cache un<br />

jeune homme tourmenté aux réalités multiples<br />

et désenchantées. Le projet Käpäk résulte d’un<br />

métissage d’influences entre électro expérimentale et<br />

hip-hop. Con<strong>de</strong>nsé <strong>de</strong> sons éthérés, <strong>de</strong> beats nerveux<br />

et <strong>de</strong> pianos mélodieux, ses productions sont <strong>de</strong>s<br />

objets mystérieux qui invitent au rêve et à l’exaltation.<br />

23H15 / 00H15 : PANTHA DU PRINCE & THE<br />

BELL LABORATORY (ROUGH TRADE / BERLIN —<br />

ALLEMAGNE) LIVE<br />

Elements of Light, nouveau projet <strong>de</strong> Hendrik<br />

Weber connu sous le nom <strong>de</strong> Pantha du Prince et<br />

en collaboration avec The Bell Laboratory, est une<br />

symphonie pour musique électronique, carillons<br />

et percussions. C’est aussi la tentative la plus<br />

ambitieuse <strong>de</strong> l’artiste pour conduire le langage<br />

formel <strong>de</strong> la techno en <strong>de</strong>hors <strong>de</strong> ses frontières.<br />

00H30 / 01H30 : PRINS THOMAS (FULL PUPP<br />

/ OSLO — NORVÈGE) Dj SET<br />

Malgré un background punk métal un<strong>de</strong>rground, le<br />

Norvégien Prins Thomas est aujourd’hui le roi du<br />

space disco. Fondateur <strong>de</strong> l’excellent label Full Pupp,<br />

le producteur navigue dans un espace conceptuel<br />

étrange à l’image <strong>de</strong> son <strong>de</strong>rnier album Prins Thomas<br />

II dans lequel il explore le krautrock brumeux, le jazz<br />

hippie et le disco.<br />

40<br />

PANTHA DU PRINCE & THE BELL LABORATORY<br />

01H30 / 02H30 : LINDSTROM VS TODD<br />

TERjE (SMALLTOWN SUPERSOUND / OSLO —<br />

NORVÈGE) LIVE<br />

Lindstrøm et Todd Terje ont réussi à faire <strong>de</strong> la<br />

Norvège un point <strong>de</strong> référence dans le mon<strong>de</strong> <strong>de</strong><br />

la dance. Hans-Peter Lindstrøm est l’architecte<br />

du label Fee<strong>de</strong>lity et l’une <strong>de</strong>s figures éminentes<br />

<strong>de</strong> la scène dance un<strong>de</strong>rground. Pour ce projet, il<br />

fait équipe avec Todd Terje, prince <strong>de</strong> la nu-disco<br />

norvégienne, nourrissant un appétit vorace pour le<br />

dub, synth-pop, house et techno.<br />

02H30 / 04H00 : MOTOR CITY DRUM<br />

ENSEMBLE (k7 — PRIME NUMBERS / COLOGNE<br />

— ALLEMAGNE) Dj SET<br />

L’homme <strong>de</strong>rrière Motor City Drum Ensemble, Danilo<br />

Plessow, est un jeune producteur propulsé sur le <strong>de</strong>vant<br />

<strong>de</strong> la scène grâce aux maxis Raw Cuts, proposant<br />

une nouvelle approche <strong>de</strong> la house music. Batteur <strong>de</strong><br />

formation, épris <strong>de</strong> funk, <strong>de</strong> hip-hop, mais aussi <strong>de</strong> soul<br />

et <strong>de</strong> disco, Motor City Drum Ensemble compose un son<br />

<strong>de</strong>ep, festif et incroyablement dansant.<br />

04H00 / 05H00 : RONE (INFINÉ / PARIS —<br />

FRANCE) LIVE<br />

Rone est l’un <strong>de</strong>s musiciens les plus en vue au sein<br />

<strong>de</strong> la sphère électronique. Après un premier opus<br />

très bien accueilli par la critique, il revient avec<br />

Tohu Bohu, un album à la fois magique et subtil,<br />

sombre, complexe et planant, qui distille <strong>de</strong>s beats<br />

imprévisibles et <strong>de</strong>s basses vrombissantes.<br />

Samedi 11 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h30 à 05h00 / Anciennes usines Brossette / Scène 1<br />

35€, plein tarif / 30€, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> loc.), compris dans le billet Nuit 4


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

NUIT 4 / SCÈNE 2<br />

CURATED STAGE BY daN Snaith (daphni / Caribou)<br />

21H30 / 22H30 : MAzALDA - TURBO CLAP<br />

CLUB (!!! / LYON - FRANCE) LIVE<br />

Influencées par la pop birmane, la musique<br />

roumaine ornementée, les robots et Akira, les<br />

compositions <strong>de</strong> Mazalda serpentent dans un<br />

nouveau pays harmonique. Projet acoustique,<br />

Mazalda s’inspire en 2010 <strong>de</strong>s systèmes <strong>de</strong><br />

sonorisations <strong>de</strong> rue indiens pour développer une<br />

version amplifiée qui fait évoluer le répertoire du<br />

groupe vers le psychédélisme.<br />

22H45 / 00H15 : MARk ERNESTUS PRESENTS<br />

jERI-jERI (NDAGGA / BERLIN - kAOLACk -<br />

ALLEMAGNE - SÉNÉGAL) LIVE<br />

Jeri- Jeri est la collaboration stupéfiante entre<br />

Ernestus, producteur fondateur <strong>de</strong> l’historique<br />

Hard Wax, et Sabar, clan <strong>de</strong> batteurs du Sénégal<br />

mené par le chanteur Mbalax. Les traditions Sabar<br />

fusionnent avec un afro-cubanisme furieux, un<br />

funk rock puissant pour créer une musique à la fois<br />

ancienne et futuriste, hypnotique mais tranchante.<br />

00H30 / 01H30 : CHARANjIT SINGH<br />

(BOMBAY CONNECTION / BOMBAY - INDE)<br />

LIVE<br />

Compositeur <strong>de</strong> B.O. pour Bollywood, Charanjit<br />

Singh enregistre en 1982 Ten Ragas To A Disco Beat.<br />

Combinant <strong>de</strong>s mouvements <strong>de</strong> musique indienne<br />

ancienne à une instrumentation disco, Charanjit<br />

crée la palette sonore distinctive <strong>de</strong> l’acid-house,<br />

quelques années avant les pionners <strong>de</strong> Détroit. Une<br />

occasion unique <strong>de</strong> découvrir en live cet album<br />

historique réédité récemment.<br />

01H30 – 03H30 : Dj HARVEY<br />

(INTERNATIONAL FEEL / CAMBRIDGE - ETATS-<br />

UNIS) Dj SET<br />

Quintessence du dj polyglotte, Harvey parle disco,<br />

techno, house, rock et façonne un univers éclectique<br />

issu <strong>de</strong> <strong>de</strong>ux décennies passées <strong>de</strong>rrière les platines.<br />

Elevé au rang <strong>de</strong> producteur culte par la <strong>presse</strong> et par<br />

ses pairs, Harvey est aussi le fondateur du label Black<br />

Cock Records. Son <strong>de</strong>rnier projet Locussolus est un<br />

résumé con<strong>de</strong>nsé <strong>de</strong> ses influences, résolument dopé<br />

pour un dancefloor futuriste.<br />

03H30 / 05H00 : DAPHNI (jIAOLONG /<br />

TORONTO - CANADA) Dj SET<br />

En 2012, Dan Snaith et son groupe Caribou font<br />

le tour du mon<strong>de</strong> avec Radiohead. Insatiable et<br />

infatigable, Dan en profite pour mixer dans toutes les<br />

villes qu’il traverse. Il revient avec Jiaolong, album<br />

sorti sur son propre label sous le pseudo Daphni.<br />

Brutes et spontanées, les compositions <strong>de</strong> Daphni<br />

capturent une énergie magnétique et intense.<br />

Samedi 11 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h30 à 05h00 / Anciennes usines Brossette / Scène 2<br />

35€, plein tarif / 30€, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> loc.), compris dans le billet Nuit 4<br />

DAPHNI<br />

41


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

NUIT 4 / SCÈNE 3<br />

21H30 / 22H30 : CAPE TOWN EFFECT<br />

(jARRING EFFECTS / LYON - jOHANNESBURG<br />

— FRANCE - AFRIqUE DU SUD) LIVE<br />

Cape Town Effects, projet monté par le label lyonnais<br />

Jarring Effects, présente sa vision du son <strong>de</strong><br />

<strong>de</strong>main, véritable con<strong>de</strong>nsé d’influences hip-hop,<br />

dub, électronica, dubstep ou même pop. Le collectif<br />

réunissant beatmakers, musiciens et MC’s français et<br />

sud-Africains clame <strong>de</strong>s textes sans concessions, séries<br />

<strong>de</strong> constats acerbes à la résonance locale ou globale.<br />

23H00 / 00H00 : EVIAN CHRIST (TRI<br />

ANGLE / LONDRES — ANGLETERRE) LIVE<br />

Joshua Leary, jeune producteur britannique connu<br />

sous le pseudo Evian Christ, est l’artiste le plus<br />

excitant du moment. Sorti sur le label dark électro<br />

Tri Angle, le premier album d’Evian Christ, Kings And<br />

Them, distille un son brillant et novateur, mélange <strong>de</strong><br />

samples hip-hop, <strong>de</strong> tons ambients et d’atmosphères<br />

mélancoliques.<br />

00H00 / 01H00 : ELIPHINO (SOMETHINk<br />

SOUNDS / LONDRES - ANGLETERRE) Dj SET<br />

Comparé à <strong>de</strong>s artistes expérimentaux tels que Madlib,<br />

Tom Wrankmore alias Eliphino compose une musique<br />

hybri<strong>de</strong>, savoureux mélange <strong>de</strong> hip-hop, house et<br />

garage. Remarqué par Gilles Peterson, le Londonien<br />

enchaîne les collaborations et remixe avec talent Krazy<br />

Baldhead, Simon Baker ou encore Marina And the<br />

Diamonds.<br />

42<br />

01H00 / 02H00 : NOSAj THING (ALPHA PUP<br />

/ CALIFORNIE - ETATS-UNIS) LIVE<br />

Considéré comme l’un <strong>de</strong>s artistes les plus<br />

prometteurs <strong>de</strong> sa génération, Jason Chung<br />

aka Nosaj Thing a baigné dans la musique<br />

électronique et le hip-hop dès le plus jeune âge.<br />

Producteur <strong>de</strong> Nocando, Kendrick Lamar ou encore<br />

Kid Cudi, le Californien livre sur son album Home<br />

un hip-hop instrumental gorgé <strong>de</strong> beats abstracts,<br />

samples vocaux et réminiscences 8-bits.<br />

02H00 / 03H30 : SPITzER (INFINÉ / LYON<br />

— FRANCE) LIVE<br />

The Call, premier album <strong>de</strong> Spitzer est un projet<br />

télescopique où se rencontrent les différentes<br />

influences du duo autour d’un profond vertige<br />

cinématique. Sur scène, les <strong>de</strong>ux frères développent<br />

une énergie à la fois angoissante et captivante<br />

grâce à leur son composé <strong>de</strong> feedbacks électro<br />

mixés à <strong>de</strong>s synthés lourds et cycliques.<br />

03H30 / 05H00 : jACqUES GREENE (VASE /<br />

MONTRÉAL — CANADA) Dj SET<br />

Originaire <strong>de</strong> Montréal, le producteur Jacques<br />

Greene excelle dans l’art d’extraire <strong>de</strong>s bribes<br />

<strong>de</strong> voix <strong>de</strong> stars du r’n’b <strong>de</strong>s 90’s pour construire<br />

une combinaison mo<strong>de</strong>rne et brillante <strong>de</strong> house et<br />

2-step. Les compositions <strong>de</strong> Greene sont subtiles et<br />

aériennes tout en restant résolument dancefloor : il<br />

a sorti l’une <strong>de</strong>s plus belles galettes <strong>de</strong> 2012.<br />

Samedi 11 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h30 à 05h00 / Anciennes usines Brossette / Scène 3<br />

35€, plein tarif / 30€, tarif réduit (hors frais <strong>de</strong> loc.), compris dans le billet Nuit 4<br />

jACqUES GREENE


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

images sonores<br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

Cette année encore, le programme Images sonores explore <strong>de</strong> nouveaux champs <strong>de</strong> la création artistique.<br />

Un projet qui se veut résolument innovant et qui sera présenté exclusivement aux usines Brossette pour les<br />

<strong>de</strong>rniers jours du bâtiment avant sa <strong>de</strong>struction.<br />

Images sonores 2013 est un parcours dans les différents champs <strong>de</strong> la création, un « cabinet <strong>de</strong> curiosité<br />

numérique » en quelque sorte où s’inventorient différentes technologies aux services <strong>de</strong> l’expérience<br />

sensible du festivalier. Un festivalier spectateur mais qui est également acteur <strong>de</strong> ces créations interactives.<br />

Avec six projets d’installations, le programme se déploie sur la totalité du site principal <strong>de</strong> nuit. Il réunit<br />

<strong>de</strong>signers, illustrateurs, architectes, graphistes, vidéastes, créateurs lumière et développeurs autour d’une<br />

installation scénographique hors-norme, en dialogue avec l’architecture <strong>de</strong>s anciennes usines et réalisée<br />

par LFA et le collectif Mooz. Cette installation, véritable colonne vertébrale du site, mettra en perspective les<br />

trois scènes et <strong>de</strong>ux espaces d’installations.<br />

Ce parcours scénographique et artistique a été conceptualisé et réalisé par Laurent Graber & Antoine Trollat<br />

(LFA), Yves Caizergues , Pierre-Marie Oullion (Arty Farty) et avec l’ai<strong>de</strong> du collectif Mooz.<br />

LFA & MOOz (INSTALLATION SALLE CENTRALE)<br />

Collectif créé en 2011 à l’école d’architecture <strong>de</strong> Lyon, les productions <strong>de</strong> Mooz se situent à plusieurs<br />

échelles allant <strong>de</strong> la fabrication <strong>de</strong> structures géométriques à la conception scénographique. Leur travail<br />

repose sur l’expérimentation avec comme ligne <strong>de</strong> fuite la maitrise du processus <strong>de</strong> la conception jusqu’à<br />

la réalisation. Jamais considéré comme une fin en soi, le numérique est vu comme un outil permettant<br />

la réalisation <strong>de</strong> géométries avancées, mais surtout comme une possibilité <strong>de</strong> prendre en compte <strong>de</strong>s<br />

paramètres comme la lumière, le son, l’interaction avec un utilisateur, un artiste, un spectateur...<br />

YVES CAIzERGUES & MOMENT FACTORY (INSTALLATION SALLE SCÈNE 1)<br />

Studio <strong>de</strong> nouveaux médias et <strong>de</strong> divertissement spécialisé dans la conception et la production<br />

d’environnements multimédias, Moment Factory emballe l’espace avec <strong>de</strong> la lumière et <strong>de</strong>s images. C’est en<br />

combinant vidéo, éclairage, architecture, son et effets spéciaux, que la firme s’est faite connaître, recensant<br />

aujourd’hui plus <strong>de</strong> 300 spectacles à travers le mon<strong>de</strong> dont l’illumination, en septembre <strong>de</strong>rnier <strong>de</strong> la Sagrada<br />

Familia à Barcelone. Pour Nuits sonores, les Montréalais s’associeront au talentueux Yves Caizergues,<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

43


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

images sonores<br />

concepteur d’installation lumières interactives qui intervient sur Nuits sonores <strong>de</strong>puis plusieurs années.<br />

LAzER LAzER (INSTALLATION SALLE SCÈNE 2)<br />

Studio d’art numérique né <strong>de</strong> la collaboration <strong>de</strong> Martial Geoffre Rouland et du studio <strong>de</strong> <strong>de</strong>sign graphique<br />

Superscript 2 (Pierre Delmas Bouly & Patrick Lallemand), LazerLazer explore <strong>de</strong>puis 2010 la question <strong>de</strong><br />

l’interactivité sonore et <strong>de</strong> sa représentation à travers différents projets <strong>de</strong> scénographie interactive à<br />

vocation pérenne ou événementielle.<br />

ELzO DURT (INSTALLATION EXTÉRIEURE SCÈNE 3)<br />

Illustrateur et graphiste d’origine belge, Elzo Durt s’inspire d’illustrations vintages d’époques poussiéreuses<br />

pour mettre en exergue ce qui caractérise la nôtre. Travaillant au service d’une culture un<strong>de</strong>rground,<br />

bruyante et exigeante, Elzo Durt produit affiches, flyers et autres pochettes <strong>de</strong> disque. Onirique, urbain,<br />

esthétique, il s’inscrit pleinement dans son temps et met en images les univers <strong>de</strong> ses contemporains.<br />

INTERNET CLUB (INSTALLATION SALLE CENTRALE)<br />

Internet Club est un collectif d’individus créatifs venant d’horizons différents allant du graphisme, au web<br />

<strong>de</strong>sign en passant par la création publicitaire… Fondamentalement, il s’agit d’un espace <strong>de</strong> collaboration,<br />

ouvert à toute personne un temps soit peu créative qui souhaite réaliser <strong>de</strong>s projets amusants tout en<br />

partageant son amour pour le net.<br />

PARTIzAN (INSTALLATION SALLE CENTRALE)<br />

Reconnue internationalement et implantée aux quatre coins du globe, cette société <strong>de</strong> production française<br />

née en 1986 est aujourd’hui une référence absolue dans le domaine <strong>de</strong> la création audiovisuelle. Initialement<br />

spécialisée dans le vi<strong>de</strong>o-clip, elle produit aujourd’hui longs-métrages, courts-métrages, webséries,<br />

animation, documentaires et publicité. Michel Gondry, Quentin Dupieux, Kim Chapiron, Antoine Bardou-<br />

Jacquet, Marc Caro, Jan Kounen et bien d’autres ont été produits par Partizan qui continue en permanence<br />

le développement <strong>de</strong>s talents d’aujourd’hui et <strong>de</strong> <strong>de</strong>main.<br />

ONDIO(LIGNE) Exposition présentée par l’Ecole Nationale <strong>de</strong>s Beaux Arts <strong>de</strong> Lyon<br />

LES SUBSISTANCES (Réfectoire <strong>de</strong>s nonnes) / Du 7 au 12 mai 2013<br />

Artistes : MINIA BIABIANY / ANNE BOURSE / MANON DE BOER / BENJAMIN HOCHART<br />

Exposition compris dans le billet NS Days du jour.<br />

BOILER ROOM X NUITS <strong>SONORES</strong> en partenariat avec Airflex Labs<br />

Au bar pro <strong>de</strong>s usines Brossette (accès réservé)<br />

Nuits sonores sera le premier festival français à accueillir le projet londonien Boiler<br />

Room. Ce projet, né il y a quelques années, broadcast sur sa webtv les artistes les plus<br />

cools <strong>de</strong> la planète dans <strong>de</strong>s lieux exceptionnels à jauge très réduite. Outre le côté<br />

happyfew du projet, Boiler room a réellement créé un format et une ambiance où les<br />

artistes donnent l’impression d’être en représentation bien au chaud chez eux. Le résultat : une banque <strong>de</strong><br />

données impressionnante <strong>de</strong> sets incroyables. La possibilité d’avoir gratuitement chez soi en direct un dj <strong>de</strong><br />

renom pour le prix d’une connexion.<br />

44<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

nuit 2 / le circuit<br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

Le Circuit électronique <strong>de</strong>vient « Nuit 2 : le circuit ». Ce changement <strong>de</strong> dénomination va <strong>de</strong> pair avec un<br />

nouveau souffle et une nouvelle organisation qu’Arty Farty souhaite mener sur ce dispositif central du festival.<br />

La philosophie <strong>de</strong> cette nouvelle organisation est basée sur notre envie <strong>de</strong> retrouver un dialogue artistique plus<br />

intense et pertinent avec les différents programmateurs <strong>de</strong> notre territoire et <strong>de</strong> co-construire la <strong>de</strong>uxième<br />

nuit du festival comme un élément majeur <strong>de</strong> repérage <strong>de</strong> l’émergence artistique locale et d’éclectisme <strong>de</strong> la<br />

programmation. C’est dans cette perspective que s’est crée un comité <strong>de</strong> pilotage <strong>de</strong> ce « nouveau circuit »<br />

constitué <strong>de</strong>s programmateurs <strong>de</strong> clubs et salles <strong>de</strong> concerts du Grand Lyon.<br />

Le comité s’est réuni à plusieurs reprises pour développer un circuit <strong>de</strong> neufs étapes réunissant plus d’une<br />

cinquantaine d’artistes représentatifs <strong>de</strong> la dynamique exceptionnelle <strong>de</strong> la scène musicale lyonnaise actuelle.<br />

BLACk COFFEE<br />

AMBASSADE CLUB – 4, rue Stella - Lyon 2 e<br />

00h00 / 03h00 : MANOO (Deeply Rooted House / Lyon<br />

- France) Dj set<br />

03h00 / 06h00 : DJ BLACK COFFEE (Soulistic Music /<br />

Johannesburg - Afrique du Sud) Dj set<br />

BORN BAD NIGHT - LA REVANCHE !<br />

LE CLACSON – 10, rue Orsel - Oullins<br />

21h30 / 22h10 : CRASH NORMAL (Born Bad / Paris -<br />

France) Live<br />

22h30 / 23h10 : CATHOLIC SPRAY (Born Bad / Paris -<br />

France) Live<br />

23h40 / 00h30 : FEELING OF LOVE (Born Bad / Metz -<br />

France) Live<br />

00h30 / 03h00 : ATOMIC PING PONG PROJECT vs<br />

HARRY CREVARD (Lyon - France) Dj set<br />

DINGWALLS<br />

LA MARQUISE – Face 20, quai Augagneur - Lyon 3 e<br />

21h00 / 22h30 : MR DAY (Favorite Records / Lyon –<br />

France) Live<br />

22h30 / 00h00 : JUN MATSUOKA (La Marquise /<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

Tokyo – Japon) Dj set<br />

00h00 / 05h00 : PATRICK FORGE (Da Lata - Dingwalls<br />

/ Londres - Angleterre) Dj set vs GUEST<br />

ELEkTRO SYSTEM PARTY<br />

NINKASI – 267, rue Marcel Mérieux - Lyon 7 e<br />

NINKASI KAO : Clin d’œil au label Get Physical<br />

22h00 / 00h00 : FREDDY POGO (Airflex Lab/ Lyon -<br />

France) Dj set<br />

00h00 / 02h00 : WAVESONIK (Elektro System / Lyon -<br />

France) Dj set<br />

02h00 / 04h00 : ANDHIM (Get Physical / Berlin –<br />

Allemagne) Dj set<br />

04h00 / 06h00 : M.A.N.D.Y. (Get Physical / Berlin-<br />

Allemagne) Dj set<br />

NINKASI KAFÉ : Clin d’œil au label Cocoon<br />

22h00 / 00h00 : TEETS (Draft / St Maurice l’Exil –<br />

France) Dj set<br />

00h00 / 01h30 : CEDRIC ETEOCLE (UnfoundSound Rec<br />

/ Lyon – France) Dj set<br />

01h30 / 03h00 : DANA RUH (Cocoon / Berlin -<br />

Allemagne) Dj set<br />

45


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

nuit 2 / le circuit<br />

03h00 / 05h00 : DANIEL STEFANIK (Cocoon / Leipzig -<br />

Allemagne) Dj set<br />

NINKASI TERRASSE : Clin d’œil à Lyon<br />

21h00 / 23h00 : MAYDAY (Bass Resolution / Lyon –<br />

France) Dj set<br />

23h00 / 00h30 : MOJO (Bass Resolution / Lyon –<br />

France) Dj set<br />

00h30 / 02h00 : DOLFEELS (Early dub / Ruy Montceau<br />

- France) Dj set<br />

02h00 / 04h00 : MARC TWINS (UMF Records / Lyon -<br />

France) Dj set<br />

I’M STACEY PULLEN<br />

DV1 – 6, rue Roger Violi - Lyon 1 er<br />

22h00 / 00h00 : LIKHAN (7even / Lyon – France) Dj set<br />

00h00 / 02h00 : ACID SODA (Elektro System / Lyon –<br />

France) Dj set<br />

02h00 / 04h00 : STACEY PULLEN (BlackFlag -<br />

Ca<strong>de</strong>nza / Detroit - États-Unis) Dj set<br />

04h00 / 06h00 : MICKAËL COSTA (Akivai / Lyon -<br />

France) Dj set<br />

kOMPAkT 20<br />

LA PLATEFORME – 4, rue quai Augagneur - Lyon 3 e<br />

22h00 / 00h00 : KOMPAKT DJ CREW (Kompakt /<br />

Cologne – Allemagne) Dj set<br />

00h00 / 01h00 : THE MODERNIST (Kompakt / Cologne<br />

- Allemagne) Live<br />

01h00 / 02h30 : COMA (Kompakt / Cologne -<br />

Allemagne) Live<br />

02h30 / 03h30 : REINHARD VOIGT (Kompakt / Cologne<br />

- Allemagne) Live<br />

03h30 / 05h00 : KÖLSCH (Kompakt / Copenhague -<br />

Danemark) Live<br />

LOST CONTROL<br />

SONIC – Face au 4, quai <strong>de</strong>s Étroits - Lyon 5 e<br />

21h00 / 21h45 : DJ PJ (Sonic Crew / Lyon - France) Dj set<br />

21h45 / 22h30 : ABSCHAUM (Lyon - France) Live<br />

22h45 / 23h30 : SAISON DE ROUILLE (Le Crépuscule<br />

d’un Soir / Paris - France) Live<br />

23h45 / 00h45 : PURLING HISS (Drag City /<br />

Phila<strong>de</strong>lphie - États-Unis) Live<br />

00h45 / 01h45 : DJ O’FLASH (Sonic Crew / Lyon -<br />

France) Dj set<br />

46<br />

01h45 / 02h45 : HANG THE DJ (Sonic Crew / Lyon -<br />

France) Dj set<br />

02h45 / 04h00 : DJ PJ (Sonic Crew / Lyon - France) Dj set<br />

PALMWINE RECORDS VS GÉNÉRATION<br />

SPONTANÉE<br />

MARCHÉ GARE – 34, rue Casimir Périer - Lyon 2 e<br />

21h00 / 23h00 : PIERO (Palmwine Records / Lyon –<br />

France) Dj set<br />

23h00 / 00h00 : BALOJI (Crammed Discs / Osten<strong>de</strong> -<br />

Belgique) Live<br />

00h00 / 01h00 : GROOVY J (Palmwine Records / Lyon<br />

– France) Dj set<br />

01h00 / 02h00 : 10LEC6 N FOUFOULAN (I’m a Cliché /<br />

Paris – France) Live<br />

02h00 / 05h00 : JAMES STEWART (Palmwine<br />

Records / Lyon – France) vs ORL (Sobadi - Palmwine<br />

Records / Paris – France) Dj set<br />

COMMUNION<br />

TRANSBORDEUR – 3, bd <strong>de</strong> Stalingrad - Villerubanne<br />

21h00 / 22h00 : WARM-UP powered by BALEAPOP<br />

FESTIVAL (Moï-Mo¨minimix / Guethary - France) Dj set<br />

22h00 / 22h45 : EROTIC MARKET (Echo Orange / Lyon<br />

- France) Live<br />

23h00 / 00h15 : HYPHEN HYPHEN (Nice – France) Live<br />

00h30 / 01h30 : SHIGETO (Ghostly International /<br />

Detroit - Etats-Unis) Live<br />

01h30 / 03h00 : LOW JACK vs QOSO (Delsin vs In<br />

Paradisum / Paris - France) Dj set<br />

03h00 / 04h00 : DSCRD (Dement3d / Paris - France)<br />

live<br />

04h00 / 05h00 : BRUMA vs WEIRRD (Le Cabanon vs<br />

Dawn Records / Bor<strong>de</strong>aux vs Paris - France) Live<br />

CLUB TRANSBO<br />

00h30 / 01h15 : AÏSHA DEVI (Danse Noire / Genève -<br />

Suisse) Live<br />

01h30 / 02h30 : VAGHE STELLE (Danse Noire / Turin<br />

- Italie) Live<br />

02h30 / 05h00 : DANSE NOIRE CREW (Danse Noire /<br />

Lyon via Genève - France via Suisse) Dj set<br />

Jeudi 9 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h00 à 06h00 / 9 clubs et salles <strong>de</strong> concerts dans Lyon<br />

2 euros par étape


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

INFORMATIONS<br />

PRATIqUES<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

47


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

informations pratiques<br />

LES ÉVÉNEMENTS DE jOUR<br />

L’INAUGURATION<br />

Les Subsistances - 8, bis quai St Vincent - Lyon 1 er<br />

Mardi 07 mai 2013 / <strong>de</strong> 19h00 à 01h30<br />

Sur invitation<br />

NS DAYS<br />

Les Subsistances - 8, bis quai St Vincent - Lyon 1 er<br />

NS DAYS 1<br />

Mercredi 08 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30<br />

23 euros, plein tarif / 20 euros, tarif réduit*<br />

NS DAYS 2<br />

Jeudi 09 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30<br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit*<br />

NS DAYS 3<br />

Vendredi 10 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30<br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit*<br />

NS DAYS 4<br />

Samedi 11 mai 2013 / <strong>de</strong> 15h30 à 21h30<br />

19 euros, plein tarif / 17 euros, tarif réduit*<br />

PASS NS DAYS<br />

Accès aux NS Days 1, 2, 3 et 4.<br />

68 euros, plein tarif / 61 euros, tarif réduit*<br />

MINI SONORE<br />

Les Subsistances - 8, bis quai St Vincent - Lyon 1 er<br />

Du mercredi 8 au samedi 11 mai 2013 / De 15h30 à<br />

19h00 / Accès gratuit pour les enfants <strong>de</strong> 4 à 12 ans<br />

accompagnés a minima d’un adulte responsable<br />

muni d’un billet pour le NS Days du jour<br />

CARTE BLANCHE À BRUXELLES<br />

Les Subsistances - 8, bis quai St Vincent - Lyon 1 er<br />

Du mercredi 8 au samedi 11 mai 2013 / Compris dans<br />

le billet NS Days du jour<br />

CONCERT SPÉCIAL<br />

Les Subsistances - 8, bis quai St Vincent - Lyon 1 er<br />

Dimanche 12 mai 2013 / <strong>de</strong> 20h30 à 23h00<br />

APÉROS <strong>SONORES</strong><br />

De 14h30 à 21h30 / Gratuit<br />

LA BULLE<br />

Mercredi 08 mai 2013 / Place Général Delfosse -<br />

48<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

Quai Rambaud - Lyon 4 e<br />

CBD<br />

Jeudi 09 mai 2013 / Jardins du Commandant Aubertin -<br />

Angle rue du Lac et rue du Docteur Bouchut - Lyon 3 e<br />

DISTANT RELATIVES<br />

Samedi 11 mai 2013 / Place Gerson - Lyon 5 e<br />

SOUL PASSAGE<br />

Dimanche 12 mai 2013 / Rue <strong>de</strong> la Platière et Place<br />

Meissonier - Lyon 1 er<br />

EXTRA!<br />

Une trentaine <strong>de</strong> projets dans la ville<br />

Du mardi 07 au dimanche 12 mai 2013 / Gratuit<br />

LE VILLAGE<br />

Hôtel <strong>de</strong> Ville - Place <strong>de</strong>s Terreaux - Lyon 1 er<br />

Du mercredi 08 au samedi 11 mai 2013<br />

De 12h00 à 20h00 / Gratuit<br />

MINI SUNDAY<br />

Les Subsistances - 8, bis quai St Vincent - Lyon 1 er<br />

Dimanche 12 mai 2013 / De 14h00 à 19h00 / Gratuit<br />

LES ÉVÉNEMENTS DE NUIT<br />

LES NUITS<br />

Anciennes usines Brossette - 34, Rue Crépet - Lyon 7 e<br />

NUIT 1 / Mercredi 08 mai 2013 / De 21h30 à 05h00<br />

35 euros, tarif plein / 30 euros, tarif réduit*<br />

Breton, Busy P, Guti, Yasiin Bey aka Mos Def...<br />

NUIT 3 / Vendredi 10 mai 2013 / De 21h30 à 05h00<br />

35 euros, tarif plein / 30 euros, tarif réduit*<br />

Jamie XX, Disclosure, Fritz Kalkbrenner, Steffi...<br />

NUIT 4 / Samedi 11 mai 2013 / De 21h30 à 05h00<br />

35 euros, tarif plein / 30 euros, tarif réduit*<br />

Pantha du Prince, Rone, Daphni, Evian Christ...<br />

PASS 3 NUITS / Accès aux Nuits 1, 3 et 4<br />

87 euros, plein tarif / 78 euros, tarif réduit*<br />

PASS INTÉGRAL / Accès aux 4 NS Days et aux 3<br />

Nuits (sauf Concert spécial)<br />

Tarif unique : 145 euros*<br />

NUIT 2 - LE CIRCUIT / 9 ÉTAPES DANS<br />

LA VILLE<br />

Jeudi 09 mai 2013 / <strong>de</strong> 21h00 à 06h00<br />

2 euros, tarif unique pour chaque étape, en vente<br />

exclusivement sur place


NUITS <strong>SONORES</strong><br />

* tarif hors frais <strong>de</strong> location, tarifs réduits<br />

(chômeurs, étudiants) disponibles uniquement<br />

en prévente en nombre limité - au point accueil<br />

billetterie du festival<br />

CONDITIONS D’ACCÈS AUX SITES DE<br />

NUITS <strong>SONORES</strong><br />

- Les concerts <strong>de</strong>s Nuits 1, 3 et 4 ne sont pas<br />

accessibles aux moins <strong>de</strong> 16 ans non accompagnés<br />

par un responsable légal. Une vérification <strong>de</strong> la<br />

pièce d’i<strong>de</strong>ntité sera effectuée lors <strong>de</strong> la vente et du<br />

contrôle à l’entrée.<br />

- N’achetez jamais <strong>de</strong> billet à un prix plus élevé que<br />

sa valeur faciale, il pourrait s’agir <strong>de</strong> contrefaçon<br />

et votre billet serait contrôlé et saisi sans que vous<br />

puissiez rentrer sur le site.<br />

- Nous vous recommandons d’arriver dès l’ouverture<br />

<strong>de</strong>s portes pour éviter une attente trop importante.<br />

- Il est conseillé d’acheter vos places en prévente,<br />

les concerts jouant souvent à guichet fermé…<br />

- L’annulation d’un ou plusieurs artistes du festival,<br />

due à <strong>de</strong>s circonstances exceptionnelles ou <strong>de</strong><br />

force majeure, n’entraîne pas le remboursement du<br />

billet d’entrée.<br />

- La consommation d’alcool est interdite aux moins<br />

<strong>de</strong> 18 ans sur tous les sites <strong>de</strong> Nuits sonores.<br />

- Les organisateurs se réservent le droit <strong>de</strong> refuser<br />

l’entrée à toute personne dont le comportement<br />

est susceptible <strong>de</strong> porter atteinte à sa propre<br />

sécurité ou celle d’autrui, notamment s’il est en état<br />

d’ébriété.<br />

- Tous les accès aux lieux principaux <strong>de</strong> Nuits<br />

sonores sont accessibles aux personnes<br />

handicapées. Se renseigner au point accueil.<br />

POUR ACHETER VOS BILLETS<br />

Point accueil billetterie : du 16 avril au 11 mai 2013,<br />

du mardi au samedi / De 12h00 à 19h00<br />

Galerie <strong>de</strong>s Terreaux – 12, place <strong>de</strong>s Terreaux – Lyon 1 er<br />

Vente internet : www.nuits-sonores.com<br />

Et dans les points <strong>de</strong> vente habituels :<br />

www.digitick.com et dans les points <strong>de</strong> vente<br />

physiques Digitick<br />

www.fnac.com et à la Fnac - Carrefour - Géant -<br />

Magasins U - Intermarché<br />

www.ticketnet.fr - Auchan - Le Progrès - Leclerc -<br />

Cultura - Cora<br />

DOSSIER DE PRESSE<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

LES CARTE M’RA ET PASS CULTURE<br />

L’ensemble <strong>de</strong>s événements est accessible avec<br />

la Carte M’Ra et le Pass culture, uniquement au<br />

point accueil du festival et sur présentation d’un<br />

justificatif d’i<strong>de</strong>ntité (l’achat est nominatif).<br />

POUR TOUT AUTRE RENSEIGNEMENT<br />

www.nuits-sonores.com<br />

info@nuits-sonores.com<br />

Infoline (du 16 avril au 12 mai 2013) : 06 66 38 02 12<br />

TARIF TER ILLICO EVENEMENTS<br />

La Région Rhône-Alpes et TER proposent un tarif<br />

TER illico EVENEMENTS pour se rendre au festival<br />

Nuits sonores.<br />

Bénéficiez <strong>de</strong> 50 % <strong>de</strong> réduction* sur un billet TER<br />

aller-retour au départ <strong>de</strong> toutes les gares <strong>de</strong> Rhône-<br />

Alpes (y compris Mâcon et Genève) et à <strong>de</strong>stination<br />

d’une <strong>de</strong>s gares <strong>de</strong> Lyon (Lyon Part-Dieu, Lyon<br />

Perrache, Lyon Gorge-<strong>de</strong>-Loup, Lyon Vaise, Lyon<br />

Saint-Paul et Lyon Jean-Macé) sur présentation<br />

d’une invitation téléchargée <strong>de</strong>puis le site internet<br />

<strong>de</strong> Nuits sonores. Disponible à partir d’avril 2013.<br />

* sur le tarif normal<br />

LIC.2-1024000 ET 3-1024001<br />

49


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

LES OFFRES PROFESSIONNELLES<br />

EN VENTE DÈS LE 21.02.13<br />

OFFRE NUITS <strong>SONORES</strong><br />

PRO<br />

Offre réservée aux pros<br />

PASS PRO 3 NUITS + NS DAYS<br />

Plein Tarif 180 euros<br />

Accès aux 3 Nuits, aux 4 NS<br />

Days, à l’Inauguration et au bar<br />

pro <strong>de</strong>s Nuits. Pas d’accès au<br />

Concert spécial.<br />

50<br />

OFFRE EUROPEAN LAB<br />

Offre réservée aux pros<br />

PASS EUROPEAN LAB 2013<br />

Plein Tarif 150 euros<br />

Accès à toute la programmation<br />

du Lab.<br />

PLUS D’INFOS SUR NUITS-<strong>SONORES</strong>.COM<br />

OFFRE SPÉCIALE<br />

Offre réservée aux pros<br />

PASS EUROPEAN LAB + PASS<br />

PRO 3 NUITS<br />

Pour tout achat d’un pass<br />

European Lab 2013, un pass Nuits<br />

sonores pro offert (3 Nuits +<br />

Inauguration + accès bar pro)<br />

Offre valable du 21 février au 04<br />

avril 2013


les partenaires <strong>de</strong> nuits sonores<br />

PARTENAIRES OFFICIELS<br />

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS<br />

SPONSORS<br />

PARTENAIRES MÉDIAS<br />

PARTENAIRES CARTE BLANCHE À BRUXELLES<br />

SNCF<br />

SNC_09_XXXX_Logo_Sign_Ter_SNCF<br />

21/07/2009<br />

Javelot : NOIR 50%<br />

Logo TER : Se referer à la charte graphique SNCF <strong>de</strong>s Marques filles


INDIE & ELECTRONIC FRENCH FESTIVAL<br />

11E ÉDITION 7 – 12 mAI 2013, LYON<br />

PRÉSENTATION D’ARTY FARTY<br />

52<br />

Créée en 1999 à Lyon, Arty Farty est une association loi 1901 à but non lucratif. Depuis<br />

14 ans, elle œuvre pour la reconnaissance <strong>de</strong>s cultures indépendantes et innovantes,<br />

notamment dans le champ <strong>de</strong> la musique et <strong>de</strong> la création visuelle et graphique.<br />

En 2003, Arty Farty crée le festival Nuits sonores qui fête sa 10 e édition en 2012. Depuis,<br />

l’association a développé <strong>de</strong> nombreuses activités, notamment dans le champ du<br />

management artistique, <strong>de</strong> la production d’événements et <strong>de</strong> concerts ou <strong>de</strong> l’ingénierie<br />

culturelle.<br />

L’équipe d’Arty Farty, qui compte 15 permanents en 2013, a ainsi organisé plus <strong>de</strong> 200<br />

événements, à Lyon, en France et dans près d’une vingtaine <strong>de</strong> villes internationales (dont<br />

Shanghai, Zurich, Berlin, Barcelone, Yokohama, Carthage...). Elle accompagne la carrière<br />

<strong>de</strong> six artistes et assure <strong>de</strong>s missions <strong>de</strong> conseil ou <strong>de</strong> direction artistique pour <strong>de</strong>s<br />

entreprises, <strong>de</strong>s collectivités, <strong>de</strong>s institutions culturelles ou d’autres événements. Enfin,<br />

elle a cultivé un savoir-faire particulier dans l’intégration <strong>de</strong> projets culturels en milieu<br />

urbain ; particulièrement sur l’utilisation et le détournement du patrimoine révélé ou non,<br />

notamment la revalorisation éphémère <strong>de</strong> friches industrielles.<br />

En 2011, Arty Farty crée, avec le soutien <strong>de</strong> l’Union européenne, le Labo européen <strong>de</strong>s<br />

festivals, qui <strong>de</strong>viendra en 2013 la plateforme European Lab. Ce <strong>de</strong>rnier développement<br />

reflète la volonté d’Arty Farty d’être une structure politique, engagée dans son époque et<br />

soucieuse <strong>de</strong> contribuer à l’invention <strong>de</strong>s modèles culturels <strong>de</strong> <strong>de</strong>main.<br />

CONTACTS<br />

PRESSE<br />

AMBRE DUCHAMP<br />

M. : ambre@arty-farty.eu<br />

T. : +33 (0)6 60 02 81 80<br />

DELPHINE SOkANTHONG<br />

M. : <strong>de</strong>lphine@arty-farty.eu<br />

T. : +33 (0)6 68 20 94 79<br />

Arty Farty Licences : 2-1024000 3-1024001<br />

Design graphique : Superscript2 Crédit photos : Brice Robert, Nicolas Dartiailh, Denis Chaussen<strong>de</strong>, Kevin Buy

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!