N°107 - Fédération Française du Sport Universitaire

sport.u.com

N°107 - Fédération Française du Sport Universitaire

SPORT U

LE MAGAZINE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DU SPORT UNIVERSITAIRE

MAG

EN ROUTE

POUR LE CHELEM ?

Fort de ses larges victoires face à l’Ecosse et l’Irlande,

le XV de France universitaire visera la passe de trois

face à l’Angleterre, le 19 mars prochain à Riom

N°107

MARS 2010

4-7 VIE DES REGIONS / 8-11 EVENEMENTS : TENNIS - RUGBY / 13-15 ORGANISATIONS :

SAVATE - BADMINTON / 17 HANDISPORT : CHARLES ROZOY / 18-19 VIE FEDERALE :

SOPHIE GARRIGUES / 22 RETRO : GALTHIE-LAMOUR-VIGNERON


miCoach Pacer

Le Pacer interagit avec l’accéléromètre et le cardiofréquencemètre

pour vous donner les indications dont vous avez besoin en utilisant des

zones de couleur. Appuyez à tout moment sur celui-ci pour connaître en

temps réel votre vitesse, la distance parcourue, la durée de course,

votre rythme cardiaque et les calories brûlées. Compatible avec tous

les lecteurs MP3 du marché, vous pouvez également l’utiliser seul.

S’améliorer à chaque étape.

miCoach est un système d’entraînement personnalisé qui vous aidera

à atteindre vos objectifs. Synchronisé à l’accéléromètre présent sur votre

chaussure, il suit avec précision votre vitesse ainsi que la distance parcourue.

Il écoute les battements de votre cœur et vous donne en temps réel des

instructions orales sur votre course.

Accéléromètre

Avec une exactitude de 98 %, l’accéléromètre suit avec précision

votre vitesse, la distance parcourue, le nombre de pas, et vous

les retransmet en temps réel pendant votre entraînement.

Cardiofréquencemètre

Chaque coureur est différent. Chaque cœur

est unique. miCoach ne laisse aucune place à

l’approximatif. Son cardiofréquencemètre simplifie

votre vision de la course pour vous permettre de voir

les résultats et d’atteindre vos objectifs.

© 2010 adidas France. Le nom « adidas », le logo « Performance » et la « marque aux trois bandes » sont des marques déposées par le Groupe adidas et utilisées avec son autorisation. IMPOSSIBLE N‘EST RIEN

>>

revue officielle de la fédération française du sport universitaire

108, avenue de Fontainebleau 94270 Le Kremlin-Bicêtre

Tél : 01 58 68 22 82 - Fax : 01 46 58 12 73

Courriel : federation@sport-u.com

Web : www.sport-u.com

Directrice de la rédaction : Monique PAULOU

Rédacteur en chef : Damien BARDOT

damien.bardot@sport-u.com

Direction commerciale : E.P.I.C.U.R.E - PTM Consultant

Tél : 06 60 18 41 19 - Courriel : ptm.consultant@wanadoo.fr

Conception et mise en page : Shehrazade MTALSI

www.consilium-pm.fr - smt@consilium-pm.fr

Numéro de commission paritaire : AS70071

sommaire

4-7 VIE DES REGIONS

D’Aix-Marseille à Toulouse, l’actu des CRSU

8-9 EVENEMENTS

4 e Master’U BNP Paribas

10-11 EVENEMENTS

Tournoi des IV Nations universitaire

12 COMPETITIONS

Calendrier des championnats du monde 2010

13 ORGANISATION

Championnat du monde FISU de savate

15 ORGANISATION

Championnat d’Europe EUSA de badminton

17 HANDISPORT

Charles Rozoy

18-19 VIE FEDERALE

Sophie Garrigues

21 ORGANISATION

Championnat de France de cross-country

22 RETRO

Galthié, Lamour, Vigneron

SPORT U Magazine n° 107

éditorial

Notre dernière Assemblée

Générale,

retardée au 16

janvier, a véritablement

tourné une page de l’histoire

de notre Fédération.

En effet, 2009 a vu se dénouer

un certain nombre

d’événements forts au

premier rang desquels on

doit citer le succès obtenu,

de haute lutte, dans le redressement des cotisations

URSAFF, qui remontait aux exercices 1999 et

2000. S’agissant de plusieurs millions d’euros avec

les intérêts capitalisés, son issue conditionnait

la survie même de notre fédération. De surcroît,

c’est l’ensemble du mouvement sportif qui doit

en bénéficier, notamment en ce qui concerne les

personnels médicaux et paramédicaux, qui voient

conserver leur statut libéral. Nous démontrons

ainsi aux autres fédérations que nous sommes un

partenaire au sens plein du terme.

Second événement majeur, la sortie par le haut

d’une période de non-droit, par la signature d’une

nouvelle convention avec le MESR assurant, dans

les meilleures conditions, le passage de la mise à

disposition de nos personnels d’encadrement à

celle de détachement. Là encore, nous avons pu

montrer aux représentants du Ministère notre

capacité à être un véritable interlocuteur responsable,

sans faiblesse ni démagogie. Qu’ils soient

remerciés de nous avoir entendus.

Sur ces nouvelles bases, plus fermes, la quasi-totalité

de nos directeurs ont décidé de poursuivre

l’aventure avec un dynamisme renouvelé. La réalité

de celui-ci a été illustrée par l’augmentation du

nombre de nos licenciés, la multiplication des événements

de masse, la diversification de notre offre

de pratique compétitive à tous les niveaux. Cause

ou conséquence, les résultats de notre élite sportive,

aux Universiades d’hiver comme d’été, sont

sans précédent et concourent indiscutablement à

la visibilité internationale de l’Université française.

Mieux, comme l’écrit le Professeur David Brooks

d’Harvard (in The New York Times, traduit par Le

Figaro du 12 février 2010) : « Dans une société

segmentée, les grands événements sportifs sont

l’occasion de retrouvailles communautaires massives

devenus rares. Ces rencontres transcendent

les différences de classe. » A ceux qui préfèrent les

références françaises, on citera ce grand patron

(Franck Riboud, PDG de Danone) déclarant dans le

journal L’Equipe du 24 janvier 2010 « Pour moi le

sport, c’est la compétition, sinon on prend l’air ! »

Pr José SAVOYE – Président de la FF SPORT U

3 SPORT U Magazine n° 107


AIX-MARSEILLE Campus

Les Championnats de France universitaires

de savate auront lieu les 30, 31

mars et 1er avril 2010, sur le campus

de Lumigny. Un site superbe sur lequel le

CRSU vient d’emménager ses nouveaux

locaux, quittant ainsi le centre-ville de Marseille

où il résidait jusque là. Cet événement

sera organisé en collaboration avec

la ligue PACA de Savate et avec le soutien

de l’Association Sportive Aix Marseille

Université Pôle Marseille (ASAMUM),

qui regroupe les composantes des trois

Universités phocéennes et affiche son

dynamisme en s’impliquant fortement

dans les manifestations organisées par

le CRSU. De nombreux étudiants seront

ainsi partie prenante dans l’organisation.

Idem pour la communauté universitaire:

restauration, repas de gala et soirée auront

lieu au R.U. dont le directeur a accepté

très chaleureusement d’accueillir

tous les participants, compétiteurs et officiels.

Cerise sur le gâteau : l’épreuve sera

qualificative pour le championnat du

monde universitaire de Savate – Boxe

Française, à Nantes les 24, 25 et 26

juin 2010.

ROUEN Véhicule

Après l’obtention d’un premier minibus

en décembre 2007 grâce au dispositif

« 276, ça roule », le Comité Régional du

Sport Universitaire vient d’en obtenir un

second, toujours avec l’aide des collectivités.

En à peine 2 ans, les 2 500 licenciés

du sport universitaire ont réalisé près

de 60 000 km avec le premier véhicule,

dans le cadre de leurs déplacements interrégionaux,

nationaux et internationaux.

Aujourd’hui, le Comité Régional du Sport

Universitaire de Haute-Normandie se positionne

en tant que tête de réseau du

sport universitaire sur la Région. C’est

dans ce cadre qu’il a obtenu un second

minibus mis à disposition permanente de

l’INSA de Rouen et de son Bureau Des

Sports. Cela va leur permettre de réduire

de façon significative leurs frais de location.

Ce véhicule servira également aux 9

autres associations membres du CRSU

lorsque l’INSA de Rouen ne l’utilisera pas.

Le CRSU souhaite maintenant renouveler

cette opération en acquérant deux nouveaux

véhicules destinés à deux autres

associations sportives étudiantes.

Vie des régions

BORDEAUX Surf

Après une année bien remplie en terme d’organisation (championnat de

France de judo, surf, pelote basque, handball et beach-volley), le CRSU s’apprête

à recevoir les Championnats de France de badminton les 17,18 et

19 mars 2010 et le CF Ecoles de volley-ball, début avril. Parallèlement, le

développement du surf universitaire sur l’académie constitue un objectif

important. Pour la première année, le CRSU de Bordeaux a organisé un

championnat d’académie de surf le 11 novembre 2009 sur la plage centrale

de Lacanau : plus de 70 étudiants se sont affrontés dans plusieurs

disciplines (body, long board, surf,...) en individuel et par équipes. Le championnat

de France Universitaire «Uhaïna» (vague en basque), prévu au

mois d’avril à Anglet devient lui une compétition de haut niveau et constituera

l’évènement phare du surf universitaire en 2010. Rendez-vous très

bientôt sur les plages du sud-ouest !

BESANCON Innovations

A Besançon, les championnats d’académie se sont achevés en décembre.

La volonté de commencer les rencontres fin octobre et le regroupement

en triangulaires dans certaines pratiques ont permis cette gestion du calendrier.

Cette formule autorise ainsi de nouvelles formes de pratiques

au cours du second semestre (plateaux à effectifs réduits) ainsi que la

pérennisation de la Coupe Bourgogne Franche-Comté et la création

d’une Coupe du Sport U Franc-Comtois. Durant cette première moitié de

saison, trois nouvelles compétitions ont également marqué le renouveau

de l’athlétisme à l’université : le record de l’heure, le cross universitaire

et le triathlon indoor (50m, longueur, poids). Plusieurs projets sont désormais

en préparation, l’aventure comtoise, le raid du grand Besançon, et

trois grands rendez-vous nationaux: les championnats de France d’haltéroforce,

de football (CFE, CFU, CFU2, CFDU) et de beach-volley.

GRENOBLE

4

Blanc

En accueillant au mois de mars les championnats de France de snowboard

et de ski alpin, Grenoble va devenir incontournable pour tous les

étudiants qui aiment la neige. En choisissant les stations des Sept Laux

(ou Saint-Pierre de Chartreuse) pour le snowboard et Chamrousse

pour le ski, le CRSU a choisi de privilégier la proximité, avec des accès

directs par bus, au départ de la gare SNCF et du TGV. De quoi savourer la

vue imprenable au sommet de Chamrousse, sur toute l’agglomération : un

bol d’air pur, à quelques kilomètres de la ville ! Nouveauté cette saison : un

classement « grandes écoles » (individuel et par AS) sera mis en place sur

le championnat de ski alpin. Etudiants, à vos skis , Grenoble vous attend !

Vie des régions

NANCY Ovale

Plein d’ambitions, le Centre Universitaire de

Rugby a entamé sa 2ème saison sportive !

Cette structure est ouverte à tous les étudiants

licenciés au CRSU de Nancy-Metz. Elle a pour

objectif d’améliorer le niveau du rugby à VII masculin

et développer le rugby féminin, à travers

l’entraînement et la formation mais aussi la mise en place d’une équipe

universitaire régionale du meilleur niveau pour participer à des évènements

majeurs : tournoi Ideki, Sevens Trophy de Poitiers, Ovale U… Cette

mutualisation des compétences permet d’offrir de nombreux avantages

aux adhérents : programme d’entraînement, perfectionnement technique

et tactique, accès privilégié dans la salle de musculation du SIUAP Nancy,

facilités de soins en kinésithérapie… Sans oublier la possibilité de se former

aux diplômes d’éducateur, d’entraineur et d’arbitre. Les premiers fruits

de ce travail ont été récoltés l’an passé avec le titre de Championne de

France Ovale U 2009 pour l’équipe féminine.

LA REUNION Montagne

Suite au franc succès rencontré lors des éditions précédentes,

les étudiants et les membres du CRSU de l’Université de La

Réunion vous invitent à venir disputer les 3èmes championnats

universitaires de La Réunion de course de montagne le 28

février prochain. Ces championnats ont lieu à Grand Bassin,

petit hameau accessible uniquement à pied, situé au fin fond de

la Plaine des Cafres, au pied des remparts du cirque de Cilaos.

Une multitude de gîtes coquets et confortables accueillent les

étudiants la veille de la course. Le parcours est très visuel et

court, il associe de bonnes qualités de grimpeurs et présente

quelques secteurs techniques. Il s’étend sur 4,7 km en montée

avec 670m de dénivelé positif, en contre la montre. Le temps

estimé des concurrents garçons et filles ce situe entre 35’ et

1h20’. Pour tous renseignements visitez le site : http://www.

suaps-lareunion.fr/index.php

LYON

CAEN Inauguration

Un superbe complexe sportif universitaire

a été inauguré le 27 novembre

dernier,à Cherbourg-Octeville, par Josette

Travert, présidente de l’Université de Caen

Basse-Normandie et Laurent Beauvais,

président du conseil régional de Basse-

Normandie en présence de nombreuses

personnalités dont Olivier Gosselin, président

du CRSportU et coordinateur du

SUAPS sur le site universitaire de Cherbourg.

Ce complexe sportif comprend

un gymnase, une salle de musculation,

une salle de réunion (ou de cours) ainsi

qu’un mur d’escalade. Située tout près du

restaurant universitaire, cette installation

permet d’envisager idéalement l’organisation

d’un futur championnat de France

universitaire.

SPORT U Magazine n° 107 SPORT U Magazine n° 107

5

LILLE Femmes

La semaine du Sport’U Féminin s’est déroulée

du 3 au 9 décembre 2009. C’est le

tournoi de rugby à 7 qui à lancé les festivités

et a rassemblé 85 étudiantes autour

du ballon ovale. Point culminant de cette semaine,

le Challenge Fitness a pris le relais,

organisé en partenariat avec la Ligue régionale

de lutte contre le cancer, l’Université

de Lille 2 et la Faculté des Sports de Lille

2. A cette occasion, les 195 participant(e)

s ont été sensibilisés à la prévention des

cancers féminins. Enfin, pour clore cette

folle semaine, la rencontre de basket féminin

d’inter-région, entre l’Université de Lille

1 et l’Université de Lille 3, officiée par un

arbitre universitaire féminin, s’est déroulée

en lever de rideau du match d’Euroligue

ESBVA-LM / Schio(Italie).

Antilles-Guyane

NANTES Deux

Depuis cinq ans, la Coupe de l’Université

de Nantes, épreuve de voile

« match-racing » n’a cessé d’évoluer

et devient maintenant sélective aux

championnats de France universitaires.

Luc Pillot, ex-champion olympique

de voile aux JO de Los Angeles

en 1984, organisateur et responsable

du haut niveau à l’Université de Nantes

a désigné cette compétition comme

étant « la preuve par 2 ».En effet, elle

se déroulera sur deux journées, les

26 et 27 mars 2010, sur deux plans

d’eau différents, l’océan à Pornichet

et la rivière à Carquefou-Nantes. Deux

types de bateaux (le J80 et le J22)

et deux formes de régates (course

en flotte et match-racing) seront proposés

aux 12 équipages invités dont

deux étrangers. Souhaitons une pleine

réussite à Luc Pillot avant qu’il n’affronte

son 2 e défi, en juin prochain : la

Présidence du Comité d’Organisation

du 1 er Championnat du Monde Universitaire

de Savate à Nantes.


Vie des régions

RENNES

Aviron

En 2010, deux nouvelles épreuves vont enrichir le calendrier breton. Le

premier championnat de France universitaire d’aviron de mer sera

organisé conjointement avec la SNBSM et la ville de St Malo les 24 et

25 avril 2010. Forte de cette volonté, la Commission Mixte Régionale

et le Commission Mixte Inter Régionale ont décidé de confier l’inter-régions

d’aviron de rivière aux Associations Sportives des Universités de

Rennes 1 et Rennes 2, le Rennes Etudiant Club Aviron et les Régates

rennaises. La ville de Rennes s’est associée à ce projet. Rendez-vous les

1er avril 2010 à la plaine de Baud.

POITIERS

Etudiants

Pour la seconde année consécutive, la cité Pictave accueillait le

Master’U BNP Paribas, 4e édition. Cet évènement à la fois citoyen

et innovant, soutenu par de nombreux partenariats avec les différentes

composantes de l’Université de Poitiers, a réaffirmé la

volonté des organisateurs de permettre aux étudiants une mise

en application de leurs connaissances et de leurs compétences

au service d’un projet. Un groupe de neuf étudiants issus de la Faculté

des sciences a ainsi piloté ce dernier, encadré par plusieurs

tuteurs professionnels ; l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique

et d’Aéronautique a créé un logiciel de gestion et de publication du

score en ligne ; des interprètes étudiants de la Faculté de Lettres

et langues ont assuré la traduction tandis que des étudiants de

l’Ecole de Kinésithérapie intervenaient sur les terrains… La réussite

unanimement saluée de cette 4e édition

constitue, à n’en pas douter, la

plus belle récompense à l’investissement

de tous ces étudiants.

Besançon

Orléans

NICE Voile

Cette saison, malgré des difficultés de

fonctionnement du à l’absence d’un directeur

régional en poste sur l’académie

de Nice, le CRSU dans son ensemble à

tenu à faire perdurer le triptyque voile.

Après l’accueil des championnats de

France en 2008, 2009, 2010, celui de la

Coupe d’Europe universitaire 2011, tout

le monde espère recevoir les Championnats

du monde en 2012 dans la

magnifique baie de Vallauris-Golfe Juan.

Le dossier de candidature sera présenté

en mai prochain devant le Comité Exécutif

de la FISU, réuni à Shenzhen (Chine).

Le directeur du SUAPS de Toulon, Jean-

Louis De Lorenzi, directeur par intérim,

entouré d’une super équipe de bénévoles

tiennent à ce projet et le président du

CRSU Albert Marouani apporte, dans ce

challenge, un soutien sans faille.

REIMS Championnats

La saison dernière, le CRSU rémois a

vécu de grands moments lors les championnats

de France de tir et de badminton

organisés sur ses terres. La Halle Croix-

Rouge résonne encore du titre de champion

de France universitaire conquis par

du double dames local Audrey Petit et

Hélène Dijoux dans une ambiance électrique

alimentée par les nombreux supporters

présents. Cette saison, Reims

s’apprête à accueillir deux nouveaux

championnats de France, en espérant

rencontrer le même succès que l’an passé

: le handball les 1,2 et 3 juin 2010 et

le run and bike le 25 mars 2010.

MONTPELLIER

Villes

La mer, toujours la mer! Cette année encore, Georges Brassens, du haut

de son belvédère du Mont Saint Louis à Sète, va pouvoir admirer les deux

manches méditerranéennes du championnat de France de voile habitable.

Puis, se laissant porter par le vent, le sport universitaire prendra la direction

de La Grande Motte, théâtre des deux championnats de France de

tennis Trophée BNP Paribas, par équipe (31 mars/1er avril) et individuel

(8-10 juin). Enfin, pour couronner cette année riche en événements,

Montpellier accueillera les 19 et 20 mai, au sein même des campus universitaires,

les championnats de France universitaires de volley-ball CFU1

et CFU2 et de volley 4x4, une grande première.

Vie des régions

TOULOUSE Paintball

Cette année le CRSU de Toulouse propose à ses licenciés une nouvelle

activité : la paintball. Durant trois soirées, les équipes (composées de 5

à 7 étudiant-e-s) se son affrontés de nuit en poules sur deux aires de jeu

différentes : le Turf (terrain synthétique avec des obstacles gonflables)

et le Camo (grand terrain enherbé avec des cabanes en bois, tranchées

etc…). Un classement différent a été établi pour les deux aires de jeux et

pour chacune des soirées. Cette activité fut un réel succès puisque l’on

comptait 5 équipes inscrites à la première compétition, 8 à la deuxième

et 10 à la troisième.

PARIS Bercy

Les 12 et 13 mai prochain, les portes du Palais Omnisports de Paris-

Bercy s’ouvriront en grand pour les basketteuses et basketteurs

universitaires français. Les phases finales de CFU 1 masculin et féminin

se dérouleront en effet dans cette salle mythique, dans le cadre de

l’opération « 10 jours de basket à Paris ». Cette semaine débutera

par le Final Four de l’Euroleague et s’achèvera par la finale de la Coupe

de France FFBB. Gageons que les huit équipes universitaires qualifiées

auront à cœur de démontrer tout leur talent, en profitant du cadre exceptionnel

mis à leur disposition.

6 7

LIMOGES Echecs

Quatrième lors des premiers championnats de France universitaires en avril

2009 à Nice, l’équipe d’échecs de l’ASU Limoges a vu son très honorable résultat

conforté par la signature d’une convention de partenariat entre le CRSU et

la Ligue d’Échecs du Limousin. A l’occasion de l’Assemblée Générale de cette

dernière à Isle sur Vienne, les deux parties ont officialisé leur volonté commune de

développer la pratique des échecs en milieu universitaire : le Président de Ligue

Marc Gey et le Directeur Régional FFSU, Jean-Jacques Vuillemin, en présence

d’Alain Sauviat, Professeur à la Faculté de Droit et Sciences Économiques, Vice-

Président de l’Université (CEVU), et Vice-Président de la Ligue d’Échecs, ont apposé

leurs paraphes sur la première convention régionale de partenariat déclinant la récente convention nationale FF

Echecs /FF Sport U. Dès cette saison, la Ligue d’Échecs mettra à disposition du CRSU le matériel nécessaire ainsi qu’un

entraîneur , Youri Bozic, qui interviendra à tous les niveaux : initiation, perfectionnement, préparation aux championnats

universitaires.... Les formations d’arbitres, organisées par la Ligue d’Échecs seront également ouvertes aux étudiants

licenciés FFSU.

CLERMONT-FERRAND

STRASBOURG

SPORT U Magazine n° 107 SPORT U Magazine n° 107

DIJON

Amiens

Convention

Le 14 janvier 2010, MM. Alain Beretz, Président

de la toute nouvelle Université de Strasbourg

et Pascal Etienne, Directeur Régional

de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion

Sociale d’Alsace, signaient une convention en

faveur des sportifs de haut-niveau accueillis

comme tels dans l’Université. Cette convention

intéresse particulièrement les étudiants

de la Faculté des Sciences du Sport dirigée

par Gilles Erb, qui s’entraînent dans les différentes

structures pôles France espoirs, au

CREPS de Strasbourg.

Elle officialise un travail de bénédictin mené

depuis 1990 par Laurent Fleury, enseignant

à la Faculté des Sciences et du Sport de

Strasbourg. Grâce à cet accord très attendue

par le mouvement sportif fédéral dans

son ensemble, les étudiants sportifs de haut

niveau peuvent bénéficier d’aménagements

leur permettant de mener en parallèle

études et pratique sportive de haut-niveau.

Une double excellence qui a un prix et que

les étudiants estiment à sa juste valeur. Nul

doute qu’ils auront à coeur de le prouver en

réalisant d’excellentes performances lors des

prochains championnats universitaires.


événement

MASTER’U BNP PARIBAS :

LES MAÎTRES ÉTAIENT AMÉRICAINS

La 4 e édition du Master’U BNP Paribas s’est

deroulée à Poitiers, du 9 au 13 décembre dernier.

Sept équipes nationales universitaires

avaient répondu à l’invitation de la France,

organisatrice du Tournoi : l’Allemagne, la Belgique,

les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Irlande,

la Suisse et pour la première fois, un

représentant du continent asiatique, la Chine.

Suspense pour les Bleus

Vainqueur en 2008 mais absente cette année, la

Russie attendait son successeur. Tête de série n°1

du Tournoi, les Etats-Unis allaient-ils assumer leur statut

de favori ? Les Français, finalistes malheureux l’an

passé, parviendraient-ils à inverser les pronostics ? Et

quid de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne venues

avec de légitimes ambitions ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le suspense

fût au rendez-vous… et que l’équipe de France y contribua

largement ! Facilement qualifiés après leur victoire

sans appel au premier tour face à l’Irlande (7-0),

les Bleus frisèrent ensuite la correctionnelle en demifinale

face à l’Allemagne n’arrachant la victoire qu’ à

l’issue du 7 e et dernier match, le double mixte, achevé

au super tie-break (4-3). Dans le même temps, les

Etats-Unis disposaient aisément de la Suisse (7-0)

puis de la Grande-Bretagne (5-1). France-Etats-Unis :

la finale attendue aurait bien lieu.

Alain Terno, responsable

des partenariats

sportifs de BNP

Paribas

« En tant que partenaire

historique de la

Fédération Française

du Sport Universitaire et de la Fédération

Française de Tennis, notre banque

accompagne le Master’U BNP Paribas,

depuis sa création en 2006. Ce Challenge

International Universitaire, au

cours duquel les joueuses et joueurs

revendiquent une double excellence,

pratique du tennis de compétition

combinée à un haut niveau d’étude,

constitue un vecteur idéal pour véhiculer

et installer l’image de BNP Paribas

auprès des étudiants et du corps enseignant.

L’édition 2009, remportée

par l’équipe des États-Unis et la venue

de la Chine, première nation asiatique

à participer au Tournoi, marqueront

l’histoire récente de l’épreuve. Je souhaite

tout particulièrement saluer les

étudiants poitevins qui sous la direction

d’Hervé Haristouy, directeur du tournoi

et de Said Mokrani, chef de projet, ont

largement contribué à cette réussite »

Pascal Maria, juge-arbitre

international*

« La force de cet événement

est de lier le

monde amateur et

professionnel. En effet,

bon nombre de participants à cette

épreuve sont plus ou moins novices

dans ce genre de compétition. Tout

comme les organisateurs et donc, les

étudiants, qui ont appris au fil de l’année

et de la rencontre les rouages et

les méthodes d’une telle manifestation.

Ils ont réussi à allier le coté pro avec

le coté amateur, bon enfant et joyeux.

Le coté pro par un service de qualité

ne laissant que très peu de place a l’imprévu

et au hasard et le coté amateur

avec tout ce que cela peut emmener

de positif. En tant que juge arbitre du

tournoi, je n’ai eu à recenser, aucune

remarque, plainte ou réflexion négative

sur les conditions ou sur le déroulement

de l’épreuve par une délégation

ou un participant. C’est une véritable

réussite et je leur tire mon coup de

chapeau. Ils ont été sur le qui-vive du

début du projet jusqu’à sa conclusion.

Ils étaient tous à l’écoute et au diapason

pour réussir une édition de haute

volée. »

*Arbitre de plusieurs finales de Grand Chelem

dont le fameux Nadal-Federer en 2008, à

Wimbledon

événement

Doubles fatals

Dans cette finale, le scénario fût une nouvelle fois haletant.

La France mena 3 points à 1 après les victoires de Manon

Garcia, Dorian Descloix et Maxime Quinqueneau et la défaite

de Nathalie Piquion en simples. Restaient les doubles.

Une discipline où les universitaires américains font figure

de spécialistes, tant le système des matches par équipes

du championnat NCAA met l’accent sur ce type de confrontation.

Irina Falconi et Caitlyn Whoriskey l’illustrèrent à merveille

en ne laissant aucune chance à la paire tricolore Manon

Garcia et Fanny Fracassi (6-3, 6-0).Le double masculin

américain, Steve Johnson et Austin Krajicek, en apporta

une preuve supplémentaire en dominant Dorian Descloix et

Elie Rousset (6-4, 6-4). Comme en demi-finale la veille, le

double mixte s’avérait donc décisif. Malheureusement pour

les Français, la paire Quinqueneau-Piquion ne disposait pas

des armes pour venir à bout des Américains Kristi Frilling et

Eric Quigley, finalement vainqueurs en deux sets (6-4, 6-2).

Rendez-vous à Rouen, en 2010

Au terme de la rencontre, les Français ne cachaient pas

leur désappointement. « Nous sommes très déçus, confiait

Marcel Mareau, co-entraîneur tricolore. Nous avons fait

le travail nécessaire en simple mais nous avons péché en

double, le point fort des Américains. Il va falloir accorder

plus d’importance à cette spécialité lors des prochaines

échéances. »

Battus pour la deuxième fois consécutive

en finale, l’équipe de France

universitaire affiche pourtant un

bilan plus que satisfaisant dans

cette compétition avec deux titres

en 2006 et 2007 et deux finales

consécutives en 2008 et 2009.

Renouera-t-elle avec la victoire en

2010 ? Réponse en décembre

prochain, à Rouen.

4 e MASTER’U

BNP PARIBAS

1 Etats-Unis

2 France

3 Grande-Bretagne

4 Allemagne

5 Belgique

6 Suisse

7 Irlande

8 Chine

8 SPORT U Magazine n° 107 9 SPORT U Magazine n° 107


événement

RUGBY – TOURNOI UNIVERSITAIRE 2010

EN ROUTE POUR LE CHELEM ?

Vainqueurs successifs de l’Ecosse à Stade Français, Biarritz) le XV tricolore, déjà

Edimbourg (47-0) et de l’Irlande à Barbezieux

(60-11), les universitaires tri-

long de ces deux matches affiché une maîtrise

rompu aux joutes du haut-niveau, a tout au

colores n’ont pas fait dans le détail pour leur évidente. Après ces deux rencontres parfaitement

négociées, leur prochain rendez-vous

entrée dans le Tournoi 2010. Les hommes

du capitaine Benoît Guyot, étudiant en licence s’annonce d’ores et déjà palpitant. Face à l’Angleterre,

à Riom le 19 mars, les Bleus viseront

d’économie-gestion à l’Université Paris 2, ont

inscrit la bagatelle de quinze essais pour n’en en effet le grand chelem dans ce Tournoi réduit

à IV Nations, puisque le Pays de Galles et

concéder qu’un seul. Composé de joueurs issus

des centres de formation des plus grands l’Italie ne disposent pas pour l’instant d’équipe

clubs français (Toulouse, Clermont-Ferrand, universitaire. Vivement le Crunch !

Albert CIGAGNA – Ancien

capitaine du Stade

Toulousain, cinq fois

champion de France –

Directeur du CRSU de

Toulouse et Manager de

France U :

« Ce groupe est intéressant,

il vit bien, en totale harmonie avec

le message proposé par le staff : prendre

du plaisir sur le terrain grâce à un projet

de jeu basé sur le mouvement et la prise

d’initiative, tout en restant rigoureux et en

respectant les fondamentaux. En dehors

du terrain, on véhicule une certaine fraîcheur,

un état d’esprit qui colle aux valeurs

universitaires. C’est très bien perçu par les

joueurs. La pression du résultat existe mais

elle est positive. A travers France U, ces

joueurs démontrent que l’on peut encore

cumuler études et rugby de haut-niveau. Il

y a une vie après le rugby, on ne manque

jamais une occasion de le leur rappeler»

événement

Nicolas BEZY – Demi de mêlée du

Stade Toulousain (5 matches en

Top 14 et 2 en Coupe d’Europe

cette saison) – International -19,

-20. Poursuit ses études à l’Université

Paul Sabatier de Toulouse

où il prépare un diplôme d’ingénieur

en génie mécanique.

« J’ai pris énormément de plaisir lors de ces deux rencontres.

Cette équipe de France universitaire constitue

une vraie bouffée d’oxygène. Les entraîneurs nous

demandent beaucoup de mouvement et de prise

d’initiative. On se retrouve entre joueurs d’une même

génération avec beaucoup de complicité et un point

commun : le fait d’être tous étudiants. Pour ma part je

suis un cursus aménagé à l’Université Paul Sabatier.

Je double toutes mes années, ce qui devrait me permettre

de décrocher mon diplôme en six ans au lieu

de trois. J’ai des potes qui m’aident à rattraper les

cours et une marraine (un professeur) qui s’occupe

de moi. Le rugby occupe une part très importante

dans ma vie mais je pense également à mon aprèscarrière

».

Les 34 joueurs utilisés face à l’Ecosse et l’Irlande

AVANTS

ADRILLON Bastien (UPPA/US Dax), BIANCHIN Thomas (UJF Grenoble/FC Grenoble), BONFILS Rémi (ISTEC Paris /Stade

Français), D’ARAM Quentin (BTS Toulouse/Stade Toulousain), DESROCHES Benjamin (BTS Toulouse/Stade Toulousain),

DELANGLE Etienne (ASUC Clermont-Fd/ASM Clermont), DIBEL Romain (DUT GEA Paris/Stade Français), FLANQUART

Alexandre (DUT Génie Civil/Stade Français), FRIZE Nicolas (UPS Toulouse/SC Albi), GATEAU Damien (U. Montpellier 1/AS

Béziers), GUYOT Benoit (U. Paris 2/Biarritz Olympique), KERVAREC Kevin (U. Montpellier 1 /Montpellier HRC), MAYNADIER

Clément (Ecole des Mines Albi/SC Albi), ORIOLI Jean-Charles (IUT La Garde/RC Toulon), ROIDOT Jean-Baptiste (UPPA/

Biarritz Olympique), RONGIERAS Hugo (UPS Toulouse/FC Auch), SLIMANI Rabah (BTS Paris /Stade Français), WATREMEZ

Yvan (BTS MUC Bayonne/Biarritz Olympique)

ARRIERES

ALBALADEJO Clément (EGC Bayonne/Biarritz Olympique), ALLEGRE Ludovic (ASUC Clermont-Fd/ASM Clermont), BELZUNCE

Pierre (UPS Toulouse/US Colomiers), BERNARD Pierre (UPPA/Aviron Bayonnais), BEZY Nicolas (UPS Toulouse/Stade Toulousain),

BOISSET Paul (ASUC Clermont Fd/Stade Aurillacois), BONNEFOND Paul (UPS Toulouse/Castres Olympique), CHAIX

Nicolas (IAE Grenoble/US Romans), DUMORA Julien (IEC Pau/Section Paloise), DUT Pierre-Alexandre (UPMF Grenoble/FC

Grenoble), HEKER Baptiste (CRSU Toulouse /SC Albi), LEBOUHRIS Maxime (BTS Poitiers/Stade Rochelais), MAX Sébastien

(U. Montpellier 1/Montpellier HRC), ROMANET Franck (UFR STAPS Lyon/Lyon OU), SERVIEN Thomas (UPMF Grenoble /US

Romans), VEAU Maxime (ASUC Clermont-Fd/ASM Clermont)

10 SPORT U Magazine n° 107 11 SPORT U Magazine n° 107


Compétitions

CHAMPIONNAT DU MONDE 2010

LES BLEUS SUR TOUS LES FRONTS

Tout au long de l’année 2010, nos équipes de France universitaires vont sillonner le

globe en quête de médailles. Parviendront-elles à égaler leur performance réalisée

en 2008 : 36 médailles dont 11 d’or et une cinquième place au classement mondial

derrière la Chine, les Etats-Unis, la Russie et le Japon ? Réponse fin novembre.

SPORT DATE VILLE PAYS

CROSS-COUNTRY 11 avril Kingston CANADA

TRIATHLON 29-30 mai Valence ESPAGNE

GOLF 7-11 juin Malaga ESPAGNE

BEACH-VOLLEY 16-20 juin Colakli TURQUIE

SAVATE 25-26 juin Nantes FRANCE

HANDBALL 27 juin-4 juillet Nyiregyhaza HONGRIE

TAEKWONDO 29 juin-4 juillet Vigo ESPAGNE

HALTEROPHILIE 1 er -5 juillet Taishung CHINE TAÏPEI

SQUASH 10-18 juillet Melbourne AUSTRALIE

KARATE 15-18 juillet Podgorica MONTENEGRO

COURSE D’ORIENTATION 19-23 juillet Borlange SUEDE

RUGBY A 7 21-24 juillet Porto PORTUGAL

BRIDGE 2-9 août Kaoshiung CHINE TAÏPEI

AVIRON 13-15 août Szeged HONGRIE

FUTSAL MASCULIN 23-30 août Novi Sad SERBIE

CANOE KAYAK 27-29 août Poznan POLOGNE

HOCKEY SUR GAZON 28 août-4 septembre Edimbourg ECOSSE

BADMINTON 7-12 septembre Taïpei CHINE TAÏPEI

TIR 15-19 septembre Wroclaw POLOGNE

TIR A L’ARC 23-26 septembre Shenzhen CHINE

LUTTE 28 sept-3 octobre Turin ITALIE

EQUITATION 4-7 novembre Sangju COREE

AMPLIATION DE LA DECISION PRISE A L’EGARD DE M. ....................PAR L’AFLD DANS SA SEANCE DU 1 er OCTOBRE 2009.

« Lors du championnat de France universitaire de karaté, organisé à Chevigny-Saint-Sauveur (Côte d’or), le 15 mars 2009, M. ……….a fait

l’objet d’un contrôle antidopage dont les résultats, établis par le Département des analyses de l’Agence le 16 avril 2009 – document corrigé

le 28 avril 2009 - , ont fait ressortir la présence de 16a-hydroxy-prednisolone, métabolite de la budésonide, à une concentration estimée à

128 nanogrammes par millilitre.

Par une décision du 26 juin 2009, l’organe disciplinaire de première instance de lutte contre le dopage de la Fédération française du sport

universitaire a décidé de relaxer M. ……..des fins de poursuites engagées à son encontre.

Par une décision du 1er octobre 2009, l’Agence française de lutte contre le dopage, qui s’était saisie le 23 juillet 2009 sur le fondement

des dispositions du 3° de l’article L.232-22 du code du sport, en raison de l’insuffisance du dossier médical de M. …………… devant les

instances fédérales, a décidé de ne pas réformer la décision du 26 juin 2009 précitée, compte tenu de la pertinence des éléments complémentaires

transmis par l’intéressé au cours de la procédure ouverte devant l’Agence.

NB : la décision a été notifiée au sportif par lettre recommandée le 13 octobre 2009, dont l’intéressé a accusé réception le 21 octobre 2009.

SAVATE 2010

Nantes France

1st World University

Championship

Lieu : Palais des Sports de Beaulieu, Nantes

Nombre de pays attendus : 30

Nombre de participants attendus : 200

Nombre de titres décernés : 12 titres individuels

(6 catégories hommes / 6 catégories

femmes)

Budget (prévisionnel) : 300 000 €

Partenaires : Conseil Régional Pays de la Loire,

Ville de Nantes, Conseil Général Loire-Atlantique,

Université de Nantes, DRDJS, Fédération

Française de Savate, Fédération Internationale

de Savate, Sportcom, Adidas, Idhéo (école d’osthéopathie),

Presse Océan, Mismo, Locéro.

Le mot du directeur régional du CRSU

Nantes-Pays de Loire, Bertrand Gautier:

« Le projet d’organisation du championnat

du Monde est issu avant tout d’une volonté fédérale.

Pour la FF Sport U, le championnat du

Monde est la conséquence logique de la 1 ère

Coupe du Monde organisée de fort belle manière

à Lille en 2005. Pour les fédérations de

Savate (française et internationale), ce championnat

constitue une étape, un tremplin incontournable

au développement de l’activité

et à sa représentativité au sein des instances

sportives nationales et internationales. La dynamique

locale aussi n’est pas étrangère à ce

projet, notamment la Section Sportive Universitaire

et l’activité du SUAPS de l’université de

Nantes qui font preuve d’un formidable allant,

tant pour le nombre d’étudiants formés (une

centaine chaque année) que pour les titres accumulés

depuis de nombreuses années (9 podiums

au championnat de France universitaire

en 2008-09).

Enfin, les collectivités territoriales, l’université

de Nantes et l’Etat ont assuré au CR Sport U

Organisation

NANTES

A L’HEURE DE LA SAVATE

Le CRSU de Nantes accueillera le premier Championnat du monde universitaire

les 25 et 26 juin 2010.

les garanties d’un soutien indéfectible, suite

à l’organisation exemplaire du championnat

de France universitaire en 2006. Cette alchimie

entre le désir de réalisation, la capacité

d’accueil et les soutiens politiques ne pouvait

cependant aboutir sans la passion d’une vingtaine

de bénévoles qui oeuvrent quotidiennement

aux préparatifs de ce championnat.

Leur plus grande satisfaction serait de pouvoir

réunir 30 délégations étrangères dans

un Palais des Sports comble sur fond d’ambiance

dont seuls les étudiants ont le secret.

Tel est notre objectif ! »

12 SPORT U Magazine n° 107 13 SPORT U Magazine n° 107


FFBB Communication 02/2010 - Design : 1000feuille.com - Photos : 1000feuille / Mollière / FFBB

organisation

NANCY

TERRE DE BADMINTON

Du 15 au 20 juin 2010, le Grand Nancy accueillera le 7 ème Championnat d’Europe des

universités.

Lieu : Parc des Sports de Vandœuvre Nations

Nombre de pays attendus : 17

Nombre de participants attendus : 180

Nombre de titres décernés : 6 (simple

hommes, simple dames, double hommes et

dames, doubles mixtes et par équipe)

Budget (prévisionnel) : 200 000 €

Partenaires : Conseil Régional de Lorraine,

Grand Nancy, les municipalités de Nancy et

de Vandœuvre-lès-Nancy, Conseil Général de

Meurthe et Moselle, Universités de Lorraine, Faculté

du Sport de Nancy, SIUAP Nancy, SUAPS

Metz, Union Nationale du Sport Scolaire, Société

Générale, Hôtel Park Inn, Réseau Stan et Powerade.

Le mot du directeur régional du CRSU

Nancy-Metz Lorraine, Christophe Millard :

« Le PRES des universités de Lorraine

vient de naître. Tous les acteurs du sport et du

sport universitaire régional ont souhaité marquer

cet événement fondateur autour d’une manifestation

internationale. Les collectivités territoriales

et de nombreux partenaires se sont

engagés pour garantir une organisation de qualité.

Qu’il s’agisse de l’accueil, des déplacements,

de la restauration, du programme culturel….tout

sera mis en œuvre pour recevoir et accompagner

dans les meilleures conditions les 17 délégations

attendues dans l’agglomération nancéienne.

Nous pouvons évidemment compter

sur la mobilisation de tous les badistes : Ligue

de Lorraine, Comité départemental de Meurthe

et Moselle et clubs locaux, qui permettra, entre

autres, de proposer des animations en lien avec

l’organisation du championnat du monde (Paris

– Août 2010). Nous abordons donc cette organisation

avec beaucoup de sérénité tant il nous

semble que tout est réuni pour offrir, pendant

5 jours, une compétition de haut-niveau qui doit

marquer les esprits et montrer le savoir faire

lorrain. »

www.coupedefrancedebasket.com

15 SPORT U Magazine n° 107


Handisport

CHARLES ROZOY : « UNE BELLE REVANCHE SUR LA VIE »

Charles ROZOY

Age : 22 ans

Cursus : Master Entrainement Préparation

Physique, Mentale et Management du Sport

à l’UFR STAPS de Dijon

Palmarès :

Champion du Monde 2009 et recordman

du monde 2009 du 100m papillon

Champion d’Europe 2009 et recordman

d’Europe du 100m papillon

Triple Champion de France 2009 sur 50m

et 100m NL et 100m papillon

Victime d’un accident de moto qui lui a paralysé l’épaule en juillet 2008, Charles Rozoy

est devenu champion du monde de natation handisport au mois de décembre dernier

à Rio de Janeiro. En avril prochain, il participera aux Championnats de France universitaires

valides organisés sur ses terres, à Dijon. Rencontre.

Quel a été ton parcours d’athlète handisport ?

Suite à mon accident en juillet 2008, j’ai du

sacrifier à de nombreuses heures de rééducation.

En milieu aquatique les mouvements

sont facilités, et l’on récupère plus facilement la

mobilité. Encouragé par l’ensemble du club et surtout

par mon entraîneur Sylvain Freville, je me suis

renseigné sur le handisport. Tout est ensuite allé

très vite. Le Comité Régional Handisport à réalisé

toutes les tâches administratives pour me permettre

d’accéder à la pratique de la natation handisport.

J’ai fait mes premières journées de qualification

en février, mes premiers championnats

de France en mars où j’ai remporté 3 titres et 3

records de France. Ma carrière était lancée.

Ma première compétition internationale à Berlin

m’a ensuite montré l’exigence du niveau international.

L’été suivant a été décisif. Il a fallu redoubler

d’efforts pour optimiser mes capacités physiques

et m’adapter à mon handicap. La récompense est

venue lors des Championnats d’Europe en Islande

(octobre 2009) où j’ai décroché la médaille d’or et

le record d’Europe du 100m papillon. Puis, ce fût

la confirmation en décembre, à Rio, avec ce titre

de champion du monde, record du monde à la clé,

plus 2 autres médailles de bronze sur 50 et 100m

nage libre. Cette réussite est pour moi une belle revanche

sur la vie et une vraie perspective d’avenir.

Tu poursuis tes études STAPS en parallèle de ta

carrière d’athlète de haut-niveau. Quelles sont

les contraintes inhérentes à ce double projet et

bénéficies-tu d’aménagements voire d’un soutien

particulier par le biais de l’Université et du

CRSU ?

Je remercie la Faculté des Sports de Dijon qui

me permet de réaliser cette prouesse. En effet,

le sport de haut-niveau entraîne beaucoup de sacrifices.

Il faut s’entraîner tout en continuant ses

études et gagner sa vie car, dans mon cas, le handisport

n’apporte pas de revenus suffisants pour

s’abstenir de travailler.

Le CRSU m’apporte une aide pécuniaire au niveau

de mes déplacements, de mon achat de matériel

et de l’organisation de mes cours. D’une manière

générale, je crois que les Universités devraient

beaucoup plus «cultiver» leurs sportifs de haut-niveau.

Le sportif apporte une image positive par sa

réussite. Une petite aide peut lui apporter un grand

soutien et rejaillir favorablement sur l’image de

l’Université.

L’année dernière, tu as participé aux Championnats

de France universitaires valides à Rouen.

Quels souvenirs en gardes-tu ?

Ce fut une merveilleuse aventure. J’ai battu mon

premier record d’Europe en public, il ne fut hélas

pas validé car la compétition n’était pas homologuée

par l’IPC. J’aimerais que dans le futur, cette

compétition le soit et que les étudiants handicapés

puissent intégrer les équipes pour participer.

Seras-tu de nouveau présent aux Championnats

de France U qui se déroulent cette saison sur tes

terres dijonnaises ?

Bien sûr ! Comment passer à côté d’un tel évènement.

Ces championnats sont toujours l’occasion

de retrouver des amis nageurs valides que je ne

vois plus beaucoup, ayant un circuit différent. De

plus, je tiens à représenter les nageurs

handisports. Cette année

j’envisage même d’aller plus loin

en invitant de nombreux membres

de l’équipe de France handisport

pour organiser une série de niveau

international.

Quels sont tes principaux objectifs

à terme, sportifs et professionnels

?

D’abord, obtenir mon Master afin de

travailler dans le Management du

sport. Pour ce qui est de la natation,

les championnats

du monde grand bassin

auront lieu en août

2010 à Eindhoven. Puis

il y aura les championnats

d’Europe à Berlin

en 2011 et enfin les

Jeux Paralympiques

de Londres.

17 SPORT U Magazine n° 107


Vie fédérale

Vie fédérale

SOPHIE GARRIGUES : « L’INVESTISSEMENT

DES ÉTUDIANTS EST NÉCESSAIRE »

Sophie GARRIGUES

Age : 29 ans

Cursus universitaire : Toulouse 2 Le Mirail

- DEA sur les politiques sportives et le développement

du sport U dans les trois Universités

toulousaines (Sous la direction de Michel

Lecointe et Daniel Guy)

- Thèse sur « Les pratiques sportives et

culturelles des étudiants comme vecteur de

réussite universitaire » actuellement sous la

direction d’Aicha Maherzy et de Daniel Guy.

Soutenance prévue en mai 2010

Quel a été ton parcours jusqu’à ton élection au

Comité Directeur de la FFSU ?

Cela s’est fait dans la continuité de mon parcours

sportif et universitaire. Depuis mon

arrivée à l’Université, je me suis beaucoup

investie dans le sport U : initiatrice équitation pour

le SUAPS de l’UTM, pratique de différents sports,

investissement dans l’AS, compétitions universitaires

avec la FFSU au niveau local et national, encadrement

des cavaliers sur les concours pour le

CRSU, aide lors des CFU d’équitation, création d’un

foyer des sports dans l’Université …. En parallèle,

j’ai axé mes travaux de recherche sur le Sport U.

J’ai toujours milité pour défendre et développer

les pratiques sportives au sein de l’Université. Didier

Arqué (directeur du CRSU de Toulouse) et

Jean-François Sautereau (Président du CRSU)

qui connaissent mes divers engagements, m’ont

vivement encouragée à postuler pour un mandat

national.

Parles-nous de ta mission et de ton implication

au sein de la FFSU ?

Au niveau du CRSU, c’est extrêmement varié. Je

vais de temps en temps donner un coup de main

sur les compétitions universitaires (vérification des

licences, feuilles de match …). Idem sur les CFU.

Il y a aussi ma mission d’élue : remise de récompenses

locales et surtout beaucoup de discussions

sur les politiques de la fédération et sur l’avenir du

sport U.

Pratique sportive :

Compétition : équitation

Plusieurs fois championne d’académie en

CSO et combiné, vice-championne de France

universitaire de CSO en 2000 « Plus qu’un

sport, c’est une passion pour les chevaux »

Loisirs : surf, escalade, ski et snow … « L’Université

m’a permis de pratiquer de nombreuses

activités à moindre coût. Dès que

je peux pratiquer un sport, qu’il soit individuel

ou collectif, je me lance. Mon seul problème

c’est le manque de temps !»

Elue au Comité Directeur de la FFSU depuis 2008, Sophie Garrigues est une vraie mordue

de sport universitaire. Un domaine dans lequel elle s’investit à tous niveaux et dont

elle a même fait le sujet de sa thèse. Entretien.

Au niveau national, j’ai également une mission de

représentation sur les CFU. Je participe aux comités

directeurs, aux stages de formation jeunes

dirigeants et à la commission « développement du

sport universitaire et travail avec les partenaires »

via un questionnaire destiné aux étudiants sportifs.

Tout cela me prend beaucoup de temps, mais je

pense que l’investissement d’étudiants est nécessaire.

De nombreuses personnes ont tendance à

négliger les étudiants en oubliant que le sport U

est avant tout pour eux !

Remise de la médaille d’or à Martin Denisot (Université de

Limoges), champion de France de combiné, en 2008 à Rodez

En quoi ce statut d’élue contribue-t-il à ton développement,

à ta formation personnelle ?

Cela me permet de découvrir d’autres aspects.

Par exemple, je ne connaissais pas le fonctionnement

du sport dans les Ecoles, qui s’avère très

différent de celui des Universités. Cette fonction

m’amène aussi à rencontrer une multitude de personnes

investies dans le sport U, un peu partout en

France : étudiants, enseignants, élus … Cela forge

également le caractère, il ne faut pas avoir peur de

donner son avis, de le défendre et d’argumenter.

C’est une bonne formation politique et civique.

Es-tu régulièrement sollicitée par tes camarades

étudiants sur des questions liées au sport U ?

Oui et non. Je suis sollicitée par les étudiants investis

dans la FFSU au niveau local et national. On

discute beaucoup de l’avenir du sport U en général

et des directions politiques et sportives à suivre.

Certaines pratiques nous dérangent, que ce soit

au niveau local ou national. On essaie de se faire

entendre mais ce n’est pas toujours évident.

Je suis régulièrement sollicitée par des étudiants

qui s’investissent dans le SUAPS de l’UTM mais

plus dans le cadre des pratiques internes à l’Université.

Globalement les étudiants qui ne sont pas

directement impliqués dans un CRSU ne sont pas

trop au courant de ce qui ce passe au niveau national,

voire même local. L’information circule mal.

Les simples pratiquants ne distinguent pas forcément

les différents acteurs et leurs missions. Le

système leur paraît opaque. Certains sont motivés

pour s’investir d’avantage mais ils ne savent pas

forcement où trouver les informations fiables ni à

qui s’adresser. Certains conflits latents entre les

différents acteurs du sport U ne les aident pas se

positionner.

Quelles sont pour toi les problématiques majeures

du sport universitaire en France ?

Vaste sujet ! Tout dépend du niveau auquel on se

situe. Au niveau local, c’est extrêmement variable

en fonction des établissements, des personnes

responsables, de l’investissement et du sérieux de

chacun. Il n’y a pas un « sport universitaire » mais

une multitude de cas particuliers. C’est l’un des

problèmes qui rend difficile la lisibilité de l’offre et

des pratiques.

Le sport U doit aussi se positionner entre pratiques

d’élite et sport pour tous. La question fait débat et

provoque parfois de tensions. Les différents acteurs

semblent avoir du mal à s’entendre, et donc

à travailler ensemble. Chacun défend son territoire

sans appréhender la problématique du sport U

dans son intégralité. Le principal problème reste le

manque de reconnaissance et de connaissance à

tous les niveaux. La différence est énorme entre

les discours politiques et les actes. Tout le monde

se dit favorable au sport universitaire mais les institutions

ne donnent pas les financements nécessaires

pour que tous les étudiants qui le souhaitent

puissent pratiquer dans de bonnes conditions. Les

manques se ressentent à tous les niveaux : moyens

humains, moyens financiers, infrastructures insuffisantes

et souvent vétustes…

Quels sont les grands axes que tu souhaiterais

voir développer ?

Le premier concerne la plus grande reconnaissance

du sport U par les universitaires et par les

politiques. Dans le cadre des contrats quadriennaux

et du projet de l’Université, il y a obligatoirement

une partie consacrée au sport U et à la vie

étudiante. La différence entre l’écrit et le réalisé est

souvent importante. Le sport est souvent stigmatisé

dans l’Université et réduit à une pratique de

loisir alors qu’il apporte beaucoup aux étudiants en

terme de connaissance, de développement personnel

et d’intégration. J’aimerais aussi que les

acteurs du sport U arrivent à s’associer , à mieux

travailler ensemble dans l’intérêt des étudiants. Du

coté des étudiants, j’aimerais voir se développer

l’investissement, l’engagement, dans les pratiques

sportives associatives et culturelles. De nombreux

étudiants viennent et consomment. Cet état d’esprit

me dérange. A leur arrivée dans l’enseignement

supérieur, les étudiants devraient être les acteurs

de leur formation mais la plupart du temps,

ils ne sont que des consommateurs. L’air du temps

est à la rentabilité à tout prix. C’est dommage, ça

développe un coté individualiste et égoïste qui est

bien loin le « l’esprit universitaire » fondé sur l’accès

à la culture, le développement de soi et la découverte

de l’autre.

« Il ne faut pas avoir peur de donner son avis, de le défendre et

d’argumenter. C’est une bonne formation politique et civique »

18 SPORT U Magazine n° 107 19 SPORT U Magazine n° 107


Organisation

CHAMPIONNATS DE FRANCE :

LE CROSS OUVRE LE BAL !

Comme il est de tradition, c’est le cross-country qui a ouvert la saison des Championnats

de France universitaires, le 12 décembre dernier, à Dijon. Retour sur l’épreuve

avec Gérard Malbo, responsable de l’athlétisme à la FFSU.

PARTENAIRE DE TOUS LES TENNIS. Pour le groupe BNP Paribas, être partenaire du tennis

c'est être partenaire de tous les tennis. BNP Paribas parraine Roland Garros, la Coupe Davis par

BNP Paribas, la Fed Cup par BNP Paribas, le Masters Series de Monte-Carlo, les BNP Paribas Masters de

Paris Bercy, les Internazionali BNL d'Italia, le BNP Paribas Open d'Indian Wells, et plus de 500 tournois

toutes catégories dans le monde. Notre implication dans le tennis, nous la mettons chaque jour au service

de tous nos clients à travers plus de 85 pays.

Parcours connu

de Dijon s’était portée candidate

pour organiser le Championnat de France

L’académie

universitaire de cross-country 2010. Le

terrain choisi par Hervé Liemans, Directeur Régional

du CRSU de Dijon, était bien connu de la

Fédération : en 1993, un étudiant Australien y

avait conquis le titre de champion du monde universitaire...

Au programme du tracé : une grande ligne droite

en plein vent et une température proche de 0°C.

Heureusement, les organisateurs locaux avaient

bien fait les choses. Tous les athlètes présents

pouvaient, avant et après la course, venir se réchauffer

dans la Halle des Sports abritant les

repas des concurrents ainsi que la remise des

dossards et des traditionnels t-shirts souvenir du

championnat.

Chez les hommes, Julien Masciotra (INSA Lyon) s’offre un

troisième titre devant Grégory Beugnet (STAPS Liévin) et

Etienne Diemunsch (STAPS Clermont-Ferrand)

367 athlètes en lice

La course féminine a réuni 126 jeunes filles sur

une distance de 4 600 mètres. C’est la Rémoise

Mélanie Prudent (ASURCA Reims) qui s’est adjugée

le titre en 16’49, devançant de 6 secondes la

Lorraine Florence Moissette (UHP Nancy) et de

12 secondes la Toulousaine Anne Lanjou (Université

Paul Sabatier)

Chez les jeunes gens, le parcours était de 9200

mètres, courus dans les mêmes conditions difficiles

que les jeunes filles une heure auparavant.

241 concurrents étaient alignés pour un départ

qui fût hyper rapide. Objectif : éviter d’être coincé

dès le premier virage et faire la course en tête. Au

final, Julien Masciotra (INSA Lyon), déjà sacré 2

fois champion de France universitaire, a récidivé

en 28’22’’ après une très belle empoignade avec

Grégory Beugnet (STAPS Liévin), 2 e à 2 secondes.

Etienne Diemunsch (STAPS Clermont-Fd), complète

le podium à près d’une minute.

La Champenoise Mélanie Prudent (ASURCA Reims), tout sourire

entre ses deux dauphines Florence Moissette (UHP Nancy)

et Anne Lanjou (Université Paul Sabatier).

Le par équipe a la côte

En filles comme en garçons, le championnat de

France par équipe a conservé toute sa notoriété.

L’addition des 4 meilleures places obtenues par

les athlètes permet d’établir ce classement. Des

classements par filière permettent également de

récompenser le meilleur STAPS , la meilleure Université

et la meilleure Ecole (tous les résultats sur

www.sport-u.com)

Autre récompense : le Challenge du Nombre

qui additionne en jeunes gens et jeunes filles les

points obtenus par les équipes et par chaque athlète.

Cette année, c’est l’Université de Strasbourg

est donc reparti avec le jambon qui couronne ce

challenge !

Objectif Kingston, Canada

Les résultats obtenus par les athlètes lors de ce

championnat de France serviront de première

référence en vue de la sélection des équipes de

France pour le championnat du monde universitaire

du 11 avril 2010 au Canada. La sélection

définitive se fera à l’issue du Championnat de

France FFA de cross country, début mars. Rappelons

que l’équipe de France masculine détient

le titre de championne du monde depuis 2008,

titre obtenu sur l’Hippodrome de Mauquenchy, en

Seine-Maritime.

21 SPORT U Magazine n° 107


RET RO

Jean-François LAMOUR, à l’Universiade

de Mexico en 1979. Il glanera ensuite

deux titres olympiques individuels

au sabre, à Los Angeles en 1984, et

Seoul en 1988. Ministre des Sports de

2002 à 2007, Jean-François LAMOUR

est aujourd’hui député de Paris (13 e

circonscription).

Thierry VIGNERON, médaillé d’argent

au saut à la perche à l’Universiade d’Edmonton

1983. L’année suivante il décrochera

le bronze aux Jeux Olympiques

de Los Angeles. Thierry VIGNERON est

aujourd’hui cadre technique à la Fédération

Française d’Athlétisme.

Fabien GALTHIÉ, champion de

France universitaire de rugby en

1991 sous le maillot de l’Université

Paul Sabatier de Toulouse

(ici au stade des Septs Deniers à

Toulouse). A ses côtés, on reconnaît

de g. à d. : Michel Bonfils,

alors DNA de la FFSU, Lionel

Jospin, ancien premier ministre,

Dominique Baudis, ancien maire

de Toulouse, et Jean Fabre, ancien

président du Stade Toulousain. 64

fois international, Fabien GALTHIÉ

est aujourd’hui consultant pour

plusieurs médias.

Si on changeait un peu d’actu ?

.Études

.Orientation

.Santé

.Sexualité

.Séries

.Cinéma

.Techno

.Jeux vidéo

.People


22

SPORT U Magazine n° 107

DDCOM.FR - 01-2010

www.keek.fr


Arts,

BTS,

Droit,

Sport,

Histoire,

Ingénieurs,

Commerce,

Psychologie

...

Parcours d’études, réorientation, projet professionnel...

Encore des questions

Téléchargez

gratuitement

sur itudes.fr

37 guides des Études

Conception : Consilium Print Management

Dans la rubrique téléchargements

More magazines by this user
Similar magazines