Views
4 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

3 activités de

3 activités de contrôle partie 174 3.5. Matériel destiné à entrer en contact avec les denrées alimentaires Étant donné que chaque denrée alimentaire entre en contact avec du matériel, il importe de veiller à ce qu’aucune contamination de l’alimentation ne provienne de ce matériel. C’est contrôlé à l’aide de tests de migration durant lesquels le matériel est conservé un certain temps à une température donnée avec une denrée alimentaire (ou un liquide pouvant remplacer cette denrée). 3.5.1. Plomb dans du cristal La migration spécifi que du plomb depuis le cristal vers les denrées alimentaires doit rester en dessous de la limite maximale fi xée légalement. En 2003, 20 échantillons ont été prélevés, chacun consistait en 6 verres. Aucun verre ne dépassait la norme légale. 3.5.2. Plomb et cadmium dans la céramique Beaucoup de produits en céramique comme des plats, des tasses et des ustensiles de cuisine sont colorés, décorés ou laqués, ce qui peut parfois entraîner une émission accrue de cadmium et de plomb dans les denrées alimentaires. En 2003, 10 échantillons de céramique ont été testés quant à la migration de plomb et de cadmium. On a constaté pour 1 échantillon un dépassement de la norme en plomb. 3.5.3. BADGE et BFDGE dans des conserves de poisson à l’huile BADGE et BFDGE peuvent provenir de la garniture et de la couche de laque par exemple de boîtes de conserve et aboutir dans l’alimentation. La limite de migration spécifi que est déterminée légalement tant pour BADGE que pour BFDGE En 2003, on a recherché sur 20 échantillons de conserves de poisson à l’huile (sardines à l’huile d’olive, fi lets de maquereaux à l’huile de poisson, thon à l’huile de tournesol,…) aussi bien la migration spécifi que de BADGE que celle de BFDGE. Aucune transgression de la norme légale n’a été constatée dans les 20 échantillons.

3.5.4. Amines primaires aromatiques En 2003, 36 échantillons d’emballage plastique ont été analysés quant aux amines primaires aromatiques. 15 échantillons dépassaient la norme. Il faut mentionner que seuls les emballages utilisés ont été analysés, ce qui n’exclu pas une certaine contamination préalable des denrées alimentaires et cela peut fausser les résultats. Étant donné que les transgressions constatées ne dépassent la norme qu’en faible mesure, on ne peut pas exclure que cela est dû à une contamination par la denrée alimentaire. Par conséquent, aucune action ultérieure n’a été entreprise. 3.6. Irradiation et radioactivité 3.6.1. Irradiation Seul un nombre de produits très limité qui arrivent sur le marché belge peut être irradié. Chacun de ces produits doit porter la mention « conservé à l’aide de rayons ionisants », « traité par irradiation » ou « traité par rayon ionisant » sur l’emballage. En 2003, 2 matrices ont été contrôlées : cuisses de grenouilles pour lesquelles l’irradiation est autorisée légalement et fromage râpé ne pouvant pas être irradié mais pour lequel il s’est avéré que cela s’était produit dans le passé. Les échantillons ont été prélevés dans le commerce de détail. Pour les cuisses de grenouilles, on a vérifi é si le produit avait subi un traitement avec rayons ionisants alors que cela n’était pas signalé sur l’étiquette. Après contrôle, il s’est avéré que 9 des 12 échantillons contrôlés étaient irradiés bien que cela ne fi gurait pas sur l’étiquette. 75 % des étiquetages des échantillons n’étaient donc pas conformes à la législation. 25 échantillons de fromage râpé ont été analysés, 5 se sont révélés irradiés et donc étaient en infraction à la législation. Aucune étiquette des 5 emballages irradiés ne mentionnait l’irradiation. Lorsque des non-conformités ont été constatées, on a procédé à un recall des produits et ensuite à leur destruction. 3.6.2. Radioactivité La radioactivité au sein de la chaîne alimentaire est une compétence partagée entre l’AFSCA et l’AFCN (Agence fédérale de contrôle nucléaire). Les deux instances eff ectuent donc des contrôles sur la présence de radioactivité. La base légale sur la surveillance de la contamination nucléaire de denrées alimentaires a été établie après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Cela concerne presque exclusivement la réglementation européenne. 175

RAPPORT ACTIVITE DEFINITIF 2003 -2009 final - LEARY.CSOFT.NET
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2011 - Vétoquinol
Rapport d'activité 2009 - LPO
Rapport d'activité 2003 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Rapport d'activité - Sidaction 2016
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
Rapport de Développement Durable 2003 - Dechetcom
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapport d'activité 2011 - Cetim
Rapport d'activité 2007 - FIFA.com
Rapport d'activité 2011 - CarPostal
Rapport d'activité 2008 - Cetim
RAPPORT D'ACTIVITÉ - Valeo
RAPPORT D'ACTIVITE 2002 - DTIE
Rapport annuel 2003 - Dexia.com
Rapport d'activités 2010 - Ligue pulmonaire
Télécharger le rapport d'activités - Arc Jurassien
Rapport d'activité technique format PDF
Rapport d'activité des services de l'Etat - Préfecture
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010
RAPPORT D’ACTIVITÉ