Views
4 years ago

Rapport d'activités 2005

Rapport d'activités 2005

2.1.1.2. Feu bactérien

2.1.1.2. Feu bactérien En 2005, la Belgique comptait 9 zones tampon d’une super cie totale de 1.769 km2 comprenant 475 parcelles contrôlées deux fois par an et 10.667 autres points de contrôle contrôlés une fois par an. Les zones tampons sont des zones auxquelles s’appliquent des règles strictes de contrôle et de lutte contre cet organisme en vue de protéger les parcelles de production. En 2005, la délimitation de ces zones a été modi ée après concertation avec le secteur. Une contamination a été constatée sur 2% des parcelles de production et 0,2% des autres points de contrôle qui ont tous été assainis. Une zone de 500 m autour de chaque parcelle a également été soumise à une inspection visuelle approfondie. 2.1.1.3. Phytophthora ramorum En 2005, 467 contrôles visuels ont été e ectués dans des entreprises horticoles et centres de jardinage quant à la présence de Phytophthora ramorum, ce qui a donné lieu à 242 échantillonnages. Ce champignon a été constaté dans 13 entreprises sur des Rhododendron et Viburnum. Les plantes contaminées et les celles présentes dans un rayon de 2 mètres autour des plantes contaminées ont été détruites. Dans les espaces verts et bois publics, 116 inspections et 9 échantillonnages ont été e ectués et n’ont mis en évidence aucun échantillon positif. 2.1.1.4. Nématode du pin Comme l’exige la Commission européenne, une campagne de détection du parasite est e ectuée annuellement. En 2005, 82 échantillons de conifères provenant de 38 sites ont été analysés. Aucun cas positif n’a été constaté. Activités de contrôle 95

Rapport d’activités 96 2.1.1.5. Virus de la mosaïque du pépino Parmi les exploitations de production de plants de tomates, 343 échantillons de mélange de feuilles ont été prélevés de sorte que chaque lot a été échantillonné. Tous les échantillons se sont révélés négatifs quant à la présence du virus de la mosaïque du pépino. Lors du contrôle de qualité des tomates dans les criées, une attention particulière a été accordée aux symptômes suspects. Deux échantillons ont été prélevés sur des tomates présentant des symptômes suspects; aucun ne s’est avéré positif. 2.1.1.6. Monilinia fructicola Monilinia fructicola est un champignon qui peut causer des dégâts aux vergers de Prunus (prunier, cerisier, griottier, pêcher,…). En 2005, 45 échantillons ont été prélevés dans des vergers ; tous étaient négatifs. 2.1.1.7. Chrysomèle des racines du maïs (Diabrotica virgifera) La chrysomèle du maïs constitue une menace très sérieuse pour cette culture. En 2003, la prospection mise en place a permis de détecter le parasite, pour la première fois en Belgique, dans les environs de l’aéroport de Zaventem (3 foyers distincts). En 2004, deux nouveaux foyers ont été identi és dans la même région. Ces insectes auraient été introduits sur notre territoire par le tra c aérien à partir de pays où il est établi (U.S.A., Hongrie, Italie, Slovaquie, Tchéquie, etc). Suite à ces contaminations, di érentes mesures ont été prises conformément à la Décision de la · Commission 2003/766/CE : prospection annuelle pour la recherche des contaminations dans toutes les zones de · production du maïs (359 pièges à phéromones en 2005), mesures d’urgence visant à son éradication et comprenant la délimitation de zones. Dans les zones entourant directement les foyers, certaines mesures de lutte sont obligatoires telles que des traitements insecticides, rotation des cultures, interdiction de transport de terre ou de maïs vers l’extérieur.

RAPPORT D'ACTIVITÉ
Rapport d'activité 2009 - LPO
RAPPORT D’ACTIVITÉ
RAPPORT D’ACTIVITÉ
RAPPORT D’ACTIVITÉ 2010
Rapport d'activité - Utbm