Rapport annuel 2007/2008 RAPPORT ANNUEL - Euralis

euralis.fr

Rapport annuel 2007/2008 RAPPORT ANNUEL - Euralis

RAPPORT ANNUEL

2007/2008


L’ESSENTIEL D’EURALIS

Le Groupe Euralis rassemble 15 000 agriculteurs

et 5 000 salariés autour d’un engagement coopératif

qui réconcilie pérennité, solidarité et compétitivité.

Originaire du Sud-Ouest, Euralis se développe en

France et à l’international. Avec un chiffre d’affaires

de 1,29 Md €, Euralis est un leader européen

des marchés agricoles et agroalimentaires.

INDICATEURS CLÉS

1 er PRODUCTEUR MONDIAL

de foie gras

1 er OPÉRATEUR EUROPÉEN

sur le marché du maïs

UN DES LEADERS EUROPÉENS

des semences

CHIFFRE

D’AFFAIRES

2007/2008

CHIFFRE

D’AFFAIRES

EXPORT

1,29 Md €

16,5 %

1er COLLECTEUR de légumes

transformés du Sud-Ouest

1er FOURNISSEUR des vignobles

bordelais et bergeracois

EFFECTIFS

2007/2008 4 998 salariés


CHIFFRES CLÉS

Le chiffre d’affaires du Groupe atteint 1 289 M€, soit une augmentation

de + 25,7 % par rapport à 2007, une croissance soutenue qui s’inscrit dans

le plan de développement stratégique Cap 2012. La progression s’explique

notamment par une variation significative de périmètre de + 95 M€ suite

à l’intégration de la coopérative Coopéval, de l’acquisition des sociétés

Comodoc et Bartaliment et de l’accélération du développement de Stalaven,

via le rachat des sociétés SAG (85) et Vodis (10). La forte variation des prix

sur les céréales et les approvisionnements, l’augmentation du chiffre d’affaires

du pôle Gastronomie et la forte croissance des ventes du pôle Semences

(+25%) ont également contribué à cette hausse. Le résultat du Groupe

traduit l’effort soutenu d’investissements menés ces dernières années dans

le cadre de Cap 2012. Le résultat net consolidé du Groupe s’établit à 5,1 M€.

Évolution du chiffre d’affaires

[en millions d’euros]

1500

1200

900

600

300

0

Répartition des effectifs [par pôle]

EFFECTIFS

4 998

salariés

Répartition du chiffre d’affaires

[par pôle]

1,29 Md €

CHIFFRE D’AFFAIRES

2007 / 2008

Chiffre d’affaires export [par pôle]

*Dans ses comptes 2008, le Groupe Euralis consolide 50 % du CA total

réalisé par Stalaven du 01/09/07 au 31/08/08.


ORGANISATION DU GROUPE

Un ensemble cohérent d’activités complémentaires

Le Groupe Euralis est composé de coopératives d’agriculteurs, et d’activités agricoles

et agroalimentaires, structurées en 4 pôles. Les services centraux réunissent

les ressources transversales nécessaires au fonctionnement du Groupe.

Ce dernier s'appuie sur deux organes de gouvernance principaux :

le Conseil d'Administration et le Comité Exécutif

Pôle

Productions

Agricoles et

Distribution

Pôle

Semences

Pôle

Gastronomie

Services Centraux

Ressources humaines, achats, juridique, informatique,finances, communication

DIRECTION GROUPE

CONSEIL

CONSEIL CONSEIL

D'ADMINISTRATION

D'ADMINISTRATION

D'ADMINISTRATION

Coopératives

15 000 agriculteurs dont 12 000 adhérents

Pôle

Traiteur

Organisation et chiffres clés du Groupe Euralis

n


sommaire

4 / 5

6 / 7

8 / 9

10 / 11

12 / 13

14 / 15

16 / 17

18 / 19

20 / 21

22 / 23

24 / 25

26

Notre identité, notre projet

Édito

Gouvernance coopérative

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

CAP 2012, notre projet stratégique

Implantations

Développement durable

Présentation des 4 pôles

Pôle Productions Agricoles et Distribution

Pôle Semences

Pôle Gastronomie

Pôle Traiteur

Dates clés

3


4

NOTRE IDENTITÉ, NOTRE PROJET

NOURRIR

VOTRE

confiance

Le Groupe se développe depuis plus de 70 ans

sur un modèle coopératif porté par 3 valeurs fortes :

l’engagement, la performance et la confiance.


La coopération

EST LE FONDEMENT

D’EURALIS

IL N’Y A PAS

DE COOPÉRATION SANS

engagement

L’ENGAGEMENT

EST UN GAGE DE

performance

DE LA PERFORMANCE NAÎT

la confiance

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

Coopérer, c’est travailler ensemble dans le même but : se retrouver autour d’un projet commun

et solidaire qui bénéficie à tous, dans le respect de chacun et des territoires sur lesquels Euralis

est implanté. Ce modèle apparaît aujourd’hui d’une étonnante modernité.

Une véritable alternative économique et sociale face à un modèle libéral qui montre ses limites.

Euralis fait vivre le modèle coopératif depuis plus de 70 ans.

Euralis est un groupe engagé

Ce modèle coopératif d’Euralis a un moteur : l’engagement. Une force collective qui a permis au

Groupe de se développer. C’est grâce à l’engagement de ses adhérents et salariés que, depuis

sa création, Euralis a pu élargir ses territoires en France et à l’international, diversifier ses métiers

et développer ses activités, mais aussi défendre la production agricole du Sud-Ouest

et agroalimentaire française.

Euralis peut compter sur l’engagement de ses 12 000 adhérents et 5 000 salariés.

Euralis est un groupe en développement

Euralis occupe des positions de leaderships mondiaux et européens. Une performance économique,

financière, commerciale et industrielle portée par un véritable esprit d’entreprendre et une performance

qui prouve qu’il est possible de réconcilier compétitivité et solidarité. Le projet d’Euralis passe

aujourd’hui par un nouveau plan de développement : Cap 2012. Son objectif : atteindre une taille

significative sur ses marchés pour assurer sa pérennité dans un contexte mondialisé.

Euralis a réalisé sur l’exercice un chiffre d’affaires de 1,29 Md €.

Instaurer une relation durable

Les hommes et les femmes d’Euralis, agriculteurs et salariés, sont sa principale richesse.

Entre eux, existe une relation de confiance qui incite à progresser ; produire plus et mieux,

investir dans la recherche, l’innovation pour offrir aux consommateurs des produits de qualité.

Cette confiance nourrit une relation durable entre ses adhérents, ses salariés, ses clients,

ses consommateurs et ses partenaires.

Euralis nourrit votre confiance.

EURALIS EST FIDÈLE À SES MISSIONS

En tant que groupe coopératif, la première mission d’Euralis est de valoriser les productions

agricoles de ses adhérents pour améliorer leurs revenus.

Sa deuxième mission est de produire mieux et plus dans une logique de développement durable,

de qualité, de sécurité alimentaire et de réponse aux besoins des consommateurs. Afin de

relever les nombreux défis qui s’imposent aujourd’hui à l’agriculture : défi alimentaire, défi économique,

défi social et territorial, et environnemental, le Groupe doit concilier croissance économique et

protection du milieu naturel, en mettant en place des modes de production et de fonctionnement

durables.

5


6

ÉDITO

Christian Pèes, Agriculteur et Président Michel Depierre, Directeur Général

“Notre organisation collective

privilégiera toujours le long terme.”

Euralis a toujours fait preuve

d’un esprit pionnier.”


Dans un contexte économique particulièrement

difficile, Euralis poursuit son développement.

Cette année, le chiffre d’affaires a crû de

25,7%. Pourtant, notre Groupe n’a pas été

épargné : la hausse des prix de l’énergie, les

fluctuations des cours des matières premières

sont autant d’événements qu’il a fallu surmonter.

Cet exercice mouvementé était la première

année de notre plan stratégique Cap 2012.

De fait, nous avons pu constater sa solidité à

l’aune des développements réalisés. Des avancées

significatives ont été accomplies sur chacun des

trois axes de développement prévus : renforcer

notre ancrage dans le Sud-Ouest, nous diversifier

sur des marchés porteurs et innovants, nous

diversifier à l’international. Chacun de nos

quatre pôles a apporté sa pierre à l’édifice.

Retenons simplement l’intégration de Coopéval

et l’acquisition de Bartaliment au sein du pôle

PAD, l’implantation réussie du pôle Semences

en Europe de l’Est, les premiers pas en Chine du

pôle Gastronomie et le renforcement du réseau

du pôle Traiteur, grâce au rachat de plusieurs

sociétés.

Pour autant, plus Euralis croît, se diversifie et

s’internationalise, plus il est important d’en

assurer l’unité et la cohésion. C’est dans ce

sens que nous cherchons à valoriser ce qui fait

la force et la spécificité d’Euralis : un modèle

coopératif qui réconcilie pérennité, solidarité

et compétitivité. À l’heure où la crise frappe à

la porte, nous devons davantage mettre en

valeur cet atout maître pour nous imposer sur

nos marchés et développer notre attractivité.

C’est en nous appuyant sur nos atouts coopératifs

que nous pourrons atteindre la taille

nécessaire pour résister aux soubresauts éco-

nomiques. Car la coopération est la raison

même de notre engagement, la clé de notre

performance et le fondement de la confiance

qui nous est accordée. Et ce sont ces valeurs

qui nous permettront de construire une relation

durable avec nos différents publics et de relever

les grands défis de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Défi alimentaire, qui consiste à

produire plus et mieux, pour répondre à la

demande d’une démographie mondiale

galopante et offrir une vraie sécurité alimentaire

assortie de gages de qualité. Défi social et

territorial, pour pérenniser les emplois sur nos

sites et l’avenir de nos exploitations. Défi environnemental,

enfin, pour réconcilier les Français

avec leur agriculture et définitivement regagner

leur confiance en réussissant à accorder

croissance économique et protection du milieu

naturel, grâce à la mise en place de modes de

production durables. Forts de ces ambitions,

nous poursuivons, tous ensemble, nos efforts

de croissance raisonnée sur le chemin tracé par

notre plan stratégique Cap 2012.

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

7


8

GOUVERNANCE COOPÉRATIVE

Le bureau du Conseil d’Administration

Il est composé de 22 administrateurs, tous agriculteurs, élus pour trois ans par les adhérents

d’Euralis. Ils choisissent en leur sein 10 d’entre eux, qui composent le bureau du Conseil

d’Administration autour du Président, Christian Pèes. Représentants des adhérents

et hommes de terroir, ils sont les véritables décisionnaires du Groupe et définissent

en concertation avec le Comité Exécutif les grandes orientations stratégiques du Groupe.

Ils contrôlent l’aboutissement, sur le terrain, des décisions qu’ils ont validées.

1 2 3

1 Joël BONNEAU Vice-Président

Viticulteur à Saint-Ciers-sur-Gironde (33) et

Président d'Euralis Bordeaux, il apporte au Groupe

son savoir-faire vitivinicole.

2 Gabriel CASTAY Vice-Président

Cultivateur de maïs consommation et éleveur de

porcs à Trie-sur-Baïse (65), Vice-Président de la

Chambre d'Agriculture des Hautes-Pyrénées, il suit plus

particulièrement le dossier des énergies renouvelables.

3 Claude LABERDESQUE Vice-Président

Producteur de foie gras et de maïs à Lay-Lamidou

(64), il préside l’association de producteurs Euralis

Palmipèdes.

4 Jean-Claude LABIT Administrateur

Il cultive 480 ha de maïs irrigué au nord de Toulouse,

du blé dur, tournesol et colza en vallée de Garonne.

Il s’implique dans la production de chanvre industriel,

initiée par la coopérative Coopéval, qu’il préside

depuis 1999. Il est membre des Chambres

d’Agriculture de Haute-Garonne et de Midi-Pyrénées.

5 Jean-Paul LATASTE Vice-Président

Il cultive du maïs doux, du maïs consommation et

du tabac, et élève des bovins au cœur de la

Chalosse. Il préside la section Maïs au sein de

l’AGPM-ARVALIS et de l’association Euralis Légumes.

4 5 6

7 8

9 10

6 Pierre PAGÈS Vice-Président

Exploitant à Viella (32), il a d’abord été producteur

de semences et de maïs doux, avant de se diversifier

dans les poulets label. Très impliqué au sein du

Groupe dans ces trois filières, il est aussi Président du

CENALDI.

7 Jean-Michel PATACQ Vice-Président

Il cultive du maïs consommation, des haricots tarbais

et des semences fourragères sur le plateau de

Ger (64). En charge du développement de l’extranet

collaboratif agricole Eureca, il est aussi Président

d'Euralis Maïs, l'association des producteurs de maïs

consommation d'Euralis.

8 Henri BIES-PERE Administrateur

Exploitant d’un troupeau de vaches laitières et

cultivateur de maïs fourrage et de maïs consommation

à Montaner (64), il est aussi Président de la FDSEA 64.

9 Jean-Louis LAFITAU Administrateur

Producteur de maïs et de blé en GAEC hors cadre

familial à 4 associés, il est conseiller municipal à

Casteide-Candau (64) et exerce des responsabilités

à la Chambre d'Agriculture.

10 Éric NASSIET Administrateur

Cultivateur de semences, de maïs doux et de maïs

consommation à Habas (40), il préside l’organisation

de producteurs de semences du Groupe.

Christian Pèes,

Agriculteur et Président du Groupe

Christian PÈES

Il préside le Groupe Euralis

depuis septembre 2000.

Il cultive 30 ha de maïs

consommation et élève des

porcs destinés à la production

de jambon de Bayonne à

Athos-Aspis (64). Homme

d’action et de conviction,

il n’hésite jamais à prendre

position, au niveau national,

pour défendre l’avenir de

l’agriculture en France.

Le Conseil

d’Administration

PÈES Christian, BIES-PERE Henri,

BISCORRAY Mathieu, BONNEAU

Joël, BOUDASSOU Claudine,

BOUE Stéphane, BUR Michel,

CASTAY Gabriel, DARTAU Pierre,

DEPREZ Lionel, DUCOS Chantal,

DUMAS Eric, LABERDESQUE

Claude, LACAU Jean-Louis,

LADEVEZE Olivier, LAFITAU

Jean-Louis, LATASTE Jean-Paul,

NASSIET Eric, PAGES Pierre,

PARTIMBENE Michel, PATACQ

Jean-Michel, TRESSENS

Dominique.


Michel Depierre,

Directeur Général du Groupe

Michel DEPIERRE

Diplômé de l’ENSAIA de

Nancy, il a débuté sa carrière

dans un cabinet de

consultants spécialisés dans

l’agroalimentaire. Il a ensuite

exercé des postes à

responsabilités dans les

produits laitiers chez Nova

puis chez 3A. Directeur

Général du Groupe Euralis

depuis 1988, il assure en outre

la présidence du pôle

Gastronomie depuis 2008.

1 Renaud LELARGE

Directeur Général Adjoint, de formation école de

commerce, il a rejoint le Groupe Euralis en 2003.

Il est fortement impliqué dans les projets stratégiques

et dans les opérations de diversification. Il pilote le

secrétariat général et dirige le pôle Traiteur.

2 Roger CATALA

Ingénieur de l’École Supérieure d’Agriculture de

Purpan et il a rejoint Groupe en 1993 en tant que

Directeur International d’Euralis Semences, une

activité dont il est devenu Directeur en 2003. Il est

Directeur du pôle Semences depuis 2004.

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

Le Comité Exécutif

Il est constitué de 4 Directeurs, réunis autour de Michel Depierre, le Directeur Général.

Le Comité Exécutif définit les orientations stratégiques et mène à bien

la conduite opérationnelle du Groupe. En charge du pilotage,

il élabore les plans à moyen terme et les budgets et contrôle leur application.

Il travaille en étroite collaboration, et sous le contrôle,

du bureau du Conseil d’Administration.

Le Comité d’Orientation Stratégique

1 2

3 4

3 Marc MARTIN

Ingénieur en agriculture de formation, il est entré

dans le Groupe en1978 où il a occupé tout d’abord

des fonctions commerciales. Depuis 2005, il assure

la direction du pôle Productions Agricoles et

Distribution.

4 Philippe SEIN

De formation école de commerce, il a été consultant

dans un cabinet de conseil avant de devenir en

1995 Directeur des Ressources Humaines d’Euralis.

Depuis 1995, il est aussi chargé de la supervision

des achats et des systèmes d’information.

Afin d’adapter la gouvernance du Groupe à sa nouvelle organisation en pôles, un Comité d’Orientation Stratégique s’est

substitué cette année au Comité de Direction. Composé des 6 membres du Comité Exécutif et de 34 cadres issus des équipes

de direction des pôles et des services centraux, il se réunit trois fois par an, aux périodes clés de la vie du Groupe.

Cette nouvelle organisation, plus représentative du Groupe aujourd’hui, permet en outre aux principaux cadres dirigeants

d’avoir une vision plus précise des enjeux auxquels est confronté Euralis.

9


Pierre Pagès,

Agriculteur et Vice-Président

10

LE PROJET STRATÉGIQUE DU GROUPE EURALIS

“Le Groupe connaît une forte croissance

qui lui permet d’occuper des positions

de leaderships sur ses marchés.”

Des objectifs de développement ambitieux

Fin 2007, Euralis a lancé Cap 2012, son plan stratégique à cinq ans.

Succédant au précédent, qui était axé sur la valorisation

des synergies au sein du Groupe, ce nouveau plan est clairement

orienté sur le développement avec des objectifs ambitieux nourris,

sur l’exercice 2007/2008, par de nombreuses réalisations.

Au terme du plan, Euralis vise un chiffre d’affaires de 1,5 Md €.

CAP 2012, C’EST :

3 axes stratégiques prioritaires

Renforcer l’ancrage dans le Sud-Ouest,

Se diversifier sur des marchés porteurs et innovants,

Se développer à l’international.

1 ambition majeure par pôle

Pôle PAD : élargir le périmètre géographique pour

assurer la croissance des métiers historiques

d’Euralis face aux changements structurels actuels,

Pôle Semences : déployer une stratégie de

conquête en profitant de la croissance en Europe

de l’Est et en consolidant les points forts en R&D,

Pôle Gastronomie : conforter sa position de leader

du foie gras en renforçant ses modes de distribution

et en construisant un réseau géographique

mondial équilibré,

Pôle Traiteur : s’appuyer sur un marché en plein

essor pour se renforcer tant en termes de réseau de

distribution qu’en termes d’extension de ses gammes.

1/ RENFORCER L’ANCRAGE DU GROUPE

DANS LE SUD-OUEST

Objectif

Capitaliser sur les savoir-faire du Groupe et investir

sur les territoires historiques pour construire,

“à domicile”, un réseau solide et dense.

Réalisations 2007-2008

Renforcement sur nos métiers de collecte et de

distribution en Haute-Garonne, grâce à l’intégration

de Coopéval et de Bartaliment,

Intégration de 15 magasins à enseigne Gamm Vert

et Coop Vert (Coopéval),

Ouverture de 6 nouveaux magasins Point Vert,

Implantation à Lescar du nouveau siège d’Euralis

Gastronomie et ouverture de la boutique du foie gras,

Extension et rénovation de l’abattoir de Maubourguet.


2/ SE DIVERSIFIER SUR DES MARCHÉS

PORTEURS ET INNOVANTS

Objectif

Répondre aux nouveaux besoins des consommateurs

et investir dans de nouveaux secteurs d’avenir,

complémentaires de nos activités actuelles ;

trouver de nouveaux débouchés à nos agriculteurs.

Réalisations 2007-2008

Investissement dans les biomatériaux avec l’inauguration,

en mai 2008, d’Agrofibre, la première usine

de transformation de chanvre du Sud-Ouest,

Entrée de nouvelles sociétés dans le périmètre du

Groupe Stalaven (pôle Traiteur). Le distributeur Vodis

basé à Troyes, le grossiste SAG aux Essarts, le spécialiste

des salades et des entrées 3 Gourmands et le

distributeur Gastronome du Dauphiné en Isère,

Acquisition de Comosud, qui a permis à Euralis

Vigne de développer son activité embouteillage

mobile sur les vignobles de la vallée du Rhône, de

la Provence, du Languedoc et du Roussillon,

Partenariat dans l’usine de biocarburants de Lacq,

Signature d’un accord entre Euralis Semences et

BayerCropScience pour le développement de

nouvelles variétés hybrides de colza d’hiver.

3/ SE DÉVELOPPER À L’INTERNATIONAL

Objectif

Prendre pied dans des pays à forte croissance pour

conforter nos positions et préserver nos prés carrés

face à la mondialisation.

Réalisations 2007-2008

Nouvel investissement dans le site de production de

semences de Cherkassy, en Ukraine : le programme

de doublement de la production, prévu en 2010-

2011, a été avancé en raison des bons résultats de

l’usine,

Acquisition d’un site de production de foie gras en

Chine, à Yangquing.

Site de production de semences à Cherkassy, Ukraine.

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

11


Jean-Paul Lataste,

Agriculteur et Vice-Président

12

Dans le Sud-Ouest

IMPLANTATIONS DU GROUPE

Labenne

Basta

Bayonne

Le siège

du Groupe Euralis

se situe à Lescar (64)

“Nous créons de la valeur là où nous sommes implantés :

du Béarn à Cherkassy, en Ukraine.”

Bordeaux

Solférino

Izon

Sainte-Foyla-Grande

Bordères

Saint-Sever

Barcelonne-du-Gers

Labatut

Aïcirits Lons

LESCAR

Se renforcer dans le Sud-Ouest,

se déployer en France et à l’international

Le Sud-Ouest est le territoire historique d’Euralis.

Le Groupe s’est ensuite implanté en Vendée et en Bretagne,

et s’est développé en région Midi-Pyrénées avec

l’intégration de Coopéval. En 2007, plusieurs acquisitions

ont été réalisées, elles renforcent l’implantation du Groupe

dans le Sud-Ouest et étendent son territoire.

Pour soutenir ses ventes à l’international, le Groupe Euralis

s’est également développé en Europe et dans le reste du monde.

Parmi ses implantations les plus récentes : la Bulgarie,

le Canada, l’Ukraine et la Chine.

Ramous

Maubourguet

Nouilhan

Saint-Gaudens

Périgueux

Vic-en-Bigorre

Perpezac-le-Noir

Cazères

Sarlat

Aucamville

Lavaur

Toulouse

Brive

Marquefave


Guingamp

2 principaux bassins de production

> Le Sud-Ouest

> La Vendée et la Bretagne

Pôle Production

Agricoles et Distribution

Pôle Semences

Pôle Gastronomie

Pôle Traiteur

Autres

Guadalajara (MX)

Saint-Brieuc

Yffiniac

Lignol

Boussay

Carignan (CA)

Santiago (CL)

Ancenis

Les Herbiers

Les Essarts

Dingelstedt (DE)

Irun (ES)

Séville (ES)

Marchena (ES)

LESCAR

Dunkerque

Roye

Troyes

Blois Château-Renard

Sorgues

Saint-Félix-de-Lodez

Hambourg (DE)

Aspiran

Gueldern (DE)

Niederhummel (DE)

Hodmezovasarhély (HU)

Corlu (TR)

Brezovo (BG)

Szeged (HU)

Saragosse (ES)

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

Rochetoirin

Kiev (UA)

Rostov (RU) Yangquing (CN)

Cherkassy (UA)

En France

Dans le Monde

13


Philippe Sein

Directeur Ressources Humaines et Organisation

14

DÉVELOPPEMENT DURABLE

“Le développement durable est l’opportunité

de réconcilier les Français avec leur agriculture.”

Optimiser nos pratiques agricoles et agroalimentaires

La vocation coopérative d’Euralis favorise d’emblée sa démarche sociale

et territoriale. Chacun, adhérent ou salarié, a conscience de la nécessité

d’optimiser les schémas économiques, les pratiques agricoles et industrielles,

et les conditions de production. Le projet de développement

durable d’Euralis se construit progressivement, avec un objectif

au niveau du Groupe : intégrer des critères d’équité sociale et de respect

de l’environnement dans une logique de pérennité et de performance

accrue. Les axes prioritaires ayant été identifiés, nombre d’actions

sont engagées. Exemples choisis des avancées sur l’exercice :

LA PERFORMANCE SOCIALE

Euralis Gastronomie améliore l’accueil

et l’intégration de ses travailleurs saisonniers

Pour répondre au pic de consommation de foie gras

lors des fêtes de fin d’année, Euralis Gastronomie fait

appel à des travailleurs saisonniers. Sur son site de

Maubourguet, ce sont environ 600 opérateurs qui

sont recrutés chaque année entre mi-octobre et fin

décembre. Dans le cadre de la campagne 2008, un

partenariat a été conclu avec l’ANPE, afin de faciliter

le recrutement de demandeurs d’emploi sans

qualification. Des réunions d’information ont été

organisées dans les mairies et l’ANPE par les responsables

ressources humaines du pôle. Pour pallier le

problème du transport, un service de navette par bus

a été proposé durant toute la saison pour rejoindre

le site, depuis Tarbes et Pau. Enfin, une attention

particulière est portée à la qualité de l’accueil, à

l’intégration et à la formation des nouveaux arrivants.

LA PERFORMANCE

ENVIRONNEMENTALE

Le Groupe s’engage dans la culture du chanvre

et la production de biomatériaux

Engagé dans la culture du chanvre aux côtés de

Coopéval, la coopérative toulousaine qui l’a rejoint

en 2007, le Groupe Euralis investit cette nouvelle

filière. Début juin, Agrofibre, une usine de première

transformation, a été inaugurée à Cazères (31). Cette

diversification est, à la fois une façon, d’offrir aux

adhérents de nouveaux débouchés et de promouvoir

une nouvelle culture, résolument écologique. Excellente

terre d’assolement améliorant la structure

des sols, le chanvre est résistant aux maladies,

ne nécessite pas de pesticides et peu d’engrais azotés,

il est de plus peu gourmand en eau. Ressource propre

et renouvelable, le chanvre est une matière première

utilisée pour la fabrication de nombreux biomatériaux :

des polymères utilisés dans l’industrie automobile aux

enduits de façade, en passant par des produits écoisolants.

Une vraie réponse aux attentes environnementales.

Avec Biogasyl, Euralis valorise les effluents

de production agricole

Le Groupe s’est associé au projet de centrale de

méthanisation lancé par Gaby Bonnin en août 2008

sur le site de production de foie gras des Herbiers.

Biogasyl permet de produire de l’électricité à partir de

la méthanisation de lisier, de boues et de déchets.

Une partie sert à alimenter en chaleur le réseau d’eau

chaude de l’abattoir tout proche. Le reste, environ

6 000 kilowatts par jour – soit de quoi fournir

500 foyers pendant un an – est revendu à EDF.

20 000 m3 de déchets seront ainsi traités par an. Le

lisier provient des élevages de canards et des unités

de gavage, les boues de la station d’épuration de

l’abattoir et de la commune, et les déchets des

agriculteurs voisins.

Euralis Vigne mise sur Optivigne

Dans un contexte de renforcement des exigences

environnementales, Euralis Vigne s’engage auprès de

ses viticulteurs en faveur d’une viticulture durable. S’il

existe, depuis une dizaine d’années, le service

Optivigne est aujourd’hui plus que jamais d’actualité.

Ce programme de suivi du vignoble, qui s’appuie sur

la modélisation épidémiologique du comportement

de la vigne, met à la disposition des viticulteurs des

outils et un conseil personnalisé pour une conduite


de vignoble raisonnée. Un technicien dédié, chargé

de l’observation de parcelles de référence, effectue

en outre chez le vigneron 8 à 12 visites par an, et

l’aide à interpréter les observations et les données.

L’objectif est d’aider le viticulteur à optimiser sa

stratégie de protection du vignoble tout en diminuant

les traitements.

Stalaven, 6 points prioritaires

Adhérent au programme mondial “Global Compact”

de l’ONU depuis 2003, Stalaven a défini une

stratégie de développement durable en 6 points

prioritaires. La maîtrise de l’impact environnemental

de ses activités y figure en bonne place. Déjà, les

actions conduites ont permis de réduire de 20 % la

consommation d’énergie et d’eau en trois ans

seulement. Sa dernière usine de fabrication de

salades, à Saint-Agathon (22), a été construite selon

le référentiel HQE (Haute Qualité Environnementale).

Stalaven s’engage aujourd’hui sur la voie de

l’éco-conception, pour réduire les déchets liés à ses

emballages mis sur le marché.

La politique qualité Groupe

Quel que soit le secteur sur lequel il opère, Euralis est soucieux de proposer

les meilleurs produits, de prévenir les risques sanitaires et d’offrir des garanties

aux consommateurs. Entre chartes qualité, cahiers des charges et certifications,

chaque pôle répond aux exigences réglementaires et légales et assure une

traçabilité complète de ses productions, de l’amont à l’aval.

Dans le domaine des céréales, Euralis est signataire

de la Charte Qualité Maïs Grand Sud-Ouest.

Outre la traçabilité, cette charte l’engage à améliorer

continuellement la qualité physique et sanitaire du

maïs.

La production d’Euralis Semences est complètement

tracée sur 10 000 ha et soumise au contrôle des

services officiels et interprofessionnels : SOC (Service

Officiel de Contrôle) et GNIS (Groupement National

Interprofessionnel de Semences). Ce dispositif est

reconnu au niveau international. Plus globalement, à

travers l’Europe, ce sont 24 000 ha de production de

semences Euralis qui sont également contrôlées et

tracées par les différents organes de contrôle

nationaux de plus de 10 pays.

Sur ses activités agroalimentaires, le Groupe est aussi

engagé dans une démarche de qualité totale.

Stalaven est certifié ISO 9001 depuis bientôt 10 ans,

et a engagé une certification ISO 14001 progressive

de ses sites depuis 2004. Cinq l’étaient au 1 er avril

2008. De nombreux produits, notamment dans le

domaine du foie gras, ont obtenu la certification IGP

En 2008, Euralis a investi dans la filière chanvre

et dans un site de méthanisation.

En novembre 2005, Euralis a adhéré au Pacte Mondial de l’ONU,

s’engageant ainsi auprès de ses différents publics à en appliquer

les principes fondamentaux.

(Indication Géographique Protégée) qui garantit leur

origine, leur traçabilité et leur qualité. Le Groupe

dispose également d’IGP Landes, Gers ou Sud-Ouest

pour ses poulets et du Label Rouge pour ses volailles.

L’ensemble de ces certifications est validé par des

organismes indépendants, tels que la DGCCRF

(Direction Générale de la Concurrence, de la

Consommation et de la Répression des Fraudes), la

DSV (Direction des Services Vétérinaires) ou Qualisud

(organisme certificateur).

La satisfaction des clients est aussi garantie par

l’application de méthodes éprouvées : la méthode

d’analyse des risques HACCP est appliquée dans

chaque unité de production d’Euralis Gastronomie

comme de Stalaven, et tous les sites de production

sont certifiés IFS (International Food Standard), la

plupart au niveau supérieur.

À l’international, les sites des Herbiers, de Lignol et

de Sarlat disposent d’agréments export. Ceux de

Sarlat et Lignol sont, en outre, conformes aux normes

d’organisation et d’hygiène les plus strictes grâce à

l’agrément USDA, faisant de Rougié le seul

producteur de foie gras français habilité à exporter sa

production aux États-Unis.

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

15


16

PRÉSENTATION DES 4 PÔLES

PÔLE PRODUCTIONS AGRICOLES

& DISTRIBUTION

Activités

Le pôle regroupe les activités de productions agricoles

et des métiers de services et de distribution :

Activité céréales : Euralis Céréales

Activité légumes

Activité magasins : Euralis Magasins

Activité vigne : Euralis Vigne

Chiffres clés

534 M€ de chiffre d’affaires

1 005 salariés

1 409 000 tonnes de céréales mises sur le marché

62 magasins “Point Vert”, “Gamm Vert” et “Coop Vert.“

Repères

1 er opérateur européen sur le maïs

1 er fournisseur de produits et services aux viticulteurs

du bordelais et du bergeracois

1 er producteur de maïs doux, partenariats avec Bonduelle

et Géant Vert (General Mills)

Priorités stratégiques

Répondre aux besoins des agriculteurs en conseil

réglementaire et services techniques, agronomiques

et économiques,

Se développer, afin de renforcer ses positions marchés,

Défendre une agriculture française compétitive.

PÔLE SEMENCES

Activités

Recherche et sélection

Production agricole de semences maïs, colza et tournesol

Commercialisation de semences

Chiffres clés

106 M€ de chiffre d’affaires

644 salariés

300 000 agriculteurs clients en Europe

Près de 3 millions d’hectares ensemencés chaque

année en Europe

Repères

Producteur de semences depuis 1950

12 % du chiffre d’affaires consacrés à la recherche

Un des leaders européens des semences

Priorités stratégiques

Être une entreprise européenne indépendante, innovante,

réactive, ambitieuse en maïs, leader en oléagineux,

S’appuyer sur un effort de recherche soutenu,

Poursuivre le développement en Europe de l’Est pour

conforter sa place parmi les leaders européens des

semences.


PÔLE GASTRONOMIE

Activités

Élevage de canards, d’oies et de volailles label

Transformation : foie gras, viande de canards gras

et produits élaborés

Recherche et développement, et innovation

Commercialisation en GMS, RHF, VPC et export

Chiffres clés

455 M€ de chiffre d’affaires (hors volailles label)

1 880 salariés

700 producteurs répartis dans les deux bassins de

production du Sud-Ouest et des Pays de Loire Bretagne

10 millions de canards et 180 000 oies produits

8 % de la production française de volailles label

Repères

1 er producteur mondial de foie gras

1 er exportateur mondial de foie gras

Implantations en Europe de l’Est, Chine,

Amérique du Nord et du Sud

Présent sur tous les marchés du foie gras

Forte politique d’innovation

Priorités stratégiques

Conforter son leadership : être le référent mondial

du foie gras, dans tous ses domaines d’application,

Optimiser la couverture de tous les marchés,

Renforcer l’innovation pour développer la consommation.

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

PÔLE TRAITEUR

Activités

Fabrication : salades, entrées et pâtisseries salées, salaisons,

plats cuisinés, fruits

Commercialisation : commerce de proximité indépendant,

grande distribution et professionnels de la restauration

Élaboration de nouveaux produits

Chiffres clés

107 M€ de chiffre d’affaires*

1 237 salariés

Production annuelle : 50 000 t de produits commercialisés,

40 000 t fabriquées dont 25 000 t de salades, 3 000 t

d’entrées et de pâtisseries salées, 5 000 t de salaisons,

5 600 t de plats cuisinés et 4 000 t de salades et desserts

de fruits

Repères

Leader des produits traiteur frais pour les indépendants

des métiers de bouche

Spécialiste des produits traiteur frais

Priorités stratégiques

Conforter ses positions de leader, spécialiste des produits

traiteur frais.

Être le partenaire n°1, créateur de valeur, pour les MDD en

GMS,

Être le leader du rayon traiteur coupe frais emballé en GMS,

Être leader des produits traiteur frais pour les indépendants

des métiers de bouche et pour la restauration commerciale.

* Dans ses comptes 2008, le Groupe Euralis consolide

50 % du CA total réalisé par Stalaven du 01/09/07 au 31/08/08.

17


Marc Martin,

Directeur du Pôle

18

1er opérateur

européen

sur le maïs

Jean-Michel Patacq,

Agriculteur et Vice-Président

Le pôle a pour mission principale d’accompagner les adhérents dans les besoins

liés à leurs productions. Si les céréales, dont le maïs, restent une activité majeure

du pôle, le Groupe a développé d’autres métiers et services afin de s’assurer

de nouveaux débouchés. Le pôle Productions Agricoles et Distribution réunit

4 activités, représentatives de la diversité des métiers et du développement

des productions sur son territoire historique, le Sud-Ouest.

L’ACTIVITÉ

PÔLE PRODUCTIONS AGRICOLES ET DISTRIBUTION

Le pôle Productions Agricoles et Distribution fonde

son existence sur l’activité historique d’Euralis :

la collecte du maïs mais également aujourd’hui sur

celle des céréales à paille. Le Groupe commercialise

plus d’un million de tonnes de maïs par an. Le pôle a

également pour mission de répondre aux besoins des

agriculteurs en amont et en aval de leurs productions.

C’est pourquoi il a développé des activités de distribution

(agrofournitures et matériel), de services

(accompagnement technique et conseil) et, enfin, de

collecte des diverses productions agricoles. C’est au

cœur du territoire historique d’Euralis, le Sud-Ouest,

que ses activités se sont développées. En 2003, elles

ont été réunies au sein du pôle Productions Agricoles

et Distribution, qui regroupe aujourd’hui les activités

Céréales, Vigne, Légumes, Magasins. Quelle que

soit leur spécialisation, les adhérents trouvent

dans ce pôle l’ensemble des produits et services

indispensables à l’exercice de leur métier. En 2006,

un comité de direction a été mis en place dans le but

de développer les synergies. L’objectif est de simplifier

la structure, autour de trois métiers principaux :

l’agrofourniture, les céréales et la distribution de

détail.

“L’extension de nos activités

accroît notre taille

et renforce nos positions.”

CONTEXTE ET RÉSULTATS

2007/2008

Euralis Céréales

La collecte 2007/2008 a été particulièrement tardive,

avec des conditions de séchage très difficiles. Elle s’est

soldée par la mise sur le marché de 1 409 000 t de

céréales dont 1 090 200 t de maïs. Comme l’année

précédente, le marché s’est caractérisé par une très

grande volatilité : à l’explosion des prix de 2006/2007

a succédé une forte baisse au printemps 2008.

Les prix du marché ont donc balancé entre 265 euros

la tonne en septembre 2007 et 145 euros la tonne un

an plus tard. En agro-fournitures, l’exercice a été

marqué par la remise en culture de 3 000 ha de

jachère, une très forte inflation des engrais et une

augmentation du prix des semences.


Euralis Vigne

Après un début d’exercice encourageant avec un

volume de transactions en hausse de 10 à 15 %, la

tendance s’est complètement inversée. La récolte

2008 a été très faible. L’activité Distribution d’Euralis

Vigne a toutefois enregistré une hausse de 16 % de

son chiffre d’affaires pour partie grâce au dynamisme

de l’activité dans les magasins sur les gammes de

produits d’entretien du vignoble et de gestion du

chai. Côté conditionnement, le rachat de Comosud

a permis au chiffre d’affaires d’atteindre 20 millions

d’euros, et le partenariat historique avec BSN de

surmonter la crise de disponibilité des bouteilles

survenue début 2008.

Euralis Magasins

Malgré les très mauvaises conditions climatiques du

printemps et la crise qui a amené les consommateurs

à arbitrer leurs dépenses en défaveur des produits de

jardin, le chiffre d’affaires global de l’activité a crû de

8% et le résultat net s’élève à près de 3% de ce chiffre

d’affaires. De bons résultats obtenus grâce à une

politique active de développement du réseau, qui a

permis de repositionner ou de créer 7 magasins, et

au dynamisme des gammes agricoles et vigne.

Euralis Légumes

Le plan de production était en légère baisse de 4 %

cette année. En maïs doux, les résultats sont

conformes aux prévisions malgré les conditions

chaotiques du printemps 2008. Les gardens peas

ont souffert et les résultats sont très hétérogènes,

avec des rendements globalement très moyens.

En revanche, en haricots verts, la récolte a été supérieure

aux prévisions. L’année a aussi été marquée par

une importante revalorisation du prix des légumes :

de 22 à 31 % pour les légumes verts et de 60 % pour

le maïs doux, qui a permis de compenser la perte de

compétitivité mesurée depuis deux campagnes par

rapport au maïs consommation.

FAIT MARQUANT

Extension géographique des activités du pôle

Renforcer son ancrage dans le Sud-Ouest constitue, pour le pôle PAD, une priorité définie dans le plan stratégique

Cap 2012. Elle s’est traduite, sur l’exercice, par l’intégration de la coopérative toulousaine Coopéval et de

l’acquisition de Bartaliment basé à Saint-Gaudens (collecte/approvisionnements et aliments pour bétail).

Ces opérations ont permis au Groupe Euralis de renforcer ses activités de collecte et de distribution appro.,

de prendre pied dans la culture et la transformation du chanvre et, d’autre part, de densifier son réseau de

magasins en intégrant 15 magasins à enseigne Gamm Vert et Coop Vert. Enfin, avec la reprise de Comosud,

l’activité Embouteillage mobile du Groupe Jeanjean, il a pu développer son activité sur les vignobles de la

vallée du Rhône, de la Provence, du Languedoc et du Roussillon. L’objectif visé est d’atteindre la taille

nécessaire pour conforter ses positions sur ses différents marchés.

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

19


Roger Catala,

Directeur du Pôle

20

Pierre Pagès,

Agriculteur et Vice-Président

Euralis Semences,

un acteur majeur

en Europe

PÔLE SEMENCES

“L’exercice a été marqué

par une forte augmentation des ventes

et le succès de notre implantation

en Ukraine, un an après son lancement.”

L’activité Semences se caractérise par la spécificité de ses savoir-faire,

la technicité de ses productions et requiert un fort investissement

dans la recherche. Engagé dans ce métier depuis 1950, Euralis est,

aujourd’hui, un acteur majeur de ce marché en France comme

en Europe et profite de la dynamique actuelle des marchés

de l’Europe de l’Est.

L’ACTIVITÉ

Euralis Semences se positionne parmi les leaders

européens en semences de maïs, tournesol et colza.

L’entreprise s’appuie notamment sur un effort de

recherche soutenu qui lui permet de lancer, régulièrement,

de nouvelles variétés adaptées à ses marchés.

Elle consacre ainsi 12% de son chiffre d’affaires à la

recherche et compte 8 stations de sélection réparties

à travers l’Europe. Chaque année, près de 300 000

agriculteurs européens choisissent de semer des

variétés d’Euralis Semences sur près de 3 millions

d’hectares, preuve de leur reconnaissance d’un

véritable savoir-faire technique. La production

d’Euralis Semences est complètement tracée sur

10 000 ha et soumise au contrôle des services officiels

et interprofessionnels : SOC (Service Officiel de

Contrôle) et GNIS (Groupement National Interprofessionnel

de Semences). Ce dispositif est reconnu

au niveau international. À travers l’Europe, ce sont

24 000 ha de production de semences Euralis qui

sont contrôlées et tracées par les différents organes

de contrôle nationaux de plus de 10 pays. En 2007,

Euralis Semences, déjà présent en CEI depuis une

quinzaine d’années, via des partenaires commerciaux,

s’est installé directement au plus près de ses marchés.

En Ukraine, une société de production de semences

basée à Cherkassy a vu le jour. Le dispositif a été

complété par deux sociétés commerciales, Euralis

Semences Ukraine et Euralis Semences Russie.

Enfin, pour conforter sa position face à ses concurrents

de taille mondiale, Euralis a choisi de nouer

des partenariats. L’un d’entre eux, qui porte sur

le développement de nouvelles variétés hybrides

de colza d’hiver, a été signé fin 2007 avec

BayerCropScience.


CONTEXTE ET RÉSULTATS

2007/2008

L’exercice 2007/2008 a été globalement favorable

pour le marché des semences en Europe. En maïs, le

marché du grain a crû de 2 % en Europe de l’Ouest

et de 6 % à l’Est, où les semences de génétique

occidentale sont de plus en plus consommées.

En tournesol et en colza, les surfaces ont progressé

de 2 à 5 %. Globalement, le marché a été fortement

impacté par l’augmentation des prix des matières

premières et par une relative pénurie liée à une faible

production en 2007. Résultat : le prix des semences

de maïs a augmenté sensiblement pour la première

fois depuis une quinzaine d’années. Dans ce contexte,

les ventes d’Euralis Semences ont fortement

augmenté pour porter le chiffre d’affaires à 106 M€,

en hausse de 25 %. Les parts de marché moyennes

de l’activité progressent sur les trois espèces. Un succès

obtenu grâce à une offre variétale compétitive, une

bonne maîtrise des marchés traditionnels à l’Ouest

et une forte expansion à l’Est.

FAIT MARQUANT

Implantation réussie en CEI

Biotechnologies

Consciente que les biotechnologies sont l’une des

clés de l’avenir du marché des semences, Euralis

Semences s’est impliqué dans ce domaine à travers

Biogemma, la première entreprise européenne de

biotechnologies végétales issue du monde agricole,

et Génoplante, un programme lancé en 1999 par

la recherche publique et des

sociétés privées. Des partenariats

noués avec d’autres

semenciers lui permettent de

renforcer encore l’efficacité de

ses programmes de sélection.

Un an après son implantation en CEI, Euralis Semences récolte les premiers fruits de sa stratégie d’implantation

au cœur de ses principaux marchés. Cherlis, l’usine de production de Cherkassy, en Ukraine, est déjà saturée.

Le projet visant à faire passer sa capacité de production de 300 000 à 600 000 doses de maïs a donc été

avancé : programmé en 2011-2012, il a été lancé dès 2008. Il sera opérationnel dès la récolte 2009.

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

21


Michel Depierre,

Président du Pôle

22

Claude Laberdesque,

Agriculteur et Vice-Président

Euralis Gastronomie,

leader mondial

du foie gras

L’ACTIVITÉ

PÔLE GASTRONOMIE

Entré sur le secteur du canard et de l’oie en 1995

avec l’acquisition de Grimaud Montfort, le Groupe

a renforcé cette activité en rachetant, début 2002

à Gabriel Bonnin, Rougié Bizac International (RBI).

Cette acquisition lui a conféré une position de leader

en foie gras et produits du canard et de l’oie à foie

gras, tant sur ses deux bassins d’approvisionnement

du Sud-Ouest et des Pays de Loire Bretagne que sur

les différents marchés de consommation du foie

gras. Cette position a été renforcée en février 2005,

date à laquelle GMD et RBI ont fusionné pour donner

naissance à Euralis Gastronomie, le leader mondial

du foie gras. La nouvelle entité a pour actionnaires

le Groupe Euralis (66%) et Gabriel Bonnin (34%).

En 2005, le pôle a également engagé une série de

prises de participations majoritaires dans des sociétés

canadiennes (Palmex et Aurpal) et bulgare (Brezovo),

destinées à renforcer son leadership international

en s’implantant au plus près de ses nouveaux

marchés. Des partenariats étroits, noués avec ses

clients sous des marques de distributeurs, viennent

renforcer une activité en constant développement

sur tous les marchés. Les bonnes performances

“Le marché est resté porteur

et les performances d’Euralis

Gastronomie satisfaisantes.”

Premier opérateur sur le marché du foie gras,

la force du pôle Gastronomie résulte de la complémentarité

des marques, qui constituent son portefeuille, et de leur dynamique

marketing et commerciale. La pérennité du pôle s’appuie sur une

démarche permanente d’amélioration basée sur l’innovation

et la qualité.

d’Euralis Gastronomie résultent à la fois de la

complémentarité des marques qui constituent son

portefeuille et, de leur dynamique marketing et

commerciale.

Le pôle est positionné sur tous les marchés

du foie gras :

La grande et moyenne distribution (GMS)

avec la marque Montfort

Les professionnels de la restauration (RHF)

avec la marque Rougié

L’export avec la marque Rougié

La vente par correspondance avec la marque

Pierre Champion


CONTEXTE ET RÉSULTATS

2007/2008

Avec un chiffre d’affaires du pôle en progression de

5,5 % à 455 M€, la saison 2007 a une nouvelle fois

été bonne avec tous les indicateurs à la hausse :

achats des ménages, exportations, production…

Pour autant, le marché du foie gras a évolué au cours

de l’année 2008. Les raisons : d’une part l’augmentation

de son prix, qui s’accélère avec la hausse des

coûts en amont de la filière, d’autre part la croissance

rapide de la production qui risque d’entraîner un

risque de banalisation. Les acteurs parient aujourd’hui

sur le renouvellement de l’offre et la complémentarité

entre les réseaux de distribution pour encourager la

multiplication des occasions de consommation et

des actes d’achat. C’est dans ce contexte qu’Euralis

Gastronomie a, par mesure de précaution, rappelé

fin 2007 l’un de ses produits.

La marque Rougié, quant à elle, a maintenu ses

volumes sur les marchés RHD et export, malgré une

concurrence accrue. L’exercice a aussi été marqué par

le retour à l’équilibre des activités de vente à distance

Pierre Champion et la légère progression des résultats

de Papillote. Côté export, la filiale canadienne

dégage un bénéfice et les résultats de la filiale bulgare

sont conformes aux attentes, bien que son développement

ait été volontairement freiné au vu du

contexte de surproduction en France.

FAIT MARQUANT

Premiers pas en Chine

Après le Canada et la Bulgarie en 2005, Euralis Gastronomie a investi la Chine en acquérant en décembre 2007

un site de production de foie gras à Yangquing, à 80 km au nord de Pékin. Avec cette première implantation,

le Groupe entend répondre à la demande des grands restaurateurs dans un pays où il est interdit d’exporter

des produits carnés crus et où le marché du foie gras progresse de 30 % par an.

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

Fortement enracinée dans le Sud-Ouest, la marque Montfort a su

conquérir rapidement une place parmi les leaders du marché grand

public par son attachement aux traditions et son sens de l’innovation.

Montfort s’appuie sur une démarche constante de qualité et de totale

transparence vis-à-vis des consommateurs. Montfort est une marque

emblématique revendiquant des valeurs d’authenticité et de savoirfaire

traditionnels.

Issue d’une grande saga familiale initiée en 1875, la marque Rougié est

depuis les années 1950 l’emblème du bon goût français dans le monde

entier. Ses foies gras, ses truffes et ses préparations sont appréciés sur

les tables les plus prestigieuses de la planète. Aujourd’hui, Rougié est

la marque leader mondial du foie gras dans le secteur de la restauration

et le partenaire privilégié de la créativité des chefs.

23


Renaud Lelarge,

Directeur du Pôle

24

Stalaven,

traiteur

de l’entrée

au dessert

Christian Pèes,

Agriculteur et Président du Groupe

L’ACTIVITÉ

PÔLE TRAITEUR

Fondée en 1945, Stalaven a évolué, au fil des années,

d’une simple charcuterie familiale à un groupe

spécialisé sur les marchés de la charcuterie et des

produits traiteurs. Son objectif est de promouvoir et

de préserver la qualité culinaire en offrant à ses clients

dans les meilleures conditions, au bon moment et

au bon endroit, des produits élaborés frais de

l’entrée au dessert, réalisés avec la plus grande

exigence. Son offre, diversifiée de l’entrée au dessert,

comprend de la charcuterie fine, des pâtisseries

salées, des salaisons, des salades ou encore des plats

cuisinés et des fruits. Stalaven s’appuie sur ses

valeurs de qualité, de tradition, d’innovation et de

service pour offrir à ses clients, professionnels ou

GMS des produits de grande qualité culinaire et

gustative. De nouveaux produits, élaborés au sein

de son centre de création culinaire et nés de

l’écoute du marché et des consommateurs, viennent

régulièrement enrichir la gamme. 7 plates-formes

logistiques performantes et 5 centres d’appel lui

permettent d’apporter à ses clients le service attendu.

“Les acquisitions récentes renforcent

la couverture géographique en

France et étoffent l’offre du pôle.”

Le pôle a été créé en 2007, à l’issue de la montée en capital d’Euralis au sein

de Stalaven. Il rassemble les activités plats cuisinés/traiteur du Groupe Euralis.

Il couvre aujourd’hui l’ensemble de la gamme, de l’entrée au dessert.

Un marché en pleine expansion et plusieurs prises de participation

et d’acquisitions récentes lui permettent de se développer rapidement.

Engagé dans une démarche de qualité totale, il mène une politique d’innovation

dynamique, fondée sur la satisfaction du consommateur.

L’entrée d’Euralis dans le capital de Stalaven, en juillet

2006, puis l’augmentation de sa participation économique

à 50 %, en 2007, ont permis à Stalaven

d’accélérer son développement, via l’acquisition des

sociétés SAG (85) et VODIS (10), spécialisées dans la

distribution de produits vers les commerces de

proximité et la prise de participation dans la

société 3 Gourmands (45), spécialisée dans les

salades et les entrées froides.


CONTEXTE ET RÉSULTATS

2007/2008

Avec une progression de 6,2 % en 2007, le marché

des produits traiteur reste porteur. Tous les segments

sont en hausse : + 4,7 % pour les salades, + 6,3 %

pour les plats cuisinés et + 11 % pour les desserts.

Ces hausses sont dues à la croissance endogène,

mais aussi à la croissance externe, avec l’entrée

effective des nouvelles sociétés dans le périmètre

de Stalaven. En 2009, Stalaven portera ses efforts

sur la consolidation de ces récentes acquisitions et

la fusion de ses activités commerce de proximité.

FAIT MARQUANT

Un réseau de distribution encore renforcé

Dans la lignée des objectifs fixés par Cap 2012, le pôle Traiteur a poursuivi cette année sa politique de

renforcement de son réseau de distribution et de l’étendue de sa gamme. Cette stratégie s’est concrétisée cette

année par l’acquisition par Stalaven du distributeur régional Gastronome du Dauphiné, basé à Rochetoirin (38).

Le pôle Traiteur s’apprête, par ailleurs, à accueillir les activités de la société Papillote, actuellement rattachée

au pôle Gastronomie. Ce rapprochement cohérent entre deux sociétés aux activités complémentaires et ayant

le même profil de clientèle devrait encore renforcer la solidité du pôle.

Groupe Euralis Rapport annuel 07/08

25


Renaud Lelarge,

Directeur Général Adjoint

26

DATES CLÉS

“La volonté d’entreprendre

est dans les gènes d’Euralis.”

1936

Naissance de la coopérative :

des agriculteurs de l’Adour

se regroupent pour

commercialiser leur blé.

1950

Le maïs est au cœur du

développement d’Euralis.

Arrivée des maïs

hybrides en France.

Lancement d’une activité

semencière.

1975

Euralis se lance en pionnier

dans le maïs doux en partenariat

50/50 avec Géant Vert

puis Bonduelle.

1977

Développement

d’une activité magasin.

1991

Début des activités de services

et de fournitures dans

le vignoble bordelais.

1995

Le Groupe s’engage

dans la production de

foie gras avec le rachat

de Grimaud Montfort.

1997

Euralis est actionnaire,

avec Limagrain, de Biogemma,

entreprise européenne de

biotechnologie végétale.


2000

Rachat de Rougié

Bizac International

(foie gras).

2005

Euralis se diversifie dans les plats cuisinés

(Papillote), et renforce son internationalisation

dans le foie gras.

2007

Euralis renforce ses positions sur le marché

des semences dans les pays de la CEI

et s’implante en Ukraine et en Russie.

Création d’un 4é pôle : le pôle Traiteur

est créé autour de Stalaven.

2006

Euralis s’engage dans la création

de l’usine de bioéthanol à Lacq.

Euralis prend une participation

chez Stalaven.

Crédits Photos : photothèque Euralis - Olivier Robinet - Hubert Taillard - Laurent Grivet.


Avenue Gaston Phoebus / 64231 Lescar Cedex / FRANCE

Tél. : 33 (0)5 59 92 38 38 / Fax : 33 (0)5 59 92 39 89 / contact@euralis.fr

www.euralis.fr

More magazines by this user
Similar magazines