mag mai juin BAT final - Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire

saintsebastien.fr

mag mai juin BAT final - Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire

Saint-Seb’

le mag

Mai - Juin 2013 N° 122

Magazine d’information municipale

www.saintsebastien.fr

Police

Municipale :

la prévention

dans les écoles

Dossier

Le développement durable

en actions


p.6

SOMMAIRE

EDITORIAL

ACTUALITÉ S

6 - VIE économique

Essor et dynamisme économique

p.10

8 - sécurité

La Police Municipale veille sur les écoles

9 - JEUNESSE

La Ville agit pour l'insertion professionnelle

Joël Guerriau

avec les jeunes élus du CME

Joël GUERRIAU

Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire

Sénateur de Loire-Atlantique

p.23

p.14

DOSSIER

10 - DÉVELOPPEMENT DURABLE

La Ville mène diverses actions pour

préserver le cadre de vie, en interne

et vers les habitants

LA VILLE

14 - VIE SCOLAIRE

Le point sur les rythmes scolaires

16 - AMénagement

Rue du Languedoc :

la participation des habitants

DÉCOUVERTES

20 - PORTRAIT

Jules Quantin, jeune rappeur

LOISIRS

24 - événement

Les Enchantés de retour

sur les îles de Loire les 21, 22 et 23 juin

Jeune et dynamique : deux mots qui vont de pair et qui définissent bien notre commune. Et

pour preuve, Saint-Sébastien-sur-Loire ne manque pas de jeunes talents. Chaque 20 janvier,

nous avons fait le choix d'en mettre quelques-uns à l'honneur lors des vœux à la population.

Régulièrement, des initiatives impulsées par les jeunes sont valorisées sur la web TV ou le

magazine municipal. Ces coups de projecteurs ont vocation à les encourager, à les faire

connaître et à les soutenir dans leurs actions.

Certains commencent à connaître le succès comme Laura Chab', candidate à The Voice,

d'autres voient leurs rêves se réaliser tel Jules Quantin (à découvrir en page 20 de ce magazine).

On ne peut tous les citer car ils sont nombreux à conduire des projets dans des domaines

aussi différents que la musique, le sport, l’humanitaire… .

Afin d'encourager tous les Sébastiennais âgés de 16 à 25 ans à agir pour réaliser leur

rêve, un après-midi de rencontres est organisé le samedi 1 er juin dans la galerie d’Auchan.

Des jeunes parlent aux jeunes, tel est le concept

d’ « Imagine », événement mis en place par la Ville et

le Conseil Général pour donner la parole aux jeunes

et favoriser les échanges d’expériences.

‘‘ Encourager et

soutenir les initiatives

des jeunes’’

Un autre événement majeur attend tous les Sébastiennais,

puisque « Les Enchantés » sont de retour sur les

îles de Loire les 21,22 et 23 juin.

Au programme : des spectacles pour toute la famille en

journée et des grands concerts en soirée. Le DJ officiel des Black Eyed Peas, Sanseverino et

beaucoup d’autres enflammeront la grande scène.

Saint-Seb’le mag - N°122 mai-juin 2013

Hôtel de Ville - Place Marcellin Verbe - BP 63329

44233 Saint-Sébastien-sur-Loire Cedex - Tél : 02 40 80 85 00.

www.saintsebastien.fr - courriel : communication@saintsebastien.fr

Directeur de la publication : Yves Aumon. Co-directrice : Solène Crinière.

Directrice de la Rédaction : Anne-Claire Le Vély. Rédactrice en chef : Sabrina

Petit. Rédaction : Sabrina Petit, Justine Gautreau. Photos : Johann

Jolivet (sauf crédit photo). Maquette : Service Communication, Dominique

Tanguy. Mise en page : Atelier Graphique TAG. Impression : Imprimerie

des Hauts de Vilaine. Régie publicitaire : MGP (02 40 69 67 57). Tirage

12 700 exemplaires - ISSN : 1624-527X Imprimé sur du papier PEFC

Pour rencontrer Monsieur le Maire : prendre rendez-vous au 02 40 80 85 08

Saint-Seb’ le mag 3


FOCUS

Les services

municipaux

vous informent

sur les

marchés

Pour être au plus près

des habitants, les

services municipaux

s'invitent sur les marchés.

Diverses thématiques

(la solidarité

entre voisins, le tri

sélectif et les gestes

durables, la lutte contre

les chenilles

processionnaires etc.)

ont déjà été abordées.

D'autres rencontres

seront programmées

prochainement (infos

sur le site internet

de la Ville).

Chiffres :

4 : nombre de marchés

concernés (Cambronne,

Douet, Marché des îles,

Fontaine)

3 : nombre de thèmes

abordés pour le moment

300 : nombre total

de visiteurs depuis le

début de l'action

Saint-Seb’ le mag 4 Saint-Seb’ le mag 5


ACTUALITÉS

Essor et dynamisme pour la vie

économique sébastiennaise

La vie

économique

sébastiennaise est

particulièrement

foisonnante.

La zone Saint-

Séb'Loisirs

s'est fortement

étendue et

continue d'attirer

de nouvelles

enseignes.

D'autres secteurs

se développent

également.

Du nouveau

à Saint-Séb'Loisirs

Depuis l'ouverture du Cinéville en

2007, la zone n'a cessé de s'agrandir

pour proposer de nombreuses possibilités

de loisirs et de restauration tout

public. Elle continue à se développer

avec de nouveaux projets, toujours

dans le respect de la protection du bois

des Gripôts.

Un restaurant marocain

Les premiers coups de pioche ont

commencé en début d'année. « Les

Jardins du Maroc », restaurant typiquement

oriental, ouvrira ses portes

en novembre 2013. 450 m 2 , 130 couverts,

des saveurs et couleurs typiques

du Maroc, mais aussi un souk et une

tente à l'extérieur pour des événements

thématiques. « J'ai voulu ramener

et recréer l'ambiance d'une kasbah

et d'un riad » explique Cherkaoui Alami,

le responsable. Dépaysement garanti !

Un centre aquaforme

Bien-être, détente et remise en forme

sont au cœur de ce projet lancé par

Pierre Baudoin qui a déjà ouvert un

centre de ce type à Nantes. Le centre

proposera fitness, musculation cardiotraining.

Il y aura également un bassin

de 130 m 2 pour des activités physiques

(aquagym, aquabiking...), et une partie

consacrée à la détente avec un hammam

et un sauna. Tout sera réuni pour

se ressourcer en famille.

L'ouverture est prévue en 2014.

À proximité, un hôtel 3 étoiles sera réalisé.

La revue La Cloche

Le projet d'installation de la célèbre

revue nantaise avance pour une ouverture

fin 2014. L'association bénéficiera

d'une salle modulable pouvant accueillir

de 800 à 1500 spectateurs, ainsi

que des bureaux, ateliers et salles de

répétition.

Rue Marie Curie : 2400 m 2 de

bureaux et bientôt un hôtel

Plusieurs entreprises ont intégré, début d'année 2013, un nouvel

immeuble de 2400 m 2 , situé rue Marie Curie.

Pôle Emploi auparavant réparti sur deux sites, rue Marie Curie et

rue de la Galtière, occupe les deux premiers niveaux. Le public peut

ainsi bénéficier de meilleures conditions d'accueil.

L'immeuble comprend également un cabinet de pédiatrie, une

société de services informatiques ATII, un bureau d'études

spécialisé dans le conseil en bâtiment et construction, un cabinet

d'avocats, etc. Cela représente au total près de 150 emplois.

Quelques surfaces sont encore disponibles. Un hôtel 2 étoiles de

64 chambres complétera l'ensemble (ouverture prévue en 2014).

Un village artisanal rue des Plantes

Pour soutenir la création d'entreprises, la Ville en partenariat

avec la SELA envisage de créer un village d'artisans rue des

Plantes. Quinze lots seront disponibles, d'une superficie de 150

à 300 m 2 . Location ? Vente ? Quelle superficie ? La Ville a besoin

de recenser les besoins pour une réponse la plus adaptée. Si

cela vous intéresse, faites-vous connaître auprès de la Mairie au

02 40 80 85 54.

Le dynamisme économique ne relève pas seulement

des entreprises mais aussi d'initiatives de particuliers.

De nombreux sébastiennais se lancent dans le domaine

de la création (voir article ci-contre) mais aussi dans

le télétravail et les services à domicile. Pour rappel,

vous pouvez retrouver tous les contacts des nouveaux

professionnels dans le Saint-Séb'actu.

Parole à...

Yves Aumon,

Premier Maire-Adjoint

Les créateurs

à l'honneur

Les samedi 1 er et dimanche 2 juin, la

Ville, co-organisatrice de la manifestation,

mettra la salle de la Noë Cottée à disposition

de plusieurs créateurs locaux. C'est le

collectif « Art Dix Petits » dont font partie

deux créatrices sébastiennaises, Mélina

Blanchard (Pepper gum) et Marie Esperenza

(Zazo d'Avril), qui organise ce marché.

« Il y aura une vingtaine d'exposants

qui proposeront leurs créations autour

du monde de l'enfant. Textile, mobilier,

illustration, bijoux, décoration... les produits

seront variés et colorés ! » explique Marie.

Fidèle à son concept, Art Dix Petits mettra à

disposition un coin pour langer bébé. Pour

les plus grands un espace buvette sera mis

en place, autour d'une jolie scénographie

dont le collectif garde le secret !

Venez nombreux à cet événement, placé

sous le signe de la convivialité et des

échanges, et qui vous permettra de

découvrir des créateurs talentueux.

Entrée libre - de 11h à 19h (samedi) et

de 11h à 18h (dimanche)

Pepper Gum dans son atelier

√ Quelques chiffres sur

la vie économique sébastiennaise

1,5 millions de visiteurs par an pour la

zone de loisirs

450 entreprises installées sur la commune

7500 emplois

150 commerces de proximité

« La municipalité est aux côtés des entrepreneurs pour les soutenir et les accompagner

dans la création d’emplois afin que Saint-Sébastien-sur-Loire reste une ville

dynamique. La création d’un village artisanal ou encore la co-organisation du forum

des créateurs le 1 er juin sont des exemples de notre démarche d’accompagnement ».

Saint-Seb’ le mag 6

Saint-Seb’ le mag 7


ACTUALITÉS

Police Municipale : prévention

et sécurité autour des écoles

La Police

Municipale est

présente chaque

jour aux abords

des écoles. Elle

intervient aussi

régulièrement

pour des actions

pédagogiques.

Une mission

de proximité

pour prévenir et

sensibiliser dès le

plus jeune âge.

Chaque jour, la Police Municipale est

présente à l'heure des entrées et sorties

des écoles publiques et privées

afin d'assurer la sécurité des enfants.

« Nous sommes là à titre de prévention.

Nous gérons la circulation et nous rappelons

les règles de sécurité » explique

Marie-Claude Bardou, responsable

de la sécurité/prévention routière à la

Police Municipale. Un roulement est

effectué dans les différents groupes

scolaires, chaque jour quatre écoles au

minimum sont concernées. Les agents

de police travaillent en étroite collaboration

avec le concierge de chaque

école qui se charge de faire traverser

les élèves.

De nombreuses actions

de la maternelle au collège

Au-dede cette mission quotidienne,

c'est toute l'année que la Police Municipale

est présente dans les établissements

scolaires pour mener

diverses actions de prévention. Ainsi,

une animation « mobilité à vélo » est

proposée aux grandes sections des

écoles maternelles pour apprendre

aux jeunes enfants à se déplacer en

vélo. Les classes de CM2 peuvent,

quant à elles, participer à une « Journée

de la sécurité » sur le thème de

leur choix. Toujours pour ces classes,

un rallye vélo est organisé tous les ans

entre tous les groupes scolaires de la

commune. Cette année, près de 300

élèves y participent. Le but ? Suivre

un parcours jusqu'au futur collège des

élèves. Les participants doivent également

répondre à un questionnaire sur

le thème de la sécurité. Ils sont encadrés

par la Police Municipale ainsi que

de retraités de l'association AAA et

de l'ORPASS. Une animation à la fois

pédagogique, ludique et intergénérationnelle

qui remporte un vif succès,

avec à la clé, la remise de diplômes et

de récompenses.

Autre intervention : la préparation à

l'ASSR 1 (Attestation Scolaire de Sécurité

Routière niveau 1) pour les classes

de 5 e du collège René Bernier.

La Police Municipale participe à

d'autres actions plus ponctuelles. Elle

met également des outils pédagogiques

à la disposition des enseignants

qui le souhaitent.

La Ville agit pour l'insertion professionnelle

des jeunes

Accueil de stagiaires et d'apprentis, création

de trois emplois d'avenir, organisation de

forums : la Ville donne un coup de pouce

aux jeunes pour favoriser leur entrée dans le

monde du travail.

Les contrats d'avenir ont pour objectif d'offrir aux

jeunes de 16 à 25 ans, peu ou pas qualifiés, une

première expérience professionnelle. La Ville signera

prochainement un premier contrat d'avenir. Deux

autres suivront. Pendant trois ans, le bénéficiaire,

encadré par un tuteur, pourra découvrir un métier.

Toute l'année, les services municipaux accueillent

des jeunes en stage découverte ou de longue

durée. 170 jeunes ont été accueillis en 2012. Neuf

apprentis sont en ce moment engagés dans des

services (4 dans le service Espaces Publics, 3 à

la Petite Enfance, un au service Informatique et un

autre au Patrimoine-bâti).

Par ailleurs, le Point Relais Emploi de la Ville tient un

rôle important en informant et conseillant les jeunes

demandeurs d'emplois ainsi qu'en organisant

régulièrement des forums et des rencontres

pour favoriser la recherche ou la découverte de

métiers, comme récemment la Journée de l'Emploi

Saisonnier.

Parole à...

Place aux initiatives des jeunes le 1 er juin !

Le samedi 1 er juin, la Ville organisera en partenariat avec le

Conseil Général le forum « # Imagine, c'est facile si tu oses »

à destination des jeunes de 16/25 ans. L'objectif ? Proposer

un après-midi ludique et interactif de rencontres, consacré

aux initiatives des jeunes. Les 16-25 ans ayant des projets,

des envies, pourront échanger avec d’autres jeunes qui ont

réussi à réaliser leurs rêves. Profiter des expériences, obtenir

des réponses pour enfin oser concrétiser ses projets, devenir

acteur et construire son avenir : c'est le concept de ce forum.

Plusieurs jeunes seront là pour partager leur expérience (des

artistes, des auto-entrepreneurs, des pompiers volontaires,

etc.). Des structures auprès desquelles les jeunes peuvent

trouver un appui (l'Atelier des Initiatives, l'association Dérives

Urbaines...) seront également sur place pour apporter

conseils et informations.

« Saint-Sébastien-sur-Loire est ville pilote au niveau

départemental. Ce forum est une étape dans la mise en

place du Projet Jeunesse de Territoire en partenariat avec les

acteurs de la jeunesse. L'objectif est de structurer les réseaux

existants car trop souvent, les jeunes sont noyés dans les

différentes sources sans savoir où s'orienter. Ce réseau local

sera utile et nécessaire pour que les jeunes puissent mettre

en place leurs projets de vie » explique Thomas Boucher,

Adjoint au Maire chargé de la Démocratie participative.

14h à 18h - dans la galerie marchande d'Auchan

à partir de 18h : concerts

Rudy, 21 ans, apprenti au sein du service Informatique de la Ville

« Je suis actuellement en BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations). En tant qu’apprenti,

je suis là pour améliorer et acquérir des compétences dans mon futur métier. Dans le service,

j’apprends aussi bien à administrer le réseau informatique de la mairie, qu’à développer de nouvelles

fonctionnalités sur le site Intranet, tout en assistant les utilisateurs des différents services

de la mairie lorsqu’ils ont des problèmes. C’est une bonne opportunité pour moi d’être dans ce

service car cela me permet de voir différents aspects du métier que je n’aurais pas vus en formation

continue. »

Comment réduire ses factures d'énergie ?

Dans le cadre du programme « Habiter mieux » lancé par l’Agence

Nationale de l’Habitat (ANAH) et l’état, la Ville a décidé d’aller à la

rencontre des propriétaires occupants pour les aider à réaliser des

économies d’énergie. Cette démarche innovante est engagée, en

partenariat avec GDF SUEZ et la Fondation Agir Contre l’Exclusion,

dans les quartiers sébastiennais du 6 mai au 28 juin. Deux jeunes

en service civique, Théo Morlong et Tina Gastine, ont été missionnés

pour vous rencontrer et prendre le temps d’étudier avec vous les

Théo et Tina

améliorations possibles à apporter à votre logement et vous renseigner sur les aides financières

pour d'éventuels travaux.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations avant leur passage ou fixer conjointement un rendezvous,

vous pouvez les contacter au 02 40 16 16 59 ou au 02 40 16 10 83.

Saint-Seb’ le mag 8

Saint-Seb’ le mag 9


Information sur le tri sélectif auprès des ATSEM

de l'école maternelle de la Profondine

DOSSIER

Développement

durable :

les actions

► Vos contacts ?

Le service Développement durable

02 40 80 85 04

developpementdurable@saintsebastien.fr

Rencontrez l'élue en charge de l'environnement,

Audrey Ayme

Rendez-vous au 02 40 80 85 07

Trier et réduire ses déchets, réaliser des économies

d’énergie, changer ses modes de déplacements…

autant de gestes quotidiens que chacun de nous

applique. Ces gestes, la Ville les accomplit également

grâce à l’implication de tous les services municipaux.

Des efforts conjugués indispensables pour préserver

et garantir un cadre de vie sain pour aujourd’hui et

pour les futures générations.

Coup d'œil sur les dernières actions mises en place

par la Ville, en interne et en direction des habitants, en

faveur du développement durable.

Tri du papier : quand développement

durable rime avec solidarité

Cette année, la priorité a été donnée

au tri des déchets dans les bâtiments

municipaux. En 2012, la Ville a réalisé

un diagnostic de la gestion des déchets

sur tous ses sites : écoles, sites sportifs,

bâtiments administratifs, salles

culturelles, etc. Un système de tri des

déchets a été ensuite mis en place,

constitué notamment de corbeilles

jaunes et de l’affichage approprié pour

chaque type de déchet (verre, tri sélectif,

ordures ménagères). L’installation de ce matériel a été complétée

par la formation de tous les agents, par services, à la gestion des déchets

au travail et chez soi.

La Ville vient également de signer une convention avec l’association

Les Papiers de l’Espoir qui collecte le papier généré par certains services

administratifs de la mairie, le trie puis le vend à des entreprises

de recyclage. L’argent récolté lui permet ensuite de financer des projets

éducatifs et humanitaires en France et dans des pays en développement.

Une belle action durable et solidaire !

Signature de la convention

avec Les Papiers de l'Espoir, le 8 février 2013

Saint-Seb’ le mag 10

Saint-Seb’ le mag 11


Guy Manceau, association Les Papiers de l'Espoir

« Grâce à cette convention, la Ville de Saint Sébastien et notre association vont pouvoir agir à la fois en faveur de

l’éducation des enfants défavorisés dans le monde et en faveur de l’environnement par le recyclage du papier.

La collecte de papier nous permet de mener diverses actions : en 2012, nous avons apporté 258 000€E d’aide dans

le monde à travers 38 projets dans 12 pays. À l’étranger, nos aides portent sur les fournitures scolaires, le mobilier

scolaire, l’achat d’outils pédagogiques, la nourriture du midi, le salaire des enseignants. En France, nos aides sont

tournées vers l’aide au handicap (organisation de voyages, équipement de jeux pour de jeunes autistes,...).

Nous rappelons que les particuliers peuvent venir déposer leurs papiers-journaux-revues dans nos bacs disponibles

en permanence au 29 rue de la Maladrie à Vertou, devant notre local ».

Contacts : Tél : 02 40 34 29 24 ou 06 75 67 98 02 / Courriel : papiersdelespoir@free.fr

Site Internet : www.lespapiersdelespoir.fr

Des manifestations festives…

et responsables

Après Chloroph’îles, Les

Enchantés s’apprêtent à

offrir de beaux moments

festifs aux Sébastiennais.

Pour ces événements,

pas question de mettre le

développement durable de

côté, bien au contraire ! Ces

manifestations génèrent

un public nombreux, donc

des déplacements et des

déchets. La Ville a instauré

plusieurs pratiques pour tout ce qui touche aux déchets,

au transport et à la consommation : utilisation de gobelets

lavables et consignés en partenariat avec les stands de

restauration et l'association Esprit Planète ; installation

sur les sites de bacs de tri sélectif et de toilettes sèches ;

incitation au covoiturage et au déplacement en vélo ;

préférences données aux produits locaux, bio et équitables

pour les bars et la restauration.

Gobelets consignés utilisés pendant

Les Ecnhantés

Sensibilisation et implication

du personnel

Visite du centre de tri Arc en Ciel par le

personnel municipal le 15 novembre 2012

Saint-Seb’ le mag 12

Audrey Ayme,

conseillère municipale

chargée de l'Environnement

« Avec les services, nous travaillons

à développer toujours

plus les bonnes pratiques en

interne et à compléter les actions

menées depuis de nombreuses

années. Nous développons des groupes de travail

thématiques et nouons des partenariats (Papiers de

l’Espoir, Esprit Planète, Place au Vélo, Compostri…)

pour nous améliorer mais aussi faciliter les pratiques

vertueuses de nos citoyens. Une des actualités

est le travail sur les « éco-manifestations »,

afin que nos évènements soient à la fois festifs et

« responsables », d’autant plus que nombre de nos

festivités se déroulent dans le cadre naturel exceptionnel

des Iles de Loire ».

Les actions initiées par la Ville ne peuvent être efficaces sans une

implication de tous les agents municipaux. Un important travail d’information

et de sensibilisation est mené régulièrement par le service

Développement durable de la Ville. « Cette année, la priorité a été donnée

au tri des déchets, mais ce n'est qu'une première étape qui fait

partie d'une démarche globale plus importante. Nous avons d'autres

projets en préparation notamment dans le domaine de l’énergie et

de la mobilité » explique Claire Lascaud du service Développement

durable. Plusieurs rendez-vous d'information ont été organisés pour

les agents municipaux : atelier sur les produits ménagers naturels,

visite du centre de tri Arc-en-Ciel et information dans chaque service

sur la gestion des déchets.

Marie-Odile, agent municipal

« Je voulais savoir davantage sur le devenir des

déchets dits « secs », d’où mon intérêt pour participer

à la visite du centre de tri de Couëron. Tout ou

presque a une seconde, une troisième vie voire plus.

Toute personne devrait pouvoir visiter ce site afin de

prendre conscience du bon tri à faire. C’est l’avenir

de notre planète qui en découle. »

Pascal, agent municipal

« Sur le plan professionnel et personnel, j’essaie

d’être attentif à toutes les démarches susceptibles

de réduire l’impact de nos actions sur l’environnement.

C’est à ce titre qu’il m’a semblé intéressant de

participer à l’atelier « entretien/produits naturels ».

Les échanges ont mis en avant la banalisation de

l’utilisation de produits nocifs pour l’environnement

alors que des solutions alternatives « propres »

toutes aussi efficaces existent ». Alors tous au

bicarbonate de soude, vinaigre blanc, huiles essentielles,…

pour préserver notre environnement. »

Citoyens :

priorité à l’information et à

l’accompagnement

Le Forum Energie et habitat en

septembre 2012 à l'ESCALL

Changer les comportements : mais pourquoi ? et comment ?

Informer les citoyens, expliquer, conseiller, mettre en place

des dispositifs d’accompagnement sont indispensables pour

susciter l’adhésion, provoquer des prises de conscience et

favoriser ainsi un réajustement de certains comportements

de la vie quotidienne. Dans cette optique, la Ville s’associe

tout au long de l’année aux événements nationaux tels que

la Semaine de la Réduction des Déchets, la Fête de l’énergie,

la Semaine de la Mobilité, etc. A chaque fois, plusieurs animations

gratuites sont proposées aux habitants avec l’intervention

de professionnels et associations (ateliers pratiques,

visites guidées, etc.). Dernièrement, pendant la Semaine du

Développement Durable, le service Développement durable

de la Ville est allé à la rencontre des habitants en tenant un

stand sur les différents marchés de la commune en partenariat

avec l’association CLCV (consommation, logement et

DOSSIER

cadre de vie) qui sensibilisait au gaspillage et à la consommation

responsable.

Dans le domaine de l’énergie, la Ville s’est associée au « Défi

familles à énergie positive » coordonné par Nantes Métropole

qui incite les familles à réaliser sur plusieurs mois des économies

d’énergie par des éco-gestes. Des ateliers « Tu perds

watts » ont également été lancés cet hiver par la municipalité

pour dévoiler aux habitants des astuces permettant de réaliser

des économies d'énergie. Toujours dans ce domaine,

la Ville s'associe avec GDF Suez au programme « Habiter

Mieux » lancé par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) et

l’État qui vise à étudier avec les propriétaires les améliorations

possibles à apporter à leur logement (voir article page 9).

La Ville accompagne aussi le développement des composteurs

partagés en lien avec l’association Compostri.

Aujourd’hui sept composteurs sont implantés dans différents

quartiers. La sensibilisation passe également par les plus

jeunes. A la demande de la Ville, des « ambassadeurs du tri »

sont intervenus dans les écoles maternelles et élémentaires

pour des animations ludiques. Des mémo-tri et Batribox pour

les piles ont été distribués aux enfants à cette occasion.

Les grands événements de la Ville tels que Chloroph'îles sont

l'occasion de faire passer des messages. Les services de la

Ville sont présents ainsi que des associations partenaires

comme par exemple Croque Jardin à Chloroph'îles ou Place

au Vélo aux Enchantés.

Le magazine municipal et le site de la Ville sont des vecteurs

d'information. Plusieurs plaquettes de conseils, d'astuces,

de bonnes adresses sont disponibles à l'accueil de l'Hôtel de

Ville. Le service Développement Durable est également à la

disposition du public pour répondre à toutes les interrogations.

Marie,

adepte du compostage

« J'ai participé à l'animation

« Composter avec ses voisins »

le 17 novembre dernier, organisé

pendant la Semaine de réduction

des déchets, mais je faisais déjà

du compostage avant l'animation. Nous avons pu obtenir

lors de cette animation des conseils de l'association Compostri

(notamment apprendre ce qui se composte/ce qui ne

se composte pas). Dans notre résidence, nous ouvrons l’abri

à compost une fois par semaine, le samedi matin pendant

une heure. En plus d'être une activité écologique, le composteur

nous permet de discuter avec nos voisins, d'aller

au-delà du simple bonjour quand on se croise dans le hall.

Des personnes de l'extérieur sont venues jeter un coup d’œil

à notre composteur ce jour-là. Peut-être en ont-ils un dans

leur jardin maintenant ? ».

Saint-Seb’ le mag 13


LA VILLE

√ Que prévoit exactement la

réforme ?

La réforme des rythmes scolaires

vise à mieux répartir les heures de

classe sur la semaine, à alléger la

journée de classe et à programmer

les enseignements à des moments

où la faculté de concentration des

élèves est la plus grande. Concrètement,

les enfants auront une

demi-journée d'école en plus le

mercredi matin ou par dérogation

validée par l’Education Nationale

le samedi matin. En contrepartie,

seront offerts aux élèves des

nouveaux temps péri-éducatifs à

la charge de la commune (activités

sportives, artistiques et culturelles).

Saint-Seb’ le mag 14

Rythmes scolaires :

une application

en 2014

Après plusieurs mois de réflexion

et de concertation, la Ville a décidé

d'appliquer la réforme des rythmes

scolaires à la rentrée 2014 pour

continuer à offrir aux enfants

un accueil de qualité. Explications.

Une décision concertée

Afin d'appréhender tous les enjeux de la réforme sur les

rythmes scolaires, la Municipalité a souhaité une concertation

la plus large possible. Dans un premier temps, début janvier, un

questionnaire a été envoyé aux enseignants. Puis, en février,

un comité de consultation et d'orientation des rythmes scolaires,

composé des principaux acteurs du monde éducatif, a

été constitué. Tous les parents ont également été questionnés.

74 % des réponses exprimées dans les écoles ont indiqué une

préférence pour la mise en application de la réforme à la rentrée

2014.

Garantir un accueil de qualité gratuit

Au vu de ces résultats et de la concertation, la Ville a choisi

d'appliquer la réforme en 2014 pour réfléchir, sans précipitation,

à l'organisation de ce nouveau temps périscolaire, l'objectif

majeur étant d'offrir un accueil de qualité dans l'intérêt de

l'enfant. « D'ici septembre 2014, la Ville et le comité de consultation

poursuivent leurs travaux. Le comité a été élargi avec un

représentant de parents d'élève de chaque école publique, et un

directeur de chaque groupe scolaire public, précise Jean-Paul

Rondeau, le président du comité de consultation et d'orientation

des rythmes scolaires. Les associations pour lesquelles la

réforme aura forcément des conséquences, seront également

associées ».

école le mercredi ou le samedi matin ? Quelles activités proposées

aux enfants ? Avec quels intervenants ? etc. : autant de

questions qui restent encore à étudier.

Cependant, plusieurs engagements ont d'ores et déjà été pris

par la municipalité : la gratuité des nouvelles activités péri-éducatives

; si le choix se porte sur le mercredi, la mise en place

d'un service de restauration pour tous les enfants qui en auront

besoin avant l'arrivée de leurs parents, et l'organisation d'un

service de transport vers les centres de loisirs ; l'élaboration

d'un projet éducatif territorial.

Tout au long de cette année 2013, la

Ville encourage les Sébastiennais à

se rencontrer autour de différentes

thématiques. Après « Cyber voisins »

lancé en février sur le thème de l'informatique,

place à la Fête des voisins le

31 mai. Des tables, des chaises, un

pique-nique : voici les ingrédients de

ce rendez-vous. Chacun apporte sa

contribution : une boisson, un plat salé

ou sucré. Les générations se croisent

et font connaissance dans un esprit de

20/20 pour la qualité de gestion de la Commune

Lors du Conseil Municipal du 22 avril, le compte

administratif 2012 a été présenté. L'occasion de rappeler

que la commune a obtenu la note de 20/20 pour la qualité

de sa gestion par l'association Contribuables Associés

(www.contribuables.org/argus-des-communes).

Autres délibérations du Conseil :

• Restructuration de la déchetterie : le site sera

réaménagé fin d'année 2013. Une enquête publique

se déroulera jusqu'au 14 mai. Le registre est ouvert à

l'Hôtel de Ville du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

et le samedi de 9h à 12h.

• Restauration du Boireau : la Ville va engager une

restauration écologique et hydraulique du cours d'eau

dans l'intérêt du maintien de la biodiversité. Une

étude spécialisée sera réalisée prochainement. 80 %

Partagez un repas

avec vos voisins !

partage et de convivialité. Une bonne

occasion de voir son quartier autrement

et de rencontrer ceux qui y habitent

et que l'on connait peu ou pas.

La Ville encourage ces initiatives et

apporte un coup de pouce aux participants

en fournissant gratuitement

des kits « Fête des voisins » (gobelets,

invitations, nappes, ballons, etc.) ainsi

qu'en offrant l'apéritif. Si vous êtes intéressés,

contactez la Mairie si possible

avant le 13 mai au 02 40 80 85 52.

Par ailleurs, pour favoriser davantage

les relations entre voisins, la Ville et les

bailleurs sociaux ont installé dans les

halls d'immeuble des « panneaux des

voisins ». Le principe est simple : chacun

peut y coller des « post-it » pour

annoncer un événement, des travaux,

un emménagement, une naissance

ou proposer un échange de services.

Quelques lignes qui favoriseront de

belles rencontres !

Infos : www.saintsebastien.fr

du projet sera financé grâce à différents partenaires

(Conseil Régional, l'Agence de l'Eau et le Conseil

Général)

• Subventions : pour soutenir la vie associative

sportive, la Ville a voté plusieurs subventions : 500 €

ont été attribués à la section roller de l'Amicale Laïque

pour l'organisation d'une compétition internationale

de roller de vitesse les 9, 10 et 11 mai 2013 ; le

club de Rugby a reçu 1000 € pour sa participation

à un tournoi international à Metz ; 1000 € ont été

versés à l'association de danse Arts Circuits pour sa

participation au concours national de chorégraphie.

Retrouvez les autres délibérations du Conseil Municipal

sur www.saintsebastien.fr

Saint-Seb’ le mag 15


LA VILLE

Rue du Languedoc :

les habitants participent

aux plantations

Une partie de la

rue du Languedoc

dans le quartier

de la Fontaine,

est en plein

réaménagement

depuis début

janvier. Les

habitants ont

été associés

à ce projet

d'embellissement

de leur quartier.

Saint-Seb’ le mag 16

Alors que Nantes Métropole prend

en charge la réfection des voiries

et des pistes cyclables, la Ville de

Saint-Sébastien-sur-Loire s’occupe de

l’aménagement des espaces verts. Au

programme : la création de nouvelles

aires de loisirs et de détente au cœur

des habitations, davantage de verdure

avec des carrés de pelouse propices à

la détente, et surtout de la couleur et

des senteurs agréables pour le plaisir

des riverains. « Il y aura un panaché

de fleurs et vivaces de couleur jaune,

orange et blanche, explique Jean-Yves,

agent du service Espaces Publics, les

habitants pourront aussi profiter toute

l’année de plantes au parfum agréable

et d’herbes aromatiques telles que

fenouil, romarin, thym ». Au total ce

sont 33 arbres, 1200 arbustes et

1500 vivaces qui ont été mis en terre.

Les habitants ont pu participer à

ce réaménagement. Début mars, à

l’occasion des vacances scolaires,

des familles et enfants du quartier ont

été invités à effectuer des plantations

avec Jean-Yves, Gérald et Romuald

du service Espaces Publics de la Ville.

Jordan, 13 ans, était très enthousiaste

à l'idée de participer à cette séance de

jardinage : « avant notre quartier était

triste, la verdure manquait, ça va être

super beau maintenant, je vais en profiter

car je n’ai pas de jardin ! ». Wilfried,

animateur au centre socioculturel de

la Fontaine, se réjouit de l'association

des habitants : « c’est important

d’impliquer les familles et les jeunes,

ils vont s’approprier cet espace et le

respecter davantage ».

Cet été, les habitants profiteront

pleinement de ces nouveaux espaces.

Les enfants peuvent d'ores et déjà se

divertir dans une aire de jeux avec

un toboggan, clôturée et sécurisée.

En mai, les services municipaux

procéderont à la pose du mobilier

(bancs, corbeilles) et à la réalisation

d'un terrain de pétanque.

La Ville a obtenu une excellente note

pour la qualité des repas servis dans ses

restaurants scolaires dans la dernière

enquête d’UFC-Que Choisir, parue dans

son numéro d’avril 2013.

La notation est basée sur sept critères

définis par la réglementation (crudités,

desserts de fruits crus, légumes cuits

en accompagnement, féculents en

accompagnement, produits laitiers,

viande rouge non hachée, poisson),

ainsi que deux critères spécifiques à

l’enquête (plats principaux hachés et

plats principaux panés) qui permettent

d’approcher les critères réglementaires

Bonne note pour les cantines

définis pour les plats gras, frits ou

pauvres en protéines.

Le respect de ces 9 critères a été

vérifié sur la base des menus sur 20

jours consécutifs. Ont également été

relevées les informations requises par la

réglementation concernant les fruits de

saison et le nom précis des fromages,

figurant ou non sur les menus.

Au final, le magazine a pu dégager un

palmarès des meilleurs et moins bons

établissements, publics comme privés.

La ville de Saint-Sébastien-sur-Loire a

obtenu l’excellente note de 18,6/20.

De nouveaux services à la Médiathèque

En début d'année, la Médiathèque a réalisé une enquête de satisfaction afin de cibler les

impressions et besoins de son public. 250 personnes ont accepté de répondre au questionnaire.

Les avis s'avèrent positifs puisque 72 % s’estiment satisfaits des services, 87,7 %

trouvent l’espace convivial et 94,8 % reconnaissent la qualité du contact avec le personnel.

Les résultats de cette enquête seront disponibles sur le site internet. Les Sébastiennais ont

également fait connaître leurs attentes. Celles-ci vont être prises en compte avec la mise

en place de nouveaux services :

- en mai, un nouvel espace de lecture extérieur sera créé ;

- en juin, les services en ligne sur le site de la Ville seront étendus ;

- en septembre, un élargissement des horaires d’ouverture est prévu et il sera désormais

possible d'emprunter des DVD ;

- en décembre, un accès Wifi sera installé.

également en projet : l’amélioration de la signalétique et la création d’un plan dans la

Médiathèque pour une meilleure orientation des visiteurs. Le personnel travaille aussi sur

l'amélioration du catalogue en ligne et une meilleure rotation de ses collections.

La Médiathèque est donc à votre écoute pour rendre l'équipement encore plus agréable

et adapté à vos attentes !

Pour rappel, 1200 repas sont servis

quotidiennement dans les restaurants

scolaires. Un produit bio est intégré dans

chaque repas. Les menus sont établis

par la diététicienne municipale qui veille

à une bonne répartition des aliments.

Les couleurs et les goûts sont intégrés

dans les compositions pour éveiller

les papilles des jeunes enfants et leur

donner le goût d'une alimentation saine

et variée. Des semaines thématiques

telles que la Fraîch' attitude, la fête du

pain ou encore la semaine du goût sont

régulièrement organisées.

Saint-Seb’ le mag 17


LA VILLE

RETROSPECTIVE

Mars - Avril 2013

Intervention à l'école maternelle du centre

L'informatique

en toute sécurité

Focus sur un service

municipal peu connu

du grand public

mais qui a pourtant une

mission essentielle :

le service Informatique.

Ses interventions sont

nombreuses et variées.

Il assiste les services

municipaux dans tous

les projets de la Ville.

Saint-Seb’ le mag 18

√ Quelques chiffres

8 informaticiens dont 1 apprenti

40 logiciels métiers des collectivités locales

540 ordinateurs dont 190 dans les écoles

45 systèmes d’impression multifonction

dont 12 dans les écoles

26 bornes de pointage dans les écoles

3 serveurs physiques et 34 serveurs virtuels

35 bâtiments raccordés aux systèmes

d’information de la ville dont 5 groupes

scolaires

280 téléphones

Retrouvez le

témoignage

d'un agent du

service Informatique

+ web www.saintsebastien.fr

Composé de 8 personnes, le service Informatique est un service

ressource pour l'ensemble des services de la Ville. De l’analyse

des besoins à l’installation des matériels et logiciels nécessaires,

le service est présent dans toutes les étapes assurant un réel

accompagnement au changement. Un agent du service est

spécialement chargé de former les agents sur les logiciels

bureautiques.

Le périmètre d’intervention est vaste puisqu'il concerne 40 logiciels

métiers des collectivités locales et plus de 800 matériels

répartis dans 35 bâtiments.

Toujours en interne, le service gère le système de téléphonie

et le portail Intranet. Il veille à garantir, en toute sécurité, une

bonne communication et transmission des informations entre les

services.

L'équipe Informatique agit aussi pour faciliter les démarches des

habitants et garantir un accès aux services en ligne accessibles

via le site Internet. Par exemple, elle assure le bon fonctionnement

des cartes « Pass Partout » utilisées par les enfants fréquentant

la restauration et l’accueil périscolaire ainsi que l’accès à l’espace

famille utilisé par les parents. Elle équipe également les écoles

publiques maternelles et élémentaires en matériel informatique

et en assure la maintenance. Chaque école dispose d’une salle

informatique et d’ordinateur(s) en fond de classe. Par ailleurs,

le service intervient pour installer et dépanner le système de

contrôle d’accès aux salles et équipements sportifs.

Parmi les projets en cours, un concernera directement les

habitants : la mise en place d’un accès Wifi à la Médiathèque et

à la Maison des Associations.

Aussi bien en interne qu'en externe, le service Informatique

fait preuve de réactivité, souvent sollicité pour des urgences,

et d'adaptabilité face aux évolutions à la fois technologiques et

professionnelles.

12 mars : premier concert à l'ESCALL pour Laura Chab, la

jeune chanteuse sébastiennaise qui participe à The Voice, au

profit de l'association Sabougnouma.

27 mars : 600 visiteurs sont venus rencontrer les professionnels

pendant la Journée de l'Emploi Saisonnier.

5 avril : inauguration du domicile-services Les Camélias, rue

de la Chaise, à destination des retraités.

21 mars : le gymnase de la Martellière a accueilli un match

international de hand-ball féminin France/Danemark à l'occasion

du Golden League.

31 mars : le CME organisait sur les îles une grande chasse aux

oeufs de Pâques. L'argent récolté a été reversé à l'association

Les Nez Rouges.

12 avril : les travaux d'embellissement de la rue du Languedoc,

dans le quartier de la Fontaine, prennent forme.

Saint-Seb’ le mag 19


DÉCOUVERTES

Changement d’état

pour Jules Quantin,

alias Gicyue

Dansez sans modération

à Régal'danse !

école de

Musique :

portes ouvertes

et inscriptions

Après avoir sorti 17 titres sur Internet, Jules

Quantin, alias Gicyue, prépare son premier

album avec le soutien de la Ville. Un rêve qui

se concrétise pour ce jeune rappeur, beatboxeur

et slameur sébastiennais de 21 ans.

Sa joie de vivre est communicative. « Je suis

heureux, clame le jeune homme, je peux vivre

de ma passion ! ». Une revanche méritée pour

Jules dont le parcours n’a pas été des plus

simples. Sincère, il ne cache rien des difficultés

qu’il a rencontrées. « J’ai quitté l’école à 16 ans

à la suite de problèmes familiaux. J’ai perdu

mon père à 18 ans. J’ai eu une période rebelle

pendant laquelle je ne voulais rien faire et

j’avais de mauvaises fréquentations. La seule

chose qui m’intéressait, c’était la musique ».

L’adolescent se réfugie alors dans un univers

bien à lui malgré les critiques, un univers qui

va l’aider progressivement à relever la tête et

à se fixer un but. « Au départ, je m’amusais à

faire des bruits avec ma bouche, je ne savais

même pas ce que c’était ! J’ai découvert après

sur Internet le beatbox. à côté, je m’intéressais

aussi au slam et au rap en écoutant les

rappeurs américains comme Dr Dre, Eminem

ou Mobb Deep, et j’ai commencé ensuite à

composer mes morceaux ». Obstiné, Jules

multiplie alors les petits boulots pour pouvoir

s’acheter son matériel. Il écrit, compose, mixe

les voix,… tout ça, tout seul. De ces longues

heures de travail naissent 17 titres qui seront

mis en ligne sur Internet en 2010. Rap oblige,

Jules prend le « blaze » (le pseudo) de Gicyue.

Il multiplie les prestations notamment à l’ES-

CALL, au Hip-Hop session et dans différentes

salles à Nantes. Entre-temps, il est devenu

champion régional de beatbox en 2009 à

Angers et a participé aux Championnats de

France en 2011 à Lille. Il prend des cours de

mixage et de technique à Nantes pour se perfectionner.

Il participe aussi à plusieurs projets

avec le centre socioculturel de l’Allée Verte

qui, conquis par la personnalité enthousiaste

et généreuse du jeune homme, l’embauche

en tant qu’animateur et intervenant technique.

« J’anime l’atelier MAO (Musique Assistée par

Ordinateur) pour des jeunes, je suis ravi de

travailler avec des jeunes et de faire partager

ma passion ! ».

« Je ne veux pas proposer un rap déjà entendu »

Aujourd’hui, avec le soutien de la Ville, le

jeune rappeur travaille sur « Changement

d’état ».12 titres de sa composition, son premier

vrai album qu’il va enregistrer dans le

studio de l’école municipale de musique. « Je

ne veux pas proposer un rap déjà entendu.

Même si j’aborde des sujets universels comme

le doute, l’être humain et ses vices, je souhaite

le faire autrement ». Avec son cœur, ses souvenirs

douloureux, ses failles, Gicyue parvient

à toucher même les plus réfractaires au rap.

à découvrir sur Internet, en attendant la sortie

de son album début 2014.

Sur Youtube : gicyueofficiel

Sur Facebook : Jules Quantin-Gicyue

La section Danse de l'Amicale

Laïque vous invite le samedi

25 mai à l’Escall pour Régal

Danse. Venez vous initier à

diverses pratiques de danse

dans une ambiance festive et

décomplexée.

émilie Hamon, professeur diplômé

d’état encadrera les ateliers et répondra

à vos questions. Un régal de

danses pour tous, enfants à partir de

4 ans, adolescents et adultes. Six ateliers

se succèderont durant l’aprèsmidi

: contemporain jeunes, ados et

adultes, percussions corporelles ou

Trépidanse et éveil pour les petits.

à 19h, les adhérents vous donneront

un aperçu de leurs talents : éveil, initiation,

mixte, classique, contemporain

jeunes et adultes. Les parents pourront

admirer le travail accompli par

leurs enfants durant l'année et les

autres spectateurs apprécieront les

techniques enseignées à l'école.

En soirée, chacun pourra apporter son

pique-nique pour un festin bien mérité.

Renseignements et inscriptions :

Amicale Laïque Section Danse

32 rue Jean Macé

Tél : 02 40 80 71 30

Mél : alss.danse@orange.fr

http://amicale-laique-st-sebastiensur-loire.asso-web.com/

Samedi 25 mai entre 14h et 22h

ESCALL

Entrée gratuite

Restauration et boissons en vente

sur place

Solidarité et plaisirs aquatiques

Avant l'ouverture à la rentrée du centre aquatique, rue des Plantes, la piscine

municipale de l'Ouche Quinet s'apprête à vivre l'un de ses derniers grands événements

en accueillant la Nuit de l'Eau. Comme chaque année, le club Saint-

Sébastien Natation avec le soutien de la Ville, se mobilise pour ouvrir les bassins

le temps d'une soirée de solidarité au profit de l'UNICEF. Des animations pour

tout public seront proposées le samedi 1 er juin, de 18h à minuit.

Vous voulez pratiquer un

instrument de musique ou

découvrir le chant à la rentrée

prochaine ? Ne manquez pas

la journée Portes Ouvertes de

l’Ecole municipale de musique

le samedi 25 mai de 14h à 16h.

L’occasion de vous renseigner

et de rencontrer les professeurs.

Par ailleurs, cette année, dans

un souci de faciliter les démarches

des usagers, les préinscriptions

se feront uniquement

par Internet via le site de

la Ville www.saintsebastien.fr.

Du 27mai au 15 juin, il vous

sera demandé de remplir un

formulaire en ligne. Une fois

les pré-inscriptions closes, les

demandes seront traitées par

date d'inscription et en fonction

des places disponibles.

Les personnes retenues recevront

ensuite une invitation

pour procéder à l’inscription

définitive à l'école.

Pour ceux qui n’ont pas d’accès

à Internet, un ordinateur

sera mis à disposition à l’école

aux heures d’ouverture habituelles.

Un accès libre à Internet

est également possible à la

Médiathèque.

Renseignements :

02 51 79 04 71

Saint-Seb’ le mag 20

Saint-Seb’ le mag 21


LOISIRS

Ne manquez pas

« Les Enchantés »

les 21, 22 et 23 juin

Concerts de jazz, bar animé, troc culturel et bien d'autres

surprises vous attendent à ces Enchantés 2013 !

Retrouvez la programmation et les infos pratiques sur le site

www.lesenchantes.fr et sur facebook.

Le programme complet sera distribué

dans les boîtes aux lettres début juin.

Pour la 5 e année consécutive, la Ville vous invite au festival « Les Enchantés » pour de grands

moments de musique et de spectacles à partager en famille. Rendez-vous les 21, 22 et 23 juin

dans le cadre fantastique des îles de Loire où l’ambiance promet d’être joyeuse et magique !

En attendant la diffusion du programme complet dans les boîtes aux lettres en juin,

voici un aperçu des grands moments.

Ambiance « clubbing »

avec Rocky Rock,

le DJ officiel des

Black Eyed Peas

Le DJ officiel des « Black Eyed Peas »

sera derrière les platines le samedi soir,

sur la scène de l’île Forget, pour un show

digne de ce nom ! DJ Rocky Rock, le roi

de la côte ouest aux USA a commencé

sa carrière en 1991 en remportant des

Djs battles dans la « Bay Area » en

Californie. Très vite repéré pour ses

performances, il signe avec les « Black

Eyed Peas » et scratche notamment sur

l’album « Monkey business ». En 2004,

il part avec le groupe aux Philippines,

à Manille, pour mettre en place le plus

grand show Hip Hop de la planète. Cette

même année, il devient le DJ officiel

de « Meteora » et de « Linkin Park ». Il

commence alors une nouvelle étape de

sa carrière en consacrant du temps à

ses projets solo. Il lance son premier album en collaboration avec Apl.

De.Ap, un des chanteurs des « Black Eyed Peas ». Très vite son album

cartonne dans le monde entier. Aujourd’hui, producteur du groupe et

de Fergi, la chanteuse, il se consacre aussi à sa carrière solo avec

son nouvel album « The best Party in the Town ». Plusieurs tournées

mondiales et une référence internationale dans le monde de la pop, DJ

Rocky Rock va mettre le feu au dance floor... de l'île Forget !

Saint-Seb’ le mag 22

Samedi 22 juin, minuit - Entrée libre

Des livres

dans la nature...

Cette édition des Enchantés marquera

le coup d'envoi d'une nouvelle

animation autour des livres,

proposée par la Médiathèque intitulée

« Livres en liberté ». Des

livres, tout public et tous genres

confondus, seront dispersés ça et

sur le site du festival. Celui qui

en fera la trouvaille pourra feuilleter

quelques pages sur place

ou emporter le livre chez lui, puis

le déposer quelque temps plus

tard où bon lui semble. Le livre

continuera ainsi son voyage de

lecteur en lecteur.

Cette animation se poursuivra

après les Enchantés, dans différents

lieux publics de la ville. Sur

un banc, dans un parc, etc., cherchez

bien, quelques pages vous

attendent certainement...

Des spectacles et des animations

à partager en famille

Le samedi et le dimanche,

petits et grands, partez pour

des contrées imaginaires dans

lesquelles les genres et les

émotions se mélangent... Sur

votre route : musique, danse,

marionnettes, contes, cirque,

manège, maquillage, etc.

Une vingtaine de compagnies seront

sur les îles pour vous émerveiller.

Parmi elles : la compagnie Les

Tarabates. Elle entraînera les plus

petits dans un univers décalé, drôle,

tendre et onirique. Marionnettes,

théâtre d’objets, théâtre de mains,

chaussettes vivantes, tout sera

objet de délire !

Le samedi 15h et 17h45,

dimanche à 15h. Gratuit.

Parole à...

Pour les plus grands, Lonely

Circus vous proposera un numéro

de cirque original. Entre installation

plastique et prouesse virtuose,

ce duo entre un fildefériste sur

girafon (structure de fil de fer qui

tourne et bascule en fonction des

mouvements de l’artiste) et un

musicien sur machines propose

avec humour une chorégraphie du

risque et de la peur : « Le poids de

la peau ». Cette machine fascinante

réintroduit la dimension de risque

et ramène ainsi l’artiste à l’essence

même du cirque.

Samedi 16h30 et 18h30,

dimanche 17h30. Gratuit.

Pascale Bonnin,

Adjointe au Maire chargée de la vie culturelle

« Les Enchantés 2013 s’annoncent joyeux et riches. Déambulations,

spectacles aériens ou sous chapiteaux, animations fantaisistes

en castelets ou au théâtre de verdure seront au menu

de cette 5 ème édition. D’autres surprises, toutes aussi agréables,

attendent le public sur les îles de Loire… Bon festival à tous ! »

Folk irlandais

et country avec

Sanseverino

Une Victoire de la musique, un

Grand Prix d’Académie Charles

Cros, cinq albums à son actif,

Sanseverino, artiste talentueux

et hors du commun, n’a pas

fini de vous surprendre avec

la sortie de son tout dernier

album studio « Honky Tonk ».

Il s’attaque à un nouveau style

de musique : le bluegrass, ce

mélange festif de folk irlandais

et de country yankee. Un

univers qui n'appartient qu'à lui !

Dimanche, 19h30. Gratuit.

Saint-Seb’ le mag 23


LOISIRS

La magie

des contes hongrois

Le comité de jumelage Amitié Saint-

Sébastien-sur-Loire/Kaposvar et l'association

Les Conteurs des Bords de Loire

proposent une soirée autour des contes

et des légendes populaires hongrois.

Andréa Molnar, spécialiste en la matière,

dévoilera tous les secrets de cet univers

fantastique et riche, peu connu du

grand public. Les Conteurs des Bords de

Loire l'accompagneront tout au long de

la soirée. Une découverte passionnante

et magique !

Pour vous donner envie, n'hésitez pas

à vous rendre sur le joli blog d'Andréa

Molnar :

http://contes-et-legendes-hongrois.

blogspot.fr.

Rendez-vous le vendredi 24 mai à

19h au centre social du Douet,

allée du 6 juin 1944.

Entrée gratuite, la soirée se terminera

autour d'un buffet.

Le temps des expos...

En mai et juin, la Gare d'Anjou va ouvrir

ses portes à plusieurs artistes et

associations de la commune :

- PHOTO : « réservée aux non conformistes

» de Maxence Gross du 5

au 12 mai ; vernissage le samedi

4 mai à 19h03. Exposition ouverte

de14h à 19h.

- PEINTURE « une année dans les

carpates » de Mariana Mihut du 18

au 26 mai ; ouvert de 14h à 18h

- PEINTURE : Maud Legeay le 31 mai

de 16h à 20h et les 1 er et 2 juin de

10h à 13h et de 15h à 18h30.

- PHOTO & VIDEO : l'association « Triphase

» les 8 et 9 juin.

- DANSE : l'association « Arts circuits »

du 14 au 16 juin. Infos :

http://www.artscircuit.weebly.com

Saint-Seb’ le mag 24

Du cirque sur les

îles de Loire pour

terminer la saison

« Terminus îles de Loire » : dernier arrêt pour la saison

culturelle 2012/2013 ! Retrouvez-vous sur les îles

et suivez les tribulations de jeunes circassiens, de

danseurs, de cantatrices, et de comédiens...

Un cirque pas comme les autres avec la Compagnie Lapsus

Sous chapiteau, avec « 6 pieds sur terre », la Compagnie Lapsus

vous invite à un spectacle de cirque moderne, rythmé, ludique et

joyeux. Un moment à savourer en famille (conseillé à partir de 6

ans).

Mardi 28 mai, 20h ; mercredi 29 mai, 17h. Entrée de 8 à 15 €.

Infos et réservations : www.saintsebastien.fr

Tél. : 02 40 80 86 05.

ET AUSSI...

Autour d’un frêne tétard, les danseurs de la Compagnie NGC 25

s’adonneront à une chorégraphie… grandeur nature.

« Arborescences » : mardi 28 mai à 19h30 et 21h15 ; mercredi 29 mai

à 16h30 et à 18h15. Gratuit.

Si vous allez faire un tour sur le Marché des îles le mercredi

29 mai, sur le parking du stade René Massé, vous tomberez sur un

étal bien particulier… Celui de la Compagnie Articho qui a pour seul

et unique objectif : votre bonheur !

« Le VRAC, Véritable Rendez-vous des Affaires Curieuses » : mercredi

29 mai entre 17h et 19h. Gratuit.

Un peu d’amour sur le Marché des îles... Violette la marchande de

fleurs, rêve de rencontrer le grand amour. L’histoire est racontée

par une pianiste et deux chanteuses lyriques. Gaieté et légèreté au

programme.

« Il nous faut de l’amour » par le Théâtre de la Lune Vague : mercredi

29 mai à 18h30. Gratuit.

à vos agendas ! Une nouvelle saison pointe déjà le bout de son

nez… la saison 2013/2014 sera présentée au public le lundi 24

juin à 19h30 sous chapiteau, sur les îles de Loire.

En application de la loi « démocratie et proximité » du 27 février 2002, cette page

est consacrée à l’expression de l’opposition et de la majorité du Conseil Municipal

L’OPPOSITION

Rythmes scolaires : élargir la concertation

et favoriser la réussite de nos enfants

Redonner à notre école une ambition, des moyens et un avenir

: c’est l’enjeu de la refondation de l’école républicaine initiée

par le gouvernement et discutée au parlement. L’équilibre des

rythmes éducatifs est un facteur déterminant de la réussite ou

de l’échec des enfants à l’école primaire. Nous déplorons le peu

d’empressement de la municipalité à engager la concertation

pour revoir l’organisation de la semaine d’école dans notre ville.

L’absence de projet éducatif communal, que nous réclamions

depuis des années, a été fort préjudiciable pour initier une nouvelle

organisation des rythmes scolaires qui vise en premier

lieu, il faut le rappeler, à permettre à nos enfants de mieux

apprendre et de s’épanouir à l’école. La mise en place tardive

et controversée d’une commission d’orientation n’a pas

convaincu les enseignants, les parents d’élèves et les associations

qui étaient peu représentés. Ils avaient pourtant beaucoup

de questions mais la municipalité n’a apporté aucune réponse.

Comment dans ces conditions définir une nouvelle organisation

de la semaine d’école ?

Le Sénateur-Maire et sa majorité ne peuvent plus longtemps

se réfugier derrière une commission. Ils doivent prendre leurs

responsabilités. Nous demandons qu’un débat soit organisé en

conseil municipal sur la réforme des rythmes scolaires et les

enjeux pour notre ville. Il faut élargir la concertation à tous les

groupes scolaires avec une place plus grande faite aux parents,

aux associations, aux clubs sportifs et aux acteurs de l’école

(DDEN…)

Nous demandons à la majorité municipale de garantir que la

nouvelle organisation des rythmes scolaires n’aura aucune

incidence financière pour les familles et concernera tous les

enfants. Notre ville doit retrouver une ambition éducative pour

le bien de nos enfants et partagée avec tous : enseignants,

parents, associations, partenaires de l’éducation et services de

la ville.

Vos élu-e-s d’opposition de toutes sensibilités de Gauche : Michel

Caillaud, Nancy Grelier, Jean-Luc Oger, René Pavageau, Dominique

Raimbourg, Danielle Simon et Joël Tessier. Tél : 06 83 27 02 23 –

courrier : Hôtel de Ville, Saint Sébastien/L. Pour s’informer : www.

saintsebps.fr

LA MAJORITÉ

TRIBUNE

Rythmes scolaires : tous les acteurs sébastiennais

ont été entendus et l’avis des parents

a été respecté

Du côté de l’Etat, concertation « zéro »

Nous tenons à rappeler qu’en amont de la réforme des rythmes

scolaires, le gouvernement n’a pas daigné consulter les élus

locaux qui étaient pourtant les mieux placés pour rendre un avis

éclairé sur cette question. Le ministre n’a pas tenu compte non

plus des avis défavorables sur ce projet, tel celui rendu par le

conseil supérieur de l’éducation. Toujours aussi grave : aucune

évaluation n’a été faite quant à l’impact financier de la réforme

pour les communes, malgré les baisses de dotations qu’elles

subissent.

L’opposition municipale politise le débat

Début février 2013, fidèle à sa logique partisane et politicienne,

l’opposition a adressé aux enseignants une lettre incitant à la

mise en œuvre de la réforme dès la rentrée 2013, sans aucune

forme de concertation ! Quelques semaines plus tard, l’opposition

se rallie à notre avis et comprend que l’application de la

réforme puisse être reportée à 2014…

Notre majorité a :

- consulté l’ensemble des enseignants par questionnaire le

23 janvier. 75 % des enseignants se sont prononcés pour une

application en 2014.

- mis en place le 4 février un Comité de consultation et d’orientation

sur les rythmes scolaires constitué de 23 personnes. Ce

comité, rassemblant tous les acteurs concernés et présidé par

une autorité morale indépendante, a oeuvré pendant plusieurs

semaines.

- adressé le 22 février un questionnaire à tous les parents

d’élèves pour recueillir leur avis. Très majoritairement (74%),

les parents ont indiqué leur préférence pour la mise en place

d’un projet à la rentrée 2014.

Dans cette perspective, la Ville a pris plusieurs engagements

importants :

- Assurer par la gratuité l’égalité d’accès des enfants aux nouveaux

temps d’activités péri-éducatives créés par cette réforme,

et à la charge de la Ville,

- Si le choix définitif se porte sur le mercredi, proposer un service

de restauration pour tous les enfants qui en auront besoin

avant l’arrivée de leurs parents, puis organiser un service de

transport vers les centres de loisirs,

- Mandater le comité de consultation et d’orientation pour définir

un Projet Éducatif Territorial,

- Élargir le comité de consultation et d’orientation pour cerner

au mieux toutes les attentes, avec un représentant de parents

d’élèves de chaque école publique, soit dix parents, un directeur

ou un enseignant de chaque groupe scolaire public,

- Prendre le temps de recruter et former des nouveaux intervenants

qualifiés,

- Proposer un projet qui puisse offrir aux enfants les meilleures

conditions éducatives à la rentrée de septembre 2014.

Vos élus « de toutes sensibilités »

Joël GUERRIAU, Yves AUMON, Audrey AYME, Pascale BONNIN, Eliane

BOROPERT, Thomas BOUCHER, Stéphane COUSIN, Solène CRINIERE,

Jacqueline CUCUEL, Annie DEBOURDEAU, Karoline DETOLLE, Corinne

GABORIAU-GABILLAUD, Sylvain GATT, Christophe GUIGNEUX, Alain

HARDOUIN, Patrice JEAN, Marie-Christine LAURENT, Isabelle ME-

RAND, Georges NORMANT, Christophe POUSSIER, Sandrine PUBILL,

Agnès REVOL, Yves RIO, Philippe RIOUX, Jean-Pierre ROBIN, Almerindo

RODRIGUEZ, Anne TERVE, Malika ZENAIDI.

Saint-Seb’ le mag 25


PRATIQUE

E T A T C I V I L

Naissances

FÉVRIER 2013

BANDEIRA Elyname....................................... 20.02

BERNARD Raphaël........................................ 18.02

BOUTIN--MAHÉ Maya.................................... 07.02

DENIAU Timéo............................................... 05.02

HARDY Zélie.................................................. 22.02

LECOMTE Tristan........................................... 15.02

MAILLARD Paul............................................. 21.02

MESPOULÈDE Arthur..................................... 14.02

MILLET Julie................................................. 20.02

MOUGEL Nathan............................................ 18.02

NETO GOMIS Kaïla......................................... 10.02

NSHIMIYIMANA KARAKE Uwayo..................... 04.02

PERRET Lise.................................................. 15.02

MARS 2013

ABELA PITAVAL Lyia....................................... 23.03

ASDRUBAL Leyna.......................................... 10.03

AVERTY Ruben.............................................. 14.03

BRANGER Lison............................................. 19.03

CHEPTOU Arthur............................................ 08.03

DIENG Pape................................................... 21.03

DINAM PREVOT Maïwenn.............................. 02.03

FÉREY Maïwenne.......................................... 16.03

GABORIT Marie-Anna.................................... 09.03

GOOSSENS Lucile......................................... 13.03

GUILBERT Servane........................................ 12.03

GUILLON Olivia.............................................. 15.03

JOURDAN Mila.............................................. 09.03

LE BORGNE Gabriel........................................ 30.03

TUFFÈRY Adrien............................................ 19.03

Décès

Février 2013

BRÉNUGAT née LEMÉE Yvette....................... 04.02

BRETONNIÈRE épouse TORRICELLA Jacqueline.. 08.02

BUGNY-BRAILLY Rachelle............................. 10.02

COTTINEAU Huguette................................... 05.02

DANIEL Serge............................................... 22.02

DAUPHIN Gabriel.......................................... 07.02

FEILDEL Michel............................................ 23.02

GARNIER Jacques........................................ 18.02

HISMANS Julien........................................... 01.02

LEMARÉCHAL Marcel................................... 17.02

MARS 2013

ADAM veuve BILLARD Madeleine.................. 14.03

COUTOUIS veuve KÉRUZORÉ Jeanine............ 08.03

CROIZÉ Brahim............................................. 15.03

ERRAUD divorcée JOULAIN Noëlla................. 20.03

FLEURY Charles............................................ 19.03

GOUGEARD épouse BAILLET Jeanne............. 26.03

HEURTEBIZE Etienne.................................... 13.03

JEANTET veuve ALLAIS Léone....................... 17.03

JEAU Paul.................................................... 16.03

QUEUILLE veuve SAVA Marie......................... 23.03

RONZERAY Jacques..............................24.03

ROZO veuve HEURTEBIZE Aline............. 26.03

Mariages

février 2013

PINAULT François/ ROULEAU Hélène.... 16.02

ROLLEZ Jean-Jacques/ ATANASOVA Tanya .18.02

TRÉVIAN Simon/ LAROSÉE Angie......... 23.02

MARS 2013

CHARBONNEAU Michaël/ PROU Marie-Line 30.03

MARTIN Bernard/ HUE Annette............. 09.03

16 ans : pensez

au recensement

Les jeunes filles et

garçons ayant l'âge de

16 ans dans le trimestre

civil doivent se présenter

auprès du service

Population à l'Hôtel de

Ville. Ils doivent se munir

du livret de famille de leurs

parents et de leur carte

d'identité.

Changement

d'horaires pour

la Poste

à partir du 3 juin, voici les

nouveaux horaires de la

Poste, place Cambronne :

Lundi, mercredi, jeudi et

vendredi : 8h30/12h30 et

13h30/18h

Mardi : 8h30/12h et

14h/18h

Samedi : 8h30/12h

Conciliateur

de justice

Nommé par le Premier

Président de la Cour

d’Appel, le

conciliateur de justice

intervient à la demande

des particuliers

qui ont une question

d’ordre juridique ou

un litige avec une

personne ou une

entreprise (problèmes

de mitoyenneté, conflits

avec des artisans,

loyers impayés,

nuisances sonores,...).

L’objectif est de trouver

une solution à l’amiable

et éviter ainsi de passer

par les tribunaux. Les

conciliateurs ont la

mission délicate de

rétablir le dialogue

et de favoriser les

rencontres entre les

parties en litige, en

toute neutralité

et en respectant le

secret professionnel.

Des permanences

gratuites sont

proposées à

l’Hôtel de Ville chaque

jeudi matin de 9h30

à 12h avec Christian

Lamassiaude et

Marie-Odile Aufauvre.

Rendez-vous à prendre

à l’accueil au

02 40 80 85 00.

PRATIQUE

Des questions, des réponses…

Ecrivez-nous, posez vos questions : communication@saintsebastien.fr

(précisez que votre courriel est destiné à la rubrique « Des questions, des réponses » du magazine)

La déclaration préalable de travaux

QUESTION

J'envisage d'apporter des légères modifications à mon logement ? Dois-je faire une

déclaration préalable de travaux ?

REPONSE

La déclaration préalable est obligatoire pour des travaux de faible importance qui ne nécessitent

pas de permis de construire à savoir :

- la construction ou l'agrandissement d'un bâtiment d'une surface supérieure à 5 m 2 et inférieure

ou égal à 20 m 2 ,

- la modification de l'aspect extérieur d'un bâtiment.

Cette formalité permet à la Mairie de vérifier que le projet respecte les règles d’urbanisme en

vigueur notamment celles inscrites dans le Plan Local d'Urbanisme.

Quelques exemples concrets : la construction d'un garage de moins de 20 m² ou d'un cabanon

dans un jardin ; le changement de la couleur d'une façade ; la création d'une nouvelle ouverture ;

la construction ou la surélévation d'une clôture ; la construction d'une piscine ; l'installation de

panneaux solaires sur le toit.

Il faut remettre un dossier en 3 exemplaires à la mairie au service Urbanisme, accompagné de

pièces complémentaires ( les formulaires peuvent être retirés en mairie au service Urbanisme ou

téléchargés sur www.service-public.fr)

Le délai d'instruction est d'un mois. La déclaration préalable a une durée de validité de 2 ans. Les

travaux doivent être réalisés dans ce délai.

à la fin des travaux, vous devez faire parvenir à la mairie une déclaration attestant l’achèvement et

la conformité des travaux. Elle atteste que ceux-ci sont bien conformes à l'autorisation accordée

par la mairie.

Contact : Service Urbanisme Hôtel de Ville - Tél. : 02 40 80 85 61 - Ouvert du lundi au vendredi

de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30.

02 40 35 38 38

contact@groupe-primalys.fr

SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE

Quartier Ouche Catin

Réalisation de 80 LOGEMENTS

du T1 bis au T5

ESPACE DE VENTE au 235 ROUTE DE CLISSON

Tél. 06 24 46 83 83

Saint-Seb’ le mag 26

Saint-Seb’ le mag 27


OPTICIEN PHARMACIE PRESSING PRESSE

80 bd des Pas Enchantés - 44230 SAINT-SEBASTIEN-SUR-LOIRE - 02 40 80 55 91- www.superu-saintsebastiensurloire.com

OUVERT du lundi au samedi de 8h30 à 20h00 (20h30 le vendredi)

Menuiseries

Portes de garage

Volets

Portails et Clotures

Stores (int./ext.)

Toitures de vérandas

Isolation des combles

Placards

Votre partenaire rénovation

Mobilier de jardin

Devis

gratuit

Poseurs salariés

SALLE

EXPO

16, rue Henri Mainguet (Près de la Médiathèque)

44230 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE

02 40 13 27 43 www.amelior-habitat.fr

More magazines by this user
Similar magazines