Télécharger la brochure - Office de Tourisme d'Ajaccio

ajaccio.tourisme.com

Télécharger la brochure - Office de Tourisme d'Ajaccio

Dossier

Ajaccio

sur mer

Gastronomie

La mer

à table

Concert du 15 août

TOUS LES ÉVÉNEMENTS DE L’ÉTÉ

Spectacles, concerts, visites, …

été 2012

Nolwenn Leroy

www.ajaccio-tourisme.com


Édito

Le bel été

Chaque fois que

revient l’été, c’est

pour les Ajacciens

un moment de joie.

Aux inconvénients

de l’hiver succède le mode de vie

qui convient à la ville: chaleur,

soleil, bains de mer et journées

au grand air. Par bonheur, pour

Ajaccio, l’été dure longtemps:

certains jours du printemps en

ont déjà le charme, et il n’est pas rare qu’octobre

en ait la douceur.

C’est cette saison que, malins, les touristes plébiscitent.

Ils profitent de la lumière, de la longueur

des jours, des soirées délicieuses. Ils goûtent aux

infinies plages de sable, aux loisirs balnéaires, aux

promenades dans le maquis. Ils trouvent refuge,

s’il fait trop chaud, dans l’ombre des églises ou

dans celle des musées. Et, aux terrasses des

cafés, au bord de l’eau, dans la vieille ville, ils se

laissent porter par l’art de vivre à l’ajaccienne.

Tous, résidents ou visiteurs, ont raison de profiter

de l’été. C’est le moment où, pour eux, l’Office

se met en quatre. Cette deuxième édition du

magazine de l’été donne un aperçu de ce que

l’été leur réserve : animations, spectacles, visites,

conférences etc. Et tout ce qui fait de d’« Ajaccio-sur-mer

» - c’est le thème du magazine – une

destination singulière : on peut y bronzer sans

devenir idiot, se détendre sans s’avachir, passer

d’excellents moments, et se cultiver.

Au menu de l’été, en vrac: festival Jazz in Aiacciu,

les plus grands noms de la scène musicale,

une nouvelle édition, au Lazaret, de « science et

humanisme », des journées napoléoniennes enrichies

cette année d’une comédie musicale, L’Aiglon,

d’après la pièce d’Edmond Rostand, des

manifestations autour du livre et de la lecture, des

polyphonies, des rencontres - et des dégustations

- avec les vignerons de la région… De quoi passer

quelques mois heureux.

Excellent été à tous.

Simon RENUCCI

Président de l’Office de Tourisme

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 3


11/2011 - Edité par CRCAM de la Corse - RCS D 782 989 206 AJACCIO - - © Photo : Fotolia, Shutterstock et DR

du lundi au vendredi

de 8h30 à 12h15

et de 13h45 à 17h30

1 av. Napoléon III

20000 Ajaccio

anostrabanca@ca-corse.fr

web

Partout,

tout le temps,

mon agence

avec moi

Mon agence

bancaire

100% en ligne

Que vous habitiez Paris,

Marseille, New-York ou

Bastia, cette nouvelle

agence est faite pour vous...

Par téléphone, par mail ou

sur Internet, nous restons

proches.

Lors de vos séjours en

Corse, nous vous recevons

pour faire le point sur vos

projets et besoins.


Sommaire

Expo

Petite histoire

du crime en art

Découverte

Quand la mer

s’inscrit dans la pierre

Dossier

Ajaccio sur mer

p.6

p.8

p.12

L’agenda de l’été p.18

Gastronomie

La mer à table

Recettes et adresses p.30

sommaire

Balades

Multiple splendeur aux portes de la ville.. p. 10

Dossier

A la recherche des trésors disparus

au fond des mers ........................................... p. 12

La mer des sports et des loisirs ................. p. 14

L’interview de l’été

Jean-Noël Pancrazi ........................................ p. 37

Les Livres de l’été

Événements littéraires ................................. p. 38

Rendez-vous

Les incontournables de l’été ........................ p. 40

Tendances

Ajaccio news ................................................... p. 41

www.ajaccio-tourisme.com

Une publication gratuite de

l’Office Municipal de Tourisme d'Ajaccio

3 bd du Roi Jérôme - BP 21 - 20181 Ajaccio cedex 1

Tél. +33 (0) 4 95515303 - Fax +33 (0) 4 95515301

info@ajaccio-tourisme.com

www.ajaccio-tourisme.com

Directeur de la publication Alexandre de Lanfranchi

Rédactrice en chef Valérie Alibelli

Rédaction Robert Colonna d'Istria

Conception/mise en page Dixit-Médiacorse

Impression Imprimerie Siciliano

Tirage 20000 exemplaires

Copyright photos

Couverture Dixit-Médiacorse, Iain McKell

DR, Jean-Joseph Renucci, Pascal Arnaud, Jean-Michel

Renault, Stéphane Desjobert, Jean-Christophe Attard,

Jean Harixçalde, Sébastien Aude Balloide, Michel Luccioni,

Gérard Blot - Palais Fesch-musée des Beaux

Arts/RMN, Cors’aventure, Pierre-Antoine Fournil.

La reproduction et l’utilisation, sous quelque forme que ce soit, des reportages et des informations sont interdites.

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 5


Sommaire Culture Découverte Balades Dossier

Dernières nouvelles

du palais Fesch

Petite

histoire

du crime

en art

Les spécialistes de la question

savent qu’une

manière simple d’expliquer

un crime est d’en

trouver le mobile ou le

bénéficiaire. De tenter de savoir, comme

le suggère l’expression populaire, « à

qui le crime profite ».

En matière d’art, les choses sont parfois

plus compliquées. C’est ce que

montre l’exposition Le Primitif était

presque parfait. Son sous-titre explique

en partie son projet : « Enquêtes sur les

primitifs italiens du XIV e au…

XXe siècle ». Activité mystérieuse s’il en

est, la création artistique a pour objet

de convertir les matières les plus élémentaires,

parfois les plus humbles,

voire les plus viles, en beauté. C’est-àdire

en objets qui, pour leur mérite

esthétique, ont une valeur inestimable.

Et qui parfois, du reste, dans l’ordre

commercial, valent effectivement très

cher. Peintres et sculpteurs – surtout

s’ils ont du talent, du métier et a fortiori

du génie – ont en somme trouvé le

secret de la transmutation du plomb en

or. Vieille chimère des hommes. Forcément,

cela crée des tentations. Celle de

multiplier les œuvres d’art, c’est-à-dire

de multiplier cette inépuisable source

Lorenzo di Credi (1456 ou 1459-1537)

Vierge à l’Enfant

Huile sur bois

Ajaccio, Palais Fesch-musée des Beaux-Arts

© RMN/Gérard Blot


Renseignements pratiques

Le Primitif était presque parfait… Enquêtes

sur les primitifs italiens du XIVe au…

XXe siècle, Musée des Beaux-Arts,

Palais Fesch, 28 juin - 1 er octobre 2012.

Pendant la même période, en

partenariat avec l’Ecole Nationale

Supérieure des Beaux-Arts, le musée

présente une exposition consacrée aux

dessins de Francesco Mazzola (1503 –

1540) dit « Le Parmesan ».

Tél. +33 (0) 4 95262626

Site: musee-fesch.com

de richesse. C’est ainsi, depuis qu’il y a

des œuvres d’art, qu’il y en a des

« vraies » - produites par de très respectés

artistes - et des « fausses » – des

« faux » tout simplement – créées par

des faussaires. Il y en a de géniaux.

L’exposition d’Ajaccio invite les amateurs

d’art à se poser une série de

questions plus embarrassantes les unes

que les autres. Une œuvre dont le

maître trace les grandes lignes, organise

la composition, et dont il confie une partie

de l’exécution à ses élèves: est-elle

un original ou un faux? Une œuvre dont

le maître, de son vivant, fait exécuter

une copie par des collaborateurs: faux

ou pas ? Une œuvre qu’un artiste copie

d’un autre, qui a vécu dans le passé ou

qui est son contemporain: œuvre originale

ou faux? Une œuvre inspirée d’une

autre : faux ou plagiat? Faux, copie,

réplique, pastiche, de quoi parle-t-on?

L’exposition d’Ajaccio montre d’éclairante

manière l’existence de faux purs

et simples. Est expliqué – et montré –

comment, par esprit de lucre, par appétit

d’argent, ont été fabriqués, au

moment où ils ont commencé à intéresser

les collectionneurs et à prendre de

la valeur, de faux primitifs. Le XIXe siècle,

par exemple, a produit en quantité

considérable des tableaux généreusement

antidatés de quelques centaines

d’années…

Ce que l’exposition ne précise pas,

c’est le nombre de « faux » qui pourraient

déparer – ou enrichir ? - les

grandes collections privées ou

publiques, d’Europe ou d’Amérique. Et

Francesco de Franceschi (1425 ?-1468)

Vierge à l’Enfant

Huile sur bois

Paris, galerie Sarti

© Paris, galerie Sarti

à Ajaccio ? Y a-t-il beaucoup de « faux »

primitifs au musée des Beaux-Arts ? Et

de « faux » d’autres écoles ? Ce n’est dit

nulle part. Peu importe. De même qu’on

peut imaginer un crime idéal, on peut

rêver à un faux parfait, celui que personne

ne remarque et que tout le monde

tient pour un vrai. •

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 7


Culture Découverte Balades Dossier Agenda

8

Découverte du patrimoine

Quand la mer

s’inscrit dans la pierre

Ajaccio est un port. Il n’est donc pas surprenant, au

hasard des rues, des églises ou des musées, d’y

découvrir de nombreux éléments du patrimoine qui

évoquent les relations séculaires de la ville et de la mer.

Suivez le guide.

Ce pourrait être un jeu,

rallye surprise ou chasse

au trésor: trouver, dans

le patrimoine de la ville,

tout ce qui évoque la

mer. Par où commencer? Le port est

l’endroit où l’on arrive. Il y en a plusieurs:

deux ports de plaisance (l’Amirauté et la

Citadelle), un port de pêche (Tino-Rossi),

le port de commerce… Chacun, comme

chante Brassens, a « quelque chose

pour plaire, chacun a son petit mérite »:

ici un quai où flâner, là une jetée où rêver,

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

ailleurs des barques, des yachts ou des

vieux gréements offerts à la curiosité des

passants. A l’intérieur de la gare maritime,

œuvre des années 1960 de Pierre-Paul

Risterucci, il y a une ancienne et très

impressionnante lanterne de phare: elle

a acquis le statut d’œuvre d’art contemporain…

Les feux, balises, sémaphores

qui signalent les dangers de la côte, voilà

d’autres éléments du patrimoine en relation

avec la mer. Plus ou moins accessibles,

ils constituent d’agréables buts de

promenade, et des lieux, souvent inhabi-

tuels, d’où regarder la ville. Un architecte

avait suggéré de transformer le feu de la

Citadelle, au large de Saint-François, en

une gigantesque statue de Napoléon:

elle aurait pu remplir à Ajaccio la même

fonction que la statue de la Liberté à

New York. L’idée n’a jamais été réalisée,

elle demeure. Il y aurait à visiter encore

les tours « génoises »: depuis que celle

des Salines a été rasée, il en reste deux,

sur la terre ferme, à la Parata et à Capitello,

au bout de la plaine de Campo

dell’Oro, sans parler de la tour des Sanguinaires.

Il y a les lazarets, qui rappellent

le souvenir des voyages lointains, exposés

à la peste ; celui d’Aspretto a pris le

nom de François Ollandini, qui lui a

rendu vie, et l’a transformé en centre

culturel ; celui de Mezzu mare, plus

grande des Sanguinaires, qui a servi


moins longtemps, et qui avait plu à

Alphonse Daudet, est en attente de restauration.

Autres traces des dangers de

la mer : les ex-voto. Dédiée à Saint-

Erasme, l’église des Pêcheurs est remplie

de tableaux et de maquettes,

touchantes preuves de reconnaissance

pour avoir échappé à une tempête, survécu

à un naufrage. Dans la chapelle

des Grecs, un tableau représente la

migration de la colonie du Péloponnèse

qui avait trouvé refuge en Corse. Il y a

aussi des preuves, à Ajaccio, de l’aisance

procurée par la mer, du moins

par les activités permises par elle. La

maison Peraldi, rue Forcioli-Conti, une

des plus opulentes de la vieille ville, a

été bâtie grâce à une fortune réalisée en

vendant le corail. Moins prestigieuse,

mais plus pittoresque, la maison dite

des Corailleurs, rue Fesch, avec ses

curieuses galeries sur la rue, a la même

origine. Comment, au nombre des activités

liées à la mer, ne pas penser à la

pêche ? Elle a donné naissance à des

traditions bien ancrées, à un vocabulaire

et notamment à la sympathique halle au

poisson : chaque matin elle est un des

cœurs de la cité. Dans l’ordre du patrimoine,

il faut enfin signaler, au bord de

l’eau, ce qu’ailleurs on appellerait des

guinguettes, et qu’on nomme ici

« paillotes », « cabanons », autant de

petits coins de paradis : le Cabanon

bleu, les Girelles, Marinella… La chasse

au trésor est infinie. •

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 9


Découverte Balades Dossier Agenda Gastronomie

10

Les pieds sur terre, la mer plein la vue :

balade en balcon au-dessus de la mer

Multiple splendeur

aux portes de la ville

Du centre de la ville à la Parata, un sentier se promène en balcon audessus

de la mer : c’est le chemin des Crêtes. Au menu, paysages

somptueux, flore variée, et ambiances, à chaque instant et en chaque

saison, toujours renouvelées. Sans parler, au bout du chemin, du

« Grand Site » de la Parata. Le guide de l’OMT Balades & randonnées

en pays d’Ajaccio aide à s’y retrouver.

Même si on la

regarde de loin, la

mer tient compagnie.

Même si elle

n’est qu’un lointain

élément du paysage, sa présence

change tout. Avec ou sans mer, on a

affaire à deux panoramas différents.

Demandez aux promoteurs immobiliers

si les appartements « avec vue mer » -

et même s’il ne s’agit que d’une

« petite » vue mer, où il faut se pencher

acrobatiquement, à ses risques et périls,

pour apercevoir une minuscule surface

bleue… -, demandez aux spécialistes

de la location estivale si la vue sur la

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

mer n’a pas de prix. Dans la nature,

c’est la même chose : il y a des balades

avec « vue mer », d’autre sans. C’est

ainsi. Le « chemin des Crêtes », c’est

une magnifique promenade dont la

caractéristique est d’offrir une superbe

vue sur le golfe. Vue à travers les arbres,

vue en balcon, vue aérienne, vue de

près, de plus loin : d’à peu près tous les

points du fameux sentier, on voit la mer.

Selon les endroits, elle vient lécher la

ville, les plages, le cimetière, le maquis,

les îles. Selon la saison ou le temps, la

mer est plus ou moins miroitante, drapée

d’un bleu différent. Un jour elle est

grecque, une autrefois hawaïenne, de

temps en temps en colère - couleur de

vin, comme l’avait vue Homère -, souvent

calme, apaisée, apaisante, reposante.

Son spectacle est toujours neuf,

toujours surprenant. S’il n’y avait qu’elle,

la mer Méditerranée, ce serait presque

une raison suffisante pour partir sur le

chemin des Crêtes. Mais il réserve mille

autres délices.

Quand on parle de « chemin des

Crêtes », c’est en réalité par commodité

de langage. Parce que des chemins,

entre le bois des Anglais, sur la route du

Salario, et la pointe de la Parata, il y en a

un réseau relativement dense, de toutes

les longueurs et de difficultés variables,


qui permettent de courtes boucles d’une

heure ou deux (comme celle qui, du

fameux bois redescend ensuite sur le

parc Bertauld), ou des équipées épuisantes,

comme celle qui permet, par

exemple, de rallier la ville à Capo di

Feno. Il y a des chemins à diverses altitudes,

plus ou moins aériens, les uns en

boucles, les autres étirés parallèlement

à la rive du golfe, etc. Tous les bons

guides de randonnée expliquent cela, et

d’abord celui publié par l’Office de tourisme

(Balades & randonnées en pays

d’Ajaccio, sous forme de fiches qui présentent

les plus belles balades à pied

de la région). Mais puisqu’il s’agit de

crêtes, certains chemins passent d’un

côté de la frontière, les autres de l’autre:

de sorte que la mer promise, si elle est

la plupart de temps au rendez-vous, a

tout de même tendance à jouer à

cache-cache… Qu’importe ! Elle n’est

jamais loin et où qu’on aille, d’où qu’on

parte, elle constitue le but de la balade.

Le chemin des Crêtes, en plus des

belvédères sur des paysages marins,

c’est également le silence – extraordi-

naire privilège à quelques minutes du

centre ville -, et notamment une flore

variée : pourquoi courir plus loin pour

découvrir le maquis ? Et si la balade

elle-même ne suffit pas, s’il faut lui donner

un but, il y a, au bout du chemin,

deux curiosités intéressantes: la centrale

solaire de Vignola, laboratoire où s’expérimentent

l’art et la manière de stocker

l’énergie solaire – et où, la nuit, un

observatoire d’astronomie permet d’observer

les étoiles -, et la pointe de la

Parata, dernier morceau de terre ferme

avant les îles Sanguinaires, récemment

réaménagée dans le cadre d’une opération

« Grand Site ».

Une seule précaution : à cause des

risques d’incendie, ne pas s’engager

sur le chemin des Crêtes les jours de

grand vent. •

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 11


Balades Dossier

Agenda Gastronomie Itw

12

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012


Ajaccio sur mer

A la recherche des trésors disparus

au fond des mers

En matière de pêche, comme pour tout ce qui a trait à l’activité ou à l’identité

insulaire, il y a les cartes postales, et il y a la réalité. Il y a l’image qu’on se forme d’un

endroit ou qu’on veut en donner, et puis les statistiques. Les idées, d’un côté, ce qu’on

imagine, ce qu’on croit ; de l’autre, des chiffres, les faits, ce qui est.

En matière de pêche, il n’est pas très compliqué

d’imaginer Ajaccio comme un petit port actif,

riche des ressources d’une des plus belles

mers du monde, fier de ses traditions, d’un

savoir-faire immémorial. D’autant que les

pêcheurs, à Ajaccio, savent entretenir leur image. Ils ont offert

une barque à la ville, placée devant la cathédrale, symbole de

l’activité principale de la cité. Chaque année, ils transportent

solennellement la statue de leur patron, Saint Erasme, en procession

à travers la ville et sur les flots:

la « fête des pêcheurs » est un des

temps forts de la sociabilité ajaccienne.

Le port de la Citadelle est perpétuellement

encombré – au moins à la morte

saison – de leurs embarcations, qu’ils

réparent, ou de leurs filets, qu’ils ravaudent.

Et puis il y a la halle aux poissons,

contre la mairie, où tous les matins,

dans la bonne humeur, s’échangent de

merveilleuses bestioles multicolores et

frétillantes. Sans parler des langoustes,

que proposent quelques établissements

huppés. Sans parler, l’hiver, des oursins,

qui donnent lieu à de sympathiques

oursinades, sur le port ou sur les

plages. Sans parler du corail ou des

œils de Sainte-Lucie, à la base d’un artisanat prisé. Ajaccio,

port de mer: l’image est rassurante, conforme à ce que les

Ajacciens croient savoir d’eux-mêmes, et à ce que les visiteurs

aimeraient trouver au bord de la Méditerranée.

La réalité est sensiblement différente. Parce que la Méditerranée

est en péril, surexploitée, polluée, que les ressources

qu’elle procure fondent à vue d’œil, et qu’elle ne suffit plus à

nourrir ceux qui aimeraient en vivre. Alors, des pêcheurs, il y en

a de moins en moins. Ceux qui restent sont de plus en plus

âgés. L’avenir n’est pas riant. « En Corse, il y a environ 160

patrons pêcheurs, explique l’un d’eux, 80 dans la prud’homie

d’Ajaccio, dont environ 50 pour la seule ville d’Ajaccio. Sur ces

50, on estime qu’il y a un tiers de retraités, un tiers de retraités

actifs, un tiers de jeunes, soit moins d’une vingtaine de

pêcheurs effectivement concernés par le développement de

cette activité… » Il y a davantage de coiffeurs ou de taxis. Que

faire? Pour Dominique Torre, corailleur,

qui année après année voit la ressource

s’épuiser – « dans le golfe d’Ajaccio, il

n’y a plus rien, confie-t-il, le plus jeune

corailleur de Corse a 43 ans… » -, la

solution passe par d’ambitieuses

mesures de protection pour mieux

développer. « De capo di Feno à capo

di Muro, en englobant tout, il faudrait

créer une grande aire marine protégée,

exemplaire de ce qu’on peut faire si on

veut sauver la Méditerranée. Il faudrait

associer toutes les collectivités

publiques – et Dieu sait s’il y en a… -,

des investisseurs privés, sans doute

créer une fondation… Il faut se persuader

d’une chose: l’avenir de la Corse va

se jouer en mer. Si on ne fait rien, dans dix ans, il ne restera plus

rien, et les sommes à investir pour rétablir la situation seront

encore plus considérables… » Après l’opération « grand site »

sur terre, ce pourrait être sur mer l’opération « grand golfe ».

Séduisante, l’idée – un peu moins ambitieuse - vient d’être

reprise par la prud’homie d’Ajaccio. Si les pêcheurs professionnels

s’y mettent. A suivre. •

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 13


Balades Dossier

Agenda Gastronomie Itw

14

Ajaccio sur mer

La mer des sports

et des loisirs

Pour épater ses copains, un type, il y a deux mille

ans, s’est mis à marcher sur l’eau. Son coup a

bien réussi: on en parle encore. A dire vrai,

depuis cette équipée de Jésus sur le lac de Tibériade,

personne n’a recommencé un tel miracle.

En revanche tout ce que, de près ou de loin, on peut imaginer

sur l’eau a peu ou prou été conçu, et réalisé. En tout cas dans

les parages d’Ajaccio: la mer y est devenue le paradis des

sports et des loisirs. A voile ou à moteur – ou sans l’un ni l’autre,

ou avec les deux -, il y en pour tous les âges, toutes les conditions

physiques, et tous les goûts. Et si on ne peut pas y faire

trois pas – quoique… -, on peut à près tout y envisager.

Et d’abord naviguer. On a l’embarras du choix. Pédalo,

kayak de mer, canoë, aviron: certaines embarcations, qui donnent

accès à des activités douces, même si elles sont physiquement

éprouvantes, utilisent la force musculaire. C’est le cas

du méconnu Stand Up Paddle - SUP pour les intimes -, qui

consiste, debout sur une très longue planche de surf, à se

propulser sur les vagues en maniant, tel un gondolier, une

Surfer à Capo…

Surf, paddle etc, sur la plage de (grand)

Capo di Feno, l’Ajaccio surf Club

propose cours particuliers et collectifs

par des moniteurs brevetés d’Etat,

stages multiactivités et organisation de

compétitions. •

Toutes informations et contacts sur

www.caposurfclub.com,

ou bien auprès de François Santoni,

cadre technique du club

Tél. : +33 (0)495210713

+33 (0)6 09 428276

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

longue pagaie. Du youyou au yacht immense, paré pour le

tour du monde, il y a des bateaux à voile pour toutes les ambitions

: sportifs dériveurs, catamarans nerveux, bateaux de

croisière, bolides pour la course, navires habitables, confortablement

équipés… Sans parler des planches à voile, de toutes

les tailles, adaptées à tous les niveaux techniques. Sans parler

non plus des splendides trois-mâts, à qui il arrive, avec leur

équipage, de s’aventurer au fond du golfe d’Ajaccio. A moteur,

il y a aussi une grande variété de bateaux. Scooter des mers,

jet ski, hors-bord, petits yachts, moyens yachts, yachts

luxueux, immenses, il y en a de toutes les tailles et de toutes

les puissances. Certains hors-bords tractent toutes sortes

d’annexes : skieurs – sur un ou sur deux skis -, bouées, parachutes

ascensionnels, wake-board, wake-skate, wake-surf,

banana, scrambler – toutes ces activités arrivent de Californie

ou d’Australie et n’ont pas encore trouvé un nom d’ici. Le

scrambler est une espèce de matelas auquel s’accrochent

des enfants à partir de 6-7 ans ; la « banana » - le mot ne semble

pas si difficile à traduire… -, c’est la même chose, sauf que

… surfer sur sa terrasse (ou dans son salon)

Passionnés de glisse, de grand air et de photos, Jean-Philippe di

Grazia et Stéphane Desjobert viennent de créer le magazine U Zurf.

C’est, en Corse, le premier support entièrement dédié aux sports de

glisse (surf, snowboard, stand up paddle, skateboard, BMX…) ainsi

qu’aux styles de vie associés. Rempli de photos superbes, de bonnes

adresses, sur un ton qui, selon ses créateurs, mêle « fun, écologie,

découverte, sensations », il en est à son numéro 2. « Avec cette

forme corsisée et humoristique du surf, explique Jean-Philippe di

Grazia, nous avons voulu montrer qu’il était possible d’adopter

localement ces disciplines ». « Qui concernent, précise Stéphane

Desjobert, au moins 200 personnes, pour le surf au sens strict, et

sans doute un millier, si on considère l’ensemble des activités

évoquées par notre journal. » Bonne glisse à ce nouveau venu

dans la presse insulaire ! •

U Zurf (Jean Philippe Di Grazia & Stéphane Desjobert)

Rue du 1 er Bataillon de Choc, 20 000 Ajaccio

Tél.: +33 (0)4 95 23 30 17


l’objet tracté est allongé, et les participants à cheval sur lui ;

quant aux sports dérivés du wakeboard - de l’anglais wake,

sillage, et board, planche -, il s’agit pour le pratiquant, relié par

une corde à un bateau à moteur - ou à un jet ski -, de glisser

sur l’eau en se maintenant sur une planche. Wakeskate et

wakesurf : c’est à peu près la même chose, mais pas tout à

fait. Quant au kite surf, c’est peu différent, mais on est tiré par

une voile, pareille à une voile de cerf-volant, ce qui change

tout ; cela se pratique à Capo di Feno ou sur la plage du

Ricantu. L’essentiel est de s’amuser.

L’essentiel, pour les professionnels du secteur, est de se

tenir informés des dernières modes. Car tous ces loisirs consti-

tuent bel et bien une activité économique, qui procure des

débouchés aux écoles de voile, aux loueurs de bateaux – du

plus petit au plus grand, tout se vend, et tout se loue, avec ou

sans skipper -, à tous ceux qui entretiennent ces bateaux, à

tous ceux qui procurent des services pour leur gardiennage ou

leur surveillance. La mer procure encore du travail – en même

temps que du plaisir – aux organisateurs de compétitions nautiques,

en particulier à tous ceux qui réaniment des vieux gréements

pour de sympathiques et élégantes régates.

Tous ceux-là, désormais on leur magazine, rempli d’images

et d’humour, typiquement ajaccien, c’est-à-dire ouvert aussi

sur le monde: U Zurf (cf. ci-contre). •

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 15


Balades Dossier

Agenda Gastronomie Itw

Promenades

en mer à thème

Au départ d'Ajaccio ou de Porticcio, deux compagnies

maritimes, « la Nave va » et « Découvertes naturelles »

proposent d’aller en mer assister à un des plus beaux

spectacles du monde: le coucher de soleil aux îles

Sanguinaires.

Pour ajouter à la féérie, « Découvertes naturelles »

invite un groupe musical à bord - avec un délicieux

répertoire de chansons ajacciennes -, et propose des

dégustations de charcuterie et de fromage. L'heure de

départ est fonction du coucher de soleil, le retour en

général prévu entre 22.30 et 23.00.

« La Nave va », pour sa part, en association avec

« Autour du 20 » et les vignerons de l’AOC d’Ajaccio,

propose des dégustations de vin en mer. Tout cela à la

lumière des torches, bercé au son des guitares et

instruit par les explications et les conseils de Raphaël

Pierre-Bianchetti, président de l’association des

Sommeliers de Corse. •

La Nave va

Tél.: +33 (0)495218397

+33 (0)623806598

navevanaveva.com

Bateau taxi

Envie d’une petite escapade en mer, d’aller passer la journée à Calvi, Galeria,

Propriano, Figari ou Bonifacio? Besoin d’aller voir des copains à Particcio – ou

de Porticcio venir passer un moment à Ajaccio? Projet de passer une journée à

Mare e Sole, Cala d’Orzu, Capo di Feno, Stagnola - autant dire sur un des

innombrables paradis des environs d’Ajaccio? Ou encore à la plage d’Arone, au

pied du Capo Rosso, sur la commune de Piana? Ou, moins loin, à Marinella ?

Une solution simple: la bateau taxi. La société Corse semi-rigide propose un

service de bateau taxi très souple et confortable. Au départ de la ville ou de

Porticcio, c’est la solution rêvée pour échapper aux embouteillages de l’été. Et

voir des endroits inoubliables. •

Taxi boat Corsica

Corse semi-rigide

Tél. +33 (0)6 12074097

taxiboatincorsica@aol.fr

Découvertes naturelles

Tél.: +33 (0)495229742

+33 (0)624694881

carole@decouvertesnaturelles.net


Activités

Alain Natation

Cours de natation pour enfants et

adultes plage marinella ajaccio

Tél. +33 (0)681845133

Agosta Fun Beach

Parachute ascensionnel, bouées

tractées, new banana, flyfish,

hydrojet, location initiation et

randonnée en jet-skis.

Tél. +33 (0)611549528

www.agostafunbeach.com

Isula Jet

Location, initiation et randonnee en

jet-skis. bateau école.

Tél. +33 (0)626240155

www.isulajet.com

JPS Aventure

Location, initiation et randonnee

en jet-skis

Tél. +33 (0)609876093

www.jps-aventure.com

Promenades

Aloha Croisieres

Promenades en mer en voilier

Tél. +33 (0)6 64 53 74 80

www.aloha-croisieres.fr

Corsica Croisieres

promenades en mer et location de

semi-rigides avec ou sans permis

Tél. +33 (0)6 22 61 17 19

et/ou +33 (0)6 87 26 79 32

www.corsicacroisiere.com

Loueurs

Appietto Incentive

Location de semi-rigides et

catamarans avec ou sans skipper.

randonnees en 4x4

Tél. +33 (0)6 11 70 83 69

et/ou +33 (0)6 12 04 33 37

www.appietto-incentive.com

Chrisnautic

Location de voiliers, bateaux a

moteur, jet-skis. bateau ecole. ecole

de croisiere.

Tél. +33 (0)6 14 01 27 31

www.chrisnautiq.fr

Cors’azur Marine

Location de voiliers habitables avec

ou sans skipper.

Tél. +33 (0)6 80 47 28 30

www.corsazur-marine.com

Cors’Aventure

Kayak de mer, sports de pleine

nature

Tél. +33 (0)4 95 25 91 19

www.corse-aventure.com

Corsica Outdoor

Kayak de mer, sports de pleine

nature. Location et randonnees

Tél. +33 (0)6 78 72 34 17

www.corsicaoutdoor.fr

Couleur Corse

Kayak de mer, sports de pleine

nature

Tél. +33 (0)6 15 05 28 42

www.couleur-corse.com

Le Marie-Madeleine

promenades en mer et peche de

loisir

Tél. +33 (0)6 33 81 82 55

www.peche-mer-corse.com

Rêves D’évasion

promenades en mer en voilier

Tél. +33 (0)6 14 32 07 44

et/ou +33 (0)6 59 73 19 26

L’Iliade

Location de bateaux a moteur sans

permis et kayaks

Tél. +33 (0)6 77 97 14 02

www.iliade-sanguinaires.com

Nautica 2 A Location

Location de bateaux a moteur et jet-skis

Tél. +33 (0)6 70 08 32 22

www.nautica2alocation.fr

Soleil Rouge Yachting

Location de voiliers 9 a 18 m. avec

ou sans skipper

Tél. +33 (0)4 95 21 89 21

www.soleilrouge.com

Union Nautique Insulaire

Location pneumatiques et bateaux a

moteur habitables avec ou sans skipper

Tél. +33 (0)6 03 88 38 98 www.unibateaux.com


agenda

18

MUSIQUE

MICHEL LEGRAND

Mercredi 27 juin 21 heures

Musicien surdoué, compositeur, pianiste,

auteur de chansons, chef d’orchestre estimé,

pianiste virtuose de jazz, Michel Legrand est

un artiste à la renommée internationale qui

maîtrise avec une facilité déconcertante les

étapes les plus diverses qui font d’un

morceau de jazz une perle de la musique. Il a

ainsi composé plus de 200 musiques pour le

cinéma et la télévision, plusieurs comédies musicales, et a à son actif plus de

100 albums. Il a gagné 3 Oscars (sur 13 nominations), 5 Grammys et a été

nommé pour un Emmy.

GIANMARIA TESTA

Jeudi 28 juin 21 heures

Une belle voix sourde pour dire un monde de

vent et de mémoire, de terre et de brouillard,

d’objets qui volent d’un ciel à l’autre et de

femmes dans les gares (Le donne nelle

stazioni) qui s’en vont au bras d’un autre

sans se retourner. Le tout porté par des

mélodies limpides, un univers musical aussi

personnel que mélangé -tango, bossa,

habanera, jazz- et une écriture dépouillée, pure et simple comme un dessin

au trait qui dit la beauté sans fioritures.

TEREZ MONTCALM

Vendredi 29 juin 21 heures

Térez Montcalm est une chanteuse

intemporelle, qui jazze autant les classiques

de la chanson française ou du blues que ses

propres compositions, de sa voix singulière

et avec sa façon toute personnelle de manier

les rimes et les mots. On l’imagine

facilement accompagnée d’une seule

contrebasse et de sa guitare ou d’un piano

en sourdine, tellement sa voix offre un éclairage approprié, en clair-obscur,

une voix qu’on a déjà comparé à celle de Tom Waits.

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

FESTIVAL JAZZ IN AIACCIU 11 E ÉDITION

DU 27 AU 30 JUIN AU LAZARET OLLANDINI

10 JUILLET AU THÉÂTRE DE VERDURE DU CASONE

été 2012

STACEY KENT

Samedi 30 juin 21 heures

Stacey Kent, la chanteuse « qui monte »

dans le monde du jazz d’aujourd’hui, a

grandi à New York, où elle s’est imprégnée

de la musique de Frank Sinatra, de Nat King

Cole et d’autres maîtres du répertoire. Son

registre est magnifique, son phrasé parfait,

imprégné d’un swing sans faute. Artiste

généreuse explorant constamment de

nouvelles possibilités, Stacey Kent offre au public des concerts aux allures de

jam où chaque musicien peut s’exprimer librement et où l’interaction entre

eux et la chanteuse rappelle les meilleurs quintets ou sextets.

MAURANE cf. article page 20

Mardi 10 juillet 21 heures

Théâtre de Verdure du CASONE

TARIFS

de 28 € à 30 €

TARIF RÉDUIT

25 € étudiants, groupes à partir de 10 personnes, CE Vente par

correspondance uniquement.

ABONNEMENT

5 soirées 100 €

POINTS DE VENTE

OFFICE DE TOURISME 3 boulevard du roi Jérôme Ajaccio 04 95 51 53 03

LIBRAIRIE LA MARGE 4 rue Emmanuel Arène Ajaccio 04 95 53 23 67

VIBRATIONS 48, rue Fesch Ajaccio 04 95 21 21 97

Ou, SUR PLACE, selon disponibilités le jour du spectacle à partir de 20 h 00

Informations et vente en ligne www.jazzinaiacciu.com


THÉÂTRE

CONCERT

MACCHABEE PARTY

MARDI 3 JUILLET À 20 H 30

ESPACE DIAMANT, BD PASCAL

ROSSINI AJACCIO

Très infidèlement inspirée des

« Dix petits nègres » d'Agatha

Christie, MACCHABEE PARTY ! est une comédie noire, un cartoon de

théâtre dans un décor de bande dessinée, pour tous les publics. Un

couple guignard, une écrivaine sensuellement débordée, une

cartomancienne bigleuse, une psychiatre dépressive, un

thanatopracteur mort-de-rire, une designer volubile, un aventurier

couard, un rasta raté : tous rivalisent de drôlerie et d'exubérance,

empêtrés dans des situations cocasses et cartoonesques.

Écrit et mis en scène par Jean Pietri.

TARIFS 10 € billetterie le soir même à partir de 19 heures

INFOS Compagnie A Bulabulella 06 33 60 75 91

CONCERT

HUMOUR

NOËLLE PERNA

« MADO REMET SA TOURNÉE »

MERCREDI 4 JUILLET À 21 H 30

THÉÂTRE DE VERDURE DU CASONE

Après les succès qui ont bâti la légende de Mado La

Niçoise, Noëlle PERNA nous régalera avec son nouveau

spectacle, « Mado remet sa tournée ». Ca y est… Elle

nous revient avec son énergie « renouvelable » et une

grande idée novatrice et révolutionnaire. Un spectacle

solidaire dont l’une des grandes ambitions est de

transformer la morosité des clients de son bar en énergie positive. Une aventure

Ecolo Rire, un spectacle MADE IN MADO certifié AB (Anti Bouffaïsse).

TARIFS

35 € normal, 25 € enfants / Places assises non numérotées

Billetterie en ligne Corsebillet.co et points de vente : tabac Pôle de Suartello

et magasin Vibration rue Fesch.

Et s’il fallait attendre 5 albums pour pouvoir raconter qui on est vraiment ? C’est un peu ce que l’on

ressent à l’écoute d’Echos, le nouvel album d’Anggun.

On a beaucoup écrit sur la chanteuse indonésienne. On a parlé d’un conte de fées pour raconter

l’ascension d’une jeune fille passionnée de musique qui s’est hissée au rang de superstar dans son

pays dès l’enfance, avant de partir à la conquête de la France et du monde alors qu’elle n’était âgée

que d’une vingtaine d’années à peine. Enchainant les succès en français, anglais et indonésien (La

Neige au Sahara, La Rose des vents, Etre une femme, Cesse la pluie), elle vend plus de 2 millions

d’unités en quelques années alors que ses albums sortent dans 35 pays et qu’elle se classe dans le

top 5 des meilleures ventes européennes et Top 20 des ventes Billboard aux USA. La liste des

récompenses et des honneurs reçus est alors impressionnante : des World Music Awards au Concert

de Noël du Vatican en présence de Jean-Paul II ; du Top of the Pops à sa nomination au rang de

Chevalier des Arts et des Lettres…

Parfois fatale, parfois déçue, souvent amoureuse mais toujours forte, Anggun chante la femme

qu’elle a été mais surtout celle qu’elle est aujourd’hui. Ni tout fait la même, ni tout à fait une autre,

elle livre avec Echos son album le plus personnel et paradoxalement le plus fédérateur : les échos

d’une artiste qui n’est plus tiraillée entre deux cultures mais qui a réussi à créer son équilibre entre

ces deux mondes et à en tirer le meilleur parti.

TARIFS

28 euros et 35 euros (premiers rangs)

Places assises non numérotées en vente sur le site corsebillet. co et points de vente tabac Pôle de Suartello, boutique

Vibrations rue Fesch, la Plume d’or Mezzavia, office de tourisme de Porticcio

AJACCIO LIVE 80 « LES STARS EN CONCERT »

VENDREDI 6 JUILLET 2012 À 21 H 30 - THÉÂTRE DE VERDURE DU CASONE

Après avoir enflammé depuis 5 ans le Stade de

France et tous les zéniths, les stars des années

quatre-vingt font escale à Ajaccio pour un

concert qui promet d’être enflammé ! Au

programme Jean Luc Lahaye (Femme que

j’aime, Papa chanteur…) François Feldman

(Petit Franck, les valses de Vienne,...), Phil

Barney (avoir un seul un enfant de toi…),

Richard Sanderson (la Boum), Joniece Jamison

(Joue pas avec François Feldman) et Alain Llorca

ANGGUN JEUDI 5 JUILLET À 21H00 THÉÂTRE DE VERDURE DU CASONE

(ex chanteur et bassiste du Groupe Gold

(Capitaine abandonné, Plus près des étoiles,

Ville de lumière…). Plus de 2 heures de live qui

vont mettre le Casone à l’envers !!!!!

TARIFS 25 € enfants & 35 € normal /

Placement debout

Billetterie en ligne Corsebillet. co et points

de vente : tabac Pôle de Suartello et

magasin Vibration rue Fesch

19


agenda été 2012

CONCERT

TARIFS

30 €

TARIF RÉDUIT

25 € étudiants, groupes à partir de 10 personnes

Informations et vente en ligne www.jazzinaiacciu.com

© DR

MAURANE

FAIS MOI UN SWING

MARDI 10 JUILLET 21 HEURES AU THÉÂTRE DE VERDURE DU CASONE

Pour la soirée de clôture du Festival Jazz in Aiacciu, les organisateurs ont

invité une des plus belles voix de la scène française: Maurane.

Tempérament volcanique, personnage sympathique, swing brillant et

énergique : voilà qui pourrait définir cette artiste belge, musicienne dans

l’âme, qui a reçu les meilleures formations possibles – et d’abord de ses

parents, musiciens classiques -, et qui a été couronnée de toutes les

distinctions possibles et imaginables.

Ce qu’on aime chez elle ? Sa générosité. Son talent. Son swing – ce qui

n’est pas pour déplaire aux amateurs de jazz, et qui a donné le titre de

son spectacle, Fais-moi un swing. Par-dessus tout, chez Maurane, on

aime sa voix. En musicienne, elle la considère comme un instrument de

musique, et en joue avec infiniment de subtilité pour en exprimer toutes

les nuances. Voix d’or. Voix chaude. Voix riche qu’elle met au service

d’interprétations précises, de belles mélodies et de textes d’auteurs. Voix

lumineuse, ample, chaleureuse, généreuse. Voix qu’avait aimée Claude

Nougaro - qui s’y connaissait en art lyrique aussi bien qu’en jazz.

C’est de tout cela – les ressources, la sensibilité, le talent d’une artiste –

que Maurane nourrit ses spectacles. Et c’est tout cela qui procure plaisir et

joie à ses spectateurs.

© DR


LIVRES

FESTIVAL DU POLAR CORSE ET MÉDITERRANÉEN

JEUDI 12 ET VENDREDI 13 JUILLET - PLACE DE GAULLE

La sixième édition du festival du polar méditerranéen bouscule les habitudes : le festival organisé par

l’association Corsicapolar en Corse du sud se déroule cette année les 12 et 13 juillet sur la place du Diamant à

Ajaccio et le 14 juillet à Porticcio. Présidé par Christian Rauth, on y retrouvera, parmi les nombreux romanciers

invités cette année : Denis Parent, réalisateur, scénariste et journaliste, auteur de Un chien qui hurle.

INFOS

Corsicapolar 06 80 01 48 81

accès libre

FÊTE NATIONALE

FEU D’ARTIFICE ET BAL POPULAIRE

JEUDI 14 JUILLET

A partir de 21 h 30 Place de Gaulle concert variétés internationales

23 h 00 Feu d’artifice tiré du port de commerce

23 h 15 Grand bal populaire spécial années 80

Place de Gaulle animé par l’Association des Chanteurs Corses

Animations gratuites

RENSEIGNEMENTS

office de tourisme d’Ajaccio 04 95 51 53 03

www.ajaccio-tourisme.com

RENCONTRES AU LAZARET

MERCREDI 18 JUILLET

18 h 30 Les sciences et la langue (I) Michel Serres

21 h 30 Le nombre d’Or Philippe Lamarque

SCIENCE ET HUMANISME

« LES DECHIFFREURS,

D’AUTRES FAÇONS DE VOIR

LE MONDE… »

DU MERCREDI 18 JUILLET

AU SAMEDI 21 JUILLET

LAZARET OLLANDINI, ROUTE D’ASPRETTO

Modérateur : Jean-Noël Ropion, médecin

JEUDI 19 JUILLET

18 h 30 Nouvelle physique, nouvelle vision du monde. Marc Lachieze-Rey

21 h 30 Alain Connes

VENDREDI 20 JUILLET

18 h 30 Les sciences et la langue (II) Béatrice Salviat

21 h 30 Cosmologie et créativité Hubert Reeves

SAMEDI 21 JUILLET

18 h 30 Comment savons-nous ce que nous savons ? Etienne Klein

21 h 30 Pièce de théâtre « La saga des Survivants » De Marie-Odile Monchicourt

Interprétée par l’auteur et le mime Philippe Naud.

Les conférences sont suivies d’un débat et d’une séance de signature de livres. Possibilité

de dîner sur place (formule buffet), entre les 2 conférences.

Dans les cellules, sont exposés : des peintures de Magda Alia, des collages d’Isabelle

Ropion, des tableaux de Katarina Martelli et des photos de Marc Lachieze-Rey.

INAUGURATION DE L’EXPOSITION

LE MARDI 17 JUILLET DE 18 HEURES À 20 HEURES, ENTRÉE GRATUITE.

Par ailleurs, dans le cadre des conférences (entrées payantes), les expositions seront

visibles une heure avant chacune des 2 conférences.

INFOS 04 95 10 85 15 / www.lelazaret-ollandini.com

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 21


agenda

CONCERT

LA NOUVELLE SCÈNE MUSICALE CORSE

SERATA CORSA

JEUDI 19 JUILLET 21 H 00 - PLACE DE GAULLE

De nombreux artistes insulaires dont le groupe Horizonte pour ce

rendez-vous annuel proposé par la radio Alta Frequenza.

INFOS

Concert gratuit

www.alta-frequenza.com

22

FESTIVAL

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

DÉCOUVERTE

été 2012

LES VINS DE L’AOC AJACCIO

MARDI 24 JUILLET À PARTIR DE 19 H 30 - PLACE DE GAULLE

L’office de tourisme et les Vignerons d’Ajaccio vous proposent une

dégustation des 14 vins de l’appellation d’origine contrôlée Ajaccio.

Atelier « découverte-dégustation » animé par l’association des

sommeliers corses, ambiance musicale.

INFOS

Office de Tourisme d’Ajaccio 04 95 51 53 03

www.ajaccio-tourisme.com

I STATINALI DI VILLANOVA « RICORDU IN ALEGRIA »

DU 27 AU 29 JUILLET - COMMUNE DE VILLANOVA

© DR

Cette fête des arts protéiforme, inaugurée

vendredi 27 juillet à 18h30 par Antoine

Vincileoni maire de Villanova, se déroulera

durant trois jours dans divers espaces de vie et

de rencontre du village: amphithéâtre, place

de la fontaine, mairie et église.

Placée sous le signe des arts pluriels –

musique, peinture, théâtre, conférence-, I

Statinali di Villanova 2012 accueilleront, dans

l’amphithéâtre à 22 heures, les concerts de

Jean Charles Papi vendredi 27 juillet, de Diana

di l’Alba dimanche 29 juillet et de Laurent

Bruschini samedi 28 juillet à 21 heures.

Musique toujours, découverte de talents et

convivialité: concours de chants à destination

des jeunes et des adultes, dans

l’amphithéâtre, dimanche 29 juillet à

17 heures sous l’égide des Villanovais et de

INFOS

Locu Teatrale 04 95 10 72 03

Diana di l’Alba qui animera également le bal

populaire du samedi soir.

Fidèle à son engagement en faveur de la

transmission de la langue et de la culture

corses et de la découverte de jeunes talents

corses, Locu Teatrale met à l’honneur

vendredi 27 juillet à 21 heures le groupe

L’Altagna ou encore Martinu Squarcini,

Brandon Andreani, Christophe Nezali, Délia et

Danaé Sepulcre…

Théâtre encore, vendredi 29 juillet à 19h30

avec la pièce bilingue « Pinocchio » écrite par

Marianna Nativi, directrice artistique de Locu

teatrale, et jouée par les enfants d’Alata (à la

fontaine). Marianna Nativi que l’on retrouvera

aux côtés de Nathanaël Maïni dans la pièce

« Des raisons… des tas » dimanche 29 juillet

à 21 heures à la fontaine.

© DR


CONCERT

TARIF UNIQUE

42 €

Billetterie Office de tourisme d’Ajaccio,

3 boulevard du Roi Jérôme 04 95 51 53 03

INFOS

www.key-prod.com

JULIEN CLERC, SYMPHONIQUE

JEUDI 2 AOÛT 21 H 30 - THÉÂTRE DE VERDURE DU CASONE

Dans un spectacle inédit, accompagné par un grand orchestre, Julien Clerc revisite

l’ensemble de ses standards, et interprète une collection de chansons nouvelles. Elles ont

toutes été orchestrées – ou réorchestrées pour les plus anciennes - pour un orchestre

symphonique de pas moins de quarante-cinq musiciens ! Ce qui est une nouveauté dans la

carrière de l’artiste, perpétuellement en quête d’émotions neuves, d’harmonies riches, de

chansons nouvelles, de plaisirs partagés.

Quand Julien Clerc parle de quête, il s’agit d’abord de textes. Compositeur et chanteur, il

cherche en permanence les mots qui vont faire les chansons, les phrases et les images

qu’il va faire s’envoler. Sa quête est aboutie quand douze textes font sens, deviennent

musique, et composent un album.

Sur Fou, peut-être – qui est la base de son dernier concert -, les textes qu’il chante ont

principalement été écrits par des chanteurs – Charles Aznavour, Maxime Le Forestier,

Gérard Manset, Julien Doré, Alex Beaupain, Mike Ibrahim… Quant à la réalisation de

l’album, elle est l’œuvre de Philippe Uminsky, autre chanteur.

Curieux, passionné de mots, de musique et de mélodies, exigeant, Julien Clerc aime

l’exercice de chanter avec un grand orchestre. Et il aime explorer possibilités et ressources

de la grande formation qui l’accompagne : il se lance – le temps de Niagara - dans un

quatre-mains swing avec son pianiste Alain Lanty, joue Jivaro Song, ose une espèce de

disco symphonique pour Elle voulait qu’on l’appelle Venise, et s’amuse même à faire

chanter ses musiciens, qu’il motive en assurant qu’« on est des hippies déchaînés »…

Ce temps fort de l’été ajaccien s’annonce comme un grand moment dans la

carrière de Julien Clerc.

© DR


agenda été 2012

24

CONCERT

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

I MUVRINI

MARDI 7 AOÛT 22 HEURES

THÉÂTRE DE VERDURE DU CASONE

Ils sont devenus le groupe corse dont

le son et les voix nous enchantent, un

hymne à l’harmonie qui rassemble, à

la diversité qui enrichit…

ÉVÉNEMENT

© DR © DR

LES JOURNÉES NAPOLÉONIENNES

DE LA VILLE D’AJACCIO

DU 13 AU 15 AOÛT

L’édition 2012 des journées napoléoniennes fait la part belle au

théâtre sur les sites dédiés à l’Empire.

Outre les traditionnels défilés, revues de troupes, expos et

commémorations, nous avons choisi cette année de soutenir la

production de la comédie musicale l’Aiglon, une création de l’association

Scène Set, qui relate le destin tragique du fils unique de Napoléon 1 er et

de l’archiduchesse Marie-Louise d’Autriche. Nous présenterons

également Les princes de l’Aigle un spectacle de la compagnie Thé à

trois autour du monument dédié à Napoléon et ses frères.

LES 12 ET 13 AOÛT 21 H 30 COMÉDIE MUSICALE L’AIGLON

L’Aiglon à Ajaccio, c’est le résultat d’une histoire bien triste et d’une

histoire merveilleuse.

La tragédie, c’est celle de ce pauvre garçon, fils de Napoléon 1er et

de Marie-Louise, qui est coupé de sa famille, et qui meurt, atteint de

la tuberculose, à 21 ans. Ce destin lamentable, Edmond Rostand s’en

est emparé et l’a raconté en une pièce qui a eu un immense succès

et fait pleurer des générations de spectateurs, amis de Napoléon et

des belles lettres.

C’est cette pièce, enrichie d’un volet musical, qui est présentée au

Casone. En quinze ans, Scène Set, qui le produit, a déjà monté une

dizaine de spectacles qui associent toujours chant, théâtre, danse.

Cette aventure a été partagée par des centaines de jeunes

comédiens insulaires, amateurs ou professionnels, riches des

expériences les plus diverses.

En 2002, Scène Set avait déjà adapté en comédie musicale Cyrano de

Bergerac d’Edmond Rostand, qui avait circulé d’Ajaccio à Paris.

Pour L’Aiglon, Scène Set s’est assuré le concours de Francky de

Peretti, musicien et directeur artistique, de Jean-Jacques Ottaviani,

auteur des paroles des chansons qui entrecoupent – ou dans certains

cas remplacent - les scènes d’Edmond Rostand, de Ned Grujic et

Danièle Rozier, chargés de la mise en scène et de la scénographie.

Sans parler de l’enthousiasme et de la fougue de plus de trente

chanteurs et comédiens qui assurent 2 h 30 de spectacle.

Au total, une grande fresque émouvante au cœur des journées

napoléoniennes, qui donne vie, dans la ville natale de son père, à celui

qui, pour l’état civil, était Napoléon François Charles Joseph

Bonaparte, ci-devant roi de Rome et duc de Reichstadt, mort à la fleur

de l’âge, le 22 juillet 1832 au palais de Schönbrunn en Autriche.

THÉÂTRE DE VERDURE DU CASONE

TARIF 20 € billetterie office de tourisme d’Ajaccio

INFOS Scène Set


LE 14 AOÛT 21 H 30 SPECTACLE LES PRINCES DE L’AIGLE

Autour du Monument à Napoléon et ses frères Place de Gaulle

Les princes de l’Aigle est une création théâtrale originale qui met en

lumière la statue de Napoléon et ses Quatre Frères, source

d’inspiration d’une mise en scène qui nous raconte de façon originale

et anecdotique la fascinante épopée de Napoléon 1 er . C’est à travers

un œil fraternel que Joseph, Lucien, Louis et Jérôme dévoilent leurs

personnalités, leurs amours, leurs accords et désaccords… leurs vies

rythmées et souvent influencées de façon autoritaire par l’ascension

fulgurante et l’ambition démesurée de Napoléon.

Metteur en scène interdisciplinaire (théâtre, nouveau cirque, danse et

musique), scénographe, acteur, auteur, compositeur et formateur, Paul

Grenier a fondé Le Thé à Trois en 1993. La compagnie a, à son actif,

une vingtaine de créations, dont Les Trois (2011), Les Chapeautés

(2008), Avec ou sans (2007), Gelsomina (2005) et La Grande tentation

de saint Antoine (2004).

Texte et mise en scène : Paul GRENIER Costumes : Rachel GRENIER

Interprétation : Camille NESA, Michel LAURENTI, Jean-Marie ORSINI,

Jean-Roger RENUCCI et Didier SABATHE Infos www.letheatrois.com

LES 13 ET 14 AOÛT 10 HEURES - 19 HEURES

EXPOSITION DU MATÉRIEL DE SANTÉ DE LA GRANDE ARMÉE,

COUR ANGLAISE HÔTEL DE VILLE

© DR

DÉFILÉS

LUNDI 13 AOÛT

11 h 30 Départ Fossés de la citadelle

12 heures Rassemblement place Foch, revue de troupes,

aubade musicale, tirs au fusil

18 heures Départ Fossés de la citadelle

Parcours : Rues Roi de Rome, Bonaparte, Danielle Casanova,

place Foch

MARDI 14 AOÛT

12 heures Aubade Place Foch

MERCREDI 15 AOÛT 10 H 00/12 H 00

CÉRÉMONIES OFFICIELLES

Participation des troupes aux cérémonies officielles, civiles et

militaires

Programme disponible à l’office de tourisme d’Ajaccio

04 95 51 53 03

www.ajaccio-tourisme.com

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 25


agenda été 2012

CONCERT

NOLWENN LEROY

BRETONNE

MERCREDI 15 AOÛT 22 H 30 - PLACE DE GAULLE

Si on l’interroge sur le titre choisi pour son dernier album – et son dernier concert –, Nolwenn

Leroy répond sans détour: « Bretonne… Finistérienne… Je me vois comme un minuscule

fragment de roche, un petit caillou arraché à la côte sauvage de la Bretagne, projeté au loin par

des vents contraires et violents, un bout de granit solide qui a résisté et gardé au fond de sa

mémoire les chants de cette roche, les chants de cette mer… » Pourrait-on être plus précis

pour définir son projet artistique? Pourrait-on de la jeune femme donner une meilleure

définition? C’est impossible. La Bretagne, son pays, est ce qui la constitue: elle est faite de ce

lange prestigieux de roc et de mer, de ciels clairs et de lumière pure, mélange millénaire de

forêts et de landes, d’une histoire, de croyances, de traditions… Elle est d’un pays où l’on

aime les fées et la musique.

Nolwenn fait redécouvrir les plus belles chansons de sa Bretagne natale. Un retour aux sources

qu’en secret elle préparait depuis des années. Entourée de Jon Kelly et de grands musiciens

anglais, écossais et irlandais – ses cousins en celticité… -, elle revisite l’âme de la terre

qu’elle aime tant. Et elle le fait en musique, à travers des chansons, mêlant en permanence

mélodies d’hier et complaintes d’aujourd’hui. Inscrit dans les tréfonds de la mémoire collective,

ce qu’elle chante mêle sonorités pop et instruments traditionnels. De son œuvre se dégage

une atmosphère très personnelle, inimitable, moderne autant qu’intemporelle, et, pour tout

dire, à l’image de ses yeux merveilleux, nolwennique autant que bretonne…

26

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

INFOS

Entrée libre

Office de Tourisme d’Ajaccio 04 95 51 53 03

www.ajaccio-tourisme.com

© Iain McKell

© Iain McKell


ÉVÉNEMENT

FEU D’ARTIFICE

MERCREDI 15 AOÛT 22 HEURES

Comme chaque année, le feu d’artifice sera tiré du plan d’eau du

boulevard Pascal Rossini. Le feu sera sonorisé sur tout le bord de

mer jusqu’à la Place Miot ainsi que place De Gaulle. Il sera suivi du

concert gratuit de Nolwenn Leroy sur la place De Gaulle.

MUSIQUE & DANSE

FESTIBALLU IN CORSICA

JEUDI 23 AOÛT 21 HEURES - PLACE DE GAULLE

L’Irlande et le Pays basque seront les invités d’honneur de l’édition

2012.Concert en première partie avec les neuf musiciens du groupe

basque Gaita luze et ensuite grand bal de quadrille corse avec les

musiciens et danseurs de Tutti in Piazza et de set dancing irlandais

avec Padraig et Roisin Mc Eneany et leurs amis danseurs venus

spécialement d’Irlande pour l’occasion. Un orchestre de bal

recomposé avec Minicale, Laurence Felici, Battì Paoli, Padoue Ortoli,

Sebastien Aude pour la partie corse, musique et quadrille, et avec

Seamus et Fidelma Bellew pour la partie irlandaise.

Soirée avec concert et bal entièrement gratuite.

INFOS

Accès libre

Tutti in Piazza : 06 14 26 69 04

DÉCOUVERTE

LES VINS

DE L’AOC AJACCIO

VENDREDI 24 AOÛT À PARTIR DE

19 H 30 - PLACE DE GAULLE

L’office de tourisme et les Vignerons

d’Ajaccio vous proposent une

dégustation des 14 vins de l’appellation

d’origine contrôlée Ajaccio. Atelier

« découverte-dégustation » animé par

l’association des sommeliers corses,

ambiance musicale.

INFOS

Office de Tourisme d’Ajaccio

04 95 51 53 03

www.ajaccio-tourisme.com

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 27


agenda

28

CONCERT

JAZZ BAND DE CORSE

DIMANCHE 9 SEPTEMBRE 21 HEURES - PLACE DE GAULLE

Le grand orchestre de jazz insulaire, le JBC, le Jazz Band de Corse

né en septembre 2011 et ses dix huit musiciens feront swinguer la

place du Diamant dans la Cité Impériale le 9 septembre à l’occasion

de la commémoration de la Libération de la Corse.

Le batteur-compositeur-arrangeur André Paoli mène le JBC tambour

battant à la manière de Buddy Rich ; le programme de la soirée

promet d’être très éclectique, vous entendrez des compositions de

Duke Ellington de Dizzy Gillespie et des arrangements de Sam

Nestico, Count Basie ainsi que des surprises mais chut nous n’en

dirons pas plus !

INFOS

Accès libre

Office de tourisme 04 95 51 53 03

www.ajaccio-tourisme.com

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

été 2012

LITTÉRATURE

IV ÈME ÉDITION DE

RACINES DE CIEL

DU 31 AOÛT

AU 2 SEPTEMBRE

COUR DU LYCÉE FESCH

cf. article page 39

INFOS

Entrée libre

Association Via Grenelle.

TOUT L’ÉTÉ

PAISOLU

IN

FESTA

Tout au long de l'été, le village d'Alata

vous propose de nombreux événements.

Concerts, sport, rencontres, théâtre pour

les enfants...

Retrouvez le programme complet

sur www.alata.fr et sur

wwww.ajaccio-tourisme.com


www.hors-norme.com - RCS Ajaccio 512 039 116 - Crédits photos : Istockphoto

Votre

Casino

en Corse

Ouvert tous

les jours

à partir

de 13h00

Restaurant

La rotonde

Poker

Tables

et tournois

Moments uniques

www.casino-ajaccio.com

CLUB

LOUNGE

Machines

à sous

jeux

de table


Agenda Gastronomie

Itw Livres Rdv


La mer à table

Petite enquête

sur la soupe de poissons

Un genre littéraire se développe depuis

quelques années: le polar gastronomique.

Les investigations d’un enquêteur sont ponctuées

par ses réjouissances à table. De sorte

qu’en même temps qu’il voit se dessiner la

solution de l’énigme criminelle, le lecteur est témoin des émotions

gastronomiques de son héros, seul dans son petit restaurant,

avec sa copine, chez des amis, dans la cuisine de sa

maman, chez lui, peu importe. On a souvent droit à la recette

des plats en question, et plusieurs de ces enquêteurs ont

publié des recueils de leurs préparations préférées. C’est le cas

de Marie-Hélène Ferrari qui propose La promenade gastronomique

de Pierucci en Corse et en Méditerranée (Editions Clémentine,

264 pages, 19 €).

Un des pionniers du genre a probablement été Pepe Carvallo,

à Barcelone, guidé par l’excellent Manuel Vasquez Montalban.

D’autres l’ont suivi : le principe est désormais répandu,

la quête du coupable s’accompagnant souvent d’une autre

quête, du plaisir des sens. Comme si, pessimistes à force

d’observer une société corrompue, tous ces détectives, commissaires,

enquêteurs, journalistes avaient fini par placer leur

idéalisme dans une assiette. Le grand mérite de ce type d’entreprise

est de permettre non seulement de jalonner le récit de

haltes agréables, non seulement d’apporter des idées pour le

repas du soir, mais de donner surtout à connaître le pays d’où

ces recettes sont issues. Car la cuisine est à la fois le produit

de la géographie, de l’histoire, des traditions, de l’art de vivre :

connaître la manière dont il se nourrit, c’est à peu près tout

savoir d’un peuple. Il n’y a pas meilleur cicérone pour

découvrir et aimer la capitale de la Catalogne que le détective

de Montalban.

Il serait amusant, à Ajaccio, de demander à un auteur de

roman policier de se pencher sur la question. Pourquoi ne pas

suggérer le thème lors du prochain salon du polar ajaccien, au

début du mois de juillet? Pourquoi ne pas proposer aux participants

de raconter une enquête policière dans la ville impériale,

avec l’obligation, au fil du récit, de présenter des recettes de

cuisine? Au hasard d’indémêlables rififis gangstéro-politiques, il

y aurait les pâtes à la grita de l’un, les oursins de l’autre, les

encornets de la mère machin, les supions du voisin, etc… Et

pour finir, au détour d’une friture du golfe – ou d’un rouget « de

l’île » -, on trouverait le coupable, que l’enquêteur un peu pompette

– le vin d’Ajaccio est redoutable! - présenterait en dégustant

des langoustes autour d’un fastueux banquet de la mer…

A moins que le secret de l’enquête – sait-on jamais – se

niche au fond d’une marmite de soupe de poissons. Où élabore-t-on

la meilleure ? Où est conservé le secret de la soupe la

plus savoureuse ? Que faut-il impérativement pour que la

soupe de poissons mérite ce nom ? Et que ne faut-il surtout

pas ? Ce pourrait être l’occasion de fréquenter quelques-uns

des hauts lieux gastronomiques de la capitale de la Corse-du-

Sud – qui sont parfois des établissements d’apparence fort

modeste -, et l’occasion de rencontrer des personnages hauts

en couleurs, et déjà savoureux. •

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 31


Agenda Gastronomie Itw Livres Rdv

32

La mer à table

Curiosités ajacciennes

Bianchette, calcinelli,

bilorbi, il doit pouvoir être

possible, en s’en tenant

aux produits de la mer, de

s’alimenter à Ajaccio avec

des préparations totalement inconnues

en dehors de la ville! Ce qui ne doit pas

faire dédaigner, pour autant, les langoustes,

rougets, poissons de roche et

autre oursins, qui sont des merveilles,

mais qu’on trouve ailleurs.

Les calcinelli sont de minuscules

coquillages qui ressemblent à ce que

de l’autre côté de la Méditerranée, en

Camargue, on appelle les telline, et qui

se consomment sautées à la poêle,

avec huile d’olive, ail, persil, et peuvent

se servir seules, pour l’amusement de

les déguster, ou bien avec des spaghettis,

par exemple, à la façon des pâtes

aux fruits de mer.

Les supions – petites seiches, qui ne

sont pas une originalité de la ville – peuvent

se préparer « à l’ajaccienne »: poêlés

dans l’huile d’olive, avec tomates,

ail, persil, piment. Ils font partie du paysage

gastronomique sentimental de la

cité impériale et, réussis, valent toutes

les campagnes de promotion et de

publicité… Avec son « petit ragoût de

seiche », Martine Desjobert propose

une manière d’accommoder ce mollusque

local quand il a grandi: le faire

revenir dans l’huile d’olive, avec ail et

oignon, flamber au cognac, puis cuire

lentement avec concentré de tomate,

piment… C’est fameux.

Dans son recueil de Recettes pour le

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

printemps et l’été, Guy Bartoli suggère

de consommer les calamars – qu’on

appelle parfois encornets – « farcis à

l’ajaccienne » (toteni pieni à modu aiaccinu).

C’est un régal.

Les anémones de mer - i bilorbi -

poussent sur les rochers, à quelques

centimètres sous l’eau. Elles se préparent

en beignets. Les uns recommandent

de simplement les frire en

chapelure, et de les assaisonner d’un

soupçon de persil, et d’un filet de citron,

d’autres préfèrent les frire dans une

pâte à base de farine et d’œufs. Quelle

que soit la solution, c’est une rareté

toujours savoureuse !

Idée d’entrée fraîche: piccata de poisson

sur salade de jeunes épinards aux

moules: ce sont petites escalopes de

thon, par exemple, de liche ou d’espadon,

frites dans l’huile d’olive, avec une

salade d’épinards aux moules, assaisonnée

à la mayonnaise ou avec une

petite vinaigrette, le tout relevé d’un peu

de safran, d’oignon, et parfumé aux

agrumes.

Sur la Côte-d’Azur on l’appelle poutine

– comme le président de toutes les

Russies -, nom sous lequel, dans ses

« Marchés de Provence », Gilbert

Bécaud a popularisé ces minuscules

animaux. Ailleurs, on parle de blanchaille.

En Corse, à Ajaccio dont c’est

une des curiosités, ce sont les bianchette.

Ce nom fait référence à la blancheur

des petits poissons en question,

alevins d’anchois ou de sardines, longs

d’un à trois centimètres, qui se pêchent

d’octobre à mars. Ces animaux sont si

petits qu’on le attrape – après une tempête

ou par mer houleuse - avec un filet

dont les mailles ressemblent à une

moustiquaire, et qu’au marché au poisson,

ils sont servis avec une louche. Ils

s’accommodent de plusieurs façons,

frits en beignets, en omelette, en soupe

(ce qui peut procurer des émotions

mémorables), mais également en vinaigrette.

Cet aliment est si précieux qu’il

figure en bonne place dans l’inventaire

du patrimoine culinaire de la France

publié il y a une vingtaine d’années sous

la direction de Claude Lebey. •


Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 33


Agenda Gastronomie

Itw Livres Rdv

Recette de Marie-Rose Casanova,

Beignets de bianchetti

Ingrédients

Beignets de bianchetti:

200 g de farine; 100 g de bianchetti; 1 grand verre de lait; 1 pincée de sel;

1/2 sachet de levure; 2 jaunes d’œufs; 1 blanc monté en neige.

Côté bianchetti, il vous faudra en acheter 500 g pour 4 personnes et pour

info les délicieux alevins se vendent autour de 25 € le kilo.

Préparation

Dans un premier temps, il suffit delanger la farine, le lait, le sel, le demisachet

de levure, les deux jaunes d’œufs et le blanc monté pour obtenir une

pâte qui constitue la base.

Ensuite de procéder comme pour n’importe quels beignets : une fois les

bianchetti - que l’on a mis de côté auparavant - incorporés, on forme des

boules de grosseur à peu près égales, avec une cuiller, dans une poêle bien chaude et huilée comme il se

doit. À faire revenir de chaque côté. Pour une entrée, compter cinq beignets par personne.

Recette de Jean-Pierre Ambrosi,

Pavé de denti aux oursins

Prendre un filet de denti de 250 gr, le faire griller sur une plancha

puis terminer la cuisson au four tout doucement.

Pour la sauce corail, prendre de la crème fraîche liquide et du

corail d'oursin puis cuire l'ensemble à feu doux.

Prendre trois chapeaux de cèpes et les faire poêler. Rajouter de

l'ail et du persil. Déposer le tout dans un moule a tarte individuel.

Prendre la pâte feuilletée à la dimension du moule et le couvrir.

Puis faire cuire la tarte au four a 170°.

Pour le dressage, disposer la sauce au corail d'oursin au centre de

l'assiette puis le pavé de denti.

Ajouter enfin la tarte tatin aux cèpes.

Recette de Nadine Micheli,

Chapon au four

Le chapon – quand ce n’est pas la volaille – est un poisson de roche, qui peut

peser jusqu’à 2 kg. De la même famille que la rascasse, il doit son nom à sa

grosse tête. Nadine ne cuisine que des produits ultrafrais pêchés par Loïc, mais

prend soin de laisser le poisson reposer vingt-quatre heures avant de le préparer.

Cuire le chapon dans un four à vapeur (à défaut dans une marmite avec un court

bouillon, mais la cuisson est plus délicate), en garnissant préalablement le four

d’un fond de bouillon (oignon, fenouil, huile d’olive, poivre, sel, le cas échéant


Adresses

La Maison, 9, rue Zevaco-Maire, Ajaccio,

Tél. 0495104559

Le Beau Rivage, Les Sept Chapelles, route des

Sanguinaires, Ajaccio, Tél. 0495211207

Le Cabanon, 4 boulevard Danielle-Casanova,

Ajaccio, Tél. 0495225590 / 0614182404

citron). Le four doit être préalablement chauffé à 100-

150°. La cuisson dépend de la taille de l’animal; prévoir

environ, à feu doux, 20 minutes par kilo. Veiller,

pendant la cuisson, à tourner le poisson de manière à

ce qu’aucune portion ne se dessèche.

Servir avec une garniture de légumes: au choix, selon

la saison, pommes de terre, asperges, brocolis,

vitelottes, carottes, patates douces… Ce qui permet de

jolies palettes colorées.

Servir avec une mayonnaise, qu’on fait monter avec un

jaune d’œuf, du piment d’Espelette, de l’huile de

tournesol, et à laquelle on incorpore délicatement, à la

fin de l’opération, du corail d’oursin.

Déguster en arrosant le poisson d’un discret filet

d’huile d’olive.


Gastronomie Itw

Livres Rdv Tendances

L’interview de l’été

Jean-Noël Pancrazi

Prix Médicis, pour Les Quartiers d’hiver, prix du livre Inter pour Madame Arnoul,

grand prix du roman de l’Académie française pour Tout est passé si vite : de quelle

distinction l’œuvre de Jean-Noël Pancrazi, romancier, n’a-t-elle pas été couronnée ?

Son dernier roman, La Montagne, qui vient de paraître chez Gallimard, évoque de

douloureux souvenirs de l’enfance algérienne de l’écrivain. Ce récit poignant rejoint la

superbe cohorte des livres consacrés par Pancrazi à ce qu’il a aimé – c’est-à-dire

également aux blessures secrètes qui ont forgé sa sensibilité.

Votre dernier livre, La Montagne, a été écrit à

Ajaccio. C’est dans cette ville que vous suivent

les équipes de France 3 qui réalisent un documentaire

sur votre parcours. Vous êtes donc

Ajaccien ?

Je ne suis pas né à Ajaccio. Mais à force de venir et parce

que tous mes amis sont ici, je me sens un peu ajaccien. J'aimerais

l'être, un jour, complètement.

Le souvenir le plus agréable que vous conservez

de la « ville impériale » ?

C'était en 1998. On avait créé une résidence d'écrivain en

Corse. J'ai habité plusieurs mois face au square Lætitia, près

de la maison Bonaparte. C'est l'hiver le plus beau de ma vie.

Le défaut de cette ville que vous lui pardonnez le

plus volontiers?

Le goût immodéré des Ajacciennes pour les beaux sacs. Mais

cela leur donne, il faut le dire, encore plus d'allure…

Et une qualité insupportable?

La nonchalance, la lenteur. Je m'y adapte complètement. Je

l'aime tellement que j'en oublie souvent d'écrire et de travailler.

Trois lieux que vous pourriez recommander à

un visiteur qui ignore tout d’Ajaccio?

La place des Palmiers (ma préférée depuis toujours), la citadelle

(elle incarne si bien à la fois la défense et la sérénité), le

lazaret Ollandini (la vue sur la baie d'Ajaccio, la qualité des

expositions et des événements culturels).

Un livre que vous pourriez lui suggérer qui,

selon vous, va bien avec Ajaccio?

Amants, heureux amants, de Valery Larbaud. C’est un éloge

de la légèreté, du voyage, de l'amour, de l'été. •

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 37


38

Livres

Les livres de l’été

De l’art de transformer la haine

en littérature

Dans son dernier livre, Marie Ferranti

raconte les relations tragiques – mélange

de haine, de secrète admiration, de

jalousie – entre deux Ajacciens célèbres,

Napoléon Bonaparte et Charles-André

Pozzo di Borgo. Elle pensait faire œuvre

d’historienne: elle est rattrapée par son

amour des lettres et par son métier de

romancier. Scrupuleux, sérieux, fiable

sur le plan factuel, son livre se distingue

en effet d’un travail universitaire par son

ton et son style. Il est pareil à une spirituelle

conversation de salon, où ne

manquent ni incidentes ni considérations

littéraires, remarques amusantes, observations

pittoresques. Souvenirs de

voyages, lectures, réminiscences,

conversations rapportées, anecdotes

finissent, accessoires, par devenir l’essentiel,

et changent un ordinaire livre

d’histoire en un agréable propos littéraire.

Sous la plume de Marie Ferranti,

cela ne saurait surprendre.

Une haine de Corse, par Marie

Ferranti, Gallimard, 368 pages,

19,90 €

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

Impériales amours…

Les lettres enflammées que Napoléon

adresse à Joséphine pendant la campagne

d’Italie sont dignes de figurer

dans les meilleures anthologies de la littérature

amoureuse, voire érotique. Le

grand intérêt de l’édition de Jean-Michel

Laot est d’abord de ne pas se limiter

aux missives de la campagne d’Italie ;

on y trouve des lettres jamais vues

nulles part, exhumées de collections

privées. Son deuxième mérite est de

comporter surtout quelques lettres de

Joséphine à Napoléon ou à ses

proches. L’ensemble donne une intéressante

représentation des deux protagonistes,

mais éclaire surtout la

personnalité de Joséphine, séduisante

en diable, mais moins connue, plus

secrète que celui qui, tour à tour, a été

son amant, son mari, puis son ancien

mari, et – si on peut dire – son plus

fidèle compagnon.

Correspondance, lettres intimes,

de Napoléon & Joséphine, avec une

préface de Bernard Chevalier,

textes réunis et annotés par Jean-

Michel Laot, Editions

SPM/Pierrelongue, 346 pages, 32 €

La Saint-Jean des poètes

Pour la 2 e édition, les 22, 23 et 24

juin 2012, c’est une pléiade de poètes,

corses mais aussi algériens, florentin,

irlandais… qui se réunissent à Alata. Au

programme, lectures, débats (La poésie

a-t-elle un avenir ?), dédicaces, concert

du groupe Manât.

Littérature noire

de la Grande Bleue

Festival du Polar corse

et méditerranéen

Les 12 et 13 juillet, place Diamant,

une quarantaine d’auteurs de polars

signent leurs livres, participent à des

forums, des rencontres avec les lecteurs.

Débats, musique, animations.


Lire à la plage:

pour bronzer intelligent

Les bibliothèques et médiathèques de la

ville d’Ajaccio renouvellent l’opération u

libru a l’acqua. Sur les plages de

Trottel et du Ricanto, entre deux

bains ou deux séances de bronzage,

c’est l’occasion de s’offrir une pause lecture.

C’est gratuit et à dévorer sans modération.

Echec et mat à la plage

En partenariat avec l’Echec Club Ajaccien la ville d’Ajaccio

propose une initiation ou une pratique libre des échecs sur

les plages du Ricanto et de Trottel durant le mois de juillet :

le mardi après midi - Ricanto

le jeudi après midi - Trottel

Racines de Ciel

31 août, 1 er et 2 septembre 2012.

Organisées par Mychèle Leca et Ysabelle Lacamp, les rencontres littéraires de la fin de l’été en sont à leur quatrième édition.

Elle déménagent, et se tiennent désormais dans l’enceinte du lycée Fesch, au cœur de la ville. Au menu : débats, rencontres,

tables rondes, spectacles… Manifestations animées par Dominique Memmi, Ursula Renard, François-Xavier Renucci…

Parmi les participants invités, on peut citer : Mohamed Aïssaoui, Pierre Assouline, Kebir Ammi, Azouz Begag, Tahar Ben

Jelloun, Marco Biancarelli, Canesi & Rahmani, Maëtte Chantrel, François-Michel Durazzo, Jean-Raymond Fanlo, Colette Fellous,

Jérôme Ferrari, Paulu-Michele Filippi, Patrick Grainville, Nathalie Kuperman, Jean-Noël Pancrazi, Jean-Baptiste Predali, Jean

Rouaud, Jean-Noël Schiffano, Danica Urbani. Liste non exhaustive, comme on dit, et susceptible de modifications.

Pierre Assouline Tahar Ben Jelloun

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 39


Les Musiques du Diamant

Tous les lundis de juillet / Août à 19h00

Kiosque Place de Gaulle

Nouveau rendez-vous hebdomadaire estival, Les

Musiques du Diamant restituent au kiosque de la place

de Gaulle sa vocation originelle. Chaque lundi de l’été,

chanteurs et musiciens revisiteront en 9 dates les

mélodies d’antan et d’aujourd’hui dans ce lieu cher aux

Ajacciens.

Accès libre, Infos Office de tourisme 04 95 51 53 03

www.ajaccio-tourisme.com

Shopping

de nuit

Tous les vendredis

du 6 juillet au

31 août de 20h00

à minuit, les

commerces du

coeur de ville ouvrent leurs portes. De nombreuses

animations musicales et théâtrales mises en place par l’Office

de Tourisme et la Chambre de Commerce rythment les rues

piétonnes du centre ville.

40

Rdv

incontournables

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

Relève de la Garde

Tous les jeudis de juillet et août à 19h00 - Place

Foch

Revivez des instants historiques grâce aux chasseurs à

pied de la Garde Impériale qui, durant 45 minutes, vous

replongent à travers leurs relèves, revues de troupes et

marches au tambour, au coeur des fastes de l’Empire.

Animation gratuite, infos office de tourisme

0495515303

www.ajaccio-tourisme.com

Les

de l’été 2012

Polyphonies de l’été

Tous les Mercredis de l’été

19h00 - Eglise Saint Roch

Ajaccio

Initiez-vous aux chants traditionnels

corses profanes et sacrés à travers

ces spectacles de 45 minutes où

les voix d’aujourd’hui se mêlent aux

instruments souvent vieux de

plusieurs siècles.

Programme 2012

27 juin : Missaghju

4 juillet : I Campagnoli

11 juillet : Les Voix de l’Emotion

18 juillet : Passione

25 juillet : Spartimu

1er août : Alte Voce

8 août : A Ricuccata

22 août : Isulatine

29 août : Meridianu

5 septembre : Alta Rocca

12 septembre : L’Alba

Préventes à l’Office de Tourisme

d’Ajaccio

Vente sur place le jour même,

ouverture de la billetterie 1 heure

avant le concert

Début des concerts

19 h 00 - Durée : 45 minutes

Tarifs : 10 euros par personne,

15 euros tarif DUO (2 pers.),

8 euros : enfants de 4 à 12 ans


A l’ombre des ruelles du quartier ancien, sur les places et par les avenues, dans les

musées ou dans les villages de l’arrière pays découvrez Ajaccio !

Laissez vous guider et appréciez la Cité Imprériale en combinant histoire, spectacles,

dégustations, patrimoine et artisanat.

Ajaccio de Napoléon III à la Belle Epoque

Le quartier des étrangers

7 et 21 août à 10h00.

Rdv devant les jardins de la Collectivité territoriale de Corse.

Visite nocturne:

Aux origines de Napoléon 1er souvenirs ajacciens de l’empereur

17 et 24 juillet – 7 et 21 août à 21h30

Rdv Office de tourisme.

I Zitelli, visite parents/enfants

Livret jeux et stylo offerts

25 juillet - 8 et 22 août à 10h00. Rdv Office de tourisme.

Découverte du pays d’Ajaccio

Peri, un authentique village corse

26 juillet à 10h00.

Rdv à l’entrée du village face au restaurant « Chez Lolo ».

Ajaccio

et l’or rouge,

13, 20, 27 juillet

à 10h00

10, 17, 24 et 31 août

à 10h00

Il était une fois Ajaccio

Cité impériale

1811-2011

20, 27, 30 juin

4, 7, 11, 18, 21, 28 juillet

1, 8 et 12 septembre

Rdv 10h00 Office de tourisme.

Les Chefs d’œuvre

du Palais Fesch-

Musée des Beaux-arts

22, 29 juin

13, 20, 27 juillet

10, 17,24, 31 août

7 et 14 septembre

Les jeudis œnologiques d’Ajaccio,

visite & dégustation

Venez découvrir le vignoble et l’AOC Ajaccio à travers la

visite d’un domaine viticole ou d’une cave à vin. Vous

serez accueillis par Raphaël Pierre Bianchetti, sommelierconseil,

formateur et animateur en œno-gastronomie, qui

vous présentera le domaine, les chais et la cave. Vous

serez initiés aux méthodes de vinification propres à

l’appellation et pourrez déguster plusieurs vins de l’AOC

Ajaccio accompagnés de fromage et de charcuterie.

28 juin Domaine Peraldi

5 juillet Clos Ornasca

12 juillet Domaine A Peraccia

19 juillet Domaine Vaccelli

26 juillet Clos d’Alzeto

2 août Domaine U Stiliccionu

9 août Domaine de Pratavone

23 août Domaine Pietrella

30 août Domaine de la Sorba

6 septembre Cave Le Chemin des Vignobles,

présentation du Domaine Abbatucci

13 septembre Clos Capitoro

Rendez-vous 10 h 15 sur place, début de la visite 10 h 30.

Tarif: 15 €. Prévente office de tourisme d’Ajaccio

04 95 51 53 03

Tarifs de 7 € à 15 €

Profitez du FORFAIT DECOUVERTE :

2 visites différentes achetées ensemble = 2 tarifs réduits

Programme détaillé, infos réservations Office de tourisme d’Ajaccio

Tél.: 0495515303

www.ajaccio-tourisme.com

41


42

Tendances

L’esprit de la

Provence

sur le cours

Napoléon

De Manosque à Hong-

Kong, en passant par

Manhattan, Rome ou Tel Aviv : l’Occitane compte près

d’un millier de boutiques dans le monde. Il manquait

Ajaccio. La lacune est comblée. Tout l’esprit de la

Provence, concentré dans une gamme de produits de

beauté naturels, a débarqué sur le cours Napoléon. Avec

quelques huiles essentielles venues de Corse.

L’OCCITANE

46, cours Napoléon, 20000 Ajaccio

Tél. +33 (0)4 95786874

Ajaccio

à l’heure de Londres

Non seulement on trouve au

London Café tout ce qu’on attend

d’un douillet salon de thé anglais,

mais on y est d’emblée enveloppé

par une ambiance qui est déjà celle

de la capitale anglaise. Comme si

l’établissement avait capté l’esprit

de tous ceux qui, pendant des décennies, sont venus séjourner un peu plus haut

sur le cours Grandval. On y trouve aussi, très précieux, l’humour britannique.

Muffins merveilleux et confitures maison à tomber. Et un incroyable nombre de

petits cadeaux pas chers et sympa. Dans ce « café », en réalité, on peut prendre

petits déjeuners, déjeuners, thés, crêpes et, le dimanche - révolution à Ajaccio! -,

on peut même bruncher. C’est tendance, c’est nouveau, c’est le London café.

LONDON CAFÉ

8 cours Grandval, 20000 Ajaccio

Tél. +33 (0)4 95247698

www.londoncafeajaccio.fr

Ajaccio - Le magazine de l’été 2012

Ajaccio

News

Paréos, sacs et draps de bain

intelligents

Créée par Olivia Alot de Suzzoni & Paola Léonzi, Chjocca –

prononcer Tio-Ka –, la petite marque insulaire qui monte, propose

pour la plage une collection d’« accessoires intelligents ». Tous les

produits répondent aux désirs de celles qui misent sur leur allure

sans pour autant renoncer aux aspects pratiques du quotidien :

cabas de plage modulable qui permet d’assortir son sac avec ses

tenues de vacances, paréo hybride qui se mute à

l'infini, pour devenir tunique, robe drapée, top, jupe,

foulard "chèche"… Tout cela dans des couleurs

acidulées, chic, et ludiques.

www.chjocca.com

https://www.facebook.com/chjocca


Dumè for président

« Les ténèbres se sont dissipées laissant entrevoir un nouveau jour, une

inspiration est là… Profondément ancrée dans ses origines, The Minority

est la gardienne d'une culture ancestrale qu'elle revendique et sublime par

son style. Elle est la passerelle entre tradition et modernité, obscurité et

lumière, colère et tendresse. Résolument

tournée vers l'avenir, The Minority est en

perpétuel désir de créativité, une quête

d'hardiesse sans fin. » Qui se présente

ainsi ? De quoi s’agit-il ? De la ligne de

vêtements Dumè for président. Une

mode est née…

www.the-minority.com

Tongs chic et choc

Ça y est. Elle débarquent, les Havaianas. Si vous ne

les connaissez pas encore, ce sont de simples petites

chaussures inspirées des sandales traditionnelles

grecques ou japonaises, qui portent le nom de l’île

d’Hawaï. Ce sont de ravissantes tongs colorées et

marrantes, qui traversent le temps, s’adaptent aux

aléas de la mode et que les Brésiliens portent depuis

cinquante ans. Ce sont les chaussures des vacances

et de la liberté de l’été. Elles ont enfin trouvé le chemin

d’Ajaccio. Et y ont désormais leur boutique.

Havaianas Store

15 Rue Fesch 20000 Ajaccio

Tél. +33 (0)4 95785404

Le magazine de l’été 2012 - Ajaccio 43

More magazines by this user
Similar magazines