Views
4 years ago

Définitions(s) de la notion de stratégie d'apprentissage

Définitions(s) de la notion de stratégie d'apprentissage

Caroline Vergon 6

Caroline Vergon 6 Définition(s) BUTS TYPES DE STRATÉGIE stratégies de l'apprenant stratégies directes (ou fondamentales) = stratégies d'apprentissage appropriation des connaissances (stratégies cognitives) ; contrôle et régulation de l'apprentissage (stratégies métacognitives) stratégies indirectes (ou de support) recherche d'occasions pour apprendre et pratiquer ; moyens pour communiquer malgré un répertoire limité (stratégies de communication) On repère finalement que les stratégies visent également à résoudre un problème. C'est un point important que je développe ultérieurement. Les qualificatifs associés aux buts par les auteurs du corpus impliquent qu'ils sont spécifiques et précis. Seul ESPÉRET (1990: 8) évoque un but défini à l'avance. Aucun auteur ne précise si ce but doit relever d'une intention réelle, ni d'une participation explicite de la volonté. On peut cependant se demander si l'on peut réellement parler de stratégie lorsque l'apprenant navigue au hasard, qu'il ne sait pas exactement quels sont les buts de ses actions, qu'il ne les a pas définis au préalable. 2.3.2. Caractère conscient Ce qui apparaît tout de suite de manière frappante dans les citations, et qui mérite d'être souligné, c'est la prudence avec laquelle les auteurs traitent de cette caractéristique. Pour guider ma réflexion, je vais partir des propos de P. BOGAARDS. D'après lui, l'utilisation du terme de stratégie est de plus en plus fréquente dans les discours sur l'enseignement des langues et "elle suggère que l'apprenant choisit consciemment les moyens jugés les plus efficaces pour accomplir sa tâche" (1988: 89). Les choses ne paraissent malheureusement pas si simples au regard des citations. La seule position, divergente, mais tranchée et apparemment sans ambiguïté est celle de J.-P. NARCY, pour qui les stratégies sont non conscientes, ce qui les distingue des techniques (1990a: 116). Il précise également que malgré cette propriété, elles sont "souvent explicitables" (on peut à nouveau remarquer le manque de précision de l'adverbe), et que des techniques d'apprentissage et un entraînement approprié peuvent aider les apprenants à les améliorer ou à en changer. Mais l'auteur ne développe pas ces différents points.

Caroline Vergon 7 Définition(s) Chez les autres, on rencontre différents cas de figure. L. DICKINSON choisit de parler, en se référant à STERN (1983: 409) de "formes de comportements déployés plus ou moins consciemment " (1987: 22), formulation plutôt vague qui permet peut-être de ne pas trancher sur la question, mais qui reste malheureusement bien ambiguë. A. WENDEN et J. RUBIN distinguent des stratégies déployées consciemment et des stratégies automatisées, qui n'émergeraient pas à la conscience ou demeureraient potentiellement conscientes (1987: 8). Selon D. LITTLE, les stratégies opéreraient "parfois au-dessous, parfois au-dessus du seuil de conscience" (1997: 16), le type de tâche jouant un rôle déterminant 6 . P. BOGAARDS quant à lui préfère parler, à la suite de SCHIFFRIN et SCHNEIDER, d'opérations contrôlées, par opposition à automatisées. Ces opérations demanderaient alors selon lui "l'attention explicite" de l'individu et pas forcément un état conscient. Ce processus se subdiviserait effectivement en deux classes : l'une accessible et l'autre voilée à la conscience. Il ne dit cependant rien sur ce point. Il serait intéressant de savoir dans quel cas de figure et pourquoi on a affaire à telle classe plutôt qu'à telle autre. La grande variété des termes et des qualificatifs utilisés me paraît à nouveau être le signe d'un flottement conceptuel. Il semblerait utile de déterminer les relations précises qu'entretiennent les notions ou formulations utilisées ("potentiellement conscient", "n'émergeant pas à la conscience", "attention explicite", "contrôlé / conscient / automatisé»...) pour déterminer les termes réellement utiles et utilisables, et éventuellement en réduire l'éventail. N'oublions pas non plus qu'il est, à l'heure actuelle, très difficile, sinon impossible, de donner une définition opérationnelle du degré de conscience que peut avoir un individu à un moment donné. Malgré la variété des termes utilisés, A. WENDEN, J. RUBIN et P. BOGAARDS semblent en accord sur ce qui conditionne le passage du processus contrôlé ou conscient, à un processus automatisé : c'est grâce à l'entraînement ou au développement d'une habileté face à telle stratégie que cette dernière pourrait devenir automatique. Là où il semble qu'ils divergent c'est sur le statut qu'il faudrait donner à ces opérations automatisées. J'ai l'impression que BOGAARDS, contrairement à WENDEN et RUBIN, ne les considère alors plus comme des stratégies. Les auteurs se rejoignent également sur un point qui paraît créer un consensus plus général: une stratégie serait mise en œuvre à l'apparition d'un problème qu'elle viserait à résoudre. Cette mise en œuvre serait alors consciente, selon A. WENDEN et J. RUBIN, elle requerrait au moins une attention explicite d'après P. BOGAARDS. Les situationsproblème données en exemple par A. WENDEN et J. RUBIN (1987: 7) sont plutôt variées mais elles se caractérisent par la rupture et le changement qu'elles introduisent au niveau des objectifs et des tâches. On retrouve ce point de vue chez D. LITTLE: "la planification consciente ou intentionnelle intervient pour atteindre un objectif non habituel ou pour accomplir une tâche qui résiste au moins partiellement à la constitution d'une habitude" (1997: 17). Si l'on exclut le facteur chance, il paraît effectivement difficile d'envisager le processus de résolution de problèmes sans une prise de conscience préalable du problème rencontré et une analyse de ses raisons 7 .

À quelles conditions la notion de style d'apprentissage peut ... - acelf
Les problèmes de santé en France, la notion - Infectio-lille.com
Revisiter la notion de situation : approches ... - Alfabetizar Virtual
stratégies d'apprentissage des langues secondes dans un ...
Les définitions de la notion d'utilité sociale - CIRIEC
strategies d'apprentissage developpees par les collegiens et
Etude sur les repères pour une définition de stratégies ... - FIDAfrique
Apprentissage comparé de la notion de réaction chimique en ... - Icar
Stratégies d'apprentissage des étudiants de premier cycle des ...
Au-delà du labyrinthe conceptuel: la notion de ... - unesdoc - Unesco
Approche critique des notions de domination et d'identité
La notion d'appartenance ethnoculturelle dans la recherche et ... - Irsst
Introduction : évolution des notions et méthodes de ... - Pearson
CONTRIBUTION A L'EVALUATION STRATEGIQUE DE LA ... - ISDM
La notion de littérature. Essai d'analyse et de classification
cadrage théorique des notions d'entrepreneuriat ... - Thierry Verstraete
Langue, représentation des connaissances et apprentissage L ... - IRIT