Rapport activité et développement durable 2008 ... - Schneider Electric

schneider.electric.ca

Rapport activité et développement durable 2008 ... - Schneider Electric

Make the most

of your energy *

Rapport d’activité et de

développement durable

2008–2009

*Tirer le meilleur de votre énergie


Vous aider à tirer

le meilleur de

votre énergie

Gestion de l’énergie et

technologies de l’information :

la démarcation entre les deux s’estompe

de jour en jour. A cette intersection,

Schneider Electric jouit d’une position

unique pour offrir des solutions de

gestion de l’énergie. L’expertise

complète de Schneider Electric permet

à ses clients, partout dans le monde,

d’améliorer leurs performances tout en

respectant la planète.


Sommaire

Entretien avec Jean-Pascal Tricoire............................................................4–5

Message de Henri Lachmann ........................................................................ 5

Chiffres clés 2008........................................................................................ 6–7

L’équipe dirigeante........................................................................................... 8

La valeur du développement durable............................................................. 9

Nos actions récompensées............................................................................ 9

Stratégie et activité ............................................................ 10–17

Le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie ........................................ 11

Nous vous aidons à tirer le meilleur de votre énergie..............................12–13

EcoStruXure ................................................................................................. 14

Solutions en action........................................................................................ 14

L’efficacité énergétique.................................................................................. 15

Programmes innovants............................................................................16–17

Environnement et planète ............................................18–25

Sauvegarder les ressources de la planète.................................................... 19

Engagements externes et respect de la réglementation.............................. 20

Le Baromètre Planète et Société.................................................................. 21

L’accès à l’énergie................................................................................... 22–23

Les programmes en pratique........................................................................ 24

Le trophée Planète et Société....................................................................... 24

Partenariat avec Habitat for Humanity.......................................................... 25

Collaborateurs et société ............................................. 26–29

Les nombreux visages de Schneider Electric............................................... 27

Les valeurs de notre équipe.......................................................................... 27

Une culture de la diversité............................................................................. 28

Pleins feux sur la santé et la sécurité............................................................ 28

La Fondation Schneider Electric................................................................... 29

Performance financière,

sociale et environnementale......................................30–42

Information des actionnaires................................................................... 31–32

Répartition des revenus................................................................................ 33

Compte de résultat consolidé....................................................................... 34

Tableau des flux de trésorerie consolidés.................................................... 35

Bilan consolidé........................................................................................36–37

Indicateurs environnementaux...................................................................... 38

Indicateurs sociaux................................................................................. 39–41

Baromètre Planète et Société ...................................................................... 42

Remerciements et crédits............................................................................. 43

Le baromètre

Planète et

Société

Le baromètre Planète et

Société est constitué de

plans de progrès qui nous

permettent de mesurer notre

performance en matière de

responsabilité sociale entre

2009 – 2011. Recherchez ce

symbole pour en savoir plus

sur nos objectifs.

Ces icônes

identifient le

contenu interactif

disponible sur

Internet.

En savoir

plus

Vidéo

Success

story

Schneider Electric est engagé

Pacte Mondial de l’ONU

Le Pacte Mondial associe, sous l’égide de l’ONU, des entreprises et des

organisations non gouvernementales pour unir « la force des marchés à

l’autorité des idéaux universels ». Schneider Electric a rejoint le Pacte Mondial en

décembre 2002 et partage cet engagement avec ses partenaires depuis 2003.

Introduction • 3


Entretien avec

Jean-Pascal Tricoire

Président du Directoire

Schneider Electric est l’acteur le mieux positionné pour

faire face à ce nouveau contexte en apportant à ses

clients, partout dans le monde, des solutions innovantes

pour les aider à tirer le meilleur de leur énergie.

Quels sont les axes de croissance majeurs liés au

positionnement de Schneider Electric dans la gestion

de l’énergie?

Nous ne produisons pas d’énergie. Nous ne fabriquons

pas de produits qui en consomment directement. Notre

métier est de rendre l’énergie sûre, fiable, efficace,

productive et propre. Dans un monde de plus en plus

numérique, l’énergie et les technologies de l’information

convergent. Cela fait apparaître des entreprises d’un

nouveau genre, proposant de nouveaux services basés

sur de nouvelles technologies. Elles rendront l’Énergie

Intelligente. Nous sommes très bien positionnés pour

prendre la tête de ce nouveau domaine.

Retrouvez les interviews

de Jean-Pascal Tricoire

et Henri Lachmann

dans leur intégralité dans

notre rapport annuel.

Global Compact

Principe 7

Appliquer une

approche de

précaution face aux

problèmes touchant

l’environnement

L’année 2008 a été marquée par deux tendances qui

se confirment en 2009 : la crise économique et les

enjeux autour de l’énergie. Comment analysez-vous

cette situation du point de vue de Schneider Electric ?

Nous somme face à un véritable dilemme : il nous faut

réduire drastiquement les émissions de CO2 pour limiter

le réchauffement climatique. Parallèlement, la demande

en électricité sera multipliée par deux d’ici 2030 et ce

pour plusieurs raisons :

> L’émergence d’une vaste classe moyenne dans les

nouvelles économies,

> Dans ces régions, une grande partie de la

population n’a pas encore accès à l’électricité.

> Chaque connexion à Internet génère, quelque part

dans le monde, une consommation de plusieurs

kilowatts dans un centre de données informatique.

L’explosion de l’inter-connectivité des machines

accélèrera ce phénomène.

L’utilisation efficace de l’énergie devient un élément

incontournable de la compétitivité des entreprises et

du pouvoir d’achat des particuliers. Les gouvernements

l’ont bien compris. La plupart des plans de relance

impliquent des investissements conséquents dans

le domaine de l’efficacité énergétique, des énergies

renouvelables et des infrastructures. Ces mesures

représentent pour nous un véritable axe de croissance

et de résilience.

Les nouvelles économies sont également une formidable

opportunité de croissance. Schneider Electric peut créer

une véritable différence sur ces marchés. Nous voulons

élargir notre présence mondiale, rendre l’énergie accessible

et sûre aux populations qui en sont privées, et développer

les talents de ces nouvelles économies.

Enfin, le Groupe doit gagner en efficacité à tous les niveaux.

Il faut changer nos façons de travailler dans beaucoup de

domaines. Notre management est très mobilisé sur le sujet.

Vous avez récemment lancé un nouveau

programme d’entreprise « One Schneider Electric ».

Qu’en attendez-vous ?

« One » est à la fois un plan de progrès et de

transformation.

Il renforce notre investissement dans deux principes

fondamentaux : la satisfaction de nos clients comme

priorité numéro un, et la construction d’une seule et

même équipe Schneider Electric. En parallèle, « One »

se focalise sur trois axes de transformation : fournir les

solutions les plus innovantes, développer notre présence

dans les nouvelles économies et simplifier et globaliser

notre entreprise.

Quelle est la place du développement durable au sein

de Schneider Electric ?

Le développement durable fait partie de notre

stratégie. C’est un élément décisif dans le choix de nos

clients, une source de fierté pour nos collaborateurs

et de sécurité pour nos actionnaires et pour notre

environnement. Il est présent à tous les niveaux :

4 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


“L’énergie est de plus en plus déterminante et chère. Les technologies sont de plus

en plus puissantes et omniprésentes. C’est la conjonction de ces deux tendances

qui constitue les plus grandes opportunités pour Schneider Electric. Elle offre des

perspectives bien supérieures à celles de ces deux marchés pris séparément.”

activités, gouvernance, environnement, responsabilité

sociétale… Nous nous engageons et nous agissons

dans ce sens. Nous sommes d’ailleurs présents dans

trois des quatre plus grands indices d’investissement

socialement responsable.

Quelles sont vos perspectives pour l’année à venir ?

Quels sont vos engagements envers vos clients,

collaborateurs et investisseurs ?

Nous devons surmonter une crise d’une amplitude

exceptionnelle. Cette période ne sera cependant pas

dépourvue d’opportunités. L’énergie est de plus en plus

déterminante et chère. Les technologies sont de

plus en plus puissantes et omniprésentes. C’est la

conjonction de ces deux tendances qui constitue les

plus grandes opportunités pour Schneider Electric.

Elle offre des perspectives bien supérieures à celles de

ces deux marchés pris séparément. Nos clients, nos

partenaires, toutes nos parties prenantes peuvent nous

faire confiance : nous sommes fermement décidés, non

seulement à être un acteur du nouveau monde

de l’Énergie Intelligente, et plus encore à en devenir

le chef de file.

Message de

Henri Lachmann

Président du Conseil de Surveillance

L’année 2008 a de nouveau confirmé le bien fondé de

la gouvernance de Schneider Electric instaurée en

2006. La dissociation des fonctions de surveillance

et de direction a montré son efficacité. Le Conseil de

Surveillance et le Directoire travaillent en véritable

transparence, chacun dans son rôle, respectueux

des responsabilités de l’un et de l’autre. Cette

collaboration repose sur une confiance mutuelle, sur le

dialogue et sur la vigilance.

En 2008, le Conseil de Surveillance s’est enrichi de

nouveaux membres, Claude Briquet, représentant les

actionnaires salariés et Leo Apotheker, Co-CEO de

SAP AG.

Dans un contexte de crise mondiale, Schneider

Electric a prouvé la solidité de ses fondamentaux

et de son business model : croissance organique de

6,6 % et marge opérationnelle de 15 %. Ces résultats

remarquables confortent la position de leader de

Schneider Electric dans une industrie prometteuse,

la gestion de l’énergie, défi collectif de notre planète

auquel nous répondons avec une stratégie solide.

La responsabilité énergétique, environnementale et

sociétale est au cœur de la culture et de la stratégie de

Schneider Electric. Le développement durable est une

opportunité réelle pour mobiliser nos collaborateurs et

accélérer notre croissance.

Schneider Electric s’engage à apporter des réponses

innovantes et efficaces pour :

> Mettre sur le marché des solutions pour gaspiller

moins d’énergie, à produire et consommer dans

le meilleur respect de l’environnement,

> Etre un acteur de l’accès à l’énergie pour 1,6 milliard

de personnes, aujourd’hui privées d’électricité et de

développement économique pérenne.

Le Conseil de Surveillance félicite le Comité Exécutif

et son Président pour la qualité des performances

2008, pour avoir tenu, voire dépassé tous les

engagements et objectifs du programme new² (2005-

2008) et pour la qualité du nouveau programme

d’entreprise “One” mis en place en janvier 2009. Le

Conseil de Surveillance tient à remercier les 114 000

collaborateurs de Schneider Electric qui, par leurs

efforts et leur implication dans la vie du Groupe, ont

permis d’atteindre de tels résultats.

Nous savons que les années futures, 2009 en

particulier, seront difficiles. Nous demeurons

extrêmement confiants dans la capacité de Schneider

Electric et de ses équipes à faire face aux difficultés, à

saisir les opportunités et ainsi continuer à bien servir

nos actionnaires, nos clients, nos collaborateurs et les

Sociétés dans lesquelles nous opérons.

Introduction • 5


Chiffres clés 2008

Chiffre d’affaires consolidé (en milliards d’euros)

+ 5,8 %

2008

2007

2006

2005

11,7

13,7

17,3

18,3

Schneider Electric connait une nouvelle année de croissance,

avec une progression organique de 6,6 %. Le taux moyen

annuel de croissance organique atteint 10 % sur la durée du

programme new 2 (2005 – 2008). Les nouvelles activités de

service (+20 %), d’énergie sécurisée (+8 %) et d’automatismes

du bâtiment (+12 %) constituent un fort relai de croissance. Les

nouvelles économies s’inscrivent en hausse de 14 %.

2004

10,3

Les acquisitions apportent une contribution de 3,1 %, grâce

notamment à Pelco, leader mondial de la vidéosurveillance,

et Xantrex, acteur majeur des solutions pour l’énergie

renouvelable. A périmètre et taux de change courants, le chiffre

d’affaires s’inscrit en hausse de 5,8 %.

18,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires consolidé

+ 7,5 %

EBITA (1) (en millions d’euros et en % du chiffre d’affaires)

2008

2007

2006

2005

2004

1 290

12,5 %

1 578

13,5 %

2 019

14,7 %

2 562

14,8 %

2 754

15 %

La marge EBITA s’inscrit à 15,0 % en haut de la fourchette de

objectif du programme new 2 . Grâce notamment aux gains de

productivité industrielle et à une discipline renforcée en matière

de prix de vente (en augmentation de 2 %), la marge est en

progression de 0,2 point par rapport à 2007.

La “business unit” APC-MGE affiche une marge EBITA de

14,6 %, désormais proche de la moyenne du Groupe, grâce

au fort redressement opéré depuis 2007, lié à la poursuite de la

croissance et des gains d’efficacité qui ont permis de réaliser des

économies supérieures aux objectifs.

(1)

Résultat d’exploitation avant amortissement et dépréciation des actifs

incorporels issus des acquisitions.

2 754 millions d’euros d’EBITA

new 2 , une transformation réussie (2005–2008)

Croissance organique

10 % en moyenne par an

Marge EBITA

15 %

CA dans les nouvelles activités

~ 50 % du Groupe

Hausse de la satisfaction clients

+ 30 % du taux de clients très satisfaits

Le programme new 2 constitue une avancée décisive pour le

Groupe. Il a permis un renouvellement du portefeuille d’offres

(près de 50 % de nouvelles activités), il s’est traduit par une

amélioration de productivité de 4,4 % par an et il a porté la

part des coûts de production dans les nouvelles économies

à 41 %. Enfin, il a permis une forte hausse de la satisfaction

client avec un taux de clients très satisfaits en augmentation

de plus de 30 %.

6 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


L’exercice 2008 a été marqué par une croissance organique de 6,6 %,

une marge EBITA solide de 15 % et une génération de trésorerie robuste.

Ainsi l’ensemble des objectifs financiers du programme new 2 pour 2005-2008 ont été atteints.

Schneider Electric s’appuiera sur son nouveau programme d’entreprise One qui couvre la période

2009–2011, pour poursuivre sa transformation stratégique. Ses priorités sont d’atteindre ses objectifs

en matière d’efficacité, ce malgré une visibilité réduite sur les perspectives mondiales à court terme.

Forts d’un bilan solide et d’un modèle d’entreprise résistant, Schneider Electric est confiant en sa

capacité à sortir de cette période de ralentissement avec une position concurrentielle renforcée.

Chiffre d’affaires

par zone géographique Effectifs 2008

113 904 collaborateurs*

10 %

Autres

régions

44 %

Europe

8 %

Autres

régions

42 %

Europe

Téléchargez le Rapport

Annuel 2008 complet

19 %

Asie-

Pacifique

27 %

Amérique

Du Nord

25 %

Asie-

Pacifique

25 %

Amérique

du Nord

*Effectif CDD/CDI

Résultat net (en millions d’euros)

2008

2007

2006

1 309

1 583

1 682

L’année 2008 voit nouvelle augmentation du résultat net.

Le bénéfice net par action s’élève à 7,0 euros.

Grâce à sa forte génération de trésorerie, Schneider Electric a

abaissé son endettement financier net rapporté aux capitaux

propres de 7 points par rapport à l’exercice précédent, à 41 %.

+ 6,3 %

2005

994

2004

824

1 682 millions d’euros de résultat net

Autofinancement d’exploitation (en millions d’euros et en % du chiffre d’affaires)

2008

2007

2006

2005

1 548

13,3 %

2 500

13,7 %

2 211

12,8 %

1 921

14,0 %

L’autofinancement d’exploitation s’établit en 2008 à 2 500

millions d’euros, en hausse de 13 %. Le besoin en fonds de

roulement est en légère augmentation de 72 millions d’euros,

malgré un environnement économique difficile en fin d’exercice.

Les investissements nets atteignent 693 millions d’euros, soit 3,8

% du chiffre d’affaires. L’autofinancement libre, également en

progression de 13 %, atteint 1 735 millions d’euros.

+ 13 %

2004

1 282

12,4 %

2 500 millions d’euros d'autofinancement d’exploitation

Introduction • 7


L’équipe dirigeante

Comité Exécutif (au 1er mars 2009)

Jean-Pascal Tricoire

Président du Directoire

Fonctions centrales

Directions opérationnelles

Découvrez les portraits

de nos dirigeants.

Pierre Bouchut

Directeur Financier,

Membre du Directoire

Hervé Coureil

Directeur Général,

Systèmes d’Information

Chris Curtis

Directeur Général,

Amérique du Nord

Julio Rodriguez

Directeur Général,

Europe

Aaron Davis

Directeur Général,

Marketing

Karen Ferguson

Directeur Général,

Ressources Humaines

Russell Stocker

Directeur Général,

Asie-Pacifique

Christian Wiest

Directeur Général,

Internationale

Activités

Serge Goldenberg

Directeur Qualité

Hal Grant

Directeur Général,

Opérations industrielles

Michel Crochon

Directeur Général,

Machine & Processus

Industriel

Chris Curtis

Directeur Général,

Bâtiment

Eric Pilaud

Directeur Général,

Stratégie, Clients,

Innovation et Technologie

Hal Grant

Directeur Général,

Capteurs & Actionneurs

Eric Rondolat

Directeur Général,

Energie

Laurent Vernerey

Directeur Général,

Informatique

8 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


La valeur du développement durable

Un critère d’investissement essentiel

A la fin des années 1980, la Commission Brundtland

des Nations Unies a établi une définition du

développement durable largement reconnue

aujourd’hui : satisfaire les besoins du présent sans

compromettre la capacité des générations futures

à satisfaire leurs propres besoins.

Depuis lors, le développement durable est passé

d’un objectif théorique à celui de bonne pratique,

concrètement mise en œuvre par les plus grandes

entreprises mondiales, dont Schneider Electric.

C’est également devenu un facteur important pour

les investisseurs internationaux.

Les indices d’Investissement socialement

responsables (ISR) suivent la performance

des grandes entreprises engagées dans le

développement durable. Ces indices fournissent

aux gestionnaires d’actifs des références fiables

et objectives pour gérer les portefeuilles de

produits « durables ».

Schneider Electric est reconnu par ces indices depuis

de nombreuses années. Le Groupe figure aux Dow

Jones Sustainability World et Stoxx depuis 2003 et dans

l’indice ASPI Eurozone depuis 2001. Il est également

répertorié dans l’indice Ethibel Sustainability Index.

Le baromètre

Planète et

Société

Assurer la présence de

Schneider Electric dans les

quatre familles majeures d’

indices d’Investissement

socialement responsable

Nos actions récompensées

Notre premier objectif ? La satisfaction de nos clients. Nous sommes donc fiers chaque fois

que notre organisation, nos produits, nos services, nos collaborateurs et nos engagements

environnementaux sont reconnus.

Meilleur employeur

> Trophée national de l’entreprise citoyenne, France

> L’un des 100 meilleurs employeurs, Brésil

> L’un des 50 meilleurs employeurs, selon Staffer

magazine et Mercer Consulting Group

> Meilleur employeur 2008 selon 51job.com,

portail leader de la recherche d’emploi, Chine

Société émergente de l’année

> Prix d’excellence des technologies appliquées

aux bâtiments, décerné par Frost & Sullivan à

notre activité Bâtiment, Inde

Meilleur service

> Prix de la meilleure performance et de l’amélioration

des coûts décerné par Cummins

> Prix du meilleur fournisseur, niveau “Marquee”,

décerné par Emerson

> Prix 2008 du meilleur centre d’appel, Chine

Meilleurs produits

> Prix d’argent du salon ITEA 2007 pour le

projet ANSO, Europe

> Prix de la conception iF pour la nouvelle gamme

d’interrupteurs extra-plats ZENcelo, Asie-Pacifique

> Prix du meilleur produit et de la qualité dans les

catégories contrôle et signalisation, Electricidade

Moderna magazine, Brésil

> Meilleur produit de contrôle de l’éclairage de

l’année, Consumer Electronics Association, Prix

2008 de marque d’excellence pour le clavier Clipsal ®

Saturn, Etats-Unis

> Prix de la meilleure qualité, Elektroprofesional

magazine, pour les convertisseurs solaires

Xantrex, Espagne

> Distinction 2008 pour la technologie européenne

de variateur CVC (European HVAC Electric Drives

Technology), décernée par Frost & Sullivan

> Prix d’excellence industrielle (MX Award) décerné par

l’Université technique de Berlin, Allemagne

> Prix de l’écoproduit pour le développement durable,

salon Pollutec, France

Découvrez pourquoi

Schneider Electric est

à la une.

Introduction • 9


Stratégie

et activité


Le spécialiste mondial

de la gestion de l’énergie

Si l’énergie humaine n’a pas de limite, celle de la Terre n’est pas inépuisable.

Nous devons réaliser notre potentiel tout en réduisant nos excès. Nous devons

tirer le meilleur de notre énergie.

L’Énergie Intelligente : une nouvelle opportunité

Schneider Electric cherche aujourd’hui à saisir ce qui

est peut-être la plus grande opportunité de business

qui ne lui a jamais été offerte : l’Energie Intelligente.

Le retour sur investissement se mesure en millions

d’heures homme et d’émissions de CO2 économisées.

Qui plus est, des milliards de personnes talentueuses et

volontaires pourront accéder à l’électricité, à Internet et

à l’éducation.

Nous sommes convaincus que les Einstein et Gandhi

de demain attendent de faire entendre leur voix dans

le tiers de la Planète qui n’a pas accès à l’électricité.

C’est pourquoi nous devons inaugurer une nouvelle

ère : celle de l’efficacité. Si nous échouons, nous

tomberons l’ère de l’angoisse énergétique, marqué

par des troubles politiques et des investissements

qui ne feront qu’atténuer le réchauffement climatique

plutôt que de l’éviter.

Nous faisons

le choix d’être

« énergie

optimistes ».

Les entreprises doivent choisir : soit elles ne font

rien et acceptent alors de livrer les générations

actuelles et futures à l’angoisse énergétique, soit

elles contribuent, à travers leurs programmes de

développement durable, leurs choix stratégiques et

leurs investissements, à l’avènement de l’impératif

de l’efficacité. Schneider Electric fait le choix d’être

« énergie optimiste ».

Saisir l’opportunité

L’explosion de l’utilisation d’Internet est capital pour

notre activité. Derrière chaque clic de souris, il y a

des centres de données, de l’énergie transportée,

des kilowatts consommés. Les différentes

technologies de l’information constituent des

types d’énergie qu’il faut catégoriser pour les

rendre efficaces.

Nous connaissons déjà l’impact énergétique des

deux milliards de personnes qui utilisent Internet ; la

demande générée par les connexions des machines

et appareils électroniques au Web sera cent fois

supérieure. Seulement 1 % des semi-conducteurs

fabriqués sont utilisés pour alimenter le réseau

d’humain à humain ; le reste est utilisé dans les

bâtiments, les voitures et les maisons.

Malgré ces tendances critiques en matière d’utilisation

et de consommation de l’énergie, le point le plus

délicat est que, pour trois unités d’énergie créées en

centrale, une seule parvient au point d’utilisation, à

la prise électrique. Ainsi, la guerre au gaspillage, en

se concentrant sur les “négawatts”, les mégawatts

non consommés, produira certainement les meilleurs

résultats, tant pour les entreprises que pour

les particuliers.

Schneider Electric invite ses collaborateurs, ses

partenaires et ses actionnaires à contribuer à

l’impératif de l’efficacité.

Les historiens, lorsqu’ils se pencheront sur la

première décennie de ce millénaire, pourront

distinguer la genèse d’un nouveau type de

sociétés : celles qui rendent l’Energie Intelligente.

Schneider Electric est fier d’être pionnier et

déterminé à être le meilleur .

Global Compact

Principe 7

Appliquer une

approche de

précaution face aux

problèmes touchant

l’environnement

Regardez ce que nos

solutions peuvent

accomplir.

Stratégie et activité • 11


Nous vous aidons à tirer le

meilleur de votre énergie

Des solutions intégrées pour la gestion de l’énergie,

de la centrale à la prise électrique (Plant to Plug ).

Global Compact

Principe 9

Encourager la

mise au point

et la diffusion

de techniques

respectueuses de

l’environnement

Schneider Electric s’appuie sur ses compétences

en matière de gestion de l’énergie électrique,

d’automatismes, d’informatique etc. pour fournir

des solutions à ses clients. Sa vision stratégique

claire, son positionnement et son portefeuille

intégré en gestion de l’énergie lui offre une position

unique pour saisir les opportunités offertes par

l’Énergie Intelligente.

Nous ne produisons pas d’énergie. Nous ne

fabriquons pas de produits qui en consomment

directement. Notre mission est d’aider les individus et

les organisations à rendre leur énergie :

> sûre, avec la distribution électrique,

> fiable, avec l’énergie sécurisée et

le refroidissement,

> efficace, avec l’efficacité énergétique,

> productive, avec les automatismes industriels,

des bâtiments et la domotique,

> p r o p r e , assurant la connexion des sources

d’énergies renouvelables de manière simple,

fiable, et économique.

L’impératif de l’efficacité présente quatre opportunités,

qui s’accompagnent chacune d’obstacles particuliers :

- La production d’énergie est entravée par les

émissions de CO2, des contraintes de capacité et un

faible développement des énergies renouvelables.

- La transmission subit des limites de capacité,

d’inefficacité et des problèmes politiques.

- Les usines, infrastructures, bâtiments et

centres de données sont soumis à des limites

de capacité, des pertes résultant d’une

conception inefficace du système, et pâtissent

également d’un manque de standardisation.

- Les points d’utilisation manquent d’efficacité, de

souplesse et de communication avec le réseau.

Schneider Electric se concentre sur la gestion efficace

de l’énergie. Toute unité d’énergie économisée au

niveau du point d’utilisation permet d’économiser

trois unités au niveau de la production. En

conséquence, de la centrale à la prise électrique, tout

gain d’efficacité abouti à la réduction de la facture

énergétique des industriels comme des particuliers,

et à la réduction de leur empreinte environnementale.

Nous avons 10 ans pour résoudre des problèmes essentiels :

Focus de Schneider Electric

Chaîne

de valeur

énergétique

Production

et transmission

Energie et infrastructures, industrie, centres de

données et réseaux, bâtiments et résidentiel

Points d’utilisation

Délai de

résolution

10 – 15 ans 1 – 5 ans 1–5 ans

Problèmes

Emissions de CO2 ,

Efficacité de la

transmission,

Limites de capacité,

Capacité restante.

Capacité limitée

Efficacité en amont

Efficacité et

Intégration

12 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


Sûre

Transformer

et distribuer

l’énergie

en toute sécurité

Fiable

Eviter les coupures

d’électricité et les

fluctuations de la

qualité

Efficace

Mesurer et contrôler

l’énergie, automatiser,

fournir des diagnostics

exacts

Productive

Gérer les processus,

améliorer la gestion et la

communication des utilités

de toutes les infrastructures

Verte

Rendre la connexion

avec des sources

d’énergie renouvelables

facile, fiable et

économique

Schneider Electric déploie toute son énergie pour

concrétiser sa vision : faire plus avec moins de

ressources de notre planète. Nous utilisons notre

expertise dans les domaines suivants pour intégrer

des solutions intelligentes de gestion de l’énergie au

bénéfice de nos clients, de nos actionnaires et de

l’environnement :

> bâtiments,

> capteurs et actionneurs,

> informatique,

> énergie,

> machine et processus industriel.

L’opportunité nous est offerte d’aider chaque citoyen

à réaliser son potentiel tout en réduisant son impact

sur l’environnement. La technologie fait changer,

croître et progresser le monde plus vite que jamais.

La gestion intelligente et efficace de l’énergie est

essentielle à cette progression.

Découvrez nos

solutions de gestion de

l’énergie.

72%

La consommation mondiale d’énergie

liée aux activités de Schneider Electric

Stratégie et activité • 13


EcoStruXure

Architecture active de gestion de l’énergie

Le baromètre

Planète et

Société

Dépasser de 7 points la

croissance moyenne du

Groupe avec des solutions

d’efficacité énergétique

Eric Pilaud , membre

du comité exécutif de

Schneider Electric, sur

l’opportunité de l’efficacité

énergétique.

Les avancées incroyables de la révolution

industrielle ont eu à la fois des effets bénéfiques

et perturbateurs : pour commencer, l’inefficience

du système de production d’énergie. Il est certain

que toute la planète n’a pas encore bénéficié des

pleines retombées de l’industrialisation, même

si d’autres parties du monde doivent déjà faire

face à ses conséquences et entrent dans l’ère du

numérique. L’ère du numérique ne remplace pas

l’industrie elle va l’améliorer, la rendre plus présente,

plus productive et surtout plus efficace. Alors que la

communauté internationale s’unit pour réparer dans

les 10 prochaines années les erreurs commises en

matière de CO2, un fait ressort clairement : nous avons

besoin de solutions neuves, d’une réflexion neuve et

d’un nouveau genre d’entreprises pour entrer dans

un monde où nous pouvons véritablement accomplir

beaucoup plus tout en consommant moins.

Les solutions au défi énergétique sont multiples

et complexes. Ces solutions reposent sur une

collaboration plus étroite et plus efficace entre les

principales parties prenantes (responsables d’usine

et de bâtiment, responsables informatiques, directeur

d’usine, techniciens). Schneider Electric est le seul

spécialiste mondial de la gestion de l’énergie à offrir

une approche intégrée à tous ces acteurs.

Concrètement, l’enjeu est de permettre la convergence

des meilleures expertises entre la gestion de l’énergie

électrique, les espaces blancs (centres de données,

etc.), les machines et processus, le contrôle des

bâtiments et la sécurité, afin de trouver les solutions

intelligentes de gestion de l’énergie. EcoStruXure

est l’écosystème qui permet cette convergence en

établissant une compatibilité optimale entre ces cinq

domaines d’expertise.

EcoStruXure n’est pas un produit, mais une approche

pour créer des systèmes intelligents de gestion de

l’énergie simplifiés, économiques et efficaces. Ces

systèmes permettent d’identifier et de réduire toutes

les formes de déperdition d’énergie : électricité, eau,

mécaniques et au-delà.

Cette architecture souple place les systèmes optimisés

à la portée d’une clientèle élargie, en raison de ses

conceptions de produits conçus pour une compatibilité

optimale et de ses logiciels fonctionnant sur plateforme

ouverte. EcoStruXure fournit aux utilisateurs

finaux les outils nécessaires pour réduire les délais

de conception et d’intégration, les investissements et

les coûts d’exploitation de leurs systèmes de gestion

de l’énergie.

EcoStruXure sera le point d’ancrage de nos efforts

de R&D, le pivot des opportunités de partenariats

et le symbole des économies d’énergie : jusqu’à

30 %. Les consommateurs, les entreprises et

les économies dépendent de plus en plus de la

technologie et deviennent de plus en plus d’autant plus

pour que leurs équipements soient intuitifs, efficaces

et intelligents. Avec EcoStruXure, Schneider Electric

les encourage à avoir les mêmes attentes vis-à-vis de

leur énergie.

Solutions en action

Nos clients racontent leurs propres réussites avec Schneider Electric

Regardez les vidéos

de témoignages de

nos clients.

Une solution à

l’échelle de la ville

Découvrez comment

Schneider Electric garantit

des économies d’énergie

annuelles de plus de

500 000 euros pour prés

de 100 batiments de

cette municipalité danoise.

Répondre à la

demande de

haute densité

Des onduleurs et

commutateurs à la gestion

et la sécurité, regardez

comment Schneider Electric

fournit un ensemble de

solutions compatibles pour ce

centre de données du futur.

Vers qui les

fournisseurs d’énergie

se tournent pour la

gestion de l’énergie

Schneider Electric noue un

partenariat avec cette société

pétrolière et gazière pour que

la centrale puisse se concentrer

sur la rentabilité. Découvrez

pourquoi notre client apprécie

cette relation à long terme.

Parvenir à la

conformité

et réaliser des

économies sur coûts

Découvrez les solutions

de gestion de l’énergie de

Schneider Electric pour la plus

grande centrale au charbon

chinoise, en améliorant la qualité

de l’énergie produite.

14 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


L’efficacité énergétique

Lorsqu’écologie et économie convergent

Lorsqu’une entreprise, une communauté ou un

ménage dispose de l’énergie requise pour fonctionner,

il doit se montrer responsable dans l’utilisation qu’il

fait de cette énergie. Schneider Electric aide les

utilisateurs à appliquer des solutions intelligentes pour

y parvenir, qui se justifient au plan environnemental et

économique, à court et à long terme.

Démonstration au Hive (Hall de l’Innovation et Vitrine

de l’Energie), le siège de Schneider Electric, situé en

France. Dans ce bâtiment HQE*, nous maximisons

la performance énergétique à l’aide de nos propres

solutions.

Nous avons opté pour l’intégration des produits et

technologies les plus avancés dans une architecture

unique et simple gérée par un logiciel global (Voir

“EcoStruXure” ci-contre). Voici comment nous

avons procédé :

Système de gestion du bâtiment—

Un logiciel unique à même de gérer tout les

équipments consommant de l’énergie et permettant

un contrôle et un suivi individuels.

Automatismes et sécurité du bâtiment—

Contrôle du CVC **, contrôle des accès,

caméras de surveillance, éclairage, volets,

applications VDI ***, câblage.

Energie sécurisée—Systèmes d’onduleurs.

Distribution électrique—Transformateurs, tableaux

électriques, disjoncteurs, compteurs électriques.

Pour les aider ses clients à tirer le meilleur de leur

énergie, Schneider Electric applique un processus en

quatre étapes qu’ils qui permet de s’assurer que leur

objectifs seront atteints à court et long terme :

> Mesurer – Des appareils de mesure quantitative

et qualitative de l’énergie, avec un audit

énergétique approfondi, constituent les

premières étapes essentielles de la mise en

oeuvre de l’efficacité énergétique.

> Maîtriser le fondamentaux – L’utilisation

d’équipements à faible consommation,

l’installation de matériaux isolants et la

correction du facteur énergétique ne sont que

quelques-uns des moyens pour réaliser des

économies d’énergie immédiates. Cependant, en

l’absence de contrôles adéquats, ces mesures

perdent leur efficacité dans le temps, souvent du

fait des comportements humains.

> Automatiser – L’optimisation de l’usage

des systèmes d’éclairage ou de CVC par

automatisation est un élément essentiel de

ce que nous appelons l’efficacité énergétique

active, ce qui consiste à mettre en œuvre une

amélioration par la mesure, le suivi et le contrôle

de l’utilisation d’énergie.

> Suivre – Un logiciel de gestion de l’énergie et

des systèmes de pilotage à distance peuvent

aider les entreprises à suivre les résultats et à

enregistrer les améliorations au fil du temps.

Le baromètre

Planète et

Société

Former 2000 salariés aux

solutions de gestion de

l’énergie

Global Compact

Principe 9

Encourager la

mise au point

et la diffusion

de techniques

respectueuses de

l’environnement

Découvrez nos dernières

solutions en matière

d’efficacité énergétique.

50kWh/m 2

Au cœur de notre stratégie se trouve l’idée simple et

puissante selon laquelle une utilisation plus productive

et efficace des ressources naturelles est à la fois

rentable et meilleure pour l’environnement. Schneider

Electric s’est engagé à être pour ses clients un

gestionnaire d’énergie, expert en matière énergétique

et partenaire «green» — toutes choses que nous avons

commencées par appliquer chez nous.

* Haute Qualité Environnementale

** Climatisation Ventilation Chauffage

*** Voix-Données-Image

Le Hive a réalisé (vs. l’ancien siège

Notre objectif

de Schneider Electric) :

annuel de

30

30 % d’économies d’énergie

consommation

30 % de réduction de la maintenance

d’énergie au Hive 30x amélioration de la fiabilité

L’efficacité énergétique

ne se limite pas à une

structure ; ce client de

Schneider Electric a

raccordé des dizaines

de bâtiments à nos

solutions pour réaliser

d’importantes économies.

Regardez la vidéo.

Stratégie et activité • 15


Programmes innovants

Le programme HOMES

L’efficacité accessible à tous les bâtiments

Plus d’informations sur le

Programme HOMES.

Schneider Electric pilote le programme collaboratif

dénommé Habitat Optimisé pour la Maîtrise de l’Energie

et des Services (HOMES), qui développe des solutions

pratiques et accessibles pour la réduction de la

consommation d’énergie.

Le programme HOMES doit fournir les moyens de

mesurer, piloter, diagnostiquer, collecter et organiser

toutes les informations sur l’utilisation de l’énergie.

Il permet aux bâtiments résidentiel et commerciaux

de s’adapter en temps réel et d’ajuster au plus

près l’utilisation des équipements et des énergies

aux besoins des utilisateurs, au climat ainsi qu’à la

disponibilité et au coût de l’énergie.

Grâce à des systèmes d’infrastructures associant

étroitement mesure, contrôle et distribution de

l’énergie, la technologie du programme HOMES est

accessible à tous les bâtiments.

Son système ouvert permet tous les types

d’intégration et toutes les combinaisons de contrôle

du confort. Par ailleurs, les utilisateurs prennent

conscience de leur consommation, ils peuvent

adapter leur comportement. Pour cela, le programme

HOMES a identifié plusieurs domaines sur lesquels

les partenaires et les clients concentrent leurs efforts :

> Optimiser l’équipement et les énergies

Diversifier les sources d’énergie pour mieux

utiliser les énergies renouvelables ; Par

exemple, l’énergie solaire, thermique ou

photovoltaïque, et l’énergie éolienne constituent

des options possibles.

> Mesurer, piloter et améliorer

Mettre en place un programme d’amélioration

de la performance. On peut observer une

différence de 25 % entre la consommation

perçue et l’énergie effectivement utilisée ; avec

un programme actif d’efficacité énergétique,

ce niveau de performance peut être

substantiellement amélioré.

> Faciliter la coopération entre intervenants

Fixer les objectifs de performance et poser

des choix architecturaux doivent se faire dès

le début d’un nouveau projet. De nouveaux

outils de conception et de simulation donnent

aux acteurs les moyens de communiquer, de

partager et de mieux se comprendre pour que

n’importe quel projet puisse atteindre le niveau

de performance cible.

L’objectif du programme HOMES est d’équiper les

bâtiments de solutions permettant de réaliser la

meilleure performance énergétique possible. Il a reçu

le feu vert officiel de la Commission Européenne

en septembre 2008 et réunit 13 partenaires issus

de l’industrie et de la recherche. Il est partiellement

financé par OSEO.

40% Pourcentage d’énergie consommée par les bâtiments

(Périmètre : Europe ; Source : Eurostat)

16 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


La Fondation Polaire Internationale

Inauguration de la station Princess Elisabeth Antartica en 2009

Schneider Electric fournit des solutions de gestion

de l’énergie pour la première station polaire « zero

emission » de CO2, Princess Elisabeth Antarctica.

un ingénieur de projet basse tension et un ingénieur

des systèmes automatisés. Leur présence a eu un

impact durable sur le projet.

Vivez au rythme de la

station Princess Elisabeth

Antarctica en podcast.

La station de recherche scientifique, inaugurée en

février 2009, utilise des éoliennes et des panneaux

solaires pour ses besoins énergétiques. Schneider

Electric pilote la distribution d’électricité, la gestion

de l’énergie et les automatismes et supervise les

communications à distance de la station. Les

conditions extrêmes dans lesquelles les technologies

embarquées doivent fonctionner démontrent la

qualité et la fiabilité des produits et solutions de

Schneider Electric.

Au-delà de cette contribution technique, Schneider

Electric a détaché deux collaborateurs sur site :

L’implication de Schneider Electric dans ce projet

conçu, construit et financé par la Fondation

Polaire Internationale et ses partenaires,

démontre l’engagement de la société en

faveur de l’environnement et de la réduction

des émissions de CO2.

Rencontrez l’équipe de la station, découvrez ses

infrastructures et la façon dont Schneider Electric

aide la station à produire « zero emission » de CO2.

Visitez rapportDD.schneider-electric.com et

www.antarcticstation.org.

Global Compact

Principe 8

Entreprendre des

initiatives tendant à

promouvoir une plus

grande responsabilité

en matière

d’environnement

Stratégie et activité • 17


Environnement

et protection

de la planète


Sauvegarder les ressources

de la planète

Une approche responsable pour minimiser

notre empreinte environnementale

La planète connait probablement un tournant de

son histoire : après avoir vécu deux siècles dans

un monde où l’énergie abondante et bon marché a

nourri une croissance économique prodigieuse, le

monde est entré dans une période de raréfaction

de l’énergie.

Fort du repositionnement stratégique de son

portefeuille d’activités, de ses politiques R&D,

marketing et commerciale, le Groupe est à même

de jouer un rôle important et inaugurer une nouvelle

ère de gestion intelligente de l’énergie.

Chez Schneider Electric, nous avons déjà

commencé à saisir l’occasion qui nous est offerte

de nous montrer exemplaires. En accompagnant

nos collaborateurs, nos processus et nos clients

Plans d’action 2009-2011

Déchets

> réduire les déchets par employé de 7,5 %

et atteindre un taux de valorisation de 84%

sur les sites de production, de logistique et

les grands sites tertiaires

Consommation d’énergie

> réduire la consommation d’énergie à 13,5

MWh/employé sur les sites de production,

de logistique et les grands sites tertiaires

SF 6

> réduire les pertes de gaz SF 6

intervenant

au cours du processus industriel à 1,2 %

(4,6 % en 2008),

> mettre en place dans 10 pays des filières

de traitement du gaz SF 6

Transport

> réduire l’utilisation des transports aériens

à 20 % (contre 35 % en 2008)

dans le respect de l’environnement, le Groupe

fait le choix d’être du côté de la solution.

Réduction des émissions de carbone

On ne peut gérer que ce que l’on sait mesurer.

Alors que la santé de la planète est en jeu,

Schneider Electric a confié l’année dernière, à un

auditeur externe spécialisé, l’évaluation de son

empreinte carbone.

Ce bilan carbone permet d’avancer sur le chemin

de la compréhension de notre dépendance aux

énergies fossiles dont la combustion constitue la

principale source d’émissions de gaz à effet de

serre. A plus long terme, cette mesure permet

également à Schneider Electric :

> de limiter sa dépendance vis-à-vis des

énergies fossiles,

> de maitriser ses coûts,

> et plus globalement de mieux appréhender

ses problématiques énergétiques.

La compréhension de son empreinte

environnementale participe de l’engagement du

Groupe à minimiser l’impact de son activité sur le

changement climatique dans le monde. Elle permet

également à Schneider Electric de se fixer plusieurs

plans d’action (cf tableau ci-contre) ainsi qu’un

objectif global annuel de réduction de ses émissions

de CO 2

de 30 000 tonnes.

Le Groupe s’inscrit ainsi dans une démarche

volontariste pour plus d’efficacité et de transparence.

En 2008, Schneider Electric s’est classée neuvième

société française à faible émission au sein de l’indice

Carbon Disclosure Project.

Global Compact

Principe 7

Appliquer une

approche de

précaution face

aux problèmes

touchant

l’environnement

Découvrez notre

bilan carbone.

Le baromètre

Planète et

Société

Réduire nos émissions

de CO 2

de 30 000

tonnes par an

Découvrez notre

engagement en faveur du

développement durable.

“Le développement durable est ancré profondément au sein de la stratégie

globale de Schneider Electric. Ses engagements et actions dans les domaines

environnementaux et sociaux ne sont pas là pour satisfaire un phénomène de

mode. Ils font partie intégrante des produits, services et solutions proposés dans

le domaine de l’efficacité énergétique et des actions de formation aux métiers de

l'énergie auprès des populations les plus défavorisées dans le monde.”

–James Ross, Administrateur de sociétés, Membre du Conseil de Surveillance de Schneider Electric

Environnement et protection de la planète • 19


Engagements externes et

respect de la règlementation

Le Directeur du

Développement Durable

Gilles Vermot Desroches

présente le baromètre

Planète et Société.

Découvrez notre

engagement auprès

des communautés

dans le monde.

Plus sur nos pratiques

de management

environnemental et

d'eco-conception.

Spécialiste mondial de la gestion de l’énergie,

présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric

s’engage aux côtés d’initiatives et de programmes

en participant à l’effort commun des acteurs de la

société civile en faveur du développement durable.

Depuis décembre 2002, le Groupe est membre

actif du Global Compact. Cette initiative associe

sous l’égide de l’ONU des entreprises et des

organisations non gouvernementales autour de dix

principes fondamentaux articulés autour de trois

domaines : les droits de l’Homme, les droits du travail

et l’environnement. Depuis 2003, le Groupe s’est

principalement attaché à promouvoir cet engagement

auprès de ses partenaires.

En 2008, Schneider Electric a rejoint l’Alliance pour

l’Economie d’Energie (Alliance to Save Energy) ; un

engagement qui permet au Groupe de promouvoir

plus efficacement ses solutions d’économie

d’énergie dans le monde entier.

En 2008, nous sommes également devenus la

première entreprise à publier les informations relatives

à l’efficacité électrique de nos produits et solutions sur

le marché des centres de données. Avec des données

permettant d’évaluer au plus juste l’efficacité globale

d’un système, nos clients, intégrateurs et partenaires

peuvent ainsi sélectionner les produits et solutions

adaptés à leurs besoins et objectifs. Par ailleurs,

l’investissement du Groupe auprès des organismes

suivants démontre son engagement à prendre

une part active au sein d’initiatives développées

pour réduire l’impact des activités humaines sur le

changement climatique :

> participation au Conseil d’administration du

Green Grid, un consortium dédié à promouvoir la

nécessité de réduire la consommation d’énergie

au sein des centres de données et des grands

complexes informatiques,

> ratification de la Clinton Climate Initiative, un

programme destiné à aider 40 des plus grandes

villes du monde à gérer plus efficacement la

consommation énergétique des bâtiments,

> premier industriel à signer le Pacte Ecologique

de Nicolas Hulot, avec la ferme intention

d’intégrer la majorité des 10 objectifs du Pacte,

> participation en tant que signataire à la

conférence internationale sur le changement

climatique de Bali en décembre 2007,

> promotion de l’efficacité énergétique au

Grenelle de l’environnement, en 2007.

Réglementations RoHS et REACH

Le contrôle et la gestion des substances dangereuses

constituent une priorité à l’échelle mondiale. Depuis

maintenant de nombreuses années, Schneider

Electric se préoccupe de cette problématique en

l’intégrant dans sa politique environnementale.

Nous respectons rigoureusement le règlement

REACH et la directive RoHS. Le Groupe développe

une démarche pro-active auprès de ses parties

prenantes, en aidant ses clients par exemple à

respecter les législations actuelles ou futures.

De plus, bien que la directive RoHS ne s’applique

qu’aux produits vendus en Europe, le Groupe a

décidé de mettre en conformité tous ses produits

dans le monde.

Un programme REACH est mis en oeuvre au sein

du Groupe afin d’être en conformité règlementaire et

de répondre aux attentes de nos clients. Il comporte

deux parties :

> s’assurer que les substances utilisées

par Schneider Electric et ses filiales sont

dûment enregistrées et autorisées dans ses

applications, conformément aux exigences de la

règlementation REACH,

> formaliser les informations à communiquer auprès

de ses clients sur la présence des substances

dites dangereuses dans ses produits.

Schneider Electric est engagé

Alliance pour l’Economie d’Energie

L’Alliance pour l’Economie d’Energie (ASE) regroupe des chefs des décideurs politiques,

des responsables d'associations de protection de l'environnement et des consommateurs.

Son objectif : promouvoir l'efficacité énergétique dans le monde afin de contribuer à une

économie plus saine, un environnement plus propre et une sécurité énergétique accrue.

20 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


Le Baromètre Planète et Société

Mesure de la performance

Toute entreprise responsable mesure sa progression

avec des objectifs précis. C’est pourquoi, pour

mesurer efficacement sa performance en matière de

développement durable, Schneider Electric a créé le

baromètre Planète & Société.

(voir tableau ci-dessous).

Le baromètre, créé en 2005 suit trimestriellement

nos 13 plans de progrès dans les 3 domaines

essentiels : Environnement, Economie, Société.

Les résultats de chaque plan de progrès ainsi que

le résultat total sont mesurés avec une note de 0

à 10. En 2009, nous lançons une mise à jour des

indicateurs du baromètre. Nous démarrons avec

une note globale de 3 et un objectif de 8 fin 2011.

Global Compact

Principe 9

Encourager la

mise au point

et la diffusion

de techniques

respectueuses de

l’environnement

Conception et production responsable

Pour chacun de ses produits, Schneider Electric

publie un Profil Environnemental de Produit (PEP),

qui fournit à ses clients des informations pertinentes

sur la performance environnementale ainsi que sur le

meilleur moyen d’éliminer le produit en fin de vie.

Notre objectif est de produire un profil

environnemental pour 120 produits Schneider

Electric. Bien en amont de la livraison à nos clients,

un processus d’éco-conception est utilisé pour gérer

le cycle complet de vie du produit.

Par exemple avec le lancement du nouvel onduleur

Back-UPS ES 750 VA, la priorité a été donnée à

la présentation d’une solution ayant le plus faible

impact environnemental possible. Le résultat est

un produit trois à cinq fois plus efficace que les

produits équivalents.

Notre outil de mesure :

Le baromètre Planète & Société 2009 – 2011

Notre objectif : Améliorer notre performance de 3/10 en 2009 à 8/10 en 2011.

Environnement

> Réduire nos émissions de CO 2

de 30 000

tonnes par an

> Réaliser 2/3 de notre chiffre d’affaires produits

avec une offre « Green Premium »

> Permettre à 2/3 de nos salariés de travailler

dans des sites certifiés ISO14001

Economie

> Dépasser de 7 points la croissance moyenne

du Groupe avec des solutions d’efficacité

énergétique

> Mettre en place des filières de traitement du

gaz SF 6

dans 10 pays

> Contribuer à l’électrification d’un million de foyers

du « Bas de la Pyramide » grâce aux solutions

Schneider Electric *

> Réaliser 60% de nos achats avec des

fournisseurs signataires du Pacte Mondial

> Assurer la présence de Schneider Electric dans

les 4 familles majeures d’indices qui mesurent la

responsabilité sociétale – ISR

Société

> Diminuer de 10% par an le taux de fréquence

des accidents du travail

> Augmenter le nombre de nos salariés qui

recommandent de travailler chez Schneider

Electric

> Former 2 000 salariés aux solutions de gestion

de l’énergie

> Former 10 000 jeunes du « Bas de la Pyramide »

aux métiers de l’électricité *

> Soutenir 500 entrepreneurs du « Bas de la

Pyramide » dans la création de leur activité dans

le secteur de l’électricité *

*Programme BipBop

Prenez connaissance

de notre baromètre

Planète et Société.

Environnement et protection de la planète • 21


Le Directeur du

Développement Durable

Gilles Vermot Desroches

présente le programme

d’accès à l’énergie BipBop.

Global Compact

Principe 8

Entreprendre des

initiatives tendant

à promouvoir

une plus grande

responsabilité

en matière

d’environnement

L’accès à l’énergie

Impératif mondial et clé du développement durable

Pour les 1,6 milliard de personnes actuellement

sans électricité, l’accès à l’énergie est une

préoccupation majeure : il contribue non seulement

à l’amélioration de la qualité de vie, mais facilite

également l’accès aux soins, à l’éducation et au

développement de ceux qui en ont le plus besoin.

De telles opportunités sont au cœur de la vision qu’a

Schneider Electric de l’Energie Intelligente. C’est en

effet, dans cette partie du monde que naîtront les

grands penseurs et leaders de demain.

En tant que spécialiste mondial de la gestion de

l’énergie, nous avons donc un rôle à jouer pour

leur permettre d’accéder à l’électricité, à Internet

et à l’éducation.

Le Programme BipBop

Schneider Electric voit dans cet enjeu majeur

de l’accès à l’énergie une crise mais surtout une

opportunité. En investissant dans des communautés

et parties prenantes défavorisées (du “bas de la

pyramide”, BOP, terme couramment utilisé pour

décrire les personnes qui ont le plus faible revenu

dans chaque pays), Schneider Electric s’attaque à

trois besoins en particulier :

> le développement d’une offre dédiée face au

manque d’équipements,

> la mise à disposition de ressources financières

pour dynamiser la création d’entreprises

innovantes dans le domaine de l’énergie,

> la formation de jeunes défavorisés ou éloignés

de l’emploi aux métiers de l’électricité.

60 %

Augmentation de la demande d’électricité dans

les nouvelles économies à l’horizon 2030

Source : Agence Internationale de l’Energie 2007.

22 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


Business

Concevoir et mettre

à disposition des

solutions en distribution

électrique à destination

des populations

défavorisées

B

BOP*

I

Investment

Créer un fond

d’investissement pour

le développement

d'entreprises dans le

domaine de l’électricité

pour le bas de la

pyramide

Le baromètre

Planète et

Société

Contribuer à

l’électrification d’un

million de foyers du

bas de la pyramide,

grâce aux solutions

Schneider Electric

Le baromètre

Planète et

Société

P

Appui de la

Fondation

Schneider

Electric

Former 10 000 jeunes du

bas de la pyramide aux

métiers de l’électricité

Le baromètre

Planète et

Société

People (individus)

Contribuer au bas de la

pyramide à la formation

des jeunes dans les métiers

de l’électricité

* Bas de la pyramide

Soutenir 500

entrepreneurs du bas de la

pyramide dans la création

de leur activité dans le

secteur de l’électricité

L’éducation est la clé de la réussite

Ce programme d’accès à l’énergie est appelé

BipBop, acronyme qui signifie Business

Investment et People (individus) pour

le Bas de la Pyramide.

Cette approche est parfaitement cohérente avec

la stratégie de Schneider Electric et notre

engagement en faveur de la planète et de ses

habitants. L’évaluation du succès de ce programme

repose sur trois indicateurs de mesure (cf colonne

de droite).

Les pays émergents sont nos marchés de demain

et leur jeunesse, les architectes de cet avenir. C’est

pourquoi nous mettons l’accent sur l’éducation

et la formation en tant qu’éléments essentiels du

développement durable de notre entreprise et de la

communauté mondiale.

Des programmes de formation et de nouvelles

écoles ont déjà été lancés en Russie, au Chili, en

Egypte, en Colombie et en Indonésie, et ce n’est

qu'un début. En Turquie, des bourses ont été

accordées à 50 étudiantes pour les aider à

poursuivre leurs études en génie électrique et

électronique. En Afrique centrale, nous nous

sommes engagés à soutenir financièrement

et humainement la formation d’ingénieurs et

de techniciens.

Faire le pari de l’humain, c’est investir pour

notre avenir.

Global Compact

Principe 1

Promouvoir et

respecter la

protection du

droit international

relatif aux droits de

l’Homme dans leur

sphère d’influence

47 % Part d’émissions de CO attribuables aux

2

nouvelles économies d’ici à 2030

Source : Agence Internationale de l’Energie 2007.

Environnement et protection de la planète • 23


Les programmes en pratique

VitaWatt et Conlog font de l’électricité une réalité

Des solutions comme VitaWatt et Conlog permettent

à l'électricité d'atteindre les marchés à plus faibles

revenus, qui représentent près d’un tiers du monde.

VitaWatt : Protéger les familles,

réduire les coûts

Dans bon nombre de ces pays, la mise à la terre

constitue une obligation légale rarement appliquée

pour des raisons de coût et de manque de moyen

de contrôle par les autorités. Sans mise à la terre, les

habitants des maisons ou appartements sont exposés

à d’importants risques d’accident.

Avec VitaWatt, un système de protection est intégré

dans le tableau électrique. Non seulement cette

innovation protège nos clients, mais elle ouvre aussi

les portes à un nouveau segment de marché pour

Schneider Electric dans des pays où des programmes

de logements sociaux à grande échelle sont en cours

de développement.

Dans cet environnement, lorsque des modules

identiques sont produits en masse, les coûts

peuvent être réduits par la standardisation de

l’équipement électrique, ce qui permet d’offrir

à tous des prix plus accessibles.

Conlog : Un système de paiement facile à gérer

Pour les opérateurs d’électricité de nombreuses

nouvelles économies, la gestion du paiement

des factures est plus facile sur le papier que dans

les faits.

Ces opérateurs ont besoin d’un système de

traitement des paiments amélioré et plus efficace.

C’est pour répondre à ce besoin que Conlog, filiale

de Schneider Electric, a élaboré une solution de

prépaiement qui permet aux clients d’acheter leur

énergie au fil de leur consommation.

Des compteurs d’électricité prépayés sont installés

dans les logements et un réseau de points de vente de

cartes prépayées est mis en place. Etant donné que

les clients ne paient que leur consommation réelle,

Conlog permet à l’opérateur d’économiser le coût

et les complications liées un système traditionnel de

gestion de la facturation. Pour le consommateur, il est

plus facile de gérer son budget énergétique, puisqu’il

n’engage pas de frais d’interruption ou de remise en

service.

Conlog a déjà installé 1,2 million de compteurs de ce

type au Soudan, et 3 autres millions ont été installés

pour Eskom, une société sud-africaine de production

et de distribution d’électricité.

Le Trophée Planète et Société

Global Compact

Principe 8

Entreprendre des

initiatives tendant

à promouvoir

une plus grande

responsabilité

en matière

d’environnement

Chaque année, Schneider Electric organise une

compétition internationale au cours de laquelle

des milliers de candidats présentent leurs

meilleures pratiques et s’affrontent pour le trophée

Planète et Société.

Le gagnant en 2008 est l’équipe de Schneider

Electric Singapour, qui a organisé un concours

intitulé « Innover : l’automatisation pour sauver notre

planète » à l’Université Technologique de Nanyang.

Le concours, qui a culminé avec la manifestation

Inspir@tion 2008 de Schneider Electric, demandait

aux étudiants ingénieurs en électricité et électronique

d’utiliser jusqu’à 10 produits Schneider Electric pour

créer une solution innovante d’économie d’énergie.

Le projet gagnant : un système optimisé de

contrôle des unités de réfrigération d’une usine

permettant de faire économiser chaque jour entre

114 et 190 euros.

1 300

compteurs Conlog sont installés chaque jour dans des

foyers du monde entier favorisant ainsi l’accès à l’électricité

24 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


Partenariat avec Habitat for Humanity

S’engager à aider les populations à disposer d’un

logement décent et à faible coût

Schneider Electric soutient Habitat for Humanity

International dans sa mission en faveur du logement

des plus pauvres et des sans abris dans le monde.

En tant que partenaire national et membre de la

Cornerstone Society de la campagne “More Than

Houses” lancée par Habitat, Schneider Electric a fait

don de près de 10,2 millions d’euros d’équipements

électriques résidentiels pour des logements construits

aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique.

Découvrez d’autres

engagements de

la Fondation.

En 2006, nous avons renouvelé notre engagement

auprès d’Habitat avec un don de 5,5 millions d’euros

d’équipements électriques résidentiels pour les

quatre ans et demi suivants. En outre, bon nombre de

nos employés consacrent une partie de leur propre

temps et énergie pour participer aux constructions de

logements Habitat.

En 2008, la Fondation Schneider Electric/Square D a

poursuivi cette tradition en parrainant des logements

Habitat dans 17 communautés proches d’implantations

du Groupe en Amérique du Nord, par la couverture

partielle du coût des terrains, de l’infrastructure et

des matériaux nécessaires à la construction de

chaque logement.

Nous avons également soutenu et financé des équipes

de collaborateurs qui ont participé à des manifestations

de construction de maisons, sur une journée ; nous

avons également apporté notre soutien au projet

de travaux Jimmy et Rosalynn Carter 2008, le long

de la côte du Golfe des Etats Unis, en faisant don

d’équipements électriques résidentiels et en envoyant

des volontaires.

En travaillant main dans la main avec des familles

à faible revenu à la construction de maisons bien

conçues et abordables pour ces familles, Habitat

contribue à briser le cycle de la pauvreté.

¤10,2

millions

valeur de l’équipement électrique résidentiel donné

par Schneider Electric à Habitat for Humanity

Environnement et protection de la planète • 25


Collaborateurs

et société


Les nombreux visages de

Schneider Electric

Attirer les talents, cultiver la diversité

Pour ses collaborateurs, des cadres supérieurs aux

nouveaux arrivants, nos principes de responsabilité,

sont le cadre de référence collectif et individuel.

Publiés pour la première fois en 2002, ils permettent

à chacun de guider ses décisions et ses actions.

Avec ce cadre commun, les membres de nos équipes

sont encouragés à contribuer de manière positive et

respectueuse de l’éthique aux communautés dans

lesquelles ils vivent. La diversité culturelle,

le développement de nouvelles compétences,

la reconnaissance des initiatives et de la prise

de risque sont les priorités clairement identifiées.

La responsabilité du Groupe vis-à-vis de l’ensemble

de ses parties prenantes, des actionnaires à

l’environnement en passant bien sûr par nos clients,

est également primordiale.

Le premier engagement présent dans nos principes de

responsabilité prévoit pour nos collaborateurs le droit

d’exprimer leur diversité culturelle.

Les valeurs de notre équipe

Passionné, ouvert, direct et efficace

Nos valeurs mettent en perspective ce qu’est

Schneider Electric aujourd’hui et ce qu’il devrait être

demain. Elles guident également les qualités que

nous cherchons auprès des talents que nous voulons

recruter ou de nos collaborateurs.

> Passionné. Que ce soit pour notre entreprise,

nos clients ou nos collaborateurs, nous sommes

passionnés et positifs. Nous mettons tout en

œuvre pour établir un vrai partenariat avec

nos clients, pour faciliter la réalisation de leurs

projets. Nous regroupons nos talents, aidant nos

collaborateurs à exprimer tout leur potentiel.

> Ouvert. Nous pensons différemment,

nous sommes peu conventionnels et nous

encourageons les autres à faire de même.

La riche diversité de notre entreprise est une

force, qui permet de promouvoir le partage

des expertises et l’apprentissage et contribue

fortement à la réalisation de nos projets et de

formation. Nous affichons notre disposition à

collaborer pour arriver à nos fins.

> Direct. Nous pensons que les gens apprécient

la franchise et la simplicité. Nous honorons

nos engagements, nous disons ce que nous

faisons, nous faisons ce que nous disons. Nos

collaborateurs sont traités avec respect et

équité, nous leur assurons des retours clairs,

constructifs et motivants.

> Efficace. Au-delà des mots, nous voulons

agir et aboutir à des résultats. Nous sommes

pragmatiques et concrets. Nous fixons des

objectifs opérationnels ambitieux et mesurés,

en prenant des risques calculés. Face au

changement, nous nous adaptons avec flexibilité.

De plus, avec le lancement d’une campagne pour

améliorer son image employeur, le Groupe se fixe

pour ambition de devenir la référence notamment

auprès des femmes et des profils généralistes.

Des femmes occupent déjà des postes de haut niveau

aux Etats-Unis, au Canada, au Mexique, au Brésil, à

Taiwan et en Afrique de l’Ouest.

De plus, chaque collaborateur, quelque soit son poste,

est sensibilisé à l’efficacité énergétique, axe essentiel

de notre stratégie.

Le baromètre

Planète et

Société

Augmenter le nombre

de nos collaborateurs

qui recommandent

de travailler chez

Schneider Electric

Collaborateurs et société • 27


Une culture de la diversité

Le potentiel de chacun, les valeurs de tous

Karen Ferguson,

Directeur Général

Ressources Humaines

explique l'importance

du développement

durable pour les salariés

du Groupe et les futurs

collaborateurs.

La créativité et l’innovation jaillissent de la diversité

des origines et points de vue. Chez Schneider Electric,

nous encourageons la diversité et l’intégration car

nous sommes conscients qu’elles constituent une

force et un avantage compétitif.

Présents dans plus de 100 pays, nous sommes

une société multiculturelle par nature. Notre

investissement à long terme dans de nouvelles

économies comme l’Inde, la Chine et le Brésil

renforce cet aspect. Où que nous opérions, du

Canada à l’Afrique du Sud, nous constituons des

équipes multinationales et favorisons la diversité.

Quelques 70 nationalités participent à nos

programmes de formation chaque année. En 2008,

des collaborateurs de plus de 50 nationalités

travaillaient à l’étranger.

En bref, nous recherchons les meilleurs éléments

dans le monde entier. Nous accueillons les talents

en toute impartialité pourvu qu’ils démontrent leur

potentiel et enthousiasme pour nos valeurs.

Ecoutez les témoignages

de nos collaborateurs,

leurs opportunités et

expériences au sein de

Schneider Electric.

Pleins feux sur la santé et la sécurité

2008 : des résultats tangibles

Global Compact

Principe 6

Eliminer la

discrimination en

matière d’emploi

et de profession

Le

baromètre

Planète et

Société

Diminuer de 10%

par an le taux de

fréquence des

accidents du travail

Schneider Electric considère que le déploiement

d’une culture de la santé et de la sécurité est un

processus d’amélioration permanente, qui doit être

soutenu par un système de management adapté.

Les initiatives, lancées au cours de l’année, donnent

déjà des résultats. En 2008, le nombre de jours

perdus pour cause d’accidents du travail a diminué

de 33% par rapport à 2007, un résultat supérieur de

13 points à l’objectif de progression qui était de 20%.

Les effets de notre engagement sont visibles

dans le monde entier. Fin 2008, 50 % des entités

Schneider Electric ont mis en place un système de

management de la santé et de la sécurité conforme

aux standards internationaux (ILO OSH ou OHSAS

18001), soit une progression de 35 points par rapport

à 2007. Ces derniers garantissent la conformité avec

la législation et l’amélioration de la performance

santé/sécurité.

Voici quelques programmes initiés en 2008 :

> Etats-Unis. Un programme d’assistance santé

a été mis en place, avec un numéro d’appel

d’urgence et plusieurs séances pour chaque

collaborateur. Ce service, géré par un prestataire

extérieur, permet de fournir des conseils avec

une assistance en cas de problèmes personnels

ou professionnels.

> Inde. Un programme de sensibilisation déployé

dans les équipes industrielles comprend un

bilan de santé offert à tous les collaborateurs

et membres de leur famille ainsi que des

recommandations.

> Danemark. Un projet a été lancé sur l'équilibre

vie privée-vie professionnelle. Une formation à

la gestion du stress et un bilan médical annuel

constituent les temps forts de ce programme.

Pourcentage des responsables d’usine qui commencent

100% leurs réunions par un point sur la sécurité

28 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


La Fondation Schneider Electric

Faire la différence avec la formation des jeunes

Avec 200 délégués dans le monde, la Fondation

Schneider Electric* a pour objectif principal

d’accompagner les jeunes les plus démunis dans

leurs projets de formation et d’insertion

professionnelles dans les métiers de l’électricité. Elle

concentre son intervention sur des projets proches

des sites de Schneider Electric pour permettre aux

collaborateurs du Groupe de tirer le meilleur parti de

leurs engagements et s'investir sur la durée.

Programme d’urgence et de

reconstruction en Chine

En mai 2008, un séisme destructeur a frappé la

province du Sichuan, dans le centre-ouest de la Chine.

Ce fut le pire séisme subi par le pays depuis 1976.

Des dizaines de milliers de personnes ont été tuées,

des millions d’autres se sont retrouvées sans abri et

sans électricité.

Face à une telle catastrophe, et alors que le Groupe

compte 15 000 collaborateurs en Chine, Schneider

Electric, via sa Fondation, a mis en œuvre un

programme d’aide de 3 millions de yuans RMB**. En

outre, les collaborateurs de Schneider Electric du

monde entier ont donné spontanément des dizaines

de milliers d’euros.

Le Groupe a fait un premier don de un million

de yuans RMB pour subvenir à l’urgence,

notamment dans le cadre de projets menés par

la Croix Rouge Chinoise.

2 millions de yuans RMB ont été affectés à la

reconstruction d’écoles et au rétablissement des

réseaux de distribution électrique.

La campagne Luli

Luli est la campagne internationale de mobilisation

de la Fondation, destinée à soutenir les projets de

formation et d’insertion professionnelles de jeunes

défavorisés. Dans sa neuvième année d’existence,

le programme couvre aujourd’hui 150 associations

locales dans plus de 70 pays.

Les projets comprennent par exemple :

> des cursus de formation aux métiers

de l’électricité,

> l’équipement de salles de cours,

> le soutien à la création d’entreprises

dans nos métiers.

*Créée sous l’égide de la Fondation de France

**Environ 275 000 euros.

Le Directeur du

Développement Durable

Gilles Vermot Desroches

présente les initiatives

de la Fondation

Schneider Electric.

Global Compact

Principe 1

Promouvoir et

respecter la

protection du

droit international

relatif aux droits de

l’Homme dans leur

sphère d’influence

Collaborateurs et société • 29


Performance

financière, sociale et

environnementale


Information des actionnaires

La force de nos chiffres

Schneider Electric a réalisé une croissance organique de 6,6 % pour l’exercice 2008, une marge

opérationnelle solide de 15 % et un autofinancement soutenu. Nous avons atteint tous les

objectifs financiers fixés dans le cadre du programme new 2 pour la période 2005-2008. Pour

poursuivre notre transformation stratégique, nous nous appuieront sur notre nouveau programme

d’entreprise « One » qui couvre la période 2009-2011, pour. Nos priorités sont d’atteindre nos

objectifs en matière d’efficacité, ce malgré une visibilité réduite sur les perspectives mondiales

à court terme. Forts d’un bilan solide et d’un modèle d’entreprise résistant, Schneider Electric

est confiant en sa capacité à sortir de cette période de ralentissement avec une position

concurrentielle renforcée.

Actionnariat au 31 décembre 2008

3,0 % Autocontrôle – Autodétention

3,6 % Collaborateurs

4,4 % Caisse des Dépôts et Consignations

10,7 % Capital Research & Management

78,3 % Public

Résultat net par action (en euros)

2008

7,02

2007

6,78

2006

2005

2004

3,73

4,56

5,95

¤ 7,02

Dividende par action (en euros)

2008

3,45*

2007

3,30

2006

2005

2004

1,80

2,25

3,00

¤ 3,45

* Proposition à l’Assemblée Générale du 23 avril 2009. Ce dividende sera mis en

paiement le 29 mai 2009.

Performance financière, sociale et environnementale • 31


Information des actionnaires

(suite)

Variation du nombre d’actions en 2008

Actions en circulation au 31 décembre 2007 245 299 366

Actions annulées 0

Exercice d’options 126 417

Actions émises 1 999 846

Actions en circulation au 31 décembre 2008 247 425 629

Actions potentielles au 31 décembre 2008 9 182 971

dont options de souscription ou d’acquisition d’actions nouvelles ou existantes 8 971 389

Actions après dilution en circulation au 31 décembre 2008 256 608 600

Nombre moyen d’actions en circulation en 2007 239 444

(utilisé pour calculer le résultat net par action)

Historique sur cinq ans

2008 2007 2006 2005 2004

Moyenne journalière des transactions

à la bourse de Paris

• Milliers d’actions 1,691.19 1,587.79 1,058.43 947.34 942.82

• Millions d’euros 115.18 152.00 88.86 59.31 50.49

Cours extrêmes en bourse (en euros)

Plus haut 94.29 110.26 93.40 77.15 58.25

Plus bas 38.84 83.51 70.85 51.15 49.20

Dernier cours de l’année

53.00 92.68 84.10 75.35 51.20

(en euros)

Rendement global de l’action (en %)* 6.5 3.56 3.57 2.99 3.52

*Calculé avec un dividende par action de 3,45 euros, qui sera recommandé à l’approbation des actionnaires lors de l’Assemblée Annuelle du 23 avril 2009

32 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


Répartition des revenus par

partie prenante

L’activité de Schneider Electric génère de la valeur pour l’ensemble de ses parties

prenantes. Dans ses principes de responsabilité, le Groupe s’engage à se comporter

avec intégrité avec ses collaborateurs, clients, actionnaires, partenaires et avec la

communauté partout dans le monde.

Clients

Employés

Chiffre

d’affaires

18 311 M¤

4 931 M¤

Salaires

8 M¤

Dons

1 668 M¤

Frais financiers nets des revenus

de placements financiers

555 M¤

Impôts

749 M¤

Remboursement

de la dette

Autofinancement après versement des dividendes

Banque et

investisseurs

obligataires

213 M¤ 287 M¤

832 M¤

Dividendes

Prêts

et trésorerie

Investissements et

développement

Actionnaires

10 104 M¤

Achats

74 M¤

Augmentation de capital

et cessions d’actions propes

Fournisseurs

Mécénat

Etats

Répartition par risque de corruption pays conformément

à l’indice de Transparency International (en %)

1 - Régions à risque modéré (de 7,5 à 10) 23 %

2 - Régions à risque moyen (de 5 à 7,5) 53 %

3 - Régions à risque élevé (de 2,5 à 5) 21 %

Global Compact

Principe 10

Agir contre la

corruption sous

toutes ses formes, y

compris l’extorsion

de fonds et les potsde-vin

4 - Régions à risque très élevé (moins de 2,5) 3 %

Total 100 %

Pays classés de 0 à 10 selon l’indice de perception de la corruption

Performance financière, sociale et environnementale • 33


Compte de résultat consolidé

(en millions d’euros sauf le résultat par action)

2008 2007

Chiffre d’affaires

Coûts des ventes

18 311

(10 896)

17 309

(10 210)

Marge brute 7 415 7 099

Recherche et développement

Frais généraux et commerciaux

Autres produits et charges d’exploitation

(402)

(4 120)

(139)

(417)

(3 978)

(142)

EBITA (*) 2 754 2 562

Amortissements et dépréciations

des incorporels liés aux acquisitions (174) (79)

Résultat d’exploitation 2 580 2 483

Coût de la dette financière nette

Autres produits et charges financiers

(246)

(68)

(247)

(19)

Résultat financier (314) (266)

Quote-part de résultat des sociétés

mises en équivalence 12 4

Résultat avant impôts

Impôts sur les sociétés

Résultat net consolidé

-dont part du Groupe

-dont intérêts minoritaires

Résultat net (part de Schneider Electric SA)

par action (en euros/action)

Résultat net (part de Schneider Electric SA)

après dilution (en euros/action)

2 278

(555)

1 723

1 682

41

7,02

7,00

2 221

(600)

1 621

1 583

38

6,78

6,70

* EBITA (Earnings Before Interest Taxes and Amortization of purchase accounting intangibles)

Résultat d’exploitation avant amortissements et dépréciations des incorporels issus d’acquisitions

et avant perte de valeur des écarts d’acquisition.

34 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


Tableau des flux de trésorerie consolidés

(en millions d’euros)

I > Trésorerie provenant des activités d’exploitation :

Résultat net - part du Groupe

Part des minoritaires

Perte/(profit) des sociétés mises en équivalence

net des dividendes reçus

Produits et charges n’ayant pas entraîné de flux de trésorerie :

Amortissements des immobilisations corporelles

Amortissements des immobilisations incorporelles

Perte de valeur des actifs non courants

Augmentation/(diminution) des provisions

Variation des impôts différés

(Plus) ou moins-values sur cessions d’actifs immobilisés

Autres éléments

2008 2007

1 682

41

(12)

328

220

72

93

(23)

18

81

1 583

38

Autofinancement d’exploitation 2 500 2 211

Diminution/(augmentation) des créances d’exploitation

Diminution/(augmentation) des stocks et travaux en cours

(Diminution)/augmentation des dettes d’exploitation

Autres actifs et passifs courants

Variation du besoin en fonds de roulement (72) (121)

II > Trésorerie (affectée aux) produite par des opérations d’investissement :

Acquisitions d’immobilisations corporelles

Cessions d’immobilisations corporelles

Acquisitions d’immobilisations incorporelles

Cessions d’immobilisations incorporelles

Investissement net d’exploitation

Investissement financier net

Autres opérations financières à long terme

Actifs de retraite à long terme

(31)

(50)

(5)

14

(4)

309

185

41

101

11

(81)

28

(367)

(44)

151

139

Total I 2 428 2 090

(416)

14

(298)

7

(693)

(598)

(17)

28

(403)

79

(233)

(3)

(560)

(5 291)

(1)

(25)

Sous-total (587) (5 317)

Total II (1 280) (5 877)

III > Trésorerie (affectée aux) produite par des opérations de financement :

Emission d’emprunts

Remboursement d’emprunts

Vente/(achat) d’actions propres

Augmentation/(diminution) des autres dettes financières

Augmentation/(réduction) de capital en numéraire

Dividendes versés : Schneider Electric SA

Minoritaires

435

(749)

(70)

366

144

(796)

(36)

708

(5 160)

15

6 386

1 271

(670)

(29)

Total III (706) 2 520

IV > Effet net des conversions : Total IV (83) (2)

Variation nette de trésorerie : I + II + III + IV 359 (1 268)

Téléchargez le Rapport

Annuel 2008.

Trésorerie nette en début de période

Variation de trésorerie

1 158

359

2 426

(1 268)

Trésorerie nette en fin de période 1 517 1 158

Performance financière, sociale et environnementale • 35


Bilan consolidé

Actif en millions d’euros 31.12.2008 31.12.2007

Actif non courant :

Ecarts d’acquisition, nets 8 542 8 141

Immobilisations incorporelles, nettes 3 991 3 714

Immobilisations corporelles, nettes 1 970 1 856

Immobilisations corporelles et incorporelles nettes 5 961 5 570

Participations dans les entreprises associées 281 172

Actifs financiers disponibles à la vente 200 323

Autres actifs financiers non courants 113 124

Actifs financiers non courants 313 447

Actifs d’impôt différé 932 688

Total actif non courant 16 029 15 018

Actif courant :

Stocks et en-cours 2 584 2 481

Clients et créances d’exploitation 3 537 3 463

Autres créances et charges

constatées d’avance 925 951

Immobilisations destinées à la vente 2 2

Actifs financiers courants 78 84

Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 652 1 269

Total actif courant 8 778 8 250

Total de l’Actif 24 807 23 268

36 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


Bilan consolidé

Passif en millions d’euros 31.12.2008 31.12.2007

Capitaux propres

Capital social

Primes d’émission, de fusion, d’apport

Réserves consolidées et autres réserves

Réserves de conversion

1 979

5 378

4 503

(954)

1 962

5 254

3 931

(962)

Téléchargez le Rapport

Annuel 2008.

Total capitaux propres

(part de Schneider Electric SA) 10 906 10 185

Intérêts minoritaires 145 129

Total capitaux propres 11 051 10 314

Provisions non courantes

Provisions pour retraites et

engagements assimilés

Autres provisions non courantes

1 462

302

996

264

Provisions non courantes 1 765 1 260

Dettes financières non courantes

Emprunts obligataires

Dettes financières à plus d’un an

3 367

1 272

3 196

590

Dettes financières non courantes 4 639 3 786

Passifs d’impôt différé

Autres dettes à long terme

Total passifs non courants 7 312 6 033

Dettes courantes

Fournisseurs et dettes d’exploitation

Dettes fiscales et sociales

Provisions courantes

Autres dettes courantes

Dettes financières courantes

888

20

2 312

1 320

538

708

1 566

910

77

2 133

1 305

445

637

2 401

Total passifs courants 6 444 6 921

Total du Passif 24 807 23 268

Performance financière, sociale et environnementale • 37


Indicateurs environnementaux

Périmètre des données environnementales

Schneider Electric n’est ni producteur ni distributeur

d'énergie. Son activité repose essentiellement sur les

techniques d’assemblage et de contrôle et comprend

très peu de procédés ayant un impact lourd sur

l’environnement, comme la transformation et le

traitement de métaux.

Le Groupe s’engage à intégrer toutes ses unités au

périmètre. Le nombre d’unités couvertes est passé

à 234 en 2008, contre 201 en 2007. Les principes de

présentation de rapport environnemental du Groupe

sont officiellement soumis à audit depuis 2006.

Indicateurs 2008 2007 2006

Nombre de sites répondants

Effectifs sur les sites de production et logistiques

234s

80 846s

201

65 931

184

60 462

Quantité de déchets produits (en tonnes)

Déchets produits / effectif (en tonnes)

Déchets valorisés (en tonnes)

Pourcentage de déchets valorisés

144 888s

1,79s

113 182s

78,1 %s

119 239

1,81

95 663

80,2 %

105 502

1,74

84 836

80,4 %

Consommation d’énergie (équivalent MWh)

Consommation d’énergie / effectif (en MWh)

1 124 638s

13,9s

968 491

14,7

918 024

15,2

Consommation d’eau (en mètres cubes) (1)

Consommation d’eau / effectif (en mètres cubes

par personne) (1)

2 374 035s

29,4s

2 123 415

32,2

1 824 031

30,2

Estimations

Emissions de CO 2

(en tonnes)

Emissions de CO 2

/ effectif (en tonnes par personne)

Emissions de COV (en kg)

Emissions de COV / effectif (en kg par personne)

388 125s

4,8s

479 172s

5,9s

321 823

4,9

413 731

6,3

285 655

4,7

337 548

5,6

(1) Suite à l’audit réalisé cette année, une correction significative a été apportée au reporting d’un

site. Les données 2007 et 2006 ont été modifiées en conséquence et en cohérence avec 2008.

s Données auditées

38 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


Indicateurs sociaux

Périmètre des données environnementales

Toutes les données chiffrées publiées dans la

section qui suit couvrent l’ensemble du périmètre

mondial du Groupe (y compris APC).

> Entités consolidées :

• Fonctions centrales, directions opérationnelles,

activités (toutes données)

> Entités non consolidées :

• Sociétés dans lesquelles la part de Schneider Electric

est inférieure à 51 %

• Dirigeants pour les informations sur les rémunérations.

2008 2007 2006

Effectif moyen (dont intérimaires)

Effectif ponctuel CDD et CDI

Effectif de production moyen (y compris intérim)

Effectif de structure moyen (y compris intérim)

126 481s

113 904s

59 960s

66 522s

119 340

111 858

52 360

66 980

(2)

(2)

100 078

96 529

46 135

53 943

Téléchargez le Rapport

Annuel 2008.

Nombre d’entrées (3)

20 995

Nombre de sorties (3) 21 504

26 972

21 117

21 092*

15 764

Répartition par zone géographique

Asie-Pacifique

Europe

Amérique du Nord

Reste du monde

(en pourcentage) (1)

25 %

42 %

25 %

8 %

25 %

42 %

26 %

7 %

(2)

(2)

(2)

(2)

22 %

46 %

25 %

7 %

Répartition par genre

Hommes

Femmes

(en pourcentage) (1)

65 %

35 %

(4)

(4)

66 %

34 %

64 %

36 %

Répartition par âge

14-24 ans

25-34 ans

35-44 ans

45-54 ans

55-64 ans

> 64 ans

(en pourcentage) (1)

10,7 %

32,1 %

27,2 %

21,1 %

8,5 %

0,4 %

(4)

(4)

(4)

(4)

(4)

(4)

12,3 %

31,3 %

26,5 %

20,8 %

8,6 %

0,5 %

11,2 %

29,6 %

27,7 %

21,8 %

9,2 %

0,5 %

Répartition par ancienneté

< 5 ans

5-14 ans

15-24 ans

25-34 ans

> 34 ans

(en pourcentage) (1)

50 %

27,2 %

12,1 %

8 %

2,7 %

(4)

(4)

(4)

(4)

(4)

49,5 %

26,6 %

12,8 %

8,7 %

2,4 %

43,4 %

27,5 %

15,1 %

10,6 %

3,4 %

Répartition par genre et par catégorie

*Cols blancs

Hommes

Femmes

*Cols bleus

Hommes

Femmes

(en pourcentage) (1)

55,6 % s

(4)

72,6 %

(4)

27,4 %

44,4 % s

57,4 %

(4)

42,6 %

(4)

56,3 %

72,6 %

27,4 %

43,7 %

57 %

43 %

(5)

(5)

56,9 %

72,5 %

27,5 %

43,1 %

53 %

47 %

s Données auditées

Performance financière, sociale et environnementale • 39


Indicateurs sociaux

Répartition par fonction (en pourcentage) (1)

Marketing

Ventes

Services & Projets (6)

Support

Technique

Industrielle

Coûts variables directs – effectifs

attachés directement à la production de

produits coeur de gamme et adaptés

Embauches

Répartition par type de contrat

CDI

CDD

Répartition par catégorie

Cols blancs

Cols bleus

Répartition par zone géographique

Asie-Pacifique

Europe

Amérique du Nord

Reste du monde

Licenciements

Nombre (1)

dont licenciements pour raisons

économiques

Répartition par type de contrat

CDI

CDD

Répartition par catégorie

Cols blancs

Cols bleus

Répartition par zone géographique

Asie-Pacifique

Europe

Amérique du Nord

Reste du monde

Nombre de personnes en intérim

2008 2007 2006

4,1 %

16,9 %

7,7 %

16,4 %

7,1 %

8,4 %

44,4 %

65 %

35 %

47 %

53 %

34 %

31 %

25 %

10 %

5 053

ND

84,3 %

15,7 %

46,7 %

53,3 %

8 %

32 %

51 %

9 %

4,3 %

17,4 %

4,9 %

16,1 %

7,1 %

9,2 %

43,7 %

63 %

37 %

52 %

48 %

36 %

28 %

27 %

9 %

4 543

944

83,5 %

16,5 %

45,1 %

54,9 %

19 %

30 %

44 %

7 %

4,4 %

18,3 %

ND

15,7 %

8,3 %

10,2 %

43,1 %

68 %

32 %

48 %

52 %

29 %

28 %

34 %

9 %

3 795

620

88,5 %

11,5 %

35,4 %

64,6 %

15 %

27 %

50 %

8 %

Effectif moyen (1) 12 365 9 610 ND

Répartition par catégorie

Cols blancs

Cols bleus

Répartition par zone géographique

Asie-Pacifique

Europe

Amérique du Nord

Reste du monde

(en pourcentage) (1)

(en pourcentage) (1)

(en pourcentage) (1)

(en pourcentage) (1)

(en pourcentage) (1)

(en pourcentage) (1)

(en pourcentage) (1)

(en pourcentage) (1)

27,7 %

72,3 %

53 %

32 %

7 %

8 %

24,7 %

75,3 %

39 %

50 %

5 %

6 %

(5)

(5)

(5)

(5)

(5)

(5)

(5)

ND

ND

ND

ND

ND

ND

40 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


Indicateurs sociaux

2008 2007 2006

Masse salariale et rémunérations

Coût moyen du travail par personne (4)

Salaire brut + charges sociales

¤ 37,9

milliers

¤ 37,3

milliers

¤ 37,2

milliers

Téléchargez le Rapport

Annuel 2008.

Formation

Répartition des coûts par type de formation

Santé, sécurité, environnement

Technique

Langues informatique

Management et leadership

Autres

(en pourcentage) (4)

8,2 %

27,5 %

17,8 %

25,6 %

20,9 %

6 %

26 %

17 %

30 %

21 %

7 %

30 %

13 %

31 %

19 %

Répartition des coûts par catégorie

Cols blancs

Cols bleus

(en pourcentage) (4)

77 %

23 %

79 %

21 %

77 %

23 %

Heures de formationpar catégorie

Cols blancs

Cols bleus

(en pourcentage) (4)

74 %

26 %

72 %

28 %

68 %

32 %

Heures moyennes de formation par catégorie (4)

Cols blancs

Cols bleus

Heures moyennes de formation par personne 28,6 27 28

Santé et sécurité

36

19

34

17

33

22

(7)

(7)

Taux de fréquence

Collaborateurs de Schneider Electric

Intérimaires

4,48s

3,88

11,24

9,5

ND

ND

9,8

ND

ND

Taux de gravité

Collaborateurs de Schneider Electric

Intérimaires

0,09s

0,08

0,12

0,08

ND

ND

0,10

ND

ND

Accidents par catégorie

Nombre d’accidents total

Collaborateurs de Schneider Electric

Intérimaires

Accidents mortels

929 s

740

189

0

2 335

ND

ND

4

1 936

ND

ND

3

(1) Sur la base des effectifs ponctuels

(2) Les données 2007 sont retraitées au niveau des effectifs temporaires.

(3) Les acquisitions/cessions et l’intérim ne sont pas pris en compte pour le calcul du nombre de sorties et le nombre d’entrées

(4) Données portant sur 81% des effectifs pour 2008

(5) Les données sont retraitées au niveau des fonctions.

(6) En 2006, la fonction services était principalement répartie sur les fonctions vente et technique

(7) Les données 2006 ont été réajustées suite à des erreurs de reporting.

s Données auditées

Performance financière, sociale et environnementale • 41


Les 10 plans de progrès du

Baromètre Planète et Société

Prenez connaissance de

notre baromètre Planète et

Société en ligne.

Pour ses collaborateurs :

> Réduire de 20 % le nombre de jours d'arrêt pour cause

d'accidents du travail par collaborateur et par année.

> S'assurer que 100% des employés ont une couverture

sociale de base.

> S'assurer que les programmes de mobilité internationale

comprennent chaque année 20% de femmes.

Environnement

Performance 2008

(sur 10)

4.8

9.0

10.0

> Certifier ISO 14001 100% des sites de production

et de logistique.

> Réaliser 120 profils environnementaux de produits.

> Réduire de 10 % la consommation énergétique par

employé dans les sites de production (en MWh/an).

6.8

10.0

10.0

Société

> Réaliser l'équivalent de 1 million d'euros en donation de

matériel Schneider Electric.

> Amener 90% des sites Schneider Electric à s'engager

durablement dans des actions des Fondations

Schneider Electric au profit des jeunes.

Gouvernance

> Réaliser 60% du montant des achats avec des signataires

du Global Compact.

> Assurer la présence de Schneider Electric dans les quatre

familles majeures d'indices ISR.

5.2

7.0

7.5

10.0

Performance globale

au 31 décembre 2008

8.0

42 • Rapport d’activité et de développement durable 2008–2009 • rapportdd.schneider-electric.com


1 kg de papier économisé = 1,9 kg de CO 2 non émis

Schneider Electric applique ses politiques de développement durable. Nous avons réduit

le nombre de pages de cette brochure de plus de 80 en 2008 à tout juste 44. Nous avons

également cessé de publier notre plaquette annuelle "En Bref". Cela a permis d’économiser

480 000 pages de papier. Ces actions correspondent à une réduction d'émissions de CO 2

de 14 tonnes, soit l’équivalent de 450 arbres ou 200 000 kilomètres parcourus en voiture. En

outre, ce document est imprimé et stocké sur plusieurs sites, à proximité des points où il sera

utilisé, afin de minimiser l’impact carbone des expéditions. Il est imprimé à l’aide d’encres à

base d’huile végétale sur du papier recyclé "Cyclus" et non traité au chlore.

Relations presse :

Véronique Roquet-Montegon

Relations presse corporate

veronique.roquet-montegon@schneider-electric.com

Tél. : +33 1 41 29 70 76

Développement durable :

Patricia Benchenna

Communication

patricia.benchenna@schneider-electric.com

Tél. : +33 1 41 29 88 70

Relations investisseurs :

Carina Ho

Relations investisseurs, analystes et actionnaires

carina.ho@schneider-electric.com

Tél. : +33 1 41 39 60 84

Remerciements

> An Jia Ling / WANG GuoQiang, REN XiaoDi ; Habitat for Humanity ;

Fondation Polaire Internationale / Thierry Touchais ; LPD Associates /

Dennis Strieter ; Municipalité de Middelfart / Rainer Sørensen, Thorbjørn

Sørensen, Susanne Nordvig ; Qatargas / KS Kavlan ; Schneider Electric /

Mathew Bijou ; Switch Communications / Mike Borden, Missy Young.

> Tous les membres de l’équipe Schneider Electric qui ont participé à la

production de ce document.

Conception et maquette : Service de la communication Schneider Electric • Rédaction : Service de la communication Schneider Electric

Gestion de projet et production : Service de la communication Schneider Electric - Traduction : Bownes - PBAJ corp.

Crédits photographiques : Etienne Eymard Duvernay, Laurence Farrugia, Véronique Vedrenne, François Mori, Ambroise Tezenas,

Habitat for Humanity/Schneider Electric, Fondation Polaire Internationale/Gilles Vermot Desroches

Illustrations : Sequoia/A. Dagan

Le document de référence déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) française est disponible sur simple demande au service d’information.

Une version téléchargeable est également publiée sur notre site officiel : www.schneider-electric.com. 998-1948 © 2009 Schneider Electric

Remerciements et crédits photos • 43


Pour en savoir plus

rapportdd.schneider-electric.com

Schneider Electric SA

35, rue Joseph Monier

CS 30323 F-92506 Rueil-Malmaison Cedex (France)

Tél. : + 33 (0) 1 41 29 70 00

Fax : + 33 (0) 1 41 29 71 00

http://www.schneider-electric.com

Société anonyme cotée à la bourse de Paris

au capital de 1 979 405 032 euros

542 048 574 R.C.S Nanterre

Siret 542 048 574 01 791

998-1946_FR

More magazines by this user
Similar magazines