septembre 2009 - Conseil général du Loir et Cher

cg41.fr

septembre 2009 - Conseil général du Loir et Cher

n°58 / septembre 2009

Services à la personne

Venez au forum !

Transports

La révolution 2 €

Toute

l’actualité des

www.le-loir-et-cher.fr


2

sommaire

acTualiTÉs I 04

PorTraiT I 06

Alain Germain costume Chambord

culTure I 07

Laissez-vous conter Amies voix

Le corps au cœur des rendez-vous

de l'histoire

Travaux I 08

Le point sur les chantiers

du moment

social I 09

services à la personne, un secteur

qui bouge

insTiTuTion I 10

Édouard balladur défend la réforme

à Vendôme

cahier cenTral

Zoom sur nos territoires

Beauce et Val de Loire • Blésois •

Sologne • Vallée du Cher

Vendômois et perche

magazine disponible sur cassette pour

les non-voyants à la bibliothèque sonore

12, rue de la Garenne à blois,

tél. 02 54 78 42 15

dossier I 14/18

pour 2 €, prenez le car

avec Route 41 !

conseil gÉnÉral I 11

Le Conseil général junior comme si

vous y étiez

sanTÉ I 12

prévenir pour se protéger de la

grippe A (H1/n1)

amÉnagemenT

du TerriToire I 13

Ils sont les lauréats des premiers

tops du tourisme

Jardin I 19

parfum de rose et de poésie au

jardin de la possonnière

PaTrimoine I 20

De jolies histoires pour enfants

Les descentes de cave

> DIreCteur De LA pubLICAtIon : Maurice Leroy, Président du Conseil

général > CoDIreCteur De LA pubLICAtIon : Michel Leroux, 1 er vice-président du Conseil général > HôteL

Du DÉpArtement - Place de la République - 41020 Blois Cedex - Tél. 02 54 58 41 41 - Fax 02 54 58 42 13

> pHotoGrApHIes : Marianne Lartigue, photothèque du Conseil général > DIreCtrICe De LA CommunICAtIon :

Florence Ducasse > rÉDACtrICe en CHef : Aurélie Boissier > rÉDACtIon : Anne Sarazin, Florence Ducasse,

Capucine Beauchamp, Ghislain du Closel, Annie Leloup, Richard Ode, Émilie Rencien, Jean-Luc Vezon, Christine

Naudin > seCrÉtArIAt De rÉDACtIon : Monique Buron, Christine Naudin > CrÉAtIon GrApHIque - exÉCutIon -

pHotoGrAVure: Scoop communication > ImpressIon : Imprimerie Gibert-Clarey - Chambray-les-Tours (37)

Tirage en 156 000 exemplaires - ISSN 12610088 > DÉpôt LÉGAL : septembre 2009 > Imprimé sur du papier 100 %

recyclé

> Photo de couverture : Marianne Lartigue avec l'aimable participation

de Filip Ramos, conducteur de car aux Transports du Loir-et-Cher.

la Parole À I 22

À vous de Jouer I 23

/ Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

5 dossiers

Transports en commun à 2 euros,

pla n de r ela n c e e t g ra nds

chantiers, solutions anti-crise

pour les TPE/PME, revenu de

solidarité active, grippe A, la rentrée

est dense ! Tour d’horizon avec Maurice

Leroy, Président du Conseil général.

Transports à 2 €

“Tout en conservant la gratuité dans

les transports scolaires, nous avons

souhaité avec André Boissonnet, viceprésident

en charge de l’éducation, des

transports et de l’enseignement supérieur,

aller plus loin pour améliorer votre

pouvoir d’achat. Pari tenu puisque dès le

1 er septembre, le tarif unique à 2 euros

est instauré sur toutes les lignes régulières

d’autocars du Loir-et-Cher. J’adresse

d’ailleurs mes plus vifs remerciements

à l’équipe des Transports du Loir-et-Cher

(TLC) qui nous a accompagnés dans ce

projet. Voilà qui contribue aussi concrètement

au développement durable”.

Plan de relance

et grands chantiers

“En misant sur l’investissement, nous

avons fait le bon choix. Car en signant, les

premiers, le plan de relance avec l’État,

ce sont 4 millions d’euros de plus qui ont

été injectés dans l’économie en Loir-et-

Cher. Cet été, les chantiers se sont multipliés

sur nos routes. Ainsi, à l’automne,

avec Michel Leroux, nous aurons la joie

d’inaugurer, avec un an d’avance sur le

calendrier initial, la nouvelle déviation

des Roches-l'Évêque. Nous ouvrons

aussi la mise à 2 x 2 voies de la déviation

de la Chapelle-Vendômoise, et nous

lançons les travaux de la déviation de

Contres. Quant aux collèges, la période

estivale nous a permis d’engager des

travaux lourds dans la quasi-totalité

d’entre eux, à Vineuil, Bracieux, Blois-

Vienne, Saint-Amand-Longpré, Ouzouerle-Marché,

Saint-Aignan, Neung-sur-

Beuvron et Onzain”.


ÉdiTo

majeurs pour la rentrée !

>

Top départ des Championnats de l’avenir fin août à Droué, à l’image d’une rentrée qui s’annonce intense !

Solutions anti-crise

pour les TPE et PME

“À titre expérimental, j’ai souhaité avec

Claude Beaufils, vice-président en charge

du développement économique que le

Conseil général s’associe à l’initiative

prise par la Confédération générale

des petites et moyennes entreprises

(CGPME) visant à mettre en place un

accueil téléphonique pour les entreprises

en difficulté (à lire en page 5). À

tous ceux qui se battent au quotidien

pour maintenir l’activité et l’emploi, je

dis : surtout ne restez pas seul avec vos

problèmes, travaillons ensemble aux

solutions !”

Revenu de solidarité active

“Le revenu de solidarité active, qui remplace

le RMI et l’allocation de parent

isolé est en œuvre depuis le 1 er juin et

concerne 6 219 personnes en Loir-et-

Cher. Notre Conseil général leur propose

un accompagnement social et professionnel

personnalisé. C'est, pour Monique

Gibotteau, vice-présidente en charge des

solidarités qui y travaille, le meilleur gage

d’un retour efficace vers l’emploi. C’est

pourquoi, nous mettons des moyens

importants dans cette mesure sociale.”

Grippe A

“La pandémie de grippe A, qui comporte

encore beaucoup d’inconnues, risque malheureusement

de s’inviter au programme

de cette rentrée. Nous mettons tout en

œuvre pour que les personnes vulnérables

puissent bénéficier de l’accompagnement

de nos services. Avec le Préfet

Philippe Galli et Philippe Sartori, Président

de l'association des maires de Loir-et-Cher,

nous organisons, pour les maires et secrétaires

de mairie, des réunions d’information

à Blois, Romorantin-Lanthenay et à

Vendôme. Dans cette affaire, il s’agit ni de

banaliser les risques ni de les surestimer,

mais bien de protéger la santé de tous et

de tout faire pour préserver l’activité économique

dans notre Loir-et-Cher.”

Bonne rentrée à tous !

Maurice Leroy

Député de Loir-et-Cher

Président du Conseil général

mleroy.depute@wanadoo.fr

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 / 3


Droit pour tous

Samedi 17 octobre, le Conseil départemental

de l’accès au droit organise à Blois sa

10 e Journée d’information juridique. Son objet

? Permettre au grand public de rencontrer

ce jour-là un avocat, notaire, huissier

ou conciliateur de justice, des associations

et services publics spécialisés,etc. Il suffit

de prendre rendez-vous, c'est gratuit.

ContACt : tél. 02 54 44 60 36

Victoire méritée

Mercredi 8 juillet, Maurice Leroy, président

du Conseil général, et Michel Leroux,

1 er vice-président, ont reçu à l’Assemblée

nationale, une Victoire de l’organisation,

lors des Rencontres de la modernisation

de l’État. Ce prix récompense une

démarche menée avec la Trésorerie

générale pour sensibiliser les mairies et

intercommunalités à la qualité comptable.

> Les lauréats ont savouré leur victoire.

Pour un

> nouveau

regard sur

les terrains

vagues

Les délaissés

du paysage

Ces espaces libérés de construction après

démolition, sont au cœur du colloque

Nature & Paysage du Conseil d’architecture,

d’urbanisme et de l’environnement

(CAUE) et de l’École nationale supérieure

de la nature et du paysage (EnSnP) le

25 septembre. Le colloque Nature & Paysage

se clôt avec une conférence ouverte au

public de Corinne Lepage, ancien ministre

de l’Environnement, à la Maison de la

Magie, à Blois, de 18 h 30 à 19 h 30.

Capucine Beauchamp

ContACt : tél. 02 54 51 56 50

et www.caue41.fr

I Boîte à idées

La Semaine Bleue – semaine nationale des

retraités et personnes âgées – se tient

du 19 au 25 octobre dans toute la France.

Son thème ? “Jeunes et vieux, connectezvous

!” Mardi 20 octobre, Monique Gibotteau,

2 e vice-présidente du Conseil général en

Le Conseil général vous ouvre ses portes à

l’occasion des 26 es Journées européennes

du patrimoine. Samedi 19 et dimanche

20 septembre, des visites guidées de

l’Hôtel du Département sont proposées

aux curieux pour, par exemple, découvrir

l’histoire et les transformations de l'ancien

couvent de la Visitation. Dans le cloître,

l’exposition Trésors de pierres présente les

aquarelles de Patrice Rat sur la vallée du

Loir. Il sera même possible de rencontrer

cet artiste originaire de Sainte-Anne du-

4 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

charge des Solidarités et de l’action sociale et présidente du Coderpa, inaugure, depuis le

centre de soins André-Gibotteau de Vendôme, la journée d'ouverture de cet événement. Les

prix du concours visant à récompenser cinq projets liés au thème de l’année seront remis.

À cette occasion, des professionnels pourront prendre la parole pour faire connaître une

action innovante, une démarche... qui concerne les personnes âgées. Plus que quelques

jours pour proposer vos idées (jusqu’au 30 septembre) ! ●

ConTACT : tél. 02 54 58 44 37 et ellen.boitard@cg41.fr – Site Internet : www.semaine-bleue.org/

Les secrets du Département

Dr

> Le kiosque de Montoire-sur-le-Loir vu par

l'aquarelliste Patrice Rat

I Rendez-vous au cloître

> Après Blois, Vendôme accueille la journée

d'ouverture de la Semaine bleue 2009.

rant ces deux jours, entre 14 h et 18 h.

Par ailleurs, les Archives départementales

– qui détiennent des trésors écrits sur le

Loir-et-Cher – dévoilent aussi au public

des documents et images d’autrefois, le

cadastre napoléonien numérisé, etc. C’est

le moment ou jamais de venir admirer l’exposition

Trésors d’archives qui se tient

jusqu’au 4 octobre. ●

PRATIQUE

• Hôtel du Département, place de la

République à Blois (accessible aux

personnes à mobilité réduite) ; visites

guidées toutes les 45 min, samedi

et dimanche de 14 h à 17 h

• Archives départementales,

2, rue Louis-Bodin à Blois ;

visites guidées toutes les 30 min,

samedi et dimanche de 14 h à 17 h 15

ConTACT

Tél. 02 54 58 43 69 (service de la culture)

Tél. 02 54 58 41 24 (archives

départementales)

Du 6 au 29 octobre, l’Hôtel du Département accueille dans le cloître une double exposition en

lien avec le thème des Rendez-vous de l’Histoire, “Le corps dans tous ses états”. (cf. page 7)

• Autochromes, couleurs de la Grande Guerre, petits métiers et scènes de la vie quotidienne

par l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense.

• Cinq artistes autour du corps – se révèle beaucoup plus contemporaine ! Mise en place avec la

galerie d’art Carla Milivinti de Blois, elle montre des œuvres de Paul Balme (sculptures) et François

Fontaine, Franck Charlet, Gatien Mabounga, Bernard Lorjou (peintures). L’entrée est libre. ●

PRATIQUE : Place de la République à Blois. Tous les jours de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30

Du 8 au 11 octobre : de 9 h à 17 h 30


Entreprises : des solutions anti-crise !

Étaler les charges sociales et fiscales, négocier les besoins de trésorerie avec les banques

et enfin étudier la sortie de crise, voilà quelques-unes des solutions pour surmonter

les difficultés des entreprises. La CGPME du Loir-et-Cher, avec son président Patrice

Duceau, a contacté l'Urssaf, le trésorier payeur général, la Banque de France, le tribunal

de commerce, les banques... Avec ces partenaires à ses côtés, il va à la rencontre des

chefs d'entreprise dans tout le département. Désormais, ces derniers disposent même

d'un numéro de téléphone, le 02 54 500 500. Au bout du fil, ce sont des patrons qui répondent

aux patrons, en toute confidentialité. Cette initiative a reçu le soutien du Conseil

général, dans le cadre de la conférence départementale de l'économie pour toutes les

entreprises du Loir-et-Cher, quelle que soit leur taille. ●

notez ce numéro : 02 54 500 500

I Entreprises distinguées Quinze entreprises artisanales du Loir-et-

Cher ont été récompensées, dans le cadre

d’un Cycle d’amélioration des performances

de l’entreprise artisanale (Capea), lancé par

l’Assemblée permanente des chambres de

métiers et de l’artisanat. Pour se développer,

ces sociétés ont dû se doter d’outils de management

adaptés. Le dispositif mis en place

comprend quinze jours de formations collectives

et autant d’accompagnement en entreprise

avec un consultant. Les récompenses

ont été remises chez Max Vauché, chocolatier

à Blois et Bracieux, lui-même lauréat

d’un certificat Capea. Pour rappel, l’artisanat

Les lauréats de la deuxième promotion Capea

>

développement étaient réunis fin juin à Bracieux.

À Vars, on skie malin

recensait au 1 er janvier 2009, en Loir-et-Cher,

5 114 entreprises. ● richard ode

La rentrée est tout juste là et on songe déjà

aux vacances d’hiver... Pour skier malin,

pensez au centre de Vars-les-Claux, dans

les Hautes-Alpes ! Plusieurs séjours sont

déjà au programme de l’hiver et du printemps

à venir...

• Du 26 décembre 2009 au 2 janvier 2010

pour les 15-17 ans (ski : 528,80 € ; surf :

594,40 €).

• Du 7 au 18 février 2010 pour les 8-13 ans (ski : 658,80 €).

• Du 6 au 15 avril 2010 pour les 9-14 ans (ski : 525 € ; surf : 549 €).

Sont compris : le transport en autocar depuis Blois ou Romorantin-Lanthenay, la pension

complète, l’assurance, les leçons de ski, le forfait des remontées mécaniques, le prêt du

matériel. ●

ConTACT : Conseil général de Loir-et-Cher, tél. 02 54 58 41 45

Sites Internet : www.le-loir-et-cher.fr et www.carlines-vars.com

acTualiTÉs

Partager

son métier

Métiers partagés, qui part du principe

qu’un salarié peut avoir plusieurs

employeurs, a fêté ses 10 ans en 2008.

Une action nationale est menée par le

Groupements d’employeurs de France pour

valoriser ce concept original. Vendredi

23 octobre, Métiers partagés organise

une journée portes ouvertes chez l'un de

ses adhérents, l’entreprise AVK 4, à Blois.

PrAtIqUE : de 9 h à 17 h (en continu)

rue de la Garbotière, ZI de Villebarou, Blois

Tout sur

les formations

Vous souhaitez suivre une formation ou

faire valider vos acquis d’expérience,

prendre un congé individuel de formation ?

Salariés, demandeurs d’emploi ou

chefs d’entreprise, un numéro vert – le

0 800 222 100* – vous renseigne sur

les formations en région Centre (et

d’autres régions). Si nécessaire, une

personne vous rappelle sous 24 h.

ContACt

Du lundi au vendredi, de 9 h

à 12 h et de 14 h à 17 h

* Appel gratuit depuis un poste fixe

www.alfacentre.org et www.etoile.regioncentre.fr

Web pour tous

La Webschool, impulsée par le Conseil

général initie gratuitement tous

ceux qui souhaitent améliorer leurs

connaissances sur Internet. Elle se tient

à Blois le 4 e jeudi du mois, à 18 h 30, sur

le campus de la Chambre de commerce

et d’industrie (CCI). Jeudi 24 septembre,

la Webschool fait sa rentrée avec une

“spéciale étudiants” ouverte à tous !●

Campus de la CCI

6, rue Anne de Bretagne à Blois

www.webschool-blois.com

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 / 5


PorTraiT

Profession créateur

Alain Germain, à la fois scénographe, créateur de costumes

d’opéra et auteur, a tissé des liens très forts avec le Loiret-Cher.

son exposition actuelle à Chambord l’atteste...

rencontre.

un vendredi, 10 h, rue du Paradis,

Paris X e . Alain Germain est dans

les locaux de la compagnie qu'il a

fondée en 1972. Avec le sourire, il

ouvre les portes de son atelier où s'entassent

costumes, croquis et feutres. “Je suis architecte

de formation. J'ai suivi les Arts-Déco

à Paris, les Beaux-Arts à Caen et Paris. J'ai

été chorégraphe puis je me suis intéressé

au théâtre contemporain”, raconte ce natif

de Carentan, dans la Manche. Il s’interrompt :

“ne faites pas attention au désordre. Je

prépare une exposition sur la naissance au

muséum du Havre. regardez : un fœtus de

lapin... Fascinant, non ? J'ai toujours aimé la

science. Les polars aussi...”

Le Loir-et-Cher ? Alain Germain connaît bien.

C'est en 2001 qu'il travaille pour la première

fois à Chambord, avec Le Bourgeois

gentilhomme. Le spectacle intégral a un

tel succès qu’il fait la une du Times (journal

britannique de référence, nDLr) ! Le metteur

en scène pose ensuite ses valises au

> Alain Germain, ici dans son atelier à Paris,

déborde de projets.

6 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

© É. rencien

château de Blois en 2003 et 2004, avec Le

Bourgeois gentilhomme et Le Malade imaginaire.

En 2007, Les Opéras en plein air 1

le contactent pour réaliser les décors du

Barbier de Séville, mis en scène par Julia

Migenes. Les organisateurs sont en relation

avec Chambord. “Les deux parties m'ont

soumis l'idée d'une exposition”, expliquet-il.

Sitôt dit, sitôt fait. Début 2009, Alain

Germain y dispose une centaine de costumes

d'opéra pour l’exposition Alain Germain

habille Chambord d'opéra (Cf. encadré).

“Chambord est fait pour être festif. L'idée

était d'habiter les lieux et de faire en sorte

que les costumes deviennent le centre d'attraction

des visiteurs”, dit-il.

Carrière internationale

En 2008, pour fêter ses quarante ans de carrière,

le musée national des Arts et Métiers

de Paris lui consacre une rétrospective.

Certaines pièces, montrées à Chambord,

sont classées à la Bibliothèque nationale de

France ! “Au début, je créais mes costumes

pour des raisons économiques. Je les ai gardés

et à la fin, j’avais beaucoup de pièces.

En 1995, j'ai eu carte blanche pour l'exposition

“opéra côté costume” au théâtre national

de l'opéra de Paris au palais Garnier.” Ont

suivi des expositions et spectacles à Reims,

Tourcoing, Londres, etc. Décorateur, peintre...

Alain Germain est un véritable toucheà-tout

à la carrière internationale. “Je suis

avant tout écrivain et metteur en scène”,

précise-t-il. Trois contes scientifiques pour

la jeunesse doivent être publiés en octobre

aux éditions Éveil et Découvertes. Des

idées, il en a plein les cartons... ●

Émilie Rencien

© Didier Doussin

> Ce costume a été conçu pour Le barbier de séville.

1 Festival itinérant créé en 2001 par tristan Duval pour

favoriser un rapport nouveau à l'art lyrique. À chaque fois,

des spectacles “grand public” se déroulent dans des sites

d’exception.

En savoir plus : www.alaingermain.com

et www.chambord.org

Costumes d’opéra

Jusqu'au 11 octobre, le public peut admirer

à Chambord les célèbres personnages du

monde lyrique – Le Malade imaginaire,

Le Bourgeois gentilhomme... – à travers

des costumes de scène créés, entre

autres, pour Les Opéras en plein air. Si cette

fabuleuse collection a été mise en scène

par Alain Germain, les costumes ont été

réalisés par des grands noms de la couture

et du spectacle, comme Franck Sorbier ou

Nathalie Garçon.


© pierre Guérin

Histoire de corps

Les 12 es Rendez-vous de l’Histoire, qui se déroulent à blois

du 8 au 11 octobre, traitent du corps, sans pudeur.

À

Blois, les 12es rendez-vous de l’Histoire

tournent autour d’un thème de

moins en moins tabou : “Le corps

dans tous ses états”. Le programme

des quatre jours – du 8 au 11

octobre – de la plus grande

université populaire d’histoire

en France enchaîne les conférences

(“l’Histoire des sens”...)

et les débats (“Le corps du

politique, du héros grec à l’hyper-présidence”...)

donnés et

animés par des intellectuels de

renom. Sont annoncés, entre

autres : Sylviane Agacinski,

du 2 au 24 octobre, 14 conteurs

animent les lieux majeurs de

lecture publique du département.

Pour rompre avec l’ambiance feutrée

des bibliothèques et médiathèques, la

9 e é d i t ion d ’ A m ie s

Voix a programmé

27 spectacles. “Ces

échanges culturels

permett

e n t d e

mettre en

av a nt les

André Comte-Sponville, Antoinette Fouque,

Claude Lelouch, etc. Le public aura l’occasion

d’approcher 200 auteurs au salon du livre

présidé par l’écrivain Amin Maalouf. Enfin,

le cinéaste et écrivain Claude

Lanzmann préside le cycle

cinéma de 50 films abordant

des thèmes relatifs... au

corps. ● Ghislain du Closel

Pratique

Halle aux grains de Blois

Entrée libre

Contact

Tél. 02 54 56 09 50 et

www.rdv-histoire.com

Voyager en conte

Avec Amies Voix, le conte est à l’honneur dans les

bibliothèques et médiathèques tout au long du mois

d’octobre. Cette année, place à l’évasion...

livres, les publications et les écrits liés au

voyage, thème de l’année”, souligne André

Buisson, vice-président chargé de la culture

au Conseil général, organisateur de la manifestation

avec le Conservatoire contemporain

de littérature orale (CLio) de Vendôme.

Les enfants y ont la part belle. Les narrateurs

d’histoires imaginaires vont leur faire découvrir

des personnages comme le Magicien

d’Oz avec Annie Kiss ou Nils Holgersson avec

Martine Tollet. ● G.C.

Contact

tél. 02 54 42 36 30 (Conseil général)

tél. 02 54 72 26 76 (CLio)

Programme complet sur www.le-loir-et-cher.fr

culTure

J H Lartigue © ministère de la Culture-france/AAJHL

Effort et volupté

Du 8 octobre au 8 novembre, la Maison du

Loir-et-Cher se met à l’heure de l’histoire

en montrant 70 tirages du photographe

Jacques-Henri Lartigue. L’exposition Jacques-

Henri Lartigue : effort et volupté propose

des clichés de 1910 à 1935. Les photos

présentées montrent un corps différent :

dynamique lors d’épreuves sportives, ou

abandonné aux joies de la mer...

Pratique

Du 8 octobre au 8 novembre

6, place Victor-Hugo à Blois, entrée libre

(arrêt de bus “Château”), tous les jours

de 14 h 30 à 18 h 30 ; de 9 h 30

à 18 h 30 pendant le festival.

> La Maison du Loir-et-Cher célèbre Jacques-

Henri Lartigue qui, à sa mort en 1986, a légué

son œuvre à l’État français.

Quel pied…

Le château de Blois se met aussi au

diapason, du 8 octobre au 18 janvier

2010, avec l’exposition Histoire de pieds

d’Amélie Debray ou 50 photos de pieds de

célébrités !

Rendez-vous

à Weimar

Le succès des Rendez-vous de l’Histoire est

tel que la manifestation a une sœur dans

la ville jumelle de Weimar, en Allemagne :

Weimarer Rendez-vous mit der Geschichte.

Galop d’essai du 2 au 4 octobre.

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 / 7


Travaux

Un été constructif

Durant l'été, les déviations

réalisées par le Conseil

général ont bien avancé.

La déconstruction du barrage

du Lac de Loire a également

occupé une bonne place

dans le cahier de vacances.

aux Roches-l’Évêque, le tablier du

viaduc de 70 mètres sur le Loir, le

plus gros morceau du chantier de

la déviation, est installé malgré les

contraintes dues à la météo. Le planning est

respecté et la fin des travaux interviendra en

décembre. Trois ans après le premier coup de

pioche, cet ouvrage qui a permis de réutiliser,

après traitement, plus de 110 000 mètres

cubes de remblais de la déviation de

Vendôme, va soulager la traversée du bourg.

À la fin août, le viaduc sur le Loir du deuxième

tronçon de la déviation de Vendôme, a été

terminé. D’une longueur de 180 mètres,

il s’intègre dans le paysage, en harmonie

avec la vallée du Loir. Il prend en compte les

éventuelles crues, le désenclavement des

parcelles et les exploitations agricoles autour

des ouvrages. En 2011, le chantier sera

La déconstruction du barrage du Lac de Loire,

>

un chantier respectueux du milieu naturel.

8 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

© r. ode

© r. ode

> Aux Roches-l'Évêque, le chantier a franchi une étape décisive avec la pose du tablier du pont sur le Loir.

achevé. La phase 3 sera alors lancée, avec au

programme trois ouvrages d’art : un viaduc

de 80 mètres et deux passages inférieurs de

désenclavement.

La déviation de La Chapelle-Vendômoise va

passer à deux fois deux voies sur près de

2 km. Malgré les intempéries, le retard a été

rattrapé. Début octobre, la circulation s’effectuera

sur le nouveau tronçon pendant que

l’ancien sera restauré.

Pour permettre la desserte complète du centre

de secours situé à Vineuil, une bretelle de

sortie de la voie rapide a été ouverte début

septembre. Les dernières finitions, avec

la pose des barrières de sécurité, avaient

été terminées à la fin du mois d'août. Ces

400 mètres faciliteront également l'entrée

en douceur et en sécurité dans cette zone à

fort potentiel économique.

Déconstruction

La déconstruction du barrage du lac de Loire,

entre Vineuil et La Chaussée-Saint-Victor,

est en cours. Barrages flottants, bassins de

rétention : toutes les précautions en matière

d'environnement ont été prises afin de protéger

les sources de captation de l'usine des

eaux de la Ville de Blois en aval, et de préserver

le milieu naturel et la faune du fleuve. “Ce

chantier est exceptionnel, car rare”, explique

un chef de travaux.

Quand tout aura été détruit, enlevé, et

nettoyé, l’ensemble sera remis à l’État fin

octobre. ●

richard ode

Contres :

c’est parti…

Depuis fin juin, les travaux de terrassement

du premier tronçon de la déviation de

Contres ont lancé le chantier de la future

voie sur plus de 800 m, avec deux giratoires

aménagés sur les rD 102 et rD 956.

L’arase de terrassement est terminée ainsi

que l’assainissement pluvial. Au cours du

dernier trimestre 2009, le premier tronçon

sera opérationnel, soit à peine un an après

la déclaration d’utilité publique. La déviation

commence à être une réalité.


Tout savoir sur les services

à domicile

Les 28 et 29 octobre, le Conseil général organise avec

différents partenaires le forum des services à la personne,

à blois. présentation de cet événement, une première

en Loir-et-Cher.

vous avez besoin de faire garder

vos enfants ? Vous souhaitez faire

appel à une aide à domicile pour une

personne âgée dépendante ou vous

cherchez une aide-ménagère ? Les services

du quotidien ou “services à la personne”

(SAP) sont là pour vous faciliter la vie. Pour

faire une réalité du slogan “Les besoins des

uns font les emplois des autres”, le Forum

des services à la personne se tient les 28

et 29 octobre à la Halle aux grains de Blois.

Objectif ? Faire connaître l’offre de services

du quotidien et la variété des métiers de ce

secteur d'activité. Ce salon, qui bénéficie

de plusieurs soutiens financiers 1 , s'adresse

au grand public, aux demandeurs d’emploi,

salariés concernés et aux entreprises qui

Quand on fait appel à une aide à domicile

>

comme Laetitia, on est sûr qu’elle gère

le quotidien et fait même la cuisine !

souhaitent proposer le Chèque emploi service

(Cesu). Pour l’heure, 21 activités de

services à la personne sont reconnues et se

répartissent dans trois grands domaines :

famille, vie quotidienne et personnes dépendantes.

En forte croissance depuis quinze

ans, ces métiers emploient aujourd’hui en

France près de 2 millions de personnes.

Plus de 50 exposants

Une vingtaine d’institutionnels et une trentaine

d’organismes agréés participent à

cette manifestation. Un espace “conseil”,

dédié au grand public et aux institutionnels,

traite de la formation, de la réglementation,

du financement et de la création d’activité.

Côté visiteurs, des ateliers thématiques et

des animations renseignent sur les Cesu, la

qualification et la valorisation des métiers,

la création d’activité, etc. De plus, un espace

d'information numérique permet à chacun

de se familiariser avec l’outil Internet. Pour

l’occasion, un guide des services à la personne

en Loir-et-Cher est édité. De quoi susciter

de nouvelles vocations... ●

Annie Leloup

1 Fonds social européen, Agence nationale des services à

la personne, région Centre, Caisse régionale d’assurance

maladie, Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.

Pratique

Mercredi 28 octobre, de 13 h 30 à 19 h

Jeudi 29 octobre, de 10 h à 17 h 30

Contact

Conférence départementale de l’économie

Tél. 02 54 58 43 81

Programme complet sur www.le-loir-et-cher.fr

social

Paroles

d'exposants

> Bruno Rième, directeur d’Adhap Services

(Aide à domicile hygiène et assistance

aux personnes) : “Notre démarche est

orientée à 95 % vers les personnes âgées

mais nous inter venons aussi auprès

d'actifs en dépendance ponctuelle. Ce

salon est l'occasion de promouvoir notre

activité et de rencontrer, entre autres, de

futurs salariés.” À savoir : cet organisme

départemental a reçu la labellisation

Alzheimer.

> Célia Cazade, présidente d’Équilibre

Centre : “Nous pourrons tisser ou renforcer

les liens entre les différentes structures.

Nous communiquerons sur les modes

d'inter vention, qu'il s'agisse pour le

particulier d'employer l'aide à domicile ou

de faire appel à une structure. Nous ferons

aussi connaître les besoins de ce secteur

d'activité en professionnels diplômés.”

> Pour Pascal Dupont, directeur de l’ADMr

(Aide à domicile en milieu rural), ce salon

va permettre de “faire mieux connaître

notre structure, renseigner les visiteurs

sur les compétences exigées en matière

d'emploi, surtout celui des jeunes, et

échanger lors des débats sur les enjeux des

services à la personne”.

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 / 9


insTiTuTion

Édouard Balladur

en Loir-et-Cher

L’ancien premier ministre

Édouard balladur a évoqué

avec quelque 250 maires et

élus locaux la réforme des

collectivités locales. C’était

à Vendôme le 30 mai.

Édouard Balladur avait choisi le

Loir-et-Cher pour s’exprimer, en

personne, sur le sujet de la réforme

des collectivités locales et en

débattre avec les élus et secrétaires de mairie,

à l’invitation du Conseil général et de l’association

des maires de Loir-et-Cher. “nous

sommes heureux et fiers de vous accueillir,

comme en témoigne le très grand nombre

d’élus présents. nous sommes d’autant plus

flattés de votre présence parmi nous que

c’est la première fois que vous présentez

à des élus et des responsables locaux les

conclusions du Comité pour la réforme des

collectivités locales que vous avez présidé”,

déclarait Maurice Leroy en accueillant l’ancien

Premier ministre.

250 maires et élus du département ont fait le

>

déplacement pour Édouard Balladur au Minotaure.

L’esprit des réformes

“L’organisation territoriale de notre pays,

ancienne, nécessite de profondes réformes,

ambitieuses certes, mais surtout

fondées sur un souci de réalisme.” En quoi

consistent-elles ? À créer, organiser, institutionnaliser

deux couples de collectivités,

les couples région-département d’un côté

et de l’autre communes-communautés de

communes. “C’est sur eux que reposent

toute l’activité économique d’investissement

des collectivités locales et toute l’action de

proximité”, précise l’auteur du rapport. Et de

rappeler que ces regroupements s’inscrivent

dans la logique et la réalité du développement

des communautés de communes.

“Sur les 36 000 communes que compte le

pays, 33 000 s’inscrivent déjà dans une

communauté de communes. D’où l’achèvement

de la carte de l’intercommunalité et

la rationalisation de la carte des syndicats

communaux”.

Vis-à-vis des craintes exprimées de voir supprimer

les départements, Édouard Balladur

s’est montré clair sur le sujet : “Je ne pense

10 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

> L’ancien Premier ministre est venu en Loir-et-Cher à l’invitation de Maurice Leroy.

pas qu’il faille aller vers leur disparition, ce

sont des circonscriptions anciennes qui

jouent un rôle utile dans de nombreuses

actions de proximité et la population y est

attachée.” Il a confirmé une position personnelle

identique quant au maintien des

cantons.

Le Parlement au travail

Vingt propositions découlent de ce rapport

remis au président de la République

le 5 mars. Elles abordent entre autres,le

regroupement volontaire entre collectivités,

la clarification et la spécialisation des compétences

entre collectivités locales, l’élection

unique de conseillers territoriaux, l'élection

au suffrage direct, des organes délibérants

de l’intercommunalité et des conseillers

municipaux, la création de onze premières

métropoles, la révision de la fiscalité locale,

etc.). Un avant-projet de loi a été présenté en

juillet devant le Parlement en attendant sa

version définitive à l’automne pour une adoption

début 2010 et une mise en application à

partir de 2014. ● Capucine Beauchamp


conseil gÉnÉral

Des collégiens solidaires

Jeudi 14 mai, 19 collégiens du département ont siégé à la session 2009 du Conseil général

junior. un premier pas citoyen qu’ils n’oublieront pas.

Âgés d’une douzaine d’années, ils

sont 19, filles et garçons, intimidés.

Ce 14 mai n’est pas un jeudi comme

les autres. Pour eux, aujourd’hui,

se tient la 5 e session du Conseil général

junior, et tous y siègent. Un moment aussi

fort qu’inhabituel dans la vie de ces jeunes

collégiens. Représentants élus par leur

classe de 6 e , de quoi sont-ils chargés ? De

défendre le projet collectif porté par leur

collège puis, après une première sélection,

de se prononcer en faveur de celui qu’ils

veulent voir réalisé. Des compétences et

une responsabilité de grande personne, de

nature à coller le trac au plus hardi ! “nous

allons tous nous détendre ensemble !”

Maurice Leroy, président de l’assemblée

départementale, accompagné d’André

Boissonnet, vice-président chargé de l’éducation,

des transports et de l’enseignement

supérieur, rassure, explique l’organisation

de la salle des délibérations, invite chaque

conseiller à se présenter pour se familiariser

avec le micro avant de déclarer

la session ouverte. À tour de rôle, Julien,

Deborah, Bilal et les autres interviennent et

là... épatant, chacun s’emploie à convaincre

son auditoire. Le ton y est, les supports

visuels aussi. Chaque projet est budgété,

entre 3 000 € et 365 000 €, aucune limite

> Le lauréat, Anthony Lauron, du collège

Les Pressigny de Selles-sur-Cher, se prête au jeu

des photos avec Maurice Leroy.

> Un peu émus, les 19 conseillers généraux d’un jour ont pris la parole devant les “vrais” élus...

n’ayant été fixée... “Chaque année, on se

fait des frayeurs, mais c’est la règle du jeu,

confirme Maurice Leroy. Le choix du projet

lauréat leur appartient, ce sont eux qui

votent.” Et si le budget s’avère rondelet ?

“Le Conseil général assure !” sourit-il.

Citoyen avant l’heure

Après un déjeuner ponctué d’une marque

d’attention pour Charlotte, dont c’était

l’anniversaire, retour des jeunes élus en

salle des délibérations. Glisser un bulletin

de vote dans l’urne, émarger, procéder au

dépouillement : des actes citoyens qu’ils

n’auront pas l’occasion de vivre avant leur

majorité. “Une mise en pratique essentielle

dans cet apprentissage de la citoyenneté”,

souligne André Boissonnet. Pour le vote

final, deux projets émergent : “Aidons l’association

Pour la vie”, du collège public Les

Pressigny de Selles-sur-Cher, sur le thème

de la solidarité, et “Un geste, une vie”, du

collège privé Saint-Joseph de Vendôme, sur

celui du comportement citoyen. À la majorité

des voix (13 sur 18), le Conseil général junior

choisit le premier. Anthony Lauron, 12 ans,

le défendait. “C’est plaisant d’être choisi,

cela récompense le travail de la classe. La

solidarité ? nous voulons soutenir l’action

de l’association Pour la vie parce qu’elle aide

des enfants comme nous.” ●

Capucine Beauchamp

Le projet 2009

sur les rails

La mise en œuvre du projet lauréat

2009 « Aidons l’association Pour la vie »,

proposé par le collège Les Pressigny

de Selles-sur-Cher, a démarré. Il s’agit

d’aider l’association qui intervient auprès

des enfants atteints de la myopathie de

Duchenne. L’association aide les malades

en réalisant certains de leurs rêves et

participe également au financement de la

recherche en collectant et recyclant des

téléphones mobiles usagés. Les collèges

du département qui souhaitent s’associer à

l’opération recevront bientôt une boîte leur

permettant de réaliser cette collecte. Une

campagne, reprenant l'affiche imaginée

par les élèves du collège Les Pressigny,

sera également lancée pour sensibiliser le

public.

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 / 11


sanTÉ

Soyons efficaces

contre la pandémie !

si la grippe A (H1/n1) n'est pas plus grave qu'une grippe

hivernale, elle est beaucoup plus contagieuse et pourrait toucher

jusqu'à 1 personne sur 3 en france. La prévention passe par

l'action collective et surtout, par la vigilance de chacun.

Quelle est la différence entre la

pandémie actuelle et la grippe

hivernale ? Cette dernière concerne

environ 2,5 millions de personnes

par an en France, alors que le virus de la

grippe A (H1/N1) pourrait en contaminer

jusqu'à 20 millions. Comme lors de la grippe

espagnole en 1918-1919 ou de la grippe

asiatique de 1957-1958, la maladie se propage

à l'échelle de la planète car il s'agit d'un

nouveau virus, inconnu de nos systèmes de

défense immunitaire.

Afin de limiter le nombre des malades et

d'éviter des conséquences lourdes sur la vie

sociale et économique, chacun doit se protéger

et protéger son entourage. Cela tient

en quelques gestes simples (lire ci-contre).

Suivre ces recommandations, ce n'est pas

dramatiser, c'est juste se tenir prêt à réagir à

une éventuelle crise sanitaire... tout en espérant

qu'elle ne se produise pas.

Continuité du service public

Conformément au plan de lutte nationale

décidé par l'État, le Conseil général a mis

> Se laver les mains, un geste simple

et efficace contre le virus.

> En cas de symptômes grippaux, contactez votre

médecin et suivez bien ses conseils.

en place son Plan de continuité de l'activité

(PCA) qui prévoit, en fonction de l'évolution

de la situation, des mesures adaptées pour

préserver le niveau et la qualité du service

public. Les personnels départementaux

sont informés et sensibilisés aux gestes

et aux précautions à prendre afin de continuer

à assurer leurs missions dans le respect

des règles de protection sanitaire.

Pour que les hypothèses les plus alarmistes

ne se réalisent pas, l'action de chaque

citoyen compte. ● Christine naudin

12 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

© Veer Incorporated

La grippe A :

carte d'identité

• Symptômes : fièvre à 38 °C ou plus, maux

de têtes, courbatures, fatigue, toux, gêne

respiratoire

•Contagion : la personne malade est

contagieuse 1 à 3 jours avant l'apparition

des symptômes, et le reste ensuite pendant

7 jours.

• transmission :

- par voie aérienne, en toussant, en

éternuant

- par le contact rapproché avec une

personne porteuse du virus (quand on

l'embrasse ou qu'on lui serre la main)

-par le contact d'objets qui ont été touchés

par une personne malade : poignée de

porte, bouton d'ascenseur, rampe, robinet,

chasse d'eau... Il est détruit par la chaleur

(5 minutes à 60 °C), par les antiseptiques,

l'alcool, l'eau de Javel.

Les gestes

à adopter

• Se laver les mains régulièrement au

savon ou les désinfecter avec une solution

hydro-alcoolique (disponible en pharmacies

et grandes surfaces), notamment après

avoir toussé ou s’être mouché, après avoir

fréquenté des lieux publics...

• Éternuer dans un mouchoir ou dans sa

manche pour éviter de disséminer le virus

• Pour les personnes malades, respecter les

consignes du médecin : isolement, port du

masque.

• S'informer :

-En appelant le numéro “Info grippe” au

0 825 302 302 (0,15 € ttC/min depuis un

poste fixe en France, service ouvert du lundi

au samedi hors jours fériés, de 9 h à 19 h)

-Sur le site du ministère de la Santé,

sur www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr

ou sur le site www.pandemie-grippale.gouv.fr


Beauce et Val de Loire, Blésois, Sologne, Vallée du Cher, Vendômois et Perche...

V A L L é e d u C h e R

> mareuil-sur-Cher

w w w . l e - l o i r - e t - c h e r . f r

Vendômois

& Perche

Beauce

& Val de Loire

Blésois

Vallée du Cher

internet : du haut débit grâce au NRA-ZO

le Conseil général poursuit le

déploiement de la solution Nœud

de raccordement-zones d’ombre

(NRA-ZO) favorisant l’accès à l’Internet

haut débit. Vendredi 3 juillet, l’inauguration

officielle de ce nouveau NRA-ZO

s’est déroulée à Mareuil-sur-Cher. Pour

l’occasion, les élus étaient nombreux :

Annick Goineau, maire de la commune,

Maurice Leroy, président du Conseil

général, Patrice Martin-Lalande, 3 e viceprésident

chargé des technologies de

l’information et de la communication, et

Philippe Sartori, président de l’association

des maires de Loir-et-Cher. Prochaines

étapes dans l’installation de cette solution

technologique ? Maves, Orçay et

Bauzy en septembre. Puis ce sera au

tour de Saint-Lubin-en-Vergonnois et de

Noyers-sur-Cher à l’automne. Car, comme

le rappelle souvent Maurice Leroy : “on ne

doit laisser personne au bord de la route”

en matière d’accès à l’Internet. ●

Anne Sarazin

SEPTEMBRE

2009

Blésois > Congrès espace et luxe à Blois. BeauCe & Val de loire > les 30 ans

de la réserve naturelle. Vendômois & PerChe > rockomotives à Vendôme.

soloGne > soirées prestige à Chambord Vallée du Cher > Parrainer un animal.

Sologne

Ce 3 juillet, pour célébrer l’accès à Internet, Annick Goineau, maire de Mareuil-sur-Cher, était bien

>

entourée ! Yves Scaviner (à gauche), directeur régional de France Telecom-Orange, Maurice Leroy,

président du Conseil général, et Patrice Martin-Lalande, 3 e vice-président chargé des technologies de

l’information et de la communication.


Couffy

un trio à l’église

dans le cadre de Festillésime 41

– dispositif du Conseil général pour

promouvoir les spectacles partout en

Loir-et-Cher – l’église de Couffy accueille

le trio da Vinci samedi 24 octobre. Cette

formation, créée en 2005, a une marotte :

la musique de chambre. Son répertoire

jongle ainsi avec les époques, passant

de la période classique au romantisme,

voire à la période contemporaine. Ce

groupe se compose de Vincent daguet

(violoncelle), François Goïc (violon) et

Sébastien Jeanneton (piano). Au-delà des

nombreuses animations pédagogiques

que ces trois musiciens réalisent sur

demande, ce qu’ils aiment par-dessus

tout, c’est jouer leur musique là où l’on s’y

attend le moins : à la campagne ! histoire

de sensibiliser un public toujours plus

vaste à leur répertoire. Rendez-vous donc

à Couffy ... ● A.S

Contact

Tél. 02 54 75 19 71 (foyer rural)

Entrée : 10 €, 5 € (réduit)

Pratique

Église de Couffy, 20 h

Vallée

du Cher

> saint-aignan

2 / Loi r & Ch e r info / SEPTEMBRE 2009 n°58

DR

> Le trio Da Vinci – François Goïc, Sébastien

Jeanneton et Vincent Daguet – adore jouer sa

musique en milieu rural. Venez les voir à Couffy !

V A L L é e d u C h e R

Parrainez un animal !

envie de faire une bonne action pour

la sauvegarde des espèces menacées

? C’est possible sans partir

au bout du monde ! Pour sensibiliser

le grand public, et surtout les enfants,

le Zooparc de Beauval met en place le parrainage.

Chaque animal peut être aidé, et

ce par plusieurs personnes ; d’ailleurs, une

classe entière peut participer ! Plusieurs

types de soutien existent, allant de 20

à 500 €. L’argent, versé à l’association

Beauval “conservation et recherche”, sert

à financer des programmes tels que la

protection des cacatoès aux Philippines ou

l’étude des tapirs du Pantanal (sud-ouest

du Brésil). en retour, le donateur reçoit une

carte personnalisée valable un an et de

nombreux cadeaux (poster, visite offerte

pour venir voir le “filleul”, etc.). Il existe

même un parrainage “enfant de poche”

pour les moins de 15 ans : une façon sym-

> saint-aignan

Balades au cœur

du patrimoine

saviez-vous que Saint-Aignan avait

compté jusqu’à sept tanneries en

1791 ? Connaissez-vous l’histoire

du chevalier de La Barre ? depuis

cet été, la cité médiévale se dévoile aux

visiteurs grâce à une vingtaine de panneaux

d’information. Le château, la collégiale,

la porte Saint-François, l’ancienne

échoppe, la maison à pans de bois ... Ces

nouveaux panneaux racontent l’histoire de

la ville et vous offrent la possibilité de vous

balader en suivant un circuit piétonnier,

“pas à pas”, de plus d’une heure. un plan

© Zoo de Beauval

> Difficile de ne pas craquer devant ces petites

frimousses !

pathique de responsabiliser les enfants

moyennant 10 € par an... ●

Émilie Rencien

Contact

Tél. 02 54 75 50 00

Site Internet : www.zoobeauval.com

> Les panneaux informent les visiteurs

tout au long du chemin.

vous sera remis en début de parcours,

à l’office de tourisme Val de Cher-Saint-

Aignan. de quoi contenter les curieux et

férus de patrimoine historique. ● É.R

© É. Rencien


S O L O G N e

> Chambord

On y chante et on y danse

Cet automne, le domaine national de

Chambord renoue avec la tradition de

fête et de divertissement qui régnait

sur les lieux autrefois. Il accueille

l’opéra Rigoletto de Giuseppe Verdi, mis en

scène par Francis Perrin samedi 19 septembre

à 21 h. Quinze jeunes du Conservatoire

de musique de Blois, invités par le Conseil

© G. Astureanu – Domaine national de Chambord

> Chambord aux couleurs de la Renaissance.

> romorantin-lanthenay

Viva españa !

Créées en 1978 avec seulement

quelques stands de producteurs

locaux, les Journées gastronomiques

de Sologne attirent

12 000 visiteurs par an. Samedi 24 et

dimanche 25 octobre, la manifestation

solognote accueillera la Castille. Le folk-

lore espagnol sera mis à l’honneur avec

la ville d’Aranda de duero, récemment

jumelée avec Romorantin-Lanthenay. une

quarantaine de compétitions opposeront

des professionnels et des amateurs venus

de France et d’europe, et jugées par de

hautes personnalités de la gastronomie :

le chef des cuisines du Fouquet’s Barrière

Paris, Jean-Yves Leuranguer, sera l’invité

d’honneur de cette édition. élu meilleur

ouvrier de France en 1996, il avait décroché

en 1989 un premier prix de cuisine à

Romorantin-Lanthenay... ● Émilie Rencien

général, auront le privilège de découvrir les

coulisses de l’événement et les différents

métiers de l’opéra avant d’assister au spectacle.

et ce n’est pas tout : samedi 10 octobre,

le château organise la seconde édition de

son grand bal Renaissance. Les danseurs,

en costumes, évoluent au pied de l’escalier à

double révolution, entraînés par la compagnie

Outre mesure. Le buffet, digne de la cour du

roi François I er , sera réalisé cette année par

les élèves du lycée hôtelier de Blois. Cette jolie

soirée en beaux atours et musique d’époque

affichait complet dès la mi-août... un succès

qui donne envie de guetter la prochaine édition

! ● Émilie Rencien

Contact

Domaine national de Chambord.

Tél. 02 54 50 40 00

Site Internet : www.chambord.org

© Perraguin

> Les démonstrations de cuisine

sont très goûtées du public.

Contact

Journées gastronomiques de Sologne,

13, rue du Tour de la Halle,

41200 Romorantin-Lnathenay.

Tél. 02 54 96 99 88.

www.romorantin.fr/jgs

> lassay-sur-Croisne

art et histoire au

château du moulin

Si vous profitiez des Journées du

patrimoine pour découvrir le château du

Moulin à Lassay-sur-Croisne ? dans le parc,

vous verrez à l’œuvre les artistes amateurs

participant au traditionnel concours

“des peintres dans la nature”. et vous en

apprendrez plus sur l’histoire du château

grâce à Laurence Merlette... rendez-vous

à 15 h dans la petite maison du jardin ! ●

Pratique

Le 20 septembre, visite extérieure gratuite

de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30

(visite intérieure payante)

Conférence gratuite à 15 h

Contact : 02 54 83 83 51

En savoir plus

www.chateau-moulin-fraise.com

© A. Janssoone

Sologne

> Laissez-vous conter l’histoire

du château de Lassay-sur-Croisne !

retrouvez le podium

du Conseil général

> 19 et 20 septembre à Chaumontsur-Tharonne.

Fête de l’automne

> 26 septembre à Millançay.

31 e foire à la citrouille

> 7 octobre à Romorantin-Lanthenay

et 8 octobre à Salbris. Action de

sensibilisation et d’information

sur la maladie psychique

> 24 et 25 octobre à Romorantin-

Lanthenay. Journées gastronomiques

de Sologne

Loi r & Ch e r info / SEPTEMBRE 2009 n°58 / 3


omorantin-lanthenay

La destination Sologne prend de

l’ampleur”, se réjouit Vincent Bayol,

directeur général des services de

la Communauté de communes de

la Sologne des étangs. un engouement suscité

par la beauté naturelle de ce territoire

d’eau, “que nous nous efforçons de faire

découvrir à l’aide d’une offre touristique

étoffée” : neuf circuits de randonnées, rottes

(sentiers) découverte nature, sous la

conduite de Lili la fourmi ou encore d’edgar

le canard... Quant à La Sologne à vélo, les

travaux sont en cours pour la partie mise

en œuvre par la communauté, soit quatre

boucles reliées au tracé principal entre

dhuizon et Saint-Viâtre. À découvrir dès la

fin novembre ! Victime de son succès, la

Le village solognot accueille du samedi 12

au dimanche 20 septembre, “Sculpt’ en

Automne”, un symposium de sculpture sur

bois. L’occasion pour le public de voir à l’œuvre

cinq sculpteurs professionnels locaux :

Nathalie Cirino, Jean-François Maubert,

Philippe Ribas, SamPhil et Lyd Violleau.

4 / Loi r & Ch e r info / SEPTEMBRE 2009 n°58

> sologne des étangs

Vos nouvelles balades

> Chaumont-sur-Tharonne

S O L O G N e

La métamorphose du quartier saint-marc

le quartier Saint-Marc, né dans les

années 1960, ce sont 15 barres abritant

384 logements. dans le cadre du

contrat urbain de cohésion sociale

(Cucs) engagé en 2007 par l’état, le projet de

l’architecte éric daniel-Lacombe et du paysagiste

Bernard Lassus, consiste à désenclaver

le quartier grâce à une répartition urbaine

plus harmonieuse. Le chantier, qui durera

six ans, coûtera 60 millions d’euros aux

bailleurs sociaux, avec l’aide de la Ville, du

> Pays de Grande sologne

Grande sologne

et europe

Le Pays de Grande Sologne s’inscrit

dans le programme Leader 2007-2013,

soutenu par l’union européenne.

L’application des aides aux projets

est complexe. Les publics concernés

(collectivités, entreprises, associations,

propriétaires et autres privés) ont donc

tout intérêt à se rapprocher du groupe

d’action local (Gal) de Grande Sologne

pour le montage de leur dossier.. ● C.B.

Contact

Marie Richard, programme Leader

Tél. 02 54 78 75 73 (lundi, mardi et jeudi),

ou 02 54 88 62 62 (vendredi).

Site Internet : www.europe-centre.fr

> erratum

Une erreur s’est glissée dans le n° 57

de Loir-et-Cher info. Le véritable nom de

l’association qui organisait le 29 août

son premier Festi Musik, à Salbris est

Entraide-Services. Toutes nos excuses

à Évelyne Reisser, sa présidente.

> À savoir

Pour poursuivre les actions menées

favorisant l’accès à Internet, le Conseil

général a installé un nouveau nœud de

raccordement d’abonnés-zone d’ombre

(NRA-ZO) à Bauzy. L’inauguration du

site a eu lieu vendredi 11 septembre.


Conseil général et de la Région. “Les arbres

seront conservés et 20 000 m² d’espaces

naturels libres seront créés”, explique l’architecte

parisien. “Un double square avec une

passerelle devrait voir le jour, ainsi que des

jardins familiaux.” Le parc de logements de

la société Jacques Gabriel (314 logements)

devrait être entièrement rasé pour laisser

place à une soixantaine de logements mêlant

pavillons et maisons de ville, en location ou

en accession à la propriété.● É.R.

sculptures sur la place

> Une convention a été signée le 2 juillet à la

mairie de Romorantin-Lanthenay en présence

du préfet Philippe Galli et du président

du conseil général, Maurice Leroy.

> L’étang de Beaumont se prête à l’observation

ornithologique.

Sologne ? Avec 60 à 70 gîtes. “Nous avons

un vrai déficit d’hébergement. Dès qu’un

gîte ouvre, il fait le plein, entre les rendezvous

équestres de Lamotte-Beuvron, la

chasse et le tourisme estival... Cette activité

économique se porte bien.” ●

Capucine Beauchamp

© É.Rencien

© Capucine Beauchamp

deux prix seront

décernés : celui du

public, et le prix du

Conseil général,

remis par un jury

de professionnels.

Les œuvres seront ensuite exposées

dans différents lieux du village. ● É.R


B e A u C e V A L d e L O I R e

> marolles

Tous à la réserve naturelle !

la réserve naturelle nationale des

vallées de la Grand-Pierre et de

Vitain a été créée il y a trente ans.

Cet îlot de nature se situe à cheval

sur les territoires des communes de

Marolles et d’Averdon. La biodiversité y est

de règle ainsi qu’une mixité des usages et

des usagers qui fait figure d’exception. de

chaque côté de la Cisse, les bonnes volontés

se sont mobilisées pour fêter les 30 ans

> Une nécropole protohistorique,

classée au titre des Monuments historiques,

se trouve sur le plateau de La Grande-Mesle.

> saint-laurent-nouan

© Capucine Beauchamp

de la réserve les 18 et 19 septembre. et

pour inciter le plus grand nombre d’entre

nous à venir s’imprégner des beautés du

lieu, un programme riche et animé promet

animations scolaires, vernissage, visites

insolites de la réserve à pied ou à dos d’âne,

conférence, ateliers enfants, démonstration

de chiens de berger, projection de film, spectacle,

présentation archéologique... de quoi

y passer tout un jour et son lendemain ! ●

Capucine Beauchamp

Rendez-vous les 18 et 19 septembre

à la Maison de la nature à Marolles

Contact

Comité départemental de la protection

de la nature et de l’environnement (CDPNE),

Tél. 02 54 51 56 70

Programme complet à télécharger sur www.cdpne.org

Site Internet : www.academielyrique.org

En savoir plus : Le guide de découverte de

la réserve a été refondu de belle manière, à

commander au prix de 4,50 € sur : www.cdpne.org

6 e festival des Campagnes

300 spectateurs au festival des

Campagnes la première année et

plus de 3 000, cinq ans plus tard !

La sixième édition, vendredi 30

et samedi 31 octobre prochain, devrait

battre le record ! Si les concerts du soir,

dès 19 h, sont payants, les représentations

découverte le samedi après-midi dès 13 h,

sont libres. Les Ogres de Barback disputeront

la vedette aux Tapeurs de Tortues ou

aux Caméléons. Mais il y aura aussi déjà

Ailleurs, PPFC, Old Bones Brigade, Rage of

the Owls, Big Mama ou Merzhin pour satisfaire

tous les publics, jeunes ou adultes. une

programmation de qualité qui nous promet

un excellent cru ! ● Richard Ode

Pratique

Festival des Campagnes, Espace

culturel Jean Moulin, 22, rue des Écoles,

41220 Saint-Laurent-Nouan

Programme complet et billetterie :

http://absolu-live.fr

> En 2008, les Fatals Picards

avaient fait sensation !

Beauce &

Val de Loire

> mer

la halle se fait belle

pour ses 150 ans

Au cœur de la cité méroise, la halle est

en travaux. L’occasion de revenir sur ses

débuts, il y a près de 150 ans...

en mai 1858, le conseil municipal décide

la construction d’une halle. Plans et

devis sont établis par un architecte local

mais c’est le parisien Kaufmann qui en

assurera la réalisation. Pas moins de

49 ouvriers ont construit le bâtiment en

moins de deux ans. Le fronton est l’œuvre

du sculpteur mérois Pierre Loison,

qui a travaillé sur place. La pierre et

le bois dominent alors qu’à l’époque,

les halles métalliques font leur apparition.

La Ville entre en sa possession le

1 er janvier 1861 ; l’inauguration a lieu le

23 juin 1861 à l’occasion d’un comice

agricole. La halle de Mer, qui accueille

désormais spectacles, fêtes et salons,

fait aujourd’hui l’objet d’une importante

rénovation.

elle fêtera ses 150 ans en 2011 ! ●

Émilie Rencien

En savoir plus

Histoire de Mer par André Prudhomme,

édition Le livre d’histoire,

coll. Monographies des villes.

> La halle de Mer est typique de

l’architecture de son époque.

> À savoir

Le Conseil général poursuit l’installation

des nœuds de raccordement

d’abonnés-zone d’ombre (NRA-ZO)

pour faciliter l’accès à Internet.

Rendez-vous à Maves le 25 septembre

pour l’inauguration officielle...

Loi r & Ch e r info / SEPTEMBRE 2009 n°58 / 5

DR


Vendômois

& Perche

> Vendôme

du neuf aux rottes

dans le quartier des Rottes, à Vendôme,

l’agence postale avait rouvert au public

début février après 3 semaines de travaux.

Clair, fonctionnel pour les 7 personnes qui

y travaillent, le bureau de poste rénové

a été inauguré le 2 juillet. en 2009, cette

démarche de modernisation s’applique à

7 bureaux de poste dans le département :

Blois-Les Cornillettes, Bracieux, Cour-

Cheverny, herbault, Mennetou-sur-Cher,

Neung-sur-Beuvron, Vendôme-Les Rottes.

Capucine Beauchamp

Le bureau de poste des Rottes a été inauguré

>

par Catherine Lockhart, maire de Vendôme

et Maurice Leroy, président du Conseil général.

> Vécu

La Vendômoise Michèle Demongodin-

Huart publie, à compte d’auteur, un récit

autobiographique, au titre évocateur :

J’emmerde les voisins. Attention aux

âmes sensibles, l’écriture peut choquer...

En librairie, 25 €.

retrouvez le podium

du Conseil général

> 15 et 16 septembre à Areines

(lycée agricole). Festival national

de non-labour et semis direct

> 27 septembre à Villiers-

sur-Loir. Virade de l’espoir

> 9 octobre à Vendôme. Action de

sensibilisation et d’information

sur la maladie psychique

> 1 er novembre à Montoiresur-le-Loir.

La Troglobike

6 / Loi r & Ch e r info / SEPTEMBRE 2009 n°58

V e N d Ô M O I S e T P e R C h e

>montoire-sur-le-loir

l’hôpital refait à neuf

des installations vétustes aux normes

dépassées : il y avait urgence à

entreprendre la rénovation de l’hôpital

André-Moreau de Montoire-sur-le-Loir.

Le chantier, débuté en mai, s’achèvera en 2012.

Ces travaux d’envergure ont symboliquement

été marqués, à la mi-juin, par la pose de la

première pierre en présence de Maurice Leroy

président du Conseil général, Clémence-elyane

Richard, directrice de l’hôpital, et Nadia Seghier,

sous-préfète de Vendôme. À terme, un corps

central de 6 500 m 2 sera doté d’une chaufferie,

d’une cuisine, d’une pharmacie et d’une lingerie

au rez-de-chaussée. Il accueillera, sur trois étages,

des chambres individuelles avec douche,

une unité réservée aux malades d’Alzheimer

> mondoubleau

le permis : de conduire...

et bien plus !

aider des titulaires du RSA à passer leur

permis de conduire, c’est faciliter leur

recherche d’emploi comme leur vie

quotidienne. Aussi le Conseil général

a-t-il décidé d’agir concrètement à leurs côtés

en proposant des préparations collectives au

permis de conduire, en partenariat avec les

autos-écoles eCF, Conduite et sécurité routière.

Grâce au financement du Conseil général

(21 700 e pour l’action 2009), seule une participation

de 150 € était demandée à chaque

participant, soit environ 5 % du coût total.

Cette année, les six candidats du canton de

Mondoubleau, âgés de 35 à 45 ans, ont obtenu

le précieux papier rose. un taux de réussite

exceptionnel ! Carole Guyloiseau, monitrice de

l’auto-école, se dit très satisfaite du résultat :

“En groupe, les cours sont plus faciles car il

y a stimulation et aide mutuelle. Chacun(e)

était conscient(e) des efforts déployés par le

ainsi qu’aux résidents de l’établissement d’hébergement

pour personnes âgées dépendantes

(ehPAd). “Cette restructuration de 20 millions

d’euros est soutenu par le Conseil général

à hauteur de 2,3 millions d’euros et j’ai pu

obtenir auprès de l’État, une aide exceptionnelle

de 2 millions d’euros supplémentaires”,

a précisé Maurice Leroy. ● G.C.

© J.-P. Moreau

> Première pierre, premier pas vers un hôpital rénové.

> Carole Guilloiseau (à droite), monitrice d’autoécole,

et Marie-France Deveau (3e à partir de la

droite), d’ECF, sont très satisfaites des résultats

obtenus : six bénéficiaires du RSA ont décroché

leur permis de conduire !

Conseil général.” Lauréate du précieux sésame,

Chrystelle Puichâtré, 34 ans, de Savigny-le-

Temple (2 e sur la photo à partir de la gauche),

n’aurait pu entreprendre la formation seule.

“Ce n’était pas possible financièrement. Grâce

à ça, je vais pouvoir trouver du travail loin de

chez moi. J’attends d’ailleurs une réponse de

l’hôpital de Vendôme.” ● Richard Ode


V e N d Ô M O I S e T P e R C h e


> Vendôme

Festival de talents

Vous voulez vous frotter à la musique

actuelle et à ses nouveaux talents ?

Rendez-vous à Vendôme pour les

18 es Rockomotives, du 24 au 31 octobre,

avec 36 groupes au programme ! Le

festival démarre à la chapelle Saint-Jacques,

le 24 avec les Américains Skeleton$ et every

Man has Your Voice, duo français maniant

le glockenspiel et le ukulelé ! Affiche très

alléchante le 25 avec la musique inclassable

d’Alaska in Winter, suivi d’un duo folk

français très prometteur, Mansfield. TYA.

Grosse soirée le jeudi 29 au Minotaure : Jil

Is Lucky ouvre le bal, Sébastien Schuller

enchaîne avec son électro planante avant

le talentueux dominique A. Vendredi 30,

Karkwa, groupe phare de la scène rock canadienne,

joue notamment au Minotaure avant

Java, mi-hip-hop mi-guinguette, suivi du

> sargé-sur-Braye

du roussard à ciel ouvert

depuis le temps, nous avons réussi à

le faire” , savoure Gérard Rousseau,

maire de Sargé-sur-Braye, en

inaugurant avec le président du

Conseil général Maurice Leroy et Jean Léger,

Conseiller général de Mondoubleau, les installations

de la carrière de la Mutte. “Nous

l’avons acquise à une vente aux enchères

à la bougie en 2006 après la faillite du

propriétaire qui ne voulait pas s’en défaire”,

poursuit-il. un bois de châtaigniers de 3 hectares

est ainsi devenu patrimoine public

pour 50 000 €, aménagement des points

de vue et sécurisation des lieux compris. Il

abrite le seul ban de roussard du Perche. Ce

solide grès de sable de l’ère tertiaire a servi

à la construction des maisons du bourg, et

d’autres, à 10 km à la ronde... Le nouveau site

complète le circuit de découverte de la pierre

de taille de Sargé-sur-Braye. Il est conseillé

rappeur à texte Oxmo Puccino. Samedi 31,

au menu, entre autres, du Minotaure : Zone

libre, mariage de rock et de rap avec Serge

Teyssot-Gay, de Noir désir, à la guitare,

Yodelice qui produit une pop réjouissante, et

Izia, fille de Jacques higelin, qui, du haut de

ses 18 ans, risque de mettre le feu à la salle

avec sa voix à la Janis Joplin... ● A.S.

Pratique

Du 24 au 31 octobre

Contact

Tél. 02 54 77 06 92 et

www.rockomotives.com

> Oxmo Puccino,

surnommé “Black

Jacques Brel” pour

la qualité de ses

textes, se produit à

Vendôme lors des

Rockomotives 2009.

de s’inscrire à une visite guidée de l’association

Perche Nature, habilitée à vous faire

descendre au cœur de la carrière. ●

Ghislain du Closel

Contact

Association Perche Nature

Tél. 02 54 80 11 05

> Fin juin, l’inauguration de la carrière de La Mutte

réunissait bon nombre d’élus locaux à Sargésur-Braye.

> saint-agil

Fête équestre

et percheronne

Le 10 et le 11 octobre, c’est la finale régionale

du concours d’utilisation des jeunes chevaux

de trait, et ça se passe à Saint-Agil, au champ

du Calvaire. À découvrir aussi : la sélection

des chevaux percherons pour les Salons du

cheval et de l’agriculture. d’autres épreuves

équestres et des animations pour petits et

grands sont programmées tout le week-end.

À noter, la présence d’emmanuelle Grünj ,

grande voyageuse à pied avec un âne, qui

dédicacera son livre Du soleil dans les yeux et

les pas de l’âne comme un cœur qui bat. A.S.

> Vendôme

andré Gibotteau :

un centre de soins

à son nom

Lors de sa visite à Vendôme en avril dernier, la

ministre de la Santé et des Sports Roselyne

Bachelot a inauguré le centre de cure médicale

rebaptisé André Gibotteau. en dévoilant la

plaque commémorative, elle a rendu hommage

à l'action du médecin et vice-président du

Conseil général, dont l'engagement au service

des personnes âgées dépendantes porte

aujourd'hui ses fruits, comme le service

spécialisé dans la prise en charge des

personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer

créé au centre de cure médicale. C.N.

Roselyne Bachelot a dévoilé la plaque

>

en présence de Monique Gibotteau, viceprésidente

du Conseil général chargée

des solidarités et de l’action sociale.

Loi r & Ch e r info / SEPTEMBRE 2009 n°58 / 7


Blésois

> Cartes postales, musiques et costumes

font revivre l’histoire de Cormeray.

> Cormeray

la fête des 150 ans

Cette année, Cormeray a 150 ans ! C’est

l’occasion pour la commune de vous offrir

tout un week-end convivial et festif, les

19 et 20 septembre. Au programme :

fête et kermesse, expositions sur la vie

d’antan et animations pour petits et

grands. Ne manquez pas le samedi soir,

on partagera le bœuf à la broche (sur

réservation), et la soirée, illuminée par

le feu d’artifice, se poursuivra au bal en

plein air ! Pour plus d’info, rendez-vous

sur www.le-loir-et-cher.fr, dans l’agenda.●

Contact

02 54 44 26 19 ou 06 68 92 25 64

retrouvez le podium

du Conseil général

> 10 octobre à Blois. Action de

sensibilisation et d’information

sur la maladie psychique

> 11 octobre à Saint-Gervaisla-Forêt.

Foulées gervaisiennes

et trail de la forêt de Russy

> 7 et 8 novembre à Mont-près-

Chambord. Foire aux pommes

8 / Loi r & Ch e r info / SEPTEMBRE 2009 n°58

> Blois

Faire barrage au bruit

l’insonorisation de 85 logements des

immeubles “Val de Loire” et “Mirazur”,

et de 18 maisons individuelles aux

abords du carrefour de Verdun sera

réalisée entre le mois de novembre et la fin

du premier trimestre 2010. Il s’agit de réduire

les nuisances sonores engendrées par le

passage de 42 000 à 45 000 véhicules par

jour. Le coût total des travaux (fenêtres,

vitrages et systèmes d’aération) avoisinera

525 000 € . L’objectif est d’atteindre un

seuil inférieur à 65 décibels le jour et à 60 la

nuit. ● Richard Ode

> Le paquebot Val de Loire est l’un des

immeubles les plus exposés aux nuisances

sonores du carrefour de Verdun.

> Blois

espaces et luxe

organisé par la Shop expert Valley

(groupement d’entreprises du

secteur de l’aménagement de

magasins) et le pôle de compétitivité

Cosmetic Valley, avec le soutien du

Conseil général, le congrès espaces et luxe

se tiendra les 23 et 24 septembre prochain

à la Maison de la Magie de Blois. Il réunira

© R. Ode

B L é S O I S

plusieurs centaines de

professionnels du secteur :

distributeurs, architectes,

agences de design,

fabricants, fournisseurs et

prestataires d’équipements

de magasins. Conférences

et tables rondes offriront

un cadre de réflexion sur

l’aménagement des lieux

de vente mais aussi la distribution

des produits de

luxe en France et dans le

monde. dans notre département, le secteur

de l’aménagement de magasin est bien

représenté, avec quarante entreprises

représentant 3 000 emplois, pour un chiffre

d’affaires de 370 millions d’euros. ●

Jean-Luc Vezon

www.shopexpertvalley.com

www.cosmetic-valley.com


amÉnagemenT du TerriToire

Le tourisme sur le podium

C’est nouveau : le tourisme aussi a ses tops.

pour encourager les acteurs de la filière, une

manifestation s’est tenue le 7 septembre au château

de Villesavin. présentation des heureux lauréats.

comme le secteur économique, le

tourisme a désormais ses Tops...

Ceux-ci récompensent les acteurs

les plus dynamiques d’une filière

représentant près de 3 500 salariés en Loiret-Cher.

“Le tourisme est un secteur économique

à part entière, le 8 e en terme d’emploi

dans notre département. Il est donc logique

que ses acteurs soient valorisés et mis sur

le devant de la scène dans un moment de

convivialité et d’échange”, se félicite Philippe

Sartori, président du comité départemental

du tourisme et conseiller général du canton

de Saint-Aignan.

Une manifestation “jumelle” des Tops de

l’entreprise a donc été imaginée par le

Conseil général, le comité départemental

du tourisme, La nouvelle république et la

Chambre de commerce et d’industrie. Les

acteurs du tourisme intéressés ont posé

leur candidature aux Tops dans cinq catégories

: handicap, qualité de l’accueil, terroir,

innovation et famille. “qualité et diversité

des projets étaient au rendez-vous, précise

Philippe Sartori. Pour

le jury, le choix n’a pas

été facile.” On retrouve au

palmarès un beau panel de

savoir-faire : la Maison botanique

de Boursay (handicap),

l’office du tourisme de

Mennetou-sur-Cher (qualité

de l’accueil), la safranière

de La Chapelle-Vicomtesse

(terroir), le Pays des

châteaux (innovation) et

> Pour Philippe Sartori,

le tourisme est un atout

majeur de développement

économique de notre

département.

pour la catégorie “famille”,

deux lauréats, le parc des

Alicourts et le Zooparc de

Beauval.

Le prochain Loir-et-Cher info

reviendra en détails sur chacunes

des actions primées.

Réunis au château de

Villesavin, lors de la cérémonie

du 7 septembre en présence

du secrétaire d'État chargé

du tourisme, Hervé Novelli,

les participants et lauréats ont plébiscité la

démarche initiée par le Conseil général. “Au

moment où notre pays traverse une crise

grave, le secteur du tourisme constitue un

point d’appui important pour le développement

économique du Loir-et-Cher”, constate

André Buisson, vice-président en charge de

la culture, du patrimoine et du tourisme.

Une tonalité positive

Benoît Rousselet, directeur de la Maison

botanique de Boursay, ajoute : “C’est important

de mettre en avant les activités originales

existant dans nos terroirs.” Son association

d’éducation à l’environnement propose

de nombreuses animations autour du monde

végétal et de ses savoir-faire, notamment en

Dr

> Benoît Rousselet, directeur de la Maison

botanique, organise de nombreuses animations

auprès de handicapés mentaux, comme ici Pierre.

Dr

> Le Parc des Alicourts à Pierrefitte-sur-Sauldre

a reçu un Top Tourisme et famille pour

l'aménagement d'espaces et d'hébergement

proposés aux familles avec enfants.

direction des handicapés mentaux. Même

tonalité positive pour Stéphane Thévenet,

responsable de la safranière de La Chapelle-

Vicomtesse : “Les tops illustrent la dynamique

de nos territoires. Ils nous apportent à

tous collectivement”, sourit-il. Dans cette

commune du Perche vendômois, c’est le

monde étonnant du safran et de ses plaisirs

qui est présenté aux visiteurs de mai à

novembre. Pour la plus grande joie de nos

papilles. ●

Jean-Luc Vezon

Qui siégeait

dans le jury ?

Le jury s’est réuni au début de l’été pour

examiner les 49 dossiers des candidats

aux tops du tourisme. Il était composé du

Conseil général, du comité départemental

du tourisme, de La Nouvelle République,

des chambres consulaires, de l’Association

des maires, de l’Union départementale

des offices de tourisme et des syndicats

d’initiative, de la Chambre syndicale de

l’industrie hôtelière, de la Fédération de

l’hôtellerie de plein air et des associations

Cuisine en Loir-et-Cher et Vacances Vertes.

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 / 13


D O S S I E R

Un souffle nouveau

C’est une quasi-révolution qui vient d’avoir lieu dans les

transports interurbains en Loir-et-Cher. une nouvelle ère,

c’est sûr. Depuis le 1 er septembre, le Conseil général a mis en

place une politique très incitative et volontariste. pour tout

voyage effectué en car sur une ligne régulière, quel que soit

le point de départ ou la destination souhaitée, un tarif unique

a vu le jour : 2 €. Cela modifie sacrément la donne côté portemonnaie

! Après la gratuité dans les transports scolaires, le

Département veut permettre à tous les Loir-et-Chériens de se

déplacer facilement, à prix modique. Désormais, le réseau de

transport départemental* a un nom : route 41. présentation

de toutes ces nouveautés, explications et reportage.

DOSSIER RÉALISÉ PAR ANNE SARAZIN

REPORTAGE PHOTOS : MARIANNE LARTIGUE

Un tarif unique : 2 €

Les usagers des lignes régulières sentent

déjà la différence, c’est certain. Alors que

jusqu’à la fin août, ils déboursaient 12 €

pour un aller Artins-Vendôme ou 12,50 €

pour un Couffy-Blois, depuis le 1 er septembre,

ils ne paient plus que... 2 € ! Cette nouvelle

tarification a d’ailleurs fait l’unanimité chez

nos élus. Pourquoi un tel changement ? Tout

d’abord, parce que cela a des répercussions

directes sur le pouvoir d’achat des Loir-et-

Chériens, ce qui n’est pas négligeable par les

temps qui courent. Désormais, tout le monde

peut emprunter les lignes régulières pour se

rendre d’un point à un autre, sans forcément

utiliser sa voiture et à moindre coût. Cela

peut arranger bon nombre de salariés ou

de demandeurs d’emploi, par exemple. Idem

pour les jeunes ou les personnes âgées,

que les voyages en car rassurent. Cela simplifie

aussi la donne pour ceux qui vivent en

milieu rural : jusqu’à récemment, prendre le

car coûtait trop cher. De plus, cette nouvelle

politique s’inscrit dans le sens du développement

durable que préconise la collectivité.

Si 60 personnes empruntent le car chaque

jour, c’est toujours mieux que 60 personnes

> nouveau nom, nouveau tarif... nouveau look pour les cars !

14 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

conduisant chacune leur voiture... C’est un

petit geste en apparence mais qui, à l’échelle

d’un département, peut avoir une incidence

concrète sur notre planète en limitant les

émissions de gaz à effet de serre.

* Le réseau de transport départemental concerne l'ensemble des liaisons interurbaines de Loir-et-Cher ; le Département n'a pas la responsabilité des transports urbains de Vendôme

(VBus) et de l'agglomération blésoise (Tub).


Gratuit pour qui ?

Cette nouvelle politique vise à améliorer le

pouvoir d’achat des plus modestes. C’est

pourquoi la gratuité a été décidée pour les

demandeurs d’emploi inscrits au Pôle emploi,

les bénéficiaires du rSa, les titulaires de

l’allocation spéciale, les enfants de moins

de cinq ans et les porteurs d’un handicap

(avec un taux d’incapacité égal ou supérieur

à 80 %). Attention, cela s’adresse aux personnes

domiciliées dans le département. Cette

carte “gratuité” est émise par les services

des Transports du Loir-et-Cher (TLC), sur présentation

d’un justificatif.

Nouveauté encore : les élèves internes ont

droit, eux aussi, à la gratuité de leurs voyages

hebdomadaires comme les élèves demipensionnaires.

Il suffit d’avoir demandé une

carte de transport scolaire auprès du service

Transports du Conseil général via l’établissement

scolaire. Et pour les scolaires, rien n'est

changé ; leurs transports quotidiens restent

gratuits.

> La Route 41 vous emmène partout en Loir-et-Cher, pour 2 €.

Nouveau nom,

nouveau graphisme

Ce changement de politique tarifaire s’accompagne

d’un nouveau nom pour le réseau

de transport interurbain. C’est dorénavant

chose faite avec “Route 41”. L’origine de

cette trouvaille ? Les élèves de 6 e B du collège

Louis-Pergaud de Neung-sur-Beuvron

qui ont participé au Conseil général junior

2009. Leur projet de “La Route 41” prônait

une visite par an, en car, de sites culturels

locaux pour les élèves de 6 e et 5 e . Même

s’il n’a pas été retenu, il a quand même fait

partie des cinq finalistes ! De plus, ce nom a

duit André Boissonnet, vice-président du

Conseil général en charge de l’éducation, des

transports et de l’enseignement supérieur,

et Maurice Leroy, président. Du coup, “Route

41” symbolise désormais le réseau de transport

départemental. Et puisqu’un tel changement

n’arrive pas seul, ce nouveau nom

va connaître de nombreuses déclinaisons

graphiques... ●

TransPorTs

Bon à savoir

Un ticket = 2 €

Une carte de 10 voyages = 18 €

Un abonnement mensuel = 72 €.

on achète ces tickets, cartes

et abonnements dans les cars.

> Les nouveaux tarifs donnent envie

de préférer le car à la voiture !

De sacrées

économies

Pour favoriser les transports en commun et

surtout pour permettre à tous les habitants

de l’Hexagone d’être traités de façon

égale (jusqu’à présent, seuls les frais de

transports en commun d’Île-de-France

étaient pris en compte), le gouvernement a

voté une loi relative au remboursement des

frais de transport des salariés. Ainsi, ceux

qui empruntent les réseaux de transport

en commun pour se rendre à leur travail

se voient-ils rembourser 50 % de leurs frais

(sur la base des tarifs de 2 e classe). Cela

concerne, en Loir-et-Cher, les abonnements,

cartes... émis par la SnCF ou toute autre

entreprise de transport public de personnes,

en l’occurrence les tLC pour les cars. De quoi

améliorer son pouvoir d’achat...

Retrouvez plus d’informations

sur le sujet (horaires, etc.) sur

le site www.le-loir-et-cher.fr

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 / 15


D O S S I E R

Glossaire

Dans les transports, on utilise certains mots...

et pas d’autres. Exemples :

• Conducteur de car et pas chauffeur

• Autocar (et non pas bus, car ceux-ci circulent

seulement en milieu urbain)

• Interurbain : service de transport sur le

département

• Urbain : service circulant seulement en ville

• Lignes régulières (dites “commerciales”) :

services de transport de voyageurs

• Circuits scolaires : dédiées aux seuls élèves

pour les emmener de leur domicile à leur

établissement scolaire

• tAD : transport à la demande (le client doit

réserver son voyage)

Le réseau

en chiffres *

• 20 lignes régulières

• 3,9 millions de km parcourus par an

• 489 850 voyages

sur les lignes régulières

• 1,3 million de voyages scolaires

• 133 conducteurs aux

tLC, dont 50 femmes

*Source : tLC, 2008

• Livrée : habillage des cars > Route 41, c'est plus de mobilité pour les jeunes.

16 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58


Trois questions à…

André Boissonnet

Vice-président du Conseil général en charge de l’éducation,

des transports et de l’enseignement supérieur.

loir-et-cher info : Pourquoi le Conseil général

décide-t-il aujourd’hui ce choix d’un tarif

unique à 2 € pour les transports par car ?

andré Boissonnet : C’est le moment ou

jamais ! Plus sérieusement, cette révolution

– le mot n’est pas trop fort – arrive à point

nommé. Il fallait opérer un virage radical dans

cette politique des

transports interurbains

qui n’étaient

pas à la portée de

tous, loin s’en faut.

Qui pouvait s’offrir un aller-retour en autocar

Ouzouer-le-Marché/Blois moyennant 30 € ?

Depuis le 1 er septembre, il en coûte 4 € A/R

pour le même trajet ! Or, les besoins de la

population loir-et-chérienne n’ont jamais été

aussi criants. Les salariés ou les personnes en

recherche d’emploi doivent, en cette période

de crise, pouvoir se déplacer à moindres frais,

tout comme les jeunes et les plus fragilisés

socialement. Enfin, les élus sur le terrain le

savent bien, il existe une forte demande de

mobilité en milieu rural. Grâce à cette nouvelle

politique tarifaire, les habitants du département

bénéficient d’un sacré coup de pouce et

je m’en réjouis.

l.c.i. : Pensez-vous que cette nouvelle

politique développant les transports en

commun fera évoluer les comportements ?

a.B. : Je l’appelle de tous mes vœux ! Cela

va dans le sens de la politique menée ici

au Conseil général, qui favorise le développement

durable. Cela doit davantage nous

inciter à être des

citoyens responsa-

Cette révolution arrive bles : pensons aux

à point nommé

générations futures

! Tout ce qui aide

à lutter contre les émissions de gaz à effet de

serre doit être encouragé pour le mieux-être

de notre planète.

l.c.i. : Cette idée novatrice a-t-elle été

votée à l’unanimité au sein de l’assemblée

départementale ?

a.B. : Les idées qui font avancer les choses

font souvent l’unanimité ! Les élus qui composent

l’assemblée départementale sont des

élus de terrain, conscients des contraintes de

chacun et du contexte économique difficile.

Ils ne pouvaient pas passer à côté d’une telle

réforme qui va avoir un impact concret sur la

population du département. Avec ce nouveau

service, le Loir-et-Cher va de l’avant.

TransPorTs

Nouveauté 2010

Un sujet lié au transport interurbain est cher

au cœur du président du Conseil général.

Il s’agit du “transport à la demande”* qui

permettra de désenclaver certaines zones

rurales. Ce nouveau service, mis en place

début 2010, va tout d’abord être expérimenté

sur deux secteurs allant de Saint-Aignan

à Montrichard et dans le Vendômois. Son

objet ? Permettre aux personnes habitant

les communes rurales de se rendre,

certains jours, au chef-lieu de canton ou de

rejoindre un point d’arrêt de ligne régulière.

Il suffira juste d’être un brin organisé car les

réservations s’effectueront la veille. Bref, les

avantages de la ville... mais à la campagne.

* Ce projet n’étant pas encore finalisé, il est trop tôt

pour donner un n° de téléphone correspondant. Des

infos, bientôt...

Pratique

Le Conseil général, qui est responsable

des lignes départementales de transport

interurbains, en délègue l’exploitation à la

société tLC (transports du Loir-et-Cher).

Ce partenariat existe d’ailleurs depuis de

nombreuses années. Pour en savoir plus sur

les horaires, les lignes... contactez les tLC.

Tél. 02 54 58 55 52 et www.tlcinfo.net

n’hésitez pas non plus à consulter le site

du Conseil général : www.le-loir-et-cher.fr

(rubrique Routes et transport) !

> En 2000, la société TLC rejoint le groupe Veolia.

Sécurité accrue

Les usagers, et notamment les scolaires, qui

empruntent chaque jour les cars et arrivent à

Blois s’en sont rendu compte. Afin d’améliorer

la sécurité, un nouveau pôle d’échanges a vu

le jour rue Honoré de Balzac (près du stade

des Lions) pour éviter les engorgements,

jusqu’alors fréquents, à la gare SnCF.

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 / 17


D O S S I E R

La vie sur la Route 41

toutes les personnes rencontrées – passagers, conducteurs – utilisent les transports

interurbains au quotidien ou presque. reportage

à blois et sur la ligne 9 (Vendôme-blois) dès potron-minet...

Myriam, 43 ans

Ce petit bout de femme (1,56 m) conduit

depuis plus de dix-sept ans des cars et a

su apprivoiser, en cinq ans, le plus long du

département – 15 mètres – sur la ligne 4

(Romorantin-Lanthenay/Blois).

“Si la vie me le permet, j’espère exercer ce métier

le plus longtemps possible ! Ce 15 mètres et

moi, on est entrés ensemble aux tLC. quand j’ai

signé mon contrat (à temps complet, NDLR),

c’était l’un des plus beaux jours de ma vie ! Ce

travail m’a permis de déployer mes ailes, de

développer ma personnalité. Je trouve qu’un

car a une âme. C’est mon havre de paix, mon

endroit de vie, j’ai la chance d’avoir toujours le

même. D’ailleurs, on s’en sort bien, mon pépère

et moi ! Mon mari, ancien conducteur de car lui

aussi, est très fier de moi. on me dit souvent :

"Une petite femme pour un grand car comme

ça" ! Mais ça ne me dérange pas. Mon car, je le

ressens comme la continuité de mon corps. Je

suis bien quand je conduis.”

> Myriam, conductrice de car, reconnaît : “C’était

un challenge pour moi de réussir.”

Marianne, 52 ans

Depuis dix ans, Marianne conduit des cars aux

TLC. Sa ligne ? La 9, Vendôme-Blois

“J’ai changé de métier quand j’ai changé

de région, il y a dix ans. C’est la situation

professionnelle qui m’a emmenée en Loir-et-

Cher. Je suis chti’ à l’origine, je viens de Lens.

Je me suis lancé un défi car j’étais secrétaire

au départ ! La rivalité avec les hommes ? Je

me suis très vite intégrée, j’ai quatre frères...

C’est assez prenant comme métier, je me lève

presque tous les jours à 4 h 45. Au début, c’était

difficile, c’est vrai. Mon car, ce n’est pas moi. Je

lui dis : “toi aussi, tu connais la route...”

Boris, 18 ans

“Je suis apprenti en alternance, en logistique, et

je fais les trajets Vendôme-Blois en alternance

aussi ! Je pars le matin à 7 h et je rentre avec

le car de 18 h.

C’est un lieu très

calme, on arrive

même à faire des

rencontres. En

plus, les retards

sont très rares,

c’est une bonne

chose. Je travaille

d a n s l a z o n e

industrielle de

18 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

Blois-nord, on me dépose à côté, sur l’avenue

de Vendôme, c’est pratique. Les nouveaux

tarifs ? C’est une très bonne nouvelle, ça

permet à plus de personnes de prendre le car,

c’est beaucoup moins cher.”

Jean-Bonaventure,

44 ans

“Depuis six mois, j’ai

pris ce car (Vendôme-

Blois) tous les matins,

à 7 h . À B l oi s , je

c h a ng ea i s p o u r l e

train de 8 h 52 qui

allait à Paris, car cet

été, il y avait des

travaux sur la ligne

tours-Paris. Le soir, je

rentrais de Blois par

le car de 18 h 15. Le

car, c’est moins cher,

ça m’économise du

carburant. Le changement de tarif ? C’est

une très bonne nouvelle, surtout pour les

familles.”

Adrien, 20 ans

“Depuis deux ans, je fais

la navette Vendôme-Blois

tous les jours pour aller

au travail (Centre d’aide

par le travail). Je pars à

7 h et je rentre avec le

car de 18 h 15. Le lundi,

c’est souvent très plein !

Je suis en train de passer

mon permis de conduire.

Le tarif à 2 € ? C’est une

très bonne chose.”


Les roses du poète

À Couture-sur-Loir, les roses du manoir de la possonnière

s'épanouissent avec bonheur et flirtent avec les poèmes

de pierre de ronsard (1524-1585), natif du lieu.

situé dans la vallée du Loir, le manoir

de la Possonnière – demeure natale

de Pierre de Ronsard – est un havre

de paix bercé par le parfum des

roses. La plus célèbre d'entre elles, la biennommée

“Pierre de Ronsard®”, accueille

le public dans ce manoir Renaissance,

propriété de la communauté de communes

du Pays de Ronsard. Créé en 2003, le jardin

de roses anciennes est composé d'une

collection qui va des premiers rosiers

botaniques aux hybrides modernes. André

Ève, “jardinier des roses”, a souhaité

présenter ici l'histoire de la belle.

Les sens en émoi

En foulant la pelouse, le visiteur peut

contempler les églantiers aux fruits généreux,

les “roses chou” (Centifolia), aux fleurs

doubles, et les rosiers Rugosa, aux gros

fruits rouge orangé, délicieux en confiture

ou gelée. Le rouge vif des variétés de

Chine étonne autant que la robe verte de la

rare Viridiflora. Et que dire de la floraison

en pompons des rosiers Polyantha ou du

parfum typique évoquant l'humus des dé-

licates roses thé ? Tout ici ravit les sens !

L'année 2004 a vu l’achèvement de la roseraie

par l’aménagement du jardin des roses

contemporaines Meilland (producteur

de roses, nDLr). La “Pierre de Ronsard®”,

créée pour célébrer le 400 e anniversaire

de la mort du poète, y est notamment à

l’honneur. Elle a d’ailleurs été élue “rose

favorite du monde entier” en mai 2006 à

Osaka (Japon) ! Anne Morel, chargée de

mission à la communauté de communes,

ajoute : “Si le jardin embaume au début

de l'été, il réserve de jolies surprises

en fin de saison.” Constituée en 2000,

l'association Pierre de Ronsard organise

de nombreuses animations (expositions,

conférences, etc.) dans ce lieu qui a reçu

le label de Jardin remarquable. ●

Annie Leloup

Contact

Tél. 02 54 72 40 05

Pratique

Entrée : 6 z, 4,50 z (réduit),

gratuit moins de 15 ans

ouvert jusqu'à fin octobre de 14 h à 18 h

> Avec sa forme de rose à l’ancienne et son délicat coloris, la “Pierre de Ronsard®” séduit des milliers d’amateurs.

Jardin

> Ronsard a passé sa petite enfance dans ce manoir

aménagé par son père à la mode italienne.

Retrouvez photos et vidéo du

manoir de la Possonnière et du

jardin sur www.le-loir-et-cher.fr/

nature et environnement/

les jardins du Loir-et-Cher.

Bonsaïs en fête

Dimanche 25 octobre, le manoir de la

Possonnière célèbre les bonsaïs avec la 9 e

Foire à la bouture. organisé par l'association

Les Jardins de Cassandre, cet événement

met à l’honneur un pépiniériste de renom,

rémy Samson. Le public peut glaner ses

conseils avisés, échanger graines et

boutures, participer au concours sur le

thème du “pont japonais” et se restaurer

autour d'un buffet gourmand.

Pratique

De 10 h à la tombée de la nuit, entrée libre

Contact

Tél. 02 54 72 46 50

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 / 19


Dr

> Les frères Diamy travaillent ensemble

derrière les fourneaux de l’Auberge

des Trois Marchands pour le grand plaisir

des gourmands.

Recette

Brownie

aux pommes poêlées

et glace vanille

Pour 6 personnes

o 200 g de chocolat

o 100 g de beurre

o 70 g de farine

o 30 g de Maïzena

o 150 g de sucre

o 3 œufs

o 100 g de cerneaux de noix

o 3 pommes

o une noix de beurre

o glace vanille

Casser le chocolat et le faire fondre avec le

beurre. Mélanger la farine, la Maïzena et le

sucre dans un saladier puis incorporer le

chocolat fondu. Battre les œufs, les ajouter à

la préparation. Ajouter ensuite les noix. Mettre

au four à 150 °C pendant environ 25 min.

Coupez les pommes en cube, et les cuire

dans une noix de beurre. Présenter chaque

assiette avec une part de brownie au centre

et les pommes chaudes par-dessus. Pour

accompagner le tout, déposer une boule de

glace vanille au cœur des pommes.

Bon appétit !

Contact

L’Auberge des Trois Marchands

34, place de l’Hôtel de Ville

41190 Herbault

Tél. 02 54 46 12 18

Site Internet : www.restaurant-herbault.com

20 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

Coups de cœur

en lien avec le festival Amies Voix, qui se tient en Loir-et-

Cher du 2 au 24 octobre, la direction de la lecture publique

propose ce mois-ci une sélection de contes pour enfants.

Contes ritournelles

Édith Montelle, illustrations de Verena

Butscher-Widmer

Gulf Stream éditeur, 13 €

L’auteur rassemble ici des “contes randonnées”,

dont les énumérations permettent de

mettre en place les bases de la langue et de

la parole. Ils font entendre la musique et le

rythme des phrases et sont une introduction

à la poésie. Ces

contes ritournelles,

à dire et à redire

comme autant de

refrains familiers,

rappellent que les

contes sont fa its

pour être dits.

Dès 4 ans.

Histoires merveilleuses des cinq

continents racontées aux enfants

et Philippe Soupault

Seghers, 22 €

La réimpression, en 2003, de cette anthologie

de textes prouve que les contes ne

prennent aucune ride au fil du temps. Ceux

qui ont vu grandir

nos grands-parents

font encore rêver nos

enfants. Ces histoires,

originaires de tous les

coins du monde, sont

adaptées et rédigées

pour être lues à haute

voix.

Pour tous, dès 6 ans.

Le Conte de tous les contes

Tony Mitton, illustrations de Peter Bailey

Casterman, 16,95 €

Les animaux de la jungle se rejoignent sur

la piste de la vall

é e de s v olca ns

pour assister à un

événement extraordinaire

: on va

y raconter la plus

grande histoire du

monde. Les textes

dynamiques que

rassemble ce beau

livre au dos toilé et à la couverture travaillée

à la feuille d’or sont accompagnés d’une délicate

illustration en noir et blanc.

Pour tous dès 5 ans.

Le Vilain Petit Canard

Hans Christian Andersen,

lithographies de Theo Van Hoytema

Circonflexe, 14 €

La réédition de la

version originale

(1893) de ce conte

permet de redécouvrir

et d’apprécier la

finesse et la richesse

de ce texte, dont les

thèmes – solitude

et différence – n’ont

rien perdu de leur

actualité. De grandes illustrations réalistes

rendent ce livre d’images accessible aux plus

jeunes.

Dès 4 ans.


Dans les rues de nos villes et villages, on peut encore

voir les entrées des caves qui servaient autrefois

d’entrepôt pour des marchandises très variées.

le long des rues s'exerçaient de

nombreuses activités artisanales

ou viticoles qui nécessitaient

un local. Les caves répondaient

à ce besoin et ouvraient directement sur

la façade des maisons. Elles permettaient

de stocker le charbon, le bois, la pierre ou

le vin et d'entreposer d'autres denrées.

Certains magasins ont remplacé ces entrées

de cave par de larges trappes intérieures.

1

2

Descentes de cave

Les descentes de cave pouvaient être aménagées

en saillie dans une petite construction

ou bien être accessibles par une trappe

installée sur la chaussée et une porte en

façade. Plusieurs maisons vigneronnes ou

maisons bourgeoises possèdent un accès

caractéristique : le bûcher ou la cave sont en

rez-de-chaussée ou semi-enterrés et leur

entrée est protégée sous l'escalier qui mène à

l'habitation située au premier étage.●

3

4

PaTrimoine

SARTHE

Le Loir

INDRE

ET

LOIRE

EURE

ET

LOIRE

• thoré-la-rochette

• saint-bohaire

saint-Lubin-en-Vergonnois

La Loire

Le Cher

LOIR •

blois

ET

CHER

Creuse

mennetou-sur-Cher


INDRE

LOIRET

CHER

Page réalisée par le Comité départemental

du patrimoine et de l’archéologie en

Loir-et-Cher (CDPA 41). tél. 02 54 56 02 69.

Site Internet : www.cdpa41.com

5

6

sargé-sur-braye


> 1 - Saint-Bohaire (Beauce)

> 2 - Mennetou-sur-Cher (Grande Sologne)

> 3 - Sargé-sur-Braye (Perche)

> 4 - Blois (Vallée et coteaux de la Loire)

> 5 - Thoré-la-Rochette (Vallée et coteaux du Loir)

> 6 - Saint-Lubin-en-Vergonnois (Gâtine

tourangelle)

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 /

21


la Parole À

QUAND LE PS DIRIGE SI PRèS DE NoUS ! … (SUITE)

En Indre-et-Loire, avec une nouvelle Direction

socialiste, cela donne pour 2009 : + 12 % d’impôts

en plus et 4 millions d’euros d’investissements

en moins avec 78 nouvelles embauches

supplémentaires !!! Irresponsable pour le

pouvoir d’achat, absurde pour les entreprises

et révoltant pour les comptes publics ! L’Indreet-Loire

est l’un des rares départements en

France qui a refusé de signer le plan de relance

national de l’économie. Surréaliste !

Quant à nos donneurs de leçons socialistes

en Loir-et-Cher, ils seraient mieux inspirés de

relire attentivement les débats de la dernière

session du conseil général d’Indre-et-Loire !

Ils constateraient alors que la présidente

socialiste n’a pas hésité à remettre en cause

les contrats et conventions signés. Ainsi,

madame Roiron réduit de moitié (-9,7 M€)

les financements du contrat d’agglomération

de Tours, et procède à l’étalement d’autres

crédits sur cinq ans au lieu de trois. Un changement

brutal ! Pire, ces coupes budgétaires

concernent un contrat et des conventions

LA PoSTE EST EN DANGER

Alors que N. Sarkozy évoque régulièrement

le besoin de plus d'État, le projet de loi

présenté le 27 juillet aux Ministres prévoit

que La Poste, société publique, devienne

une société anonyme ! L'Union Européenne

impose bien l'ouverture des services postaux

à la concurrence mais elle ne donne pas

d'instructions sur son statut. En modifiant

celui-ci, le maintien du haut niveau de service

public postal est menacé.

Priver ainsi le service public d'un outil

essentiel qui participe à l'aménagement

du territoire, c'est craindre pour le milieu

rural. Les fermetures de bureaux de poste

dans nos villages obligent des habitants à

faire des kilomètres pour acheter un timbre

ou retirer de l'argent. Et si les nouveaux

« actionnaires » de La Poste réduisent les

effectifs, faudra-t-il aussi se déplacer pour

Majorité départementale

signées et déjà votées par l’Assemblée départementale.

Cela correspond sans doute au

discours de la méthode que prône tant Michel

Fromet à propos de...« la parole donnée » !

Si seulement ces décisions servaient une

politique ambitieuse ? Jugez-en ! S’agit-il de

financer le Revenu de solidarité active ? Non !

La présidente socialiste en réduit la voilure de

400 000 euros ! S’agit-il de soutenir les entreprises

et l’emploi ? Non ! Elle leur coupe les

vivres comme pour Isoparc à Sorigny ! S’agit-il

de réduire la dette et les dépenses liées au

train de vie ? Non ! En pleine crise, elle rajoute

190 000 euros au budget du personnel dont

la charge a déjà pourtant augmenté de 15 %

au budget primitif 2009 ! Pas étonnant que

Claude-Pierre Chauveau, vice-président PS aux

finances, reconnaisse que l’Indre-et-Loire est

« le 2 e département le plus endetté de France

dans sa strate » ! (NR du 24 juin 2009)

L’ex 1 er vice-président socialiste, devenu dissident,

dénonce lui-même un budget « dangereux,

totalement décalé avec la réalité [...]

Groupe des élus socialistes et républicains

son courrier ? Lors des dernières élections,

7 000 personnes de Blois et ses environs

n'ont pas reçu leur pli électoral car La Poste

avait sous-traité la distribution à une de ses

filiales privées ! La privatisation ne va pas

améliorer la qualité du service rendu mais le

rendre plus inégalitaire.

Compte tenu des conséquences de ce projet

de loi, nous demandons que le gouvernement

ouvre un débat public sur La Poste et sur

l’amélioration du service à la population en

impliquant davantage les représentants des

usagers, des salariés et des élus. ●

www.groupedegauche-cg41.fr

Président du groupe : Michel Fromet (Blois 2)

Membres du groupe : Béatrice Amossé (Blois 5),

Geneviève Baraban (Blois 3), Gilles Clément

(Bracieux), Michel Cureau (Montoire),

Claude Gorge (Vineuil), Marc Gricourt (Blois 4),

22 / Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58

pour redresser la barre » ! En Loir-et-Cher, le

capitaine de l’opposition Michel Fromet nous

rejoue le naufrage du Titanic. Tel son chef

d’orchestre, il continue de jouer alors que

son naufrage idéologique et le vide sidéral

de ses propositions sont patents. Si vous

voulez connaître les conséquences d’une

gestion à direction socialiste, installez-vous

confortablement en Loir-et-Cher et regardez

ce qui se passe si près de chez nous, en Indre-

et-Loire. ●

groupe de l’union pour le loir-et-cher :

Présidente : Monique Gibotteau

Membres : André Boissonnet,

Bernard Bonhomme, André Buisson,

Bernard Dutray, Jean-Marie Janssens,

Jean Léger, Serge Lepage, Michel Leroux,

Maurice Leroy, Bernard Pillefer, Philippe Sartori

groupe umP :

Président : Patrice Martin-Lalande

Membres : Claude Beaufils,

Jean-Marie Bisson, Claude Denis

Catherine Lockhart (Vendôme 1),

Jeanny Lorgeoux (romorantin nord),

Jean-Louis Marchenoir (Mennetou),

raymonde radlé (Herbault).

MoDem

LA LoI HADoPI

Nous nous félicitons que le Conseil Constitutionnel

ait retoqué cette loi qui n’offrait pas les garanties

nécessaires pour assurer un juste équilibre entre

le respect des droits d’auteur et la vie privée des

internautes. Mais il faut mettre en place des dispositifs

justes pour que les artistes puissent vivre de

leurs créations.●

Marie-Hélène Millet (Blois I)

Jean-Paul Pinon (Selles-sur-Cher)


Cruciverbistes,

à vos crayons !

Parmi les bonnes grilles, 10 gagnants* tirés au sort recevront

un superbe livre, riche en photos, sur le loir-et-cher.

a

B

c

d

e

F

g

h

i

J

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

5 questions entre Loir & Cher

Une lecture attentive de Loir-et-Cher info vous aidera à cocher les

bonnes réponses... 10 gagnants* tirés au sort parmi les bonnes

réponses gagneront un tee-shirt aux couleurs du loir-et-cher.

1) Que signifie le sigle saP ?

❏ Services à la personne

❏ Société des artistes poètes

❏ Section assurances

et prévoyance

2) Quel est le thème des rendezvous

de l’histoire 2009 ?

❏ Les Européens

❏ Le corps

❏ L’opinion

3) Quel est le nom du réseau

de transports à 2 € ?

❏ Route 41

❏ La Salamandre

❏ Trans Val 41

4) en loir-et-cher, le secteur

de l’aménagement de

magasin représente :

❏ 90 emplois

❏ 500 emplois

❏ 3 000 emplois

5) la phase 3 des travaux de la

déviation de vendôme comprend :

❏ 1 ouvrage d’art

❏ 3 ouvrages d’art

❏ 5 ouvrages d’art

À vous de Jouer

Page réalisée par Monique Buron

horiZonTalemenT

A Sont pris en commun

B Toile – Ne reconnut pas

C Place du bonheur

Irrite les yeux

D Violée – Sur la neige

ou sur l’eau

E Prénom d’un jour – Greffer

F À crier d’urgence

Plus difficile que la critique

G Ne sert pas aux végétariens

H Marquent le triomphe

Rompit

I Courroux – Mettre en terre

J Pas démocrate

verTicalemenT

1 Sport tout terrain

Gros dur

2 Abrite Saint-Clément, Sainte-

Marie, Saint-Martin

Échange à poings fermés

3 Garanties

4 Arrivé – Vus à Bombay

5 Usé – Dit la matière

Le son sans les images

6 En flocons – Part de l’addition

7 Mot d’enfant – Plainte

8 Gaz rare – Haute tension

9 Laissez-passer

Pimente le discours

10 Diffamer – Se déplace en ligne

Qui est-ce ?

Trois indices pour vous aider à

trouver la réponse à cette énigme.

Parmi les plus perspicaces

d’entre vous, 10 gagnants * tirés

au sort recevront un parapluie.

I fut élu à l’Académie

française en 1959

I repose à La Chaussée-Saint-Victor

I Patate lui a apporté le succès

*date limite de participation : 9 octobre 2009 (cachet de la Poste faisant foi) - N’oubliez pas de préciser vos coordonnées

pour pouvoir éventuellement recevoir votre lot ! - envoyez vos réponses à : Conseil général de Loir-et-Cher - Service de la

communication - Hôtel du Département - Place de la République - 41020 Blois Cedex

c’est

Nom .................................................... Prénom ................................................................................................

Adresse ..............................................................................................................................................................

Code postal ........................................ Ville ......................................................................................................

Si je figure parmi les gagnants, j’autorise le Conseil général à publier mon nom et ma ville de résidence.

Lu et approuvé, le .............................. Signature ..............................................................................................

Solution des mots croisés

du Loir & Cher info n° 57

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

a p A Y s A G e s r

B e n I n A V o u e

c D e t e n t e s C

d A m u s e e I C I

e L o t t e n e u f

F e n e e A s I s

g r e u s s I s t

h o r I o t A G

i n A s I L L A r D e

J t u L o I r e L

Bravo aux dix gagnants

I Germain Barban (Droué)

I Gérard Corbeau (Cour-Cheverny)

I Jean-Claude Garnier (Salbris)

I Joël Chauveau (Blois)

I Hélyette Martineau

(Chambon-sur-Cisse)

I Gérard Duparc (Crouttes – 61)

I Bruno Guillaume (Poitiers – 86)

I Marc Martinot (Blois)

I Émilie Eyaz (Vendôme)

I Chloë De Jonge

(Romorantin-Lanthenay)

Solution du quiz n° 57

1. La Roselière

2. à Onzain

3. Mississippi

4. 2007

5. Molineuf

Bravo aux dix gagnants

I Colette Mora (Villiers-sur-Loir)

I Paulette Lelièvre

(Fontaines-en-Sologne)

I Wanda Tafforeau

(Monthou-sur-Bièvre)

I Lucette Bachard (Saint-Viâtre)

I Claude Bilan (La Ferté-Saint-Cyr)

I Micheline Gourio (Selles-sur-Cher)

I Annette Épiais (Villefontaine – 38)

I Jeannine Menu

(La Chaussée-Saint-Victor)

I Françoise Cugnot

(Montoire-sur-le-Loir)

I Pierre-Jean Cluzeau (Couffy)

Solution du Qu'est-ce

que c'est ? n° 57

Le tuffeau

Bravo aux dix gagnants

I Jean-Claude Hénault

(Amboise – 37)

I Danièle Jacquet (Souday)

I Marie-Hélène Vidal-Girault

(Vineuil)

I Denis Briton (Cour-Cheverny)

I Micheline Gourio (Selles-sur-Cher)

I Jean Betoux (Villedieu-le-Château)

I Alain Noury (Montlivault)

I Françoise Sursin (Noyers-sur-Cher)

I Josette Manlay (Muides-sur-Loire)

I Jim Martinot (Blois)

Loi r & Ch e r info / septembre 2009 n°58 /

23

More magazines by this user
Similar magazines