Views
4 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

214 1. Prévention de

214 1. Prévention de crise 1.1. Scénario de crise prévention de crise Depuis 2003, le domaine d’action du service d’encadrement « Prévention et gestion de crise » a été élargi des maladies épizootiques à toutes les sortes de crises pouvant toucher la chaîne alimentaire. Il peut s’agir p.ex. de contaminations chimiques ou d’incidents chimiques, y compris les incidents nucléaires et radio-nucléaires. C’est pour cette raison que le scénario pour les maladies épizootiques est graduellement adapté et étendu avec des procédures générales applicables dans la prévention, la détection et la lutte contre les crises. L’objectif fi nal est d’établir un plan d’urgence générique dans lequel sont développés les principes de base du fonctionnement de crise au sein de l’Agence alimentaire. En complément au plan d’urgence général, il existe déjà des scénarios spécifi ques pour diff érentes maladies animales (fi èvre aphteuse, infl uenza aviaire, fi èvre catarrhale du mouton et peste porcine classique). D’autres scénarios spécifi ques sont à l’étude, p.ex. un scénario pour les incidents nucléaires. En outre, la cellule de crise est impliquée dans la défi nition des plans de lutte pour le monitoring et la lutte contre la chrysomèle des racines du maïs et la lutte contre la pourriture annulaire des pommes de terre. En vue de gérer effi cacement les crises, l’AFSCA collabore avec le centre de crise et de coordination du gouvernement fédéral (CGCCR) et avec les instances de crise de certaines autres autorités. Dans de nombreux cas (p.ex. en cas d’incidents nucléaires), la gestion de la crise sera en eff et dirigée par le CGCCR. L’AFSCA ne sera qu’une des diff érentes parties concernées par la lutte contre la crise. De ce fait, lors de l’élaboration des scénarios et des procédures, une grande attention est accordée à la collaboration avec les diff érentes instances offi cielles (gouverneur, administration communale, police, pompiers, sécurité civile) ainsi qu’avec d’autres instances fédérales et régionales qui peuvent être concernées par la lutte contre une crise dans la chaîne alimentaire. Dans ce contexte, une attention particulière est consacrée au déroulement effi cace de la collaboration ainsi qu’à l’optimisation de la communication avec les structures de gestion de crise de ces instances. D’importants progrès ont déjà pu être enregistrés dans ce domaine.

Les exercices et les simulations constituent un aspect important de la préparation aux situations de crise. Dans le service d’encadrement « Prévention et gestion de crise » des simulations sur ordinateur (desktop) sont régulièrement réalisées afi n d’entretenir les aptitudes requises pour pouvoir réagir rapidement à des avis qui pourraient indiquer une situation de crise. A long terme, l’objectif est d’organiser ces exercices également au niveau des unités provinciales de contrôle. L’équipement du service d’encadrement « Prévention et gestion de crise » a bénéfi cié d’une attention particulière en 2003. Dans cet eff ort, on n’a pas perdu de vue l’effi cacité ou la complémentarité par rapport aux autres services de l’Agence alimentaire. Ainsi, le service d’encadrement a mis en place une application SIG qui, entre-temps, a bien prouvé son intérêt et qui est largement utilisée pour également traiter des données d’autres services de l’Agence. A l’aide de ce programme et des données contenues dans les banques de données internes de l’Agence (comme Sanitel), peuvent être produites des cartes bien précises, notamment des zones délimitées autour des foyers de maladies contagieuses tant animales que végétales. On peut également dresser l’inventaire et indiquer avec précision la localisation des élevages situés dans ces zones. 1.2. Audit interne Prévention et gestion de crise Suite à la crise de la peste aviaire, un audit a été eff ectué au sein de L’AFSCA, afi n d’évaluer la manière d’intervention de L’AFSCA et de ses collaborateurs lors de la lutte contre la peste aviaire. Tant les mesures stratégiques que l’exécution opérationnelle ont été examinées minutieusement. Dans le cadre de l’audit, les personnes concernées de L’AFSCA et les personnes et instances externes à L’AFSCA, étroitement impliquées dans la lutte contre la peste aviaire (détenteurs de volailles, représentants d’organisations de secteur, etc.), ont été interviewées. Les points faibles les plus importants, signalés à la cellule centrale de crise, portent sur : ● la communication à Bruxelles et sur le terrain entre les diff érentes personnes impliquées dans la lutte, ● les procédures (systématique, erreurs, ordre des mesures d’assouplissement), ● le management du personnel (recrutement, règlement des heures supplémentaires), ● le call center (endroit, connaissance de l’actualité, information correcte, bilinguisme). Les points faibles qui ont été signalés par les acteurs en dehors de la cellule centrale de crise : ● listes des exploitations (lacunes, inexactitudes) ● collaboration ● communication et dispositions d’information ● problèmes techniques ou manquements lors de l’abattage et de l’assainissement Un plan d’action a été établi pour aborder les points faibles qui se sont présentés lors de l’audit. En général, on était content de la rapidité et du professionnalisme dans l’approche de la lutte contre la peste aviaire. 215

Rapport de Développement Durable 2003 - Dechetcom
Rapport d'activité 2011 - CarPostal
Rapport d'activité 2008 - Cetim
RAPPORT D'ACTIVITE 2002 - DTIE
RAPPORT D'ACTIVITÉ - Valeo
Rapport annuel 2003 - Dexia.com
2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Rapport d'activité technique format PDF
Rapport annuel 2003 Annual report 2003 - FSD
Rapport d'activités 2004-2006 - CRIR
Lire le rapport d'activité 2009 - April
Rapport d’activité 2015
Rapport d'activité 2003 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
rapport d'activité rapport d'activité - GL events
Rapport d'activité - Zonebourse.com
RAPPORT D'ACTIVITé - SNC-Lavalin
Rapport d'activité 2008 - Vétoquinol
Rapport d'activité 2011 - Etavis
Rapport d'activité 2011 - Irsst
Rapport d'activités 2006 - Inrap
Bibliothèque municipale de Bordeaux : rapport d'activité 2008
Télécharger rapport d'activité 2006Le lien est - CarPostal
Rapport d'activités DORE - Schweizerischer Nationalfonds (SNF)
Rapport annuel 2003 - Suisa
Rapport annuel 2003 - Dexia.com
Rapport et Bilan 2003 - paperJam
RAPPORT ACTIVITE DEFINITIF 2003 -2009 final - LEARY.CSOFT.NET