Views
4 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

3 activités de

3 activités de contrôle partie 104 1.3.2.2. Abattages privés dans les abattoirs Les abattages privés sont des abattages d’animaux dont la viande est exclusivement destinée aux besoins du propriétaire et de son ménage. Le nombre total d’abattages privés en 2003 est repris dans le tableau 3.25. Tableau 3.25 : Nombre d’abattages privés Total des abattages privés Bovins Veaux Porcs Solipèdes Ovins Caprins Cervidés 28.538 2.561 1.790 184 2.797 121 5 Les porcs, ovins et caprins peuvent être abattus au domicile d’un particulier (la viande est exclusivement destinée à son ménage). L’abattage à domicile n’est pas autorisé pour les bovins. Ce qui explique probablement la part relativement importante de bovins qui sont présentés à l’abattoir pour abattage privé : 5 % du nombre total d’abattages. En 2003, 3,4 % des ovins et 4,8 % des caprins ont été abattus à l’abattoir comme abattages privés. Ceci peut s’expliquer par le fait que les abattages rituels (sans étourdissement préalable) ne peuvent être eff ectués à domicile. La destruction obligatoire des matériels à risques spécifi és (MRS) joue probablement aussi un rôle. Les abattages rituels dans le cadre de la fête musulmane du sacrifi ce ont eu lieu dans 26 abattoirs et dans 37 lieux d’abattage temporairement agréés, où ont été respectivement abattus 6.034 et 7.265 moutons. Lors de contrôles supplémentaires (au nombre de 100) des activités d’abattage, des infractions aux réglementations sur la santé animale et le bien-être des animaux ont principalement été constatées dans les lieux d’abattage temporairement agréés. La principale infraction concernait l’identifi cation des moutons.

1.3.2.3. Refus totaux Les motifs du refus sont déterminés par la loi. Outre les maladies et anomalies entraînant la saisie partielle de l’animal (voir point suivant), il existe des maladies et des anomalies qui entraînent toujours la saisie totale. Le tableau 3.26 reprend les 3 principaux motifs de refus total en 2003. Tableau 3.26 : Les 3 principaux motifs de refus Bovins Veaux Porcs Solipèdes Ovins 1 Aspect anormal Aspect anormal Animaux morts Aspect anormal Animaux morts 2 Septicémie, pyémie Aspect émacié Septicémie, pyémie Aspect émacié Aspect anormal 3 Infi ltration Coliques, infl ammation de l’utérus, de la plèvre ou du péritoine ayant entraîné un abattage de nécessité Aspect anormal Tumeurs Aspect émacié Chez toutes les espèces, « l’aspect anormal » est un motif important de refus. Cette notion recouvre, en eff et, un grand nombre de possibilités : anomalies d’aspect, de couleur, de fermeté, d’odeur et de goût. Chez les porcs et les ovins, « animaux morts » constitue le principal motif de refus. Chez les porcs, cela peut s’expliquer par la très grande sensibilité au stress de ces animaux. Ensuite, « septicémie et pyémie » et « aspect émacié sont encore d’importants motifs de refus. 105

Rapport de Développement Durable 2003 - Dechetcom
Rapport d'activité 2011 - CarPostal
Rapport d'activité 2008 - Cetim
RAPPORT D'ACTIVITE 2002 - DTIE
RAPPORT D'ACTIVITÉ - Valeo
Rapport annuel 2003 - Dexia.com
Rapport d'activité technique format PDF
Rapport annuel 2003 Annual report 2003 - FSD
Rapport d'activités 2004-2006 - CRIR
Lire le rapport d'activité 2009 - April
Rapport d’activité 2015
Rapport d'activité 2003 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
rapport d'activité rapport d'activité - GL events
Rapport d'activité - Zonebourse.com
RAPPORT D'ACTIVITé - SNC-Lavalin
Rapport d'activité 2008 - Vétoquinol
Rapport d'activité 2011 - Etavis
Rapport d'activité 2011 - Irsst
Rapport d'activités 2006 - Inrap
Bibliothèque municipale de Bordeaux : rapport d'activité 2008
Télécharger rapport d'activité 2006Le lien est - CarPostal
Rapport d'activités DORE - Schweizerischer Nationalfonds (SNF)
Rapport annuel 2003 - Suisa
Rapport annuel 2003 - Dexia.com
Rapport et Bilan 2003 - paperJam
RAPPORT ACTIVITE DEFINITIF 2003 -2009 final - LEARY.CSOFT.NET
Rapport d'activités 2009 - SWICO Recycling
Rapport d'activités 2010 à télécharger - ORIAPA
Rapport d'activité 2008 - Etat de Genève