Corrigés - Série 1

ac.reims.fr

Corrigés - Série 1

Corrigés - Série 1

Niveau 2

6 e /5 e de collège + 4 e /3 e de SEGPA

Les Ardennes au fil de la Meuse…

1) Insérez ci-dessous une carte du fleuve « La Meuse ».

Précisez le nom des trois pays qu’il traverse et la mer dans laquelle il se jette.

France – Belgique – Pays-Bas

La mer du Nord

2) Rendez-vous sur le site internet officiel de la ville de Revin.

La Meuse est le berceau de nombreuses légendes, d’où des lieux tirent leur nom.

Mais les connaissez-vous ? Complétez le tableau ci-dessous :

Extraits d’une légende « au fil de la Meuse » Lieux

a. Je suis le lieu en lequel Meurquin décida de construire sa maison,

malgré le refus formulé par les autorités.

b. Nous sommes trois énormes rochers, auprès desquels le diable

tenait des assemblées avec les sorcières de la région, mais avant

d’être pierre, nous étions trois femmes, trois sœurs…

c. Je suis un ruisseau, à proximité duquel des villageois pendirent aux

arbres des cochons, qui s’étaient introduits sur leurs terres pour

manger des glands.

d. Nous étions deux : violemment lancés par le diable pour faire reculer

un des compagnons de Charlemagne, nous nous fichâmes à ses

pieds, mais ne le fîmes pas bouger… L’un de nous fut, jadis, jeté dans

la Meuse.

le Malgré-Tout

les Dames de Meuse

le Ruisseau des Meurtriers

la Pierre Roland


e. Je suis une crête rocheuse dont les formes font penser à un cheval

portant quatre cavaliers ; à mon pied, une sculpture monumentale

représente Renaud, Allard, Richard et Guichard et leur cheval

Bayard, obligés de fuir la colère de Charlemagne et se réfugiant dans

la forêt d'Ardenne.

f. Je suis les débris d’un château… que le Diable faillit construire, en

une nuit, pour un malheureux seigneur local qui lui aurait vendu son

âme à Satan ; mais alors qu’il ne restait plus au Diable que la

dernière pierre à poser, le coq du village chanta, signant l'échec de

l'entreprise. De rage, Satan jeta son couvre-chef contre les murailles

de l'édifice, qui s'écroulèrent… Deux masses rocheuses, dressées non

loin l'une de l'autre en un improbable équilibre, dominent la vallée

de Semoy…

le Rocher des quatre fils

Aymon

le Roc la Tour

3) A l’aide du « moteur de recherche » de votre choix, répondez aux questions :

a. Quel est le nom du lauréat du Prix Femina né à Attigny ? André Dhôtel .................................................

b. Retrouvez en français à quoi correspondent ces mots du patois ardennais :

la dôye : l’orteil .........................................................................................

la ribouldingue : la fête .............................................................................

la cliche : la poignée de porte ...................................................................

la loque : la serpillière ..............................................................................

un marrou : un chat ..................................................................................

dracher : pleuvoir à verse.........................................................................

c. Comment s’appelle le poète et musicien du Moyen Age né dans les Ardennes ? Guillaume de Machault

d. Quel sont les noms des deux célèbres poètes qui ont vécu dans les

Ardennes au XIX ème siècle ?

Insérez, en pièce jointe à votre message de réponse, une image de

ces deux hommes.

Donnez leurs dates de naissance et de mort :

Arthur Rimbaud : né en 1854, mort en 1891

Paul Verlaine : né en 1844 mort en 1896

e. D’où vient le nom du Festival du Cabaret Vert ? C’est un nom tiré d’un poème de Rimbaud. C’est un

festival respectueux de l’environnement. ...................................................................................................

f. Quel est l’autre nom donné au Château de Sedan ? Il s’appelle aussi : château-haut.

Comment est classé cet édifice depuis 1965 ? Il est classé « Monument Historique »

g. Trouvez une image du blason des Ardennes. Quel animal est représenté sur ce

blason ? le sanglier

Comment appelle-t-on la statue récente qui le représente ? Woinic

h. Quel autre animal est aussi symbole de la région ? le cheval ardennais qui est un

cheval de trait.

i. Quel est l’autre nom donné au lutin dans les Ardennes ? le nuton


j. Quelle curiosité peut-on apercevoir à Monthermé à la place d’une grande

cheminée ? une girouette

Insérez, en pièce jointe à votre message de réponse, une image de cette

curiosité.

k. Quel est le nom du festival qui se déroule à Monthermé au printemps ? Quel est son but ?

Le Printemps des Légendes. Il a pour but de mettre en valeur le patrimoine légendaire.

l. Quel est le prix littéraire distribué pendant le Printemps des Légendes ? Qui a été récompensé en 2010 ?

Pour quelles œuvres ? Le Prix Oriande. On été récompensés en 2010 : Justine Niogret pour Chien du

heaume, Frédéric Ananatone pour Oscarthur et Pierre Dubois pour l’ensemble de ses œuvres.

Consultez les « sites ressources » suivants sur l’animal « emblème des Ardennes »

http://alpesoiseaux.free.fr/animaux/sanglier_sus_scrofa/sanglier.htm#description

http://ecologie.nature.free.fr/pages/mammiferes/sanglier.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sanglier

a. Complétez la fiche d’identité ci-dessous (Insérez dans les cadres à fond rouge les éléments demandés) :

Fiche d’identité

du sanglier

Nom latin du sanglier Sus scrofa

Nom de la femelle du sanglier La laie

Nom du jeune Le marcassin

Image de l’anatomie du sanglier

Poids moyen du sanglier adulte en

France

Le sanglier pèse de 120 à 150 Kg.

Nombre de dents Le sanglier possède 44 dents.


Régime alimentaire du sanglier

Trace de sanglier

Reproduction :

nombre de jeunes par femelle sanglier

Habitat

Le sanglier est omnivore mais sa consommation est dominée par les

végétaux.

La laie donne naissance à une portée de 3 à 10 petits.

Le sanglier habite principalement les forêts de feuillus et mixtes. Il

vient facilement dans les champs, les prairies voisines des bois et des

roselières.

Comportement au cours des saisons Le sanglier est relativement sédentaire si l’environnement est stable.

Attributs pour classer

(Cochez les bons attributs en double

cliquant sur chaque case. Pour valider,

cliquez sur « case activée »)

b. Le sanglier : question de classification…

Yeux/Bouche

Squelette interne

Squelette externe, 6 pattes articulées

Mamelles

Sabots, 2 doigts porteurs

Sabots, 1 seul doigt porteur

4 membres

Poils

Plumes

Oreilles avec pavillon extérieur

Nageoires à rayons

En vous aidant des attributs du sanglier que vous avez retenus, dites pourquoi le sanglier, dans la

classification du vivant, est plus proche de la chèvre que du cheval.

Le sanglier, la chèvre et le cheval possèdent tous des sabots (ongulés). Mais, le sanglier présente

avec la chèvre l’attribut « 2 doigts porteurs » (cétartiodactyles) au niveau des sabots alors que le

cheval possède « 1 seul doigt porteur » (équidés) au niveau de ses sabots.

Remplissez le tableau comparatif correspondant pour étayer votre réponse

(Remplacez les cadres à fond rouge par l’élément demandé)

Attribut du cheval :

sabots, 1 seul doigt porteur

http://www.canstockphoto.fr/ph

otos-images/patte-cheval.html

Attribut du sanglier

en commun avec la chèvre :

sabots, 2 doigts porteurs

http://fr.wikipedia.org/wiki/San

glier

Attribut de la chèvre

en commun avec le sanglier :

sabots, 2 doigts porteurs

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%

A8vre


4) Le patrimoine littéraire : « On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans… »

Voici la photographie d’un très célèbre poète ardennais.

a. A l’aide du moteur de recherche de votre choix,

répondez aux questions suivantes :

Le nom et le prénom de ce poète : Arthur RIMBAUD

Ses dates et lieux de naissance et de mort :

Charleville – 20 octobre 1854 / Marseille – 10 nov. 1891

Les nom et prénom du photographe qui a réalisé ce

cliché : Etienne CARJAT

La date à laquelle cette photographie a été prise :

Octobre 1871

b. Le texte ci-dessous se présente sous la forme d’un sonnet… mais il est en fait l’assemblage de

quatre strophes, de quatre poèmes différents.

Par les soirs bleus d’été, j’irai par les sentiers,

Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :

Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.

Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Tout plein, c’est un fouillis de vieilles vieilleries,

De linges odorants et jaunes, de chiffons

De femmes ou d’enfants, de dentelles flétries,

De fichus de grand-mère où sont peins des griffons ;

– Celle-là, ce n’est pas un baiser qui l’épeure ! –

Rieuse, m’apporta des tartines de beurre,

Du jambon tiède, dans un plant colorié,

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;

Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine

Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Retrouvez le titre de ces quatre poèmes :

Par les soirs bleus d’été, j’irai par les sentiers […] > « Sensation »

Tout plein, c’est un fouillis de vieilles vieilleries […] > « Le Buffet »

Celle-là, ce n’est pas un baiser qui l’épeure ! – […] > « Au Cabaret-Vert, cinq heures du soir »

Les parfums ne font pas frissonner sa narine […] > « Le dormeur du val »

More magazines by this user
Similar magazines