Views
4 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

36 1. Projets 1.1.

36 1. Projets 1.1. Food@work Le 17 octobre, food@work a été offi ciellement mis sur les rails à l’Agence alimentaire. Il s’agit du projet BPR de l’AFSCA (BPR est l’abréviation désignant un « Business Process Reengineering »). Food@work a été lancé pour améliorer et rationaliser le fonctionnement de l’AFSCA. Dans le cadre de food@work, on a commencé par inventorier, au premier trimestre de 2003, tous les « clients » de l’Agence. Toutes les prestations que l’AFSCA accomplit pour ces clients ont été également recensées. Ensuite, le Comité de direction a actualisé les objectifs stratégiques de l’AFSCA. Après cela, un groupe de projet interne a établi dans les grandes lignes les processus selon lesquels fonctionne l’Agence, pourquoi ces processus en question sont nécessaires et les points qui, dans ces mêmes processus, ne peuvent certainement pas se trouver en défaut. Enfi n, on a dressé un inventaire des points forts et des faiblesses de l’Agence alimentaire, et des avantages et menaces éventuelles qu’elle peut rencontrer (analyse SWOT). 1.1.1. Les objectifs stratégiques actualisés Les nouveaux objectifs stratégiques s’articulent autour de 10 thèmes. 1.1.1.1. De l’inspection à l’audit activitès horizontales La direction attend des entreprises du secteur alimentaire qu’elles disposent dans un délai de 5 à 7 ans d’un système d’autocontrôle opérationnel. C’est pourquoi l’accent des activités de l’AFSCA devra être déplacé de l’inspection à l’audit. On va travailler à l’élaboration d’audits des systèmes d’autocontrôle dans les entreprises. En même temps, les inspections seront diminuées graduellement, tout en maintenant les activités d’inspection et de contrôle de base nécessaires. Une partie des activités actuellement encore accomplies par l’Agence alimentaire seront partiellement déplacées à l’avenir vers d’autres acteurs.

1.1.1.2. Communication A moyen terme, il faudra que la communication de l’AFSCA soit entièrement mise au point. Pour ce faire, l’Agence fera appel à tous les canaux disponibles. 1.1.1.3. Qualité La direction part du principe que l’AFSCA disposera à moyen terme de services fonctionnant effi cacement. On entend par là que tous les services fonctionnent sur base d’un système interne de contrôle de la qualité. A cette fi n, les procédures seront harmonisées et standardisées (formats et modèles [templates], checklists,…). On veillera à ce que les diff érents services travaillent de façon complémentaire sans activités faisant double emploi d’un service à l’autre. On envisage de faire certifi er en externe les processus clés de l’AFSCA. 1.1.1.4. Evaluation effi cace des risques Les programmes de contrôle et les plans de contrôle doivent être inspirés par un processus effi cace d’évaluation des risques. L’important, à cet égard, est que l’Agence dispose de la connaissance nécessaire des secteurs, des entreprise et des processus. Les dangers et les risques doivent également être parfaitement connus. 1.1.1.5. Un système opérationnel de gestion de l’information et des données A moyen terme, l’AFSCA doit nécessairement disposer d’un système effi cace de gestion des informations et des données. A cet égard, la gestion des connaissances doit être alignée sur les processus au sein de l’Agence. Les banques de données doivent être structurées, contenir des informations validées et faciliter des rapports effi caces. Tout ceci doit permettre d’eff ectuer un benchmarking des diff érents services de l’AFSCA et de facturer les prestations de l’Agence.. 1.1.1.6. Politique en matière de RH La direction prévoit que le personnel soit bien intégré dans les 5 à 7 ans et dispose des compétences nécessaires pour accomplir effi cacement les tâches qui lui sont assignées. La politique en matière de RH poursuit à cette fi n une série d’objectifs spécifi ques : implication et dévouement des collaborateurs, compétence, effi cacité des coûts et concordance entre les objectifs personnels et les objectifs d’organisation fi xés par la direction. De plus, l’AFSCA doit disposer d’une off re de formation intégrée et d’une bonne communication interne. 37

RAPPORT ACTIVITE DEFINITIF 2003 -2009 final - LEARY.CSOFT.NET
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2011 - Vétoquinol
2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Rapport d'activité 2009 - LPO
Rapport d'activité 2003 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapport d'activité - Sidaction 2016
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
Rapport d'activité 2007 - FIFA.com
Rapport d'activité 2011 - Cetim
Rapport de Développement Durable 2003 - Dechetcom
Rapport d'activité 2011 - CarPostal
Rapport d'activité 2008 - Cetim
RAPPORT D'ACTIVITÉ - Valeo
RAPPORT D'ACTIVITE 2002 - DTIE
Rapport d'activité 2000 - TF1
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010
Rapport annuel 2003 - Dexia.com
Rapport d'activité des services de l'Etat - Préfecture
Rapport d'activités 2010 - Ligue pulmonaire
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapport d'activités 2012 - Ligue pulmonaire