BULLETIN 25 - Parc naturel régional des Vosges du Nord

parc.vosges.nord.fr

BULLETIN 25 - Parc naturel régional des Vosges du Nord

25


parc

Syco

lettre d’information du Syndicat de coopération pour notre Parc naturel régional

octobre 2005

sommaire

programme interreg 3

le lynx dans la Réserve de Biosphère

quad’neuf

le SYCOPARC engage un programme d’actions

carnet du parc 2005

notoriété et dimension transfrontalière

et des brèves sur les patrimoines naturels et culturels,

la vie associative dans les Vosges du Nord

Parc

naturel

régional

des Vosges du Nord

et toutes les nouveautés

du sycoparc sur www.parc-vosges-nord.fr

et sur www.biosphere-vosges-pfaelzerwald.org


Programme Interreg 3

étude sur l’avenir du lynx

dans la réserve de biosphère

vosges du nord-pfälzerwald

Le lynx est actuellement présent dans le massif forestier des Vosges du Nord et du Pfälzerwald.

Personne ne sait vraiment combien d‘animaux vivent dans ces forêts, mais il est certain qu’il

ne s’agit pas d’une population bien établie.

C’est dans ce contexte que le Sycoparc et le Naturpark

Pfälzerwald ont engagé un projet « lynx » Interreg3.

Ce projet comporte une étude des conditions de survie

du lynx dans la Réserve de Biosphère Vosges du Nord-

Pfälzerwald au regard des barrières (routes, voies ferrées,

canaux) présentes dans ce massif. Il a été confié au bureau

d’études spécialisé Oeko-Log. Celui-ci a réalisé une analyse

de la situation du lynx par rapport à la densité du trafic

routier et à la répartition des zones urbaines.

Les conclusions de cette étude ont été présentées le 19 mai

à la Maison du Parc à tous les partenaires concernés par

l’espèce. Le biologiste Mathias Herrmann, responsable

d’Oeko-Log, a identifié deux grands axes routiers, l’A4

Paris-Strasbourg et la B10 Pirmasens-Landau avec 25 000

véhicules/jour chacun. De telles barrières empêchent le

lynx de se reproduire en rencontrant d'autres populations,

ce qui entraîne un manque de brassage génétique. Cette

étude préalable montre tout l'intérêt d'une réintroduction

de l'espèce pour conforter les individus existants.

Le biologiste a effectué une simulation sur le développement

du lynx à partir de différentes conditions pour un lâcher.

Ainsi, il faudrait que le braconnage et la mortalité liée à la

circulation routière soient inférieurs à 15% de la population

annuelle pour qu’un lâcher de cinq mâles et dix femelles

suffise à coloniser le massif d'ici 50 ans. Cette

réintroduction nécessiterait d’éliminer les barrières

humaines fragmentant le massif. L'Office National de la

Chasse et de la Faune Sauvage a organisé une réunion

transfrontalière pour étudier la faisabilité de rétablir des

ponts « écologiques » au niveau du col de Saverne, mais

également de la B10 en cours d’élargissement à 2x2 voies.

Prochain rendez-vous pour aborder toutes ces questions

entre experts de toute l’Europe, en janvier 2006 à

Fischbach, pour un colloque sur la fragmentation organisé

par la Réserve de Biosphère Vosges du Nord-Pfälzerwald.

jean-claude génot

chargé mission protection de la nature


Circulation et espaces naturels

quad’neuf

Suite à la soirée débat qui a eu lieu en 2004, le SYCOPARC a engagé un programme d’actions

portant sur le thème de la circulation des véhicules à moteurs dans les espaces naturels.

1 ere étape de ce programme d’actions : un diagnostic territorial.

Cet été, un questionnaire a été envoyé à l’ensemble des

communes. L’enquête a été plus poussée sur un secteur du

Parc dans lequel la pratique du Quad semble importante, mais

également en raison de l’existence d’une activité encadrée

(location, sorties associatives et sorties payantes encadrées).

Bilan du questionnaire

Plus de la moitié des communes consultées ont déjà

répondu à ce questionnaire, ce qui démontre leur intérêt

pour cette problématique.

RÉSULTATS DE L’ENQUÈTE ET COMMENTAIRES

Existe-t-il des pratiques motorisées en milieu naturel, hors

voies goudronnées, dans votre commune ?

oui : 27 non : 20 sans avis : 4

La pratique de ces sports motorisés présente-t-elle des

avantages pour votre commune ?

oui : 3 non : 43 sans avis : 2

• Une très grande majorité des communes considère que ce type de

pratique ne présente aucun avantage pour la commune. Les quelques

communes qui ont répondu positivement à cette question font valoir

des arguments économiques ou une nouvelle forme de découverte du

territoire.

La pratique de ces sports de nature présente-t-elle des

inconvénients pour votre commune ?

oui : 35 non : 11 sans avis : 1

• Une majorité considère ces pratiques comme ayant un impact négatif.

Les raisons invoquées sont principalement les conflits d’usages (28%),

les nuisances sonores (27%), la dégradation des milieux naturels (23%),

la dégradation des chemins (22%). On peut souligner ici l’homogénéité

des réponses à une question ouverte. Ceci semble indiquer que le

constat est très largement partagé.

Estimez-vous être suffisamment informé sur la

réglementation en matière de circulation motorisée dans les

milieux naturels ?

oui : 12 non : 36

• Ces réponses démontrent l’importance du déficit d’information

concernant une réglementation parfois complexe.

Quelles actions attendez-vous de

la part du Parc des Vosges du Nord ?

Pas d’action 6

Support juridique (rédaction d’arrêtés) 30

Organisation spatiale des pratiques 17

Concertation 21

L’action qui semble le plus intéresser les communes est un

accompagnement pour la rédaction d’arrêtés municipaux fermant la

circulation sur une partie du ban communal. Néanmoins, on souligne

également un fort désir de concertation avec les usagers et les pratiquants.

Les résultats de cette enquête seront mis à contribution

pour adapter l’action du Parc. Les actions envisageables

dans un proche avenir sont : la rédaction d’un document

rappelant les enjeux et la réglementation concernant la

pratique des sports motorisés dans les milieux naturels, la

définition d’une charte de bonne conduite en concertation

avec les acteurs du territoire et les pratiquants.

Au-delà de ces actions spécifiques, nous restons à

disposition des communes pour toute information ou aide

dans ce domaine.

Merci encore à l’ensemble des communes qui ont répondu à ce questionnaire

eric brua

chargé de mission aménagement et développement.

Pensez vous qu’il soit nécessaire d’agir sur les pratiques

motorisées dans votre commune ?

oui : 32 non : 18

• Ceux qui souhaitent une action dans le domaine, proposent d’en

limiter la pratique 63%, encadrer la pratique 29% (autres 8%)


les scolaires

dans les musées

En 2004 et 2005, les musées et expositions de sites de

la Chaîne de la Découverte ont proposé aux familles

une découverte ludique avec les Amuse-Musées. Suite

à cette opération, la volonté était de toucher la cible du

public scolaire en créant des outils spécifiques pour les

enseignants et leurs élèves.

Deux premiers dossiers pédagogiques ont été réalisés,

avec pour objectif de proposer une visite active aux

scolaires : lecture de paysage grâce à des cartes postales

anciennes, jeu de l’oie, dominos,… Ces outils pédagogiques

permettent une découverte différente du Refuge fortifié

de Dossenheim-sur-Zinsel et des Maisons des Rochers de

Graufthal.

Composés de fiches « activités » pour les élèves et

d’un « dossier ressources » pour l’enseignant, ces dossiers

pédagogiques ont été réalisés en partenariat avec

des conseillers pédagogiques et des bénévoles des

associations des musées de Dossenheim-sur-Zinsel et

Graufthal. Pour démarrer l’année scolaire, ces dossiers ont

été présentés aux Directeurs des écoles des Inspections

de circonscription de Saverne et Sarre-Union lors des

réunions de rentrée.

Ces dossiers sont disponibles pour

les enseignants sur simple

demande au Parc naturel régional

des Vosges du Nord et auprès des

Associations : 03 88 70 04 45

(M. Haeffner, Refuge fortifié

de Dossenheim-sur-Zinsel)

et 03 88 70 19 16 (M. Burckhart,

Maisons des Rochers

de Graufthal).

Pour tous renseignements : d.nicola@parc-vosges-nord.fr

delphine nicola

service des publics des musées

Le parc s’adresse à ses habitants

Le Parc naturel régional des Vosges du Nord, à l’occasion de ses 30 ans, met en place

différentes démarches destinées à mieux se faire connaître, notamment par ses habitants.

En voici deux exemples :

Mini-mémos pour une

maxi-mémoire

L’une d’entre elles, les « MINI MEMOS »

s’attache à présenter le territoire du

Parc (Mini Mémo n° 1), ses objectifs,

sa charte, son équipe technique… et ses

principales actions. Le n°2 traitera des

poils cornus et sera diffusé au moment

de l’opération « Le Paysage a du goût ».

Les documents sont mis gratuitement

à disposition dans des lieux publics,

tels les mairies, les sièges des EPCI, les

bureaux de Poste, et chez des

commerçants (Partenariat avec COOP

d’Alsace), restaurateurs, boulangers…

qui ont souhaité participer à cette démarche du

SYCOPARC, soit plus de 220 points relais. Ces partenaires

sont identifiés par un auto-collant « POINT MINI MEMO »

Le SYCOPARC poursuivra cette relation inédite avec ses

habitants dans la durée. Les Mini Mémos seront diffusés

toutes les 5/6 semaines. Ils sont numérotés et les

habitants pourront se constituer leur petite encyclopédie

sur le Parc. Ils sont téléchargeables sur le site du Parc

www.parc-vosges-nord.fr.

« Et si on habitait le

monde autrement »

D’autre part, le SYCOPARC lance

une série de 5 AFFICHES illustrant

les thématiques fortes du Parc,

un échantillon d’actions ou de

comportements souhaitables pour

préserver son patrimoine :

• Espaces préservés pour espèces menacées

• Pour chauffer sans réchauffer

• Bovins poilus cornus, brouteurs de fond

• Tout un monde à apprendre

• Art verrier, un souffle nouveau

Ces affiches sont diffusées dans les lieux publics.

nicole brunet

chargée de mission tourisme de découverte


Bilan

bilan carnet du parc 2005

Le carnet du Parc constitue un outil principal de guide pour la découverte des richesses patrimoniales

du Parc par les habitants et les visiteurs. Il contribue à la notoriété du Parc sur un plan

régional et donne une dimension transfrontalière à nos actions d'éducation à l'environnement.

Brochures

30.000 exemplaires du Carnet et 30.000 flyers ont été

diffusés sur le territoire du Parc, dans les villes-portes et les

villes périphériques.

Pour les internautes :

• Le Carnet du Parc est téléchargeable

• Carnet interactif : permet de rechercher par thème, par

date, par commune

• Lettre d’informations « Curieux de Parc » : plus de 1.000

personnes inscrites à notre mailing list reçoivent

régulièrement cette lettre annonçant les sorties, les

manifestations et autres actions du Sycoparc ou des acteurs

du Parc.

CHIFFRES DE FREQUENTATION

DES SORTIES ACCOMPAGNEES

Au total 5740 participants pour 202 sorties

organisées, soit une moyenne de 28,7 participants

par sortie (23,6% en 2004 et 28,4% en

2003) dont 70% participent régulièrement

aux sorties du Parc.

Nous avons innové une formule de découverte sur une

journée proposant deux thèmes différents sur un même

secteur. Certaines journées n’ont pas eu le succès escompté.

La formule est donc à remanier pour 2006.

PROVENANCES DES PARTICIPANTS

Territoire du Parc 58,2%

Proximité 25,8%

Alsace/Lorraine 84,0%

Autre France 10,5%

Allemagne 2,9%

Autre Pays 2,6%

Etranger 5,5%

COMMUNICATION

Brochure 30,4%

Site Internet du Parc 3,2%

Presse 41,4%

Autres* 25%

* Offices de Tourisme, Associations, Parents/Amis

2004 2003

67,1% 51,7%

16,6% 29,4%

83,7% 81,1%

9,1% 11,1%

5,2% 6,8%

2% 1,0%

7,2% 7,8%

35% 46,2%

2%

39% 33,1%

24% 20,7%

Participation pour la 1ère fois à une sortie du Parc

30%, soit 70% de fidèles, contre 41,4% en 2004 et 25%

en 2003.

Participation aux autres activités proposées dans le Carnet

du Parc 33,36%, contre 52,7% en 2004 et 35% en 2003)

Et quelques précisions par grands thèmes proposés en 2005

THEME nb sorties %ge nb moyenne

sur total participants participants

sur totalité par sortie

AGRICULTURE ET PRODUITS

DU TERROIR 4 1 14,33

ART ET ARTISANAT 11 8,8 58,28

HISTOIRE

Châteaux 17 11,9 36,80

Archéologie 11 2,2 10,30

Littérature et Légendes 8 5,7 33,65

Musées et Patrimoine Urbain 19 9,4 24,27

Patrimoine Militaire 21 4,9 13,29

Patrimoine Religieux 33 15,0 24,82

TOTAL HISTOIRE 109 49,1 54,5

NATURE 72 18,6 17,3

TECHNIQUES ET INDUSTRIE* 6 22,5 348,33

*dont une porte ouverte

Une réunion sera programmée prochainement avec

les partenaires (Offices de Tourisme, Associations, …)

pour mettre à plat les attentes, les offres, et voir comment

améliorer nos actions.

nicole brunet

chargée de mission tourisme de découverte


Patrimoine

phase 3 du projet lichtenberg

Julie Clain a rejoint l’équipe du Sycoparc depuis le 1 er août, prenant la suite d’Estienne

Blécon. Elle est chargée de la mise en œuvre des travaux d’aménagements de la phase 3

au Château de Lichtenberg.

Cette ultime phase de travaux pour la valorisation du

château vise à :

• améliorer la qualité d’accès du château depuis le village

en aménageant les abords du château (déboisement,

sentier, signalétique), en créant un parcours du village au

château ;

• équiper le château pour répondre à la tradition théâtrale

du site en le dotant de coulisses et de loges, et d’une aire

théâtrale en plein air ;

• donner les clefs de compréhension du site par la

réalisation du parcours du visiteur dans le château ;

• veiller au confort d’accueil du visiteur avec

l’aménagement d’un espace détente – restauration et

d’une boutique dans la caserne.

A l’issue de ces interventions qui donnent au site sa

cohérence d’ensemble, le Château de Lichtenberg pourra

se consacrer à développer ses activités culturelles et

touristiques.

Les travaux d’aménagement pour la valorisation du

Château de Lichtenberg sont soutenus par la commune de

Lichtenberg, la Communauté de Communes du Pays de la

Petite Pierre, le Conseil Général du Bas-Rhin, la Région

Alsace, l’Etat et l’Europe.

Julie Clain

Sasha Kashtalian

Coopération scientifique

des chauve-souris sans frontière

Cet été, dans le cadre de la coopération scientifique que nous entretenons depuis 11 ans

avec la Réserve de Biosphère de Berezinsky, nous avons accueilli Sacha Kashtalian,

chargé des suivis des petits mammifères..

Sacha venait compléter sa formation d’inventaire et de

suivi des chauves-souris dans les Vosges du Nord, initiée

en 2004 à Berezinsky. Il venait en outre découvrir des

premiers contacts en matière de Système d’Informations

Géographiques (SIG)..

Au cours de sa mission de 10 jours, il a participé au

dénombrement des colonies de reproduction, à des

captures au filet, des identifications à l’aide de détecteurs

à ultrasons, ainsi qu’à des contrôles de nichoirs. Il a pu

ainsi observer 11 espèces différentes.

De retour en Biélorussie, Sacha projette de mettre à profit

les connaissances acquises par le biais de notre

coopération pour assurer désormais un suivi des chauvessouris

sur le territoire de Berezinsky.

loïc duchamp

conservateur de la réserve naturelle du pays de bitche

pierre zimmermann

chargé de mission observatoire du territoire-sigis


avo

arborescence une nouvelle association

en alsace bossue

Un projet éco-citoyen et culturel qui concerne tout le monde.

Arborescence a la volonté de mettre en place un système

de réseau et de partenariat entre toutes les structures

administratives et associatives avec à terme l’ambition

de créer des liens avec celles des régions voisines.

Son objectif premier est de mettre en place une nouvelle

dynamique d’actions culturelles et éco-citoyennes pour les

habitants de la région.

L’association est née des retrouvailles d’amis originaires

d’Alsace Bossue, qu’ils ont quittée pour suivre des études.

De retour et constatant que l'accès des habitants du

territoire à la culture était réduit, ce groupe de personnes

s’est organisé en une structure associative visant à combler

ce vide.

Un site Internet sera prochainement mis en ligne ; une

lettre d’information périodique sera adressée à l’ensemble

des personnes désireuses de se tenir au courant de

l’actualité d’Arborescence.

3 contact

arborescence, vers une culture durable

38, grand rue - 67430 DIEMERINGEN

mail : raff.strasbg@free.fr

Consciente du dérèglement écologique et environnemental,

l’association a décidé de profiter de ces manifestations

culturelles pour sensibiliser les citoyens par rapport à leur

impact sur l’environnement, afin de faire évoluer leur

comportement quotidien. La diversité des formations de

chacun des membres (administrative, artistique, spectacle

vivant, environnementale, pédagogique et technique)

confère à l’association un aspect pluridisciplinaire mis à

profit à chacune des manifestations proposées.

Pour se présenter au grand public, Arborescence a

organisé une première manifestation intergénérationnelle,

« Les Grands Airs », le 27 août à Durstel. L’ensemble des

axes de travail de l’association ont été illustrés : conférence

sur les énergies renouvelables, concert de groupes

représentatifs de la scène alsacienne, projection de

production audiovisuelle, restauration issue de l’agriculture

locale, utilisation de consommables biodégradables. Fort de

la réussite de cette manifestation qui a rassemblé environ

350 personnes, il est prévu de rééditer ce festival annuel et

d’organiser d’autres manifestations plus ponctuelles

(organiser un cycle de projections cinématographiques,

intervenir dans le cadre de manifestations existantes,

organiser des ateliers de découverte artistique, etc., …).

agenda Spectacle de compagnie pH7 au site verrier de Meisenthal > 14, 15 et 16 octobre Comité Syndical > samedi 15

octobre et samedi 26 novembre Bureau Syndical > vendredi 4 novembre Stages de conservation préventive pour les membres

de la Conservation > 20 et 21 octobre - 17 et 18 novembre Paysage a du goût (liste des restaurateurs et bouchers disponible au

Sycoparc)> du 14 octobre au 13 novembre Soirée randonnée > 18 novembre à Zinswiller

Lettre d’information du Syndicat de coopération pour le Parc naturel régional des Vosges du Nord

Maison du Parc - BP 24 • 67290 La Petite Pierre • Tél. 03 88 01 49 59 • Fax 03 88 01 49 60 • Email : contact@parc-vosges-nord.fr

www.parc-vosges-nord.fr • www.biosphere-vosges-pfaelzerwald.org • Rédaction : équipe du Sycoparc • Graphisme contexte

Photographies : Sycoparc / Michel Rauch / PhotoAlto • Directeur de publication : Jean Westphal • ISSN 1282-6510

More magazines by this user
Similar magazines