Views
6 years ago

Participez à notre concours!

Participez à notre concours!

6 derinews Septembre

6 derinews Septembre 2011 Marché Phases de turbulences boursières – et maintenant? Révision à la baisse de la note de crédit américaine, crise de l’euro et appréciation du franc suisse … les temps sont durs pour le monde de la finance et il règne une grande incertitude. Que signifie la crise de la dette pour les différents marchés et quelles possibilités offre-t-elle aux investisseurs? Nous vous en donnons un aperçu ci-après. Crise de la dette dans la zone euro et aux Etats-Unis Alors que la crise financière mondiale de 2008 avait été déclenchée par les banques en difficulté, ce sont aujourd’hui des Etats entiers, comme la Grèce ou l’Espagne, qui mettent le système financier à rude épreuve en raison de leur endettement élevé. La crise de la dette a ainsi succédé à la crise financière et menace la croissance économique mondiale. A cet égard, ce ne sont pas seulement les finances publiques en détresse des pays «PIIGS» (Portugal, Irlande, Italie, Grèce et Espagne) qui suscitent des inquiétudes. Quelques jours seulement après le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, l’agence de notation Standard & Poor’s abaissait d’un cran la note de crédit du pays, à AA+. La raison: les mesures décidées en même temps que le relèvement du plafond de la dette pour consolider le budget n’auraient pas été jugées suffisantes pour stabiliser le taux d’endettement américain. En conséquence, la première économie du monde en termes de finances publiques va se trouver contrainte et forcée de procéder à des coupes budgétaires. Coup de frein sur la croissance mondiale Les marchés actions ont connu d’importantes phases de stagnation cette année. Les indices Les bourses accusent des pertes significatives Performance en % 130 120 110 100 90 80 Août 2010 Swiss Market Index Source: Bloomberg, Etat au 26.08.2011 SMI ® , DAX ® ou Dow Jones se sont comportés de manière similaire, même si les différences entre les monnaies apparaissent clairement (cf. graphique au-dessous). Ces derniers temps, la crainte d’un ralentissement très net de la conjoncture mondiale a entraîné un repli marqué des marchés boursiers. De manière générale, les perspectives de croissance mondiale se sont considérablement assombries. Par exemple, l’indice des directeurs d’achats américains, qui constitue un indicateur conjoncturel avancé, a fortement reculé. En effet, l’incertitude quant aux coupes budgétaires possibles du gouvernement américain a pesé sur les intentions d’investissement de nombreuses entreprises et nombre de consommateurs envisagent au moins de reporter leurs acquisitions de biens durables. Cependant, les chiffres des indicateurs utilisés pour analyser le climat économique comme la production industrielle ou la vente de détail ont été solides et de ce fait, Vontobel Asset Management s’attend à une légère embellie pour les entreprises US ainsi qu’un appétit retrouvé de la part des consommateurs. Emerging Markets stabil En tant que locomotive de la croissance, les marchés émergents restent orientés à la Nov 2010 Avr 2011 Août 2011 DAX ® Index Dow Jones Index hausse. Ils sont donc très importants pour des nations exportatrices telles que la Suisse ou l’Allemagne. Les Pays BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) sont toutefois particulièrement exposés à un risque inflationniste croissant. C’est pour cette raison que le Fonds monétaire international met en garde contre les menaces d’inflation et de surchauffe des pays en développement, notamment d’Asie et d’Amérique latine (cf. Perspectives de l’économie mondiale, www.imf.org). Ces phéno mènes pourraient affecter la demande de biens d’équipement et de biens de consommation durables de ces pays. Fondamentalement, les prévisions d’une croissance mondiale constante des bénéfices de 35 % pour cette année et la suivante se sont révélées trop optimistes. De ce fait, Vontobel Research Asset Management ne table que sur une progression de 17 % des résultats des entreprises mondiales, soit environ moitié moins. Pour les Etats-Unis, Vontobel Research Asset Management a fortement revu en baisse ses prévisions de croissance économique pour 2011 et 2012, à respectivement 1.8 % et 2.5 % (alors qu’elles étaient encore de 2.7 % et 3.2 % en juillet). Au vu de l’appréciation du franc suisse, nous attendons dorénavant pour la Confédération un taux de croissance plus réduit, de 1.5 %. Divergences sur les marchés obligataires Sur les marchés obligataires, les rendements des emprunts d’Etat considérés comme sûrs, tels que ceux de l’Allemagne, de la Suisse, mais aussi des Etats-Unis (malgré la dégradation), ont diminué. En revanche, ceux de l’Italie et de l’Espagne ont continué de croître. Pour tenter d’enrayer cette tendance, la Banque centrale européenne procède dorénavant à l’achat d’emprunts d’Etat italiens et espagnols. Cette mesure inhabituelle sera globalement appréciée, mais des mesures de grande ampleur, allant au-delà de celles prises au dernier sommet extraordinaire de l’UE, doivent à présent suivre du côté politique. Il semblerait que les répercussions de l’abaissement de la note

7 derinews Septembre 2011 Marché de crédit US sur les taux américains aient été limitées. D’une part, cette décision n’était pas inattendue et, d’autre part, en cas d’urgence, les Etats-Unis pourront toujours recourir à la planche à billets pour honorer leurs engagements. Par conséquent, Vontobel Research Asset Management table à court terme sur des taux bas, mais à long terme sur une légère remontée des rendements. La fermeté du franc suisse suscite des craintes de récession Le problème de la dette contamine à présent la Suisse, à travers le marché des changes. De nombreux investisseurs se ruent littéralement sur la monnaie helvétique, qu’ils voient comme une valeur refuge. Ce qui peut ressembler à première vue à un témoignage de l’estime pour la «qualité suisse» pourrait «Le problème de la dette contamine à présent la Suisse, à travers le marché des changes. De nombreux investisseurs se sont réfugiés dans la valeur sûre que représente la monnaie helvétique». bien à long terme jouer un rôle de frein pour l’économie helvétique. «Ce sont surtout les sociétés exportatrices à forte valeur ajoutée de Suisse avec une élasticité-prix faible qui sont touchées. En outre, les secteurs orientés Dépréciation de certaines monnaies face au CHF en 2011 – 12.3% – 12.8% – 12.8% – 13.9% – 14.4% – 14.9% – 15.2% – 15.9% – 17.4% Source: Banque Vontobel, Etat au 04.08.2011 sur le marché intérieur mais soumis à une forte concurrence des importations se trouvent également défavorisés», explique Walter Metzler, économiste International Senior chez Vontobel Asset Management. Vous en découvrirez davantage sur ses estimations dans l’entretien de la page 9. Du fait de l’appréciation considérable du Franc suisse face à quasiment toutes les autres devises, la Banque nationale suisse (BNS) a été forcée d’intervenir et a fait le nécessaire pour abaisser la marge de fluctuation du taux directeurs de 0.0 – 0.75 % à 0.0 – 0.25 %. Dans le même temps, elle a annoncé prendre toutes les mesures requises pour empêcher une appréciation excessive de la monnaie nationale. Couronne norvégienne Couronne danoise Euro Livre sterling Couronne suédoise Dollar australien Yen Dollar canadien Dollar américain Le graphique montre clairement que l’euro a réussi à se maintenir par rapport à toutes les devises à l’exception du franc suisse; il s’agit donc bien d’une appréciation de ce dernier, et non d’une dévalorisation de la monnaie unique. Vontobel Research Asset Management estime que la BNS réussira à stabiliser le CHF sur les niveaux actuels (aux alentours de CHF 1.18 par EUR, état au 30.08.2011) au regard de la hausse massive des virements des banques commerciales auprès de la banque centrale. Ainsi, les mesures adoptées par cette forte politique monétaire devrait contribuer à affaiblir légèrement le franc à court terme. Cependant, on peut s’attendre à ce que la demande du franc suisse restera élevée si des mesures politiques ne sont pas prises

Bulletin de marché Refroidissement au deuxième semestre?
Bulletin de marché Refroidissement au deuxième ... - Raiffeisen
«Plant-for- the-planet» - Raiffeisen
Solactive® European Good Banks Performance-Index - Raiffeisen
Version PDF - Bank Vontobel AG
Jeux vidéo Concours Tablette Nexus 7 Le magazine ... - S2Pmag
Investir dans Swiss Value - Bank Vontobel AG
Rapport annuel FH 2000 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
Action Menu planète Participez et savourez! - WWF Panda Club
Action Menu planète Participez et savourez! - WWF Panda Club
Bulletin de marché Brillantes perspectives pour les ... - Raiffeisen
Investir judicieuse- ment dans le cuivre: Copper ... - Raiffeisen
Concours: Gagnez un iPad - SEV
Rapport d'activité 2009 - Federation of the Swiss Watch Industry FH
Concours de dessin du PNUE 2012 - Bayer
Privilégiez les meilleurs «Ratings» - Raiffeisen
Nouveau départ pour le marché de l'immobilier US - Raiffeisen
Propriété par étages : derrière la façade - Credit Suisse eMagazine
Les agriculteurs suisses face à un avenir ... - Schweizer Revue
Bulletin de marché Go Urban – l'urbanisation chinoise offre des ...
/ MANUEL GÉNÉRAL - INRP