Views
5 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

3 activités de

3 activités de contrôle partie 102 1.3.1.3.3. Etablissements de fabrication d’issues traitées d’origine animale Relèvent de cette catégorie les établissements agréés pour la fonte de graisses animales, pour le traitement des boyaux, estomacs ou vessies, pour la production d’extraits, de farines ou de poudre de viande, de sang ou de sérum destinés à la consommation humaine. Figure 3.6 : Etablissements de fabrication d’issues traitées d’origine animale 12 9 3 - 10 5 2 - 1.3.2. Commerce et transformation des animaux de boucherie 1.3.2.1. Animaux de boucherie présentés à l’expertise 2 - 8 UPC Flandre occidentale 12 UPC Flandre orientale 9 UPC Anvers 10 UPC Limbourg 2 UPC Liège 8 UPC Luxembourg - UPC Namur - UPC Hainaut 3 UPC Brabant Flamand 2 UPC Brabant Wallon - UPC Bruxelles 5 TOTAL 51 Tous les animaux de boucherie (bovins, ovins, caprins, porcs et solipèdes) doivent être soumis à un examen (l’expertise) avant et après leur mise à mort . Le but primordial de l’expertise est de garantir la protection de la santé publique en recherchant et en excluant de la consommation humaine les viandes présentant des anomalies pathologiques et anatomiques, ou les viandes contaminées par des agents pathogènes ou contenant des résidus de médicaments vétérinaires, de pesticides ou de contaminants. Le tableau 3.24 reprend le nombre d’animaux abattus en 2003 ainsi que la part de carcasses déclarées et impropres à la consommation. Agrément CE

Tableau 3.24 : Nombre d’animaux abattus et part de carcasses déclarées propres et impropres à la consommation Bovins Veaux Porcs Solipèdes Ovins Caprins Cervidés total abattages 570.099 317.000 11.609.933 12.304 83.112 2.514 230 Expertises favorables Abattages normaux 565.568 315.497 11.577.802 12.220 83.024 2.513 229 Abattages de nécessité 2.693 698 7 46 0 0 1 Total Expertises défavorables 568.261 99,7 % 316.195 99,7 % 11.577.809 99,7 % 12.266 99,7 % 83.024 99,9 % 2.513 99,9 % Abattages normaux 1.274 679 28.249 20 84 1 0 Abattages de nécessité 564 126 3.875 18 4 0 0 Total 1.838 0,3 % 805 0,3 % 32.124 0,3 % 38 0,3 % 88 0,1 % 1 0,1 % 230 100 % 0 0 % Les pourcentages (nombre total d’animaux refusés/nombre total d’animaux abattus) sont compris, pour l’ensemble des espèces, entre 0 et 0,3 %. Les expertises défavorables se situent essentiellement parmi les abattages de nécessité. Pour les abattages de nécessité de bovins, de veaux et de solipèdes, il y a respectivement 17,3, 15,3 et 28,1 % des carcasses qui sont refusées. Pour les porcs qui sont en détresse à leur arrivée à l’abattoir, presque toutes les carcasses (99,8 %) sont refusées. La réglementation actuelle sur la santé des animaux interdit toujours le transport de porcs en vue d’abattages de nécessité. L’expert peut toutefois, en résultat de l’examen sanitaire avant l’abattage, imposer la procédure d’abattage de nécessité pour tout porc amené à l’abattoir. Dans ce cas, on procède à une expertise spécifi que. Cette procédure aboutit généralement à une expertise défavorable. 103

2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Rapport d'activité 2000 - TF1
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
RAPPORT ANNUEL 2003 - IEDM
Rapport d'activité 2007 - pdf - Anru
RAPPORT ACTIVITE DEFINITIF 2003 -2009 final - LEARY.CSOFT.NET
Rapport d'activité 2003 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
Rapports d'activités - ANREVA L
Rapport d'activité - AWE
Rapport d'activité 2008 - FIFA.com
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2010 - Ordiecole.com
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2012 - Fipoi
Rapport d'activités 2012 - Apsam
rapport annuel 2003 - valorlux.lu
Rapport d'activité - Communauté de Communes de Brocéliande
Rapport d'activité 2009 - Cité de la musique
Télécharger le rapport d'activité IRSN 2006.
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapport d'activités - Tribunaux judiciaires du Québec
Rapport d'activité 2011 - Poste Immo
Rapport d'activité 2008/2009 - FIFA.com
Rapport d'activités 2009 - Groupe URD