Views
5 years ago

Rapport d'activités 2003

Rapport d'activités 2003

3 activités de

3 activités de contrôle partie 88 Les années précédentes, de grands eff orts ont été fournis dans la lutte contre la maladie d’Aujeszky. L’objectif du programme pour 2003 était que tous les troupeaux de porcs d’élevage et 90 % des troupeaux comptant exclusivement des porcs de boucherie obtiendraient le statut ‘indemne d’Aujeszky’ (statut A3 ou A4). L’éradication de la maladie d’Aujeszky s’est déroulée avec succès en 2003. C’est principalement dans les provinces ayant précédemment la prévalence la plus élevée que les plus grands progrès ont été enregistrés. Grâce à une bonne collaboration du secteur, au 31 décembre 2003, 95 % de l’ensemble des troupeaux de porcs avaient déjà obtenu un statut ‘indemne d’Aujeszky’ (statut A3 ou A4), soit 99 % des exploitations détenant des porcs d’élevage et 91 % des exploitations détenant des porcs de boucherie. Le 31 décembre 2003, seules 42 exploitations porcines belges étaient encore contaminées par le virus d’Aujeszky. Ces exploitations à problèmes sont exclusivement situées dans les provinces de Flandre occidentale et orientale. Ailleurs en Belgique, le schéma de vaccination obligatoire a déjà pu être assoupli. Etant donné que le programme belge d’éradication de la maladie d’Aujeszky a été approuvé par la Commission européenne, des garanties supplémentaires concernant cette maladie peuvent être exigées à l’importation ou lors d’échanges commerciaux entrants de porcs. Grâce au statut favorable concernant la maladie d’Aujeszky, les porcs belges ont accès sans problème aux échanges commerciaux européens. Tableau 3.15 : Analyses sérologiques Aujeszky Le tableau 3.15 montre qu’à la suite des résultats favorables du programme de lutte, on a eff ectué en 2003 sensiblement moins de tests que le nombre initialement prévu. 1.2.2.2.2. Peste porcine classique Objectif 2003 Sérologie Aujeszky 2003 Nombre d’analyses Test d’accès (obtention statut A2) 4.157 349.000 Test d’acceptation (obtention statut A3 ou A4) 64.137 Test de suivi (conserve statut A3 ou A4) 496.000 394.081 Test d’évaluation (exploitations à problèmes) 9.000 8.293 Test de contrôle (mission AFSCA) 17.000 9.606 Total 871.000 480.274 Suite à l’apparition de la peste porcine classique chez des sangliers en Allemagne et au Grand Duché du Luxembourg, une zone d’observation a été établie préventivement en Belgique en 2002 le long de la frontière avec les pays susmentionnés ainsi qu’avec la France. Après qu’on eut retrouvé en novembre 2002 un sanglier viropositif, abattu lors d’une partie de chasse le long de la frontière allemande, on a délimité une zone contaminée à l’intérieur de la zone d’observation le long de la frontière allemande.

En 2003 une analyse sérologique et virologique intensive a été eff ectuée chez les sangliers et les porcs domestiques afi n de contrôler les mesures de protection et de pouvoir détecter très rapidement, le cas échéant, la contamination du cheptel porcin par la peste porcine classique. On trouve dans la Partie 4 davantage d’informations sur les analyses eff ectuées sur les sangliers. Chez les porcs domestiques, des analyses ont été eff ectuées dans la zone contaminée et la zone d’observation, lors de l’importation de porcs d’élevage et de porcs de rente, sur des verrats dans les centres d’IA et de sélection, dans les concours et les criées de porcs d’élevage et à l’exportation de porcs d’élevage belges vers des pays de l’UE ou vers des pays tiers. Tous les résultats étaient favorables. Tableau 3.16 : Aperçu des analyses pour la peste porcine classique Motif de l’analyse Porc Sanglier Vu les résultats favorables des analyses concernant les sangliers et les porcs, un certain nombre de mesures préventives pourront être levées en 2004 dans le secteur des porcs. 1.2.2.2.3. Salmonella Achat 9.690 1 Contrôle réaction positive 3 0 Diagnostic 345 4 Exportation 826 0 Importation 263 0 Centre d’IA 2.219 0 Concours 79 0 Screening 9 579 Zone à risque 2.957 4.431 Criée 1.408 0 Suspicion 64 0 Total 17.863 5.015 Le programme d’accompagnement Salmonella Porcs est en cours depuis le 1er septembre 2002. Ce programme a pour objectif de formuler des avis pratiques pour la maîtrise et la lutte contre les salmonelles dans les exploitations porcines. En 2003, 8.276 échantillons sanguins ont été analysés dans le cadre de ce projet en vue d’y rechercher des anticorps. En outre, 565 échantillons ont fait l’objet d’une analyse bactériologique. 88 échantillons (16 %) étaient positifs pour la Salmonella. Le typage d’un certain nombre d’échantillons positifs a été eff ectué. 89

RAPPORT ANNUEL 2003 - IEDM
Rapport d'activité - AWE