L'HISTORIQUE DU CAMELLIA SES ORIGINES

eurohydro.com

L'HISTORIQUE DU CAMELLIA SES ORIGINES

L’HISTORIQUE DU CAMELLIA

SES ORIGINES

Le camellia est un arbuste persistant originaire de l'Asie du

sud-est. Les pays ou celui ci pousse naturellement sont situés sur

une vaste superficie allant du Népal à la Chine. Il est présent aussi en

Corée, au Japon, au sud du Vietnam, en Birmanie….

Selon les espèces, on le rencontre en montagne, en plaine, en

bord de mer, à l' intérieur des terres sous un climat froid ou en zone

tropicale chaude et très humide. Il demande un sol acide, frais, bien

drainé beaucoup d'eau en été, une relative sécheresse en hiver en

rapport avec l’environnement de son lieu d' origine.

Ce sont des plantes de sous-bois, contrairement aux camellias

sasanqua qui ont besoin de lumière pour fleurir. Il existe actuellement

plus de 200 espèces recensées.

En Chine, au Japon, le camellia est cultivé depuis des siècles

pour son coté ornemental mais aussi pour son coté alimentaire.

Des graines du camellia oleifera est extraite une huile utilisée

en cuisine et en cosmétique.

Il ne faut pas oublier le camellia sinensis dont les feuilles et les

bourgeons sont après séchage, et transformation la base des

infusions pour le thé, une boisson mondialement connue après l‘eau.

Autrefois, au Japon le charbon de bois de camellia était un

très bon combustible.

Le nom botanique de Camellia fut donné à cette plante en 1735

par le botaniste suédois Carl Von Linné, en l'honneur du père jésuite

Georg Joseph Kamel, celui-ci signait ses écrits Peter Camellius.

Au XVII éme, la Compagnie des Indes Orientales, espérait

pouvoir casser le monopole des pays asiatiques en introduisant le

théier en Europe.

1

Elle demande la fourniture de jeunes plants aux chinois,


ceux-ci par peur de la concurrence entraînant la perte du monopole

de la fabrication du thé. Ils profitent de l'ignorance de ces derniers

pour leurs fournir des camellias d’ornements avec lesquels on ne peut

évidemment pas faire de thé.

Ce n’est pas le camellia sinensis en provenance de l’Asie du

sud est qui débarque sur les côtes anglaises mais le camellia

japonica.

Quelques temps après le Royaume-Uni, se rend compte de la

supercherie mais reste bon perdant; devant la beauté de sa fleur et

de son feuillage celui-ci va donner un essor très important à cette

plante originaire de Chine.

L’Angleterre, va permettre aux camellias de gagner d’autres

continents et de continuer son implantation.

Les premiers plants cultivés en Europe donnent des fleurs

simples de couleur rouge.

En France, les villes de Paris, Nantes, Angers deviennent les

hauts lieux de cette plante. Dans le courant de l’année 1783

l’Impératrice Joséphine de Beauharnais met la fleur à la mode. Elle

en fait planter dans le jardin de son château de Malmaison.

En 1806 Ferdinand Favre, député-maire de Nantes, importe

d’Angleterre les premières graines, les sème et obtient 7000 plants.

A Paris celui-ci est traité comme une plante d’orangerie, alors quand

Bretagne il est cultivé en pleine terre et en plein air. Le climat semble

convenir aux camellias. Ils retrouvent les conditions climatiques

comparables à leurs régions d'origines.

Ferdinand Favre crée une collection de camellia en faisant

planter de nombreuses variétés au jardin des plantes de la ville de

Nantes. En 1857 la Société Nantaise d’Horticulture recense environ

250 000 camellias. Ils sont dans tous les jardins, ils sont très à la

mode. Chaque jour des milliers de fleurs de camellia Nobilissima sont

acheminées par chemin de fer à Paris pour orner les boutonnières des

gens de la haute société.

Sélections, hybridations. bouturages ont permis la création de

nouvelles variétés.

Au XIXe siècle le camellia arrive en Allemagne, en l'Italie,

au Portugal, en Belgique. Ce fut la fleur préférée du premier roi des

belges Léopold 1er.

On le trouve également aux États - Unis, en Australie, en

Nouvelle Zélande.

2

Pour en terminer sur ses origines, le camellia connut une


enommée mondiale grâce au célèbre roman d'Alexandre Dumas

fils « La Dame aux Camélias » paru en 1848. Il fut adapté au théâtre,

en 1852, les spectateurs émus par les amours malheureux entre

Armand Duval et Marguerite Gautier ne voulant pas se voir offrir

d’autres fleurs hormis celles du camellia. Beaucoup de gens se

passionnent et cultivent cette fleur blanche répondant au nom de

Alba Pléna.

Au XX ème siècle, Coco Chanel en fait son emblème, la

simplicité de la fleur du camellia était parfaite, elle lance la mode du

camellia blanc à la boutonnière. Elle l’utilise dans ses défilés le

piquant dans les cheveux ou l’accrochant au poignet de ses

mannequins, de ses clientes, même les hommes le portent à la

boutonnière. Coco Chanel disait « il n’y a pas de mode si elle ne

descend pas dans la rue » cette citation semble s’appliquer aux

camellias en remplacent le mot rue par le mot jardin.

La mode est un éternel recommencement le camellia disparaît

petit à petit des boutonnières pour finir dans les jardins. Au cours des

décennies suivantes, pour des raisons inexplicables, le camellia fut

pratiquement oublié et resta une production très marginale.

A partir de 1960 grâce aux nouveaux cultivars obtenus en

Grande-Bretagne, aux États- Unis, en France que l’intérêt pour cette

fleur reprit. La collection de camellia crée par Ferdinand Favre est

à ce jours toujours existante. Elle est visible au jardin des plantes de

Nantes.

Son introduction en Europe a engendré des milliers de

cultivars.

En 1998 est baptisé un camellia portant le nom « Souvenir de

Ferdinand Favre » C’est une obtention de Monsieur Alfred

Lemaitre.


Camellia ou camélia ?

Beaucoup d‘entre nous, se demandent s'ils doivent écrire

Camellia avec deux L ou Camellia avec un L?

Beaucoup de personnes croient que la bonne orthographe est

camélia avec un L.

C'est une erreur, lorsque Linné décrivit la plante, il la dédia au

père jésuite Camelli, qui, en 1739, l'avait importée du Japon en

France.

En langue botanique, Camelli fait Camellia; il faut donc écrire

Camellia avec deux L. Ce n'est qu’après l'apparition du célèbre

roman d' Alexandre Dumas fils, la Dame aux Camélias, que

l'incertitude s’installa.

C’est cette orthographe que nous avons définitivement

4


conservé depuis plus de 250 ans.

5

More magazines by this user
Similar magazines