Views
5 years ago

Rapport d'activités 2002

Rapport d'activités 2002

140 Tableau 4.39 :

140 Tableau 4.39 : Procédures de sécurité sur base des principes HACCP pour les fabricants de jus de fruits (9 entreprises). % Suffi sant Insuffi sant Absent Plan HACCP (1) 41 23 36 Application du plan HACCP (2) 38 15 37 Révision du plan HACCP 33 22 45 Documentation 34 22 44 Formation 48 12 50 Appréciation globale 39 19 42 (1) Développement théorique – Cela est-il prévu, y a-t-on réfl échi ? (2) Développement pratique – Cela est-il compris et appliqué sur le terrain ? Tableau 4.40 : Procédures de sécurité sur base des principes HACCP pour les vendeurs (horeca, détaillants ou collectivité) de jus de fruits (31 entreprises) % Suffi sant Insuffi sant Absent Plan HACCP (1) 55 21 24 Application du plan HACCP (2) 49 25 26 Révision du plan HACCP 45 28 27 Documentation 36 16 48 Formation 55 11 34 Appréciation globale 48 20 32 (1) Développement théorique – Cela est-il prévu, y a-t-on réfl échi ? (2) Développement pratique – Cela est-il compris et appliqué sur le terrain ?

Seulement 39 % des fabricants avaient bien développé et appliqué les principes HACCP. Dans 42 % des cas, ces procédures de sécurité étaient complètement absentes (en ce qui concerne l’extrapolation de ces résultats d’enquête, la prudence est de mise vu qu’ils ne sont basés que sur 9 entreprises). Chez les détaillants, les procédures de sécurité étaient suffi santes dans environ la moitié des entreprises ; cependant, dans 32 % des cas aucune procédure de sécurité n’était développée. La documentation de leur système HACCP restait fort limitée. Dans 12,5 % des cas, un GBPH était présent. Environ la moitié des entreprises ont reçu un rapport écrit ou un avertissement. La plupart des non-conformités ont été constatées au niveau de la température du produit. 4.5.2.2. Fruits frais épluchés ou coupés et légumes frais (4ième gamme) (13) Pour les fruits et légumes frais précoupés, il existe un risque de contamination par des micro-organismes, dont des pathogènes humains. Certains facteurs contribuent à la contamination microbiologique avec des pathogènes, surtout lorsque les fruits et légumes sont consommés crus et que diverses manipulations sont apportées au produit cru. De façon analogue au programme coordonné « jus de fruits », ce programme se compose également de deux parties, à savoir un contrôle des principes HACCP à l’aide de visites d’inspection et une analyse bactériologique (voir également 4.2.2.1). 99 entreprises fabriquant et/ou commercialisant de tels types de produits ont été visitées pour une inspection des procédures de sécurité dont 24 fabricants et 75 entreprises commercialisant de tels produits. Tableau 4.41 : Procédures de sécurité sur base des principes HACCP pour fabricants de fruits ou légumes frais coupés (24 entreprises) % Suffi sant Insuffi sant Absent Plan HACCP (1) 56 23 21 Application du plan HACCP (2) 50 28 22 Révision du plan HACCP 46 21 33 Documentation 29 21 50 Formation 52 21 27 Appréciation globale 47 23 30 (1) Développement théorique – Cela est-il prévu, y a-t-on réfl échi ? (2) Développement pratique – Cela est-il compris et appliqué sur le terrain ? Denrées alimentaires, fabrication, distribution 141

RAPPORT D'ACTIVITE 2002 - DTIE
Rapport d'activités 2002 - Irsst
2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Téléchargez le rapport d'activités Natura 2002 - SIEL
Rapport d'activité 2009 - LPO
Rapport d'activité 2002 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2011 - Vétoquinol
SIXIÈME RAPPORT ANNUEL 2002
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
Rapport d'activité 2000 - TF1
Rapport d'activité 2007 - pdf - Anru
Rapport d'activité 2007 - FIFA.com
Rapport d'activité 2011 - Cetim
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapports d'activités - ANREVA L
Rapport d'activité - AWE
Rapport d'activité des services de l'Etat - Préfecture
Rapport d'activité 2008 - FIFA.com
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2010 - Ordiecole.com
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2012 - Fipoi
Rapport d'activités 2012 - Apsam