Views
5 years ago

Rapport d'activités 2005

Rapport d'activités 2005

2.2. Suivi, rapportage

2.2. Suivi, rapportage et réalisations en 2005 Les contrôles et les échantillonnages e ectués dans le cadre du plan de contrôle sont rapportés dans l’application Web spéci quement développée à cette n. En comparant les contrôles e ectués et les objectifs plani és, les chefs d’UPC ont la possibilité de suivre l’évolution de la situation dans leur province par rapport aux autres UPC. Le suivi régulier de la réalisation du plan de contrôle au niveau de l’administration centrale permet le cas échéant de redistribuer en cours d’année les contrôles entre les UPC. La variation du nombre d’opérateurs au cours de l’année peut également entraîner des adaptations du nombre de contrôles réalisés. Les objectifs et la réalisation du plan de contrôle 2005 sont représentés dans la gure ci-dessous. Outre ceux-ci, 30.765 contrôles non prévisibles et non quanti ables ont été réalisés. Cela porte donc le total des contrôles réalisés dans le cadre du plan de contrôle 2005 à 197.834. Figure 2.1 : objectifs et réalisations des contrôles et échantillonnages en 2005, ventilés par secteur Données 180.000 160.000 140.000 120.000 100.000 80.000 60.000 40.000 20.000 0 Sect. 1 Sect. 1 Production primaire Sect. 2 Sect. 3 Total Sect. 2 Transformation Sect. 1 Distribution Nombre d’échantillons plani és 37.424 17.126 11.574 66.124 Nombre d’échantillons réalisés 38.591 16.944 11.570 67.105 Nombre d’inspections plani ées 68.890 31.661 51.483 152.034 Nombre d’inspections réalisées 64.400 24.390 78.279 167.069 Activités horizontales 33 Total

Rapport d’activités 34 3. Etablissement du programme de contrôle 2006 L’un des objectifs poursuivis dans le plan stratégique de l’AFSCA (business plan pour l’Agence alimentaire) est la réalisation d’une chaîne alimentaire sûre en limitant d’une part l’exposition des consommateurs aux substances nocives et en réduisant d’autre part les incidents et les crises. La sécurité alimentaire ne peut être atteinte qu’avec la collaboration étroite des opérateurs eux-mêmes. Ces derniers sont en tout état de cause garants des produits qu’ils mettent sur le marché et de ce fait, réalisent un certain nombre de véri cations : il s’agit de l’« autocontrôle ». Dans sa mission, l’AFSCA veille au maintien de la sécurité alimentaire par le biais des contrôles o ciels de routine. Ces contrôles o ciels reposent tantôt sur l’analyse d’échantillons, tantôt sur l’inspection des établissements et la véri cation de documents. Dans le cadre de son programme de contrôle, l’AFSCA intègre la chaîne alimentaire dans son ensemble, du secteur primaire à la vente au consommateur nal et vise le respect des garanties et des normes pour l’ensemble des aspects relevant de ses compétences. Cette approche intégrée contribue au renforcement de la sécurité et de la qualité des produits tout au long de la chaîne alimentaire, à un meilleur niveau de bien-être des animaux et à un niveau sanitaire élevé des productions animales et végétales. Il est cependant illusoire d’imaginer, tant dans le chef des opérateurs de la chaîne alimentaire que dans celui de l’AFSCA, un système de contrôle permettant de couvrir tous les produits, tous les documents et tous les établissements. Dès lors les contrôles o ciels réalisés par l’AFSCA reposent-ils avant tout sur une série de choix. Dans ce contexte, l’évaluation des risques est un élément essentiel dans le choix des analyses programmées car elle prend notamment en compte la gravité des e ets néfastes causés par les dangers (métaux lourds, résidus de pesticides, salmonelles, ...) et l’importance des constatations faites les années antérieures. Dans le même ordre d’idées, la présence d’un système d’autocontrôle validé, les résultats des inspections antérieures et les sanctions encourues par les opérateurs constituent quelques éléments du risque déterminants de la programmation des inspections. Les obligations légales et les recommandations des instances internationales ou des di érents comités (dont le Comité scienti que) sont également des critères considérés lors de la programmation des analyses et des inspections.

2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
rapport d'activité 2005 - CRR
synthèse du rapport 2005 sur le développement durable - Baxter ...
Rapports d'activités - ANREVA L
Rapport d'activité - AWE
Rapport financier annuel - 2005 - Virbac
Rapport d'activité 2008 - FIFA.com
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2010 - Ordiecole.com
RAPPORT D'ACTIVITES 2010 - caritasdev.cd
Rapport d'activités 2012 - Apsam
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2012 - Fipoi
Rapport d'activité 2000 - TF1
Rapport d'activité - Communauté de Communes de Brocéliande
Rapport d'activité 2009 - Cité de la musique
Rapport d'activités 2005 - Fiscus.fgov.be
Télécharger le rapport d'activité IRSN 2006.
Rapport d'activité 2007 - pdf - Anru
Rapport d'activité 2008/2009 - FIFA.com
Rapport d'activités 2009 - Groupe URD
Rapport d'activité 2012 - association païdos
Rapport d'activités - Tribunaux judiciaires du Québec
Rapport d'activité 2011 - Poste Immo
RAPPORT ANNUEL 2005 - IEDM