JML 2003 02 08 Homélie Père Albert Chapelle Dieu à la source

institutlustiger.fr

JML 2003 02 08 Homélie Père Albert Chapelle Dieu à la source

Dieu à la source

La théologie d'Albert Chapelle

Bernard Pottier (dir.)

Avec les contributions

du Cardinal Christoph Schonborn

du Cardinal André Vingt-Trois

et de Mgr Pierre d'Ornellas

LeSSiU'


Sous la direction de Bernard POTTIER s.j.

Dieu à la source

La théologie d'Albert Chapelle.

Actes du colloque

« Albert Chapelle, un théologien »,

tenu à Bruxelles et à Paris

du 10 au 13 février 2009

Avec la collabortaion de

Paul FAVRAUXs.j.

Dominique FOLSCHEID

Pierre GERVAISs.j.

Antoine GUGGENHEIM,

Jean-Marie HENNAUX s.j.

Frédéric LOUZEAU

Pierre D'ORNELLAS

Pierre PIRET s.j.

Jean RADERMAKERSs.j.

Christoph SCHONBORN

André VINGT- TROIS

Lessluss

Institut Jean·Marie Lustiger


HOMÉLIE PRONONCÉE PAR

LE CARDINAL JEAN-MARIE LUSTIGER 1

EN L'ÉGLISE SAINT-SÉVERIN, LE 8 FÉVRIER 2003

LORS D'UNE EUCHARISTIE CÉLÉBRÉE

À LA MÉMOIRE DU P. ALBERT CHAPELLE S.J.

Quatrième samedi du temps ordinaire:

- Hébreux 13,15-17.20-21.

- Psaume 22.

- Marc 6,30-34.

Chaque disciple de Jésus est comme une icône du Christ. L'Esprit

fait de sa vie un signe pour l'Église, pour ses frères et pour tous les

hommes. Ce n'est donc pas une biographie du P.Albert Chapelle qu'il

convient de développer aujourd'hui, car le temps n'en est pas encore

venu. Ce n'est pas non plus un éloge, car nous sommes réunis pour

le confier dans la prière à la miséricorde divine. Mais la Parole de Dieu

que nous venons d'entendre nous donne à découvrir ce qu'enseigne

Albert Chapelle, icône du Christ.

Tout d'abord, Jésus nous invite, comme saint Marc (verset 31 du

chapitre 6) nous rapporte qu'il l'a demandé à ses premiers disciples,

à le suivre à part, « à!' écart, jusque dans un lieu désert». C'est probablement

l'expérience la plus fondamentale qui soit proposée à tous

les chrétiens, plus particulièrement à ceux qui sont appelés à une

consécration ou une mission apostolique, et plus encore à ceux qui,

par l'ordination sacerdotale, seront identifiés au Christ Prêtre.

1. Transcription non revue par le cardinal Lustiger et mise en forme par son exécuteur

littéraire, M. Jean Duchesne, pour la présente édition.


34 Jean-Marie Lustiger Homélie à la mémoire du P. Chapelle 35

Albert Chapelle nous donne l'exemple d'un homme dont l'intelligence

était hors pair et la culture acquise non moins remarquable,

mais dont toute l'ambition de comprendre son siècle et la condition

humaine a été, par une grâce singulière, saisie par le Christ. Sa manière

de réfléchir, de philosopher puis de faire de la théologie et d'accomplir

sa mission s'enracine dans l'expérience spirituelle des Exercices de

saint Ignace. Ceux-ci n'ont pas été pour lui simplement une référence

majeure. Car c'est en faisant ces Exercices que la grâce lui a été donnée

et renouvelée de s'ouvrir au mystère de Dieu, lui donnant l'intelligence

du chemin à suivre pour être uni à son Seigneur.

Dans le travaille plus rigoureux, le plus distancié de l'intelligence,

dans l'étude des problèmes les plus sensibles de la culture et de la vie

sociale, il était habité par la prière. Et cette prière vivifiante comme

un fleuve était puisée à une source: la logique de la « suite du Christ»

que les Exercices lui faisaient découvrir et goûter. Cette expérience fut

fondatrice et moderne - au plus haut sens du terme - puisque le

mystère du Christ dépasse toutes les ruptures et guérit toutes les

blessures du siècle passé et de la pensée contemporaine. Ce qui

transparaît dans l'œuvre philosophique et théologique (bien plus

considérable qu'on l'imagine) de ce spirituel humble et encore

méconnu, c'est l'entreprise de rédemption de l'intelligence par le

myst,ère même du Christ, afin de lui rendre gloire et de le servir, lui et

son Epouse, la sainte Église de Dieu.

Être mis à part, à l'écart, ce ne fut pas, pour le P. Chapelle, le choix

du désert, mais le choix du Christ qui appelle au désert. C'est une

grande leçon, à laquelle nous devons réfléchir. Ce qui est déterminant

n'est pas de se retirer loin des foules ni, inversement, d'aller à leur

rencontre. Ce qui compte n'est pas la solitude ni l'engagement, mais

de se laisser saisir par le Christ et de le suivre où qu'il aille. Car c'est

ainsi qu'il nous permet d'entrer dans l'intelligence du dessein du Salut

et nous fait la grâce de nous y associer dans une véritable et totale

liberté - celle que Dieu seul peut donner et ne cesse de parachever

en nous déliant inlassablement des servitudes de notre péché et de

notre condition pécheresse.

On devine alors pourquoi, comme le note l'évangéliste (verset 33),

les foules pressentent là une fécondité et accourent dans le désert,

« venues à pied de toutes les villes» environnantes, en devançant

même le Christ et ses disciples. Il convient de voir là un préaccord

caché avec ceux auxquels l'apôtre est envoyé. Ce n'est pas un

mimétisme imposé, comme lorsqu'on se rapproche de l'autre en

découvrant ce qu'il est, un peu à la manière dont on apprend une

langue étrangère. Mais le mystère de l'autre est connu dans le mystère

du Christ qui transforme et transfigure chacun. La compréhension

d'autrui et l'intelligence du moment présent naissent par la grâce de

l'Esprit saint dans la charité qui jaillit du cœur de Dieu. Dès lors, les

foules comprennent qu'elles sont comprises. Et elles accourent, parce

qu'elles perçoivent que là est la source. Ce n'est pas tel homme, ni

telle femme, ni telle institution, ni tel courant d'idées. C'est le langage

secret de Dieu, présent en notre monde dans le mystère du Verbe

incarné et du Fils obéissant, Sauveur des hommes. C'est bien ce dont

Albert Chapelle a été le signe.

Or saint Marc continue (verset 34) : «En arrivant, Jésus voit une

foule nombreuse, et il est remué jusqu'aux entrailles pour tous ces

gens, parce qu'ils sont comme des brebis qui n'ont pas de berger. »

Pour exprimer cette compassion du Christ, l'évangéliste réserve un

mot particulier et saisissant, qui est ici traduit par« remué jusqu'aux

entrailles ». Cette compassion divine est celle du Père et celle du Fils.

Elle va jusqu'à la Rédemption. Elle révèle le dessein de faire entrer

chacun - toutes les brebis perdues et retrouvées, blessées et guéries -

dans l'unique bercail du Peuple que Dieu ne cesse de rassembler. Cette

compassion, cette patience, cette pédagogie divine, c'est bien ce que

l'apôtre, le prêtre, le spirituel reçoit comme grâce à mettre en évidence

et à partager dans son ministère, quelles qu'en soient les imperfections

et les limites: ministère apostolique et sacerdotal, ministère de

guérison et de délivrance, ministère qui rend les hommes à euxmêmes

et à leur véritable destinée, ministère qui ouvre le Chemin qui

est aussi la Vérité et la Vie (cf In 14,6).'

Aussi, comme l'ajoute saint Marc (verset 36), «Jésus commence à les

enseigner beaucoup ». Voilà ce qu'il veut accomplir par tous ceux qu'il

entraîne ainsi au désert, comme il a appelé son serviteur, Albert Chapelle.

Telle est la lumière qui nous est donnée afin que chacun, selon la grâce

qu'il reçoit, fasse de même; afin que ce signe qui nous a été donné

poursuive son œuvre en nos vies et dans la vie de tant d'hommes et de

femmes qui en ont reçu par son ministère l'évidence et les bienfaits.


36

Jean-Marie Lustiger

Que Jésus notre Seigneur, le Berger des brebis, le Prince de la

Paix que « Dieu a fait remonter d'entre les morts », «le Pasteur par

excellence grâce au Sang de l'Alliance nouvelle et éternelle », vous

« munisse de tout ce qui est bon pour accomplir la volonté du Père»

(Hé 13,20-21). « Qu'il réalise en vous ce qui plaît à ses yeux» (ibid.),

pour la plus grande gloire de Dieu.

Amen.


TABLE DES MATIÈRES

Lettre de Sa Sainteté le pape Benoît XVI .... ... .... .. .. .... ... ... .. .... .. 7

Lettre du préposé général de la Compagnie de Jésus, le P. Adolfo Nicolas

s.j. 9

Comité d'honneur

Comité scientifique 13

Présentation des douze intervenants 15

Photos des douze intervenants 19

Introduction, par B. Pottier 21

1. Sources . .. .. . . .. .. .. .. .. . .. .. .. .. . .. . .. . .. .. .. . .. .. .. .. . . .. .. .. . .. . .. . 23

2. Élaboration personnelle et ecclésiale 27

Homélie prononcée par le cardinal Jean-Marie Lustiger en l'église

Saint-Séverin, le 8 février 2003 lors d'une eucharistie célébrée à

la mémoire du P. Albert Chapelle s.j. 33

Il

Première partie

SOURCES

Au commencement, la Parole: l'Écriture, âme de la théologie, par

J. Radermakers ... . .. ... .. . .. . 39

1. Introduction .. .. . . .. .. .. .. .. . 39

2. Un cadre de pensée: l'Alliance 41


298 Table des matières Table des matières 299

3. L'Écriture, âme de la théologie 44

4. Le quadruple sens de l'Écriture 46

5. Au départ de l'LÉ.T. 49

6. Interprète de l'Écriture 54

7. Conclusion .... .... .. .. .. . . .. .. .. .. .. . .. 56

Selon les Écritures. L'œuvre d'Henri de Lubac, Exégèse médiévale,

dans la réflexion théologique d'Albert Chapelle, par P. Piret ...... 58

La place des Exercices spirituels de saint Ignace dans la pensée et

dans l'enseignement d'Albert Chapelle, par P. Gervais 76

1. Les Exercices et la pensée du P. Chapelle.............................. 76

2. Les Exercices et l'enseignement de la théologie 82

3. Les Exercices, lecture littérale et pratique littérale 88

Albert Chapelle et saint Thomas d'Aquin, par A. Guggenheim 98

1. Maître et disciple 98

2. L'V nité de Dieu et la théologie 100

3. Les différents langages philosophiques de la théologie 104

4. Thomas et la deuxième semaine des Exercices spirituels . . . . . . . . . . . . 106

Albert Chapelle, lecteur de Hegel, par B. Pottier . 114

1. Vne constellation majeure: Thomas, Ignace, Hegel et de Lubac . . . 114

2. La rencontre d'Albert Chapelle avec Hegel........................... ll5

a. Les circonstances biographiques................................. 115

b. Les œuvres 118

3. Brève présentation de la pensée de Hegel sur la religion chrétienne 122

4. L'assimilation de Hegel par Albert Chapelle 128

5. La transformation de Hegel par Albert Chapelle.......... 132

6. Conclusion: l'apport de Hegel selon Hirsch, Pannenberg et Chapelle l35

La « dette » d'Albert Chapelle envers Gaston Fessard, par Fr.Louzeau 143

1. Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . 143

2. L'expérience fondatrice: la grande retraite du Troisième An (1957) ... 145

3. Ce qu'a retenu Albert Chapelle de sa première lecture (1958) de La

Dialectique des Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . 150

4. La recension en 1985 du troisième tome de La Dialectique des « Exercices»

(1984) 154

5. Conclusion 159

Seconde partie

ÉLABORATION PERSONNELLE ET ECCLÉSIALE

Albert Chapelle: entre philosophie et théologie, par P. Favraux 165

1. Philosophie chrétienne 165

2. Le dépassement de la subjectivité transcendantale 167

3. Reprise et perfectionnement de saint Thomas . .. . . . .. 170

4. Prolongement anthropologique. La liberté au principe et au terme

de soi: justification philosophique .. .. . . .. . .. .. .. . 172

5. Prolongements ultérieurs 174

a. Philosophie du corps 174

b. Épistémologie 176

6. Conclusion et recherche ultérieure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . 177

Albert Chapelle, Claude Bruaire et Chantilly, par D. Folscheid 179

1. La situation 180

2. Premier chantier: rationalité et confession de la foi 184

a. Les pensées qui rendent la foi muette 184

b. Langage et rationalité............................................. 186

c. Existence et foi chrétienne 189

3. Albert Chapelle et la médiation: « Confession de foi et histoire» 190

a. Les Écritures et la philosophie.................................... 192

b. Histoire et liberté 195

c. Une philosophie catholique de l'histoire 198

4. Deuxième chantier: la morale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200

a. La foi contre la morale? 201

b. La crise des fondements de l'éthique 203

c. Liberté et vérité: le problème de la raison pratique .. . 205

d. Sens et non-sens de la morale naturelle 207

e. Éthique et Révélation 209

5. Albert Chapelle: « Vie dans l'Esprit et éthique de la liberté» 211

a. De l'acte libre à l'ontologie 212

b. L'alpha et l'oméga de la liberté 214

c. Éthique et théologie morale 215

Albert Chapelle et la théologie morale, par J.-M. Hennaux 218

1. Introduction 218

2. Psychologie et morale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 219

a. Structure de l'expérience chrétienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 219

b. Le symbole .. . .. . . .. .. . .. .. . . 220

c. L'eucharistie 223

3. Les Fondements de l'éthique. La symbolique de l'action 224

a. Albert Chapelle et Paul Ricœur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . 224

b. Le pardon 226

c. L'innocence 228

4. Ouverture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231

Albert Chapelle et le Catéchisme de l'Église catholique, par Chr. Schônborn

233


300 Table des matières

Albert Chapelle: « Il est venu en aide à Israël son serviteur », par

P. d'Ornellas 243

l. La reconnaissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .. . . . . . . . . 243

2. L'hypothèse 245

3. La réflexion 246

a. Parler en homme 247

b. Parler la langue de l'Écriture , . . 250

c. D'où parler? 253

d. Parler« en tiers» 258

Albert Chapelle et la formation théologique et spirituelle des prêtres,

par A. Vingt- Trois , . . 263

Reprise conclusive à deux voix, par A. Guggenheim et B. Pottier...... 277

1. Antoine Guggenheim 277

2. Bernard Pottier . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .. . 280

ANNEXES

Brève biographie du P. Albert Chapelle s.j. 287

Publications du P. Albert Chapelle s.j. 289

Table des matières .. .. .. .. .. ..... 297


Six ans après la mort du P. Albert Chapelle

(1929-2003), l'Institut d'études théologiques

de Bruxelles, qu'il fonda en 1968, s'est associé

à la Faculté Notre-Dame de Paris pour évoquer

la figure de ce grand théologien et philosophe,

ami intime du cardinal Lustiger et de Claude

Bruaire.

Une vie d'enseignement et de dévouement,

marquée par l'Écriture sainte et par les Exercices

spirituels de saint Ignace, par Thomas

d'Aquin et par Hegel, fit de lui le formateur

de tant d'esprits aujourd'hui influents en

Belgique, en France et ailleurs.

Sa pensée, encore trop ignorée du grand

public, est cernée ici avec vigueur par une

douzaine de personnes qui l'ont connu de près.

Leurs interventions au colloque, nourries des

nombreux écrits du P. Chapelle, rendent de

surcroît le son d'une symphonie intellectuelle

vivante et inspirante.

Mgr Pierre d'Ornellas (Rennes) - Paul Favraux (Bruxelles) - Dominique

Folscheid (Paris) - Pierre Gervais (Bruxelles) - Antoine Guggenheim

(Paris) - Jean-Marie Hennaux (Bruxelles) - Frédéric Loureau (Paris) _

Pierre Piret (Bruxelles) - Bernard Pottier (Bruxelles) -Jean Radermakers

(Bruxelles) - le cardinal Christoph Schonborn (Vienne) - le cardinal

André Vingt-Trois (Paris).

ISBN: 978-2-87299-195-2

111111111111111

9 782872 991952 Diffusion: cerf

More magazines by this user
Similar magazines