Views
4 years ago

Rapport d'activités 2002

Rapport d'activités 2002

90 Plantes, engrais,

90 Plantes, engrais, produits phytopharmaceutiques

3. Plantes, engrais, produits phytopharmaceutiques 3.1 Organisation des contrôles 3.2. Végétaux En attendant l’instauration eff ective des diff érentes structures de l’AFSCA, les contrôles dans le secteur « végétaux » étaient eff ectués par les fonctionnaires compétents de l’ex-Ministère des Classes moyennes et de l’Agriculture, Inspection générale des Végétaux et Produits végétaux. Ces contrôles se rapportent aux échanges (importation et exportation), avec les pays tiers, de végétaux et produits végétaux, et aux prospections et campagnes de lutte contre les organismes nuisibles aux végétaux et/ou aux produits végétaux. Il y a un contrôle de la qualité et des résidus eff ectué sur les fruits et légumes, et un contrôle du commerce des espèces végétales menacées. Pour l’exécution pratique des contrôles, le territoire a été divisé en 4 zones, à l’intérieur desquelles le travail était coordonné par un ingénieur-responsable de zone, qui veillait également à l’exécution des instructions émanant de l’administration centrale à Bruxelles. Dans les secteurs des « engrais » et des « produits phytopharmaceutiques », les contrôles étaient également eff ectués en 2002 par les fonctionnaires compétents de l’ex-Ministère des Classes moyennes et de l’Agriculture. Il s’agissait plus précisément des fonctionnaires issus de l’ancienne Inspection générale des Matières premières et Produits transformés. Ici aussi, le territoire a été divisé en quatre zones ayant chacun à sa tête un ingénieur responsable. Les échantillons prélevés étaient analysés dans les laboratoires d’analyses de l’Etat de Gentbrugge, de Tervuren ou de Liège. 3.2.1. Encadrement phytosanitaire du secteur végétal Les plantes importées de pays tiers ne sont admises à la libre circulation qu’après contrôle soit sur les lieux d’entrée dans l’UE (Antwerpen, Gent, Zeebrugge, Oostende, Zaventem, Bierset et Gosselies pour la Belgique), soit à l’endroit où les marchandises sont libérées. Les produits qui satisfont aux prescriptions peuvent être transportés librement. L’Etat membre qui autorise le dédouanement est donc responsable à l’égard de l’UE (1). En 2002, 124 envois sur les 9.084 importés ont été arrêtés parce qu’ils ne satisfaisaient pas aux exigences de l’UE. Parmi eux, 16 ont été débloqués après présentation des bons documents, 38 ont été traités au moyen d’un produit phytopharmaceutique adéquat, 5 ont été réexpédiés ou envoyés dans un Etat non membre de l’UE, 65 ont été détruits car présentant un risque d’introduction de nouveaux organismes de quarantaine. En 2002, l’AFSCA a produit 9.084 certifi cats phytosanitaires pour l’importation et 48.121 certifi cats phytosanitaires pour l’exportation. 3.2.2. Prospections et campagnes de lutte contre les organismes nuisibles Chaque année, l’AFSCA organise des campagnes de prospection en vue de détecter les organismes nuisibles (fl étrissement bactérien (2), pourriture annulaire (3), souchet comestible (4), le nématode du pin (5) , le virus de la mosaïque du pépino (6), …) et de délimiter les zones contaminées. Plantes, engrais, produits phytopharmaceutiques 91

RAPPORT D'ACTIVITE 2002 - DTIE
Rapport d'activités 2002 - Irsst
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2011 - Vétoquinol
Rapport d'activité 2002 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Téléchargez le rapport d'activités Natura 2002 - SIEL
Rapport d'activité 2009 - LPO
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapport d'activité - Sidaction 2016
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
Rapport d'activité 2011 - Cetim
Rapport d'activité 2007 - FIFA.com
Rapport d'activités 2012 - Vivaqua
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
Rapport d'activité 2012 - ONAC
Rapport d'activité 2011 - Croix-Rouge luxembourgeoise
Rapport d'activités 2010 - Total.com
Rapport d'activité 2005 - FIFA.com
Rapport d'activité 2011 - CarPostal
Rapport administratif 2002 - UQAC
Rapport d'activité 2008 - Cetim
Rapport d'activité 2000 - TF1