Manuscrit - laboratoire PROTEE

protee.univ.tln.fr

Manuscrit - laboratoire PROTEE

) Système d’épuration de l’île de Porquerolles[2]

Les effluents issus de la station d’épuration de Porquerolles sont traités par un système de

lagunes, il se compose de 3 bassins en séries : deux lagunes de types « microphytes » et d’une

autre lagune « composite » ou « mixte ».

STEP

centrale

d’epuration

La première lagune (Lagune 1) possède une surface de traitement de 4000m 2 et une

profondeur d’un mètre. Cette lagune est dite à microphytes; elle comporte des algues et des

microorganismes qui vont permettre la dégradation d’une partie de la matière organique. Les

boues issues de la dégradation de la matière organique vont se déposer au fond.

La deuxième lagune (Lagune 2) dite composite ou mixte est constituée d’une zone à

microphytes de 1300m 2 d’une profondeur d’un mètre et d’une zone à macrophytes de 700m 2

Figure 1 : représentation des 3 lagunes de l’ île de Porquerolles.

d'une profondeur de 30 centimètres. La zone à macrophytes est constituée de diverses plantes.

La présence de ces végétaux alimentera les microorganismes en oxygène grâce a la

photosynthèse.

Enfin la troisième lagune à macrophytes ( Lagune 3) servira à la destruction de composés

pathogènes.

L’eau est traitée pendant une période d’un mois et peut être ensuite utilisée pour l’irrigation

des arbres fruitiers.

3.2-Prélèvements du 21 septembre 2006

Le sol prélevé nécessaire à l’étude a été échantillonné dans une parcelle de pêchers situés sur

l’île de Porquerolles. Ce sol prélevé est de texture limoneuse-sableuse qui a été déterminé par

granulométrie laser (voir 4.2).

L’intérêt de ce sol est qu’il a été irrigué par les effluents de la station d’épuration

« biologique » à boue activée pendant quinze ans. Ce sol est de plus soumis à un climat

5

More magazines by this user
Similar magazines