Nous chrétiens n'avons qu'un seul ennemi : satan ... - Jésus est vivant

jesus.est.vivant.fr

Nous chrétiens n'avons qu'un seul ennemi : satan ... - Jésus est vivant

Vaincu !

Nous chrétiens n’avons qu’un seul ennemi : satan. Cet être odieux qui fut

autrefois parfait et qui avait l’immense privilège d’être au plus près de la gloire

de Dieu nous hait au plus haut point car nous sommes l’image de ce Dieu,

celui qui l’a chassé pour toujours loin de sa face, le condamnant ainsi à une

ruine éternelle. Bien qu’étant un adversaire cruel et redoutable, la Bible déclare

qu’il a été vaincu et que nous, chrétiens qui persévérons dans la sanctification,

avons le pouvoir de dominer sur lui. Malheureusement, beaucoup ignorent

cette réalité et craignent d’avantage satan que Dieu lui-même. Si tel est votre

cas, ce message est pour vous. Quant aux autres, que ce rappel de la toutepuissance

du Très Haut vous amène à l’adorer encore d’avantage.

La première des choses que nous devons savoir c’est qu’il n’y a que notre Dieu qui

est Tout-Puissant. Personne d’autre au ciel, sur la terre, sous la terre et dans

l’ensemble de l’univers ne peut s’attribuer ces adjectifs car ils ne concernent qu’une

seule personne : notre Dieu et son nom c’est Jésus-Christ.

"Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs

les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange,

à son serviteur Jean, lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus

Christ, tout ce qu’il a vu. Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la

prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche. Jean

aux sept Églises qui sont en Asie : que la grâce et la paix vous soient données de la

part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont

devant son trône, et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des

morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés

de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des

sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux

siècles des siècles! Amen ! Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra,

même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à

cause de lui. Oui. Amen ! Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui

qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant" (Apocalypse 1:1-8).

Ce passage, mais pas seulement, est très clair : Jésus-Christ est le Dieu Tout-

Puissant. Donc même s’il existe des êtres puissants, aucun d’entre eux ne

peut ni se mesurer ni se comparer à notre Dieu car il est tout

simplement hors catégorie !

"A qui me comparerez-vous, pour le faire mon égal ? A qui me ferez-vous

ressembler, pour que nous soyons semblables ?" (Esaïe 46:5).

Certaines personnes croient que le bien et le mal, donc Dieu et satan, sont des

forces équivalentes. Même certains chrétiens le pensent car même s’ils ne le disent

pas ouvertement, leur terreur du diable prouve qu’ils le mettent sur le même niveau

que le Seigneur. Et bien sachez que satan est une créature de Dieu et qu’il


ne possède même pas un milliardième de la puissance de notre Dieu.

Face au Seigneur, il est insignifiant.

Voyons à présent son histoire car la Bible nous raconte ses débuts et même sa fin !

Alléluia !

"Fils de l’homme, Prononce une complainte sur le roi de Tyr ! Tu lui diras : Ainsi parle

le Seigneur, l’Éternel : Tu mettais le sceau à la perfection, Tu étais plein de sagesse,

parfait en beauté. Tu étais en Éden, le jardin de Dieu ; Tu étais couvert de toute

espèce de pierres précieuses, De sardoine, de topaze, de diamant, De chrysolithe,

d’onyx, de jaspe, De saphir, d’escarboucle, d’émeraude, et d’or ; Tes tambourins et

tes flûtes étaient à ton service, Préparés pour le jour où tu fus créé. Tu étais un

chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t’avais placé et tu étais sur la sainte

montagne de Dieu ; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre

dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée

chez toi. Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as

péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin

protecteur, Du milieu des pierres étincelantes. Ton coeur s’est élevé à cause de ta

beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre

en spectacle aux rois. Par la multitude de tes iniquités, Par l’injustice de ton

commerce, Tu as profané tes sanctuaires ; Je fais sortir du milieu de toi un feu

qui te dévore, Je te réduis en cendre sur la terre, Aux yeux de tous ceux qui te

regardent. Tous ceux qui te connaissent parmi les peuples Sont dans la stupeur à

cause de toi ; Tu es réduit au néant, tu ne seras plus à jamais !" (Ezéchiel 28:12-

19).

satan était au départ un chérubin protecteur du même type que les chérubins que le

prophète Ezéchiel avait vus lorsque Dieu l’a visité (voir Ezéchiel chapitre 1). Il était

peut être encore plus beau et plus glorieux puisque les chérubins décrits en Ezéchiel

1 ne sont pas couverts de pierres précieuses comme il l’était autrefois. Il faisait partie

de la classe d’anges la plus élevée et la plus resplendissante. En plus de la beauté, il

possédait la sagesse et était pour ainsi dire un spécialiste de la louange par les

instruments de musique. Et voilà qu’un jour il conçut le péché en ayant l’idée folle de

vouloir s’élever au-dessus du trône de Dieu (Esaïe 14:13) ! Il complota contre le

Tout-Puissant et organisa une mutinerie dans laquelle il entraîna un tiers des anges

du ciel ce qui correspond sans doute à plusieurs milliards (Apocalypse 12:4) ! Il

pensait très certainement qu’il réussirait à renverser Dieu avec l’armée qu’il s’était

constitué. Il avait sûrement oublié qu’il n’était qu’une créature et s’est abusé luimême

avec des vains raisonnements qui l’ont aveuglé et lui ont fait oublier qui était le

Dieu qu’il pensait pouvoir chasser de son trône ! Et parce qu’il a été le premier à

pécher et surtout parce qu’il l’a fait sans avoir été tenté par personne (contrairement

à nous autres), Dieu s’est donc occupé de son cas et lui a infligé la plus humiliante et

la plus terrible des défaites de toute l’histoire de la création. Voyons cela dans le

détail.

"Je te précipite" ! Ici le verbe précipiter vient de l’hébreu "chalal" qui veut dire

profaner, souiller, polluer, déshonorer, blesser, percer. Imaginez Lucifer à qui l’on

arrache les pierres précieuses dont il était paré, on le dépouille de son éclat, de sa

gloire et de tout ce qui faisait sa renommée. Lui qui était autrefois tellement beau, il

devint la créature la plus abominable et la plus hideuse qui soit !


"Je te fais disparaître" ! Le verbe disparaître vient de l’hébreu "abad" : périr,

s’évanouir, détruire, exterminer et renvoie au jugement divin qui amène la mort.

Imaginez aussi Dieu prononçant ces paroles qui s’accomplissaient en

simultané. Plus Il parlait, plus satan rapetissait !

"Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois" ! Beaucoup reprochent à Dieu

d’avoir envoyé satan sur terre car ils pensent qu’Il l’a fait exprès pour nous tenter. Or

Dieu n’a pas voulu nous tendre un piège car Il ne tente personne (Jacques 1:13). S’Il

a jeté satan sur la terre, le territoire des hommes, c’est afin qu’il soit pour nous

un sujet de spectacle, un peu comme une bête de cirque ou de foire ! En effet,

les rois en question c’est nous les chrétiens qui sommes à la fois enfants de Dieu,

sacrificateurs et rois (Apocalypse 1:6) !

"Tu es réduit au néant, tu ne seras plus jamais" ! Ici le mot néant ("ballahah" en

hébreu) signifie littéralement terreur, destruction, calamité, événement affreux ! Vous

rendez-vous compte ? Comprenez-vous à présent que c’est nous enfants de

Dieu qui devons terroriser satan et ses démons et non l’inverse ? L’homme a

été créé pour lui rappeler à jamais le goût de sa défaite en le pourchassant

constamment.

"Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, Avec le son de tes

luths ; Sous toi est une couche de vers, Et les vers sont ta couverture. Te voilà tombé

du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des

nations ! Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J’élèverai mon trône au-dessus

des étoiles de Dieu ; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, A l’extrémité du

septentrion ; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très Haut.

Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, Dans les profondeurs de la fosse.

Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, Ils te considèrent attentivement : Estce

là cet homme qui faisait trembler la terre, Qui ébranlait les royaumes, Qui réduisait

le monde en désert, Qui ravageait les villes, Et ne relâchait point ses prisonniers ?

Tous les rois des nations, oui, tous, Reposent avec honneur, chacun dans son

tombeau. Mais toi, tu as été jeté loin de ton sépulcre, Comme un rameau qu’on

dédaigne, Comme une dépouille de gens tués à coups d’épée, Et précipités sur

les pierres d’une fosse, Comme un cadavre foulé aux pieds. Tu n’es pas réuni à

eux dans le sépulcre, Car tu as détruit ton pays, tu as fait périr ton peuple : On

ne parlera plus jamais de la race des méchants. Préparez le massacre des fils,

A cause de l’iniquité de leurs pères ! Qu’ils ne se relèvent pas pour conquérir

la terre, Et remplir le monde d’ennemis ! – Je me lèverai contre eux, Dit

l’Éternel des armées ; J’anéantirai le nom et la trace de Babylone, Ses

descendants et sa postérité, dit l’Éternel" (Esaïe 14:11-22).

satan a été le premier mort, le tout premier macchabé de l’histoire de la

création ! Il a été le premier locataire d’un tombeau. Et encore ! Il n’a pas été enterré

avec les honneurs (Esaïe 14:19) ! Il a été le premier à être infesté par les vers et les

asticots (Marc 9:48).

"Sous toi est une couche de vers, Et les vers sont ta couverture" (Esaïe 14:11).


Il a été le premier à mettre les pieds dans le séjour des morts et le premier à

sentir les flammes de l’enfer. D’ailleurs il y aura une place spécifique pour lui

en enfer où des châtiments spécifiques lui sont réservés pour lui seul et qu’il

aura le loisir de découvrir pendant l’éternité (Esaïe 14:20).

Il faut bien comprendre que la mort et l’enfer ont été préparés spécialement pour

satan et ses anges et non pour les hommes. Hélas tous ceux qui suivront ses voies

jusqu’au terme de leur vie ne pourront que se retrouver dans l’endroit où leur maître

ira.

"Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore" (Ezéchiel 28:18).

Mais ce n’est pas tout ! Même frappé, humilié et précipité sur terre, Dieu n’a pas

voulu lui laisser du repos de telle sorte qu’il ne soit plus jamais en paix.

"Voici, je ferai venir contre toi des étrangers, Les plus violents d’entre les peuples ; Ils

tireront l’épée contre ton éclatante sagesse, Et ils souilleront ta beauté. Ils te

précipiteront dans la fosse, Et tu mourras comme ceux qui tombent percés de coups,

Au milieu des mers. En face de ton meurtrier, diras-tu : Je suis Dieu ? Tu seras

homme et non Dieu Sous la main de celui qui te tuera. Tu mourras de la mort des

incirconcis, Par la main des étrangers. Car moi, j’ai parlé, Dit le Seigneur, l’Éternel"

(Ezéchiel 28:7-10).

"Préparez le massacre des fils, A cause de l’iniquité de leurs pères ! Qu’ils ne se

relèvent pas pour conquérir la terre, Et remplir le monde d’ennemis !" (Esaïe 14:21).

Dieu lui a promis de lui envoyer des étrangers violents pour le massacrer avec ses

fils et ses anges afin qu’il ne se relève jamais !

Qui sont donc ces étrangers violents ? Et bien ce sont les hommes !

"Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il

domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la

terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre" (Genèse 1:26).

satan se trouvait sur terre bien avant la création de l’homme. En effet, la Bible

déclare qu’au commencement la terre était informe et vide, littéralement "tohu

bohu", expression hébraïque qui désigne le chaos et la désolation (Genèse 1:2).

Cette désolation n’était pas due au fait que Dieu avait réalisé une première version

de la terre qui s’est avérée ratée. En fait, la désolation qui régnait sur terre était tout

simplement due à la chute de satan et de ses anges.

Remarquez que l’homme a été créé pour une mission bien précise : dominer !

Ce verbe vient de l’hébreu "radah" qui signifie gouverner, avoir la domination,

fouler aux pieds. Et ce traitement rude est destiné d’abord au malin et ses

anges puisqu’au commencement tous les animaux étaient pacifiques.

Malheureusement, comme nous le savons tous, Adam et Eve ont manqué à leur

devoir. En péchant, ils ont permis au diable d’avoir l’ascendant sur eux. Mais ce qui


est merveilleux c’est que malgré cela, Dieu a fait le nécessaire pour que le rapport de

force soit de nouveau favorable à l’homme.

"L’Éternel Dieu dit au serpent : Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le

bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu

mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai inimitié entre toi et

la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui

blesseras le talon. Il dit à la femme : J’augmenterai la souffrance de tes grossesses,

tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera

sur toi. Il dit à l’homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as

mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras point

! Le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta

nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des épines et des ronces, et tu

mangeras de l’herbe des champs. C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du

pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es

poussière, et tu retourneras dans la poussière" (Genèse 3:14-19).

Soyons attentifs à ce que Dieu dit dans ce passage. Il maudit le serpent ancien,

c’est-à-dire le diable, (Apocalypse 12:9) en le condamnant à marcher sur son ventre.

On pourrait se dire que c’est bien peu de choses au regarde de ce qu’il avait fait. Or

Dieu poursuit ici la destruction et l’humiliation de l’ennemi de nos âmes. En effet, en

condamnant le serpent à marcher sur son ventre, il le contrait à demeurer au

ras du sol, à la portée de nos pieds afin que nous puissions l’écraser, le

piétiner ! D’ailleurs, tout ce qui possède des pieds et des pâtes peut lui marcher

dessus ! Vous rendez-vous compte que Dieu a diminué satan au point qu’il est même

en dessous des animaux ?

Ainsi, le pire qu’il puisse faire à un véritable enfant de Dieu c’est de le blesser au

talon, c’est-à-dire de lui compliquer sa progression en semant des embûches sur son

chemin.

Toutefois, Dieu lui permet de se nourrir de la poussière qui représente l’homme

animal qui ne connaît pas Dieu et qui demeure dans la rébellion vis-à-vis de lui.

Ainsi, les païens, les chrétiens rétrogrades et les chrétiens charnels sont semblables

à de la poussière sur laquelle le serpent rampe ou marche. Nous comprenons dès

lors que nous sommes appelés à fouler aux pieds l’ennemi, à le dominer. Mais

cela n’est possible que si nous sommes dans la sanctification autrement nous

devenons vulnérables comme la poussière et satan peut alors nous marcher

dessus.

Dieu avait également annoncé que la postérité de la femme lui écraserait la tête. Or

la postérité par excellence c’est Jésus-Christ notre Dieu qui s’est fait homme en

naissant d’une femme (Galates 4:4) !

Quand le Seigneur, le dernier Adam (1 Corinthiens 15:45), était sur terre, le diable l’a

tenté et a essayé de le séduire comme il le fit avec Adam et Eve. Mais Jésus-Christ a

réussi là où tous les autres hommes ont échoué puisqu’il ne lui a jamais donné

accès.


"…Il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché" (Hébreux

4:15).

satan avait sans doute bien réfléchi pour élaborer un plan machiavélique pour se

débarrasser du Seigneur. Il avait ainsi excité les religieux et les autorités romaines

pour le détruire mais il avait manifestement encore oublié à qui il avait à faire !

Jésus n’a pas vaincu satan armé jusqu’aux dents mais au travers de sa mort, c’est-àdire

dans l’état ultime de la faiblesse car qu’y a-t-il de plus faible qu’un mort ? Mais

notre Dieu est tellement Tout-Puissant que même mort il est capable de vaincre.

Jésus n’a pas vaincu satan en usant de sa force mais de sa

faiblesse ! C’est comme s’il l’écrasait avec son petit doigt et encore

la comparaison n’est pas suffisante ! Disons que c’est comme s’il

l’écrasait avec l’un de ses cils ou un simple poil !

Jésus n’a pas

confondu les plans élaborés par satan en usant de son intelligence mais de sa folie.

Et c’est par cette même folie que nous sommes sauvés ! Alléluia ! Quelle humiliation

pour l’ennemi !!!!!!

"Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous

qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. Aussi est-il écrit : Je détruirai la

sagesse des sages, Et j’anéantirai l’intelligence des intelligents. Où est le sage ? Où

est le scribe ? Où est le disputeur de ce siècle ? Dieu n’a-t-il pas convaincu de folie la

sagesse du monde? Car puisque le monde, avec sa sagesse, n’a point connu Dieu

dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la

prédication. Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse :

nous, nous prêchons Christ crucifié ; scandale pour les Juifs et folie pour les païens,

mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs

que Grecs. Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de

Dieu est plus forte que les hommes" (1 Corinthiens 1:18-25).

Dans le séjour des morts Jésus a délivré les saints d’avant la grâce qui étaient

prisonniers (Ephésiens 4:9), et "il a dépouillé les dominations et les autorités, et les

a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix" (Colossiens

2:15). Ici le verbe dépouiller ("apekduomai" en grec) veut aussi dire désarmer.

Jésus ne s’est pas contenté de précipiter satan sur la terre mais il est descendu de

son trône par amour pour nous pour lui remettre une bonne raclée !

Ainsi, dans le Seigneur nous retrouvons notre statut de gouverneurs et de

dominateurs et rien qu’à cette idée l’adversaire est tourmenté nuit et jours.

Aucune thérapie ne peut lui redonner la joie et la paix !

"Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les

scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous

nuire" (Luc 10:19).

En Jésus-Christ, remplis du Saint-Esprit, nous sommes ressuscités, nous nous

relevons de la poussière et pouvons désormais marcher de nouveau sur l’ennemi de

nos âmes.


"C’est pourquoi moi aussi, ayant entendu parler de votre foi au Seigneur Jésus et de

votre charité pour tous les saints, je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant

mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ,

le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa

connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle

est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son

héritage qu’il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie

grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. Il

l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant

asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute

domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de

tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent,

mais encore dans le siècle à venir. Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a

donné pour chef suprême à l’Église, qui est son corps, la plénitude de

celui qui remplit tout en tous" (Ephésiens 1:15-23).

Rien ne peut plus nous nuire car Jésus a vaincu satan, le péché et la

mort qui a été longtemps le plus grand problème des hommes. Mais

gloire soit rendue au Tout-Puissant, même les portes du séjour des

morts ne peuvent plus prévaloir contre nous (Matthieu 16:18) !

Nous sommes donc plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés (Romains 8:37).

Jésus a réduit satan à rien. Mais comme un scorpion, il demeure néanmoins

dangereux pour ceux qui ne veillent pas dans la sanctification. En effet, le scorpion

est tout petit lorsqu’on le compare à un homme ou même à un enfant. Une personne

censée qui traverse un territoire infesté par cet insecte pensera à s’équiper

correctement (il prendra de bonnes chaussures de marche et non des tongs), il

ouvrira l’œil afin de pouvoir le repérer de loin afin de l’éviter, le mettre en fuite ou

encore l’écraser. Ainsi, tant que nous seront réveillés, vigilants (1 Pierre 5:8), équipés

de l’armure du croyant (Ephésiens 6:11-19) et revêtus du vêtement de justice

(Apocalypse 19:8), nous pourrons éviter la piqûre du scorpion. Et quand bien même il

piquerait, son venin se heurterait contre notre équipement sans pouvoir nous faire du

mal.

Mais si nous sommes distraits ou que nous demeurons dans les ténèbres nous ne le

verrons pas approcher et ce petit insecte sera en mesure de nous tuer bien que nous

soyons plus grands que lui.

Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende…

Source : http://lesdokimos.wordpress.com

More magazines by this user
Similar magazines