Views
4 years ago

Rapport d'activités 2002

Rapport d'activités 2002

64 2.4.1.1.2. Entrepôts

64 2.4.1.1.2. Entrepôts Au 31 décembre 2000, 315 entrepôts étaient agréés pour les échanges intracommunautaires (CE), au 31 décembre 2001, ils étaient 313, et au 31 décembre 2002, leur nombre était de 327. Au 31 décembre 2000, il y avait 44 entrepôts agréés pour le marché national (faible capacité), au 31 décembre 2001 ils étaient 47 et au 31 décembre 2002, leur nombre était de 56. Ce nombre croissant s’explique probablement notamment par l’instauration relativement récente de ce type d’établissement. Tableau 2.18 : Agréments en matière d’entrepôts Entrepôts CEE Entrepôts faible capacité Antwerpen 64 7 West-Vlaanderen 56 9 Oost-Vlaanderen 68 5 Limburg & Vlaams-Brabant 51 26 Liège & Luxembourg 26 3 Namur & Hainaut & Brabant-Wallon 62 6 Total 327 56 2.4.1.1.3. Etablissements de transformation de viande Le tableau 2.19 montre que le nombre d’établissements qui étaient agréés pour la fabrication de produits à base de viande (activité 3), de préparations de viande (activité 4) et de viandes hachées (activité 5) n’a fait que diminuer au cours des dernières années. Quant au nombre d’établissements agréés pour la fonte de graisses animales (activité 41), pour le traitement des intestins, estomacs ou vessies (activité 43) ou pour la production d’extraits, farines ou poudres de viande, sang ou sérum destinés à la consommation humaine (activité 42), il est resté plus ou moins inchangé ces dernières années.

Tableau 2.19 : Evolution du nombre d’agréments par activité 31 décembre 2000 31 décembre 2001 31 décembre 2002 Activité 3 Activité 4 Activité 5 Activité 41 Activité 42 Activité 43 Total 558 205 86 14 6 28 897 542 208 80 14 6 29 879 528 199 78 14 7 31 857 La diminution du nombre d’établissements agréés pour la fabrication de produits à base de viande est surtout due à des cessations d’activités (faillites, déplacement des activités dans un autre site, …). L’agrément de 16 établissements a été suspendu ou retiré pour infractions à la législation en vigueur. 2.4.1.2. Données générales sur les expertises du gros bétail 2.4.1.2.1. Animaux de boucherie présentés à l’expertise Tous les animaux de boucherie (bovins, ovins, caprins, porcs et solipèdes) doivent être soumis avant et après l’abattage à une expertise. Le but primaire de l’expertise est de garantir la protection de la santé publique en dépistant et en excluant de la consommation humaine les viandes qui présentent des anomalies pathologiques et anatomiques, qui sont contaminées par des agents pathogènes ou qui contiennent des résidus de médicaments vétérinaires, de pesticides ou de contaminants. Le tableau 2.20 reprend le nombre d’animaux abattus en 2002, avec la part de carcasses déclarées bonnes et déclarées impropres à la consommation. Aliments pour animaux, santé animale, produits animaux 65

RAPPORT D'ACTIVITE 2002 - DTIE
Rapport d'activités 2002 - Irsst
2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2011 - Vétoquinol
Téléchargez le rapport d'activités Natura 2002 - SIEL
Rapport d'activité 2009 - LPO
Rapport d'activité 2002 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
Rapport d'activité - Sidaction 2016
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
Rapport d'activité 2000 - TF1
SIXIÈME RAPPORT ANNUEL 2002
Rapport d'activité 2011 - Cetim
Rapport d'activité 2007 - FIFA.com
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010
Rapport d'activité 2007 - pdf - Anru
Rapport d'activités 2010 - Ligue pulmonaire
Télécharger le rapport d'activités - Arc Jurassien
Rapport d'activité 2012 - ONAC
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
Rapport d'activités 2012 - Vivaqua
Rapport Annuel 2002 FR - Zonebourse.com