Views
5 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

3 activités de

3 activités de contrôle partie 200 4.3.3.3. Les hormones dans les préparations Par préparations on entend les aiguilles, les seringues, les fl acons etc. dont on présume qu’ils pourraient contenir des substances hormonales. En 2003, 670 préparations ont été analysées au total. Tableau 3.107 : Résultats de contrôle relatifs aux hormones dans les préparations Substances recherchées Nombre Positif Produits Beta-agonistes 368 2 Clenbutérol Oestro, gesta, androgènes 657 73 Corticostéroides 397 15 Thyréostatiques 26 0 Ester de testostérone Nortestostérone Beta nortestostérone Méthyle de testostérone Stanozolole Progestérone Norethandrolone Methyle de boldénone Estradiol benzoate Beta testostérone Androstendione Chlortestostérone Ester de dexaméthasone Dexameyhasone Prednisolone Hydrocortisone Flumethasone Methyle de prednisolone Ces résultats montrent que les hormones constituent toujours un problème considérable. Pas plus de 0,5 % des échantillons analysés contenait des beta-agonistes, mais un peu plus de 11 % des analyses ont confi rmé la présence d’oestrogènes, gestagènes ou androgènes. A peu près 4 % des échantillons se sont révélés positifs pour les corticostéroïdes alors qu’on n’ a jamais retrouvé de thyréostatiques.

5. Contrôles des importations en provenance de pays tiers 5.1. Postes d’inspection frontaliers 5.1.1. Aliments pour animaux A leur arrivée sur le territoire de l’Union européenne, toutes les substances destinées à l’alimentation animale et provenant de pays tiers doivent être soumises à des contrôles offi ciels avant de pouvoir être mises librement en circulation. Ces contrôles comprennent : ● un contrôle documentaire systématique de chaque lot (vérifi cation des étiquettes, des documents d’accompagnement, des certifi cats, …) ● un contrôle aléatoire systématique qui consiste à vérifi er la concordance entre les documents et les produits ● un contrôle physique aléatoire, non systématique, des produits qui seront mis en libre circulation sur le territoire belge. Pour les produits destinés à un autre Etat membre, un certifi cat est délivré concernant le contrôle documentaire des produits importés en provenance de pays tiers et destinés à l’alimentation des animaux ; dans ce cas, le contrôle physique est eff ectué par l’Etat membre de destination Les aliments pour animaux et les produits destinés à l’alimentation des animaux doivent, moyennant préavis de 72 heures, être présentés à : ● pour le trafi c maritime : Anvers, Gand, Ostende, Zeebruges ● pour le trafi c aérien : Bierset, Deurne, Gosselies, Ostende et Zaventem ● pour le trafi c postal : Bruxelles-X En 2003, les substances destinées à l’alimentation animale (à l’exception des matières premières destinées au « petfood ») provenant de pays tiers ont été présentées uniquement dans les ports d’Anvers et de Gand et à l’aéroport de Zaventem. Au total, 473 envois ont été présentés, dont 88 % à Anvers ; aucun envoi n’a été refusé. Le tableau ci-après reprend la composition des envois présentés à Anvers. Les matières premières sont essentiellement des céréales et des graines destinées à la fabrication d’aliments pour oiseaux de volière (graines de navette, millet, sarrasin, graines blanches de tournesol, arachides, …), ainsi que de la farine de poisson. Comme additifs et prémélanges, on importe surtout de la vitamine B5 et d’autres vitamines. Les produits azotés sont la méthionine, la thréonine et la lysine. 201

RAPPORT ANNUEL 2003 - IEDM
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapport d'activité 2009 - LPO
Rapport d'activité - AWE
RAPPORT D'ACTIVITÉ
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010