Views
5 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

4 prévention et gestion

4 prévention et gestion de crise partie 222 Ces lots ont été déclarés contaminés. Les 2 autres lots ont été déclarés « probablement contaminés » ; en raison du stockage en commun, il n’était toutefois pas possible de faire la distinction par rapport aux lots déclarés contaminés. Chez les producteurs de plants de pommes de terre, tous les lots de plants non apparentés ont été testés (306 échantillons prélevés sur 58 lots). Aucune contamination n’a été décelée dans les échantillons. Dès lors, une contamination croisée n’a pas pu être mise en évidence. Conformément à la réglementation européenne on a examiné en dernier lieu, les contacts avec les lots infectés, en dehors des lieux de production contaminés. Aux trois premiers lots traités après un lot déclaré contaminé lors de la plantation, du défanage, de l’arrachage et du triage, a été attribué le statut « probablement contaminé ». En tout, il s’agissait de 34 lots de plants. Tableau 4.5 : Ampleur totale de la contamination par la pourriture annulaire Pommes de terres Parcelles Déclarées contaminées Une partie des plants déclarés contaminés et « probablement contaminés » avaient déjà été exportés avant que la contamination n’ait été constatée. Les pays concernés ont été informés. 2.3.1.3. Traitement des pommes de terre 605 tonnes de plants 9.881 tonnes de pommes de terre de consommation (contaminées et probablement contaminées confondues) 41,60 ha de plants 45,01 ha de pommes de terre de consommation Déclarées probablement contaminées Pommes de terres 2.273 ha de plants Parcelles 82,5 ha de plants 206,85 ha de pommes de terre de consommation Les pommes de terre déclarées contaminées doivent être mise en quarantaine ou détruites. Les pommes de terres déclarées « probablement » contaminées’ peuvent toutefois, sous certaines conditions, être fournies directement au consommateur. Les lots de plants en question n’étaient plus appropriés à l’alimentation humaine ou animale parce qu’ils avaient fait l’objet d’un traitement fongicide. Par contre, les pommes de terre de consommation pouvaient en principe être transformées en denrées alimentaires sous conditions de quarantaine (frites, fl ocons,..). Mais, ni en Belgique, ni aux Pays-Bas, on n’a trouvé une entreprise qui était disposée à procéder à cette transformation. Finalement, l’Agence alimentaire a organisé elle-même le traitement des pommes de terre. Les plants ont été déversés, les pommes de terre de consommation qui convenaient encore à cette fi n ont été cuites à la vapeur et destinées à l’alimentation du bétail.

Tableau 4.6 : Aperçu du traitement réservé aux pommes de terre Type de pommes de terre Mode de traitement Volume (tonnes) Plants de pommes de terre Déversement 1.805,7 Pommes de terre de consommation Le coût total de la destruction s’élevait à 1.101.985 €. Suite à une décision du Conseil des Ministres du 3 octobre 2003, ces frais ont été pris à charge par les autorités. 2.3.1.4. Mesures au niveau des parcelles Les parcelles déclarées contaminées sont soumises à certaines restrictions. Il s’agit notamment d’une interdiction de cultiver des pommes de terre pendant une période de 3 ou 4 ans, de l’obligation de lutter contre les repousses de pommes de terre, de l’interdiction de cultiver des plantes à racines ou à tubercules comestibles aussi longtemps qu’il y a des repousses de pommes de terre sur la parcelle. En outre, dans les exploitations contaminées, la production de pommes de terre de l’année qui suit celle de la contamination doit être contrôlée avant de pouvoir être commercialisée. Les obligations auxquelles sont soumises les parcelles « probablement contaminées » concernent essentiellement la lutte contre les repousses de pommes de terre. En 2003, toutes les parcelles ont été soumises à un nouveau contrôle. 2.3.2. Production de 2003 2.3.2.1. Plants belges Déversement 2.006,5 Biométhanisation 221,5 Cuisson à la vapeur (alimentation du bétail) Les plants belges de la production de 2003 ont fait l’objet d’un échantillonnage très intensif. Au total, 3.701 échantillons ont été prélevés. Ainsi, la Belgique a de loin le programme d’échantillonnage le plus intensif de tous les Etats membres de l’UE pour ce qui concerne les plants de pommes de terre. Aucune contamination n’a été constatée. 2.3.2.2. Pommes de terre de consommation 8823,2 Total 12.856,9 Au cours du monitoring des pommes de terre de consommation belges on a décelé une contamination de pourriture annulaire dans des pommes de terre de la variété Anosta. La contamination a été confi rmée dans deux lots sœurs et a dès lors été considérée comme étant de nature clonale. Il n’a pas été possible de déterminer l’origine de la contamination. 223

  • Page 1 and 2:

    apport d’activités Agence fédé

  • Page 3 and 4:

    apport d’activités Agence fédé

  • Page 5 and 6:

    Table des matières 1 ère partie L

  • Page 7 and 8:

    Préface Cher lecteur, Le rapport d

  • Page 9 and 10:

    2 ième partie Activités horizonta

  • Page 11 and 12:

    3 ième partie Activités de contr

  • Page 13 and 14:

    3 ième partie Activités de contr

  • Page 15 and 16:

    3 ième partie Activités de contr

  • Page 17 and 18:

    3 ième partie Activités de contr

  • Page 19 and 20:

    5 ième partie Activités des labos

  • Page 21 and 22:

    Laboratoires Laboratoires Services

  • Page 23 and 24:

    1 l’Agence alimentaire en tant qu

  • Page 25 and 26:

    1.2. Direction générale des Servi

  • Page 27 and 28:

    Figuur 1.3 : Organigramme de la Dir

  • Page 29 and 30:

    Figure 1.4 : Organigramme de la Dir

  • Page 31 and 32:

    Figure 1.5 : Structure de base de l

  • Page 33 and 34:

    2.2. Intégration des diff érents

  • Page 35 and 36:

    3. Le budget de l’Agence alimenta

  • Page 37 and 38:

    2 activités horizontales

  • Page 39 and 40:

    1.1.1.2. Communication A moyen term

  • Page 41 and 42:

    1.1.2. L’analyse des forces et de

  • Page 43 and 44:

    Dans le développement de FoodNet,

  • Page 45 and 46:

    ● les plaintes des consommateurs

  • Page 47 and 48:

    Figure 2.3 : Nombre mensuel de plai

  • Page 49 and 50:

    3.4. Elaboration d’un site web co

  • Page 51 and 52:

    4. Le Comité consultatif 4.1. Aper

  • Page 53 and 54:

    29 octobre 2003 26 novembre 2003

  • Page 55 and 56:

    4.2.4. La crise de l’infl uenza a

  • Page 57 and 58:

    Tableau 2.3 : Comité scientifi que

  • Page 59 and 60:

    2003/23 Projet d’AR relatif à l

  • Page 61 and 62:

    5.2. Temps forts en 2003 5.2.1. Pr

  • Page 63 and 64:

    6.2. Inspections par des organismes

  • Page 66 and 67:

    a p p o r t d ’ a c t i v i t é

  • Page 68 and 69:

    66 1. Aliments pour animaux, santé

  • Page 70 and 71:

    3 activités de contrôle partie 68

  • Page 72 and 73:

    3 activités de contrôle partie 70

  • Page 74 and 75:

    3 activités de contrôle partie 72

  • Page 76 and 77:

    3 activités de contrôle partie 74

  • Page 78 and 79:

    3 activités de contrôle partie 76

  • Page 80 and 81:

    3 activités de contrôle partie 78

  • Page 82 and 83:

    3 activités de contrôle partie 80

  • Page 84 and 85:

    3 activités de contrôle partie 82

  • Page 86 and 87:

    3 activités de contrôle partie 84

  • Page 88 and 89:

    3 activités de contrôle partie 86

  • Page 90 and 91:

    3 activités de contrôle partie 88

  • Page 92 and 93:

    3 activités de contrôle partie 90

  • Page 94 and 95:

    3 activités de contrôle partie 92

  • Page 96 and 97:

    3 activités de contrôle partie 94

  • Page 98 and 99:

    3 activités de contrôle partie 96

  • Page 100 and 101:

    3 activités de contrôle partie 98

  • Page 102 and 103:

    3 activités de contrôle partie 10

  • Page 104 and 105:

    3 activités de contrôle partie 10

  • Page 106 and 107:

    3 activités de contrôle partie 10

  • Page 108 and 109:

    3 activités de contrôle partie 10

  • Page 110 and 111:

    3 activités de contrôle partie 10

  • Page 112 and 113:

    3 activités de contrôle partie 11

  • Page 114 and 115:

    3 activités de contrôle partie 11

  • Page 116 and 117:

    3 activités de contrôle partie 11

  • Page 118 and 119:

    3 activités de contrôle partie 11

  • Page 120 and 121:

    3 activités de contrôle partie 11

  • Page 122 and 123:

    3 activités de contrôle partie 12

  • Page 124 and 125:

    3 activités de contrôle partie 12

  • Page 126 and 127:

    3 activités de contrôle partie 12

  • Page 128 and 129:

    3 activités de contrôle partie 12

  • Page 130 and 131:

    3 activités de contrôle partie 12

  • Page 132 and 133:

    3 activités de contrôle partie 13

  • Page 134 and 135:

    3 activités de contrôle partie 13

  • Page 136 and 137:

    3 activités de contrôle partie 13

  • Page 138 and 139:

    3 activités de contrôle partie 13

  • Page 140 and 141:

    3 activités de contrôle partie 13

  • Page 142 and 143:

    3 activités de contrôle partie 14

  • Page 144 and 145:

    3 activités de contrôle partie 14

  • Page 146 and 147:

    3 activités de contrôle partie 14

  • Page 148 and 149:

    3 activités de contrôle partie 14

  • Page 150 and 151:

    3 activités de contrôle partie 14

  • Page 152 and 153:

    3 activités de contrôle partie 15

  • Page 154 and 155:

    3 activités de contrôle partie 15

  • Page 156 and 157:

    3 activités de contrôle partie 15

  • Page 158 and 159:

    3 activités de contrôle partie 15

  • Page 160 and 161:

    3 activités de contrôle partie 15

  • Page 162 and 163:

    3 activités de contrôle partie 16

  • Page 164 and 165:

    3 activités de contrôle partie 16

  • Page 166 and 167:

    3 activités de contrôle partie 16

  • Page 168 and 169:

    3 activités de contrôle partie 16

  • Page 170 and 171:

    3 activités de contrôle partie 16

  • Page 172 and 173:

    3 activités de contrôle partie 17

  • Page 174 and 175: 3 activités de contrôle partie 17
  • Page 176 and 177: 3 activités de contrôle partie 17
  • Page 178 and 179: 3 activités de contrôle partie 17
  • Page 180 and 181: 3 activités de contrôle partie 17
  • Page 182 and 183: 3 activités de contrôle partie 18
  • Page 184 and 185: 3 activités de contrôle partie 18
  • Page 186 and 187: 3 activités de contrôle partie 18
  • Page 188 and 189: 3 activités de contrôle partie 18
  • Page 190 and 191: 3 activités de contrôle partie 18
  • Page 192 and 193: 3 activités de contrôle partie 19
  • Page 194 and 195: 3 activités de contrôle partie 19
  • Page 196 and 197: 3 activités de contrôle partie 19
  • Page 198 and 199: 3 activités de contrôle partie 19
  • Page 200 and 201: 3 activités de contrôle partie 19
  • Page 202 and 203: 3 activités de contrôle partie 20
  • Page 204 and 205: 3 activités de contrôle partie 20
  • Page 206 and 207: 3 activités de contrôle partie 20
  • Page 208 and 209: 3 activités de contrôle partie 20
  • Page 210 and 211: 3 activités de contrôle partie 20
  • Page 212 and 213: 210 5.2.2. Messages RASFF en 2003 E
  • Page 214 and 215: a p p o r t d ’ a c t i v i t é
  • Page 216 and 217: 214 1. Prévention de crise 1.1. Sc
  • Page 218 and 219: 4 prévention et gestion de crise p
  • Page 220 and 221: 4 prévention et gestion de crise p
  • Page 222 and 223: 4 prévention et gestion de crise p
  • Page 226 and 227: 4 prévention et gestion de crise p
  • Page 228 and 229: 4 prévention et gestion de crise p
  • Page 230 and 231: a p p o r t d ’ a c t i v i t é
  • Page 232 and 233: 230 1. Le réseau de laboratoires P
  • Page 234 and 235: 5 activités des labos partie 232 L
  • Page 236 and 237: 5 activités des labos partie 234 3
  • Page 238 and 239: 5 activités des labos partie 236 3
  • Page 240 and 241: Annexe 1 Composition du Comité con
  • Page 242: Annexe 2 : Composition du Comité s
  • Page 245: LMR Limite Maximum en Résidus LNR
RAPPORT ANNUEL 2003 - IEDM
Rapport d'activité - AWE
RAPPORT D’ACTIVITÉ