Views
4 years ago

Rapport d'activités 2005

Rapport d'activités 2005

Tableau 3.6 : les 3

Tableau 3.6 : les 3 principaux motifs de saisie en 2005. Bovins Veaux Porcs Solipèdes Ovins 1 Aspect anormal Aspect anormal Animaux morts Animaux morts Animaux morts 2 septicémie, pyémie coliques, métrites, entérites, mammites ou péritonites ayant entraîné un abattage de nécessité septicémie, pyémie septicémie, pyémie coliques, métrites, entérites, mammites ou péritonites ayant entraîné un abattage de nécessité 3 in ltration aspect anormal aspect anormal aspect anormal Nombre total d’abattages Expertises favorables Le tableau ci-dessous reprend le nombre d’animaux abattus en 2005 ainsi que la proportion de carcasses déclarées propres à la consommation. Bovins Veaux Porcs Solipèdes Ovins Caprins 523.795 313.115 10.861.234 11.542 112.771 2.585 Abattages normaux 519.746 311.542 10.835.998 11.483 112.656 2.578 Abattages de nécessité 2.532 905 26 20 0 0 Total Expertises défavorables 522.278 99,7 % 312.447 99,8 % 10.836.024 99,8 % 11.503 99,7 % 112.656 99,9 % Abattages normaux 1.090 512 23.670 26 113 7 Abattages de nécessité 427 156 1.540 13 2 0 Total 1.517 0,3 % 668 0,2 % 25.210 0,2 % 39 0,3 % 115 0,1 % Activités de contrôle 73 2.578 99,7 % 7 0,3 %

Rapport d’activités 74 Nombre d’abattages privés Les abattages privés sont des abattages d’animaux dont la viande est exclusivement destinée aux besoins du propriétaire et de son ménage. Les porcs, ovins et caprins peuvent également être abattus au domicile d’un particulier (la viande est exclusivement destinée à son ménage). L’abattage à domicile n’est pas autorisé pour les bovins. Ceci explique probablement la part relativement importante de bovins qui sont présentés à l’abattoir pour abattage privé : 3,8% du nombre total d’abattages en 2005. Le nombre d’abattages privés de bovins, veaux et porcs est en forte diminution ces dernières années. Tableau 3.7 : nombre d’abattages privés en 2005 Bovins Veaux Porcs Solipèdes Ovins Caprins 19.884 2.207 1.195 166 2.414 23 1.3.2.2. Contrôle de la traçabilité de viandes bovines : tests ADN Dans le cadre de l’ESB, il faut garantir l’identi cation des viandes bovines à partir de l’abattage jusqu’au stade du commerce de détail. A n de contrôler cela, 350 échantillons de viandes bovines ont été prélevés dans les abattoirs et les ateliers de découpe en 2005 et ce pour l’analyse ADN ; au total 30 non-conformités ont été constatées. Pour ce contrôle, on prélève, d’une part, dans les abattoirs et des ateliers de découpe des échantillons de viandes fraîches bovines provenant d’un seul bovin, et d’autre part, un échantillon de l’oreille sur laquelle est mentionné le numéro d’identi cation (la marque auriculaire du bovin). L’ADN de la viande est comparé avec l’ADN de l’oreille. En cas de non concordance, une enquête est réalisée pour en connaître la cause et prévenir de telles erreurs dans le futur.

Rapport d'activité 2005 - FIFA.com
Rapport d'activités 2005 - Fiscus.fgov.be
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2011 - Vétoquinol
2009 Rapport d'activité - Vétoquinol
Rapport d'activités 2005-2006 - TrainForTrade - Unctad
RAPPORT D’ACTIVITÉ
rapport d'activité 2005 - Sivoa
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010
Rapport d'activités 2012 - Vivaqua
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
Rapport d'activité 2012 - ONAC
Rapport d'activité 2011 - Croix-Rouge luxembourgeoise
Rapport d'activité 2009 - LPO
Rapport d'activité 2012 - CarPostal
Téléchargement du rapport 2005 - IPCF
Rapport d'activités 2010 - SWICO Recycling
Rapport annuel 2005 - Interparfums
Zetes Rapport Annuel 2005
Rapport d'activité 2003 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
Rapport d'activité des services de l'Etat - Préfecture
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Rapport d'activités 2005-2006 - Qualitropic
rapport d'activité 2005 - CRR