edition - janvier 2010 - Club Averroes

irma.asso.fr

edition - janvier 2010 - Club Averroes

France 24, le bon élève des chaînes d’information

Quatre ans après son lancement, France 24 confirme les espérances que le Club

Averroès avait portées sur la chaîne française d’information internationale. Les

objectifs en termes d’insertion des professionnels issus des minorités visibles ont été

atteints. Le Club estime même que le travail effectué par la direction de France 24

est sur ce plan exemplaire. Il se réjouit également de la persévérance d’Alain de

Pouzilhac, président de France 24 à soutenir le canal en langue arabe de France 24.

Un soutien qui a permis à la rédaction arabe d’assurer depuis la mi-octobre 2011 une

diffusion en continu 24 heures sur 24.

En mai 2006, soit plusieurs mois avant le lancement officiel de la chaîne (6 décembre

2006), le Club Averroès invitait son PDG, Alain de Pouzilhac, à un dîner-débat avec

les membres du Club. C’est au cours de cette soirée qu’Alain de Pouzilhac mesura

l’importance de l’enjeu d’embaucher des journalistes et autres professions des

médias issus des minorités visibles. Il reconnut lui-même que ce dîner fut fondateur

dans sa prise de conscience du problème. Alain de Pouzilhac s’engagea donc

auprès des membres du Club pour faire de la promotion de la diversité, une véritable

priorité pour la chaîne. But largement atteint.

Les progrès furent continus tout au long de ces quatre années. Dans ces précédents

rapports, le Club a toujours marqué sa satisfaction pour le travail accompli par la

direction de France 24. Toutefois, certaines questions restaient en suspend comme la

présence de la diversité dans le management de la chaîne. Le Club n’a cessé

d’encourager les dirigeants de la chaîne à promouvoir plus de rédacteur en chef

issus de la diversité. Là encore, le bilan est satisfaisant grâce notamment au

recrutement de la rédaction arabe. Nous atteindrions la complète perfection si des

managers issus de la diversité se retrouvaient au sein de la chaîne française ou

anglaise, ou encore dans les autres services de la chaîne : distribution, technologie,

marketing, publicité…

Mais ne boudons pas notre plaisir. Le travail réalisé depuis quatre ans pourrait faire

rougir les autres médias tant la question a été prise au sérieux par les plus hautes

instances de la société audiovisuelle extérieur de la France. Nombreux sont les

témoignages positifs d’observateurs étrangers que le Club entend autour de lui pour

ce travail accompli par France 24.

Autre raison de se réjouir : la diversité des points de vus à l’antenne. Le Club

Averroès observe un véritable changement à l’antenne de France 24. Celle-ci offre

dorénavant plus de place aux opinions différentes, au casting des experts et des

invités, venus de tous les horizons. Le Club encourage les dirigeants de la chaîne à ne

pas relâcher leurs efforts dans ce domaine et en profite pour leur rendre un

hommage appuyé pour l’excellente couverture des évènements en Tunisie.

Aujourd’hui, on ne peut plus nier le rôle et l’influence du réseau des chaînes de

France 24 à travers le monde, en particulier dans les pays où il n’existe pas de presse

libre.

30

More magazines by this user
Similar magazines