Moniteur de conduite/ Monitrice de conduite - Cforp.ca

cforp.on.ca

Moniteur de conduite/ Monitrice de conduite - Cforp.ca

Secondaire

Moniteur de conduite/

Monitrice de conduite

Quelques responsabilités

Tâches liées à la formation théorique

- Montrer les bonnes techniques pour conduire des voitures, des motocyclettes, de gros camions et

des autobus de façon sécuritaire.

- Enseigner, en salle de classe, les éléments portant sur les lois et les règlements de la circulation,

dont les panneaux de signalisation, la sécurité routière, l’opération et l’entretien d’un véhicule, et

les devoirs et les responsabilités d’un conducteur ou d’une conductrice.

- Offrir des cours de recyclage et de perfectionnement en conduite hivernale, en prévention

d’accidents ou en contrôle de dérapage à des conducteurs et à des conductrices expérimentés, à des

personnes âgées, à des personnes ayant eu un accident ou à des personnes handicapées.

Tâches liées à la formation pratique

- Se rendre au travail, à l’école ou au domicile de l’élève pour la partie pratique du cours.

- Expliquer les instruments du tableau de bord, la façon de tenir le volant, d’utiliser les pédales, de

faire les changements de vitesse et les différentes manœuvres à exécuter.

- Poser des cônes pour apprendre aux élèves à réussir un stationnement parallèle avec leur voiture

ou faire un tracé que les élèves devront suivre avec leur motocyclette.

- Montrer les façons de contrôler une grosse remorque, de faire des virages serrés dans une ville et

de s’insérer dans le trafic.

- Superviser les élèves au moment des cours sur la route et les évaluer.

Tâches liées à l’administration

- Évaluer, à tour de rôle, les conducteurs et les conductrices d’une compagnie, noter ses

observations, rédiger un rapport final et soumettre un plan de redressement.

- Faire approuver l’école de conduite par le ministère des Transports de l’Ontario (MTO) afin de

pouvoir offrir des cours de conduite pour débutants. Afficher une copie du permis dans toutes les

salles de classe.

- Afficher une copie du permis de moniteur de conduite ou de monitrice de conduite dans le

véhicule servant à la formation.

- Remettre à chaque élève le Guide officiel de l’automobiliste.

- Transmettre au MTO tous les renseignements liés à l’inscription des élèves. Une fois les parties

théoriques et pratiques terminées et l’examen réussi, envoyer l’attestation de réussite pour que le

MTO mette à jour le dossier.


Formation

- Diplôme d’études secondaires de l’Ontario (obligatoire)

- Avoir un permis de conduire approprié au véhicule utilisé pour la formation et au moins trois

années d’expérience de conduite. (obligatoire)

- Réussir la formation théorique et pratique qu’offre le MTO. Passer les examens et obtenir un

permis de moniteur de conduite ou de monitrice de conduite. (obligatoire)

- Détenir un excellent dossier de conduite, car le permis de moniteur ou de monitrice de conduite est

retiré au quatrième point d’inaptitude. (obligatoire)

- Obtenir un vérification des antécédents judiciaires. (obligatoire)

- Être embauché par une école de conduite autorisée par le MTO pour offrir les cours de conduites

pour débutants. (obligatoire)

Aptitudes

- Être en mesure de rester calme, alerte et apte à intervenir en tout temps.

- Posséder de bonnes aptitudes en communication orale afin de donner des instructions simples et

claires.

- Avoir beaucoup de patience, faire preuve de flexibilité et donner confiance à l’élève.

- Pouvoir évaluer de façon juste les forces et les faiblesses des conducteurs et des conductrices.

- Être capable d’adapter ses façons d’enseigner afin de répondre aux besoins des élèves et de

travailler avec toutes sortes de personnes.

Champs d’intérêt

- Aimer enseigner.

- Vouloir une carrière qui demande d’interagir avec les gens et de répondre à leurs besoins.

- Accepter un travail qui est plutôt saisonnier, car les gens préfèrent suivre les cours de conduite au

printemps et à l’été, dans de bonnes conditions routières.

- Aimer relever des défis.

- Aimer voir les progrès des élèves et les voir gagner de la confiance et de l’assurance.

Principaux employeurs

- Écoles de conduite privées

- Agences gouvernementales municipales, provinciales et fédérales

- Compagnies ayant un vaste parc de voitures

- Travailleur ou travailleuse autonome (être propriétaire d’une école de conduite)

Principaux lieux de travail

- En salle de classe

- Dans un véhicule motorisé

- À l’extérieur, dans un parc de stationnement

More magazines by this user
Similar magazines