Views
5 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

2 activités

2 activités horizontales partie 58 2003/33 Appui scientifi que à la campagne de sensibilisation concernant l’antibiorésistance. 2003/34 Programmation des analyses biologiques de l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire pour 2004 (volet biologique). Dossier en cours d’examen Dossier en cours d’examen 2003/35 Relations entre le Comité scientifi que et le Comité Supérieur d’Hygiène. Dossier en cours d’examen 2003/36 Projet de loi-programme – dispositions relatives à l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire. 2003/37 Projet d’AR portant fi xation les conditions dans lesquelles l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire peut faire exécuter des tâches par des médecins vétérinaires indépendants. 2003/38 Projet d’Arrête royal fi xant les conditions auxquelles l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire peut faire accomplir des tâches par des médecins vétérinaires indépendants. 2003/39 Procédure de validation scientifi que des guides sectoriels d’autocontrôle. 2003/40 Expertise concernant la campagne d’échantillonnage de produits agricoles (lait et légumes d’hiver) afi n de contrôler si la chaîne alimentaire n’avait pas subi des conséquences de l’incendie des tours « Marly » (Neder-Over-Heembeek). Avis favorable rendu le 24/11/2003 Avis favorable rendu le 24/11/2003 Avis favorable rendu le 16/12/2003 Dossier en cours d’examen Réponse donnée le 21/12/2003 2003/41 Inspections et audits programmés pour l’année 2004. Dossier en cours d’examen

5.2. Temps forts en 2003 5.2.1. Présence de résidus de nitrofuranes dans de la poudre d’oeufs Un lot de poudre d’œufs d’un producteur d’ovoproduits avait été souillé par des métabolites de furazolidon. Le furazolidon est une nitrofurane, un antibiotique à usage vétérinaire. L’avis du Comité scientifi que a été demandé sur cette question. Plus précisément, il lui a été demandé de répondre à la question de savoir s’il est possible de fi xer un seuil d’action. Un seuil d’action est une valeur au-dessus de laquelle, si elle est dépassée, on doit obligatoirement rappeler et détruire le produit en question. Le Comité scientifi que a signalé que l’utilisation de ce médicament dans la chaîne alimentaire est interdite en Europe vu ses propriétés nocives. Dans les aliments, il ne peut non plus y avoir de résidus de nitrofuranes. Le furazolidon est cancérigène, génotoxique et peut avoir un eff et néfaste sur la fertilité masculine. Vu le contexte juridique et les propriétés toxiques du furazolidon, le Comité scientifi que a dit qu’il n’était pas adéquat de fi xer un seuil d’action. 5.2.2. Lymphadénite caséeuse chez les petits ruminants La lymphadénite caséeuse est une aff ection causée par Corynebacterium pseudotuberculosis. Cette bactérie provoque chez les ovins et les caprins une infl ammation caséeuse (à l’aspect de fromage) des ganglions lymphatiques, avec apparition d’abcès des ganglions lymphatiques. Cela entraîne essentiellement des pertes économiques, telles qu’une dégradation des carcasses (refusées à l’abattoir), une production réduite de laine et de lait, un gain pondéral réduit et des troubles de la reproduction. L’aff ection constitue dans une moindre mesure un problème pour la santé animale ou la santé publique. En Belgique, on possède peu voire pas de données sur la survenance de la lymphadénite caséeuse chez les petits ruminants et d’infections zoonotiques éventuelles chez l’homme. Cependant, le germe est sporadiquement décelé chez les ovins et les caprins, et le transfert du germe à l’homme n’est pas exclu (ingestion de lait et de produits laitiers non pasteurisés, blessures occasionnées par du matériel contaminé, …). De plus, la population de chèvres est en croissance permanente, surtout dans le secteur de la production laitière. La demande d’avis concernait l’impact de la lymphadénite caséeuse chez les petits ruminants sur la santé animale et sur la santé publique. On demandait plus précisément s’il y a en Belgique la nécessité d’une lutte organisée contre cette aff ection et, si oui, selon quelle méthode de lutte effi cace. Le Comité scientifi que est parvenu à la conclusion qu’un programme de surveillance éventuel doit être précédé d’un sondage estimant la prévalence de la lymphadénite caséeuse chez les petits ruminants. Le programme de lutte proprement dit serait idéalement exécuté sur base volontaire et en collaboration avec le secteur. Les autorités pourront alors appuyer la lutte en allégeant fi nancièrement l’analyse bactériologique des animaux suspects. 59

2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
Rapport d'activité 2000 - TF1
RAPPORT ANNUEL 2003 - IEDM
Rapport d'activité 2007 - pdf - Anru
Rapports d'activités - ANREVA L
Rapport d'activité - AWE
Rapport d'activité 2008 - FIFA.com
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2010 - Ordiecole.com
Rapport d'activités 2012 - Apsam
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2012 - Fipoi
Rapport d'activité - Communauté de Communes de Brocéliande
rapport annuel 2003 - valorlux.lu
Rapport d'activité 2009 - Cité de la musique
Télécharger le rapport d'activité IRSN 2006.
Rapport d'activité 2008/2009 - FIFA.com
Rapport d'activités 2009 - Groupe URD
Rapport d'activité 2012 - association païdos
Rapport d'activités - Tribunaux judiciaires du Québec
Rapport d'activité 2011 - Poste Immo
RAPPORT ACTIVITE DEFINITIF 2003 -2009 final - LEARY.CSOFT.NET
Rapport d'activités 2010 maisons de justice (PDF, 26.84 MB)