Views
4 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

3 activités de

3 activités de contrôle partie 148 3.1.2.4. Eau minérale naturelle belge en bouteilles Tout au long de l’année, au total 78 échantillons d’eau minérale naturelle de diff érentes marques belges ont été prélevés dans le commerce de détail et dans le secteur de l’horeca. Il s’agissait tant d’eau minérale gazeuse que d’eau minérale non-gazeuse. Les échantillons ont été analysés quant à la présence de coliformes, Escherichia coli, streptocoques fécaux, germes anaérobies sporulés sulfi to-réducteurs et Pseudomonas aeruginosa. Des 78 échantillons analysés, 2 étaient de qualité insuffi sante. 3.1.2.5. Pitas dans pita-bars Durant les mois les plus chauds de l’année, de mai à septembre, des pitas ont été échantillonnées dans des restaurants et pita-bars, telles que servies au client (petit pain avec viande, légumes et sauce). Le programme de contrôle était orienté sur l’examen de la présence de germes pathogènes aussi bien que de certains germes indicateurs. Au total, 97 échantillons ont été prélevés. Tableau 3.65 : Germes indicateurs dans des pitas dans des pita-bars. Germes détectés Tableau 3.66 : Germes pathogènes dans des pitas dans des pita-bars Résultats Satisfaisant Acceptable Insuffi sant Escherichia coli 94,8 % 2,1 % 3,1 % Enterobacteriaceae 38,1 % 12,4 % 49,5 % Staphylocoque à coagulase positive 100 % 0 % 0 % Clostridium perfringens 100 % 0 % 0 % Germes totaux 40,2 % 21,6 % 38,2 % Germes détectés Résultats Satisfaisant Inacceptable Salmonella 100 % 0 % Listeria monocytogenes 100 % 0 % Campylobacter 100 % 0 %

Dans ce programme, on n’a établi la présence d’aucun germe pathogène. Néanmoins, environ la moitié des pitas échantillonnées contenaient un nombre trop élevé d’Enterobacteriaceae. Cela peut être dû à une recontamination, à une mauvaise conservation après traitement par la chaleur ou à une mauvaise hygiène générale. Dans presque 40 % des échantillons, le nombre de germes totaux était trop élevé. Une explication possible à cela est le fait que les légumes ont aussi été échantillonnés. 3.1.2.6. Hamburgers cuisinés Les hamburgers tels que servis au consommateur ont été échantillonnés tout au long de l’année dans des établissements à service rapide. Le programme de contrôle était orienté sur l’examen de la présence de certains germes indicateurs et germes pathogènes. Au total 115 échantillons ont été prélevés. Tableau 3.67 : Germes indicateurs dans des hamburgers cuisinés Germes détectés Tableau 3.68 : Germes pathogènes dans des hamburgers cuisinés Résultats Satisfaisant Acceptable Insuffi sant Escherichia coli 100 % 0 % 0 % Staphylocoque à coagulase positive 100 % 0 % 0 % Clostridium perfringens 100 % 0 % 0 % Germes totaux 93,9 % 6,1 % 0 % Germes détectés Résultats Satisfaisant Inacceptable Salmonella 100 % 0 % E. coli O157 : H7 100 % 0 % Listeria monocytogenes 100 % 0 % Les hamburgers analysés dans le cadre du programme 2003 sont d’une qualité bactériologique excellente. Aucun germe pathogène n’a été établi. De même aucun problème grave n’a été constaté dans le domaine des germes indicateurs. 149

RAPPORT ACTIVITE DEFINITIF 2003 -2009 final - LEARY.CSOFT.NET
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2011 - Vétoquinol
2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Rapport d'activité 2003 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
Rapport d'activité 2009 - LPO
RAPPORT D’ACTIVITÉ
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010
Rapport d'activité - Sidaction 2016
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
Rapport d'activités 2012 - Vivaqua
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
Rapport d'activité 2012 - ONAC
rapport activite 2011 pn - Province Nord
Rapport d'activité 2011 - Croix-Rouge luxembourgeoise
Rapport d'activité 2005 - FIFA.com
Rapport d'activités 2010 - Total.com
Rapport de Développement Durable 2003 - Dechetcom
Rapport d'activité 2011 - Cetim
Rapport d'activité 2007 - FIFA.com
Rapport d'activité 2000 - TF1
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
Rapport d'activité 2011 - CarPostal