Télécharger le document ( 5027Kb) - Energie EDF

energie.edf.com

Télécharger le document ( 5027Kb) - Energie EDF

…Un véritable

défi techniqUe

Pour permettre le franchissement de ses barrages

et préserver la continuité écologique des cours d’eau,

EDF a, depuis le début des années 80, mis en place des

dispositifs de franchissement, en les adaptant à chaque

situation : passes à poissons, ascenseurs à poissons,

rampes à anguilles…

EDF a commencé par rendre le barrage de St-Cricq

franchissable en montée, en créant, en 1994, un ascenseur

à poissons.

Pour la descente, la situation s’avère plus complexe :

il faut trouver un moyen de permettre aux poissons de

descendre l’équivalent d’un immeuble de 20 étages,

pour passer du canal d’amenée au barrage vers le Gave

Partie aérienne du pisciduc / crédit photo EDF

centrale edf de st-cricq :

l’énergie renoUvelable en

vallée d’ossaU

La centrale hydroélectrique EDF de St-Cricq produit

une électricité renouvelable permettant d’alimenter

l’équivalent de plus de 20000 habitants, soit 2 fois la

consommation des habitants de la vallée d’Ossau.

Un piscidUc constrUit par

des entreprises locales

CASADEBAIG (Laruns 64)

Prise d’eau, tuyaux béton, terrassements et pose

des premiers tuyaux (2006)

LABORDE (Oloron 64)

Terrassements et pose des tuyaux (2010)

AAMM (Castelsarrasin 82)

Soudure tuyaux PEHD (2010)

chiffres clé

dU piscidUc de st-cricq

EDF Hydraulique Sud-Ouest

8, rue Claude-Marie Perroud

31096 Toulouse cedex 1

France

SA au capital de 924 433 331 euros

552 081 317 R.C.S. Paris

www.edf.com

60 mètres de dénivelée,

soit la hauteur d’un immeuble

de 20 étages.

989 mètres de long,

soit près de 10 terrains de foot.

pour plus d’information voir :

http://www.uneriviereunterritoire.fr

Crédits photographiques : EDF CIH

Une 1 ère eUropéenne

poUr assUrer

la libre circUlation

dU saUmon atlantiqUe

sUr le Gave d’ossaU

permettre

aUx saUmons

de descendre pUis

de remonter le gave

d’ossaU…

Le saumon atlantique pond sur les parties amont

des rivières en début d’hiver. Après s’être développé

durant un ou deux ans dans sa rivière de naissance,

il doit impérativement regagner l’océan pour continuer

sa vie d’adulte, avant de revenir sur son lieu de naissance

pour perpétuer l’espèce.

Sur son trajet vers l’océan Atlantique, le saumon rencontre

plusieurs barrages hydroélectriques. Pour arriver

à destination, il doit pouvoir les franchir sans passer

par les turbines qui pourraient le blesser, voire lui être

fatales. De même, lors de son trajet retour vers son

lieu de reproduction, chaque barrage hydroélectrique

représente un obstacle infranchissable.

(60 mètres en contrebas), sans se blesser. Pente que le pisciduc permet de contourner / Crédit photo EDF


les meilleUrs experts dU domaine sont sUr le dossier la solUtion proposée est Une première eUropéenne

Face à ce défi inédit,

EDF réunit un groupe

pluridisciplinaire constitué

des meilleurs spécialistes

du domaine, qu’ils soient

du groupe EDF ou non.

En effet, des associations et institutionnels

apportent également leur savoir-faire pour permettre

de trouver la meilleure solution possible,

celle qui préservera l’intégrité physique des poissons

tout en leur permettant de rejoindre le Gave.

Tests avec des poissons de différentes tailles / Crédit photo EDF CIH

Ont donc collaboré à ce projet :

lele ecohydraulique de onema

(Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques)

migradour

Migrateurs Adour : association créée en 1994

à l’initiative des 4 fédérations départementales

de pêche du bassin de l’Adour et du Conseil Supérieur

de la Pêche afin de contribuer à la restauration

des milieux aquatiques et au développement

des populations de poissons migrateurs des bassins

de l’Adour, de la Nivelle et des cours d’eau côtiers des

départements des Landes et des Pyrénées Atlantiques.

la fdppma64

la Fédération Départementale de Pêche

et de Protection du Milieu Aquatique des

Pyrénées Atlantiques.

ecogéa

Etudes et Conseils en Gestion de

l’Environnement Aquatique (bureau d’études basé en

Haute-Garonne).

dreal

Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement

et du Logement.

la ddtm64

La Direction Départementale des Territoires

et de la Mer des Pyrénées Atlantiques.

l’agence de l’eau adour garonne

le lnhe

Laboratoire National d’Hydraulique et

Environnement (département de la R&D d’EDF)

le cih

Centre d’Ingénierie Hydraulique d’EDF

la dtg

Direction Technique Générale d’EDF

edf hydraulique sud-ouest

Après cinq années d’études

(recherche des solutions

potentielles au niveau

mondial, simulations

numériques…) une solution

technique est proposée :

le pisciduc, toboggan pour

les poissons.

comment fonctionne

le piscidUc de st cricq ?

Le pisciduc est une sorte de goulotte qui permet de

faire passer les poissons depuis le bassin de mise en

charge, juste avant le barrage, au Gave d’Ossau, 60

mètres plus bas. Cette goulotte est enterrée afin de

limiter les risques de braconnage.

Les premiers essais de transit de poissons mettent

en évidence un dysfonctionnement : un nombre

important de poissons se blessent au cours du trajet.

Les ingénieurs reprennent leurs études. Ces dernières

montrent que les raccords entre les éléments

de goulotte sont la cause du problème.

Partie amont du pisciduc / crédit photo EDF

Le principe du pisciduc peut être conservé mais la

technique de construction doit être adaptée. Une

nouvelle proposition est faite : un assemblage par

thermocollage évitant toute aspérité.

Dès la fin des travaux de reconstruction, de nouveaux

tests de transit de poissons sont réalisés lors

des migrations de 2011 et 2012.

Cette fois, les résultats sont bons : les poissons

peuvent franchir sans encombre le barrage de

Saint-Cricq.

More magazines by this user
Similar magazines