Rapport d'activités 2011 Luxembourg Développement (PDF) - Idelux

idelux.aive.be

Rapport d'activités 2011 Luxembourg Développement (PDF) - Idelux

Renforcement, évolution, solution, services, croissance, intervention, participation...

Rapport

d'activités

2011

Luxembourg

Développement


RAPPORT D’ACTIVITES

au 30 juin 2011

Table des matières

Mot du Président

Groupe Luxembourg Développement :

Volontarisme et risques mesurés face à une nouvelle vague de crise .....................5

Le Conseil d’administration.............................................................. 7

La personnalité du Groupe Luxembourg Développement............................ 8

La mission du Groupe Luxembourg Développement :

Soutenir la croissance des TPE-PME....................................................... 10

Modes d’intervention.................................................................... 12

Capital et actionnariat ................................................................. 13

Rappel de nos moyens financiers...................................................... 14

Activités du Groupe Luxembourg Développement depuis sa création........... 16

Activités sur l’exercice écoulé......................................................... 17

2 Luxembourg Développement -

3

Portefeuille au 30 juin 2011............................................................ 21

Luxembourg Développement :

Notre soutien …

… Votre équilibre

Luxembourg Développement Europe -

Portefeuille au 30 juin 2011............................................................ 23

Luxembourg Développement -

Bilan après répartition au 30 juin 2011............................................... 46

Luxembourg Développement -

Compte de résultats après répartition au 30 juin 2011............................ 48

Luxembourg Développement -

Rapport de gestion du Conseil d’administration à l’Assemblée générale....... 50

Luxembourg Développement -

Rapport du Commissaire................................................................ 55

Luxembourg Développement Europe -

Bilan après répartition au 30 juin 2011............................................... 58

Luxembourg Développement Europe -

Compte de résultats après répartition au 30 juin 2011 ........................... 60

Luxembourg Développement Europe -

Rapport de gestion du Conseil d’administration à l’Assemblée générale....... 62

Luxembourg Développement Europe -

Rapport du Commissaire ............................................................... 64

Luxembourg Développement Europe -

Principes et critères d’intervention .................................................. 66


Groupe Luxembourg Développement :

Volontarisme et risques mesurés

face à une nouvelle vague de crise

Mot du Président

L’an dernier à pareille époque, nous évoquions certains

frémissements de reprise. Ils laissaient espérer que le

pire de la crise économique était derrière nous. De

fait, le Groupe Luxembourg Développement a connu

une activité soutenue au cours de l’exercice que nous

venons de clôturer. Notre invest a accompagné dixsept

entreprises différentes pour un montant global

de plus de deux millions et demi d’euros.

Cette bonne performance ne doit pas faire oublier

que rien n’est gagné. Les PME continuent à souffrir

de la conjoncture et de l’absence de visibilité qui les

oblige à « naviguer à vue ».

Un an plus tard, nous devons bien constater que les

prévisions de ceux qui craignaient une deuxième

vague de crise étaient malheureusement fondées :

faillites de banques, faillites d’États, récession… Rien

n’est épargné aux citoyens européens depuis quelques

mois. Les perspectives actuelles pèsent sur les entreprises

tant au niveau économique que social. L’année

2012 risque donc, une nouvelle fois, d’être particulièrement

4 mouvementée pour les PME de nos contrées.

5

Accompagnement, équilibre, levier, développement, partenariat ...

Dans ce contexte plutôt morose, nous allons continuer

à soutenir les sociétés qui souhaitent investir ou saisir

les opportunités que peuvent parfois apporter les périodes

difficiles.

Le resserrement des politiques de crédit bancaire

auquel il faut s’attendre va rendre notre rôle d’autant

plus important dans les prochains mois. Le renforcement

de la structure financière des PME et la diversification

des partenaires susceptibles de leur apporter

des fonds resteront ainsi des enjeux cruciaux pour

celles qui voudront rester compétitives.

Enfin, nous sommes heureux d’avoir vu la Wallonie

confirmer sa confiance au Groupe Luxembourg

Développement au travers de l’octroi de moyens

complémentaires à hauteur de près de trois millions

d’euros. Ces nouveaux fonds nous permettront de rester

un acteur incontournable sur le territoire provincial.

Plus que jamais, nous continuerons donc à mener

une politique volontariste tout en mesurant les risques

pris afin de faire bon usage des moyens que nous

confie la Wallonie.

Jean-Luc Pierret,

Président


Le Conseil d’administration

La composition des Conseils d’administration de Luxembourg

Développement SA et de Luxembourg Développement

Europe SA est identique.

Président

Jean-Luc Pierret,

représentant JLPM SPRL*

représentant PIERRET SA**

Vice - Président

Elie Deblire

Administrateur délégué

René Delcomminette***

Fabian Collard****,

6 représentant Sogeparlux SA

7

(Luxembourg Développement SA),

représentant Idelux SCRL

(Luxembourg Développement Europe SA)

developpement | levier | equilibre | partenariat |

RAPPORT D’ACTIVITES au 30 juin 2011

Administrateurs

Georges Cottin

Nathalie Heyard

Jean-Paul Houyoux,

représentant Entreprises André Houyoux SA

Jan Ide,

représentant Spanolux SA

Jérôme Petit

Louis-Marie Piron,

représentant TP Finance SCA

François Rits

Olivier Weyrich

Claudy Wolff

Observateur

Andrée Dighaye,

représentant Sowalfin SA

Commissaire

Stéphan Moreaux,

représentant MKS & Partners,

Réviseurs d’Entreprises SCPRL

(*) Jusqu’au 8 septembre 2011

(**) Depuis le 8 septembre 2011

(***) Jusqu’au 17 novembre 2011

(****) Depuis le 17 novembre 2011


1.

La personnalité du Groupe

Luxembourg Développement

Lancée fin 2003 à la demande de la Région wallonne, la

SA Luxembourg Développement est un invest mis à disposition

des PME et TPE de la province de Luxembourg.

Créé dans le cadre du phasing out des programmes Objectif

5b et Objectif 2 (période 2000-2005), l’invest a ainsi pu bénéficier

d’une première ligne de droits de tirage de 2 470 508,00 €

cofinancée, à parité, par l’Europe et la Région wallonne au

travers de la Sowalfin. Cette première enveloppe de fonds a,

par la suite, été portée à 2 670 508,00 € et permet des interventions

sur les arrondissements du programme Objectif 5b :

Marche, Bastogne, Neufchâteau et sur la zone d’Objectif 2 en

province de Luxembourg : la commune d’Aubange. Entièrement

investie à ce stade, cette ligne permettra de nouvelles

interventions une fois les critères de recyclage arrêtés en accord

avec la Région wallonne et l’Europe.

Renforcement transfrontalier : nouveaux moyens

Un peu plus tard, en sa séance du 18 mai 2006, le Gouvernement

wallon a décidé de cofinancer, à hauteur de

750 000,00 €, une enveloppe complémentaire mobilisée

auprès d’Eurefi Interreg. C’est donc ainsi un montant global

de 1 000 000,00 € qui est venu renforcer les moyens

déjà à disposition de Luxembourg Développement pour

soutenir le développement transfrontalier des TPE-PME de

la province. Comme indiqué ci-dessus, la période d’investissement

prévue par l’Europe est aujourd’hui clôturée de

sorte que le solde non engagé a été utilisé dans le cadre du

cofinancement de la nouvelle enveloppe de fonds Interreg

IV dont question ci-dessous et que la part régionale des

fonds investis est aujourd’hui progressivement réaffectée

au sein de notre enveloppe générale.

Nouveaux fonds européens Feder (Période 2007-2013)

Dans le cadre de la nouvelle période de programmation

Feder 2007-2013, la Région wallonne a décidé d’allouer à

Luxembourg Développement, en tant qu’opérateur pour

la mise en oeuvre des fonds européens - volet capital à

8

renforcement | evolution | Services | intervention |

developpement | levier | equilibre | partenariat |

9

Ligne complémentaire pour projets transfrontaliers

Dans un deuxième temps, Luxembourg Développement a, en

collaboration avec Eurefi, pu mobiliser une ligne complémentaire

de droits de tirage à hauteur de 1 000 000,00 € cofinancée

par la Région wallonne au travers de la Sowalfin à hauteur

de 750 000,00 € et par l’Europe au travers de la structure

Eurefi Interreg à hauteur de 250 000,00 €. Outre l’augmentation

des moyens financiers à disposition, ces nouveaux droits

de tirage permettent d’accompagner des projets à caractère

transfrontalier situés dans toute la province. La période prévue

par l’Europe pour l’investissement de ces fonds étant

aujourd’hui, clôturée, la part régionale de cette enveloppe

est aujourd’hui réaffectée au sein de notre enveloppe générale

au fur et à mesure de la remobilisation des fonds auprès

des entreprises accompagnées. Luxembourg Développement

pourra, dès lors, envisager de nouvelles interventions sur

cette base.

risque - en province de Luxembourg, une ligne de moyens

complémentaires à hauteur de 4 958 420,00 €. Cette ligne

de droits de tirage est cofinancée à hauteur de 60 % par

la Région wallonne au travers de la Sowalfin et à hauteur

de 40 % par l’Europe. Tout comme la première enveloppe

mise à disposition de Luxembourg Développement, ces

fonds sont destinés à l’accompagnement des PME de la

province dans le respect des critères imposés par la commission

européenne (cf. point 18 - Luxembourg Développement

Europe : Principes et critères d’intervention). Une

filiale spécifique dénommée Luxembourg Développement

Europe a été créée en date du 4 février 2009 en vue de la

gestion de cette enveloppe de fonds.

Interreg IV : moyens nouveaux pour la Grande Région

Moyens complémentaires pour poursuivre notre action

En octobre 2005, vu le succès rencontré et sur proposition de

Monsieur le Ministre de l’Economie Jean-Claude Marcourt, le

Gouvernement wallon a confirmé son soutien à Luxembourg

Développement en accordant une ligne de droits de tirage

complémentaire à hauteur de 2 000 000,00 €. Ces fonds sont

destinés à l’accompagnement des TPE/PME qui se développent

en province de Luxembourg.

Dans le prolongement des fonds mobilisés au cours de la

précédente période de programmation, Luxembourg Développement

a, en collaboration avec Eurefi, mobilisé une

nouvelle ligne à hauteur de 714 286,00 €. Cette enveloppe

est cofinancée par la Région wallonne au travers de la Sowalfin

à hauteur de 500 000,00 € et par l’Europe via Eurefi

Interreg à hauteur de 214 286,00 €. Ces moyens complémentaires

permettent de renforcer notre action de soutien

aux PME en croissance transfrontalière.


Fonds complémentaires : action confortée

La première enveloppe de 2 000 000,00 € mise à disposition

par la Région wallonne ayant été entièrement engagée,

le Gouvernement wallon a décidé, en sa séance du

29 mai 2009, de renforcer les moyens de notre invest à

concurrence de 500 000,00 €.

Par la suite, le Gouvernement wallon a, en sa séance du

8 juillet 2010 et compte tenu du succès rencontré par

l’action du Groupe Luxembourg Développement, décidé

d’augmenter les moyens de Luxembourg Développement

à concurrence de 1 000 000,00 €.

Ces fonds nouveaux permettront ainsi de pérenniser notre

action auprès des PME et d’accompagner, le cas échéant,

des projets qui ne répondraient pas aux critères imposés

par l’Europe pour l’utilisation des fonds européens Feder

2007-2013.

Le Groupe Luxembourg Développement s’engage sans

prendre de garantie sur l’entreprise ou ses actionnaires.

Son apport permet d’activer un effet de levier bancaire

qui facilite l’accès des TPE/PME au crédit.

Destiné à accompagner la croissance des entreprises, le

Groupe Luxembourg Développement ne peut intervenir

dans des sociétés en difficulté.

Un vrai partenariat

Le Groupe Luxembourg Développement intervient, à la

carte, comme réel partenaire de l’entreprise. Son apport :

une expertise financière, fiscale et juridique conjuguée à

une expérience de terrain. Le but : concevoir, à chaque

fois, une solution sur mesure parfaitement adaptée à la

réalité de la TPE/PME concernée.

Plan Marshall 2.vert : Technologies environnementales

Dans le cadre de la mesure du Plan Marshall 2.vert portant

sur le soutien financier des spin-off, start up et sociétés

actives dans les technologies environnementales, le

Gouvernement wallon a, en date du 7 octobre 2010, doté

Ecouter, conseiller, financer : telle est la devise du Groupe

Luxembourg Développement. Bon généraliste, l’invest

Luxembourg Développement donne au chef d’entreprise

un regard extérieur sur sa société, ses projets, son évolution.

Eviter les pièges classiques que rencontrent souvent

les entreprises, aider à la réflexion, avoir un oeil critique

10

collaboration | ouverture | aide | force | soutien |

progression | développement | services | accompagnement |

11

Luxembourg Développement de moyens financiers supplémentaires.

Ce sont ainsi 750.000,00 € qui seront affectés

au soutien des sociétés actives dans le secteur de l’environnement

au sens large.

Soutien de l’activité : Moyens renforcés

En date du 26 mai 2011, le Gouvernement wallon a marqué

accord quant au renforcement des moyens de Luxembourg

Développement à hauteur de 2 000 000 € de manière à lui

permettre de poursuivre son action au profit des PME de

la province.

2.

La mission du Groupe

Luxembourg Développement :

soutenir la croissance des TPE-PME

Objectif

L’invest intervient temporairement dans les entreprises de

la province sous forme de renforcement de fonds propres

ou quasi fonds propres pour accompagner le développement

d’un projet industriel, artisanal ou de services.

et constructif détaché de la gestion journalière, voilà l’apport

partenarial du Groupe Luxembourg Développement.

Le Groupe Luxembourg Développement accompagne le

projet dès sa conception, puis dans les phases de mise

en oeuvre et de montée en charge. Pour donner à chaque

projet les meilleures chances de réussite, nous mettons

d’emblée notre réseau de relations, tant public que privé,

à disposition de nos partenaires.

Dans certains projets et en accord avec l’entreprise, l’invest

peut aider le responsable à prendre un certain recul

par rapport à son projet. Il peut ainsi mieux en cerner les

contours, la viabilité, les risques et les enjeux. Dans ce

cadre, le Groupe Luxembourg Développement peut siéger

au Conseil d’administration de la société en tant qu’administrateur

ou observateur.

La transmission d’entreprises, qui constitue aujourd’hui

un enjeu majeur pour la continuité de certaines activités,

fait aussi partie des principaux axes de développement

dans lesquels notre invest a souhaité s’investir.

Enfin, en partenariat avec Eurefi, le Groupe Luxembourg

Développement peut accompagner le développement

transfrontalier des entreprises.


3.

Modes d’intervention

Participation minoritaire au capital

Partageant le risque de l’opération aux côtés de l’entrepreneur,

la prise de participation au capital permet

de stabiliser la structure financière de l’entreprise à un

moment charnière de son développement.

Le Groupe Luxembourg Développement n’a pas pour

vocation de prendre les commandes à la place du chef

d’entreprise. Sa participation restera toujours minoritaire

et temporaire. Pour rassurer nos partenaires, les

clauses de sortie de l’invest sont planifiées à l’avance.

Enfin, le Groupe Luxembourg Développement peut apporter,

au travers d’un poste d’administrateur ou d’observateur

au Conseil d’administration de la société, un

regard extérieur constructif dans le but d’aider le partenaire

à structurer sa croissance.

Emprunt obligataire convertible subordonné

A mi-chemin entre la prise de participation au capital

et le prêt subordonné, l’emprunt obligataire convertible

subordonné laisse le choix au Groupe Luxembourg Développement

de se comporter comme actionnaire minoritaire

et donc de souscrire une participation au capital ou

Luxembourg Développement SA

Le capital social souscrit et entièrement libéré s’élève

à 250 000,00 €. Il est représenté par deux catégories

d’actions :

- les actions A représentatives de la participation de la

Région wallonne pour un montant de 125 000,00 € ;

- les actions B détenues par les actionnaires privés représentant

un montant de 125 000,00 €.

Les actions sont réparties comme suit :

4.

Capital et actionnariat

Privés Groupe Houyoux 10 %

Groupe Idelux 12 %

Groupe Pierret 10 %

Groupe Spano 8 %

Groupe Thomas &

Piron

10 %

Région wallonne Sowalfin 50 %

12

evolution | levier | equilibre | financement |

| comprehension |

13

de rester simple créancier subordonné, avec pour conséquence

le remboursement échelonné du crédit.

Prêt subordonné

Le caractère subordonné du crédit permet au Groupe

Luxembourg Développement d’accompagner le projet en

se situant au même niveau de risque financier que les actionnaires

tout en préservant les équilibres existant au

sein du capital de l’entreprise.

Considéré comme quasi fonds propres par le secteur financier,

ce type d’intervention permet de faire jouer l’effet

de levier financier et ainsi de faciliter la mobilisation de

fonds bancaires à l’aube d’un investissement ou d’un développement

de l’entreprise.

Montage

Il va de soi que les opérations mises en oeuvre par le

Groupe Luxembourg Développement ne sont pas des interventions

standard. Il s’agit, dans tous les cas, d’un accompagnement

« sur mesure » élaboré en tenant compte

des contraintes et desiderata tant de l’entreprise que de

ses actionnaires. Dans ce cadre, il est généralement fait

appel à un « mix » des différents modes d’intervention

repris ci-dessus.

Luxembourg Développement Europe SA

Filiale de Luxembourg Développement, Luxembourg Développement

Europe dispose d’un capital social souscrit

à hauteur de 4 958 420,00 € et entièrement libéré.

Il est représenté par trois catégories d’actions :

- les actions A représentatives de la participation de la

Région wallonne pour un montant de 1 983 368,00 € ;

- les actions B et C détenues par Luxembourg Développement

représentant un montant de 2 975 052,00 €.

Les actions sont donc réparties comme suit :

Luxembourg Développement avec droit de vote 40 %

Luxembourg Développement sans droit de vote 20 %

Région wallonne / Sowalfin 40 %


5.

Rappel de nos moyens financiers

Capital et actionnariat

Outre le capital de Luxembourg Développement,

le Groupe dispose de plusieurs sources de moyens

financiers atteignant globalement 14 113 214,00 €

au 30 juin 2011. Ces moyens financiers peuvent

être décomposés comme suit :

Rappelons que, en date du 26 mai 2011, le Gouvernement

wallon a marqué accord quant au renforcement

des moyens de Luxembourg Développement à hauteur de

2 000 000,00 € de manière à lui permettre de poursuivre

son action au profit des PME de la province.

Fort de ces nouveaux moyens, Luxembourg Développement

gère aujourd’hui 16 113 214,00 € de fonds à destination

du développement des entreprises de la province de

Luxembourg.

- avance conditionnellement remboursable Feder Phasing

Out Objectif 5b et Objectif 2 (période 2000–2005) :

2 670 508,00 € mis à disposition, à parité, par la

Région wallonne au travers de la Sowalfin et par

l’Union européenne ;

- avance conditionnellement remboursable Interreg III :

1 520 000,00 € (adaptation de l’enveloppe initiale de

2 000 000,00 €) mis à disposition à concurrence de 1

140 000,00 € par la Région wallonne au travers de la

Sowalfin et de 380 000,00 € par la structure Eurefi Interreg

ayant elle-même mobilisé des fonds européens

dans le cadre du programme Interreg III ;

Répartition des moyens financiers du Groupe

Luxembourg Développement (au 30 juin 2011)

14

renforcement | evolution | Services | intervention |

| Aide | soutien |

15

- avance conditionnellement remboursable Région wallonne

: 3 500 000,00 € mis à disposition par la Région

wallonne au travers de la Sowalfin ;

- avance conditionnellement remboursable Feder 2007-

2013 / Capital (Luxembourg Développement Europe) :

4 958 420,00 € mis à disposition à concurrence de 60 %

par la Région wallonne au travers de la Sowalfin et de

40 % par l’Union européenne ;

- avance conditionnellement remboursable Interreg IV :

714 286,00 € mis à disposition à concurrence de

500 000,00 € par la Région wallonne au travers de la

Sowalfin et de 214 286,00 € par la structure Eurefi Interreg

ayant elle-même mobilisé des fonds européens

dans le cadre du programme Interreg IV ;

- avance conditionnellement remboursable Région wallonne

destinée au soutien des sociétés actives dans

le secteur de l’environnement dans le cadre du Plan

Marshall 2.vert : 750 000,00 € mis à disposition par la

Région wallonne au travers de la Sowalfin.

Technologies environnementales : 750 000,00 € - 5 %

Interreg IV - 714 286,00 € - 5 %

Feder 2007-2013 (LDE) - 4 958 420,00 € - 34 %

Région wallonne - 3 500 000,00 € - 24 %

Interreg III - 1 520 000,00 € - 11 %

Feder 2000 - 2005 - 2 670 508,00 € - 19 %

Capital Luxembourg Développement - 250 000,00 € - 2%

Moyens globaux du Groupe au 30 juin 2011 :

14 363 214,00 €


6.

Activités du Groupe Luxembourg

Développement depuis sa création

L’activité du Groupe Luxembourg Développement depuis

son premier exercice peut être

schématisée comme suit :

13 décembre 2003 : Mise en place juridique de la société

25 mars 2004 : Mise en place organisationnelle de la société

3 juin 2004 : Première décision d’intervention

15 novembre 2004 : Réception des fonds Feder 2000-2005

(2 470 508,00 €)

22 novembre 2004 : Conférence de presse de lancement

Première démarche promotionnelle

27 juin 2005 : Réception de la première tranche de fonds Interreg

III (850 000,00 €)

10 septembre 2010 : Réaffectation du solde non utilisé de l’enveloppe

Interreg III et réception de la

part Région wallonne des fonds Interreg IV

(500 000,00 €)

13 décembre 2010 : Réception de la part Eurefi Interreg des fonds

Interreg IV (214 286,00 €)

24 mars 2011 : Réception d’un complément de fonds Région

wallonne (1 000 000,00 €)

17 mai 2011 : Réception des fonds Technologies environnementales

(750 000,00 €) dans le cadre du Plan

Marshall 2.vert

26 mai 2011 : Accord du Gouvernement wallon quant à l’octroi

d’une avance conditionnellement remboursable

complémentaire de 2 000 000,00 € afin de

permettre la poursuite de la mission confiée au

Groupe Luxembourg Développement

30 juin 2011 : Septième clôture comptable pour Luxembourg

Développement - 57 dossiers acceptés

Deuxième clôture comptable pour Luxembourg

Développement Europe - 24 dossiers acceptés

30 juin 2005 : Première clôture comptable - 12 dossiers

acceptés

30 juin 2006 : Deuxième clôture comptable - 17 dossiers

acceptés

evolution | levier |

16 17

24 janvier 2007 : Réception des fonds Région wallonne

(2 000 000,00 €)

14 février 2007 : Réception de la deuxième tranche de fonds Interreg

III (850 000,00 €)

30 juin 2007 : Troisième clôture comptable - 23 dossiers acceptés

et résorption complète de la perte de

démarrage

19 décembre 2007 : Réception d’un complément de fonds Feder

2000-2005 (200 000,00 €)

30 juin 2008 : Quatrième clôture comptable - 31 dossiers

acceptés

4 décembre 2008 : Réception des fonds Feder 2007-2013

(4 958 420,00 €) et constitution de la filiale

Luxembourg Développement Europe en vue de

la gestion de ces moyens financiers

30 juin 2009 : Cinquième clôture comptable – 38 dossiers

acceptés

28 octobre 2009 : Réception d’un complément de fonds Région

wallonne (500 000,00 €)

30 juin 2010 : Sixième clôture comptable pour Luxembourg

Développement – 48 dossiers acceptés

Première clôture comptable pour Luxembourg

Développement Europe - 15 dossiers acceptés

7. Activités sur l’exercice écoulé

L’action de Luxembourg Développement peut

être illustrée par les chiffres suivants :

- douze dossiers présentés au Conseil d’administration

pour une décision de fonds ;

- neuf décisions positives pour un montant global de

1 256 000 € dont 337 500 € de participation en capital

(4 entreprises) et trois refus liés à la situation particulière

de l’entreprise ou à un manque de visibilité ne

permettant pas une estimation suffisante du risque.

Au 30 juin 2011, sur les neuf opérations acceptées, trois

opérations ont pu être mises en oeuvre et sont, à tout

le moins, partiellement décaissées. Quatre autres sont

en bonne voie de concrétisation tandis que les deux

dernières restent, à ce stade, en attente de décision de

l’entreprise.


L’action de Luxembourg Développement Europe peut,

quant à elle, être illustrée par les chiffres suivants :

Répartition du portefeuille par secteur

(montant initial) au 30 juin 2011

- neuf dossiers présentés au Conseil d’administration

pour une décision de fonds et deux dossiers présentés

pour une décision de principe ;

- neuf décisions positives pour un montant global de

1 310 000,00 € (exclusivement sous forme de prêts

subordonnés ou chirographaires sans garantie).

Au 30 juin 2011, sur les neuf opérations acceptées, trois

opérations ont pu être mises en oeuvre et sont, à tout le

moins, partiellement décaissées, trois sont en cours de

concrétisation tandis que les trois dernières restent, à

ce stade, en attente de décision de l’entreprise.

Signalons enfin que les démarches entreprises envers

certains prospects après la clôture devraient déboucher

sur des décisions d’investissement et ainsi porter leurs

fruits au moment de la prochaine clôture tant en ce qui

concerne Luxembourg Développement que Luxembourg

Développement Europe.

Luxembourg Développement -

Intervention globale : 6 172 500,00 €

Construction et assimilé

2 180 000,00 € - 35 %

Agroalimentaire

835 500,00 € - 13 %

Bois

800 000,00 € - 13 %

Transports - Logistique

655 000,00 € - 10 %

Chimie - Pharmaceutique

631 000,00 € - 10 %

Services

415 000,00€ - 7 %

Autres

289 875,00 € - 5%

Distribution

226 125,00 € - 4 %

Papier - Carton - Imprimerie

100 000,00€ - 2 %

Fabrications métalliques

40 000,00€ - 1 %

Luxembourg Développement :

18

« Plus forts ensemble »

19

Répartition du portefeuille

Luxembourg Développement par nature

de l’intervention (montant initial) au 30 juin 2011

Services :

250 000,00 € - 8 %

Agroalimentaire :

300 000,00 € - 9 %

Fabrications métalliques :

330 000,00 € - 10 %

Autres :

330 500,00 € - 10 %

Transports - Logistique :

600 000,00 € - 18 %

Bois :

700 000,00 € - 22 %

Prêt subordonné 4 906 000,00 € - 79%

Construction et assimilé :

745 000,00 € - 23 %

Capital 1 266 500,00 € - 21%

Intervention globale : 6 172 500 ,00 €

Luxembourg Développement Europe -

Intervention globale : 3 255 500,00 €


7.

Répartition géographique du portefeuille

du Groupe Luxembourg Développement

(au 30 juin 2011)

8.

Luxembourg Développement :

Portefeuille (au 30 juin 2011)

1. Ardenne Volaille SCRL

2. Art Bois Etalle SA

Société Secteur Mode d’intervention Montant initial

3. BCenter SPRLU

4. Boulangerie Bitaine SA

5. Boulangerie Delhaye SA

6. Chapellerie Herman SA

7. Comès Bois SA

ART BOIS ETALLE SA Bois Prêt subordonné

Participation en capital

100 000,00 €

100 000,00 €

BOULANGERIE BITAINE SA Agroalimentaire Prêt subordonné 100 000,00 €

CINEY

25

N 63

MARCHE-EN-FAMENNE

3 5 11 12 15

20

34

37

N 4

EREZEE

8

LA ROCHE-EN-ARDENNE

36

MANHAY

17

E25

GOUVY

9

8. Defroidmont, Artisan Chocolatier

des Ardennes SA

9. Entreprise Hubert A. SPRL

10. Entreprises Touchèque SA

11. Espace Evènements SA

12. Etablissements Guilmin SA

13. Farinelle SPRL

14. Ferronnerie Demoulin SPRL

15. Green Energy 4 Seasons SA

BOULANGERIE DELHAYE SA Agroalimentaire Prêt subordonné 200 000,00 €

CHAPELLERIE HERMAN SA Distribution Prêt subordonné 111 000,00 €

COMES BOIS SA Bois Prêt subordonné 170 000,00 €

DEFROIDMONT, ARTISAN

CHOCOLATIER DES ARDENNES SA

Agroalimentaire Participation en capital 35 500,00 €

ENTREPRISE HUBERT A. SPRL Bois Prêt subordonné 80 000,00 €

40 41 42 43

6

WELLIN

32

TELLIN

E411

14 38

LIBIN

16

19

N 89

LIBRAMONT-CHEVIGNY

18

22

30

SAINTE-ODE

27

29

BASTOGNE

10

31

16. Greencap SA

17. HMS Bausysteme SA

18. Interblocs Holding SA

Interblocs SA

19. J.-J. Henry & Cie SPRL

20. Linalux Gestion SA (ex-Hody SA)

21. Lock’o SA

22. Logirec SA

23. Louis and Men SA –

ENTREPRISES TOUCHEQUE SA Construction et assimilé Prêt subordonné 160 000,00 €

21

Brasserie de Bouillon

20

BOUILLON

23

1

BERTRIX

7

44

35

FLORENVILLE

NEUFCHATEAU

28

TINTIGNY

13

2

VIRTON

4

HABAY

39

ETALLE

E411/E25

N 4

MESSANCY

AUBANGE

21

24

N 81

33

26

24. Lux-Plantes SA

25. Made By Publicité SPRL

26. Maréchal Thierry SPRL

27. Matériaux Brico JPB Sainte-Ode SA

28. Matériaux Brico Lequeux SPRL

29. MJ Pack SPRL

30. N. Charlier SA

31. Naturâne SA

32. Ooms Wellin SA

33. Pro Clean SPRL

34. Pyro Holding SA - Pyro-Protection SA

35. Schelfhaut SA

36. Slicing Packing Fun & Many More SA

(Ex LS-Frais)

ESPACE EVENEMENTS SA Services Prêt subordonné

Participation en capital

ETABLISSEMENTS GUILMIN SA Chimie -

Pharmaceutique

Prêt subordonné

Prêt subordonné

105 000,00 €

60 000,00 €

250 000,00 €

80 000,00 €

FARINELLE SPRL Construction et assimilé Prêt subordonné 70 000,00 €

GREEN ENERGY 4 SEASONS SA Construction et assimilé Prêt subordonné

Prêt subordonné

HMS BAUSYSTEME SA Bois Prêt subordonné

Participation en capital

300 000,00 €

300 000,00 €

150 000,00 €

100 000,00 €

INTERBLOCS HOLDING SA Construction et assimilé Participation en capital 300 000,00 €

J.-J. HENRY & CIE SPRL Construction et assimilé Prêt subordonné 100 000,00 €

37. SMB Technology SA

38. SoAR SA – Entreprises Liégeois SA

LINALUX GESTION SA Autres Prêt subordonné 164 875,00 €

39. Sonodi SA

40. Structure Wood SA

LOGIREC SA Transports - Logistique Prêt subordonné

Participation en capital

150 000,00 €

100 000,00 €

Luxembourg Développement

Luxembourg Développement Europe

Luxembourg Développement + Luxembourg Développement Europe

41. VBH Hody Belgium SA (Ex-Hody SA)

42. Wallonie Expo SA

43. Wilmet SA

44. X-Cape SA

LOUIS AND MEN SA Agroalimentaire Prêt subordonné

Participation en capital

50 000,00 €

50 000,00 €

LUX-PLANTES SA Agroalimentaire Prêt subordonné 200 000,00 €


9.

Luxembourg Développement Europe :

Portefeuille (au 30 juin 2011)

Société Secteur Mode d'intervention Montant initial

MADE BY PUBLICITE SPRL

Papier - Carton - Imprimerie

Prêt subordonné 100 000,00 €

MARECHAL THIERRY SPRL Construction et assimilé Prêt subordonné 150 000,00 €

NATURANE SA Chimie -

Pharmaceutique

Prêt subordonné

Participation en capital

Participation en capital

20 000,00 €

30 000,00 €

1 000,00 €

N. CHARLIER SA Transports - Logistique Prêt subordonné 180 000,00 €

OOMS WELLIN SA

Fabrications

métalliques

Participation en capital 40 000,00 €

PRO-CLEAN SPRL Distribution Prêt subordonné 30 000,00 €

ARDENNE VOLAILLE SCRL Agroalimentaire Prêt subordonné 300 000,00 €

BCENTER SPRLU Services Prêt subordonné 230 000,00 €

FERRONNERIE DEMOULIN SPRL Construction et assimilé Prêt subordonné 125 000,00 €

GREENCAP SA Bois Prêt subordonné 400 000,00 €

LOCK'O SA Services Prêt subordonné 200 000,00 €

LOGIREC SA Transports - Logistique Prêt subordonné 400 000,00 €

MATERIAUX BRICO JPB SAINTE ODE SA Construction et assimilé Prêt subordonné 200 000,00 €

MATERIAUX BRICO LEQUEUX SPRL Construction et assimilé Prêt subordonné 270 000,00 €

MJ PACK SPRL Distribution Prêt subordonné 100 500,00 €

OOMS WELLIN SA Fabrications métalliques Prêt subordonné 170 000,00 €

SCHELFAUT SA Construction et assimilé Prêt subordonné 150 000,00 €

22

STRUCTURE WOOD SA Bois Prêt chirographaire 300 000,00 €

WALLONIE EXPO SA Services Prêt subordonné 250 000,00 €

23

WILMET SA Services Prêt chirographaire 160 000,00 €

TOTAL 3 255 500,00 €

PYRO HOLDING SA Construction et assimilé Prêt subordonné 275 000,00 €

SCHELFHAUT SA Construction et assimilé Prêt subordonné

Prêt subordonné

150 000,00 €

250 000,00 €

SLICING PACKING FUN &

MANY MORE SA

Agroalimentaire Prêt subordonné 200 000,00 €

SMB TECHNOLOGY SA Chimie -

Pharmaceutique

Prêt subordonné 250 000,00 €

SoAR SA Construction et assimilé Prêt subordonné

Participation en capital

125 000,00 €

125 000,00 €

SONODI SA Transports - Logistique Prêt subordonné

Participation en capital

100 000,00 €

125 000,00 €

STRUCTURE WOOD SA Bois Participation en capital 100 000,00 €

VBH HODY BELGIUM SA Distribution Prêt subordonné 85 125,00 €

Votre réussite

est notre première préoccupation

X-CAPE SA Services Prêt subordonné

Participation en capital

150 000,00 €

100 000,00 €

TOTAL 6 172 500,00 €


Ardenne Volaille SCRL

BCenter SPRLU

Activité :

Abattage de volailles

Date de création :

12 septembre 1995

Emploi :

4 ETP

Siège exploitation :

Zoning industriel - Rue des Prés la Mercire,1-3

6880 Bertrix

Capital :

296 400,00 €

Projet :

Relocalisation et développement de l’activité

Activité :

Centre d’affaires

Date de création :

29 octobre 2010

Emploi :

1 ETP

Siège exploitation :

Rue Aux Minières, 2

6900 Marche-en-Famenne

Capital :

18 600,00 €

Projet :

Développement d’un centre d’affaires

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 300 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 230 000,00 €

24 25

Art Bois Etalle SA

Boulangerie Bitaine SA

Activité :

Production lamellé-collé - charpenterie traditionnelle

Date de création :

9 août 1990

Emploi :

11 ETP

Siège exploitation :

Zoning industriel de Gantaufet, 8

6740 Etalle

Capital :

468 592,00 €

Projet :

Construction d’une nouvelle usine de lamellé-collé

avec centre d’usinage numérique

Activité :

Boulangerie artisanale à grande échelle

Date de création :

31 janvier 1986

Emploi :

31,7 ETP

Siège exploitation :

Val d’Away, 17

6760 Virton

Capital :

93.565,00 €

Projet :

Renforcement de structure

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 100 000,00 €

Prêt subordonné : 100 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 100 000,00 €


Boulangerie Delhaye SA

Comès Bois SA

Activité :

Boulangerie artisanale à grande échelle

Date de création :

30 décembre 1982

Emploi :

36,6 ETP

Siège exploitation :

Boucle de la Famenne, 12 - Zone du Wex

6900 Marche-en-Famenne

Capital :

61 973,00 €

Projet :

Construction d’un nouvel atelier de boulangerie

Activité :

Exploitation forestière et chantier de découpe

Date de création :

1er décembre 1994

Emploi :

30 ETP

Siège exploitation :

Rue de Lonnoux, 3

6880 Bertrix

Capital :

435 000,00 €

Projet :

Acquisition d’un broyeur et construction

de bureaux et d’un atelier-garage

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 200 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 170 000,00 €

26 27

Chapellerie Herman SA

Defroidmont, Artisan Chocolatier des Ardennes SA

Activité :

Conception et import/export de couvre-chefs

Date de création :

31 mars 1978

Emploi :

7,5 ETP

Siège exploitation :

Rue Jean Meunier, 6

6922 Halma

Capital :

161.130,00 €

Projet :

Développement de l’activité

Activité :

Chocolaterie

Date de création :

27 janvier 2011

Emploi :

7 ETP

Siège exploitation :

Briscol, 19A

6997 Erezée

Capital :

135 500,00 €

Projet :

Développement de l’activité

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 111 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 35 500,00 €


Entreprise Hubert A. SPRL

Espace Evènements SA

Activité :

Exploitation forestière et chantier de découpe

Date de création :

24 février 1999

Emploi :

2 ETP

Siège exploitation :

Courtil

6670 Gouvy

Capital :

150 000,00 €

Projet :

Modernisation du chantier de découpe de bois et

acquisition d’une ébrancheuse - abatteuse

Activité :

Evénementiel d’entreprises et montage

de stands d’exposition

Date de création :

9 juin 1999

Emploi :

3 ETP

Siège exploitation :

Rue de la Plaine, 12 – Zone du Wex

6900 Marche-en-Famenne

Capital :

92 244,35 €

Projet :

Acquisition de matériel complémentaire et

renforcement de la structure

Intervention Luxembourg Développement :

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 80 000,00 €

Capital : 60 000,00 €

Prêt subordonné : 105 000,00 €

28 29

Entreprises Touchèque SA

Etablissements Guilmin SA

Activité :

Plafonnage - façade

Date de création :

1er octobre 1990

Emploi :

32,6 ETP

Siège exploitation :

Zoning industriel, 51

6600 Bastogne

Capital :

65 829,00 €

Projet :

Construction d’un hall de stockage pour le

matériel de l’entreprise

Activité :

Fabrication de peintures à destination du

bâtiment et de l’industrie

Date de création :

4 février 1947

Emploi :

7,6 ETP

Siège exploitation :

Rue de la Plaine, 5 - Zone du Wex -

6900 Marche-en-Famenne

Capital :

75 000,00 €

Projet :

Construction d’une nouvelle usine de production

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 160 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 330 000,00 €


Farinelle SPRL

Green Energy 4 Seasons SA

Activité :

Vente et installation de tout type de système

de chauffage

Date de création :

5 novembre 1993

Emploi :

9 ETP

Siège exploitation :

Rue du Pont, 50 - Zone de Landin

6730 Tintigny

Capital :

18 592,00 €

Projet :

Relocalisation avec nouvelle salle d’exposition

Activité :

Commercialisation et installation d’équipements

de production d’énergies renouvelables

Date de création :

3 avril 2008

Emploi :

79 ETP

Siège exploitation :

Rue Porte Basse, 3

Marche-en-Famenne

Capital :

2 999 306,00 €

Projet :

Développement de l’activité

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 70 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 600 000,00 €

30 31

Ferronnerie Demoulin SPRL

Greencap SA

Activité :

Construction métallique et ferronnerie d’art

Date de création :

1er mars 2010

Emploi :

1 ETP

Siège exploitation :

Mont du Carillon, 45

6927 Tellin

Capital :

57 000,00 €

Projet :

Construction d’un nouvel atelier

Activité :

Production, commercialisation et distribution

de sapins de Noël

Date de création :

13 avril 1992

Emploi :

7,2 ETP

Siège exploitation :

Papine, 69

6890 Libin

Capital :

6 900 000,00 €

Projet :

Relocalisation et développement de l’activité

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 125 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement Europe:

Prêt subordonné : 400 000,00 €


HMS Bausysteme SA

J.-J. Henry & Cie SPRL

Activité :

Fabrication de murs massifs préfabriqués pour

constructions en bois

Date de création :

26 février 2002

Emploi :

11,1 ETP

Siège exploitation :

Rue des Boussines, 48

6960 Vaux-Chavanne

Capital :

286 021,60 €

Projet :

Construction d’un hall de fabrication et

acquisition de machines

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 100 000,00 €

Prêt subordonné : 150 000,00 €

Activité :

Construction de maisons individuelles

Date de création :

4 janvier 2001

Emploi :

6 ETP

Siège exploitation :

Rue Fond-des-Vaux, 133

6890 Libin

Capital :

18 600,00 €

Projet :

Construction d’un hall de stockage pour le

matériel d’exploitation

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 100 000,00 €

32 33

Interblocs Holding SA - Interblocs SA

Linalux Gestion SA (ex-Hody SA)

Activité :

Fabrication de produits en béton

Date de création :

8 septembre 1978

Emploi :

9,5 ETP

Siège exploitation :

Rue Tibêtêne, 129

Zoning de Recogne - 6800 Libramont

Capital :

82 100,00 €

Projet :

Transmission de la société dans le cadre

d’un management buy out

Activité :

Location immobilière

Date de création :

17 mai 1975

Emploi :

4,2 ETP

Siège exploitation :

Rue du Parc Industriel, 14

6900 Marche-en-Famenne

Capital :

61 500,00 €

Projet :

Construction d’un centre logistique

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 300 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 164 875,00 €


Lock’o SA

Louis and Men SA – Brasserie de Bouillon

Activité :

Location d’aires de stockage sécurisées

Date de création :

18 novembre 2002

Emploi :

3,5 ETP

Siège exploitation :

Avenue de Champion, 1

6790 Aubange

Capital :

82 000,00 €

Projet :

Acquisition et aménagement d’un nouveau site

Activité :

Brasserie artisanale

Date de création :

8 avril 2002

Emploi :

2 ETP

Siège exploitation :

Rue de la Girafe, 76

6830 Bouillon

Capital :

116 200,00 €

Projet :

Augmentation des capacités de production

de la micro-brasserie

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 200 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 50 000,00 €

Prêt subordonné : 50 000,00 €

34 35

Logirec SA

Activité :

Logistique

Date de création :

14 décembre 2004

Emploi :

13 ETP

Siège exploitation :

Route de Saint-Hubert, 75

6800 Recogne

Capital :

250 000,00 €

Projet :

Lancement d’une activité de logistique en aval de

l’entreprise Solarec et agrandissement des halls

de stockage

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 100 000,00 €

Prêt subordonné : 150 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 400.000,00 €

Lux-Plantes SA

Activité :

Commerce par correspondance de

produits phytothérapeutiques

Date de création :

6 décembre 2002

Emploi :

2,5 ETP

Siège exploitation :

PAE Gadderscheier

L - 4984 Sanem

Capital :

31 000,00 €

Projet :

Développement du marché allemand

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 200 000,00 €


Made By Publicité SPRL

Matériaux Brico JPB Sainte-Ode SA

Activité :

Agence de publicité

Date de création :

13 septembre 2001

Emploi :

7,8 ETP

Siège exploitation :

Boucle de la Famenne, 2 - Zone du Wex

6900 Marche-en-Famenne

Capital :

20.583,00 €

Projet :

Relocalisation et développement de l’activité

Activité :

Négoce de matériaux de construction

Date de création :

25 mars 1991

Emploi :

2,7 ETP

Siège exploitation :

rue de Libramont, 125

6680 Sainte-Ode

Capital :

62 000,00 €

Projet :

Transmission de la société dans le cadre

d’un management buy in

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 100 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 200.000,00 €

36 37

Maréchal Thierry SPRL

Matériaux Brico Lequeux SPRL

Activité :

Tri de déchets de construction

et location de matériel de chantiers

Date de création :

26 février 1988

Emploi :

1,8 ETP

Siège exploitation :

Zoning de Messancy

6780 Messancy

Capital :

81 116,00 €

Projet :

Relocalisation du site d’exploitation

Activité :

Négoce de matériaux de construction

Date de création :

10 novembre 2004

Emploi :

5,8 ETP

Siège exploitation :

Chaussée de Recogne, 130

6840 Neufchâteau

Capital :

78 600,00 €

Projet :

Construction d’un second point de vente

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 150 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 270 000,00 €


MJ Pack SPRL

Naturâne SA

Activité :

Négoce de produits d’emballage

Date de création :

5 août 2009

Emploi :

8,2 ETP

Siège exploitation :

Rue de Bastogne, 9

6681 Lavacherie

Capital :

425 000,00 €

Projet :

Structuration de l’activité en société commerciale

en vue de son développement

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 100 500,00 €

Activité :

Production et commercialisation de produits

cosmétiques à base de lait d’ânesse

Date de création :

16 juillet 2008

Emploi :

1 ETP

Siège exploitation :

Avenue de la Gare 15

6600 Bastogne

Capital :

94 800,00 €

Projet :

Structuration de l’activité en société

commerciale en vue de son développement

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 31 000,00 €

Prêt subordonné : 20 000,00 €

38 39

N. Charlier SA

Activité :

Transport de marchandises - Logistique

Date de création :

29 décembre 1980

Emploi :

24,3 ETP

Siège exploitation :

Route de Saint-Hubert, 79

6800 Recogne

Capital :

210 710,00 €

Projet :

Construction d’un garage atelier avec truck-wash

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 180 000,00 €

Ooms Wellin SA

Activité :

Fabrication et commercialisation de fours

et machines de boulangerie

Date de création :

19 octobre 2007

Emploi :

3,3 ETP

Siège exploitation :

Rue Jean Meunier, 2

6922 Halma

Capital :

265.000,00 €

Projet :

Construction d’un hall de stockage et

développement de l’activité

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 40 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 170 000,00 €


Pro Clean SPRL

Schelfhaut SA

Activité :

Vente et service après-vente de machines

de nettoyage industrielles

Date de création :

3 décembre 2010

Emploi :

1 ETP

Siège exploitation :

Rue des Ardennes, 91

6780 Messancy

Capital :

18 750 €

Projet :

Lancement de l’activité

Activité :

Fabrication de volets roulants

et protections solaires

Date de création :

30 décembre 1976

Emploi :

81,2 ETP

Siège exploitation :

Rue d’Outrouge

Zoning industriel - 6880 Bertrix

Capital :

2 500 000,00 €

Projet :

Construction d’un nouvel atelier de production

avec bureaux et acquisition de machines

Intervention Luxembourg Développement :

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 30 000,00 €

Prêt subordonné : 400 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 150 000,00 €

40 41

Pyro Holding SA - Pyro-Protection SA

Slicing Packing Fun & Many More SA (Ex LS-Frais)

Activité :

Fabrication et commercialisation de produits

de protection contre le risque d’incendie

Date de création :

23 août 1990

Emploi :

29,8 ETP

Siège exploitation :

Rue de Borchamps, 2

6900 Aye

Capital :

446 208,00 €

Projet :

Transmission de la société dans le cadre

d’un management buy in

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 275 000,00 €

Activité :

Tranchage et emballage de charcuterie

Date de création :

8 juillet 1994

Emploi :

58,1 ETP

Siège exploitation :

Route de Champlon, 21

6980 Vecmont

Capital :

818 600,00 €

Projet :

Installation d’une nouvelle ligne de

tranchage de charcuterie

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 200 000,00 €


SMB Technology SA

Sonodi SA

Activité :

Production de médicaments

Date de création :

26 août 1987

Emploi :

83,8 ETP

Siège exploitation :

Zoning industriel - Rue du Parc Industriel, 39

6900 Marche-en-Famenne

Capital :

2 503 725,00 €

Projet :

Acquisition d’une géluleuse et

de racks de stockage

Activité :

Distribution et maintenance de poids lourds

et véhicules utilitaires légers

Date de création :

3 janvier 1974

Emploi :

17 ETP

Siège exploitation :

Zone de services Les Coeuvins, 3

6720 Habay-la-Neuve

Capital :

320.000,00 €

Projet :

Renforcement de structure et

développement de l’activité

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 250 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 125 000,00 €

Prêt subordonné : 100 000,00 €

42 43

SoAR SA – Entreprises Liégeois SA

Structure Wood SA

Activité :

Travaux publics

Date de création :

6 décembre 2010

Emploi :

21 ETP

Siège exploitation :

Rue de Tellin

6927 Tellin

Capital :

110 000,00 €

Projet :

Transmission de la société dans le cadre

d’un management buy in

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 125 000,00 €

Prêt subordonné : 125 000,00 €

Activité :

Production de lamellé-collé

Date de création :

17 décembre 2009

Emploi :

21 ETP

Siège exploitation :

Rue de Gorimont, 8

5590 Achêne

Capital :

691.000,00 €

Projet :

Reprise et développement d’un outil

de production en faillite

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 100 000,00 €

Luxembourg Développement Europe :

Prêt chirographaire : 300 000,00 €


VBH Hody Belgium SA (Ex-Hody SA)

Wilmet SA

Activité :

Quincaillerie du bâtiment

Date de création :

31 mars 2008

Emploi :

61,4 ETP

Siège exploitation :

Rue du Parc Industriel, 14

6900 Marche-en-Famenne

Capital :

850 000,00 €

Projet :

Construction d’un centre logistique

Activité :

Récupération, tri et négoce de métaux

Date de création :

20 octobre 1966

Emploi :

21,1 ETP

Siège exploitation :

rue du Paquis, 14

6792 Halanzy

Capital :

750 000,00 €

Projet :

Reprise et développement de l’activité

Intervention Luxembourg Développement :

Prêt subordonné : 85 125,00 €

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt chirographaire : 160 000,00 €

44 45

Wallonie Expo SA

Activité :

Organisation de salons professionnels,

concerts et évènements d’entreprises

Date de création :

20 novembre 1975

Emploi :

12 ETP

Siège exploitation :

Rue des 2 Provinces, 1 – Zone du Wex

6900 Marche-en-Famenne

Capital :

280.000,00 €

Projet :

Rehausse du Palais n° 3 en vue de

l’adapter à l’organisation de concerts

X-Cape SA

Activité :

Organisation d’évènements et

d’incentives pour entreprises

Date de création :

13 novembre 1998

Emploi :

3,2 ETP

Siège exploitation :

Place Albert 1er, 16

6820 Florenville

Capital :

230 000,00 €

Projet :

Agrandissement – remise à niveau du bâtiment

d’accueil et renforcement de structure

Intervention Luxembourg Développement Europe :

Prêt subordonné : 250 000,00 €

Intervention Luxembourg Développement :

Capital : 100 000,00 €

Prêt subordonné : 150 000,00 €


10.

Luxembourg Développement :

Bilan après répartition au 30 juin 2011

(en milliers d’euros)

collaboration | ouverture | aide | force | soutien |

46 47

PASSIF 30/06/2011 30/06/2010 30/06/2009

CAPITAUX PROPRES 362 365 335

Capital 250 250 250

ACTIF 30/06/2011 30/06/2010 30/06/2009

ACTIFS IMMOBILISES 4 970 4 803 3 034

Immobilisations financières 4 970 4 803 3 034

ACTIFS CIRCULANTS 8 067 5 956 6 557

Créances à plus d’un an 3 540 3 264 3 568

Autres créances 3 540 3 264 3 568

Créances à un an au plus 746 605 598

Créances commerciales 246 126 141

Autres créances 500 479 457

Placements de trésorerie 3 067 1 658 2 218

Valeurs disponibles 706 425 167

Comptes de régularisation 8 3 6

TOTAL DE L’ACTIF 13 037 10 759 9 591

Capital souscrit 250 250 250

Réserves 60 60 45

Résultat reporté 52 55 41

DETTES 12 675 10 394 9 256

Dettes à plus d'un an 12 572 10 318 9 225

Autres dettes 12 572 10 318 9 225

Dettes à un an au plus 93 67 25

Dettes long terme échéant dans l'année 62 64 21

Dettes commerciales 4 3 4

Dettes fiscales, salariales et sociales 2 0 0

Autres dettes 24 0 0

Comptes de régularisation 10 9 6

TOTAL DU PASSIF 13 037 10 759 9 591


11.

Luxembourg Développement :

Compte de résultats après répartition

au 30 juin 2011 (en milliers d’euros)

48

collaboration | ouverture | aide | force | soutien |

progression | développement | services | accompagnement |

49

30/06/2011 30/06/2010 30/06/2009

AFFECTATIONS ET PRELEVEMENTS 30/06/2011 30/06/2010 30/06/2009

CHARGES 378 690 426

Résultat à affecter 52 70 65

Services et biens divers 197 156 152

Résultat de l'exercice à affecter -2 30 46

Réduction de valeur sur actifs circulants 1 0 0

Résultat reporté de l'exercice précédent 54 41 19

Autres charges d'exploitation 0 12 5

Affectation aux capitaux propres 0 15 24

Charges financières 25 23 85

Réserve légale 0 1 2

Charges exceptionnelles 150 468 137

Autres réserves 0 14 22

Impôts 5 1 2

Résultat à reporter 52 55 41

Bénéfice de l'exercice 0 30 45

PRODUITS 378 690 426

Chiffre d'affaires 0 0 0

Produits financiers 226 216 251

Produits exceptionnels 150 474 175

Perte de l'exercice 2 0 0


12.

Luxembourg Développement :

Rapport de gestion du Conseil

d’administration à l’Assemblée générale

COMPTES ANNUELS ARRETES AU 30 JUIN 2011

1 ) Créée en date du 12 décembre 2003,

Luxembourg Développement SA clôture aujourd’hui

son septième exercice d’activités.

Au 30 juin 2011, le total du bilan de la société Luxembourg

Développement affiche un montant de 13 036 742,82 €.

L’actif du bilan se compose essentiellement d’immobilisations

financières à hauteur de 4 970 286,99 €, de créances

pour un montant de 3 539 462,54 € à long terme et

46 021,08 € à court terme, de placements de trésorerie

à hauteur de 3 067 149,91 € et de valeurs disponibles à

hauteur de 705 761,42 €.

Les immobilisations financières correspondent au montant

libéré des prises de participation en capital ainsi qu’au

solde restant dû des prêts subordonnés accordés aux entreprises

participées. Au 30 juin 2011, 14 prises de participation

apparaissaient dans notre portefeuille. Rappelons

Le passif du bilan se compose notamment du capital souscrit

et entièrement libéré pour un montant de 250 000,00 €.

Les réserves constituées à concurrence de 60 258,13 € et

le bénéfice reporté s’élevant à 52 043,80 € amènent les

fonds propres à 362 301,93 €. Les dettes se montent à

12 674 440,89 €.

Les dettes peuvent être décomposées en dettes long terme

à hauteur de 12 571 931,41 € et dettes court terme pour le

solde. Les dettes long terme sont constituées par les avances

conditionnellement remboursables mises à disposition

par l’Europe, la Région wallonne au travers de la Sowalfin

et Eurefi Interreg tandis que les dettes court terme représentent

principalement la part de dettes Eurefi Interreg

échéant dans l’année et les dettes fournisseurs.

Précisons, en ce qui concerne la comptabilisation des enveloppes

de fonds mobilisées auprès d’Eurefi Interreg,

que les chiffres comprennent d’une part, une créance sur

Eurefi Interreg (versement de la part de cofinancement)

et d’autre part, les moyens remis à disposition de Luxembourg

Développement après abondement. Au passif, on

retrouve la dette correspondant au droit de tirage octroyé

par la Région wallonne au travers de la Sowalfin en vue du

cofinancement des fonds européens et la dette (première

tranche versée) correspondant aux fonds remis à disposition

par Eurefi Interreg après abondement.

50

renforcement | evolution | Services | intervention |

developpement | levier | equilibre | partenariat |

51

que, dans le cadre de l’affectation d’une nouvelle enveloppe

de fonds européens, Luxembourg Développement

et la Région wallonne représentée par la Sowalfin ont

constitué, en date du 4 février 2009, une filiale dénommée

Luxembourg Développement Europe. Le capital de cette

filiale destinée à l’accompagnement financier des entreprises

de notre province est détenu à 60 % par Luxembourg

Développement et a été souscrit et entièrement libéré à

hauteur de 4 958 410,00 €. Le montant des 13 participations

« externes » au groupe Luxembourg Développement

se monte, par conséquent, à 1 266 500,00 € tandis que

le solde restant dû des prêts subordonnés accordés à ces

entreprises s’élève à 728 734,99 €.

2) Le compte de résultats au 30 juin 2011

se schématise comme suit :

Produits : 939 805,42 €

Charges : 937 347,31 €

Impôts : 4 933,56 €

Perte de l’exercice : - 2 475,45 €

Signalons que la société participée Taxi Assistance Services

SA a été déclarée en faillite en date 14 juin 2011. Cette

situation ne laissant aucun espoir de récupérer la mise de

Luxembourg Développement, elle a impliqué l’enregistrement

d’une réduction de valeur sur le montant de la participation

(50 000,00 €) et le solde restant dû (100 000,00 €)

du prêt subordonné accordé.

Les soldes restant dus des prêts subordonnés accordés

à des sociétés non participées se trouvent pour partie

en créances à long terme et pour partie en créances à

court terme.

Les charges se composent essentiellement des frais de gestion

de l’invest, de la rémunération de certains droits de

tirage, du coût du Commissaire et de la réduction de valeur

actée sur le dossier Taxis Assistance Services qui a été

déclaré en faillite en juin 2011. Précisons que la réduction

de valeur se monte à 150 000,00 € en ce qui concerne les

fonds investis par Luxembourg Développement et 1 522,22 €

en ce qui concerne les créances commerciales.

Soulignons que, comme prévu conventionnellement avec

notre bailleur de fonds, la réduction de valeur dont ques-


tion ci-dessus est totalement compensée par un abandon

de créance accordé par la Région wallonne dans la mesure

où le montant de la perte analytique encourue sur l’enveloppe

de fonds concernée par le dossier failli est supérieur

au montant de l’abandon de créance sollicité. Cet abandon

de créance se retrouve donc en produits exceptionnels

à hauteur de 150 000,00 €. Aucune reprise d’abandon

de créance conditionnel n’a pu être enregistrée durant

l’exercice compte tenu des niveaux de résultats analytiques

des enveloppes de fonds concernées.

Les recettes courantes sont constituées des produits découlant

des interventions de Luxembourg Développement

et des produits de placements de trésorerie. La croissance

des produits financiers reste liée à l’augmentation

des moyens mis à disposition de Luxembourg Développement

par la Région wallonne et l’Europe dans le cadre

du soutien aux entreprises de la province. On soulignera

toutefois le niveau historiquement bas des taux d’intérêts

durant l’exercice qui a, bien entendu, desservi le niveau

des produits financiers enregistrés. On soulignera encore

deux distributions de dividende par des sociétés participées.

Aucune cession de participation n’a été enregistrée

durant l’exercice.

Signalons que la société Louis & Men SA, qui exerce une

activité de brasserie artisanale à Bouillon et dans laquelle

Luxembourg Développement détient une participation à

hauteur de 43 %, connaît, comme indiqué lors des clôtures

précédentes, des difficultés à rentabiliser son outil.

Ainsi, après avoir connu une perte de démarrage principalement

liée à un retard de mise en route du nouvel outil au

cours de l’exercice 2006 et un résultat 2007 à l’équilibre,

la société a connu une profonde restructuration de son

actionnariat en 2008. Cette restructuration, qui semble

de bon augure pour le futur, a toutefois pesé sur l’organisation

de la société et, par conséquent, sur ses résultats

et ses fonds propres. Les exercices 2009 et 2010 ont connu

de nouvelles pertes qui sont encore venues détériorer les

fonds propres. Signalons que la période de franchise de

remboursement en capital partielle accordée a pris fin en

décembre 2010 et que l’entreprise a, depuis lors, honoré

ses échéances. Dans ce cadre, le Conseil d’administration

n’a pas jugé utile d’acter de réduction de valeur.

La société X-Cape SA a, elle-aussi, connu un enchaînement

de plusieurs exercices difficiles en raison d’une part, de la

conjoncture qui a entrainé une dynamisation moins rapide

qu’espérée au niveau des ventes et d’autre part, de choix

stratégiques qui se sont révélés non porteurs. Les mesures

prises pour redresser la situation et ramener la société à

la rentabilité semblent porter leurs fruits en 2011 de sorte

que le Conseil d’administration n’a pas jugé utile d’acter

de réduction de valeur.

52

evolution | levier | equilibre | financement |

| comprehension |

53

3) En termes de risques et incertitudes, précisons que

Luxembourg Développement est exposée, de par son métier,

au risque de sinistre dans les entreprises participées.

En effet, comme en atteste la réduction de valeur actée

dans le cadre du dossier Taxis Assistance Services, une

faillite ou une mise en liquidation d’entreprise accompagnée

implique, de manière quasi automatique, la perte

des fonds investis par Luxembourg Développement.

Toutefois, en fonction des mécanismes d’abandon de

créance prévus dans les différentes conventions de droits

de tirage, rappelons que la perte engendrée par un éventuel

sinistre est alors couverte par un abandon de créance

octroyé par nos bailleurs de fonds de sorte que le résultat

de l’exercice doit, au minimum, rester à l’équilibre.

En effet, nous devons rappeler que l’abandon de créance

intervient, en général, à concurrence du montant des réductions

de valeur ou moins-values enregistrées avec pour

maximum le montant de la perte analytique encourue sur

l’enveloppe de fonds concernée par le dossier failli.

La société Naturâne SA a enregistré deux exercices déficitaires

consécutifs avec pour conséquence une réduction

des fonds propres à un niveau proche de zéro. Cette situation

est principalement due à des ventes inférieures au

niveau attendu en raison du délai nécessaire à la montée

en charge de la commerciale engagée pour dynamiser le

réseau professionnel. Après avoir enregistré des résultats

encourageants, cette dernière a démissionné en 2011 de

sorte que les partenaires financiers ont décidé de soutenir

la société via une mise de fonds complémentaire en vue

de lui permettre de concrétiser certains projets en cours

et ainsi espérer atteindre la rentabilité. Dans ce cadre,

le Conseil d’administration n’a pas jugé utile d’acter de

réduction de valeur.

Enfin, la société HMS Bausysteme SA a connu de lourdes

difficultés de trésorerie en raison de certaines défaillances

de gestion au niveau des partenaires privés. Le produit

semblant répondre à une réelle attente du marché, il a été

décidé de faire appel à un interim manager expérimenté

grâce au soutien de la Sogepa. Outre cette mission de réorganisation,

une recapitalisation à hauteur de 300 000 €

a, d’ores et déjà, été décidée par les actionnaires actuels

et le nouveau directeur de production. Un appel à d’autres

partenaires financiers pour compléter le tour de table est

actuellement en cours de sorte que le Conseil d’administration

n’a pas jugé utile d’acter de réduction de valeur.

Pour le reste, les entreprises du portefeuille semblent évoluer

conformément aux attentes de Luxembourg Dévelop-


pement même si certaines ont enregistré une perte en 2010

en général pour une raison de retard ou difficultés de démarrage

du projet.

13.

Luxembourg Développement :

Rapport du Commissaire

ENGAGEMENTS

Au cours de l’exercice 2010 – 2011, 12 dossiers ont été

présentés à la décision des instances et 9 ont fait l’objet

de décisions positives. Elles représentent un montant

global de 1 256 000,00 € dont 337 500,00 € concernent

des prises de participation en capital. Précisons que deux

dossiers restent, à ce stade, en attente de décision de

l’entreprise.

RAPPORT DU COMMISSAIRE SUR LES COMPTES ANNUELS

DE L’EXERCICE CLOTURE LE 30 JUIN 2011 PRESENTE A

L’ASSEMBLEE GENERALE DES ACTIONNAIRES DE LA

SA LUXEMBOURG DEVELOPPEMENT

Introduction

Au 30 juin 2011, le portefeuille de Luxembourg Développement

affichait 37 entreprises accompagnées dont 13 prises

de participation en capital « externes » au groupe Luxembourg

Développement. Le solde des engagements encore à

libérer à la clôture de l’exercice s’élève à 676 000,00 €.

Conformément aux dispositions légales et statutaires,

nous avons l’honneur de vous faire rapport dans le cadre

du mandat de Commissaire.

Le rapport inclut notre opinion sur les comptes annuels

ainsi que les mentions et informations complémentaires

requises.

PERSPECTIVES

L’utilisation rapide des enveloppes initialement mises à

disposition de Luxembourg Développement a, une fois de

plus, confirmé que l’outil répond bel et bien à un réel besoin

des entreprises luxembourgeoises. Les premières enveloppes

ayant été entièrement investies ou leur période

d’engagement clôturée, seules les enveloppes Région wal-

Attestation sans réserve des comptes annuels

Nous avons procédé à la révision des comptes annuels pour

l’exercice se clôturant le 30 juin 2011, établis sur la base

du référentiel comptable applicable en Belgique, dont le

total du bilan s’élève à 13 036 742,82 € et dont le compte

de résultats se solde par une perte de l’exercice de

- 2 475,45 €.

54

renforcement | evolution | Services | intervention |

developpement | levier | equilibre | partenariat |

55

lonne et Interreg IV restaient disponibles, aux côtés des

moyens financiers de Luxembourg Développement Europe,

pour débuter l’exercice 2010 - 2011.

Dans ce cadre, la Région wallonne a mis à disposition de

Luxembourg Développement des moyens complémentaires

à hauteur de 3 750 000,00 € dont 750 000,00 € sont

dédiés au soutien financier des sociétés actives dans les

technologies environnementales dans le cadre du Plan

Marshall 2.vert.

Fort de ces nouveaux moyens et des fonds remboursés par

les entreprises qui pourront, eux-aussi, être réinvestis, le

groupe Luxembourg Développement pourra poursuivre sa

mission au service des entreprises de notre province.

Le 17 novembre 2011

Pour le Conseil d’administration

Elie Deblire

Administrateur

Vice-Président

ELEMENTS IMPORTANTS SURVENUS

DEPUIS LA CLOTURE DE L’EXERCICE

Néant.

Jean-Luc Pierret

Administrateur

Président

L’établissement des comptes annuels relève de la responsabilité

de l’organe de gestion. Cette responsabilité comprend

: la conception, la mise en place et le suivi d’un

contrôle interne relatif à l’établissement et la présentation

sincère des comptes annuels ne comportant pas d’anomalies

significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou

d’erreurs ; le choix et l’application de règles d’évaluation

appropriées ainsi que la détermination d’estimations

comptables raisonnables au regard des circonstances.

Notre responsabilité est d’exprimer une opinion sur ces

comptes annuels sur la base de notre contrôle. Nous avons

effectué notre contrôle conformément aux dispositions légales

et selon les normes de révision applicables en Belgique,

telles qu’édictées par l’Institut des Reviseurs d’Entreprises.

Ces normes de révision requièrent que notre

contrôle soit organisé et exécuté de manière à obtenir une

assurance raisonnable que les comptes annuels ne comportent

pas d’anomalies significatives, qu’elles résultent

de fraudes ou d’erreurs.

Conformément aux normes de révision précitées, nous

avons tenu compte de l’organisation de la société en matière

administrative et comptable ainsi que de ses dispositifs

de contrôle interne. Nous avons obtenu de l’organe

de gestion et des préposés de la société les explications

et informations requises pour notre contrôle. Nous avons

examiné par sondages la justification des montants figu-


ant dans les comptes annuels. Nous avons évalué le bienfondé

des règles d’évaluation et le caractère raisonnable

des estimations comptables significatives faites par la société

ainsi que la présentation des comptes annuels dans

leur ensemble. Nous estimons que ces travaux fournissent

une base raisonnable à l’expression de notre opinion.

A notre avis, les comptes annuels clôturés au 30 juin 2011

donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation

financière et des résultats de la société, conformément

au référentiel comptable applicable en Belgique.

- Nous n’avons pas à vous signaler d’opération conclue

ou décision prise en violation des statuts ou du Code des

sociétés. L’affectation des résultats proposée à l’Assemblée

générale est conforme aux dispositions légales et

statutaires.

- Le Conseil d’administration n’a pas appliqué de réduction

de valeur sur certaines de ses participations ainsi

que sur les créances envers ces mêmes filiales. Il justifie

cette décision dans son rapport de gestion en fonction

d’une part, du maintien de la confiance en ces sociétés et

d’autre part, des mécanismes d’abandon de créance prévus

dans les différentes conventions de droit de tirage, qui

prévoient que la perte engendrée par un éventuel sinistre

est alors couverte par un abandon de créance octroyé par

les bailleurs de fonds.

Bastogne, le 17 novembre 2011

SCPRL MKS & Partners Réviseurs d’Entreprises

Représenté par Monsieur Stephan Moreaux

Reviseur d’entreprises

56

collaboration | ouverture | aide | force | soutien |

progression | développement | services | accompagnement |

57

Mentions et informations complémentaires

L’établissement et le contenu du rapport de gestion, ainsi

que le respect par la société du Code des sociétés et des

statuts, relèvent de la responsabilité de l’organe de gestion.

Notre responsabilité est d’inclure dans notre rapport

les mentions et informations complémentaires suivantes

qui ne sont pas de nature à modifier la portée de l’attestation

des comptes annuels :

- Le rapport de gestion traite des informations requises

par la loi et concorde avec les comptes annuels. Toutefois,

nous ne sommes pas en mesure de nous prononcer

sur la description des principaux risques et incertitudes

auxquels la société est confrontée, ainsi que sur sa situation,

de son évolution prévisible ou de l’influence notable

de certains faits sur son développement futur. Nous pouvons

néanmoins confirmer que les renseignements fournis

ne présentent pas d’incohérences manifestes avec les informations

dont nous avons connaissance dans le cadre de

notre mandat.

Luxembourg Développement :

Notre soutien …

… Votre équilibre

- Sans préjudice d’aspects formels d’importance mineure,

la comptabilité est tenue conformément aux dispositions

légales et réglementaires applicables en Belgique.


14.

Luxembourg Développement Europe :

Bilan après répartition au 30 juin 2011

(en milliers d’EUR)

58

evolution | levier | equilibre | financement |

| comprehension |

59

PASSIF 30/06/2011 30/06/2010

CAPITAUX PROPRES 4 959 4 890

Capital 4 958 4 958

ACTIF 30/06/2011 30/06/2010

ACTIFS IMMOBILISES 0 0

ACTIFS CIRCULANTS 5 042 4 892

Créances à plus d’un an 2 648 1 730

Autres créances 2 648 1 730

Créances à un an au plus 269 82

Créances commerciales 45 22

Capital souscrit 4 958 4 958

Réserves 0 0

Résultat reporté 0 - 68

DETTES 83 2

Dettes à plus d'un an 0 0

Dettes à un an au plus 83 2

Dettes long terme échéant

dans l'année

0 0

Autres créances 224 60

Dettes commerciales 3 2

Placements de trésorerie 1 530 19

Dettes fiscales, salariales et sociales 75 0

Valeurs disponibles 591 3 054

Autres dettes 5 0

Comptes de régularisation 4 7

Comptes de régularisation 0 0

TOTAL DE L’ACTIF 5 042 4 892

TOTAL DU PASSIF 5 042 4 892


15.

Luxembourg Développement Europe :

Compte de résultats après répartition

au 30 juin 2011 (en milliers d’EUR)

renforcement | evolution | Services | intervention |

levier | equilibre | partenariat |

60 61

30/06/2011 30/06/2010

CHARGES 153 124

Services et biens divers 79 124

Autres charges d'exploitation 0 0

Charges financières 0 0

Charges exceptionnelles 0 0

Impôts 0 1

Bénéfice de l'exercice 74 0

PRODUITS 153 124

Chiffre d'affaires 0 0

Produits financiers 153 56

Produits exceptionnels 0 0

Perte de l'exercice 0 68

Accompagnement, équilibre, levier, développement, partenariat ...

AFFECTATIONS ET PRELEVEMENTS 30/06/2011 30/06/2010

Résultat à affecter 5 - 68

Résultat de l’exercice à affecter 73 - 68

Résultat reporté de l’exercice précédent - 68 0

Affectation aux capitaux propres 0 0

Réserve légale 0 0

Autres réserves 0 0

Résultat à reporter 0 - 68

Bénéfice à distribuer 5 0

Rémunération du capital 5 0


16.

Luxembourg Développement Europe:

Rapport de gestion du Conseil

d’administration à l’Assemblée générale

COMPTES ANNUELS ARRETES AU 30 JUIN 2011

1) Luxembourg Développement Europe SA

a été constituée en date du 4 février 2009 en vue de

la mise en œuvre des fonds européens Feder Objectif

« Compétitivité et Emploi » 2007 – 2013. Elle clôture

aujourd’hui son deuxième exercice d’activités. Pour

rappel, le premier exercice avait compté 17 mois.

Au 30 juin 2011, le total du bilan de la société Luxembourg

Développement affiche un montant de 5 042 376,06 €.

Bénéfice à affecter : 73 529,87 €

Perte reportée de

l’exercice précédent : - 68 215,45 €

Réserve légale : - 265,72 €

Dividende privilégié : - 5 048,70 €

3) En termes de risques et incertitudes, Luxembourg Développement

Europe est exposée, de par son métier, au

risque de sinistre dans les entreprises accompagnées. En

effet, une faillite dans une entreprise accompagnée implique,

compte tenu du caractère non garanti de nos interventions

et de manière quasi automatique, la perte des

fonds investis par Luxembourg Développement Europe.

L’actif du bilan se compose essentiellement de créances

pour un montant de 2 647 997,59 € à long terme et

268 848,44 € à court terme, de placements de trésorerie

à hauteur de 1 530 069,51 € et de valeurs disponibles à

hauteur de 591 491,80 €.

Les créances correspondent essentiellement aux montants

libérés des prêts accordés. A la date de clôture, 14 prêts

avaient pu être mis en force et représentaient un encours

global de 2 843 906,00 €.

A ce stade, les entreprises du portefeuille semblent évoluer

conformément aux attentes de Luxembourg Développement

Europe.

ENGAGEMENTS

Au cours de l’exercice 2010 – 2011, 9 dossiers ont été présentés

à la décision des instances et ont fait l’objet de

décisions positives. Elles représentent un montant global

de 1 310 000,00 €. Précisons que trois décisions prises au

cours de l’exercice avaient déjà été mises en œuvre à la

clôture de l’exercice et que deux autres l’ont été dans

Le passif du bilan se compose essentiellement du capital

souscrit et entièrement libéré par la Région wallonne

et Luxembourg Développement SA pour un montant de

4 958 420,00 €. Le bénéfice de l’exercice a permis de résorber

renforcement | evolution | AIDE | developpement | levier |

entièrement la perte reportée de l’exercice précé-

62

dent qui s’élevait à 68 215,45 €

63

2) Le compte de résultats au 30 juin 2011

se schématise comme suit :

Produits : 152 709,41 €

Charges : 79 179,54 €

Impôts : 0,00 €

Bénéfice de l’exercice : 73 529,87 €

Les charges se composent essentiellement de la rémunération

de l’Administrateur délégué dans le cadre de la gestion

des fonds et du coût du Commissaire.

Les recettes courantes sont constituées des produits découlant

des prêts accordés par Luxembourg Développement

Europe et des produits de placements de trésorerie.

Soulignons que les taux d’intérêt, restés à un niveau historiquement

bas durant le premier semestre, ont pesé sur

le niveau de résultat.

les semaines suivantes. Les autres dossiers restent, à ce

stade, en attente d’une confirmation par le client.

Au 30 juin 2011, le portefeuille de Luxembourg Développement

Europe affichait 14 entreprises accompagnées. Le

solde des engagements encore à libérer à la clôture de

l’exercice s’élève à 743 350,00 €.

PERSPECTIVES

L’épuisement rapide des moyens mis à disposition de

Luxembourg Développement Europe confirme, une fois de

plus, que l’outil répond bel et bien à un réel besoin des

entreprises luxembourgeoises. Nos démarches de soutien

financier aux entreprises de la province qui se développent

se poursuivront dans la perspective d’un investissement

de la totalité de nos moyens dans les délais impartis

par l’Europe.

ELEMENTS IMPORTANTS SURVENUS

DEPUIS LA CLOTURE DE L’EXERCICE

Néant.

Après affectation à la réserve légale selon le prescrit du

Codes des Sociétés, il est proposé à l’Assemblée générale

d’attribuer le dividende privilégié prévu au bénéfice des

actions de catégorie C à hauteur du bénéfice disponible de

sorte que l’affectation du résultat proposée se schématise

comme suit :

Le 17 novembre 2011

Pour le Conseil d’administration

Elie Deblire

Administrateur

Vice-Président

Jean-Luc Pierret

Administrateur

Président


17.

Luxembourg Développement Europe :

Rapport du Commissaire

RAPPORT DU COMMISSAIRE A L’ASSEMBLEE GENERALE

DES ACTIONNAIRES DE LUXEMBOURG

DEVELOPPEMENT EUROPE SA SUR LES

COMPTES ANNUELS DE L’EXERCICE

CLOTURE LE 30 JUIN 2011

Introduction

Conformément aux dispositions légales et statutaires, nous

avons l’honneur de vous faire rapport dans le cadre du

mandat de Commissaire.

Le rapport inclut notre opinion sur les comptes annuels

ainsi que les mentions et informations complémentaires

requises.

Attestation sans réserve des comptes annuels

Nous avons procédé à la révision des comptes annuels pour

l’exercice se clôturant le 30 juin 2011, établis sur la base du

référentiel comptable applicable en Belgique, dont le total

du bilan s’élève à 5 042 376,06 € et dont le compte de résultats

se solde par un bénéfice de l’exercice de 73 529,87 €.

examiné par sondages la justification des montants figurant

dans les comptes annuels. Nous avons évalué le bienfondé

des règles d’évaluation et le caractère raisonnable

des estimations comptables significatives faites par la société

ainsi que la présentation des comptes annuels dans

leur ensemble. Nous estimons que ces travaux fournissent

une base raisonnable à l’expression de notre opinion.

A notre avis, les comptes annuels clôturés au 30 juin

2011 donnent une image fidèle du patrimoine, de

la situation financière et des résultats de la société,

conformément au référentiel comptable applicable en

Belgique.

Mentions et informations complémentaires

L’établissement et le contenu du rapport de gestion, ainsi

que le respect par la société du Code des sociétés et

des statuts, relèvent de la responsabilité de l’organe de

gestion.

Notre responsabilité est d’inclure dans notre rapport les

mentions et informations complémentaires suivantes qui

ne sont pas de nature à modifier la portée de l’attestation

des comptes annuels :

renforcement | evolution | Services | intervention |

developpement | levier - Le rapport de gestion traite des informations requises

par la loi et concorde avec les comptes annuels. 65

64

Toutefois, nous ne sommes pas en mesure de nous

prononcer sur la description des principaux risques et

incertitudes auxquels la société est confrontée, ainsi

que sur sa situation, de son évolution prévisible ou de

l’influence notable de certains faits sur son développement

futur. Nous pouvons néanmoins confirmer que

les renseignements fournis ne présentent pas d’incohérences

manifestes avec les informations dont nous

avons connaissance dans le cadre de notre mandat.

L’établissement des comptes annuels relève de la responsabilité

de l’organe de gestion. Cette responsabilité comprend

: la conception, la mise en place et le suivi d’un

contrôle interne relatif à l’établissement et la présentation

sincère des comptes annuels ne comportant pas d’anomalies

significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou

d’erreurs ; le choix et l’application de règles d’évaluation

appropriées ainsi que la détermination d’estimations comptables

raisonnables au regard des circonstances.

Notre responsabilité est d’exprimer une opinion sur ces

comptes annuels sur la base de notre contrôle. Nous avons

effectué notre contrôle conformément aux dispositions légales

et selon les normes de révision applicables en Belgique,

telles qu’édictées par l’Institut des Reviseurs d’Entreprises.

Ces normes de révision requièrent que notre

contrôle soit organisé et exécuté de manière à obtenir une

assurance raisonnable que les comptes annuels ne comportent

pas d’anomalies significatives, qu’elles résultent de

fraudes ou d’erreurs.

- Sans préjudice d’aspects formels d’importance mineure,

la comptabilité est tenue conformément aux

dispositions légales et réglementaires applicables en

Belgique.

- Nous n’avons pas à vous signaler d’opération conclue

ou décision prise en violation des statuts ou du Code

des sociétés.

L’affectation des résultats proposée à l’Assemblée

générale est conforme aux dispositions légales et

statutaires.

Conformément aux normes de révision précitées, nous

avons tenu compte de l’organisation de la société en matière

administrative et comptable ainsi que de ses dispositifs

de contrôle interne. Nous avons obtenu de l’organe

de gestion et des préposés de la société les explications

et informations requises pour notre contrôle. Nous avons

Bastogne, le 17 novembre 2011

SCPRL MKS & Partners Réviseurs d’Entreprises

Représenté par Monsieur Stephan Moreaux

Reviseur d’entreprises


18.

Luxembourg Développement Europe :

Principes et critères d’intervention

Dans le cadre de la programmation 2007-2013 des

Fonds Structurels, la Région wallonne et l’Union européenne

s’associent afin de financer des projets

de développement régional, dans le cadre de l’Objectif

Compétitivité régionale et emploi 1 .

Des fonds de prêts spécifiques ont donc été instaurés en

Région wallonne afin d’offrir aux entreprises bénéficiaires

une source de financement supplémentaire aux côtés du

capital à risque. A ce titre, la SA Luxembourg Développement

Europe a été créée au début de l’année 2009.

L’objectif du fonds est de participer au développement

régional et de soutenir la création d’emplois en aidant les

PME dans leur projet de développement, qu’elles soient en

création ou en développement. Ces aides constituent par

ailleurs un effet de levier important. Les prêts accordés se

veulent souples et peuvent être accordés à des conditions

intéressantes.

Luxembourg Développement Europe intervient sous

forme de prêt subordonné, chirographaire ou garanti.

Ces financements s’inscrivent par ailleurs dans différents

types d’aides 5 , qu’il s’agisse d’aides à finalité régionale,

d’aides à l’investissement et à l’emploi en faveur des PME,

d’aides pour la protection de l’environnement ou d’aides à

la recherche, au développement et à l’innovation.

1) Les aides à finalité régionale

- On y trouve les aides régionales à l’investissement

et à l’emploi qui sont accessibles aux PME situées en

zone de développement (Communes de Vielsalm, Marche-en-Famenne,

La Roche-en-Ardenne, Bertogne,

Bastogne, Tellin, Libin, Libramont et Neufchâteau).

Un apport de fonds privés de 25 % du budget total du

projet sera requis. L’intensité d’aide est mesurée en

équivalent subvention brut et respectera les plafonds

fixés par la carte des aides à finalité régionale.

- Les aides octroyées aux petites entreprises nouvellement

créées sont destinées aux petites entreprises,

et couvrent les frais divers liés à la constitution de

l’entreprise ou supportés durant les 5 premières années

de vie de la société.

Pour bénéficier d’une aide européenne, l’entreprise

devra remplir les conditions suivantes :

66

evolution | levier | equilibre | financement |

| comprehension |

67

- être considérée comme une PME au sens de la définition

européenne 2 , à savoir, avoir un effectif inférieur

ou égal à 250 personnes, et un chiffre d’affaires qui

n’excède pas 50 millions € ou un total bilantaire qui

ne peut dépasser 43 millions € ;

- ne pas être en difficulté. Une entreprise est considérée

comme une entreprise en difficulté si plus de la

moitié de son capital social a disparu et que plus du

quart de celui-ci a été perdu au cours des 12 derniers

mois 3 ;

- avoir établi ou s’engager à établir son siège d’exploitation

dans la zone éligible, à savoir, la province de

Luxembourg pour ce qui concerne Luxembourg Développement

Europe ;

- ne pas faire partie d’un secteur d’activité exclu, à

savoir la pêche, l’aquaculture, la production agricole

primaire, la transformation de produits agricoles 4 , la

construction navale, les fibres synthétiques, le secteur

houiller et la sidérurgie ;

- ne pas faire l’objet d’une injonction de récupération

suivant une décision antérieure de la Commission déclarant

des aides illégales et incompatibles avec le

marché commun.

2) Les aides à l’investissement et

à l’emploi en faveur des PME

- Il n’est plus obligatoire que la PME soit située dans

une des régions pouvant bénéficier des aides régionales.

Le fonds de prêt FEDER peut financer 100 %

des coûts admissibles (immobilisations corporelles

et incorporelles, pour autant qu’il y ait maintien de

l’investissement pendant minimum 3 ans). L’intensité

de l’aide, exprimée en pourcentage des investissements

éligibles, ne pourra être supérieure à 10 % des

coûts admissibles pour les moyennes entreprises et

20 % pour les petites entreprises.

3) Les aides pour la protection de l’environnement

- On y trouve des aides aux projets de recherche et

de développement, pour lesquelles l’intensité d’aide

maximale est déterminée par le type de recherche

(recherche industrielle ou développement expérimental).

L’intensité d’aide est ici aussi déterminée

en pourcentage des coûts admissibles, qui sont larges

(frais de personnel, coûts des bâtiments dans la mesure

où ils sont utilisés pour la recherche, etc.).

- Des aides aux études de faisabilité technique sont

également possibles. Les coûts admissibles sont dans

ce cas les coûts de l’étude.


- Il existe des aides pour les droits de la propriété

intellectuelle.

- Finalement, des aides aux jeunes entreprises innovantes

sont disponibles pour les petites entreprises

qui sont créées depuis moins de 6 ans. Dans ce cas,

les dépenses de recherche et développement doivent

être supérieures à 15 % des frais d’exploitation au

cours d’une des trois dernières années précédant

l’octroi de l’aide.

collaboration | ouverture | aide | force | soutien |

68 69

1 Voir le règlement (CE) n 1080/2006 du Parlement européen

et du Conseil du 5 juillet 2006 relatif au Fonds

européen de développement régional et abrogeant le règlement

(CE) n 1783/1999.

2 Voir recommandation de la Commission du 6 mai 2003

concernant la définition de la PME.

3 Une entreprise constituée depuis moins de 3 ans n’est

pas considérée comme étant en difficulté.

4 Quand le montant d’aide est fixé sur la base du prix

ou de la quantité des produits de ce type achetés à des

producteurs primaires ou mis sur le marché par les entreprises

concernées, ou quand l’octroi de l’aide est subordonné

à l’obligation de la céder à des producteurs

primaires.

Luxembourg Développement :

Un partenariat à votre service

5 Voir le règlement (CE) n° 800/2008 de la Commission du

6 août 2008 déclarant certaines catégories d’aide compatibles

avec le marché commun en application des articles

87 et 88 du traité (Règlement général d’exemption par

catégorie).


collaboration | ouverture | aide | force | soutien |

70 71

Votre réussite

est notre première préoccupation

Accompagnement, équilibre, levier, développement, partenariat ...


Union européenne

Le Fonds européen de développement

régional et la Wallonie investissent

dans votre avenir.

Groupe Luxembourg Développement

drève de l'Arc-en-Ciel n°98 - B 6700 Arlon

tél. + 32 (0) 63 23 18 71 - fax +32 (0) 63 23 18 95

info@luxpme.be - www.luxpme.be © néo graphic 0497/44 04 95

More magazines by this user
Similar magazines