Views
4 years ago

Atelier cuisine - Centre de Rencontre et d'Animation des Faverges

Atelier cuisine - Centre de Rencontre et d'Animation des Faverges

Origines

Origines de la tradition de Pâques On distingue la Pâque juive des Pâques chrétiennes. Elles se fêtent au début du printemps et n'ont pas la même signification. Durant les premiers temps de la chrétienté la Pâques chrétienne, célébration de la résurrection de Jésus, coïncidait avec la Pâque juive. A cette époque le calendrier utilisé pour fixer la date de Pâques était le calendrier juif ou babylonien. La résurrection de Jésus tombait le 14ème jour du mois de nissan en même temps que Pessa’h, la Pâque juive. Alexandrie souhaitait maintenir la date du 14 nissan comme jour de Pâques, tandis que Rome tenait à ce que Pâques tombe un dimanche, indépendamment du calendrier babylonien. Constantin 1er convoqua le concile de Nicée en 325 où il fut décidé que tous les Chrétiens fêteraient Pâques le premier dimanche après la pleine lune qui suit l'équinoxe de printemps. Pour éviter toute confusion avec la fête juive, Pâques devait être décalée d'une semaine les années où l'équinoxe correspondait à Pessa’h. La Pâque juive commence le 15 nissan, mois des épis et premier mois de l'année (selon la Torah). Le calendrier juif étant lunaire, le mois commence avec la nouvelle lune. Le premier jour du mois de nissan est celui de la première nouvelle lune après l'équinoxe de printemps. Le jour de Pâque est le jour de la pleine lune suivant. En 2010, les Juifs célèbrent Pâque le mardi 30 mars et la fête dure 7 ou 8 jours après. Pour les Chrétiens d’Occident, selon le calendrier grégorien de 1582, l'équinoxe de printemps a lieu, en 2010, le 20 mars ; le premier jour de la pleine lune tombe sur le 30 mars. Pour l'Eglise orthodoxe, qui ne reconnaît pas le calendrier grégorien, le calcul diffère de 13 jours. Les Orthodoxes russes ont conservé ce décalage et célèbrent Noël le 7 janvier alors que les Orthodoxes grecs fêtent Noël le 25 décembre. En 2010, les églises d'Occident et d'Orient se sont accordées pour célébrer Pâques le même jour, le dimanche 4 avril. À l'origine, il existait deux fêtes pour célébrer le printemps : - le 'Hag Ha-Pessah' : fête de l'agneau pascal. C'est une fête pastorale dont l'origine remonte au temps où le peuple hébreu était un peuple de nomades. Le rite du sang a une valeur importante : on prenait le sang de l'agneau pour oindre le pourtour des portes d'entrée de la tente ou de la cabane. C'était un rite de protection pour détourner les mauvais esprits et protéger ainsi la famille. Le mot pâque désignait ainsi la fête et aussi l'animal que l'on sacrifiait et que l'on mangeait. Ce sacrifice était encore pratiqué au temps de Jésus mais ne l'est plus depuis la destruction du temple de Jérusalem en 70. - le 'Hag Ha-Matzoth : fête du pain sans levain. C'est une fête agricole célébrée par un peuple sédentaire au début de la moisson. Le pain sans levain porte aussi le nom de pain azyme, du grec ἂζυµος de ζύµ (levain). Dans un second temps, ces fêtes ont été associées à l'exode du peuple hébreu, du grec ἔξοδος : sortie. Selon la Bible, à l'époque des pharaons,

les Hébreux vivaient en esclavage en Egypte. L'exode représente la sortie d'Egypte, la libération du peuple hébreu. La Pâque juive La Pâque juive est l'une des fêtes les plus importantes dans la religion juive, elle commémore la sortie d'Egypte, la naissance d'Israël en tant que peuple et plus généralement elle est la fête de la liberté et de la fin de l'asservissement de l'homme par l'homme. D'après la Hagada (rituel récité les 2 premiers soirs de Pessa'h), chaque Juif a le devoir de se considérer comme s'il était sorti lui même d'Egypte. Pessa'h s'appelle aussi la fête des Matzoth. Les matzoth sont des galettes de pâte non levée qui sont consommées durant la fête en souvenir du pain non levé emporté par les Hébreux à la sortie d'Egypte. Durant la fête de Pessa'h, toute pâte levée (appelée hamets) est interdite. Le rituel de la Pessa’h se déroule ainsi : La veille de Pessa’h, un jeûne des premiers nés mâles est observé, en référence à la dernière plaie d’Egypte (mort de tous les premiers nés mâles ; seuls les habitants qui avaient tracé une marque sur le linteau de leur porte avaient été épargnés). Dans toutes les maisons juives, la semaine qui précède Pessa’h donne lieu à un grand nettoyage et à une chasse au hamets. Tout le hamets doit être donné, détruit ou vendu. Le hamets désigne tous les produits à base de l’une des cinq céréales (blé, orge, avoine, épeautre, seigle) qui subissent un processus de fermentation. La veille de Pâque, toute la famille recherche les dernières miettes éventuelles de hamets. Le seder est une obligation de se réunir les deux premiers soirs de Pessa’h pour raconter en détail le récit de la sortie d’Egypte et d’y associer un rituel permettant la transmission orale de la signification de la fête. Le livre qui rassemble le rituel et les textes qui sont récités ce soir là s’appelle la Hagada. La composition du plat du seder est précise et très symbolique, chaque aliment est associé à un événement marquant de la sortie d'Egypte. Le plat de seder comprend : - Les 3 matzoth - Les oeufs et l'os - Les herbes amères : maror et laitue - Le harosset

La cuisine au four La cuisine au four
d'information et réservation - L'atelier de cuisine gourmande
Ludivine Pradines, Abel Reis, Emilie Saurel - atelier-rencontre-artiste
Animation - Centre de Gérontologie Clinique - Fondation Léopold ...
Conférences plénières, ateliers, témoignages, rencontre d'écrivains ...
Atelier cuisine - Centre de Rencontre et d'Animation des Faverges
Atelier cuisine - Centre de Rencontre et d'Animation des Faverges
Atelier Cuisine nord-africaine - Centre de Rencontre et d'Animation ...
Atelier Cuisine des Balkans - Centre de Rencontre et d'Animation ...
Atelier Cuisine d'Afrique - Centre de Rencontre et d'Animation des ...
Atelier cuisine chinoise du 26.01.11 - Centre de Rencontre et d ...
Atelier Cuisine Portugaise - Centre de Rencontre et d'Animation des ...
Charte - Centre de Rencontre et d'Animation des Faverges
Contrat en pdf - Centre de Rencontre et d'Animation des Faverges
Atelier cuisine Pains du monde - Centre de Rencontre et d ...
Atelier cuisine Recettes tunisiennes - Centre de Rencontre et d ...
Contrat en pdf - Centre de Rencontre et d'Animation des Faverges
Evénements Jardiniers des Faverges - Centre de Rencontre et d ...
Atelier cuisine sri lankaise et indienne - Centre de Rencontre et d ...
statuts de l'association faverges - Centre de Rencontre et d ...
Atelier Cuisine Recettes sud-américaines du 17.06.09 - Centre de ...
ateliers centres de formation expositions animations
Conseils d'hygiène pour les ateliers d'animation cuisine - Bergerie ...
ATELIERS DE CUISINE ALTERNATIVE - Communauté d ...