JBoss Portal comme portail d'intégration

k.b5z.net

JBoss Portal comme portail d'intégration

JBoss Portal comme portail d'intégration

Ce document explique les principes qui guident le choix et la mise en place d'un portail

d'intégration.

Il explique également comment la solution JBoss Portal peut répondre à ce type de portail et la

façon dont il peut être intégré.

Pourquoi un portail d'intégration ?

Il est important de s'intéresser au concept de portail d'intégration et de définir les cibles

d'organisation auxquelles il s'applique.

Par définition, le portail d'intégration est destiné à fédérer la publication des applications et des

contenus autour d'une plate-forme centralisée.

Le principal bénéfice d'un portail d'intégration est la mise en place d' une démarche centrée sur les

profils d'utilisateurs et les situations de travail. Ainsi, le portail d'intégration permet de diffuser des

pages qui correspondent au métier de l'utilisateur (indicateurs, contenus, procédures, liens vers

ses applications ou vers des ressources externes) et qui constituent pour l'utilisateur son

environnement de référence.

Le portail d'intégration permet de structurer cette démarche à différents niveaux :

• au niveau ergonomique : la structure des pages est gérée et présentée de manière

homogène (charte, menus de navigation, modélisation des espaces de publication)

• au niveau de l'intégration : mutualisation des principes d'intégration (sécurité,

connecteurs aux applications métiers, mécanismes de publication de contenus)

• au niveau de l'infrastructure : l'infrastructure technique est également mutualisée entre les

différents espaces de diffusion (serveurs, mécanismes de déploiement et d'exploitation)

La mise en place d'un portail d'intégration apporte d'autant plus de valeur dans des systèmes

d'information complexes : différentes populations d'utilisateurs, des serveurs applicatifs

hétérogènes. Elle se justifie également d'autant plus dans des environnements où la volumétrie est

importante (à savoir plusieurs centaines, voire milliers, de connexions simultanées).

Quelles sont les principes qui peuvent guider le choix d'une solution ?

Gestion des identités

La solution de portail doit s'interfacer nativement avec l'annuaire de l'organisation, c'est à dire

sans mécanisme de synchronisation différé. Les groupes de l'annuaire doivent permette de gérer

les droits de l'utilisateur dans le portail, au même titre que les droits applicatifs. Le portail doît

également s'intégrer au mécanisme d'authentification, ce qui suppose un mécanisme souple et


paramétrable.

Intégration applicative

Les mécanismes d'intégration doivent respecter le cycle de vie des applications métiers. En

particulier, chaque module d'intégration doît pouvoir être développé, qualifié et déployé

indépendamment des autres modules.

Le portail doit également proposer une infrastructure d'intégration des applications par Web-

Service.

Flexibilité

Le portail d'intégration doît être suffisamment souple pour s'adapter à différentes configurations

d'utilisation :

• Espaces de diffusion (spécifique à chaque profil d'utilisateur, dans lequel les contenus et les

procédures spécifiques vont être déployés en fonction de ces droits personnels)

• Situation de travail spécifique (par exemple, une situation de vente qui nécessite

l'authentification d'un client, et dans laquelle plusieurs opérations peuvent être

déclenchées dans ce contexte)

• Publication de contenus de type Intranet (logique de publication CMS basée sur des

contenus et des rubriques combinés avec le profil de l'utilisateur)

Facilité d'administration

Le portail doit pouvoir être administré par des administrateurs fonctionnels, ce qui suppose des

concepts clairs et des interfaces d'administration simples à utiliser.

Les configurations doivent pouvoir être exportées en les différents environnements d'exécution

Qualité de service

Le portail étant le support de publication des applications, il doît offrir tous les gages de

performances, et proposer des possibilité d'extensibilité en cas d'augmentation de la volumétrie

(nombre d'utilisateurs ou évolutions fonctionnelles).

Cela implique également que le portail doit couvrir un minimum de concepts, à savoir les concepts

d'intégration. Il ne doit pas être surchargé de données ou de contenus issues des applications.

Pérennite des choix

Le portail étant une couche structurante du front-office, il est important de se garantir sur la

pérennité de la solution. En particulier, les critêres suivants peuvent être considérés :

• support éditeur

• mode de diffusion Open Source

• respect des standards


Présentation de la solution Jboss Portal

Le choix du socle Jboss Portal

Cette solution correspond à la cible pour les raisons suivantes :

• Le niveau de performance liées à l'utilisation du middleware Jboss (Hibernate, Jboss

Cache) et des concepts simplifiés au maximum (rôles, pages, portlets)

• La scalabilité de la solution grâce aux clusters Jboss (pré-paramétré)

• La flexibilité : le produit est découpé en sous-modules (gestion des pages, sécurité,

présentation) qui peuvent être surchargés. Cette orientation framework est la philosphie

même de Jboss Portail. Elle permet le développement d'add-ons.

• Le respect des normes et standards : LDAP, JSR286 (api développement portlets), JAAS

(sécurité), Java Server Faces

• La maturité : cette solution a été développée initialement en 2005 dans le cadre de la

communauté Jboss. Elle est également supportée par Red Hat (Enterprise Portal Platform

4.3)

Les add-ons suivants développés dans le cadre de projets permettent de compléter la solution

Jboss Portal :

• Parallélisation : lorsque le calcul d'une page nécessite l'appel plusieurs web-services, il est

préférable de paralléliser l'exécution des portlets afin d'optimiser le temps de calcul de la

papge

• Administration : des assistants de publication sont accessibles en front-office afin de

permettre aux administrateurs fonctionnels d'intervenir sur la structure du portail (choix

des gabarits de page et des portlets, styles de présentation, paramétrage applicatif des

portlets) . Les administrateurs peuvent ensuite exporter la configuration depuis un

environnement de qualification pour l'importer en production.

• Exploitation : standardisation de la gestion des erreurs couplé système de logging, outils de

diagnostic.

• Gestion dynamique des pages : elles permettent de gérer dynamiquement la composition

des pages dans le cadre d'une session utilisateur (ajout dynamique de portlet sur action de

l'utilisateur)

• Démonstrateur : un environnement d'exécution prêt à l'emploi, illustré d'exemples (charte

graphique, portlets), permet d'appréhender rapidement l'environnement dans sa globalité

(intègre LDAP et le clustering)

Synthèse architecture logique


Jboss Application Server est le socle J2EE ; il assure le déploiement et l'exécution des applications

Web. Il assure également les fonctions de clustering. Jboss Portal est un composant indépendant

qui est déployé dans Jboss AS. A ce titre, il bénéficie des avantages du serveur Jboss

(performances, clustering).

La charte graphique du portail et les portlets, qui assurent l'interface avec les applications métiers,

sont également des applications Web. Ainsi, chaque composant a son propre cycle de vie et peut

évoluer de manière indépendante.

Synthèse architecture technique

Le schéma suivant synthétise l'intégration en cluster d'un socle Jboss Portal.


La mise en cluster du portail permet à l'application d'être exécutée sur plusieurs serveurs, ce qui

permet :

• Une continuité de service

• Une répartition de la charge entre les instances Jboss Portal

Les fonctionnalités du cluster JBoss Portal permettent :

• la découverte automatique des noeuds d'une même partition

• la reprise automatique en cas de panne d'un noeud

• la distribution des modules sur tous les noeuds à partir d'un emplacement unique

• l'exécution des modules en mode exclusif (singleton)

La synchronisation entre les clusters s'effectue via le protocole UDP ou TCP.

Schéma organisationnel

Le schéma suivant reprend les différents rôles dans la mise en place du portail d'intégration.


Le développeur développe et package (format .war) des portlets et une charte graphique en

respectant les spécifications Jboss Portal. Pour cela, il dispose du démonstrateur qu'il peut installer

sur sa station de développement. Il peut tester la bonne intégration de ses composants dans

l'infrastructure en les installant dans un environnement d'intégration.

L'exploitant réceptionne Jboss Portal et les modules. Il est le garant du bon fonctionnement des

environnements :

• installation / exploitation Jboss Portal (logs, datasources, paramétrage des clusters, ...)

• scripts de déploiement

• gestion des espaces de stockages (MySQL, NFS)

L'administrateur fonctionnel met en place le paramétrage du portail (définition des profils, des

pages, des mécanismes de sécurité). Pour cela, il dispose d'assistants de saisie. Une fois la

configuration validée, il peut l'exporter (fichier XML) puis l'importer en production.

More magazines by this user
Similar magazines