Qui sont les habitants (PDF) - Province de Luxembourg

idelux.aive.be

Qui sont les habitants (PDF) - Province de Luxembourg

© G.Gilloteaux


2 Qui sont les habitants ?

Le deuxième chapitre dresse le portrait de la population luxembourgeoise au travers de

son évolution démographique aux échelles provinciale et communale. Il en présente également

les perspectives à l’horizon 2051. Enfin, il retrace l’évolution du revenu disponible par habitant.

I2.1I La démographie au niveau provincial

Au 1 er janvier 2006, on dénombre en province de Luxembourg 258.547 habitants, soit 7,6 %

de la Wallonie (3.413.978 habitants). La population est composée de 49,4 % d’hommes et de

50,6 % de femmes. La superficie de la province est de 4.440 km 2 (soit 26,4 % de la Wallonie).

La densité moyenne est de 58,2 habitants au km 2 , soit trois fois et demi moins qu’en Wallonie et

près de six fois moins que pour l’ensemble de la Belgique. Au niveau des arrondissements, celui

d’Arlon présente une densité nettement supérieure aux quatre autres.

I Tableau 2.1 I Population totale, superficie et densité au 1 er janvier 2006

Superficie Densité de population Population totale

(en km 2 ) (hab./km 2 ) en 2006

I Arrondissement d'Arlon 317,2 173,1 54.911

I Arrondissement de Bastogne 1.043,1 41,0 42.801

I Arrondissement de Marche-en-Famenne 953,6 55,4 52.806

I Arrondissement de Neufchâteau 1.354,6 42,6 57.660

I Arrondissement de Virton 771,2 65,3 50.369

I Province de Luxembourg 4.439,7 58,2 258.547

I Wallonie 16.844,3 202,7 3.413.978

I Belgique 30.527,9 344,3 10.511.82

Source : Iweps – Janvier 2006

chiffres et réalités 23


2

Qui sont les habitants ?

I2.1.1I Pyramide des âges

I Graphique 2.1 I La pyramide des âges au 1 er janvier 2005

Age (ans)

95 ans et plus

de 90 à 94 ans

de 85 à 89 ans

de 80 à 84 ans

de 75 à 79 ans

de 70 à 74 ans

de 65 à 69 ans

de 60 à 64 ans

de 50 à 59 ans

de 50 à 54 ans

de 45 à 49 ans

de 40 à 44 ans

de 35 à 39 ans

de 30 à 34 ans

de 25 à 29 ans

de 20 à 24 ans

de 15 à 19 ans

de 10 à 14 ans

de 5 à 9 ans

moins de 5 ans

Hommes

Femmes

Source : Ecodata, Service public fédéral Economie,

PME, Classes moyennes et Energie, 2005

15000 10000 5000 0 5000 10000 15000

Habitants

En ce qui concerne la répartition de la population par tranche d’âge, on observe au 1 er janvier 2005

que :

:: la tranche d’âge la plus importante est celle des 40 à 44 ans tant pour les hommes que pour

les femmes;

:: la part des jeunes de moins de 20 ans est de 26,6 % alors qu’en Wallonie, elle est de

24,5 %;

:: le pourcentage des plus de 60 ans est plus faible dans la province de Luxembourg (20 %) qu’en

Wallonie (21,2 %);

:: la part des moins de 40 ans représente 50,5 % de la population totale de la province contre

57,8 % en 1990.

En synthèse, notre population est en augmentation, elle est plus jeune qu’en Wallonie, mais elle

est entrée en phase de vieillissement. A terme, la représentation de la pyramide des âges

nous montrera un rétrécissement de la base (les jeunes) et un gonflement vers le haut. Cet aspect

communément appelé « meule de foin » aura bien évidemment une multitude d’impacts sur la

répartition de la population totale, en âge de travailler, active occupée ou non et inactive.

24


I2.1.2I Evolution de la population

I Graphique 2.2 I Evolution de la population (en valeur absolue) de 1989 à 2006

Habitants

260000

255000

250000

245000

240000

235000

230000

225000

220000

1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006

Années

Source : Ecodata - SPF Economie – PME -

Classes moyennes et Energie - 2006

De 1989 à 2006, la population totale de la province a augmenté de 28.960 unités; soit une hausse

de 12,6 %. Durant cette même période, la Wallonie n’a progressé que de 5,5 %.

I Graphique 2.3 I Evolution indicée de la population (1989 = 100) de 1989 à 2006

Indice

116

115

114

113

112

111

110

109

108

107

106

105

104

103

102

101

100

Arr. de Marche

Arr. de Bastogne

Arr. d’Arlon

Arr. de Virton

Arr. de Neufchâteau

Province de Luxembourg

Wallonie

Belgique

1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006

Années

Source : Ecodata - SPF Economie – PME -

Classes moyennes et Energie - 2006

chiffres et réalités 25


2

Qui sont les habitants ?

Comme le montre bien la figure précédente, l’évolution de la population totale indicée est nettement

supérieure en province de Luxembourg à celle de la Wallonie et de la Belgique. En ce qui concerne

l’évolution démographique des arrondissements de la province, les valeurs enregistrées

entre 1989 et 1994 sont sensiblement les mêmes.

A partir de 1995 et jusqu’en 2006, on constate des évolutions significativement différentes selon

les arrondissements :

:: l’arrondissement de Neufchâteau enregistre un certain ralentissement de sa croissance entre

1995 et 2006;

:: l’arrondissement de Marche-en-Famenne est celui qui a enregistré la plus forte progression

démographique entre 1995 et 2006;

:: l’arrondissement de Bastogne est lui aussi en forte croissance et ce plus particulièrement à

partir de 1999;

:: les arrondissements d’Arlon et de Virton ont une évolution très proche de la province.

D’une manière générale tous les arrondissements de la province ont une croissance supérieure à

celle enregistrée en Wallonie et en Belgique.

I2.1.3I Perspectives d’évolution de la population 2011 - 2051

I Graphique 2.4 I Perspective de population 2011 - 2051 par arrondissement,

Indice

pour la province de Luxembourg et la Wallonie en valeur indicée (100 = 2011)

116

115

114

113

112

111

110

109

108

107

106

105

104

103

102

101

100

Arr. de Marche

Arr. de Bastogne

Arr. d’Arlon

Arr. de Virton

Arr. de Neufchâteau

Wallonie

Province de Luxembourg

Source : IWEPS - 2006

2011 2021 2031 2041 2051

Années

Les perspectives démographiques estimées pour les années 2011 à 2051 nous confirment

globalement les tendances amorcées et constatées dans les années 1990 et au début des années

2000. La province poursuivrait sa croissance démographique et ce de manière quasi linéaire

juqu’en 2031 et toujours d’une ampleur supérieure à celle envisagée pour la Wallonie. En ce qui

concerne les arrondissements, les estimations prévoient pour celui de Marche-en-Famenne une

croissance nettement supérieure aux autres arrondissements. Pour Neufchâteau, la croissance

serait similaire à celle de la Wallonie. Virton par contre devrait enregistrer une croissance relative

légèrement plus faible que celle estimée en Wallonie.

26


I2.2I La démographie au niveau communal

I2.2.1I Répartition et densité de la population par commune

I Carte 2.1 I Répartition et densité de la population par commune, au 1 er janvier 2006

Durbuy

10 531

Wellin

2 941

Erezée

Hotton 2 922 Manhay

5 074

3 195

Marche-en-Famenne Rendeux

16 994 2 285

Tellin

2 346

Daverdisse

1 353 Libin

4 619

Bouillon

5 455

Paliseul

5 052

Bertrix

8 195

Florenville

5 449

Nassogne

4 977

Saint-Hubert

5 718

Herbeumont

1 511

Tenneville

2 561

Sainte-Ode

2 312

Libramont-Chevigny

9 851

Neufchâteau

6 539

Chiny

5 013

Tintigny

3 637

Meix-devant-Virton

2 671

La-Roche-en-Ardenne

4 267

Rouvroy

1 983

Bertogne

2 932

Vaux-sur-Sûre

4 645

Léglise

4 080

Habay

7 778

Houffalize

4 749

Etalle

5 317

Saint-Léger

3 182

Virton

11 165

Fauvillers

2 004

Bastogne

14 144

Martelange

1 567

Attert

4 656

Arlon

26 367

Messancy

7 305

Musson Aubange

4 174 15 016

Vielsalm

7 325

Gouvy

4 690

PROVINCE DE LUXEMBOURG

Pop. totale et densité au 01/01/2006

82 à 330

53 à 82

41 à 53

32 à 41

23 à 32

Source : INS - Statistiques démographiques

Sur les 44 communes de la province, six ont plus de 10.000 habitants. Arlon, Aubange et Virton

sont situées au sud, Bastogne à l’est et Marche-en-Famenne et Durbuy au nord. Les communes

les plus peuplées se concentrent sur trois zones; l’extrême sud, une bande centrale d’ouest en

est et la pointe nord de la province.

Les densités s’échelonnent de 23 à 330 habitants au km 2 . Les densités les plus fortes sont

enregistrées dans les communes de l’extrême sud mais aussi à Bastogne, Marche-en-Famenne et

Hotton.

chiffres et réalités 27


2

Qui sont les habitants ?

I2.2.2I Evolution de la population par commune

I Carte 2.2 I Evolution de la population (en v.a et en %) par commune, de 1989 à 2006

Durbuy

1967

Wellin

175

Hotton

784

Marche-en-Famenne

1770

Tellin

281

Daverdisse

133 Libin

442

Bouillon

59

Paliseul

209

Bertrix

545

Florenville

201

Nassogne

631

Saint-Hubert

127

Herbeumont

107

Rendeux

226

Tenneville

290

Sainte-Ode

265

Libramont-Chevigny

1423

Neufchâteau

612

Chiny

399

Erezée

578 Manhay

550

Tintigny

330

Meix-devant-Virton

63

La-Roche-en-Ardenne

300

Rouvroy

91

Léglise

727

Bertogne

404

Habay

1669

Houffalize

559

Etalle

1539

Saint-Léger

258

Virton

602

Bastogne

2185

Vaux-sur-Sûre

895

Fauvillers

2 004

Martelange

108

Attert

1459

Arlon

3154

Messancy

1132

Musson Aubange

492 742

Vielsalm

480

Gouvy

321

PROVINCE DE LUXEMBOURG

Evol. Pop. totale 1989-2006 en v.a.

Evol. Pop. totale 1989-2006 en %

20,8 à 45,7%

13,6 à 20,7%

10,0 à 13,5%

6,3 à 9,9%

-9,0 à +6,2%

Source : Ecodata - SPF Economie – PME -

Classes moyennes et Energie - 2006

Les hausses de population les plus significatives au cours des seize dernières années sont

enregistrées à Attert, Etalle et Habay pour le sud, à Vaux-sur-Sûre pour le centre et à Durbuy,

Erezée, Manhay et Hotton pour le nord.

28


I2.3I Le revenu disponible par habitant

Le revenu disponible reprend l’ensemble des revenus du travail, de la propriété et financiers, en ce

compris pour les salariés, les charges patronales et pour les logements occupés par leurs

propriétaires, les loyers fictifs auxquels s’ajoutent l’ensemble des allocations sociales et diminué

des cotisations sociales, des impôts et des loyers.

Le revenu disponible par habitant, exprimé en valeur absolue, montre sur la dernière décennie,

une progression régulière, à l’exception de l’année 1996 de façon générale et à l’exception de

l’arrondissement d’Arlon.

La progression relative de cette donnée, bien que suivant la même tendance que la Wallonie ou la

Belgique, reste légèrement inférieure aux évolutions régionales ou nationales.

L’arrondissement d’Arlon, après un affaiblissement jusque 2000, retrouve une valeur indiciaire

fortement positive en 2004.

I Tableau 2.2 I Revenu disponible par habitant, chiffres absolus de 1995 à 2004

1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004

Belgique I 12.893,8 12.873,3 13.103,8 13.482,4 13.769,6 14.475,3 15.078,5 15.191,7 15.178,0 15.472,1

Wallonie I 11.880,1 11.847,8 12.037,1 12.339,9 12.668,9 13.187,2 13.640,2 13.736,1 13.732,1 14.035,3

Province de Luxembourg I 11.760,8 11.562,5 11.783,3 11.973,8 12.069,6 12.147,0 12.877,1 12.732,5 12.753,4 13.389,7

Arrondissement d’Arlon I 13.853,2 13.390,3 13.531,1 13.718,1 13.350,1 13.042,1 13.984,5 13.688,2 13.682,3 14.833,4

Arrondissement de Bastogne I 11.389,8 11.315,1 11.624,5 11.547,6 11.936,9 11.616,2 12.400,6 12.393,6 12.253,9 12.835,7

Arrondissement de Marche-en-Famenne I 10.827,3 10.714,3 10.821,7 11.139,2 11.313,2 11.735,2 12.264,8 12.159,6 12.300,3 12.655,0

Arrondissement de Neufchâteau I 11.202,8 11.078,9 11.346,8 11.630,8 11.783,5 12.171,5 12.719,0 12.637,3 12.689,7 13.171,9

Arrondissement de Virton I 11.421,8 11.232,0 11.532,7 11.716,6 11.921,7 12.034,2 12.909,3 12.781,5 12.720,6 13.313,1

Source : BNB, ICN, Comptes régionaux 1995-2005

I Graphique 2.5 I Evolution indicée du revenu disponible par habitant (1995=100)

de 1995 à 2004 par arrondissement

Revenu par habitant

125

120

115

110

105

100

95

90

1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004

Années

Arr. de Marche-en-Famenne

Arr. de Bastogne

Arr. d’Arlon

Arr. de Virton

Arr. de Neufchâteau

Province de Luxembourg

Wallonie

Belgique

Source : BNB, ICN, Comptes

régionaux 1995-2005

chiffres et réalités 29


2

Qui sont les habitants ?

I Tableau 2.3 I Revenu disponible par habitant - indices par rapport au Royaume

(RN = 100) de 1995 à 2004

1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004

Belgique I 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Wallonie I 92,1 92,0 91,9 91,5 92,0 91,1 90,5 90,4 90,6 90,7

Province de Luxembourg I 91,2 89,8 89,9 88,8 87,7 83,9 85,4 83,8 84,0 86,5

Arrondissement d’Arlon I 107,4 104,0 103,3 101,7 97,0 90,1 92,8 90,1 90,0 95,9

Arrondissement de Bastogne I 88,3 87,9 88,7 85,6 86,7 80,2 82,2 80,9 80,7 83,0

Arrondissement de Marche-en-Famenne I 84,0 83,2 82,6 82,6 82,2 81,1 81,3 80,1 81,1 81,8

Arrondissement de Neufchâteau I 86,9 86,1 86,6 86,3 85,6 84,1 84,4 83,2 83,6 85,1

Arrondissement de Virton I 88,6 87,3 88,0 86,9 86,6 83,1 85,6 84,1 83,8 86,0

Source : BNB, ICN, Comptes régionaux 1995 - 2005

Si on compare le revenu disponible par habitant entre régions, il reste inférieur au revenu wallon ou

belge et l’évolution sur les dix dernières années s’est encore dégradée : de 91,2 % en 1995, il ne

représente que 86,5 % en 2004.

Par rapport à la Wallonie, le revenu disponible du Luxembourgeois représentait 99,0 % du revenu

disponible wallon en 1995 mais 95,4 % en 2004.

L’évolution par arrondissement diffère quelque peu. Toutefois, durant les dernières années, la

situation s’améliore.

L’arrondissement d’Arlon dispose d’un revenu supérieur à la moyenne luxembourgeoise, mais sa

situation durant la dernière décennie connaît la plus forte dégradation : de 117,8 % en 1995,

il ne représente plus que 110,8 % du revenu luxembourgeois et 105,6 % du revenu wallon en 2004.

Le revenu des arrondissements de Marche-en-Famenne et de Neufchâteau, bien qu’augmentant en

valeur absolue mais moins que la moyenne nationale depuis dix ans, conserve un revenu indicé

relativement stable. Le revenu de l’arrondissement de Bastogne connaît une forte dégradation sur

la décennie : perte de 6 %.

I Graphique 2.6 I Evolution du revenu indicé par habitant (Belgique = 100) en province

Revenu indicé par habitant

de Luxembourg par arrondissement de 1995 à 2004

110,0

105,0

100,0

95,0

90,0

85,0

80,0

75,0

1995 1996 1997 1998 1999 200 2001 2002 2003

Années

Arr. de Marche-en-Famenne

Arr. de Bastogne

Arr. d’Arlon

Arr. de Virton

Arr. de Neufchâteau

Source : BNB, ICN, comptes régionaux

1995 - 2005

30


I SYNTHESE I

:: Avec 258.547 habitants au 1 er janvier 2006, la province de Luxembourg représente

2,5 % de la population belge et 7,6 % de la population wallonne.

:: L’évolution de la courbe démographique de la province est linéairement croissante

depuis 1989. Cette croissance est en pourcentage largement supérieure à celle de la

Wallonie (12,6 % contre 5,5 %).

:: La superficie des communes est assez variable et la densité de population s’échelonne

de 23 à 330 habitants/km 2 . La densité moyenne de population est la plus faible de

Belgique (58,2 habitants/km 2 ) et seules six communes comptent plus de 10.000 habitants.

:: La population n’est pas répartie de manière homogène sur le territoire. Les communes

les plus peuplées sont celles situées aux extrêmes sud et nord de la province.

:: La population est plus jeune que dans le reste du pays (33 % de la population est âgée

de moins de 25 ans).

:: Le revenu disponible par habitant en province de Luxembourg présente une progression

régulière même s’il reste inférieur aux évolutions nationales et régionales.

chiffres et réalités 31

More magazines by this user
Similar magazines