Procès-verbal de l'Assemblée Générale 2010 - Raiffeisen

raiffeisen.ch

Procès-verbal de l'Assemblée Générale 2010 - Raiffeisen

Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises

ASSEMBLEE GENERALE

Procès-verbal de la 86ème Assemblée générale

Séance du 30 avril 2010, 18h30, bâtiment de l’Espace Nordique des

Alpes Vaudoises aux Mosses

Liste de présence

Conseil d'administration

Président Jean-François Barroud présent

Vice-président Blaise Chablaix présent

Secrétaire Philippe Parisod présent

Membre Mary-Claude Busset présente

Membre Philippe Nicollier présent

Organe de révision PriceWaterhouseCoopers SA

Réviseur Omar Rossi présent

Direction

Directrice Florence Pellaud présente

Membre Françoise Schuler présente

Collaborateurs

Marylène Oguey

Gabrielle Guignard

Nathalie Mermod

Laurence Tauxe

Sara Romero

Sandra Lannaccio

Santino Romano

Patrick Hervée

Anthony Gil

Nicola Romano

présente

présente

présente

présente

présente

présente

présent

présent

présent

présent

Ordre du jour

1. Mot de bienvenue 1

2. Élection des scrutateurs 2

3. Procès-verbal de l'Assemblée Générale du 24 avril 2009 2

4. Rapport de l'exercice 2

4.1. Rapport annuel du Conseil d'administration 2

4.2. Présentation des comptes annuels par la direction 3

5. Rapport de l'organe de révision 5

6. Décision 6

6.1. Approbation du bilan et des comptes 6

6.2. Rémunération des parts sociales 6

6.3. Décharge des organes 6

7. Élections de l’organe de révision 6

8. Divers 6

1. Mot de bienvenue

C’est dans le nouveau bâtiment de l’Espace Nordique des Alpes Vaudoises aux Mosses que

M. Jean-François Barroud, Président du Conseil d'administration, ouvre la 86 ème assemblée

générale. Il souligne avec plaisir le retour de l’Assemblée générale dans la commune

d’Ormont-Dessous, siège social de la Banque, après huit ans d’absence.

L'assemblée est honorée de la présence d'anciens membres du Conseil d'administration et

du Conseil de surveillance, soit MM. Michel Chablaix, Michel Oguey, Pierre Stucki, Willi

Oguey ainsi que de M. Edgar Pittex, ancien gérant.

Un salut particulier est adressé à M. Guy-John Pasche, président du Conseil communal

d’Ormont-Dessous et à Mme Annie Oguey, Syndique d’Ormont-Dessous. La présence des

personnalités suivantes est saluée ; Mme Françoise Dutoit, présidente du Conseil communal

d’Ormont-Dessus, M. Jean-Martin Stoll, président du Conseil communal de Leysin, M.

Philippe Grobéty, Syndic d’Ormont-Dessus, M. Jean-Marc Udriot, Syndic de Leysin, M. Marc

Buntschu, président de l’Association Touristique Aigle-Leysin-Col des Mosses.

Assemblée générale du 30 avril 2010 - Page 1 / 6


Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises

2. Élection des scrutateurs

Mme Françoise Gross et M. Gilbert Bugnon sont élus scrutateurs.

3. Procès-verbal de l'Assemblée Générale du 24 avril 2009

Le procès-verbal a été mis à disposition sur le site Internet de la banque ; il n'a fait l'objet

d'aucune remarque et sa lecture n'est pas demandée, par conséquent, il est considéré

comme approuvé.

4. Rapport de l'exercice

4.1. Rapport annuel du Conseil d'administration

Monsieur Jean-François Barroud relate la vie de la banque pour l’exercice 2009. Toute voie

naît de ce que nous parcourons, voila une devise qui convient bien à une époque

exigeante comme celle que nous vivons, les illustrations du rapport de gestion, qui

représentent toutes les voies vers où à travers la Suisse, traduisent des valeurs comme la

consistance, la circonspection ou la confiance. Il s’agit de valeurs également importantes

pour Raiffeisen, à partager par tous et qui ne saurait être mieux exprimé que par le grand

nombre de nouveaux sociétaires, auxquels le Président a le plaisir de souhaiter la

bienvenue.

Bien que de nombreuses branches soient fortement touchées par la crise économique,

l’économie Suisse, a, de manière générale bien su tirer son épingle du jeu. Le PIB de la

Suisse a enregistré en 2009 un recul de 2% en comparaison à 4% pour l’Union

européenne. La Suisse a un secteur bancaire bien diversifié, les PME qui ont conquis les

marchés avec des produits de niche de grande qualité se sont pour la plupart

remarquablement bien positionné à l’échelle de la concurrence internationale. Le secteur

financier est en mutation et soumis à une forte pression. Il est alors important de

développer davantage la position de notre place financière et de réajuster certains points.

L’orientation vers des modèles résistants à la crise. La Suisse a été passablement secouée

par les conflits fiscaux ; elle a besoin d’une réglementation permettant aux banques de

travailler à long terme et de profiter principalement à la clientèle. La stratégie Raiffeisen

se montre efficace dans cet environnement agité, mais la concurrence avec les grandes

banques s’est accrue sur le marché de la banque de détail. Les taux particulièrement bas

génèrent une forte pression sur les marges d’intérêts dont la Banque a besoin pour son

équilibre et Raiffeisen est bien armé pour répondre aux besoins des clients. La sécurité

chez Raiffeisen se décline en plusieurs niveaux qui garanti notamment les dépôts de la

clientèle et des sociétaires. La durabilité offre une promotion de l’économie à long terme

plutôt que les rendements à court terme. La promotion est une orientation définie par les

statuts pour une vision d’intérêt public.

La banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises a vécu en 2009 une magnifique progression de

son bilan mais devient la plus petite du canton suite à une fusion. Elle se bat tous les jours

afin d’offrir le meilleur service possible. Le Président affirme que les défis que les

sociétaires ont acceptés avec la réfection des trois agences, toutes équipées de bancomat,

sont une réussite à laquelle le Conseil croît. Malgré tout, ces investissements, obligatoires

au regard des normes de sécurité, péjorent nos fonds propres. Les charges d’exploitations

sont importantes est devraient progressivement retrouver une proportion normale. Les

critères établis par Raiffeisen sont imposés aux banques du groupe et relèvent un véritable

défi. Le Président relate sa confiance grâce aux sociétaires, garant de l’identité régionnale ;

grâce à la direction de la banque, Mesdames Florence Pellaud et Françoise Schuler, qui ne

comptent leur temps et leurs efforts pour conduire la banque ; grâce aux collaborateurs

qui sont à la disposition des clients et sociétaires pour répondre de manière professionnelle

à toutes questions ou souhaits.

Assemblée générale du 30 avril 2010 - Page 2 / 6


Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises

Enfin, un merci particulier est adressé à la directrice ainsi qu'à toutes les collaboratrices et

tous les collaborateurs pour le travail effectué et leur disponibilité. Un remerciement

particulier est adressé à Mlle Marylène Oguey pour 20 ans de services. Le Président remet

une enveloppe à chacun contenant un bon de 50 francs. Il remercie également ses

collègues du Conseil d’administration pour les nombreuses séances et leur dévouement. Il

félicite M. Blaise Chablaix qui s’illustre pour siéger depuis 15 ans au sein du Conseil

d’administration.

4.2. Présentation des comptes annuels par la direction

Madame Florence Pellaud commente les résultats de l’exercice 2009, marqué par

l'ouverture d'une intense discussion de valeurs dans le cadre de laquelle Raiffeisen

bénéfice d'un excellent positionnement. La Directrice évoque le modèle d'affaires, la

philosophie et le statut de coopérative constituent des avantages décisifs qui influent tout

positivement l’image de marque de la banque. Des avantages qui, en 2009 ont convaincu

les clients. La banque opère sur un segment bien connu et veille à ce que les prêts qui sont

pour l'essentiel des hypothèques de premier ordre, satisfassent à des exigences de qualité

particulièrement élevées. Les preneurs d'hypothèques grands gagnants ! L'effet positif de

la crise des marchés financiers pour les clients tient sans conteste à la baisse des taux

hypothécaires.

L’exercice 2009 a été pour la Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises une année de

croissance exceptionnelle avec une progression record dans le cœur de son métier, à savoir

les activités hypothécaires. Les prêts et crédits ont augmentés de 16,6 % pour s'établir à

117,8 millions de francs. Cette évolution réjouissante, s'est notamment appuyée sur une

offre efficace en matière de service et de conseil. 126 personnes ont choisi de devenir

sociétaires de Raiffeisen. Ces personnes ont pu mettre à profit les offres "Expériences

suisse" réservées aux sociétaires. Raiffeisen dépense CHF 170 mio. pour ses sociétaires. Ces

dépenses englobent notamment le taux d'intérêt préférentiel et l’exonération de frais. En

2009, les investisseurs sont restés prudents et ont préféré laisser leurs fonds sur un compte

d'épargne, cela s'est traduit par une croissance de 22,8 % ou 12 millions de francs. En

raison du faible niveau des taux d'intérêt, les formes de placement à revenu fixe comme

les dépôts à terme ou les obligations de caisse connaissent un fort recul. Dès que le niveau

des rémunérations augmentera à nouveau sur les marchés, les produits de ce type

retrouveront la faveur des investisseurs. A la fin de cet exercice, la Banque Raiffeisen des

Alpes Vaudoises affiche tout de même une progression de + 4.7 % des fonds de la

clientèle. Avec un taux de croissance remarquable de 14,3%, la somme du bilan s'élèvent à

près de 130 millions de francs. Dans un environnement exigeant, la Banque Raiffeisen des

Alpes Vaudoises a su augmenter son produit d'exploitation de 17,4 % pour un montant de

2, 5 millions. Le bénéfice brut pour 2009 s'est élevé à 437'611 francs, soit + 16,6%. La forte

croissance des opérations sur intérêts a entraîné une hausse de 17,7 % qui atteint 2,1

millions de francs, quant au produit des opérations de commission et de prestations de

services, il a progressé de 13,2 % pour s'établir à 217'484 francs. Alors qu'en 2008, le

résultat des opérations de négoce avait reculé suite à la dépréciation des principales

devises étrangères, la Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises a su renouer avec le succès

des dernières années et afficher un résultat en hausse de 30,8%.

Afin de maintenir un niveau de suivi de la clientèle et de traitement dans un contexte de

croissance toujours aussi rapide, la Banque a dû consentir à certains efforts.

L'augmentation des effectifs et les investissements dans l’infrastructure a entraîné une

hausse des charges d'exploitation, soit + 17,7%.

Aujourd'hui, la banque propose des postes de travail attrayant à 13 collaborateurs, dont

11,8 postes à plein temps. La Directrice a le plaisir d’annoncer l'engagement du 1er apprenti

de la Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises pour août prochain en la personne d’Arno

Assemblée générale du 30 avril 2010 - Page 3 / 6


Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises

Legendre de Leysin. La Banque souhaite maintenir tout particulièrement 2 à 3 places de

travail dans l’agence des Diablerets avec à sa tête Mme Sandra Lannaccio, secondé par

Monsieur Nicola Romano.

En vertu de la décision de la FINMA du 24 septembre 1997, chaque banque Raiffeisen est

libérée de l'obligation de satisfaire aux exigences de fonds propres, de répartition des

risques et de liquidités sur une base individuelle. Les fonds propres imputables au

31.12.2009 s'inscrivent à hauteur de 6,5 millions soit une variation positive de 1.1%

L’exercice 2009 a été une période contrastée avec un premier trimestre chaotique, toujours

marqué par les répercussions de l'effondrement de l'économie mondiale, puis un fort

rebond sur le reste de l'année, les principales places boursières enregistrant au final des

performances de l'ordre de 20%. Notre économie mondiale est à la croisée des chemins,

avec comme ingrédient des banques centrales qui, d'un côté, ne peuvent maintenir trop

longtemps leur politique au risque d'une reprise conjoncturelle trop rapide, engendrant

une montée de l'inflation, et sur un autre plan, des banques qui ne doivent pas trop tôt,

ou trop rapidement, monter leurs taux directeurs au risque de tuer la croissance et

replonger dans la récession. L’année 2010 sera sans doute une année de transition, avec

comme toujours en pareil cas des facteurs d'incertitude. Toutefois, il faut bien relever que

les incertitudes relatives à la solvabilité de certains Etats européens semblent gérables (la

Grèce pèse 4% des dettes de l'Union Economique) et le ralentissement notable de

l'économie chinoise est sain ; les mesures pour apaiser la croissance du crédit sont

salutaires, venant limiter la "surchauffe" et non pas la performance économique à court

terme. Aussi l’engagement de la Banque reste fidèle à ses valeurs fondamentales et

précisément plus encore en période difficile. Le rôle ne consiste pas à vendre des produits

financiers mais bien de conseiller en s’agissant de comprendre, d'analyser, de construire au

mieux des intérêts de chaque client. De nombreux paramètres sont à considérer en matière

d'investissements financiers et le service Conseil Placement dirigé par Monsieur Patrick

Hervée met à disposition des clients ses compétences et sa réactivité pour aider à structurer

une allocation tactique en adéquation avec chaque situation personnelle.

Concernant la Banque, l'importance de la prévoyance vieillesse individuelle ne cesse de

s'accroître étant donné les déficits de l'AI et les difficultés qui attendent l'AVS. De

nouveaux comptes de prévoyance du 3ème pilier ont été ouverts en 2009 dans votre

banque Raiffeisen. De nombreux clients ont mis à profit la valorisation avantageuse en

effectuant ses versements en début d’année afin de bénéficier le plus possible du taux

d'intérêt préférentiel. Les solutions et combinaisons possibles à partir des premier, second

et troisième piliers sont très diverses et complexes. Pour que toutes les démarches

nécessaires soient entreprises à temps, il est important de s’intéresser très tôt à ce sujet.

Raiffeisen soutient ses clients grâce à une planification personnalisée en matière de

retraite.

Durant l'exercice sous revue, 198 nouveaux contrats d'e-banking ou + 31 % ont été signés.

L'e-banking chez Raiffeisen est très prisé. La barre des 600 000 utilisateurs e-banking sera

franchie début 2010. Chaque mois, plus de 10’000 nouveaux contrats de Raiffeisen e-

banking sont enregistrés. Les clients Raiffeisen effectuent plus de 55 % de leurs paiements

bancaires et 45 % de leurs ordres de bourse par le biais de l’e-banking. Raiffeisen est la

première banque en Suisse à utiliser le téléphone mobile comme canal de sécurité

complémentaire. Les clients Raiffeisen peuvent désormais demander leurs codes de

sécurité pour l’e-banking par SMS. Pour les personnes aguerries au podcast financier,

Raiffeisen informe sur les événements boursiers actuels. Un commentaire boursier peut

être écouté chaque semaine par Internet ou par iPhone. Raiffeisen est également proche

des jeunes, c'est pourquoi elle propose l'offre go4free, conçue spécialement pour répondre

aux besoins des jeunes.

Assemblée générale du 30 avril 2010 - Page 4 / 6


Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises

En 2009, le réseau bancomat de Raiffeisen s'est encore développé avec une part de

marché 23 %, Raiffeisen consolide ainsi sa position de premier exploitant de bancomat en

Suisse. Des automates permettant des versements et des retraits combinés en CHF et en

EURO par cartes Raiffeisen sont installés en nombre croissant par les Banques Raiffeisen.

La Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises s'est doté d'une 4ème installation au col des

Mosses permettant ainsi à notre station de répondre aux besoins de la clientèle locale,

touristique et de passage.

Chez Raiffeisen, les sports de neige tiennent depuis 2005 une place à part en matière de

sponsoring sportif. Le parrainage ne s'étend pas uniquement aux athlètes de haut niveau

de Swiss Ski mais également à la relève. A relever que Raiffeisen en sponsorisant les

fédérations régionales et les 3 centres nationaux de performance promeut la relève

nationale des sports de neige. A ce titre, la Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises soutient

directement les Ski-Club Les Diablerets ainsi que Les Mosses et indirectement tous les

jeunes participant à la finale des Championnats Romand minimes ou OJ. Sur un plan

individuel, les bénéficiaires sont Lena et Lucy Pichard. En effet, la Banque a conclu un

contrat de partenariat pour les 3 prochaines années qui s'étend aux exploits sportifs mais

également à des engagements promotionnels pour la Banque Raiffeisen des Alpes

Vaudoises. Elles seront les ambassadrices de la Banque lors d'événements sportifs, culturels

ou associatifs.

En partenariat avec les Banques Raiffeisen du Chablais vaudois et valaisan, la Banque s’est

engagé en tant que sponsor du Tour du Chablais avec notamment un stand lors de l'étape

de Leysin qui a lieu le 5 mai 2010.

Après Lucerne en 2004, Raiffeisen est heureuse de soutenir la Fête fédérale de la lutte

suisse et des jeux alpestres 2010 à Frauenfeld en tant que partenaire roi. Il existe de

nombreux points communs entre Raiffeisen, la Fête fédérale de la lutte suisse et ses jeux

alpestres. Toutes deux ont réussi à adapter leur tradition et leurs valeurs à la Suisse

contemporaine. Cette grande fête populaire et Raiffeisen sont un symbole

d'enracinement, d'équité, de respect et dynamisme.

Très active dans la vie sociale, la Banque accorde une importance aussi à l'art, la culture et

la vie associative. Depuis 10 ans, elle offre la possibilité de visiter les nombreux musées

gratuitement aux détenteurs des cartes maestro ou de crédit. Dès demain, les sociétaires

bénéficierons d’une réduction de 50 % à chaque destination dans le Pays de Vaud ou de

Genève.

Enfin, la Directrice profite de l'occasion pour exprimer ses plus sincères remerciements aux

membres du Conseil d'administration, ainsi qu'à tous les collaborateurs. Ils constituent le

plus solide fondement de la banque, un fondement sur lequel le succès de la stratégie

d'avenir a pu s'appuyer efficacement en 2009. Elle adresse avec beaucoup de conviction,

une mention particulière à Mme Françoise Schuler, collègue de direction, qui la seconde

avec engagement, compétence et enthousiasme, sincèrement remerciée. Elle remercie

également tous les clients de la Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises pour la confiance

qu’ils ont accordée à la banque tout au long de cette année.

5. Rapport de l'organe de révision

Le rapport de l’organe de révision à l’Assemblée générale est présenté par

PricewaterhouseCoopers SA. Il indique que la révision a été effectuée selon les normes

d'audit suisse. Ces normes requièrent de planifier et de réaliser la vérification de manière

telle que des anomalies significatives dans les comptes annuels puissent être constatées

avec une assurance raisonnable. De plus, la vérification de la gestion consiste aussi a

apprécier si la gestion est conforme aux dispositions légales. L'organe de révision constate

que la comptabilité, les comptes annuels, la gestion, ainsi que la tenue du registre des

Assemblée générale du 30 avril 2010 - Page 5 / 6


Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises

sociétaires et la proposition relative à l'emploi du bénéfice sont conformes à la loi suisse et

aux statuts.

L'organe de révision, par la voix de M. Omar Rossi, recommande d'approuver les comptes

tels que présentés.

6. Décision

6.1. Approbation du bilan et des comptes

Au vote, l'assemblée générale accepte sans avis contraire le bilan et le compte de résultat

tel que présenté.

6.2. Rémunération des parts sociales

Au vote, l'assemblée générale accepte sans avis contraire la rémunération des parts

sociales au taux de 5 %.

6.3. Décharge des organes

Au vote, l'assemblée générale accepte sans avis contraire la décharge des membres des

organes de la banque.

7. Élections de l’organe de révision

Le Président propose de reconduire l’organe de révision PricewaterhouseCoopers SA pour

un mandat de trois ans. Cette proposition est unanimement suivie par l’Assemblée

générale.

8. Divers

La parole est donnée à la Syndique de la Commune d’Ormont-Dessous, Mme Annie Oguey,

qui apporte le message de bienvenue des autorités communales. Elle fait part du plaisir de

recevoir l’Assemblée de la Banque Raiffeisen dans le nouveau bâtiment communal de

l’Espace Nordique des Alpes Vaudoises inauguré en décembre dernier. Elle remercie les

autorités de la banque pour la mise en place d’un bancomat aux Mosses, appareil

indispensable au développement touristique. Elle annonce encore que c'est avec plaisir

que la commune d’Ormont-Dessous offrira l'apéritif qui suivra et qui sera servi par M.

Philippe Scheurlen et son équipe. Enfin, elle salue chaleureusement tous les membres

présents.

Le vice-président, M. Blaise Chablaix, tient à exprimer ses vifs remerciements à M. Jean-

François Barroud pour son engagement et son enthousiasme en faveur du développement

de la Banque Raiffeisen des Alpes Vaudoises.

La parole n'étant plus demandée, l'assemblée est levée à 19h25.

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Le Président : Le secrétaire :

Jean-François Barroud

Philippe Parisod

Assemblée générale du 30 avril 2010 - Page 6 / 6

More magazines by this user
Similar magazines