Views
5 years ago

Rapport d'activités 2002

Rapport d'activités 2002

36 Aliments pour

36 Aliments pour animaux, santé animale, produits animaux

2. Aliments pour animaux, santé animale, produits animaux 2.1. Organisation des contrôles 2.1.1. Contrôle des aliments des animaux En attendant l’installation eff ective des diff érentes structures de l’AFSCA, les contrôles des aliments pour animaux étaient eff ectués par les fonctionnaires transférés à l’AFSCA de l’ex-Ministère des Classes moyennes et de l’Agriculture, Inspection générale Matières premières et Produits transformés. Pour pouvoir contrôler de manière effi cace, les « services extérieurs » de cette ex-Inspection générale sont restés divisés en quatre zones. Au sein de chacune d’elles, le travail était coordonné par un ingénieur responsable de zone également chargé de veiller au respect des instructions émanant de l’administration centrale à Bruxelles. Les échantillons prélevés étaient analysés dans un des laboratoires d’analyses de l’Etat, à Gentbrugge, à Tervuren ou à Liège. Certaines analyses étaient confi ées à des labos externes offi ciellement agréés (dioxine, salmonella, …). Les contrôles du respect des prescriptions légales étaient aussi bien ciblés qu’aléatoires, et visaient d’une part les établissements et d’autre part les produits et les documents y aff érents (registres, étiquettes, factures, publicité, ...). Le contrôle portait sur la production et la fabrication (fabricants), sur la commercialisation (intermédiaires, négociants, opérateurs), ainsi que sur l’utilisation des aliments pour animaux jusqu’au stade de la ferme. 2.1.2. Contrôle de la santé animale Les contrôles de la santé animale étaient eff ectués par les fonctionnaires compétents de l’ex-Ministère des Classes moyennes et de l’Agriculture, (Inspection générale des Services vétérinaires). Les services extérieurs vétérinaires ont gardé leur découpage provincial en attendant l’installation des Unités provinciales de contrôle. Au sein de chaque province, le travail était coordonné par un Inspecteur-vétérinaire. Dans chaque région, un Inspecteur-directeur coordonnait les Services d’inspection vétérinaire fl amand et wallon. L’Inspecteur-vétérinaire pouvait compter, pour l’exécution des contrôles, sur des inspecteurssuppléants, les vétérinaires des équipes sanitaires et des collaborateurs techniques. Les contrôles du respect des prescriptions légales portaient d’une part sur la santé et le bien-être des animaux, et d’autre part sur l’organisation et l’exploitation des entreprises. 2.1.3. Contrôle de la qualité des produits d’origine animale Les tâches relatives à l’expertise et au contrôle de la viande de boucherie, de la viande de volaille, du gibier, des lapins, des poissons et leurs produits dérivés ont été eff ectuées par les fonctionnaires transférés à l’Agence alimentaire de l’ex-Institut d’Expertise Vétérinaire. On a également fait appel aux services de vétérinaires indépendants, les CDM, (vétérinaires) chargés de mission. Les activités se faisaient sous l’appellation « Expertise vétérinaire », et pour les services extérieurs on a conservé la distribution géographique des anciens « cercles d’expertise ». Aliments pour animaux, santé animale, produits animaux 37

RAPPORT D'ACTIVITE 2002 - DTIE
2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Rapport d'activités 2002 - Irsst
Téléchargez le rapport d'activités Natura 2002 - SIEL
SIXIÈME RAPPORT ANNUEL 2002
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
Rapport d'activité 2000 - TF1
Rapport d'activité 2007 - pdf - Anru
Rapports d'activités - ANREVA L
Rapport d'activité - AWE
Rapport d'activité 2008 - FIFA.com
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2010 - Ordiecole.com
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2012 - Fipoi
Rapport d'activités 2012 - Apsam
Rapport d'activité - Communauté de Communes de Brocéliande
Rapport d'activité 2009 - Cité de la musique
Télécharger le rapport d'activité IRSN 2006.
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapport d'activité 2011 - Poste Immo
Rapport d'activités 2009 - Groupe URD
Rapport d'activité 2012 - association païdos
Rapport d'activités - Tribunaux judiciaires du Québec