Views
4 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

2 activités

2 activités horizontales partie 46 alimentaire est également mis en lumière dans le bulletin. Tout comme les autres publications de l’Agence alimentaire, le bulletin est diff usé gratuitement sous forme électronique et sous forme imprimée. En 2003, le citoyen-consommateur a fait plus ample connaissance avec le Bulletin, comme en témoignent les chiff res des abonnements privés, qui en ce qui concerne la forme imprimée, sont passés de 158 à 742, et pour la forme électronique, de 1.088 à 2.168. Chacun peut consulter ou commander tous les communiqués et publications de l’AFSCA sur le site internet de l’Agence alimentaire (www.afsca.be). 3.3. Participation aux manifestations publiques L’Agence alimentaire participe systématiquement aux principales foires agricoles ; en 2003, ce fut le cas d’Agrifl anders et de la Foire de Libramont. Malgré le fait que ces foires atteignent aussi bien le professionnel du secteur agricole que le simple consommateur, on a également recherché d’autres initiatives s’adressant spécifi quement au consommateur. La participation à Kokerello (Flanders Expo) en décembre 2003 s’inscrivait dans ce cadre. L’Agence alimentaire prête également son concours à des initiatives locales plus modestes, auxquelles sont surtout associées les Unités provinciales de contrôle. La participation à de telles manifestatons publiques est une occasion idéale de mieux faire connaître les publications de l’Agence alimentaire qui s’adressent au consommateur, et de les mettre à la disposition du citoyen. En février 2003, l’Agence alimentaire a également participé à « Interpom », la foire de la pomme de terre. Enfi n, l’Agence alimentaire a également pris part, le 5 octobre 2003, à la Journée Découverte Entreprises à Bruxelles. Des sujets tels que la lutte contre l’ESB et le fonctionnement de la cellule de prévention et de gestion de crise y ont été placés sous les projecteurs. Le rôle du Comité consultatif ainsi que du Comité scientifi que y a été expliqué en détail. Le public a particulièrement apprécié la possibilité de bavarder avec quelques membres du Comité scientifi que. L’exposition interactive « La sécurité alimentaire : comment y parvenir ? » a également bénéfi cié d’un beau succès ce jour–là.

3.4. Elaboration d’un site web comportant des pages spécifi quement réservées aux consommateurs Au cours du printemps 2003, le site internet de l’Agence alimentaire a subi une refonte complète. A cette occasion, le site a été conçu comme un site portail comprenant trois parties. Outre la partie générale où aboutit en premier lieu tout visiteur du site, a été conçue une partie qui s’adresse spécifi quement au consommateur et une partie destinée au secteur professionnel. Dans la partie qui s’adresse aux consommateurs, ceux–ci trouvent des réponses à bon nombre de questions sur la sécurité alimentaire. Le point de contact pour le consommateur y occupe une place importante. On y trouve un relevé des rappels de denrées alimentaires. Divers sujets y sont traités de façon thématique, tandis qu’une liste de mots–clés doit guider le visiteur dans le monde de la sécurité alimentaire. Dans la partie destinée au secteur professionnel, les professionnels peuvent trouver des informations plus techniques et consulter la réglementation. On a opéré une subdivision en production végétale, production animale et denrées alimentaires. On y retrouve les rubriques familières telles que les maladies des animaux et la liste des entreprises agréées pour la transformation des viandes et du poisson. Le visiteur ne doit évidemment pas se sentir lié par la distinction consommateurs / professionnels, et il peut visiter librement tout le site. Un moteur de recherche permet de trouver rapidement ce qu’on cherche, et dans le haut de l’écran, on voit toujours où on se trouve sur le site. Le site rénové de l’AFSCA a obtenu la 6e place au concours « Site de l’année » qui a été organisé en 2003 par « De Tijd ». 3.5. Fondation Roi Baudouin et Plate-forme de Sécurité alimentaire Outre le projet « Dialogue direct avec les consommateurs », qu’a lancé l’Agence alimentaire au milieu de l’année 2003 en partenariat direct avec la Fondation Roi Baudouin (FRB), l’Agence a également promis son soutien à un autre projet : « Alimenter le dialogue », qui a été introduit auprès de la FRB par le CRIOC. Ce projet, qui est en fait un prolongement du l’ex– « Plate-forme de sécurité alimentaire » réunissant les divers segments de la chaîne alimentaire, a été approuvé fi n 2003 et comprend la réédition d’une série de brochures visant les consommateurs ainsi qu’une nouvelle tournée de l’exposition éducative pour les écoles « La sécurité alimentaire : comment y parvenir ? ». 47

Rapport d'activité 2009 - LPO
RAPPORT D’ACTIVITÉ
RAPPORT D'ACTIVITÉ
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010