Views
4 years ago

Rapport d'activités 2005

Rapport d'activités 2005

Figure 4.4 :

Figure 4.4 : délimitation des zones autour des parcelles infestées par Diabrotica virgifera. 1 = zone focale Steenokkerzeel-Machelen (2003) 2 = zone focale Zaventem (2003) 3 = zone focale Kampenhout (2003) 4 = zone focale Kampenhout-Kortenberg (2004) 5 = zone focale Kraainem (2004) ligne rouge = zone de sécurité 2004 Prévention et gestion des crises 175 Dans ces zones délimitées, des mesures strictes ont été imposées lors des saisons culturales suivantes en ce qui concerne la culture du maïs. A cet égard, la rotation des cultures s’est révélée essentielle pour le maïs : on ne peut plus cultiver de maïs qu’une année sur trois sur la même parcelle. En e et, l’insecte ne peut survivre à l’hiver qu’au stade d’œuf. Etant donné que les larves passent le printemps et l’été exclusivement sur le maïs et ne sont pas mobiles, la rotation des cultures garantit l’impossibilité pour une éventuelle contamination de se poursuivre au cours de la saison culturale suivante. Cette approche a porté ses fruits. En 2005, malgré un monitoring intensif autour de l’aéroport de Zaventem, aucune parcelle atteinte n’a été

Rapport d’activités 176 découverte. Ce qui signi e que dans cette région, seules les zones délimitées en 2004 seront encore prises en considération en ce qui concerne la campagne 2006. En 2005, les Pays-Bas ont découvert le coléoptère notamment au voisinage de l’aéroport de Beek dans le Limbourg néerlandais. Une partie de la zone de sécurité autour de ce foyer se situe en territoire belge, dans les communes de Maasmechelen et de Lanaken. Parmi les 20 parcelles belges de maïs de cette zone et les 15 parcelles de maïs des communes environnantes, le monitoring a immédiatement été accru, mais aucun insecte n’a été détecté. Malgré cela, la rotation des cultures sera d’application sur les parcelles de maïs existantes au cours des deux prochaines saisons culturales. En complément du monitoring ciblé dans les zones entourant les parcelles atteintes, plus de 350 pièges contenant des appâts pour la chrysomèle des racines du maïs sont placés annuellement dans le reste du pays. Ces pièges sont placés dans diverses parcelles de maïs situées sur une vingtaine de sites à risque di érents, surtout au voisinage d’aéroports, de ports maritimes, d’importantes voies d’accès depuis le Sud et de terrains industriels où un important tra c de fret provenant des Balkans et du Sud vient décharger des marchandises. Jusqu’à présent, ce monitoring n’a pas permis de détecter de parcelle atteinte dans le reste du pays. Tableau 4.3 : aperçu du monitoring pour Diabrotica virgifera. Zone Nombre de pièges Zone focale du Brabant Flamand 242 Zone de sécurité du Brabant Flamand 275 Zone de sécurité du Limbourg 54 Zone de suivi du Limbourg (autour de la zone sécurité) 80 Monitoring national 439 Total 1.090

2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Rapport d'activités 2005 - Fiscus.fgov.be
Rapport d'activité 2005 - FIFA.com
rapport d'activité 2005 - CRR
synthèse du rapport 2005 sur le développement durable - Baxter ...
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2011 - Vétoquinol
Rapports d'activités - ANREVA L
Rapport financier annuel - 2005 - Virbac
Rapport d'activité - AWE
Rapport d'activité 2008 - FIFA.com
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
Rapport d'activités 2012 - Apsam
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2010 - Ordiecole.com
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2012 - Fipoi
Rapport d'activité 2000 - TF1
rapport d'activité 2005 - Sivoa
Rapport d'activité - Communauté de Communes de Brocéliande
Rapport d'activité 2009 - Cité de la musique
Télécharger le rapport d'activité IRSN 2006.