Views
4 years ago

Définitions(s) de la notion de stratégie d'apprentissage

Définitions(s) de la notion de stratégie d'apprentissage

Caroline Vergon 2

Caroline Vergon 2 Définition(s) Ce phénomène s'est accéléré au cours des années 80. L'importance prise par la notion de stratégie d'apprentissage s'explique par la conjonction de différents facteurs. L'influence de la recherche nord-américaine a certainement joué un rôle fondamental. Les citations d'auteurs américains sont d'ailleurs très fréquentes dans les discours et on ne peut que souligner l'importance de l'héritage de chercheurs tels que P. CORDER, L. SELINKER, C. HOSENFELD, E. BIALYSTOK. Il faut rappeler aussi le poids des travaux sur le "bon apprenant" de langue dans la constitution du domaine. Le contexte didactique européen a également favorisé le développement des réflexions sur la notion. Les années 70, en officialisant la formation continue pour répondre à un besoin croissant des adultes, ont permis le renouvellement de l'appareil théorique de la DLE et l'émergence de nouveaux modèles et de nouvelles notions, telle que celle de centration sur l'apprenant et sur l'apprentissage. Dans un article où il dresse un état des lieux de la méthodologie de l'enseignement des langues, D. COSTE voit dans la prise en compte des facteurs d'individualisation et de pluralisme les raisons des transformations de l'enseignement. Il souligne également le rôle accordé aux facteurs cognitifs. L'auteur définit le pluralisme comme "une démarche de recherche et d'action qui, dans différents domaines, s'intéresse plus à la diversité et à la multiplicité des sous-ensembles qu'à l'unité et l'homogénéité trompeuse des ensembles constitués quasi institutionnellement et officiellement reconnus" (1975: 8). Ce phénomène s'applique alors, sur un plan sociolinguistique, à la variété des usages de la langue, et sur un plan pédagogique, aux caractéristiques de l'apprenant : besoins, attitudes, motivation et stratégies. C'est dans ce cadre qu'est formulée l'hypothèse selon laquelle "les stratégies, les processus et itinéraires d'apprentissage peuvent varier selon les individus" (ibid.: 7) 2 . L'individualisation de l'enseignement est alors considérée comme une "nécessité première" (ibid.: 6) Dans ce contexte, il s'agissait non seulement de trouver les moyens de s'adapter aux caractéristiques des publics visés, mais également de redonner la parole et un certain pouvoir au sujet-apprenant, de reconnaître son rôle dans l'apprentissage. D'où le développement des notions de compétence de communication, d'autonomie, les recherches sur l'analyse d'erreurs, sur l'interlangue. Le passage d'une psychologie béhavioriste aux théories cognitive et constructiviste est significatif de cette évolution, et a eu un impact important dans les recherches sur les stratégies d'apprentissage. S'intéresser à cette notion correspond bien à la volonté de mettre en évidence et de rehausser le rôle de l'apprenant dans son apprentissage. C'est implicitement reconnaître que l'apprentissage est le produit d'un sujet actif, et non uniquement d'un enseignement. Le fait qu'elle implique l'idée d'action, et pour certains celle d'intentionnalité, comme nous le verrons plus loin, a certainement favorisé le succès de la notion. Nous l'avons dit, la notion a pris beaucoup d'importance au cours des années 80. Elle est à l'heure actuelle au centre des préoccupations de nombreux chercheurs. Cependant, sa fréquence d'utilisation ne doit pas nous faire oublier que pour que la notion soit réellement pertinente pour la recherche, une définition suffisamment

Caroline Vergon 3 Définition(s) précise et opérationnelle doit en être donnée. Or, comme le rappelle R. RICHTERICH (1997: 43), les chercheurs ont par le passé plutôt orienté leurs réflexions sur la mise en place d'une catégorisation que sur la manière dont il convenait de définir la notion de stratégie d'apprentissage. On peut ajouter également que le terme s'est tellement généralisé qu'il est même assez fréquent d'en rencontrer des emplois sémantiquement assez pauvres. On peut d'ailleurs se demander si cette utilisation ne correspond pas à un phénomène de mode. Cependant, des auteurs reconnus dans le domaine ont tenté 3 d'apporter des définitions à la notion. Les confronter devrait permettre de la cerner plus précisément ou tout du moins de déterminer nos connaissances et nos ignorances. Finalement, il faut souligner que les recherches empiriques manquent pour vérifier l'opérationnalité des définitions proposées. La recherche en didactique des langues dispose ici d'un champ à approfondir. 2. Analyse comparative de définitions Les questions qui ont sous-tendu mon analyse sont les suivantes : - peut-on repérer des points d'accord, de divergence? des éléments stabilisés / des zones d'ombre? - quelles sont les questions qui restent en suspens? Il s'agit en fait de se demander s'il est à l'heure actuelle possible de proposer de la notion de stratégie d'apprentissage une définition cohérente et sur laquelle s'accordent les principaux chercheurs du domaine. 2.1. Présentation du corpus Les citations retenues sont produites par des auteurs issus de différents horizons géographiques et disciplinaires: auteurs français ou rattachés à des centres de recherche français, anglais et nord-américains. J'ai volontairement intégré dans le corpus sélectionné des citations produites par des auteurs d'origine américaine parce que ces derniers sont fréquemment cités par les chercheurs français ou anglais, et qu'ils représentent une référence incontournable dans le domaine. Quant aux horizons disciplinaires des auteurs sélectionnés, il s'agit essentiellement de la didactique des langues étrangères et de la psycholinguistique. J'ai fait le choix, je l'ai déjà évoqué, de me concentrer sur les dix dernières années pour commencer un état des lieux de la période actuelle. Étant donné l'objectif fixé à cette recherche, les citations devaient présenter un caractère définitoire et être produites par des auteurs suffisamment représentatifs et reconnus. Je recherchais également des citations réalisant une bonne synthèse des significations attribuées à la notion. Finalement, certains auteurs ont été retenus parce qu'ils mettent l'accent sur des dimensions qui font l'objet de nombreuses interrogations et même de controverses. Je dois préciser que j'ai sélectionné quelques citations relatives aux notions de stratégie de l'apprenant (cf. WENDEN et RUBIN) et de communication (cf. LITTLE), pour les traits sémantiques qu'elles partagent avec celle de stratégie d'apprentissage.

À quelles conditions la notion de style d'apprentissage peut ... - acelf
Les problèmes de santé en France, la notion - Infectio-lille.com
Revisiter la notion de situation : approches ... - Alfabetizar Virtual
stratégies d'apprentissage des langues secondes dans un ...
Les définitions de la notion d'utilité sociale - CIRIEC
strategies d'apprentissage developpees par les collegiens et
Etude sur les repères pour une définition de stratégies ... - FIDAfrique
Apprentissage comparé de la notion de réaction chimique en ... - Icar
Stratégies d'apprentissage des étudiants de premier cycle des ...
Au-delà du labyrinthe conceptuel: la notion de ... - unesdoc - Unesco
Approche critique des notions de domination et d'identité
La notion d'appartenance ethnoculturelle dans la recherche et ... - Irsst
Introduction : évolution des notions et méthodes de ... - Pearson
CONTRIBUTION A L'EVALUATION STRATEGIQUE DE LA ... - ISDM
cadrage théorique des notions d'entrepreneuriat ... - Thierry Verstraete
La notion de littérature. Essai d'analyse et de classification
Langue, représentation des connaissances et apprentissage L ... - IRIT