Centre de Loisirs Rapport d'activité 2007

cdlneuchatel

Centre de Loisirs Rapport d'activité 2007

Centre de Loisirs

Rapport d’activité 2007

Centre de Loisirs

Chemin de la Boine 31

2000 Neuchâtel

Tél. 032 725 47 25

info@cdlneuchatel.org

www.cdlneuchatel.org


Le billet de la présidente

Aboutissement de longues discussions avec les autorités de

la Ville de Neuchâtel, le Centre de Loisirs a conclu cet été avec

cette dernière un mandat de prestations réactualisé. Ce document

s’inscrit dans une volonté commune de renforcer le

partenariat entre la Ville et l’Association, afin de clarifier la

mission fondamentale du Centre de Loisirs et de pérenniser

les critères de fixation de la subvention allouée.

Ce document permet également à la Ville de Neuchâtel de

confier à l’Association du Centre de Loisirs des missions

complémentaires, sous forme d’avenants au mandat de

prestations initial. Cette nouvelle convention permet ainsi à

l’Association de maintenir et de renforcer ses missions fondamentales,

tout en œuvrant également dans le cadre de projets

novateurs, tels qu’Anim’Action par exemple, qui a obtenu un

large soutien du comité.

L’année 2007 marque également le retour d’une présence

féminine au sein de l’équipe d’animation, avec l’arrivée de

Julie Markhoff, animatrice socioculturelle, qui a fréquenté par

le passé le Centre de Loisirs en tant qu’utilisatrice, membre

du comité et stagiaire. Le Centre de loisirs s’est également

montré une fois de plus novateur en terme de formation professionnelle.

Outre des stagiaires HES qu’il accueille régulièrement

pour quelques mois, le Centre de Loisirs a également

conclu un contrat d’apprentissage avec Frédéric Nicolet, qui a

entamé une formation d’assistant socio-éducatif pour une durée

de trois ans, après avoir œuvré comme moniteur et aideanimateur

durant plusieurs années. Il s’agit d’une première

dans le canton en vue de l’obtention de ce CFC dans le champ

de l’animation socioculturelle.

L’automne 2007 a également été marqué par une intense

recherche de fonds pour procéder à une rénovation majeure

des locaux destinés aux ateliers et à l’accueil des adolescents,

notamment le 131. La première partie des travaux, effectuée

au premier étage, permet désormais d’accueillir les enfants

dans des locaux lumineux, équipés d’un matériel ludique et

éducatif.

Mais ces projets ne seraient rien sans le dynamisme de l’équipe

d’animation, jamais en panne de nouvelles idées, et de la

collaboration efficace des moniteurs-trices !

Carole Aubert

Présidente de l’Association du Centre de Loisirs

Défis relevés avec succès !

Comme vous pourrez le découvrir dans ce rapport d’activité,

une dynamique positive et créative habite l’équipe d’animation.

En 2007, elle a encore relevé avec enthousiasme de

nombreux défis ! Impliqué dans de multiples projets et partenariats,

le Centre de Loisirs est un acteur important de la

politique de la jeunesse de notre ville. Avec les 5 axes d’intervention

comme boussole de notre action au quotidien, nous

nous sommes engagés avec professionnalisme pour faire

vivre, à Neuchâtel, une animation socioculturelle moderne et

proche de la population.

Le mandat de prestations, conclu cette année avec les autorités

communales, aura été une étape significative de la vie de

notre institution. Les prestations du Centre de Loisirs visent à

offrir une palette d’animations et d’activités de loisirs répondant

aux besoins et aux attentes de la population, des enfants

et des jeunes en particulier.

Plusieurs niveaux ont été distingués :

> Offrir un espace d’accueil aux adolescents de la Ville de Neuchâtel.

> Animer des espaces d’accueil et des activités destinés à la

petite enfance, complémentaires à l’offre des crèches.

> Organiser des événements et accompagner des projets

destinés à la jeunesse.

> Proposer des accueils et des activités s’inscrivant dans des

temps de vacances.

> Soutenir l’organisation des activités proposées durant les

vacances d’été par le Passeport Vacances Jeunesse et renforcer

ce dispositif pendant cette période.

> Favoriser le dialogue social, notamment servir d’interface

entre la population, les jeunes en particulier, et les autorités.

> Participer à l’existence et à la cohérence d’une politique de la

jeunesse en Ville de Neuchâtel, dans le canton et sur le plan

national, en partenariat avec les acteurs concernés.

> Être présents dans les différents groupes et commissions,

destinés à la jeunesse ou concernant celle-ci.

> Offrir un dispositif de formation en travail social, en lien avec

les sites de formation reconnus.


Le Centre de Loisirs est une association, conformément aux

vœux de ses fondateurs en 1964. En mai 2006, l’équipe d’animation

proposait à l’assemblée générale de dynamiser la vie

associative et d’augmenter le nombre de membres. Objectif

atteint à fin 2007 puisque, de 110 en 2005, le nombre de

membres a passé à 165 en 2007, soit une augmentation de

50% !

En septembre, l’équipe d’animation s’est enrichie avec l’arrivée

de Julie Markhoff, animatrice socioculturelle qui s’est vu

confier la responsabilité du 131. Fort de ces compétences

supplémentaires, nous nous sommes investis dans un important

projet de réaménagement des espaces ados et enfants

du Centre de Loisirs. Dialoguer avec les usagers pour

définir les besoins, actualiser les fonctions de nos espaces et

traduire tout cela concrètement en terme d’infrastructures,

voilà quelques étapes clés de notre travail qui a abouti par une

importante recherche de fonds, couronnée de succès puisque

environ 90’000 frs ont été trouvés !

Comme vous le savez, le Centre de Loisirs s’engage également

depuis plusieurs années dans le domaine de la formation.

S’appuyant sur un encadrement de qualité prodigué par les

praticiens formateurs présents en son sein, l’équipe d’animation

a accueilli en 2007 trois futures travailleuses sociales HES

et une stagiaire en maturité professionnelle. Autre événement

de la rentrée d’août 2007, la mis en route de l’apprentissage

d’assistant socio-éducatif de Frédéric Nicolet. Cette formation

jouera un rôle d’expérience pilote. Elle devra permettre d’évaluer

et de définir la place d’assistant-e socio-éducatif dans le

champ de l’animation socioculturelle. À noter que le Centre de

Loisirs est désormais certifié entreprise formatrice !

Intégration et insertion socioprofessionnelle des jeunes sont

des domaines qui ne laissent pas insensible le Centre de Loisirs

Bien au contraire ! Pour preuve le projet Alter connexion,

lancé sur une initiative conjointe de l’équipe d’animation et du

Bureau du délégué aux étrangers. En 2007, un site a été créé :

www.alterconnexion.ch. Depuis le lancement du projet en février

2004, 57 jeunes ont trouvé une solution significative, soit

34 ont trouvé un emploi, 16 ont commencé un apprentissage

ou une formation et 7 ont été placés dans une mesure d’insertion.

Rien qu’en 2007, 14 jeunes ont obtenu une solution

positive grâce à Alter connexion !

Pour conclure ce mot, nous souhaitons remercier toutes celles

et ceux qui nous ont soutenus tout au long de l’année !

Merci aussi aux membres du comité et de l’association, aux

monitrices et moniteurs, grâce à qui des activités de qualité

sont offertes au Centre de Loisirs !

Merci aux mentors d’Alter connexion pour leur engagement de

valeur envers les jeunes en difficultés !

Merci également à la Ville de Neuchâtel ainsi qu’aux institutions

qui soutiennent financièrement l’action du Centre de

Loisirs et ses projets !

Merci enfin à l’ensemble de la population, notamment aux

jeunes et aux enfants avec qui nous travaillons au quotidien !

Dialoguer, échanger et vous rencontrer est porteur d’avenir.

Plus encore, c’est une chance pour mettre en œuvre ensemble

une démocratie plus participative !

L’équipe d’animation

Julie Markhoff, Olivier Arni, Michaël Frascotti, Milko Morandini


5 axes d’intervention pour une action socioculturelle

en ville de Neuchâtel

L’équipe d’animation tient à rappeler les cinq axes d’intervention

fondamentaux qui définissent son action dans le champ

de l’animation socioculturelle. Ce dernier s’ancre principalement

dans ce qu’il est convenu d’appeler le temps de loisirs,

disponible ou libre, qu’il soit extrascolaire ou extraprofessionnel.

Le Centre de loisirs s’inspire aussi de l’approche proposée par

le Conseil de l’Europe pour lequel « l’animation socioculturelle

est une action sociale qui s’exerce au travers d’activités diverses

au quotidien, en tenant compte des conditions sociales,

culturelles, économiques et politiques des populations concernées.

Son action vise à organiser et à mobiliser des groupes et

des collectivités en vue d’un changement social. Elle s’exerce

sur la base d’une participation volontaire et démocratique faisant

appel à la notion de citoyenneté. L’animateur socioculturel

est en effet un facilitateur de l’action démocratique. »

1. L’intégration sociale

L’animation socioculturelle et l’activité du Centre de Loisirs

sont parties intégrantes du tissu social. Ils doivent constituer

pour les jeunes une possibilité d’intégration sociale, par le

maintien et l’accompagnement du lien social, ainsi qu’en lui

donnant du contenu. Tout en s’adressant à l’ensemble de la

population, l’animation doit identifier les populations défavorisées,

isolées ou marginalisées et tenter de promouvoir des

activités susceptibles de favoriser leur intégration sociale. Elle

veille en particulier à répondre aux besoins des enfants, préadolescents,

adolescents et jeunes adultes. L’animation encourage

et soutient leur participation à la vie économique, sociale,

culturelle et politique.

2. La promotion culturelle

Les expressions culturelles émergentes, parfois minoritaires

ou marginales, recherchent des espaces appropriés et un

soutien diversifié. L’animation socioculturelle doit jouer ici

pleinement son rôle de détecteur, soutenir l’auto-organisation

progressive de ces expressions et favoriser la créativité. Son

intervention contribue également au partage et à l’intégration

de ces diverses expressions culturelles dans le paysage socioculturel.

3. La promotion de la démocratie participative

L’existence, au sein de la population, d’un sentiment de solidarité

sociale est une condition essentielle au bon fonctionnement

de la société. Pour que ce sentiment se développe,

chacun doit être en mesure d’expérimenter les bénéfices associés

aux comportements de solidarité et de citoyenneté. En

travaillant en réseau, l’animation socioculturelle doit offrir des

possibilités et encourager des initiatives dans ce domaine. Elles

seront d’autant plus réelles que les prestations sont produites

par les populations cibles ou en collaboration avec elles.

4. La compétence sociale

Pour des raisons diverses, nombre de personnes ne disposent

pas ou croient ne pas disposer de compétences sociales suffisantes.

L’animation socioculturelle, en veillant à promouvoir

l’auto-organisation des usagers, doit offrir à ces personnes

l’occasion d’acquérir ou retrouver une estime de soi et des

capacités à mieux vivre en société.

5. La prévention et la promotion de la santé

En offrant un accueil, des relations et des activités de qualité,

en soutenant la réalisation de projets personnels et collectifs,

en développant l’estime de soi et la solidarité, l’animation socioculturelle

doit jouer, en particulier auprès des jeunes, un rôle

préventif par rapport aux divers facteurs de risques auxquels

ils sont confrontés. Par exemple, l’échec scolaire, le chômage,

les difficultés liées à l’intégration, à la vie familiale,…, peuvent

être mis en relation avec des problématiques complexes telles

que toxicomanie, dépression, délinquance, violences, etc.

La promotion de la santé, en particulier la notion d’empowerment,

est aussi un objectif important de l’animation, notamment

dans la mobilisation des ressources individuelles et

sociales qui contribuent au maintien et au développement du

bien-être et de la santé au sens large.


Réaménagement des espaces enfants

Le Centre de Loisirs anime toute l’année des espaces d’accueil

et des activités destinés à la petite enfance, complémentaires

à l’offre des crèches.

En effet, l’accueil des enfants est un pôle prioritaire du travail

des animateurs du Centre de Loisirs. Dans le cadre d’ateliers

proposés toute l’année, des activités ludiques et pédagogiques

pour les enfants de tous âges sont programmées (ateliers

de danse, couture, modelage, théâtre, atelier nature, atelier

peinture,…). Elles permettent de favoriser les liens sociaux,

de promouvoir la santé, le respect d’autrui, l’estime de soi,

d’acquérir des compétences et de développer la créativité. En

moyenne, 100 enfants et adolescents rejoignent hebdomadairement

les ateliers, dont plus de la moitié concernent les

moins de 13 ans et la petite enfance.

De plus, ponctuellement, nous proposons des accueils et des

activités s’inscrivant dans des temps de vacances et soutenons

l’organisation du Passeport Vacances Jeunesse en été.

Afin de continuer de répondre positivement aux attentes de

la population et dans le cadre d’un projet global de réaménagement

des espaces enfants et ados, le moment était venu

en 2007 de remettre à jour notre infrastructure destinée à la

petite enfance et ainsi de pérenniser une offre de qualité favorisant

des activités saines et positives. Concrètement, cela

se traduisait par la rénovation et le rafraîchissement des salles

accueillant les activités pour enfants (hall-vestiaire, salle polyvalente,

salle de jeux et WC) et le remplacement du matériel

(chaises, tables, meubles, jeux, etc.).

Des demandes de fonds ont ensuite été effectuées auprès de

divers organismes. Pro Juventute Neuchâtel et la Grapilleuse

ont soutenu avec générosité et enthousiasme notre projet,

nous permettant ainsi de réaliser les travaux durant les vacances

d’octobre. Dès la rentrée, les enfants ont donc eu à leur

disposition de nouveaux locaux et un nouveau matériel ludique

et pédagogique.

Au travers de ce rapport d’activité, nous souhaitons remercier

chaleureusement les personnes et organismes qui ont soutenu

ce projet, tout particulièrement Pro Juventute Neuchâtel

et la Grapilleuse.

Mentionnons encore qu’un important travail de recherche de

fonds, parfois couplé à celui du projet « enfants », a permis

de réunir les moyens nécessaires au réaménagement de l’ensemble

des espaces enfants et adolescents. 2008 verra donc

de nouveaux locaux être rénovés et les espaces ados remis

au goût du jour.

Nous tenons donc également à adresser nos sincères remerciements

à la Loterie romande qui nous a accordé en 2007 un

don conséquent permettant la réalisation concrète de la partie

« ados » du projet.

Avec le soutien de:

et de:

LA GRAPILLEUSE

Magasin d’utilité publique

Rue du Neubourg

000 Neuchâtel


Anim’Action !

Un partenariat, c’est faire à plusieurs ce qu’aucun ne peut faire

seul ! Nous nous sommes donc lancés fin 2006 dans ce projet

aux côtés de l’Agenda 21 de la Ville de Neuchâtel, de Promotion

Santé Suisse et de l’Institut d’ethnologie de l’Université. Nous

avons pris part au groupe de pilotage et à l’équipe de projet

en offrant gracieusement nos services jusqu’à fin août. Dès

septembre 2007, le Centre de Loisirs reçut un mandat pour

proposer une version finale du projet, ainsi que son financement.

Anim’Action aura donc largement occupé notre emploi

du temps et mobilisé nos ressources en 2007 !

Le projet s’inscrit dans le cadre de la politique de la Ville en

faveur du développement durable. À l’instar du Conseil général,

qui a approuvé un postulat sur l’animation socioculturelle

dans les quartiers, les partenaires du projet ont en effet la

conviction que c’est dans le dialogue avec la population et

avec sa participation active que les autorités et l’administration

pourront le plus durablement œuvrer à l’amélioration de

la qualité de la vie ainsi qu’au renforcement de la cohésion

sociale. La Ville a ainsi invité les habitant-e-s de deux quartiers

à s’engager dans une réflexion et un travail visant à améliorer

concrètement leur qualité de vie. Serrières et Pierre-à-Bot ont

été retenus pour vivre les premiers cette expérience collective

en 3 étapes: rencontres, dialogue, actions.

Des moyens considérables mis à disposition du projet par l’Institut

d’ethnologie ont permis à la phase de « rencontres » de

jouer pleinement son rôle de première étape permettant aux

habitant-e-s d’entrer en réflexion sur la qualité de vie dans

leur quartier. La transition de la phase de « rencontres » vers la

phase de « dialogue » s’est effectuée à l’occasion de premières

séances publiques qui ont eu lieu le 8 février à Serrières -

en présence de plus de 100 personnes-et à Pierre-à-Bot le 14

mars-en présence d’une centaine de personnes également. À

ces occasions, de nombreux besoins, remarques, préoccupations,

questions, réflexions des habitant-e-s ont été exprimés.

Des thèmes prioritaires ont été définis et ont permis la suite

du travail en groupes: dans les deux quartiers, la sociabilité

apparût comme thème principal; le thème de la mobilité fut

également retenu prioritairement par le quartier de Serrières.

La phase de dialogue s’est déroulée sur plusieurs rencontres

des groupes de travail (5 pour Serrières, 3 pour Pierre-à-Bot).

Ces séances ont eu lieu entre le 22 février et le 30 mai 2007.

23 personnes ont pris part aux travaux des groupes de Serrières,

34 à Pierre-à-Bot. De la précision des besoins à la rédaction

des rapports, en passant notamment par l’identification

des ressources à disposition, le travail des groupes fut riche et

très dynamique. Le Centre de Loisirs, chargé d’accompagner

le processus, a mis à la disposition des groupes ses compétences

dans la gestion de projet, la conduite de réunion, l’animation

pour favoriser la recherche de propositions réalistes et

consensuelles. Le Centre de Loisirs, ayant adopté dans cette

démarche une position neutre, s’est également porté garant

du cadre et du bon déroulement du processus.

Après ce long travail participatif de réflexion, d’échanges

d’idées, de recensement des différents besoins, les projets

choisis par les 23 participants de Serrières et les 34 participants

de Pierre-à-Bot et présentés comme propositions d’action

prioritaire au Conseil communal sont : La création de lieux

de rencontre et d’animation.

À la fin de l’année 2007, le Centre de Loisirs affinait le projet en

terme d’organisation, de fonctionnement et de financement

pour une phase pilote de 2 ans.

Au moment de rédiger ce rapport d’activité 2007, nous sommes

confiants pour l’avenir d’Anim’Action… De plus, le Centre

de Loisirs pourrait bien avoir un nouveau rôle à jouer dès 2008

dans l’accompagnement de ces actions et réalisations.


Nouvelle dynamique au 131

Être présent au sein de la jeunesse est, depuis toujours, la

priorité du Centre de Loisirs. Le 131 est la structure dans laquelle

est privilégié l’accueil des adolescents de 12 à 17 ans,

les mercredis, vendredis et samedis. Une centaine d’adolescents

a fréquenté le 131 en 2007.

Ce lieu, sans alcool ni fumée, favorise l’accueil, l’écoute et le

dialogue. Il sert d’interface entre la jeunesse et la société tout

en s’inscrivant dans un espace ludique et de bien-être. Les

différentes activités proposées permettent l’expression individuelle

et de groupe, l’apprentissage, l’expérimentation, l’innovation

et la découverte, mais également la conscientisation

des adolescents à différentes problématiques auxquelles ils

peuvent être confrontés. De plus, l’accueil a comme fonction

de favoriser l’accès aux jeunes à l’information.

Au travers de notre pratique, nous cherchons à favoriser l’autoorganisation

des jeunes, en les intégrant à la mise en place des

activités, mais également au fonctionnement du lieu. Le but

est de les responsabiliser et ainsi favoriser leur autonomie.

À chaque ouverture, un animateur est présent. Ce dernier est

le garant du cadre et permet au Centre de Loisirs de garantir

les fonctions du lieu ainsi que les exigences qui y sont rattachées.

Jusque là aide-animateur, Frédéric Nicolet entreprend, en août

2007, un apprentissage d’assistant socio-éducatif, qu’il effectue

au Centre de Loisirs.

En parallèle, le comité engage Julie Markhoff, animatrice socioculturelle

sortant de l’Ecole d’études sociales et pédagogiques

de Lausanne et lui confie la responsabilité du 131, formant

ainsi une nouvelle équipe ponctuellement renforcée par des

stagiaires HES que nous accueillons et qui consacrent une part

de leur temps de travail à cette activité.

Mentionnons encore le fait que l’équipe peut compter sur

l’engagement de plusieurs jeunes monitrices et moniteurs

oeuvrant au 131 pendant l’accueil.

Le 131 entre donc dans l’année 2008, avec une nouvelle dynamique

d’encadrement, qui se traduit également par une réflexion

autour du réaménagement des espaces ados. En effet,

ces derniers ont besoin d’être redynamisés et réaménagés en

tenant compte de leurs fonctions essentielles et pour répondre

aux besoins actuels des jeunes.

Ce grand projet, d’ores et déjà financé, notamment par la Loterie

romande, mobilisera largement les forces du Centre de

Loisirs durant l’année 2008 et occupera, à coup sûr, de la place

dans le rapport d’activité de l’année prochaine.


En 2007 le Centre de Loisirs

Des ateliers

L’équipe d’animation peut compter sur une équipe expérimentée

et fidèle de monitrices et moniteurs permettant l’offre

d’un riche programme d’ateliers:

> Nature, 3 à 5 ans.

> Peinture, 3 à 5 ans.

> Fashion - couture, 9 à 13 ans.

> Danse flamenco, dès 8 ans.

> Danses hip hop, 6 à 8 ans et 12 à 15 ans.

> Modelage, dès 7 ans.

> Poterie, dès 13 ans et adultes.

> Rap, 12 à 17 ans.

> DJ, 12 à 17 ans.

> Théâtre, 10 à 15 ans.

> Touche à tout, 7 à 10 ans.

> Troupe de théâtre du CdL « les 16 arts », dès 13 ans.

En moyenne 100 participants rejoignent hebdomadairement

les ateliers du CdL, qui sont encadrés par 12 monitrices et

moniteurs.

Des animations spécifiques

0 janvier, projet de stage d’Annelaure Hiltpold : « Comment

tenir compte du genre dans l’animation destinée à la jeunesse

? », journée ainsi que soirée co-organisées avec des jeunes

filles du 131 et du Conseil des Jeunes, réalisées en collaboration

avec le Râteau. 80 ados y ont participé dans une ambiance

positive et respectueuse.

Semaine du er mars, animations spéciales au 131. Souper

suivi d’un battle de breakdance le mercredi.

mars, « Construisons l’avenir ensemble ! ». Réunion lançant

le processus participatif visant à réaménager les espaces

« ados » du Centre de loisirs. 10 jeunes présents et une trentaine

sur l’ensemble du processus.

0 au avril, Trop cool les vacances, 4 jours d’animations

pour les 8 à 11 ans avec la participation de Festisub (images

sous-marines), Georges Probst (40’000 km à vélo), David

M’voutoukoulou (percussions), Visu-Ailes (animation vidéo).

Par jour, environ 35 participants.

Vacances de Pâques, ouvertures spéciales du 131. Jeudi 19

avril, participation à l’organisation d’un tournoi de foot pour

une soixantaine de jeunes dans le quartier des Charmettes, en

collaboration avec M. Marek Surowka, vice-président de l’association

de quartier.

et mai, participation aux journées annuelles de la Plateforme

romande de l’animation socioculturelle à Renens, thème

des journées : « agir ensemble, intégration et collaboration»

(informations complémentaires sur www.anim.ch).

9 mai, spectacle de rap et de danse organisé devant le Musée

d’art et d’histoire à l’occasion de la nuit des musées. Fruit

d’une collaboration entre le Musée d’art et d’histoire, l’Atelier

des Musées, Gaia’ttitude et le Centre de Loisirs visant à revisiter

la poésie médiévale du poète Rodolphe (12e siècle). 22

mai, table ronde sur le thème : poésie médiévale et culture

hip-hop, quel dialogue !

0 mai, grillade du 131 dans le jardin de la Boine, projet de

stage de Blerta Mehmetaj. 20 participants.

et juin, représentations au théâtre de la Promenade des

ateliers flamenco, danses hip-hop, théâtre et de la troupe des

16’ART. 70 participants aux ateliers et 250 spectateurs.

juillet, Fête de la jeunesse, stand de grimage pour les enfants

après le cortège sur la place du port.

juillet, soirée à la Rotonde « Let’s dance Party » et finale du

concours de talent « Battle style 07 » organisées en collaboration

avec le Conseil des Jeunes. Plus de 600 jeunes dans une

ambiance positive et créative. Avec la collaboration du Râteau.

Juillet à août, animations et accompagnements d’activités du

Passeport Vacances pour les Jeunes de 8 à 15 ans, gestion

des locaux du CdL de manière à accueillir une cinquantaine

d’activités du PVJ.

septembre, participation à une conférence et table ronde

sur la violence des jeunes, organisée par Pro Juventute.

octobre, soirée rock, 2 concerts live, soirée ados organisée

avec deux groupes de jeunes musiciens de Neuchâtel, avec le

soutien du Râteau. Env. 100 personnes.

Du au 0 octobre, animations spéciales au 131. Sortie au zoo

de Bâle, tournoi de baby-foot, tournoi de foot, séance cinéma

et ouvertures tous les après-midi de 14h à 17h.

Semaine du 0 au décembre, diverses fêtes de Noël, du

131, des monitrices et moniteurs du 131, des monitrices et

moniteurs du Centre de Loisirs.


Des partenariats et des engagements extérieurs :

> Comité de la Plateforme Romande de l’animation socioculturelle.

> Comité de la Fête de la Musique.

> Réunions avec le Râteau, lieu d’accueil et de prévention ados

rattaché au Drop-In de Neuchâtel.

> Comité du Passeport Vacances pour les Jeunes (726 passeports

en 2007).

> Groupe conseil du Conseil des jeunes.

> Groupe conseil du Parlement des jeunes.

> Comité de gestion de « l’Espace du jardin de la Boine ».

> Réunions des animateurs du canton.

> Membre de l’observatoire de la cohésion sociale et de la sécurité.

> Collaboration avec Festi’neuch pour la mise en place d’un

stage HES et d’une réflexion globale sur la place du bénévolat

dans la manifestation.

> Membre du groupe de pilotage et de l’équipe de projet

d’Anim’Action.

> Membre du Forum Tous différents–Tous égaux.

Une vie associative et institutionnelle riche et variée

> Administration, gestion, comptabilité, correspondance.

> Rédaction de rapports, programmes d’activités.

> Rencontres formelles et informelles avec les moniteurs et

monitrices (env. 20 personnes), rappel des gestes de 1er

secours le 20 septembre 2007.

> Comités, assemblée générale, réunions avec le Bureau.

> Deux praticiens formateurs dans le dispositif du Centre de

Loisirs, Olivier Arni et Michaël Frascotti.

> Cours du Service de la formation professionnelle pour les

praticiens formateurs suivi d’une autorisation de former: Le

Centre de Loisirs devient entreprise formatrice ! Suivi d’un

apprenant assistant socio-éducatif dès le 1er août 2007.

> Suivi de stages sur 22 semaines d’Annelaure Hiltpold, Julie

Markhoff et Juliette Burnier, étudiantes HES en 2ème, 3ème

et 2ème année à l’EESP.

> Formations individuelles et d’équipe, perfectionnement.

> Mise à disposition de nos locaux au GIS, pour l’accueil de

leurs activités « santé ».

> Mise à disposition de nos locaux pour diverses associations

(assemblées, conférences de presse,…) et pour des anniversaires

d’enfants.

9


0

Compte de résultats au 31.12.2007

PRODUITS

Subvention Ville de Neuchâtel 365’881.20

Subvention Alter connexion 46’000.00

Dîme de l’alcool 10’000.00

Mandats 10’000.00

HES-SO 7’740.00

Recherches de fonds 8’650.00

Allocations CFC 18’292.00

Locations salles 1’200.00

Dons 1’275.00

Cotisations 4’125.00

Ateliers 33’549.50

Trop cool les vacances 2’585.00

Recettes animations 886.10

Produits divers 2’717.45

Intérêts positifs 298.39

Soutien «Pro Juventute» 6’829.35

Soutien «La Grapilleuse» 10’000.00

Soutien «Loterie romande» 50’000.00

Total 0’0 .99

CHARGES

Salaires animateurs 243’236.35

Salaires CFC 17’516.35

Stages 8’053.25

Mandats 8’784.00

Charges sociales totales 45’360.95

Formation 3’720.15

Entretien et réparations 6’906.75

Frais immeuble 37’281.90

Véhicules 3’076.00

Administration 13’023.66

Bureau 1’635.05

Animation et vie associative 21’809.40

Ateliers 37’845.50

Trop cool les vacances 2’691.20

131 4’728.86

Alter connexion 46’000.00

Frais généraux 22.00

Réaménagement espaces enfants 17’633.25

Réaménagement espaces ados 59’057.97

Informatique 1’646.40

Total 0’0 .99

Résultat 2007 0.00


Bilan au 31.12.2006

ACTIFS

Caisse 26.75

CCP 20’464.21

CCP Equipe d’animation 1’813.05

Banque 1 17’983.05

Banque 2 21’635.50

Banque 3 8’130.00

Actifs transitoires 3’975.75

Mobilier et agencement 1.00

Installations et outils 1.00

Véhicules

PASSIFS

1.00

Passifs transitoires 24’944.34

Réserve aménagement 9’000.00

Capital 40’086.97

Total ’0 . ’0 .

Bilan au 31.12.2007

ACTIFS

Caisse 309.95

CCP 55’804.16

CCP Equipe d’animation 2’050.20

Banque 1 18’051.10

Banque 2 21’717.55

Banque 3 8’158.00

Actifs transitoires 22’101.55

Mobilier, agencement 1.00

Installations et outils 1.00

Véhicules

PASSIFS

1.00

Passifs transitoires 75’453.27

Provisions 3’655.27

Réserve aménagement 9’000.00

Capital 40’086.97

Total ’ 9 . ’ 9 .


L’association :

Nous tenons à remercier chaleureusement les 165 membres

de l’Association du Centre de Loisirs. Plus particulièrement,

nous exprimons notre reconnaissance à notre Comité et aux

membres de son Bureau pour leur engagement en 2007:

Présidente: Carole Aubert

Vice-président: Christian Fellrath

Membres du bureau: La Présidente, le vice-président et

Roland Guillaume-Gentil

Membre du comité: Mesdames Christiane Aragno et Sandrine

Dos Santos

Messieurs Christopher Empson, Stefan Lauper et Oguz

Senocak

Représentants des partis : Mesdames Florence Becker Dominé

(lib.), Laurence Gauchat (Soc.) et Monsieur Jean Dessoulavy

(Rad.)

Conseil communal: Monsieur Daniel Perdrizat

Service Jeunesse et intégration: Monsieur Sylvain Ghirardi

Les vérificateurs des comptes 2007: Madame Maryline Lana et

Monsieur John Amos

Nous remercions Mme Françoise de Pury qui s’est retirée du

comité lors de l’assemblée générale du 8 mai 2007, pour son

engagement et sa fidélité au Centre de Loisirs.

Merci également aux membres de la commission d’Alter

connexion, ainsi qu’à M. Yves Scheidegger, membre du groupe

de pilotage.

Les collaboratrices et collaborateurs ayant travaillé en 00

au CdL:

Adzami Besnic, Bajrami Belul, Bloudanis Mina, Bonnavita David,

Chibout Selima, Cortes Laurent, Favre Charlotte, Gosteli Laure,

Grand-Guillaume Ericca, Guenat Patricia, Haeberli David, Hodel

Steve, Jacot Marie, Jaggi Renaud, Jeanjaquet Sylvie, Lana Mary,

Mohr Karina, Montalto Victoria, Ongu Mustafa, Nys Béatrice,

Plata Sonia, Pellerin Malik, Pontes Lourdes, Suffia Katia, Tille

Alexis, Vega Jessica, Wisser Laurence, Yannopoulos Virginie.

Nous leur adressons toute notre reconnaissance pour la qualité

du travail accompli dans les différents secteurs, projets et

ateliers du Centre de Loisirs !

L’équipe d’animation:

En 2007, l’équipe d’animation du Centre de Loisirs était constituée

de personnes engagées à temps partiel pour un total

maximum de 2,8 postes + un apprenant à 100%:

Julie Markhoff

Olivier Arni

Michaël Frascotti

Milko Morandini

Frédéric Nicolet (sous contrat d’aide-animateur jusqu’au 31

juillet, dès le 1er août sous contrat d’apprentissage d’assistant

socio-éducatif)

Annelaure Hiltpold (stagiaire HES, 22 semaines jusqu’à fin

janvier)

Julie Markhoff (stagiaire HES, 22 semaines de février à fin

juin)

Juliette Burnier (stagiaire HES, 22 semaines dès septembre)

Blerta Mehmetaj (stagiaire assistante socio-éducative, Ecole

Pierre-Coullery, du 5 mars au 8 juin)

Corinne Schmid (stagiaire éducatrice de l’enfance, Ecole

Pierre-Coullery, 4 jours en avril)

Merci également à :

La Ville de Neuchâtel-Services: Intégration et Jeunesse,

Parcs et Promenades, Bâtiments. La Direction des écoles

primaires, les Directions des écoles secondaires de Neuchâtel

et Peseux, le Lycée Jean-Piaget, le Drop-in, Vivre-sans-fumer,

le Parlement des Jeunes, le Conseil des Jeunes, le comité de

la Fête de la Musique, le Service de l’Action sociale, la Dîme de

l’alcool, le Bureau du délégué aux étrangers, Monsieur Thomas

Facchinetti, Job Service, le CPLN, Mode d’emploi, Visu-Ailes,

Gaia’ttitude, Centre d’entraide des paroisses catholiques de

Neuchâtel, Bâti Plus, Adzami peinture, Redline Music, la Loterie

romande, Pro Juventute Neuchâtel, La Grapilleuse, Impressvit,

Oxalis-studios, le Râteau, Festisub, Pro-création, le Musée d’art

et d’histoire, l’Atelier des Musées, Festi’neuch, Eddy Blandenier,

Marek Surowka, Suzi Jeanjaquet et son équipe, DJ Ricky, DJ

Cort$, Pierre Dubois, Charles Chalverat, David Aubert, Patrice

Casasnovas et tous nos voisins !

More magazines by this user
Similar magazines