Views
4 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

3 activités de

3 activités de contrôle partie 120 Tableau 3.41 : Présence de Salmonella dans la viande de volaille entre 2000 et 2003 En 2003, les viandes hachées de bœuf ont été contaminées dans une très faible mesure par Salmonella. Sur 299 échantillons, 1 seul s’est révélé positif. De même, les découpes de viande bovine n’ont été que dans une faible mesure contaminées par Salmonella (2 échantillons positifs sur 100), ce qui représentait une stabilisation par rapport à 2002. Tableau 3.42 : Présence de salmonelles dans la viande bovine entre 2000 et 2003 2000 2001 2002 2003 Carcasses de poulets de chair 6,6 % 11,4 % 7,0 % 12,1 % Filets de poulet 12,7 % 15,1 % 12,6 % 11,7 % Carcasses de poules à bouillir 26,7 % 21,9 % 20,3 % 18,6 % Préparations de volaille 21 % 29,3 % 2000 2001 2002 2003 Découpes de viande 0,9 % 2,0 % Viandes hachées de boeuf 6,1 % 2,7 % 3,3 % 0,3 % 1.3.6.2. Contamination de denrées alimentaires par Campylobacter En 2003, le degré de contamination dans la viande de volaille a présenté une diminution par rapport à 2002. Malgré la faible quantité de la matrice étudiée, la contamination des volailles par Campylobacter est restée élevée : 80 échantillons positifs de carcasses de poulets de chair sur 286, 43 échantillons de fi lets de poulet positifs sur 241 et 13 échantillons de carcasses de poules à bouillir positifs sur 102. Les préparations de viande de volaille étaient également fort contaminées par Campylobacter (44,9 %), bien qu’on puisse, là aussi, signaler une diminution. Les souches isolées sur les carcasses et fi lets de poulets de chair consistaient essentiellement en Campylobacter jejuni, tout comme les années précédentes. Dans les préparations, on a isolé principalement Campylobacter jejuni et Campylobacter coli.

Tableau 3.43 : Présence de Campylobacter dans la viande de volaille entre 2000 et 2003 2000 2001 2002 2003 Carcasses de poulets de chair 33,9 % 27,1 % 34,9 % 27,9 % Filets de poulet 22,5 % 15,3 % 18,3 % 17,8 % Carcasses de poules à bouillir 23,0 % 19,3 % 20,5 % 12,8 % Préparations de viande de volaille 49,37 % 44,9 % 1.3.6.3. Contamination de denrées alimentaires par Escherichia coli O157 entérohémorragique En 2003, 1.479 carcasses de bovins ont été échantillonnées. On a décelé 10 souches d’Escherichia coli O157 : H7 ou O157 : H- (0,7 %). Les autres matrices analysées en 2003 se composaient de 285 échantillons de découpes de boeuf (2 échantillons positifs) et de 298 échantillons de viandes hachées de bœuf (5 échantillons positifs). Lorsqu’on constate une contamination, on examine toujours ce qui s’est mal passé, et les pratiques générales d’hygiène et procédures HACCP à l’abattoir sont revues. De plus, des contrôles supplémentaires sont eff ectués dans les exploitations agricoles d’où provenait le bétail de boucherie. 1.3.6.4. Contamination de denrées alimentaires par Listeria monocytogenes Le degré de contamination des viandes hachées de porc (64 échantillons positifs sur 298) reste inchangé par rapport aux années précédentes. Pour les viandes hachées de bœuf (32 échantillons positifs sur 299), on peut constater une légère diminution. En revanche, la contamination des préparations à base de viande hachée crue de volaille atteint un taux de 60 % (57 échantillons positifs sur 95), ce qui représente une augmentation signifi cative par rapport à 2002. La contamination du jambon (5 échantillons positifs sur 322) et du pâté (15 échantillons positifs sur 327) ne semble pas être trop élevée, mais ces produits cuits ne devraient jamais pouvoir être contaminés. 121

Rapport d'activité 2009 - LPO
RAPPORT D'ACTIVITÉ
RAPPORT D’ACTIVITÉ
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010