l'ecole internationale des forces de securite - Réseau de recherche ...

operationspaix.net

l'ecole internationale des forces de securite - Réseau de recherche ...

L’EIFORCES

L’ECOLE

INTERNATIONALE

DES FORCES DE

SECURITE

UNE PRESENTATION DU LT/COL J.P. YEBO

Email: yebojp@yahoo.fr


LE DECRET DE CREATION

SIGNE LE 22 MAI 2008 PAR

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU

CAMEROUN,

IL DETERMINE LES TROIS MISSIONS DE L’ECOLE L

:

SIMULTANEMENT OU SEPAREMENT

1° Préparer des unités s constituées aux missions

policières de maintien de la paix ;

2° Accueillir des stages de formation d’experts d

;

3° Préparer et évaluer le niveau d’aptitude d

des

personnels (tests UNSAT).


.awaé


LES SOUTIENS DE

L’EIFORCES

LA COOPERATION FRANCAISE

LA CEEAC

L’UA

L’UE

LE COESPU

LE CENTRE PEARSON

LE CICR ET LA CROIX ROUGE

CAMEROUNAISE


PLAN DE L’EXPOSEL

I / CAPACITES ET POTENTIEL

II / ORGANISATION ET

FONCTIONNEMENT

III / PRESENTATION DU PLAN

ARCHITECTURAL


CAPACITES, BILAN ET

POTENTIEL ACTUELS

DE L’EIFORCESL


LES PILIERS DE L’EIFORCESL

Le Centre de Perfectionnement aux Techniques

de Maintien de l’Ordre l

(CPTMO)

Le Centre de Perfectionnement à la Police

Judiciaire (CPPJ) et l’Ecole Nationale

Supérieure de Police (ENSP)


INFRASTRUCTURES

EXISTANTES

L’IMMOBILIER

1 SITE DE 42 HECTARES, EXTENSIBLE











1 BLOC ADMINISTRATIF

1 AMPHITHEATRE

1 CENTRE DE DOCUMENTATION

1 VILLAGE D’EXERCICESD

1 MESS

BATIMENTS D’HEBERGEMENTD

1 INFIRMERIE

1 GROUPE ELECTROGENE

1 CHÂTEAU D’EAUD

TERRAINS DE SPORT


LES EFFECTIFS

1 DIRECTEUR D’ECOLED

1 DIRECTEUR DES ETUDES

10 FORMATEURS

1 ESCADRON DE SOUTIEN

25 PERSONNELS D’APPUID

1 MEDECIN ET 5 INFIRMIERS


BUDGET

1 BUDGET ESSENTIELLEMENT

FINANCE PAR LE CAMEROUN

AVEC L’APPUI L

DE LA

COOPERATION FRANCAISE


BILAN

Depuis l’activation l

de l’EIFORCES l

en mai 2008,

Au plan individuel des agents de police,

90 personnels des forces de sécurits

curité

de 22 pays africains ont été formés s aux missions

policières de maintien de la paix.

Au plan des unités s constituées,

3 FPU camerounaises ont été entraînées es et

n’attendent plus que l’él

’équipement

pour être projetées.

es.


OBJECTIF DE L’UA L

:

RENFORCEMENT DES

CAPACITES EN VUE DE

LA MONTEE EN

PUISSANCE DE L’ASFL


DANS CE CADRE,

OBJECTIFS DE L’EIFORCESL

PARTICIPER AU DEVELOPPEMENT DE LA

COMPOSANTE POLICE DE L’ASFL

A COURT TERME : FORMER

ANNUELLEMENT AUX MISSIONS POLICIERES

DE MAINTIEN DE LA PAIX

06 UNITES CONSTITUEES DE POLICE ET 160

POLICIERS INDIVIDUELS, HOMMES ET FEMMES,

DANS LEUR GRANDE MAJORITE AFRICAINS.

A LONG TERME : DEVENIR

DEVENIR UN CENTRE

AFRICAIN DE RECHERCHES EN MATIERE D’ D

OPERATIONS NON MILITAIRES DE MAINTIEN DE

LA PAIX.


CAPACITES DE FORMATION

ACTUELLES

DANS LE CADRE DE L’ARCHITECTURE L

DE PAIX ET

SECURITE EN AFRIQUE,

SI LA FORMATION EST FINANCEE PAR LA COMMUNAUTE

INTERNATIONALE,

DES A PRESENT ET ANNUELLEMENT,

L’EIFORCES PEUT ASSURER,

POUR RENFORCER LA FORCE AFRICAINE EN ATTENTE,

1° LA PREPARATION D’UNE D

UNITE CONSTITUEE DE

POLICE,

AU COURS D’UN D

STAGE DE 6 SEMAINES.

2° LA FORMATION INDIVIDUELLE DE 20 AGENTS DE

POLICE,

AU COURS D’UN D

STAGE DE 4 SEMAINES.


E.I.FORCE.S. CONTRIBUE

A L’AMELIORATION L

DU NIVEAU

TECHNIQUE ET

OPERATIONNEL DES UNITES

DE POLICE DEPLOYEES SUR

LES THEATRES

D’OPERARTIONS


DES ASPECTS

PEDAGOGIQUES


UN ENSEIGNEMENT CONFORME

AUX NORMES DE L’UA L

ET DE L’ONUL

L’ORDRE PUBLIC ADAPTE AU CONTEXTE

AFRICAIN

L’INTERVENTION PROFESSIONNELLE

OPERATIONNELLE

LA REDACTION DES PROCEDURES ET LA

CONDUITE DES ENQUETES JUDICIAIRES

LE D.I. ET LE D.I.H.

LA CONNAISSANCE DES ORGANISATIONS

INTERNATIONALES


ORGANISATION

ET

FONCTIONNEMENT


DISPOSITIONS GENERALES

L’EIFORCES

EST DOTEE DE :

- LA PERSONNALITE JURIDIQUE,

- L’AUTONOMIE FINANCIERE.

EST PLACEE SOUS L’AUTORITE L

D’UNE D

AUTORITE CAMEROUNAISE.


LE PROJET DE STATUT FIXANT

L’ORGANISATION,

LES RESSOURCES,

LES MODALITES DE FONCTIONNEMENT

A ETE VALIDE PAR LA PARTIE

CAMEROUNAISE

EST SOUMIS A APPROBATION DES

PAYS CONTRIBUTEURS

SERA SIGNE PAR LE PRESIDENT DE LA

REPUBLIQUE DU CAMEROUN


QUATRE ORGANES

D’ADMINISTRATION ET DE

GESTION

1° LE CONSEIL D’ADMINISTRATIOND

2° LA DIRECTION GENERALE

3° LE CONSEIL PEDAGOGIQUE

4° LE COMITE DE GESTION


LE CONSEIL D’ADMINISTRATIOND

COMPOSITION

PRESIDENT : AUTORITE CAMEROUNAISE

MEMBRES : REPRESENTANTS ETATS ET ORGANISATIONS

INTERNATIONALES AYANT VOIX DELIBERATIVE OU

CONSULTATIVE SELON LEUR NIVEAU D’IMPLICATION ;

CHEFS DES POLICES/GENDARMERIES CEEAC

ATTRIBUTIONS

DANS LE DOMAINE BUDGETAIRE,

EN MATIERE D’ORIENTATION STRATEGIQUE,

EN MATIERE DE NOMINATIONS ET DE DESIGNATIONS,

EN MATIERE DE REGLEMENT INTERIEUR ET DE STATUT,

EN MATIERE DE PROMOTION DE L’ECOLE.


LA DIRECTION GENERALE

COMPOSITION

1 DIRECTEUR GENERAL DE L’EIFORCES

1 DIRECTEUR GENERAL ADJOINT, CHARGE DES ETUDES,

DE LA RECHERCHE ET DES STAGES

1 DIRECTEUR DES AFFAIRES ADMINISTRATIVES ET

FINANCIERES

ATTRIBUTIONS

EST RESPONSABLE DU FONCTIONNEMENT DE L’ENSEMBLE

DES SERVICES DE L’EIFORCES QU’IL DIRIGE, ANIME,

COORDONNE ET CONTRÔLE.


LE CONSEIL PEDAGOGIQUE

COMPOSITION

PRESIDENT : DIRECTEUR GENERAL DE L’EIFORCES

VICE-PRESIDENT : DIRECTEUR GENERAL ADJOINT

MEMBRES : INSTRUCTEURS PERMANENTS

LE DOMP ET LA CEEAC ONT VOIX DELIBERATIVE

ATTRIBUTIONS

ELABORE LES PROGRAMMES DE FORMATION,

ETABLIT LES PROGRAMMES D’ACTIVITES ANNUELS,

EVALUE ET CONTRÔLE LES FORMATIONS,

EST CONSULTE POUR L’ORGANISATION DES EXAMENS,

PROMEUT LES RELATIONS AVEC LES AUTRES CENTRES DE

MAINTIEN DE LA PAIX.


LE COMITE DE GESTION

COMPOSITION

PRESIDENT : DIRECTEUR GENERAL DE L’EIFORCES

MEMBRES : - DIRECTEUR GENERAL ADJOINT

- DIRECTEUR AFFAIRES FINANCIERES

ET ADMINISTRATIVES

- LES CHEFS DE SERVICE

ATTRIBUTIONS

ASSISTE LE COMMANDANT DE L’ECOLE DANS SES

TÂCHES D’ADMINISTRATION ET DE GESTION


LES EFFECTIFS

Ne sont pas arrêtés s définitivementd

Ils ont été évalués à 190 personnels

- 173 policiers et gendarmes camerounais

(dont 1 escadron de soutien à 145 et 28

formateurs ou agents civils administratifs)

- 17 formateurs étrangers

(dont 10 cadres permanents)


LES RESSOURCES DE

L’EIFORCES

LES SUBVENTIONS DE L’ETATL

LES CONCOURS FINANCIERS

LES RESSOURCES ISSUES DES

PRESTATIONS DE SERVICE

LES PRODUITS DE LA SESSION DES

BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES

LES DONS ET LEGS

LES EMPRUNTS

LES RESSOURCES DIVERSES


PRESENTATION

DE L’ETUDE L

ARCHITECTURALE


IMPLANTEE A AWAE,

SUR UN SITE DE 42 HECTARES

L’EIFORCES

AUJOURD’HUI

L’EIFORCES

A COURT TERME


LE SITE ACTUEL

ENTREE

PRINCIPALE


LE PROJET IMMOBILIER PREVOIT

DANS LE RESPECT

DE L’ENVIRONNEMENT

LA CONSTRUCTION DE BATIMENTS NEUFS

ET LA REHABLITATION

D’INFRASTRUCTURES


L’EIFORCES

POLE SOUTIEN

Entrée principale

POLE

HEBERGEMENT

Entrée secondaire

PÔLE

ADMINISTRATION

POLE

INSTRUCTION


LE PÔLE

ADMINISTRATION

UNE PLACE D’HONNEUR

UN BÂTIMENT ADMINISTRATION

UN MESS


LE PÔLE P

HEBERGEMENT

UN BÂTIMENT B

LOGEMENT POUR 50

EXPERTS STAGIAIRES

UN BÂTIMENT B

DES UNITES POUR

140 PERSONNELS

UN BÂTIMENT B

POUR 100 FAMILLES

DONT 2/3 DE CELIBATAIRES


LE PÔLE P

INSTRUCTION

1 AMPHITHEÂTRE TRE DE 200 PLACES

4 SALLES DE COURS DE 50 PLACES

1 CENTRE DE DOCUMENTATION

1 SALLE DE SPORTS

1 STAND D’EXERCICESD

1 ZONE DE MANŒUVRES

1 STADE

1 MAGASIN


LE PÔLEP

SOUTIEN

1 INFIRMERIE

1 ATELIER DE GARAGE

1 SOUTE A CARBURANT

1 BLOC TECHNIQUE

1 FORAGE ET 1 CHÂTEAU D’EAUD

1 LOCAL GROUPE ELECTROGENE

1 POSTE DE SECURITE


VUE D’ENSEMBLED


CALENDRIER PREVISIONNEL

FIN 1 ER SEMESTRE 2009 : CHOIX BUREAU D’ETUDES D

TECHNIQUES

FIN 3 EME TRIMESTRE 2009 : APPEL D’OFFRES

D

1 ER TRIMESTRE 2010 : CHOIX DE L’ENTREPRISEL

3 EME

EME TRIMESTRE 2010 : DEBUT DES TRAVAUX

DUREE DES TRAVAUX : 18 MOIS

1 ER TRIMESTRE 2012 : INAUGURATION


MONTEE EN PUISSANCE

DE L’ECOLEL

LE POTENTIEL DE FORMATION

AUGMENTERA

AU FUR ET A MESURE

DE LA MISE A DISPOSITION

DES INFRASTRUCTURES.


LE COÛT T PREVISIONNEL

(HORS PARTICIPATION CAMEROUN)

INFRASTRUCTURES : 10 348 945 €

BÂTIMENT NEUFS : 10 139 328 €

BÂTIMENTS REHABILITES : 209 617 €

EQUIPEMENTS : 1 355 060 €

VEHICULES, ARMEMENT, INFORMATIQUE

MOYENS PEDAGOGIQUES ET TECHNIQUES

TOTAL : 11 704 005 €

* LE COÛT DE FONCTIONNEMENT ANNUEL

DE L’EIFORCES EST EVALUE A 1 300 000 €.


PARTICIPATION DU

CAMEROUN

ACQUISITION ET AMENAGEMENT SITE

2 400 000 €

FONCTIONNEMENT ANNUEL

748 000 €


CONCLUSION

LE PROCESSUS DE CONSTRUCTION DE

L’ARCHITECTURE DE PAIX ET DE SECURITE

DE L’AFRIQUE EST IRREVERSIBLE.


PAYS STABLE ET INFLUENT EN

AFRIQUE CENTRALE, LE CAMEROUN

EST AUTOSUFISANT EN MATIERE DE

SECURITE INTERIEURE.

SA VOLONTE POLITIQUE EST DE

CONTRIBUER A LA MONTEE EN

PUISSANCE DE TOUS LES ELEMENTS

DE LA FORCE AFRICAINE EN ATTENTE.

LA COMPOSANTE POLICE ACCUSE UN

RETARD IMPORTANT. L’EIFORCES L

EST

LE MEILLEUR MOYEN DE COMBLER UNE

PARTIE SIGNIFICATIVE DE CE RETARD.


MERCI

POUR VOTRE

ATTENTION

More magazines by this user
Similar magazines